Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Chômage: l'après régionales 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 12387
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Chômage: l'après régionales 2015   Mar 15 Déc 2015, 06:40

Rappel du premier message :

Cette nouvelle discussion consacrée au chômage fait suite à ces deux discussions désormais fermées:

http://www.plateaufontenay.net/t1152-chomage-une-deception-a-la-hauteur-des-espoirs ouvert le 30 Mai 2013
http://www.plateaufontenay.net/t1712p500-chomage-un-nouvel-espoir ouvert le 31 Mars 2014
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
thierry



Messages : 707
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Jeu 29 Sep 2016, 04:24

Le taux de pauvreté est une donnée statistique. En France le seuil de pauvreté est de 935€ contre 950€ en Allemagne, et de 1025€ en Autriche. Donc attention aux comparaisons, il est mieux d'etre classé comme pauvre en Autriche qu'en France.

De plus, sont aussi sous le seuil de pauvreté: les personnes âgées touchant le minimum vieillesse, les allocataires du RSA, etc etc.

En France avec 936€ on est plus un pauvre (ni un miséreux comme Matmut nous le dit), alors qu'en Allemagne on en est un: ridicule

Le taux de pauvreté une donnée ou le lien avec le taux de chômage est plus une manipulation qu'une vérité...mais on a l'habitude sur ce forum.




Sinon le 5 apres France est une erreur de copier coller
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3128
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Jeu 29 Sep 2016, 06:01

Le "seuil de pauvreté" est en effet une donnée statistique : il tient compte du revenu median (celui pour lequel il y a autant de gens en dessous qu'au dessus, ne pas confondre avec moyen).
Précisément,
en Europe, le seuil de pauvreté est à 60% du revenu median du pays. France comprise, désormais. Le taux de pauvreté est le nombre de personnes vivant en dessous de ce seuil.
en France, longtemps le seuil de pauvreté a été 50% du revenu median. Du coup, le taux de pauvreté était plus faible qu'avec le seuil à 60%.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Jeu 29 Sep 2016, 06:48

Trois précisions quand même. Un taux de chômage ne définit pas la durée et le montant d'indemnisation. Il est en France proportionnel au salaire de référence avec un plafond plutôt élevé. Et il y a en fin de course le RSA pour les revenus les plus faibles. Le taux de pauvreté est une statistique qui permet effectivement de placer un curseur. Le taux de précarité, celui que j' utilise page précédente définit la part des pauvres, chômeurs ou non qui n'y arrivent pas. Il est de plus de 20% au Usa, 19% en Allemagne, 18% en Angleterre, 15% en France. En France on les trouve parmi les non imposables pour une grande partie. En Allemagne parmi les mini jobs, en Angleterre parmi les zéro heures.

Relire la page précédente pour éviter les redites. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12387
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Jeu 29 Sep 2016, 07:26

Tant qu'à parler de pauvreté rappelons les propos de Hollande au Bourget....

"Je serai le Président de la fin des privilèges parce que je ne peux pas admettre que, pendant ce temps-là, pendant que certains s’enrichissent sans limite, la précarité s’étende, la pauvreté s’aggrave et 8 millions de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté, dont beaucoup trop d’enfants."
Source: http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/election-presidentielle-2012/sources-brutes/20120122.OBS9488/l-integralite-du-discours-de-francois-hollande-au-bourget.html

Où sont les résultats ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Jeu 29 Sep 2016, 07:51

Ils auraient pu être dans le Cice. Mais les entrepreneurs n'ont pas pris leur responsabilité. Et comme il a fallu compenser, la commande publique va moins aider le privé.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 707
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Jeu 29 Sep 2016, 08:43

Si on demande des comptes aux entreprises pour le Cice, on doit en demander aussi sur l'utilisation du surplus d'impôt que la gauche nous a imposé depuis 2012.

Mis à part avoir planté l'économie du pays et créer des chômeurs ça n'a servi à rien, même pas au désendettement.

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Jeu 29 Sep 2016, 09:03

Pour la seule zone euro, la dette s'élève à 9 454 milliards d'euros, soit 91,6 % du PIB total des 19 pays membres.

Elle est à 104% aux Usa, et à près de 160% au Japon.

L'Allemagne est mieux classée que la France en % du Pib mais sa dette est supérieure en valeur. Si on prend les 27 le taux est plus élevé. L'endettement en soi n'est pas un mal s'il permet l'investissement. Toucher à la capacité des collectivités pour aider les entreprises tenait si chacun avait pris ses responsabilités. Relisez anonymous, il nous avait expliqué tout cela voici quelques temps. Aujourd'hui il défend la thèse inverse sans se pencher sur les raisons de l'échec. Vingt Tocs plus tard, il ne fait plus de l'analyse macro économique mais de la fixette ""c'est la faute à celui pour qui j'ai voté et mon ex idole Valls, zut j'ai aussi voté à gauche, et là je me dis que le macron économiste se pourrait être mieux etc...""
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 707
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Jeu 29 Sep 2016, 15:05

Ya bien longtemps que les impôts ne servent plus à l'investissement mais au fonctionnement. Ce gouvernement a t il mener une politique particulièrement offensive vers les nouvelles technologies ou l'innovation pour préparer l'avenir?

Mais revenons au sujet du chômage
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Jeu 29 Sep 2016, 16:27

Un deal aurait dû rester un deal
35 mesures étaient prévues
Alléger les coûts des entreprises de 20 Md€ par an via le Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE).
Mettre en place une nouvelle garantie publique pour apporter plus de 500 M€ de trésorerie aux PME.
Lutter contre l’allongement des délais de paiement.
Créer la banque publique d’investissement (bpifrance).
Encourager le financement des entreprises par la réforme de la fiscalité de l’épargne.
Recentrer les banques sur leur coeur de métier au service du financement de l’économie réelle.
Faciliter l’accès des PME et ETI aux marchés de capitaux.
Rénover et renforcer la politique de soutien à l’innovation au sein des entreprises.
Diffuser les technologies et usages numériques.
Réorienter les pôles de compétitivité vers les produits et services à industrialiser.
Refonder la Conférence Nationale de l’Industrie (CNI) pour mettre en place des contrats de filières.
Développer des outils d'accompagnement.
Assurer la présence d’au moins 2 représentants des salariés votants dans les conseils d’administration ou de surveillance.
Assurer un accompagnement personnalisé à l’international pour 1 000 ETI et PME de croissance.
Aligner les dispositifs de financement export sur les meilleures pratiques étrangères.
Développer et démocratiser le VIE.
Développer une stratégie d’attractivité pour attirer les talents internationaux, les grands projets d’investissements.
Créer la "Marque France".
Maintenir les atouts de nos infrastructures (transport, énergie, services publics...).
Évaluer en permanence l’adaptation de l’offre des formations aux besoins des employeurs.
Créer des plates-formes territoriales d’appui aux mutations économiques.
Renforcer la place des entreprises au sein de l’enseignement technique et professionnel.
Favoriser l’embauche de jeunes en apprentissage dans les PME.
Proposer aux partenaires sociaux de discuter des modalités de mise en place d’un compte individuel de formation attaché à la personne et non au statut.
Renforcer la mobilité internationale en doublant le nombre d'étudiants français à l'étranger à l'horizon 2020.
Stabiliser 5 dispositifs fiscaux essentiels pour l’investissement et la vie des entreprises sur la durée du quinquennat.
Mettre en oeuvre 5 chantiers de simplification des démarches des entreprises.
Mettre en place une démarche durable de simplification et introduire un "test PME" pour les projets à fort impact sur les PME.
Rationaliser les taxes affectées. Aucune taxe affectée ne pourra être créée sans parallèlement en supprimer une de montant au moins équivalent.
Redresser nos finances publiques pour assurer un environnement financier stable à nos entreprises.
Poursuivre et engager des réformes de structure pour de meilleurs services publics : transports, logement, énergie, .
Accompagner le développement des PME innovantes en mobilisant l’achat public.
Rénover la justice commerciale.
Doter la France d’une nouvelle instance de dialogue...
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 707
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Jeu 29 Sep 2016, 17:41

Et tout ces merveilleuses mesures (qui le plus souvent existaient déjà ou inutiles) ont été balayées par une augmentation des charges et des impôts intervenues en début de mandat.

Une augmentation du chômage de 600 000 personnes en moins de 5 ans, c'est le résultat de la politique économique de la gauche actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3578
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Jeu 29 Sep 2016, 18:30

6 millions de chômeurs autour de nous. C'est effrayant. Leur désespoir discret nous rend souvent aveugles. On a jusqu'à présent assisté à des manifestations (justifiées ) des salariés menacés de perdre leur emploi, de ceux qui sont brutalement victimes de licenciements, des paysans désespérés, des petits patrons, des commerçants en colère, mais les chômeurs sont silencieux, très silencieux. Même les syndicats les oublient. Il leur faudra bien lire les programmes des candidats, et exiger des engagements écrits, et peut être s'organiser pour se faire entendre.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12387
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Sam 01 Oct 2016, 22:38

mamiea a écrit:
La question a se poser, et il n'y a pas à chercher des réponses ailleurs, c' est vaut-il mieux être précaire sans emploi ou bien avoir un travail même mal payé ?




Les ouvriers de l'usine Smart de Hambach ont répondu à une question quasi identique...

http://www.20minutes.fr/strasbourg a écrit:
Moselle: L'usine Smart passe aux 39 heures payées 37

ECONOMIE Les salariés de l'usine de Hambach ont acccepté de travailler plus sans gagner plus à l'issue d'un vote...


Publié le 01.10.2016 à 09:37
Mis à jour le 01.10.2016 à 10:43

Travailler plus sans gagner plus. Les ouvriers de l’usine Smart de Hambach (Moselle) ont accepté ce principe pour éviter la délocalisation de leur usine. Depuis ce samedi, et malgré l’opposition des syndicats majoritaires, les salariés vont travailler 39 heures payées 37. C’est le résultat d’un référendum consultatif voté il y a un an et qui avait divisé le personnel.

« Nous étions à 37 heures déjà, et on passe au 1er octobre à 39 heures», a indiqué à Jean-Yves Schmitt, directeur de la communication de l’usine. Lors du premier changement, de 35 heures à 37, il y avait eu une augmentation de salaire, mais pas cette fois », a-t-il ajouté.

Si la mesure est effective depuis vendredi 30 septembre à minuit, c’est lundi matin qu’elle sera dans les faits adoptée par les ouvriers. Les dispositifs concernant les cadres - une réduction des jours de RTT - seront, eux, mis en place début 2017.
---/---
Source et SUITE: http://www.20minutes.fr/strasbourg/1934219-20161001-moselle-usine-smart-passe-39-heures-payees-37
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12387
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Jeu 06 Oct 2016, 01:30

http://www.20minutes.fr a écrit:
Insertion des jeunes: Les contrats aidés sont chers et peu efficaces

20 Minutes avec AFP

       Publié le 05.10.2016 à 14:49 Mis à jour le 05.10.2016 à 15:14

COUR DES COMPTES Alors que la Cour des comptes critique les dispositifs d'insertion des jeunes, l'OCDE épingle la France en matière d'emploi des jeunes...
---/---
Les contrats aidés dans le collimateur

En 2015, l’Etat, les collectivités et les opérateurs leur ont pourtant consacré 10,5 milliards d’euros : 5,95 milliards pour l’alternance, 2 milliards pour les contrats aidés, 1,45 milliard pour les dispositifs d’accompagnement et 1 milliard pour le retour en formation des jeunes demandeurs d’emploi. Mais « les résultats obtenus du point de vue de l’accès à un emploi durable ne sont à la mesure ni des objectifs affichés, ni des moyens mobilisés », assène la Cour des comptes.

Dans leur collimateur : les contrats aidés, « outils les plus onéreux ». Selon la Cour, leurs bons taux d’accès à l’emploi, 67 % dans le marchand et 52 % dans le non marchand pour les moins de 28 ans, résultent « d’importants effets d’aubaine » et d’un « ciblage insuffisant » vers les plus en difficulté. Autre faille : seuls 23 % des anciens bénéficiaires déclarent avoir suivi la formation prévue dans leur contrat.



Reconcentrer les dispositifs sur les plus éloignés de l’emploi

Seules trouvent grâce aux yeux des sages la Garantie jeunes -elle affiche un taux de sortie vers l’emploi de 49,9 %- et les « écoles de la deuxième chance ». Des dispositifs « plus efficaces en termes d’accès à l’emploi que l’accompagnement de longue durée mis en oeuvre par Pôle emploi ou les missions locales ». Concernant le chômage des jeunes, c’est pire. La France est carrément classée parmi les mauvais élèves par un rapport publié ce mercredi par l’ OCDE. En proportion, le pays compte deux fois plus de jeunes NEET [ Not in Education, Employment or Training ] qu’en Allemagne et observe une situation qui continue de s’aggraver depuis 2013.

Les jeunes sans emploi sont en grande majorité peu qualifiés puisque près de 80 % n’ont pas atteint le niveau bac. A l’inverse, seuls 16 % des jeunes diplômés de l’université étaient au chômage ou inactifs en 2014. L’organisation internationale préconise donc d’investir davantage dans l’apprentissage et le suivi des jeunes en décrochage scolaire.

A moins d’un an de la fin du quinquennat de François Hollande, qui devait donner la « priorité à la jeunesse », le chômage touche toujours 23,7 % des jeunes actifs en métropole, contre 9,6 % de l’ensemble de la population active. Les jeunes salariés sont particulièrement touchés par le temps partiel (un sur quatre), les CDD et l’intérim (un sur trois), et sont souvent rémunérés au Smic (35 % des smicards sont des jeunes).
Source: http://www.20minutes.fr/economie/emploi/1936687-20161005-insertion-jeunes-contrats-aides-chers-peu-efficaces
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 707
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Jeu 06 Oct 2016, 06:32

Encore les bienfaits de l'économie planifiée à la française.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 707
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Sam 08 Oct 2016, 04:33

Mais le gouvernement n'a pas le monopole des dépenses inutiles qui vont accroître les charges à venir pour rien.

A Fontenay on va construire un théâtre et une commission des ondes commande des avocats aux frais de la commune
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12387
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mer 26 Oct 2016, 11:26

Sonnez clairons, le nombre de chômeurs de catégorie A a reculé en septembre....

Ceci étant....

http://www.leparisien.fr a écrit:
---/---
Le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A (sans aucune activité) a connu une baisse record le mois dernier à -1,9% soit 66 300 inscrits de moins.

En volume, il s'agit de la plus forte baisse depuis vingt ans. En pourcentage, il faut remonter à novembre 2000 pour retrouver une baisse supérieure à 1,9%.---/--- Au total, en septembre, le nombre de demandeurs d'emploi sans activité s'établit à à 3 490 500.

Sur l'ensemble du troisième trimestre, la baisse s'établie à -1% soit 35 200 inscrits de moins. «Il s’agit du troisième trimestre consécutif de baisse, ce qui ne s’était pas observé depuis début 2008, se félicite le ministère du Travail. (…) Au total, depuis le début de l’année, le nombre de demandeurs d’emploi sans activité a diminué de 90 000.»

Autre bonne nouvelle pour le gouvernement, la baisse concerne toutes les classes d'âges. Chez les moins de 25 ans, celle-ci atteint même -5,3% en catégorie A. Pour les demandeurs de 50 ans ou plus, l'amélioration reste faible (-0,2%). Le chômage longue durée, toutes catégories confondues, recule lui aussi à -1% pour les personnes inscrites depuis moins d'un an et à -0,3% pour les inscrits depuis un an ou plus.

Mais toute médaille a son revers, le nombre de demandeurs d'emplois ayant une activité réduite a fortement augmenté en septembre. En catégorie B (les inscrits travaillant 78 heures ou moins pendant le mois), la hausse atteint 1,8%. En catégorie C (activité mensuelle supérieure à 78 heures), celle-ci s'établit à 1,2%. De quoi gommer en partie les bons chiffres de la catégorie A.
---/---
Source: http://www.leparisien.fr/economie/le-chomage-baisse-de-1-9-en-septembre-un-record-25-10-2016-6250884.php


http://finance.orange.fr a écrit:
---/---
Mais les bons résultats de septembre, comme les mauvais d'août, ne sont pas uniquement dus à la conjoncture.

Depuis le début de l'année, le nombre de jours ouvrés pendant lesquels les chômeurs sont tenus d'actualiser leur situation, sous peine d'être désinscrits d'office, est variable. Résultat: le nombre de personnes désinscrites pour "défaut d'actualisation" fluctue d'un mois sur l'autre, tantôt à la hausse tantôt à la baisse sur les chiffres mensuels de Pôle emploi, sans que les variations soient forcément en lien avec l'état du marché du travail.

En septembre, 238.900 personnes ont quitté Pôle emploi pour ce motif, soit 66.500 de plus qu'en août et autant de personnes en moins sur les listes.

Mais le cabinet de Mme El Khomri assure que cet aléa administratif n'a joué qu'"à la marge".
---/---
Source: http://finance.orange.fr/actualite-eco/article/baisse-historique-du-chomage-en-septembre-en-france-CNT000000w0d4M/photos/le-nombre-de-chomeurs-inscrits-a-pole-emploi-a-connu-sa-plus-forte-baisse-mensuelle-66-300-depuis-1996-ddff4055d92edca45011dd20f7643050.html
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 707
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mer 26 Oct 2016, 16:56

Ce chiffre est bon, on doit s'en réjouir mais cette baisse est elle due à des recrutements ou au traitement social du chômage?

Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2089
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mer 26 Oct 2016, 19:31

Citation :
Ce chiffre est bon, on doit s'en réjouir mais cette baisse est elle due à des recrutements ou au traitement social du chômage?
Aux deux mon capitaine, les réformes et les efforts du gouvernement commencent à porter leur fruit.
Je pense aussi que l'on doit s'en réjouir.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14262
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Mer 26 Oct 2016, 21:38

les statistiques font rire tout le monde y compris le canard enchainé...
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2089
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Jeu 27 Oct 2016, 02:53

Bizarre ce Tonton que les statistiques du chômage font rire,lui qui publie sur le forum tous les sondages défavorables au chef de l'état. Un rire sélectif surement.
J'ai pourtant lu en rappel du Webmaster qui dit entre autre "Vos remarques enrichiront les débats"et la Tonton votre remarque est pertinente et très enrichissante (LOL)
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 3019
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Jeu 27 Oct 2016, 04:24

Bien sur que ces statistiques ont de quoi faire sourire, tout est fait de façon à les faires baisser artificiellement, est ce que le nombre d'emploi à augmenter dans le même temps, certainement pas, donc on ne peut pas prendre ces statistiques au sérieux, c'est de la poudre aux yeux juste avant les élections. Et puis Hollande avec 4% de satisfait il y a de quoi se poser des questions sur le sérieux de cet homme là.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14262
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Jeu 27 Oct 2016, 07:03

« Baisse spectaculaire du chômage : la candidature de Hollande relancée ! »

Ce matin, j’avais le moral au beau fixe ! Aux informations de RTL, Yves Calvi avait répété la bonne nouvelle : baisse historique du nombre des chômeurs : moins 66 300 !

Du jamais vu depuis 1996 ! Allelouia !

Et puis patatras ! Le chroniqueur-humoriste Pascal Praud, un journaliste sportif, qui s’essaye, non sans talent,  à « chroniquer » sur le ton de l’humour, a ruiné mon optimisme !

Voici ses propos :

« 66 300 chômeurs de moins et 73 500 stagiaires de plus ! Alors, j’ai pas eu de Master à Dauphine et je ne suis pas François Lenglet, mais il me semble que ça ressemble un peu aux vases communicants … Les chômeurs partent en formation, ils ne sont plus comptabilisés comme demandeurs d’emploi ! Alors que font-ils en stage ? Eh bien des trucs parfois étonnants : on forme des futurs professionnels experts en connaissance des animaux de compagnie ! Il y a des stages « marionnettes » ! On propose une formation de crêpier pendant plusieurs semaines …

Alors on peut sourire, bien sûr, sinon que le gouvernement a débloqué une milliard d’euros, sinon que c’est la collectivité qui paye ! Et tout ça n’a qu’un but :
permettre à François Hollande d’assurer sa promesse d’inverser la courbe du chômage !

C’est de la politique et, comme chacun sait, c’est l’art de nous prendre parfois pour des imbéciles ! »
Revenir en haut Aller en bas
iris2



Messages : 152
Date d'inscription : 19/08/2010

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Jeu 27 Oct 2016, 20:12

Je crois avoir lu qu'en août dernier, la hausse du chômage avait été très importante ?
Une baisse spectaculaire 2 mois après une hausse spectaculaire, bilan : pas d'inversion spectaculaire de la courbe du chômage ?
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2089
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Ven 28 Oct 2016, 02:39

vieux-breton écrit:
Citation :
on ne peut pas prendre ces statistiques au sérieux
C'est drôle crier à la manipulation uniquement quand les chiffres du chômage sont à la baisse.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Ven 28 Oct 2016, 03:41

matmut a écrit:
vieux-breton écrit:

C'est drôle crier à la manipulation uniquement quand les chiffres du chômage sont à la baisse.

Quel que soit le gouvernement on nous a trop menti, fait des promesses non tenues que maintenant on est méfiant et les techniques de comptage du chômage tellement alambiquées qu' elles en sont suspectes.

Nombre de chômeurs en France :
4 627 600 en France métropolitaine fin décembre 2012, 5 480 200 en France Métropolitaine fin Septembre 2016, peut-on raisonnablement parler d' inversion de cette courbe promise en 2012 ?

Ne faisiez-vous pas le même constat avec un gouvernement de Droite?
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 3019
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Ven 28 Oct 2016, 04:34

Moi personnellement j'y vois une manipulation des chiffres, si vous (MATMUT) vous y voyez un bonne nouvelle tant mieux pour vous.

Petit extrait d'un article de G. Lecoq.

Le tour de passe-passe statistique que permet la catégorisation des demandeurs d’emploi, voilà d’ailleurs un autre élément qui m’amène à tempérer l’optimisme excessif du gouvernement. Si le nombre de chômeurs catégorie A a diminué (demandeurs d’emploi sans activité), le nombre de chômeurs catégorie B ou C (demandeurs d’emploi exerçant une activité réduite, petits jobs) a lui augmenté avec 28 000 chômeurs supplémentaires en septembre.

Le constat est encore plus sévère concernant la catégorie D, celle qui regroupe les chômeurs en formation et qui a permis au gouvernement de développer un astucieux artifice statistique pour afficher une baisse du taux de chômage. En effet, deux ans seulement après avoir réduit de 20 % (550 millions d’euros) les aides à l’apprentissage au profit des emplois aidés qu’il faudra à l’avenir totalement repenser, le gouvernement a rétro-pédalé et a annoncé le développement d’un plan “500.000 formations supplémentaires” pour les chômeurs. C’est donc ce plan qui a permis un très large transfert du nombre de demandeurs d’emploi catégorie A vers la catégorie D, dont les effectifs ont augmenté de 10%.


Source : http://gildaslecoq.blogspot.fr/2016/10/baisse-du-chomage-prenons-de-la-distance.html
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2089
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Ven 28 Oct 2016, 08:14

mamiea écrit:
Citation :
Ne faisiez-vous pas le même constat avec un gouvernement de Droite?
Non

Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2089
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Ven 28 Oct 2016, 08:16

vieux-breton écrit:
Citation :
Moi personnellement j'y vois une manipulation des chiffres, si vous (MATMUT) vous y voyez un bonne nouvelle tant mieux pour vous.
La bonne nouvelle n'est pas pour moi mais pour les demandeur d'emploi.
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 3019
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Ven 28 Oct 2016, 08:44

Justement, allez demander aux demandeurs d'emploi si ils ont trouvé du boulot, est ce qu'en face du nombre de demandeurs d'emploi on peut mettre autant d'embauche, je ne crois pas, la plupart sont en stage diverse et varié, souvent d'ailleurs des stages qui ne servent à rien par la suite, ils ont été créé simplement pour travestir les chiffres.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 707
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Ven 28 Oct 2016, 20:05

Le problème est que ce cher Francois Hollande nous dit depuis 2012 que l’inversion de la courbe du chômage s'est maintenant...

Et qu'on commence a voir l'inversion fin 2016...

Et dans cette inversion on aimerai savoir ce qui est du au traitement social du chomage - en clair au tripatouillage des chiffres via les pseudo formations
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14262
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Ven 28 Oct 2016, 22:11

AFP, publié le vendredi 28 octobre 2016 à 07h45


Chômage: huit Français sur dix (82%) ne croient pas que la courbe du chômage va s'inverser, et cela n'améliorerait pas leur opinion sur Hollande

Huit Français sur dix (82%) ne croient pas que la courbe du chômage va s'inverser et si cette inversion devait se produire dans les mois à venir, cela n'améliorerait pas l'opinion de trois-quarts d'entre eux à l'égard de François Hollande, selon un sondage Odoxa publié vendredi.

Alain Juppé et Emmanuel Macron arrivent quant à eux en tête des personnalités qui, selon les personnes interrogées, feraient "plutôt mieux" que l'actuel chef de l'Etat dans ce domaine.

Seuls 17% des Français pensent que la baisse du nombre de chômeurs enregistrée en septembre "annonce l'inversion de la courbe du chômage promise depuis longtemps par François Hollande".

Si 93% des proches de la droite ne s'attendent pas à l'inversion de la courbe, c'est aussi le cas de 61% des sympathisants de gauche, selon cette enquête pour France Info.

Par ailleurs, "si le chômage venait à baisser régulièrement au cours des mois à venir", cela n'inciterait pas 77% des personnes interrogées à améliorer leur jugement à l'égard de François Hollande, contre 23% d'un avis contraire.

Sur cette question toutefois, une majorité de sympathisants de gauche (54%) aurait une meilleure image du président de la République, contre 7% seulement des proches de la droite.

Alain Juppé arrive en tête des personnalités qui, selon les personnes interrogées, feraient "plutôt mieux" que François Hollande contre le chômage, avec 35% de réponses positives, mais pour 17% il ferait "plutôt moins bien" et pour 47% "ni mieux ni moins bien".

L'ex-Premier ministre devance Emmanuel Macron (31% "plutôt mieux", 19% "plutôt moins bien"), Marine Le Pen (25% "plutôt mieux", 37% "plutôt moins bien") et Nicolas Sarkozy (21% "plutôt mieux", 33% "plutôt moins bien").

Enquête réalisée en ligne les 26 et 27 octobre auprès de 983 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4% à 3,1%.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12387
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Ven 25 Nov 2016, 19:17

Une excellente nouvelle qui est cependant à relativiser.....


http://www.lemonde.fr a écrit:
Le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A a baissé de 11 700 en octobre

La promesse d’une inversion de la courbe du chômage, à laquelle François Hollande a conditionné une candidature à sa propre succession est sur le point d’être tenue.

LE MONDE | 24.11.2016 à 17h57 • Mis à jour le 25.11.2016 à 06h41 | Par Sarah Belouezzane
---/---
Selon les statistiques compilées par l’institution publique et la Rue de Grenelle, le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A a baissé de 11 700 en octobre. Soit – 0,3 % par rapport à septembre. Cette catégorie, qui regroupe les chômeurs sans aucune activité et tenus de chercher du travail, est la plus scrutée – ils sont donc aujourd’hui 3,4 millions. Le repli est certes moins prononcé qu’en septembre (– 66 300), mais il est là.
---/---
« Les politiques de l’emploi menées par le gouvernement ont très certainement permis à l’économie de créer plus d’emploi qu’elle ne l’aurait fait avec les taux de croissance que nous avons. Il y a aujourd’hui une vraie dynamique », affirme Mathieu Plane, économiste à l’OFCE.

Pour l’économiste, la fameuse courbe a commencé à s’inverser au troisième trimestre 2015. Mais, attention, « elle ne s’inverse qu’à partir d’un point haut, tient-il à souligner, le chômage ne passe en aucun cas en dessous de son niveau de 2012 », explique-t-il.

Plus inquiétant, si l’on regarde les chiffres de plus près, la hausse est considérable depuis l’élection de M. Hollande : 598 000 demandeurs d’emploi supplémentaires sont à déplorer dans la catégorie A.
Source: http://www.lemonde.fr/emploi/article/2016/11/24/le-nombre-de-demandeurs-d-emplois-en-categorie-a-baisse-de-11-700-au-mois-d-octobre_5037476_1698637.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12387
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Ven 25 Nov 2016, 19:25

http://www.leparisien.fr a écrit:
Val-de-Marne : le chômage fait de la résistance
24 novembre 2016, 20h09

75210. Ce n’est pas un code postal parisien mais le nombre de personnes à la recherche d’un emploi dans le Val-de-Marne, en catégorie A, fin octobre. Ce nombre, malgré une tendance à la baisse ces derniers temps, vient d’enregistrer un léger rebond en octobre. Plus de chômeurs, donc, aux guichets de Pôle emploi (+ 190) sur un mois. La perspective est plus souriante si l’on se place sur un temps plus long, puisque sur les trois derniers mois, le département enregistre une baisse de 0,6 % des demandeurs d’emploi, une baisse encore de 1,6 % si l’on compare aux chiffres d’octobre 2015. Côté Ile-de-France, la tendance est la même : + 0,1 % de chômeurs en octobre mais - 1 % sur trois mois et - 1,8 % en un an.
Surce: http://www.leparisien.fr/ablon-sur-seine-94480/val-de-marne-le-chomage-fait-de-la-resistance-24-11-2016-6371250.php
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14262
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Ven 25 Nov 2016, 20:05

Nous avons aussi beaucoup de stagiaires...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12387
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Ven 25 Nov 2016, 21:56

tonton christobal a écrit:
Nous avons aussi beaucoup de stagiaires...

Des chômeurs à 6 mois de l'âge de la retraite pouvant même depuis septembre recevoir de Pôle emploi des propositions pour des stages d'un an.....

Ceci étant, la courbe du chômage donne l'impression de s'inverser et l'on risque fort d'avoir au premier tour de la présidentielle Hollande, Mélenchon, Jadot, Macron plus les hurluberlus de l'extrême gauche.... A moins d'espérer un renoncement de Hollande et une entente entre Valls et Macron....

Pour le deuxième tour de cette présidentielle, l'institut de sondages que j'ai monté sur le coin de ma table de cuisine m'indique que l'on pourrait avoir Le Pen face au vainqueur de la primaire de la droite et du centre désigné dimanche prochain.....
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3578
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Ven 25 Nov 2016, 22:27

C'est un institut de sondage qui en vaut bien d'autres et qui ne revient pas cher
Je pense que les modes de prise en charge des maladies ni longues ni gravissimes vont coûter bien des % å Fillon.
Idem pour les 39h payées 37 pour les fonctionnaires
Actuellement un professeur agrégé fait 15h de cours auxquelles il faut ajouter les préparations et les corrections.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12387
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Ven 25 Nov 2016, 23:52

Gérard a écrit:
Je pense que les modes de prise en charge des maladies ni longues ni gravissimes vont coûter bien des % å Fillon.
Idem pour les 39h payées 37 pour les fonctionnaires

Mais aussi (pour continuer "hors sujet" chômage....) ....

http://www.lemonde.fr a écrit:
Des homosexuels tentés de faire barrage à Fillon

Des gays et des lesbiennes assurent qu’ils iront voter Juppé dimanche.

LE MONDE | 25.11.2016 à 10h24 • Mis à jour le 25.11.2016 à 11h48 | Par Gaëlle Dupont

C’est un mouvement silencieux car il ne s’exprime qu’en privé mais il est bien réel. Dimanche 27 novembre, des homosexuels et des lesbiennes iront voter à la primaire de la droite pour tenter de stopper François Fillon dans sa course à l’Elysée.
---/---
Source: http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2016/11/25/les-homosexuels-tentes-de-faire-barrage-a-fillon_5037773_4854003.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14262
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Sam 26 Nov 2016, 02:32

Pas grave on reprend flanbi pour 5 ans...

à propos j'ai lu ces derniers jours que les départs de France de nos concitoyens argentés étaient en augmentation... plus qu'inquiétante.

Doit on s'en occuper ?
Revenir en haut Aller en bas
iris2



Messages : 152
Date d'inscription : 19/08/2010

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Dim 27 Nov 2016, 06:21

Gérard a écrit:
........
Idem pour les 39h payées 37 pour les fonctionnaires

J'ai entendu dire que le passage de 39h à 35h pour les fonctionnaires n'avait pas donné lieu à diminution de salaire ?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14262
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Dim 27 Nov 2016, 07:11

iris2 a écrit:


J'ai entendu dire que le passage de 39h à 35h pour les fonctionnaires n'avait pas donné lieu à diminution de salaire ?  

et les droits acquis... ils vont avoir du boulot ceux qui veulent remettre le pays en marche. Tout le monde veut des réformes mais pour les autres.

Pas grave dans quelques années les taux d'intérêt vont augmenter et la situation sera encore pire. On ne pourra plus distribuer l'argent qui n'est pas le notre.
On trouvera de l'argent pour donner 2500 euros plus le billet d'avion à nos "migrants" qui souhaitent rentrer chez eux, pour les autres franchouillards payez pour les nourrir, les loger, les soigner... c'est la nouvelle norme.

On est actuellement entrain de s'occuper de l'épargne des Français et de bloquer leurs économies pour qu'ils ne puissent pas en profiter.

Dans un pays qui fonctionne cul par dessus tête le titanic coule, on continue à danser... il n'y a pas assez de canots de sauvetage pour les passagers mais on ne change rien.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Dim 27 Nov 2016, 18:37

iris2 a écrit:


J'ai entendu dire que le passage de 39h à 35h pour les fonctionnaires n'avait pas donné lieu à diminution de salaire ?  

Le passage de 39 à 35 heures n' a pas donnée de diminution de salaire que ce soit pour la fonction publique ou le privé.
C' était 35 heures payées 39 ce qui a permis de taper dans les caisses excédentaires pour financer la mesure (caisse maintenant déficitaires, comme on dit "gouverner c' est prévoir"!!!).
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14262
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Dim 27 Nov 2016, 19:56

mamiea a écrit:


Le passage de 39 à 35 heures n' a pas donnée de diminution de salaire que ce soit pour la fonction publique ou le privé.
C' était 35 heures payées 39 ce qui a permis de taper dans les caisses excédentaires pour financer la mesure (caisse maintenant déficitaires, comme on dit "gouverner c' est prévoir"!!!).

Lorsque des doctrinaires sont lâchés et font n'importe quoi à la tête du pays doit on s'étonner qu'à terme il puisse y avoir des dégâts collatéraux...

Lorsque dans les années 95-97 la droite tentait de redresser la barre cela n'a pas été possible.
Juppé et Chirac bien conseillés et soutenus par quelques technocrates d'envergure ont dissout la chambre, pinpin est arrivé tel Zorro et nous a expliqué qu'avec les 35 heures on en finissait avec le chômage et que la retraite à 60 ans n'était pas un problème...

Comme pour les trois mousquetaires nous avons la suite 20 ans après...
2017 le bateau coule, on emprunte à tour de bras pour ne pas perdre si possible les élections et soigner sa clientèle, on ment pour sauver son job, d'autres tirent les fusées rouges, veulent garder le pédalo à flot et mobilisent l'équipage... ceux qui ont du fric ont pris les radeaux de sauvetage depuis un moment et sont tranquillement au sec sous d'autres cieux.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3128
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Dim 27 Nov 2016, 21:57

mamiea a écrit:
Le passage de 39 à 35 heures n' a pas donnée de diminution de salaire que ce soit pour la fonction publique ou le privé.

Ceci est exact, en ajoutant toutefois que dans de nombreuses entreprises privées, il y a eu un accord, en tout cas une politique, de type "modération salariale" après le passage aux 35h.
En clair, sérieuse révision vers le bas de l'enveloppe d'augmentations voire stagnation des salaires (hormis cadres dirigeants).
Le mécontentement lié à la stagnation de leur pouvoir d'achat a été une cause de la défaite de Jospin en 2002 : les ouvriers/employés à qui on offrait des heures de temps libre (35h) n'ont pas apprécié que ce soit au détriment de leur pouvoir d'achat. Notamment par la perte des heures supplémentaires, pénalisées dans la première version de la loi 35h.
Et Sarkozy a plus tard fait l'inverse, il a carrément défiscalisé les heures sup. Faire une chose ou son contraire... c'est toujours bricoler, avec effets pervers garantis.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14262
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Dim 27 Nov 2016, 22:38

Il est vrai que d'avoir du temps libre pour le regarder passer à la fenêtre de son HLM... ce n'est pas motivant.
Bosser comme une brute sans profiter de son argent n'est pas non plus une vie.

Mais en ce bas monde on ne peut pas tout avoir : le fric et le temps. Il faut choisir...

Pour ma part c'était vite vu :
Je n'ai jamais été en mesure de pouvoir faire les 35 heures pour raisons de service (elles étaient nombreuses).
Les heures supplémentaires n'étaient pas payées (pas de fric)
Comme les nécessités du service (là encore il y avait pléthore de nécessités) interdisaient de "récupérer"... la conclusion est vite trouvée.

J'ai même à de multiples reprises été appelé pour débrouiller des affaires dont personne ne voulaient entendre parler pendant mes congés annuels avec retour au service pour assister à des réunions qualifiées de "la plus haute importance" ... en fait de dossiers qui empoisonnaient la vie par leur complexité et étaient urgent trois fois par an si un technocrate de service inoccupé avait un peu de temps à perdre.

In fine la solution a été trouvée :pour avoir un peu la paix, lors de mes congés j'étais en voyage itinérant... ou sur un autre continent...

Alors fort égoïstement maintenant je regarde le système couler en ayant atteint les limites de sa stupidité.
Je m'occupe de mon cas et je persiste à penser que la France ne se sortira jamais du bourbier dans lequel par démagogie, manque de courage et protection de leurs intérêts nos dirigeants avec l'appui des électeurs qui croient au père noël le 15 aout l'on laissé se mettre.

Surtout ne regardons pas les pays qui s'en sortent et luttons pour la préservation des droits acquis.


Dernière édition par tonton christobal le Dim 27 Nov 2016, 22:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12387
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Dim 27 Nov 2016, 22:41

tonton christobal a écrit:
---/---
Lorsque dans les années 95-97 la droite tentait de redresser la barre cela n'a pas été possible.
Juppé et Chirac bien conseillés et soutenus par quelques technocrates d'envergure ont dissout la chambre, pinpin est arrivé tel Zorro et nous a expliqué qu'avec les 35 heures on en finissait avec le chômage et que la retraite à 60 ans n'était pas un problème...

Comme pour les trois mousquetaires nous avons la suite 20 ans après...
---/---



Il n'est pas inutile de replacer certains évènements en ordre chronologique....


1973 - Élargissement de l'Union: Royaume-Uni, Irlande, Danemark
1981 - Élargissement de l'Union: Grèce

1982 - France: 39 heures, 5ème semaine, retraite à 60 ans

1986 - Élargissement de l'Union: Espagne et Portugal
1995 - Élargissement de l'Union: Autriche, Finlande, Suède

1995 - Création de l'OMC - Organisation Mondiale du Commerce

2002 - France: 35 heures

2004 - Élargissement de l'Union: Chypre, Malte, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Pologne, République tchèque, Slovaquie, Slovénie
2007 - Élargissement de l'Union: Roumanie et Bulgarie

2010 - France: retraite à 62 ans

2013 - Élargissement de l'Union: Croatie

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14262
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Dim 27 Nov 2016, 22:57

a.nonymous a écrit:




Il n'est pas inutile de replacer certains évènements en ordre chronologique....


1973 - Élargissement de l'Union: Royaume-Uni, Irlande, Danemark
1981 - Élargissement de l'Union: Grèce

1982 - France: 39 heures, 5ème semaine, retraite à 60 ans

1986 - Élargissement de l'Union: Espagne et Portugal
1995 - Élargissement de l'Union: Autriche, Finlande, Suède

1995 - Création de l'OMC - Organisation Mondiale du Commerce

2002 - France: 35 heures

2004 - Élargissement de l'Union: Chypre, Malte, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Pologne, République tchèque, Slovaquie, Slovénie
2007 - Élargissement de l'Union: Roumanie et Bulgarie

2010 - France: retraite à 62 ans

2013 - Élargissement de l'Union: Croatie


ce qui prouve que l'immobilisme national érigé en système de conservation du pouvoir porte ses fruits...

Pas de décision nationale pour conserver la paix sociale ou pour fidéliser la clientèle électorale.
On se fout de l'Europe et on se réveille avec une usine à gaz qui paralyse notre gouvernement et nous flanque dans une grosse panade...
On emprunte pour maintenir un système non viable...

Certains estiment que la fuite est la solution et on brame contre les "populistes" qui n'ayant pas été aux manettes sont responsables des dégâts.

Et arrive le moment où il faudra payer l'addition... qui va siffler la fin de la récré et remettre l'affaire sur pied ? c'est une question intéressante... à moins que l'on continue avec les solutions suicidaires...
Revenir en haut Aller en bas
iris2



Messages : 152
Date d'inscription : 19/08/2010

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Lun 28 Nov 2016, 04:18

mamiea a écrit:


Le passage de 39 à 35 heures n' a pas donnée de diminution de salaire que ce soit pour la fonction publique ou le privé.
C' était 35 heures payées 39 ce qui a permis de taper dans les caisses excédentaires pour financer la mesure (caisse maintenant déficitaires, comme on dit "gouverner c' est prévoir"!!!).

Pas vraiment en accord avec vous, dans le privé, certains n'ont pas bénéficié des 35h par exemple la restauration.
Dans mon entreprise, nous avons eu les 35 heures, mais il a été supprimé les ponts et les jours d'absences autorisés pour enfants malades !
Dans certaines entreprises il a été donné 7 jours de congés supplémentaires, dans d'autres 14 jours !

Pas d'égalité entre publique et privé et pas d'égalité pour les salariés et cadres du privé.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Lun 28 Nov 2016, 04:47

iris2 a écrit:


Pas vraiment en accord avec vous, dans le privé, certains n'ont pas bénéficié des 35h  par exemple la restauration.
Dans mon entreprise, nous avons eu les 35 heures, mais il a été supprimé les ponts et les jours d'absences autorisés pour enfants malades !
Dans certaines entreprises il a été donné 7 jours de congés supplémentaires, dans d'autres 14 jours !

Pas d'égalité entre publique et privé et pas d'égalité pour les salariés et cadres du privé.
J' ai moi même connu les 35 heures et ce dès 1982 dans une boite privée/nationalisé. Vous oubliez de parler des horaires variables et des RTT attachés aux 35 heures.
Je me suis retrouvé dans le secteur public avec moins d' avantage que dans le privé. Il ne faut pas croire que le secteur public soit le paradis, comme partout il y a des favorisés et les autres.
Revenir en haut Aller en bas
iris2



Messages : 152
Date d'inscription : 19/08/2010

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Lun 28 Nov 2016, 19:29

non je n'ai pas oublié les RTT puisque j'indique qu'il a été attribué 7 jours pour les uns, 14 pour d' autres (à titre d'exemple) supplémentaires nommés RTT mais partiellement effacés par les suppressions des ponts ou autres avantages, bilan quasiment rien pour certains, et ne pas oublier que les cadres font des heures supplémentaires non rémunérées (mon vécu)).
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Lun 28 Nov 2016, 20:10

iris2 a écrit:
non je n'ai pas oublié les RTT puisque j'indique qu'il a été attribué 7 jours pour les uns, 14 pour d' autres (à titre d'exemple) supplémentaires nommés RTT mais partiellement effacés par les suppressions des ponts ou autres avantages, bilan quasiment rien pour certains, et ne pas oublier que les cadres font des heures supplémentaires non rémunérées (mon vécu)).

Les heures supplémentaires non payées sont un choix personnel (enfin presque) non obligatoire. Chacun est libre d' agir comme il l' entent mais par expérience ce n' est pas le nombres d' heures offertes au patron qui garantissent l' emploi (là aussi du vécu).
Pour exemple : les HS des cadres ont représentées, sur une année, l' équivalent de 3 emplois de cardes à temps complet et 3 dépressions nerveuses graves, je parle de mon ancienne boite où j' était moi-même cadre.
Pour ce qui est de l' égalité entre employés et cadres ce n' est pas encore pour demain, faites la différence entre le calcul et le montant des retraites.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Chômage: l'après régionales 2015   Lun 28 Nov 2016, 21:32

Les retraites cadres. Petit rappel de ce qui se mitonne depuis octobre 2015 et les arbitrages d'avril dernier avec calendrier des révisions à la clef.

Travailler plus pour gagner plus. Du côté des retraités, c'est plutôt cotiser autant, mais toucher beaucoup moins. L'accord sur les caisses de retraite complémentaire (Agirc et Arrco) signé en octobre 2015 pénaliserait les assurés : entre 4,5% et 18% de baisse pour leur pension selon les générations.

Concrètement, un cadre né en 1959 perdra environ 14,5% de sa pension complémentaire. Et s'il continue à travailler pour limiter cette perte, il perdra quand même 4,5% de pension. Le même salarié né en 1990 connaîtra lui une diminution de 17%. Enfin avant réajustement au fil de l'eau à la baisse. En gros 5% de moins par révision au rythme de 2 révisions tous les dix ans... Environ. A chaque prolongement du droit ... 62, 65, 67... 7#? Un jour?

Enfin, si jusqu'à présent la première pension de retraite d'un salarié -à taux plein exclusivement- n'était jamais inférieure à deux tiers de son dernier salaire, ce seuil pourrait être abaissé d'ici 15 à 20 ans. Sans prendre en compte les taux de décote pour les "volontaires" à un départ anticipé, de plus en plus forte.

Les futurs retraités perdraient davantage de pouvoir d'achat que leurs aînés. Mais sans cet accord, le régime des retraites aurait épuisé ses réserves et fait faillite dès 2019.
Revenir en haut Aller en bas
 
Chômage: l'après régionales 2015
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chômage: l'après régionales 2015
» Urbanisme et politique de la ville - Le pataquès des régionales 2015
» Les Régionales 2015
» Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après
» Ortho au chômage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: