Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Chômage: l'après régionales 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 12387
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Chômage: l'après régionales 2015   Mar 15 Déc 2015, 06:40

Rappel du premier message :

Cette nouvelle discussion consacrée au chômage fait suite à ces deux discussions désormais fermées:

http://www.plateaufontenay.net/t1152-chomage-une-deception-a-la-hauteur-des-espoirs ouvert le 30 Mai 2013
http://www.plateaufontenay.net/t1712p500-chomage-un-nouvel-espoir ouvert le 31 Mars 2014
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Gérard



Messages : 3578
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mer 03 Aoû 2016, 05:37

Citation :
Pour satisfaire ses clients, Patrick Drahi bouscule l’ADN de SFR et de ses équipes, qui ­devront apprendre à travailler avec celles de NextRadioTV, de Libération et de L’Express.

Sans oublier numéricable ex Noos qui sévit à Fontenay
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mer 03 Aoû 2016, 05:52

Marques effectivement transférées à Sfr qui compte quelques autres chromosomes moins connus. On fait disparaître les noms de marques encombrantes dans ce genre de processus d'acquisition-fusion-absorption-disparition. Oops revenir page précédente pour ne rien rater ... Sad
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14262
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Jeu 04 Aoû 2016, 00:42

Forte pression à Pôle emploi pour faire rentrer 500 000 chômeurs en formation
Par lefigaro.fr
Publié le 03/08/2016 à 10:17

L'organisme public a diffusé une instruction interne indiquant la marche à suivre pour faire passer les chômeurs des catégories A,B ou C à la catégorie D, révèle Le Canard Enchainé qui s'est procuré la note. La qualité des formations pourrait aussi pâtir de cet objectif de chiffres.
L'inversion de la courbe du chômage est dans tous les esprits. Alors qu'en juin, la baisse du nombre de demandeurs d'emplois promise pour 2016 n'a toujours pas eu lieu, Pôle emploi serait prêt à tout pour atteindre l'objectif fixé par le gouvernement. Selon le Canard Enchainé, Pôle emploi aurait diffusé le 21 avril dernier à ses cadres une «instruction» indiquant la marche à suivre pour mettre 500 000 nouveaux chômeurs en formation d'ici fin 2016 - correspondant à l'objectif fixé par François Hollande - et ainsi faire baisser les chiffres des catégories A,B ou C, les plus regardées. Soit au total, 1 million de chômeurs en formation sur l'année.
«L'article du Canard Enchainé sur Pôle emploi est caricatural»
Clotilde Valter, secrétaire d'État chargée de la formation professionnelle et de l'apprentissage
Et l'institution fait pour le moins le forcing. Afin d'atteindre son objectif, les conseillers sont sommés de démarcher au total 2,2 millions de demandeurs d'emploi pour leur proposer d'entrer en stage. Car un chômeur sur trois seulement va jusqu'au bout de sa formation - 19% des demandeurs d'emploi sont à l'inverse «porteurs de leur propre projet de formation». Chaque mois, chaque conseiller doit ainsi trouver 15 nouveaux demandeurs d'emploi à démarcher. «On est soumis à une pression incessante, on râcle tous nos fonds de tiroirs pour retrouver ceux qui ont émis un souhait de formation», explique un conseiller. Depuis mai, Pôle emploi recourt même aux services d'une entreprise privée pour contacter les éventuels candidats par téléphone.
PUBLICITÉ
inRead invented by Teads
Dans ce contexte, la qualité des formations offertes pose question.«L'an dernier, on disait non à presque tout le monde. Maintenant, c'est tapis rouge, on dit oui à tout et sans trop de précautions», révèle à l'hebdomadaire un conseiller Pôle emploi. Pour gagner du temps, l'organisme public délaisserait également les appels d'offres auprès des organismes de formation, au profit de demandes de formation individuelle.
«L'article du Canard Enchaîné sur Pôle emploi est caricatural, a déclaré sur LCI ce mercredi Clotilde Valter, secrétaire d'État chargée de la formation professionnelle et de l'apprentissage. La tendance sur le long terme est à la baisse du chômage». Même message pour le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, invité de RTL ce mercredi matin. «Comme à chaque fois, une partie de ceux qui seront en formation seront comptés en catégorie D. Et vous aurez toujours les mêmes qui viendront dire ‘ah oui certes ça baisse sur la catégorie A mais ça augmente dans les autres catégories', a-t-il expliqué. Tout ça fait débat mais l'objectif du gouvernement c'est de mettre 500 000 formations. La formation est un enjeu majeur pour l'emploi».
La rédaction vous conseille
Quand l'État fait des économies en rognant sur le budget de Pôle emploi
Plan formation: le défi des agences de Pôle emploi
Pourquoi la moitié des chômeurs ne sont pas indemnisés en France
Hausse du chômage en juin malgré la montée en puissance du plan 500.000 formations

----------------------------

moi président il ne nous avait pas dit tout ce qu'il allait faire pour cacher la vérité



Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Jeu 04 Aoû 2016, 04:25

Le Canard reprend des données de Challenge avec 4 mois de retard maintenant?

Ceci est amusant. Mais bon. Cela rappelle étrangement l'attitude de Nicolas Sarkozy qui avait, lui aussi, mis l'emploi et plus particulièrement la formation des chômeurs au cœur du débat en 2011, un an avant l'élection présidentielle. A l'époque, la promesse consistait à proposer à tous les chômeurs de longue durée soit une formation qualifiante, soit un emploi.

Sauf que là, il y aura " normalement" , n'affirmons rien avant que ce ne soit effectif, une réelle adéquation avec les besoins du marché, si les entrepreneurs consultés en amont jouent le jeu.

Pour tenir l'objectif du Medef, vous savez le million d'embauche du cice, autant que les gens qui pourraient être recrutés soient formé à bon escient.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12387
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Jeu 04 Aoû 2016, 05:54

tonton christobal a écrit:
Forte pression à Pôle emploi pour faire rentrer 500 000 chômeurs en formation


Rappelons juste que depuis que le tocard est arrivé aux affaires en mai 2012, le nombre de chômeurs de catégorie A est passé de 2,9 millions à plus de 3,5 millions...

A l'heure du bilan ça va faire désordre....
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14262
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Jeu 04 Aoû 2016, 05:58

a.nonymous a écrit:



Rappelons juste que depuis que le tocard est arrivé aux affaires en mai 2012, le nombre de chômeurs de catégorie A est passé de 2,9 millions à plus de 3,5 millions...

A l'heure du bilan ça va faire désordre....

pas du tout : c'est un coup de sarko et des patrons qui plantent volontairement leur boite pour taquiner flanbi...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Jeu 04 Aoû 2016, 06:02

Sarkozy a tout fait pour différer les licenciements après l'élection de 2012. Paroles d'a.nonymous à l'époque. Mais bon. Après le nain, le tocard. Et toujours aucune atteinte à la fonction. Cela ne grandit ni l'un ni l'autre. Ils sont de même taille.Sad A qui Sarkozy a dit casse toi pov con? Je ne sais plus. Au moins Hollande se retient.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12387
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Jeu 04 Aoû 2016, 08:03

tonton christobal a écrit:
Hollande n'est pas mal pour larguer sa copine... enfin si pour réhabiliter la politique de flanbi on en est à l'affaire du pov con... la situation doit être grave.

On ent venir le débat de haut vol !


J'invite tous ceux qui le souhaite à lire ou à relire le discours du Bourget et le débat Sarkozy-Hollande à la lumière des quatre années écoulées...


http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/election-presidentielle-2012/sources-brutes/20120122.OBS9488/l-integralite-du-discours-de-francois-hollande-au-bourget.html

http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/05/02/le-compte-rendu-integral-du-debat-propos-liminaires-et-chomage_1694431_1471069.html

Le verbatim du débat Sarkozy-Hollande étant assez long, le journal Le Monde l'a tronçonné en cinq parties... Pour accéder à la partie suivante, il suffit de cliquer sur le lien pointant sur celle-ci en bas de page...


Dernière édition par a.nonymous le Jeu 04 Aoû 2016, 10:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3578
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Jeu 04 Aoû 2016, 08:13

6 liens c'est beaucoup. Le lecteur qui s'y rend n'est pas prêt de revenir sur le "petit" forum du Plateau Evil or Very Mad

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3578
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Jeu 04 Aoû 2016, 08:16

Quoiqu'on pense de tel ou tel élu, je souhaite que le vocabulaire reste correct. Les Français sont traditionnellement frondeurs et moqueurs, mais il y a, sur ce forum au moins, des limites à ne pas dépasser et des termes à bannir.
webmaster

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12387
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Sam 27 Aoû 2016, 03:52

Alors que l'on nous parle d'une baisse du nombre de chômeurs en juillet au niveau national sans trop s'appesantir sur les vases communiquant entre catégories....

http://www.leparisien.fr/ablon-sur-seine-94480/val-de-marne-370-demandeurs-d-emploi-en-plus-en-juillet-24-08-2016-6066397.php a écrit:
Val-de-Marne : 370 demandeurs d’emploi en plus en juillet

Val-de-Marne>Ablon-sur-Seine|24 août 2016, 19h00

Il y a eu 370 demandeurs d’emploi en plus au mois de juillet dans le Val-de-Marne. Ce chiffre est en légère hausse (+ 0,5 %) par rapport au mois de juin. 75 690 chômeurs de catégorie A — les personnes qui n’exercent aucune activité — étaient inscrits à Pôle emploi dans le département fin juillet. La tendance est aussi à la hausse à l’échelle régionale : sur un mois, le taux de chômage a ainsi progressé de 0,6 % en Ile-de-France. Sur un an, le nombre de chômeurs val-de-marnais de catégorie A a progressé de 0,3 %. En France, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A a, quant à lui, diminué de 1,2 % sur l’année écoulée.

 leparisien.fr
Source: http://www.leparisien.fr/ablon-sur-seine-94480/val-de-marne-370-demandeurs-d-emploi-en-plus-en-juillet-24-08-2016-6066397.php


http://94.citoyens.com/2016/le-chomage-poursuit-sa-hausse-en-val-de-marne,24-08-2016.html a écrit:
Val de Marne | 24/08/2016
Réagir Par C.Dubois
Le chômage poursuit sa hausse en Val-de-Marne

Après avoir baissé de février à avril 2016, le chômage poursuit sa remontée en Val-de-Marne. Descendu à  104 700 personnes tenues de rechercher un emploi fin avril, le nombre de chômeurs est repassé à 104 910 en mai, puis 105 170 en juin, il est remonté à 105 700 fin juillet 2016.

Sur ce dernier mois, la hausse la plus forte concerne les moins de 25 ans (2,8%) tandis que le chômage des plus de 50 ans, qui accusait la plus forte croissance, reste stable.
Source: http://94.citoyens.com/2016/le-chomage-poursuit-sa-hausse-en-val-de-marne,24-08-2016.html


Les chiffres: http://94.citoyens.com/wp-content/blogs.dir/2/files/2016/08/marche_du_travail_departemental_94_juillet.pdf
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12387
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mer 21 Sep 2016, 08:21

Ce serait de la faute du Brexit...

http://www.lemonde.fr/emploi/article/2016/09/20/l-unedic-prevoit-une-nouvelle-hausse-du-chomage-en-2017_5000707_1698637.html a écrit:
L’Unédic prévoit une nouvelle hausse du chômage en 2017

Le Monde.fr avec AFP | 20.09.2016 à 13h41 • Mis à jour le 20.09.2016 à 13h49

Après une baisse en 2016, le chômage devrait repartir légèrement à la hausse à partir de 2017, sous « l’effet du Brexit » et de la « stabilisation des contrats aidés », et aggraver la dette de l’Unédic, selon les prévisions financières de l’organisme publiées mardi 20 septembre.

Le gestionnaire de l’assurance-chômage prévoit une baisse de 124 000 chômeurs en 2016 en métropole. Quelque 74 000 personnes ayant déjà quitté la catégorie A (sans activité) de Pôle emploi depuis janvier, l’opérateur public devrait encore en voir partir 50 000 d’ici à la fin de l’année. Mais leur nombre remonterait de 79 000 personnes dès 2017.

De son côté, le taux de chômage passerait de 9,6 % en métropole mi-2016 à 9,4 % en fin d’année. Il remonterait ensuite à 9,5 % à la fin 2017, stagnerait en 2018 et atteindrait de nouveau 9,6 % de la population active à la fin 2019.



Une dette de 33,8 milliards d’euros d’ici la fin 2017

Ces sombres perspectives sont dues à un « ralentissement de la croissance », à cause des incertitudes liées au Brexit. Selon le consensus des économistes, sur lequel se base l’Unédic, la croissance ne serait que de 1,2 % en 2017 contre 1,5 % prévu précédemment. Elle s’élèverait ensuite à 1,5 % en 2018 et à 1,4 % en 2019. Cette « dégradation de conjoncture » se cumulerait avec un « ralentissement des politiques publiques d’emploi ». Les créations nettes d’emplois (109 000 en 2017, dont 76 000 dans le privé) ne suffiraient plus à compenser la progression de la population active.

La morosité attendue sur le marché du travail devrait avoir « d’amples conséquences sur les perspectives financières de l’Unédic », prédit l’organisme, dont la dette atteignait déjà 25,7 milliards d’euros à la fin 2015. Il devrait perdre 4,3 milliards en 2016, puis 3,8 milliards en 2017, pour une dette de 33,8 milliards d’euros à la fin 2017. La dette pourrait atteindre 37,8 milliards à la fin 2018 et 41,4 milliards d’euros à la fin 2019. Le déficit cumulé de l’assurance-chômage dépasserait ainsi largement les recettes annuelles du régime, qui tournent autour de 35 milliards d’euros en moyenne. Ces prévisions sont nettement plus alarmistes que celles publiées en juin 2015 dans lesquelles l’Unédic prévoyait une dette de 35,1 milliards à la fin 2018.
Source: http://www.lemonde.fr/emploi/article/2016/09/20/l-unedic-prevoit-une-nouvelle-hausse-du-chomage-en-2017_5000707_1698637.html
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2089
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Ven 23 Sep 2016, 03:17

Social, la droite commence à faire peur.

Après françois Fillon qui déclare:

"Le Républicain défend en quelque sorte l'instauration de mini-jobs à la française, avec un tarif net de 5 euros et 7 euros pour l'employeur, avec un maximum de 20 heures de travail hebdomadaires, soit alors une rémunération de 433 euros net… À titre de comparaison, le smic est de 1 143,72 euros net pour 35 heures hebdomadaires."

c'est au tour de Bruno Lemaire  de préconiser l'emploi précaire non pardon les emplois rebonds:

"Le  petit nom est plein d'espoirs : les « emplois-rebonds ». Derrière cette appellation se cache un des outils dégainés par Bruno Le Maire , candidat à la primaire des Républicains, dans son contrat présidentiel de 1 012 pages, pour en finir avec le social. Oui, oui, en finir avec le social. « Je le condamne. Je promeus la solidarité », a dit mercredi le germanophile devant l'Association des journalistes de l'information sociale. « Quand on me parle de modèle social à la française, je rigole », a ajouté carrément Bruno Le Maire. Donc les emplois-rebonds, qui ne devraient pas faire rigoler les syndicats de salariés."

Un éloge de la précarité qui ne l'empêche pas de marteler que son «programme est social». «Je le revendique», at-il plaidé, «parce qu'il fait du travail la priorité absolue. Et que c'est le travail qui libère, qui permet d'aller au bout de ses rêves[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12387
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Ven 23 Sep 2016, 03:45

Certes nous avons un salaire minimum dans le haut du panier mais à coté de ça le nombre de chômeurs de catégorie A est passé de 2,9 à 3,5 millions entre mai 2012 et maintenant....

Ne croyez vous pas que nombre de ces chômeurs sauraient préféré rogner salaire et acquis sociaux et conserver leur emploi ?

Où en est-on du salaire minimum européen que François Hollande souhaitait voir se mettre en place ?


http://www.journaldunet.com/management/salaire-cadres/1126847-smic-en-europe/ a écrit:
Le Smic dans les pays de l'Union européenne en 2016

Allemagne 1 473 €
Belgique 1 502 €
Bulgarie 215 €
Croatie 408 €
Espagne 764 €
Estonie 430 €
France 1 466 €
Grèce 684 €
Hongrie 353 €
Irlande 1 546 €
Lettonie 370 €
Lituanie 350 €
Luxembourg 1 922 €
Malte 728€
Pays-Bas 1508 €
Pologne 431 €
Portugal 618 €
République tchèque 366 €
Roumanie 218 €
Royaume-Uni 1529 €
Slovaquie 3405 €
Slovénie 791 €
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2089
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Ven 23 Sep 2016, 04:18

Croyez vous sincèrement qu'avec un salaire net de 433 Euros vous pouvez vivre normalement dans notre pays?
L'on ne peut pas comparer comme vous le faites le salaire minimum sans tenir compte du pouvoir d'achat pays par pays.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12387
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mar 27 Sep 2016, 07:35

Le tocard restera définitivement le président du chômage...


http://www.leparisien.fr/economie/emploi/grosse-hausse-du-chomage-en-aout-avec-50-200-demandeurs-d-emploi-en-plus-1-4-26-09-2016-6151953.php a écrit:
Forte hausse du chômage en août avec 50 200 demandeurs d'emploi en plus (+1,4%)

26 septembre 2016, 18h00 | MAJ : 26 septembre 2016, 18h07

Après l'accalmie de juillet, le chômage repart fortement à la hausse. Le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A a augmenté de 1,4% en août, soit 50 200 personnes supplémentaires, selon les chiffres publiés ce lundi par Dares. Le nombre de chômeurs sans aucune activité s'établit dont à 3 556 800.

Il s'agit de la troisième plus grosse hausse en valeur absolue du quinquennat de François Hollande après septembre 2013 (53 200 chômeurs de plus) et janvier 2013 (52 100).
---/---  
Source et SUITE: http://www.leparisien.fr/economie/emploi/grosse-hausse-du-chomage-en-aout-avec-50-200-demandeurs-d-emploi-en-plus-1-4-26-09-2016-6151953.php


http://www.leparisien.fr/ablon-sur-seine-94480/val-de-marne-650-chomeurs-de-plus-a-la-fin-aout-26-09-2016-6152279.php a écrit:
Val-de-Marne : 650 chômeurs de plus à la fin août
26 septembre 2016, 19h04

Alors que tombent les feuilles d’automne redécolle la courbe du chômage. Les derniers chiffres de Pôle emploi viennent eux aussi d’être révélés, et dans le Val-de-Marne, on enregistre une hausse de 0,9 % du nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A, soit 650 chômeurs de plus à la fin du mois d’août. Ils sont ainsi 76 340 inscrits à la recherche d’un travail. Le nombre est, lui, stable par rapport à la même période l’an dernier.
Source: http://www.leparisien.fr/ablon-sur-seine-94480/val-de-marne-650-chomeurs-de-plus-a-la-fin-aout-26-09-2016-6152279.php
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 707
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mar 27 Sep 2016, 08:35

Et oui encore une grande victoire de la gauche.

Juste un rappel de la stratégie économique de la gauche en 2012:
J'augmente les impôts
Je crée des emplois aidés bidons qui sont sensés redonner une qualification que l'école n'a pas su donnée
Et ca réduit le chômage car les entreprises embauchent.

Et bien ca ne marche pas.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mar 27 Sep 2016, 08:51

Une approche peu rassurante. Que l'on a tendance à ecarter des raisonnements. L'ultra capitalisme tue desormais la capacité d' employer.

La Société automatique - 1. L’avenir du travail », de Bernard Stiegler (Fayard, 436 pages, 25 euros). | DR
D’ici à 2025, 3 millions d’emplois de toutes sortes pourraient avoir disparu en France, selon une étude Roland Berger/Le Journal du dimanche. Une transformation immense, qui annonce une explosion d’insolvabilité généralisée, bien pire que celle de 2008, s’inquiète le philosophe Bernard Stiegler, dans son essai La Société automatique – 1. L’avenir du travail. Plus alarmant encore : le sujet serait mal connu en France.

Comment faire face...

Quelques pages accessibles ici
https://books.google.fr/books/about/La_société_automatique.html?id=zuNOrgEACAAJ&redir_esc=y

Sinon : Pour le philosophe, directeur de l’Institut de recherche et d’innovation du centre Pompidou, la «disruption» constitue une barbarie «soft» incompatible avec la socialisation. La fuite en avant technologique produit une perte de repères et une désespérance qu’il est impératif d’assumer afin de repenser l’élaboration des savoirs et la macroéconomie.

Toulouse, le 14 mai 2015. Portrait de Bernard Stiegler, directeur de l’'Institut de recherche et d’innovation du centre Pompidou, lors du du sixième Toulouse Hacker Space Factory (THSF), rencontre autour de confe´rences, d’ateliers de pratiques et de propositions artistiques, ayant trait aux nouvelles technologies, dans la dynamique des hackerspaces.

COMMANDE N° 2015-0641«Disruptif». Le terme, dixit le dictionnaire de l’Académie française, dérive du latin disrumpere, «briser en morceaux, faire éclater». Dans le langage des entreprises du numérique, «l’innovation disruptive», c’est l’innovation de rupture, celle qui bouscule les positions établies, court-circuite les règles du jeu, impose un changement de paradigme. De Google à Uber, la «disruption» bouleverse nos vies connectées. Mais à quel prix ? Directeur de l’Institut de recherche et d’innovation du centre Pompidou, fondateur de l’association Ars Industrialis, le philosophe Bernard Stiegler consacre son travail aux effets des mutations technologiques.

Dans son dernier ouvrage, Dans la disruption, comment ne pas devenir fou ? (éditions Les liens qui libèrent), il analyse ce phénomène qui «prend de vitesse les organisations sociales» au risque de la désintégration et de la mélancolie collective. Et plaide pour une «bifurcation» qui nous fasse entrer dans une «nouvelle époque».

La suite http://www.liberation.fr/debats/2016/07/01/bernard-stiegler-l-acceleration-de-l-innovation-court-circuite-tout-ce-qui-contribue-a-l-elaboration_1463430


Dernière édition par Libellule le Mar 27 Sep 2016, 10:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3578
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mar 27 Sep 2016, 09:43


_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mar 27 Sep 2016, 09:59

Traduction pour vous, pas de souci : Tout n'est pas la faute du politique. Les entreprises ne créent plus d'emplois durables mais de la précarité. L'innovation n'est plus porteuse d'emplois, on est dans la spirale non vertueuse consécutive à l'abandon de toute recherche de valeur ajoutée. Ai ouvert quelques sujets ici même déjà pour éclairer nos fidèles lecteurs. Les essais de Stiegler posent avec d'autres mots l'équation qu'il devient difficile à résoudre.

A suivre.... Echéance du basculement possible 2019.

Deux ans après l'arrivée du nouvel occupant de l'Elysee quel qu'il soit. On lira une autre litanie d'anonymous en découvrant un autre qualificatif pour l'élu remplaçant.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 707
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mar 27 Sep 2016, 10:09

Du grand n'importe quoi, comme d'habitude

Taux de chômage en Allemagne: 5%, c'est pourtant une économie capitaliste...

Taux de chômage au Royaume unis, aux USA etc etc etc

Chère Libelulle, il va falloir assumer vos erreurs politiques qui ont coûtés 600 000 chômeurs, et éviter la fuite.



Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mar 27 Sep 2016, 10:19

L'Allemagne s'en sort mieux car la formation et la première embauche vont de paire. Mais à quel coût?
Le Taux d'emploi des jeunes est correct. Les salaires assez faibles pendant quelques années. Un modèle intéressant effectivement. Sous réserve que...
Une base industrielle restée forte. Des prix non bradés. Deux points qui font illusion.

L'Angleterre a inventé le contrat zero heure pour fausser des statistiques.

Parler chômage des Usa est une gageure vu la manière dont il est indemnisé et la proportion de précaires. Nous avions des atouts, nous les perdons.

http://dailygeekshow.com/etats-unis-pauvrete-population/

Et

http://www.businessbourse.com/2016/03/29/etats-unis-90-millions-damericains-sont-actuellement-dans-la-pauvrete-ou-au-bord-de-la-pauvrete/


Dernière édition par Libellule le Mar 27 Sep 2016, 18:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 707
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mar 27 Sep 2016, 10:26

Oui bien sûr, le monde entier est gouverné par des nuls élus par des idiots.

Alors qu'en France on a les génies de gauche et écolo qui inversent la courbe du chômage.

Une nouvelle preuve de ce génie vient de nous être démontré: + 50 000 en un mois.

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mar 27 Sep 2016, 10:33

Le monde entier est en crise, Il y a de cela.  Il ne faut pas être idiot pour le comprendre. La protection sociale en France joue un rôle de régulation important. ..Mais Elle est en train de disparaitre. Le modèle allemand est plus performant que le nôtre, car les prix ne sont pas bradés.

https://rcf.fr/actualite/lassemblee-generale-de-lonu-souvre-sur-fond-de-crise-mondiale

Pour aller plus loin en se concentrant sur le vieux continent http://www.institutdelors.eu/media/rapportuemijd-jdib-bertelsmannsept16.pdf

Pour les pressés aller direct page 13

Pour résumer la France n'est ni tête de classe ni en queue de l'Europe. Toute l'Europe manque de capacité d'investissements du public dans le privé. Il serait temps de créer un FME qui permettrait de relancer l'économie, le Chacun pour soi macro économique national ayant vécu.

Le Brexit est le premier symptôme vers le déclin.


Dernière édition par Libellule le Mar 27 Sep 2016, 18:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 707
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mar 27 Sep 2016, 17:11

La crise est surtout en France avec une croissance absente, et le chômage un pb Franco français créé par une politique idiote basée sur l'impôt.

On peut comparer les taux de chômage pays par pays grâce à Eurostat sur la page Wikipedia : chômage dans l'union européenne.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Chômage_dans_l'Union_européenne

Impôts et taxes pour une fausse redistribution et une protection sociale réservée à une certaine clientèle.


Dernière édition par thierry le Mar 27 Sep 2016, 19:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2089
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mar 27 Sep 2016, 18:24

Le crétin du forum, qui se reconnaitra, restera définitivement un provocateur sans raisonnement politique sensé. Pauvre homme.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mar 27 Sep 2016, 18:27

@thierry

Vous me voyez discuter les chiffres du chômage de la France au regard de nos pays voisins ? non. Les statistiques sont là, mais le débat lui doit être porté ailleurs.

Je comprends que vous souhaitiez ignorer les points sur lesquels j'insiste qui se cachent derrière le soit disant plein emploi de nos voisins. De l’intense précarité.

Au Royaume-Uni, les contrats zéro heure ont rendu des salariés totalement dépendants des employeurs qui peuvent annuler une mission. Ce contrat pour faire bref ne fixe ni heure ni salaire minimum, n’offre ni indemnité maladie, ni congés payés. Et les salariés ne peuvent travailler pour un autre employeur. Dans ce pays érigé en exemple avec ses 6% de chômage (contre 10,5% en France), le contrat zéro heure a explosé.

De nombreuses grandes entreprises utilisent ce type de contrat, par exemple Mc Donald’s (90% de ses 83 000 emplois au Royaume-Uni)… et même des collectivités locales, notamment pour l'accueil du public ou l'assistance aux personnes âgées : 1,5 million de contrats avec quelques heures par mois et 1,3 million sans aucune heure travaillée. Plus d'un employeur sur dix y a recours.

Aux Usa c’est encore pire : la règle c’est d’essaimer soumission et pauvreté à grande échelle, racisme à l’appui.

Ces deux pays ne font pas exception.  En Allemagne il n’y a pas lieu de discuter l’évidence, le chômage a reflué de 10% en 2005 à 5% . Mais de regarder ce que touchent les nouveaux recrutés depuis que Hartz a institué les «mini-jobs»  avec un salaire maximum de 400 euros par mois. Lesdits salariés ne cotisant pas pour leur retraite. Entre 2005 et 2015, la proportion des travailleurs à temps partiel est passée de 34,3 % à 38,3 %.

Depuis 2005, le gouvernement propose, aux bénéficiaires de minima sociaux, des ein euro jobs, emplois payés 1,05 euro de l’heure, pour des travaux d’intérêt général. Ce sont des centaines de milliers de personnes qui désormais ont un ein euro job sous peine de voir diminuer le montant de leurs indemnités.

Trop cher pour les réfugiés, à n'en point douter, le "tremplin" pour les intégrer sur le marché du travail passant par une rémunération de 80 centimes de l’heure alors que le Smic, nouvellement créé est à 8,5 euros de l’heure, en deça du Smic Français.

L’observatoire des inégalités révèle dans un rapport que l’Allemagne est ainsi devenu le pays européen qui compte le plus de pauvres. Toute chose égale par ailleurs, environ 30% de plus qu'en France.

En Italie, les contrats précaires ont nom  «contrat de projet», «contrat intermittent», «prestation de service»… Etc, etc... Sans aller chercher dans les pays de l'Europe de l'Est membre de l'UE. Les chiffres du chômage cachent une réalité plus complexe que la lecture d’un simple taux. Pour ce qui est du mouvement de repli du mois d'aôut du chômage franco français, la France a durement été touchée cet été par des attentats dans des zones touristiques, ceci expliquant malheureusement cela. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3578
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mar 27 Sep 2016, 18:43

matmut a écrit:
Le crétin du forum, qui se reconnaitra, restera définitivement un provocateur sans raisonnement politique sensé. Pauvre homme.

les qualificatifs sont fleuris sur ce forum en ce moment: tocard, crétin...

On se calme. Merci.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 707
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mar 27 Sep 2016, 19:23

Libellule a écrit:


Vous me voyez discuter les chiffres du chômage de la France au regard de nos pays voisins ? non. Les statistiques sont là, mais le débat lui doit être porté ailleurs.

Je comprends que vous souhaitiez ignorer les points sur lesquels j'insiste qui se cachent derrière le soit disant plein emploi de nos voisins. De l’intense précarité.


S'il y en a un qui souhaite ignorer des faits c'est bien vous et les chiffres du chômage.

Chomage qui crée la précarité que vous voulez combattre.

Mais une fois de plus, faut il s’attaquer a la cause (un machine économique à la dérive) ou aux conséquences: la pécarité
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mar 27 Sep 2016, 20:55

La question a se poser, et il n'y a pas à chercher des réponses ailleurs, c' est vaut-il mieux être précaire sans emploi ou bien avoir un travail même mal payé ?

A cette question seul ceux qui ont étés au chômage peuvent y répondre.

Donner des avis sans avoir été dans cette situation n' a que peu de poids en face de cette réalité.
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2089
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mar 27 Sep 2016, 21:16

Citation :
La question a se poser, et il n'y a pas à chercher des réponses ailleurs, c' est vaut-il mieux être précaire sans emploi ou bien avoir un travail même mal payé ?
Précaires dans les deux cas car les travailleurs pauvres sont des précaires.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mar 27 Sep 2016, 21:24

Le chomâge est une douleur supposée passagère à supporter.En France cette douleur est atténuée par le niveau et la durée d'indemnisation. La précarité ne doit pas être celui d'un travailleur. Les montants zero heure d'engagement ou un Euro l'heure nous ne connaissons pas. Ce statut peut perdurer.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12387
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mar 27 Sep 2016, 21:52

mamiea a écrit:
La question a se poser, et il n'y a pas à chercher des réponses ailleurs, c' est vaut-il mieux être précaire sans emploi ou bien avoir un travail même mal payé ?

A cette question seul ceux qui ont étés au chômage peuvent y répondre.

Donner des avis sans avoir été dans cette situation n' a que peu de poids en face de cette réalité.

Vous avez tout à fait raison, sans parler d'être "mal payés", dans une économie unionisée et mondialisée dans laquelle les salariés de droit français sont en concurrence directe avec les salariés des autres pays, certains chômeurs préféreraient sans aucun doute préférer que leurs revenus et leurs acquis sociaux soient revus à la baisse plutôt que de perdre leurs emplois...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12387
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mar 27 Sep 2016, 22:06

Libellule a écrit:
Le chomâge est une douleur supposée passagère à supporter.En France cette douleur est atténuée par le niveau et la durée d'indemnisation.

Et l'humain bordel !

Quelque que soit l'indemnisation, un chômeur sera toujours sous le regard des autres un chômeur avec toutes les suspicions de fainéantise et d'absence de réelle volonté de retrouver un travail...

Au niveau politique ça donne ça dans la bouche d'un ministre "socialiste"...

"Le ministre du Travail, François Rebsamen, a demandé mardi à Pôle emploi de "renforcer les contrôles" pour vérifier que les chômeurs "cherchent bien un emploi", estimant qu'une "sanction" était nécessaire dans le cas contraire. "Je demande à Pôle emploi de renforcer les contrôles pour vérifier que les gens cherchent bien un emploi", a déclaré le ministre sur i>Télé. "Il faut qu'il y ait, à un moment, une sanction""
Sourde: http://www.lepoint.fr/politique/chomage-francois-rebsamen-part-a-la-recherche-des-mauvais-chomeurs-02-09-2014-1859188_20.php
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mar 27 Sep 2016, 22:18

Vous pouvez ranger votre bordel. Un humain indemnisé vaut mieux qu'un humain attendant une heure de travail par mois, ou d'être appelé pour gagner 1e l'heure d' une manière aléatoire. En France en tout cas. L'humain n'est certes pas une valeur marchande. Mais Il est plus facile de rester digne quand on essaye de revenir d' une période de chomâge sans se dévaloriser.


Dernière édition par Libellule le Mer 28 Sep 2016, 00:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mer 28 Sep 2016, 00:05

Libellule a écrit:
Vous pouvez ranger votre bordel. Un humain indemnisé vaut mieux qu'un humain attendant une heure de travail par mois, ou d'être appelé pour gagner 1e l'heure d' une manière aléatoire. En France en tout cas. L'humain n'est certes pas une valeur marchande. Mais Il est plus facile de rester digne quando on essaye de revenir d' une période de chomâge sans se dévaloriser.

Avez-vous passé quelques temps au chômage?
Vous semblez ignorer la détresse psychologique que subissent les "privé d' emploi": attendre jour après jour une hypothétique offre, envoyer des CV sans jamais avoir de réponse, attendre un an avant de pouvoir postuler à un stage de formation........
Plus le temps passe plus cela devient problématique de trouver un emploi même si l' on est prêt à changer de métier, de région, même si l' on est capable de prendre un travail moins bien payé que sa situation précédente.
Cette souffrance n' est guère quantifiable et ce ne sont pas les indemnités qui la comble. Au fil des mois et des années cette souffrance augmente, se transforme en dépression qui éloigne encore un peu plus d' un possible emploi.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mer 28 Sep 2016, 00:27

J’ai hésité à vous répondre, puisque cela suppose que je parle de ma sphère privée, mais j’opte finalement pour le faire.

A votre question, la réponse est oui. Plusieurs fois même et pas juste un simple aller retour par pole emploi ou ex Assedic/Anpe. Je ne m’en suis jamais plaint puisque mon métier, qui est par ailleurs passionnant, est naturellement  aussi très exposé. C’est probablement ce qui m’a armé psychologiquement précisément. L’idée d’envoyer des CV et d’attendre que le téléphone sonne est un peu une vue de l’esprit. Il faut serrer les dents, savoir ce que l’on veut, ne pas répondre à une annonce pour y répondre, se documenter sur l’entreprise pour l’entretien. Se poser les bonnes questions sur qui on est, et si cela peut permettre de se démarquer des autres candidats ou au contraire être un frein à sa propre remise sur le marché (tenue, timidité, soin, etc...)

Il y a une réelle inadéquation entre l'offre et la demande ; la première chose à faire est d'adapter son offre à la demande, sans précisément chercher à changer de métier. Mais de branche, ça oui. L’intérim peut servir de solution intermédiaire ; pour se lancer dans entrepreneuriat il faut avoir le goût du risque.

Je ne dis pas que l’indemnité comble quoi que ce soit. Elle ouvre un espace temps pendant lequel il faut se mobiliser sans relâche à chercher un emploi et non à se tourner les pouces. Le temps qui passe est effectivement un facteur qui peut devenir source de déprime. Cela peut faire éclater des foyers, obliger à quitter un logement, tout cela je le sais. C’est tout cela que je compare avec l’acceptation de l’inadmissible ; devenir disponible pour un employeur d’une manière exclusive en sachant que le nombre minimale d’heures possibles dans un mois est à .... zéro. Devenir un sous-produit du travail payé non pas un peu moins que son ancien salaire, voire même la moitié moins, mais 1€ l’heure. Et pour être sûr que vous acceptiez un tel contrat on ne manquera pas de vous dire que le réfugié lui est prêt à accepter 80 cts (relisez moi plus haut). Car c'est là que vous rejoignez une fois pour toute la catégorie des tocards que certains citent sans le moindre discernement, bordel ...!

Ce qui peut devenir déprimant c’est de prendre conscience que les entrepreneurs ont compris que le travail et l’effectif de la boite pouvait être une variable d’ajustement quasi "ultra libérale", tant que la loi n’autoriserait pas plus de précarité en France comme ailleurs dans le monde. C’est cela qui ne va pas. En France notre modèle est protecteur, mais la contrepartie est redoutable  5% de chômeurs de plus que nos voisins. Nos voisins peuvent faire illusion si on s’arrête sur le seul taux de chômage, c’est certain, mais la précarité absolue (la pauvreté donc) y est plus forte.

Vite dit plus de 20% aux USA, 19% en Allemagne, 18% en Angleterre, 15% en France.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 707
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mer 28 Sep 2016, 01:25

Encore des chiffres bidons, qui n'ont que pour but de sauver la face des rentiers du systéme
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mer 28 Sep 2016, 01:40

Quels sont les autres chiffres en Votre possession? Les miens viennent d'Eurostat et d'une lecture assidue des lois de Peter Hartz, ancien directeur du personnel de Volkswagen, qui a en son temps visé à casser la protection sociale et à développer la précarité pour « activer » les chômeurs. Il a réussi au delà de toute attente, donc.

Si le chômage a baissé de 5 points (de 10 à 5%) la précarité a bondi de 13 à 19%. Les entreprises ont tranquillement accepté qu'un smic soit défini à 8,5€ mais ne cessent de le contourner. Pas grave, finalement nous ne sommes pas allemands. What a Face

Ceci dit un article de 2013 que l'on peut citer ici

François Hollande a rencontré mardi, à l’Elysée, Peter Hartz, le père des réformes du marché du travail en Allemagne il y a dix ans. Un chef de l’Etat français qui a perdu son pari d’inverser la courbe du chômage en France fin 2013 et qui est en quête d’une politique susceptible de relancer l’activité et l’emploi. Il a proposé un pacte de responsabilité aux entreprises et voilà que le modèle allemand refait surface. Entretien avec Guillaume Duval, rédacteur en chef du magazine Alternatives Economiques, auteur de Made in Germany : le modèle allemand au-delà des mythes, paru aux éditions du Seuil, en 2013.

RFI : Peter Hartz est le père de la réforme du marché du travail en Allemagne. Pouvez-vous nous rappeler ce qu’il a fait pour l’économie allemande ?

Guillaume Duval : Peter Hartz était le chef du personnel de Volkswagen. Il a réalisé un rapport qui proposait un certain nombre de réformes sur le marché du travail allemand. Et donc c’est lui qui est à l’origine des quatre lois qui ont suivi en 2003 et en 2004 en Allemagne. Ces lois portaient sur l’introduction de l’intérim qui n’existait pas du tout en Allemagne à ce stade-là, le développement de ce qu’on appelle les « mini-jobs », c’est-à-dire les boulots où les gens gagnent moins de 400 euros par mois et ne sont pas soumis à cotisations sociales, et surtout celle qui a le plus marqué, c’est celle qui a réduit la durée d’indemnisation du chômage et soumis les chômeurs à un régime très strict pour les obliger à prendre du boulot. En gros, c’est ce qu’on appelle la loi « Hartz 4 ».

... C’est très embêtant pour les Allemands que quasiment tout ce qui s’est disputé dans le contexte de la dernière élection législative et du nouveau contrat de coalition entre madame Merkel et l’USPD consistait à justement comment revenir sur les réformes Hartz et les inconvénients très graves qu’elles ont causés à la société et à l’économie allemande.

C’est pour cela que pendant que nous, on veut copier les réformes Hartz, les Allemands, eux, introduisent un Smic, comme la France, et ils sont en train d’adopter le système qui existe en France, le système d’extension des conventions collectives. ... Il y a cinq millions de personnes qui gagnent moins de 400 euros par mois et qui n’ont pas cotisé pour la retraite pendant dix ans. C’est une bombe sociale qui est préparée par ces réformes.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12387
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mer 28 Sep 2016, 03:59

thierry a écrit:
Encore des chiffres bidons, qui n'ont que pour but de sauver la face des rentiers du systéme

Accrochés qu'ils sont à la sauvegarde des acquis sociaux ils ne veulent surtout pas se poser la question de pourquoi l'essentiel de ce que nous consommons dans tous les domaines provient aujourd'hui de l'étranger ou est réalisé par des travailleurs de droit étranger...

On nous a seriné pendant des années que ce n'était pas grave si nous achetions nos tongs aux chinois puisque ceux-ci nous achetaient nos Airbus en retour sauf que d'une part en terme d'emplois il faut beaucoup plus de monde pour fabriquer des tongs que pour fabriquer des Airbus et que d'autre part aujourd'hui, le temps ayant passé, nous ne savons plus fabriquer des tongs mais les chinois eux savent désormais fabriquer des Airbus...

L'idée d'un ministère du redressement productif du premier gouvernement Ayrault était une bonne idée...


Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mer 28 Sep 2016, 04:49

Tongs et Airbus. Qui sont les serins? Part du petrole dans la balance, ou des achats de voitures sinon?
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 707
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mer 28 Sep 2016, 05:12

Aujourd'hui les commentaires sont unanimes, cette augmentation forte du chômage est une très mauvaise nouvelle pour tous.

Les supporters de François Hollande devait lancer hier le site net de la campagne, ils ont reporté la mise en ligne.

Mais à part ca on nous dit que tout va bien, et que ce chiffre ne veut rien dire, que la politique suivie par le gouvernement est la bonne.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3578
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mer 28 Sep 2016, 06:32

"Ça va mieux "


En le disant bounce

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mer 28 Sep 2016, 06:46

Du même Talleyrand : " Quand je me regarde, je me désole. Quand je me compare, je me console. "

Ceci étant le Cice est versé et le Medef a pris ses responsabilités. Triste signe. Le privé se passera de la commande publique. La spirale est bien enclenchée.

Côté vendange ce n'est pas terrible. Il y aura peut-être la qualité mais pas la quantité. La faute au climatocard.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12387
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mer 28 Sep 2016, 08:31

Libellule a écrit:
Part du petrole dans la balance, ou des achats de voitures sinon

Quelques explications pour le premier semestre 2016....

http://lekiosque.finances.gouv.fr/fichiers/Etudes/thematiques/1S2016.pdf a écrit:
Au premier semestre 2016, le repli des exportations s’amplifie (-1,5 %, après -0,5 %), tout comme celui des importations  (-1,0 %,  après  -0,2 %).  Le  recul  des  ventes  est  marqué  dans  l’aéronautique,  ainsi  que  dans  la chimie  et  la  métallurgie.  La  baisse  des  importations  renvoie  à  la  chute  des  approvisionnements  énergétiques, suite  à  une  nouvelle  diminution  du  prix  du  pétrole.  En  revanche,  les  achats  de  produits  manufacturés  hors énergie  progressent  de  nouveau,  plus  particulièrement  l’aéronautique,  l’automobile  et  les  machines.  En définitive, la détérioration du solde commercial de 1,1 milliard (soit -24,0 milliards au premier semestre 2016) s’explique  par   l’élargissement   du   déficit   manufacturier qui   l’emporte   sur   l’allègement   de   la   facture énergétique.
---/---
La  détérioration  du  solde  manufacturier  l’emporte  sur  l’allègement de la facture énergétique

Au  premier  semestre  2016,  le  solde  CAF-FAB*  s’établit  à  -32,7 milliards,  après -31,8 milliards le semestre précédent.  
Le   déficit   manufacturier,   hors   produits   pétroliers raffinés,   se   creuse   de 4,5 milliards,   en   raison   principalement   de   la   diminution   de   l’excédent aéronautique de 2,9 milliards due au fort recul des ventes conjugué à une hausse des  achats.  Cette  détérioration  s’explique  aussi  par  le  creusement  du  déficit  des produits  chimiques  lié  au  repli  des  exportations,  ainsi  que  par  l’érosion  des excédents  des  produits  des  industries  agroalimentaires.  Enfin,  le  déficit  des véhicules    automobiles    et    des    machines    s’élargit,    suite    à    un    surcroît d’importations.
En revanche, la  facture énergétique s’allège de 4,0 milliards, tandis que le solde agricole est stable.
---/---
Erosion de l’excédent des équipements automobiles

L’excédent traditionnel des équipements automobiles se tasse de plus en plus au point de presque revenir à l’équilibre au premier semestre 2016
(+0,2 milliard, après +0,5 au deuxième semestre 2015). En effet, dans le sillage  des  constructeurs  automobiles,  une  partie  de  la  production d’équipements  s’est délocalisée,  notamment  vers  les nouveaux  Etats membres,  conduisant  par  là  même  à  un  surcroît  d’importations  de pièces automobiles.
Par ailleurs, le déficit des véhicules augmente de nouveau. En effet, si la production d’automobiles en  France et les exportations reprennent, à la faveur d’accords de compétitivité, la croissance des ventes de véhicules à l’international reste inférieure à celle des importations.
---/---
Source et document complet: http://lekiosque.finances.gouv.fr/fichiers/Etudes/thematiques/1S2016.pdf
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 707
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mer 28 Sep 2016, 19:27

C'est sur que si l'on se compare avec la Corée du Nord, l'Albanie et autres, c'est formidable en France.

mais on peut aussi comparer notre taux de chomage avec des pays plus proches en terme de niveau de vie:

Allemagne 5,0 %
Australie 4,9 %
Autriche 5,6 %
Belgique 8,5 %
Canada 5,8 %
Corée du Sud 3,6 %
Espagne 24,5 %
États-Unis 6,2 %
France5 10,3 %
Italie 12,7 %
Japon 3,6 %
Pays-Bas 7,4 %
Pologne 9,0 %
Royaume-Uni 6,1 %
Suède 7,9 %
Suisse 4,5 %
Turquie 10,0 %

C'est sur l'Italie et l'Espagne font moins bien que nous...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12387
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mer 28 Sep 2016, 22:51

Il est étonnant de constater que si "la lutte contre le chômage et la relance de l'activité économique de la France" arrive en tête des déterminants pour l'élection présidentielle de 2017,  "la concurrence avec les pays où la main-d’œuvre est moins chère dans le cadre de la mondialisation" arrive aussi loin de le classement....


Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2089
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Jeu 29 Sep 2016, 03:07

Thierry écrit:
Citation :
mais on peut aussi comparer notre taux de chomage avec des pays plus proches en terme de niveau de vie:

Certes mais on peut aussi compléter le tableau par le taux de pauvreté au moins pour les pays de l'UE

Taux de chômage     Taux de pauvreté  
Allemagne 5,0 %             8,9%
Australie 4,9 %
Autriche 5,6 %               7,2%
Belgique 8,5 %               9,1%
Canada 5,8 %
Corée du Sud 3,6 %
Espagne 24,5 %            13,7%
États-Unis 6,2 %
France5 10,3 %             7,2%
Italie 12,7 %                 11,4%
Japon 3,6 %
Pays-Bas 7,4 %              7,2%
Pologne 9,0 %
Royaume-Uni 6,1 %        11,3%
Suède 7,9 %
Suisse 4,5 %
Turquie 10,0 %

L'on peut voir que la France est première ex-æquo avec l'Autriche et les Pays Bas des pays ou le taux de pauvreté est le plus bas par contre les pays comme l’Allemagne et la Grande Bretagne souvent cités en exemple pour avoir un taux de chômage peu élevé ont un taux de pauvreté élevé ce qui démontre que les mesures drastiques qui ont été prises (emplois précaires) ont engendrées de la misère.


Dernière édition par matmut le Jeu 29 Sep 2016, 03:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3578
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Jeu 29 Sep 2016, 03:11

Que signifie le 5 après le mot France?

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2089
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Jeu 29 Sep 2016, 03:37

Il faut poser la question à Thierry, j'ai juste fait un copier collé de son tableau.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 707
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Jeu 29 Sep 2016, 04:24

Le taux de pauvreté est une donnée statistique. En France le seuil de pauvreté est de 935€ contre 950€ en Allemagne, et de 1025€ en Autriche. Donc attention aux comparaisons, il est mieux d'etre classé comme pauvre en Autriche qu'en France.

De plus, sont aussi sous le seuil de pauvreté: les personnes âgées touchant le minimum vieillesse, les allocataires du RSA, etc etc.

En France avec 936€ on est plus un pauvre (ni un miséreux comme Matmut nous le dit), alors qu'en Allemagne on en est un: ridicule

Le taux de pauvreté une donnée ou le lien avec le taux de chômage est plus une manipulation qu'une vérité...mais on a l'habitude sur ce forum.




Sinon le 5 apres France est une erreur de copier coller
Revenir en haut Aller en bas
 
Chômage: l'après régionales 2015
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chômage: l'après régionales 2015
» Urbanisme et politique de la ville - Le pataquès des régionales 2015
» Les Régionales 2015
» Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après
» Ortho au chômage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: