Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Présidentielle 2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 12556
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Présidentielle 2017   Jeu 17 Déc 2015, 03:17

Le show électoral étant permanent, cette discussion est dédiée à l'élection présidentielle 2017....
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12556
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Jeu 17 Déc 2015, 03:19

Pour mémoire un sondage réalisé lundi et mardi déjà cité dans une autre discussion....

Dans les trois configurations testées François Hollande est éliminé au premier tour... On devrait donc avoir bientôt d'autres sondages avec d'autres configurations au niveau du PS, je pense en particulier à Manuel Valls...


http://actu.orange.fr/une/presidentielle-juppe-ou-sarkozy-largement-gagnants-contre-marine-le-pen-selon-un-sondage-afp_CNT000000gCstW.html a écrit:
AFP 15-12-2015 - 19:01
Présidentielle: Juppé ou Sarkozy largement gagnants contre Marine Le Pen, selon un sondage

Alain Juppé ou Nicolas Sarkozy seraient largement gagnants, de 40 à 28 points d'écart, face à Marine Le Pen au second tour de l'élection présidentielle, François Hollande n'étant pas qualifié, selon un sondage TNS Sofres-OnePoint pour Le Figaro, LCI et RTL publié mardi.

En cas de second tour Nicolas Sarkozy-Marine Le Pen, le premier l'emporte très largement avec 64% contre 36% pour cette dernière. Si c'est Alain Juppé qui parvient au second tour, il écrase Mme Le Pen avec 70% contre 30% des suffrages. M. Juppé obtiendrait 81% des voix de François Hollande au premier tour, là où Nicolas Sarkozy n'en obtiendrait que 46%.

Trois configurations de premier tour ont été testées dans cette enquête: dans la première, où Nicolas Sarkozy et François Bayrou sont respectivement candidats des Républicains et du MoDem, Marine Le Pen (26%) est qualifiée pour le second tour avec M. Sarkozy (24%). M. Hollande (19%) suit, tandis que François Bayrou et Jean-Luc Mélenchon sont à égalité avec 10,5% des voix, devant Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France, 4,5%).

Dans la seconde configuration, sans François Bayrou, Marine Le Pen (27,5%) est aussi en tête devant Nicolas Sarkozy (26%), François Hollande obtenant 22% des voix, Jean-Luc Mélenchon 12%, Nicolas Dupont-Aignan 7%.

Dans la dernière option, où Alain Juppé est candidat LR et François Bayrou n'est pas candidat, le maire LR de Bordeaux est en tête avec 31%, devant Marine Le Pen (28%), suivie du président de la République (20%), M. Mélenchon (11%) et Nicolas Dupont-Aignan (4,5%).

Dans les trois configurations, Cécile Duflot (EELV) obtient 3% des suffrages, Philippe Poutou (NPA) 1,5% et Nathalie Arthaud (LO) 1%.

Sondage réalisé en ligne les 14 et 15 décembre auprès d'un échantillon de 1.000 personnes "représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus" selon la méthode des quotas.
Source: http://actu.orange.fr/une/presidentielle-juppe-ou-sarkozy-largement-gagnants-contre-marine-le-pen-selon-un-sondage-afp_CNT000000gCstW.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12556
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Jeu 17 Déc 2015, 03:25

Les socialistes ont-ils compris quelque chose à ce qui s'est passé ces deux derniers week-end ?

On peut en douter...


"A environ dix-huit mois de l’élection présidentielle de 2017, le temps est venu, selon le groupe socialiste à l’Assemblée nationale, de « moderniser les règles applicables » à ce scrutin.

Pour ce faire, les élus majoritaires, emmenés par le président PS de la commission des lois, Jean-Jacques Urvoas, défendront, mercredi 16 décembre, deux propositions de loi — l’une organique, l’autre ordinaire — qui rassemblent des recommandations formulées par différents organes, dont le Conseil constitutionnel, le Conseil supérieur de l’audiovisuel et la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques ; sans toucher à l’élection du président en elle-même, elles proposent un léger dépoussiérage du dispositif."



http://www.lemonde.fr/politique/article/2015/10/27/le-ps-veut-moderniser-les-regles-de-la-presidentielle_4797790_823448.html a écrit:
Le PS veut « moderniser » les règles de la présidentielle

Le Monde.fr | 27.10.2015 à 12h40 • Mis à jour le 16.12.2015 à 10h46 | Par Hélène Bekmezian

Temps de parole, « parrainages », modalités de vote… A environ dix-huit mois de l’élection présidentielle de 2017, le temps est venu, selon le groupe socialiste à l’Assemblée nationale, de « moderniser les règles applicables » à ce scrutin.

Pour ce faire, les élus majoritaires, emmenés par le président PS de la commission des lois, Jean-Jacques Urvoas, défendront, mercredi 16 décembre, deux propositions de loi — l’une organique, l’autre ordinaire — qui rassemblent des recommandations formulées par différents organes, dont le Conseil constitutionnel, le Conseil supérieur de l’audiovisuel et la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques ; sans toucher à l’élection du président en elle-même, elles proposent un léger dépoussiérage du dispositif.



Des parrainages plus transparents

A chaque échéance présidentielle se pose la question des cinq cents « parrainages » d’élu dont chaque candidat a besoin pour se présenter, notamment à cause de son manque de transparence. Pour y répondre, le texte propose ainsi que la liste intégrale des élus ayant parrainé un candidat soit désormais publiée, et non plus un extrait de cinq cents noms tirés au sort. « Le principe de responsabilité politique et l’exigence de transparence doivent conduire à ce que les élus assument leur choix devant leurs électeurs », avance M. Urvoas. Par ailleurs, les parrainages seront rendus publics « en temps réel » afin d’éviter tout faux suspense de la part des candidats sur leur quête des cinq cents signatures nécessaires.

En outre, le PS propose que les parrainages ne soient plus collectés et adressés au Conseil constitutionnel par le candidat mais par les « parrains » eux-mêmes, afin d’éviter toute pression. Ces derniers, qui doivent actuellement être député, sénateur, maire, président d’agglomération, conseiller général, conseiller régional, membre du conseil de Paris ou eurodéputé français, pourront désormais aussi être président de métropole et conseiller métropolitain de Lyon.



Renforcer l’« équité » du temps de parole par rapport à l’« égalité »

Jusqu’alors, le Conseil supérieur de l’audiovisuel délimitait trois périodes avant la campagne présidentielle, avec des règles différentes d’accès aux médias audiovisuels. Lors de la deuxième période, dite « intermédiaire » (entre la publication de la liste des candidats et la veille de la campagne officielle), les médias devaient ainsi respecter une règle d’égalité pour les temps de parole, mais d’équité pour les temps d’antenne (qui recouvre le temps de parole et l’ensemble des éléments éditoriaux consacrés à un candidat). A la différence de l’égalité, l’équité ne prévoit pas d’égalité arithmétique mais un temps attribué en tenant compte de la représentativité des candidats et de leur implication effective dans la campagne.

Déplorant « une source de complications tant pour les chaînes de radio et de télévision que pour les candidats, dissuadant certains médias d’organiser des débats entre candidats », le groupe socialiste propose donc d’en venir à une règle d’équité du temps de parole comme du temps d’antenne pendant cette période. Les « petits » candidats ne pourront alors jouir d’une stricte égalité de temps de parole que pendant la campagne dite « officielle » ; raison pour laquelle cette disposition est la plus contestée par les partis minoritaires, qui craignent que la couverture médiatique favorise encore plus les grands partis.



Harmoniser les opérations de vote

Concernant les jours de vote, les textes préconisent notamment d’harmoniser les horaires de fermeture des bureaux de vote en métropole, qui varient pour le moment entre 18 heures, 19 heures ou 20 heures. Cela « afin d’éviter la diffusion prématurée de résultats partiels ou de sondages susceptibles d’altérer la sincérité du scrutin » ; toutefois, l’embargo sur la publication des résultats serait maintenu à 20 heures, « pour empêcher que le débat public, en particulier dans l’entre-deux-tours, ne s’engage sur la base de données et d’analyses erronées ». Dans les grandes villes, les préfets pourront cependant prolonger l’ouverture des bureaux jusqu’à 20 heures.

Le groupe socialiste propose également de supprimer les commissions de contrôle dans les communes de plus de 20 000 habitants, qui feraient double emploi aujourd’hui avec les délégués du Conseil constitutionnel.

Enfin, il est question d’autoriser la propagande électorale à l’étranger dans l’ensemble des Etats et non plus seulement dans les pays européens, mais d’interdire « certaines formes de propagande électorale » comme les appels téléphoniques en série aux électeurs et les numéros d’appel gratuits.



Renforcer le contrôle des dépenses des candidats

Concernant le contrôle des dépenses de campagne des candidats, le groupe socialiste propose, entre autres, d’élargir les prérogatives de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques en lui permettant de renforcer ses moyens d’investigation (par le recrutement d’experts) sur certaines dépenses de campagne difficiles à évaluer, telles que l’impression de documents ou l’organisation de réunions publiques.

Surtout, le texte prévoit que les dépenses de campagne soient comptabilisées à partir de six mois avant l’échéance contre un an actuellement, pour plus de simplicité. Les primaires ne seront alors concernées que si elles ont lieu moins de six mois avant le premier tour. Lors de l’examen en commission des lois, les députés ont voté un amendement de la droite qui étend à toutes les élections la période de campagne de six mois au lieu de douze.


Hélène Bekmezian
Journaliste au Monde
Source: http://www.lemonde.fr/politique/article/2015/10/27/le-ps-veut-moderniser-les-regles-de-la-presidentielle_4797790_823448.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14544
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Jeu 17 Déc 2015, 04:20

a.nonymous a écrit:
Les socialistes ont-ils compris quelque chose à ce qui s'est passé ces deux derniers week-end ?

On peut en douter...


"A environ dix-huit mois de l’élection présidentielle de 2017, le temps est venu, selon le groupe socialiste à l’Assemblée nationale, de « moderniser les règles applicables » à ce scrutin.

Pour ce faire, les élus majoritaires, emmenés par le président PS de la commission des lois, Jean-Jacques Urvoas, défendront, mercredi 16 décembre, deux propositions de loi — l’une organique, l’autre ordinaire — qui rassemblent des recommandations formulées par différents organes, dont le Conseil constitutionnel, le Conseil supérieur de l’audiovisuel et la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques ; sans toucher à l’élection du président en elle-même, elles proposent un léger dépoussiérage du dispositif."




Source: http://www.lemonde.fr/politique/article/2015/10/27/le-ps-veut-moderniser-les-regles-de-la-presidentielle_4797790_823448.html

Lorsque nous sommes des cibles du terrorisme, que notre économie est à la ramasse, que le FN fait des scores de plus en plus importants, que les électeurs ne vont plus voter... on va sauver les meubles en bricolant le mode de scrutin ... ou en mettant une pression un peu plus importante sur les médias qui bien qu'à la botte sont discréditées et non crédibles... à tel point que l'on veut les encadrer...

Je sentais que nous étions sur une pente perverse mais le nombre et l'importance des tripatouillages deviennent inquiétants.

Pour les mesures d'utilité publique on attendra... tout comme pour l'escroquerie du non cumul des mandats...
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3199
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Mar 22 Déc 2015, 00:54

Présidentielles et Législatives en 2017, en France
Loin du bipartisme d'antan, l'élection la plus récente dans le voisinage (Espagne) donne une idée d'un paysage politique à 5 couleurs, ou pentapolaire, voire heptapolaire (7) : un avant-gout de 2017 en France ?
On remarquera que le Parlement espagnol n'a que 350 députés pour 46 millions d'habitants (577 députés pour 67 millions d'habitants, en France)



http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/12/21/avec-la-percee-historique-de-podemos-la-gauche-espagnole-plus-divisee-que-jamais_4835861_3214.html
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3631
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Mar 22 Déc 2015, 01:55

Qui trouverait la projection version française de cet histogramme pour 2017?

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14544
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Mar 22 Déc 2015, 02:07

Gérard a écrit:
Qui trouverait la projection version  française de cet histogramme pour 2017?

la réponse est simple : la 4e république française... on connait on a donné en 12 ans 23 ou 24 gouvernements avec pour résultat 1958 et la 5e république.

USA 320 000 000 d'Américains, 100 sénateurs et 435 représentants... on se demande comment aussi peu d'élus peuvent diriger un aussi grand pays...
Heureusement qu'en France nous sommes mieux pourvus.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Mar 22 Déc 2015, 02:16

Je ne sait quelle sera la composition de la future assemblée, par contre j' ai une idée d' émission pour les présidentielles :
le "The présidential theater" un peu comme "the voice" avec élimination par vote du public.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14544
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Mar 22 Déc 2015, 02:27

mamiea a écrit:
Je ne sait quelle sera la composition de la future assemblée, par contre j' ai une idée d' émission pour les présidentielles :
le "The présidential theater" un peu comme "the voice" avec élimination par vote du public.

Le problème c'est d'être en finale car comme l'une des deux places semble déjà potentiellement réservée... ça se complique !
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3199
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Mar 22 Déc 2015, 04:51

tonton christobal a écrit:
la réponse est simple : la 4e république française... on connait on a donné en 12 ans 23 ou 24 gouvernements avec pour résultat 1958 et la 5e république.

cela tient à un détail techique : sous la 4e république, les députés pouvaient renverser le gouvernement autant de fois qu'ils avaient envie, sans conséquence pour eux. Alors que sous la 5e république, si les députés renversent le gouvernement (motion de censure) alors le président dissout l'assemblée nationale ; cela a calmé bien des ardeurs depuis 50 ans.
Mais que le président puisse monopoliser le pouvoir, dissoudre l'Assemblée quand il veut, et être indélogeable de l'Elysée pendant 5 ans, c'est une forme d'anomalie démocratique comme dirait Jospin.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14544
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Mar 22 Déc 2015, 06:17

salamandre a écrit:


cela tient à un détail techique : sous la 4e république, les députés pouvaient renverser le gouvernement autant de fois qu'ils avaient envie, sans conséquence pour eux. Alors que sous la 5e république, si les députés renversent le gouvernement (motion de censure) alors le président dissout l'assemblée nationale ; cela a calmé bien des ardeurs depuis 50 ans.
Mais que le président puisse monopoliser le pouvoir, dissoudre l'Assemblée quand il veut, et être indélogeable de l'Elysée pendant 5 ans, c'est une forme d'anomalie démocratique comme dirait Jospin.

Pour ce qu'il en est de la dissolution de l'assemblée selon le bon vouloir du président et ce sans tenir compte de certains délais, peut être serait il bon de se replonger sur la constitution...

Avec l'âge sans doute est il possible que je souffre de certaines lacunes mémorielles, mais il serait sans doute intéressant de revenir aux textes.
Ceci dit cordialement avec des erreurs possibles de ma part... je suis en ce moment un peu flemmard, donc je vous fais confiance pour vérifier

De mémoire et elle flanche parfois, je crois qu'il doit y avoir un minimum d'un an entre deux dissolutions...
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3631
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Mar 22 Déc 2015, 08:12

La solution est peut-être de passer à la 6 ieme République avec une redistribution des rôles, des mandats, ..
Comment font les autres?
A la fameuse réunion de 150 chefs d'états à l'ouverture de la COP21, je n'ai pas noté la presence de la reine d'Angleterre, du roi d'Espagne ou de Belgique, ni celle du président de l'Italie, de l'Allemagne, la liste reste ouverte.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Mar 22 Déc 2015, 08:28

Il y a bien ça dans les cartons
http://www.c6r.org/spip.php?article23
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3199
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Mar 22 Déc 2015, 08:33

tonton christobal a écrit:
()
De mémoire et elle flanche parfois, je crois qu'il doit y avoir un minimum d'un an entre deux dissolutions...

oui c'est vrai, de mémoire : le président ne peut redissoudre moins d'un an après une première dissolution - toutefois la première c'est quand il veut
(antécédents de Gaulle 1968, Mitterrand 1981 et Chirac 1997) je n'ai pas vérifié si la règle a changé.
Pour ce qui est de changer les règles, quel monarque régnant va-t-il rogner ses pouvoirs en France ? Comme Juan Carlos Ier l'a fait en Espagne..
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14544
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Mar 22 Déc 2015, 08:58

salamandre a écrit:


oui c'est vrai, de mémoire : le président ne peut redissoudre moins d'un an après une première dissolution - toutefois la première c'est quand il veut
(antécédents de Gaulle 1968, Mitterrand 1981 et Chirac 1997) je n'ai pas vérifié si la règle a changé.
Pour ce qui est de changer les règles, quel monarque régnant va-t-il rogner ses pouvoirs en France ? Comme Juan Carlos Ier l'a fait en Espagne..

La première dissolution étant faite surtout si elle se passe mal, la seconde risque de ne pas être plus probante...

L'avantage des monarchies constitutionnelles modernes est que les souverains n'ayant pas de problèmes pour se faire réélire, ils peuvent faire ce qui est nécessaire à leur pays sans tenir compte des questions démagogiques.
On pourrait ajouter qu'ayant de part leur naissance et à vie tout ce qui leur est nécessaire ils n'ont pas à se précipiter pour tondre les contribuables pour faire leur pelote en prévision des vaches maigres à venir contrairement à nos modernes grands chefs républicains.
Ces emplois à vie peuvent peut être se révéler à terme moins couteux que les CDD dont bénéficient nos élus.

Etant généralement depuis leur plus jeune âge (dans les monarchies sérieuses) conscients de leurs devoirs ils se conduisent en principe pas trop mal... ce qui change des "nouveaux riches" souvent mal élevés qui arrivent dans nos républiques à de hautes fonctions... ou des insuffisants qui font tout et le contraire de tout pour prolonger leur bail.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Mar 22 Déc 2015, 09:20

Il faut probablement séparer Ena Administration Et pouvoir en corps distincts. C' est une des idées ou plutôt propositions de c6r
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3199
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Mer 23 Déc 2015, 04:20

Il y a une attitude simple, que Bruno le Maire s'est appliquée à lui-même : démissionner de la fonction publique une fois élu. On pourrait laisser aux hauts-fonctionnaires nouveaux élus un an pour choisir, pas plus. Concernant les  parlementaires, maires de grandes villes, présidents de région ou de département ou de la République.
Rappelons que les salariés du privé, eux, n'ont pas garantie de retour dans l'emploi 5 ou 6 ans plus tard, si défaite à l'élection suivante. C'est sana doute pourquoi il y en a si peu élus députés.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12556
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Mar 05 Jan 2016, 14:09

Aucun doute, la campagne pour les présidentielles de 2017 est déjà belle et bien commencée...


Revenir en haut Aller en bas
Basilics

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 20/11/2015

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Mar 05 Jan 2016, 15:08

Il y en a qui se voient déjà ministre. Prendre ses désirs d'avenir pour des réalités ?
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3631
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Mar 05 Jan 2016, 20:23

Si Carvounas prend les affaires en mains, la gauche a du souci à se faire.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12556
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Lun 11 Jan 2016, 08:23

Dans une autre discussion sur le chômage:

Robin a écrit:
Heureusement qu'entre Juppé, Fillon et Le Maire on a une bonne chance de voir enfin le bout du tunnel et le prestidigitateur aller planter ses choux en Corrèze.


Dans l'état actuel des choses il n'est absolument pas sûr que François Hollande soit le candidat de la gauche sociale-démocrate au premier tour de la présidentielle de 2017...

De son coté Daniel Cohn-Bendit et une trentaine de personnalités lancent un appel à une « primaire des gauches et des écologistes » ce qui amène bien sur à s'interroger une nouvelle fois sur une possible union des gauches...  Voir: http://www.plateaufontenay.net/t1552-la-mascarade-de-l-union-des-gauches




http://www.leparisien.fr/politique/presidentielle-l-appel-de-cohn-bendit-pour-une-grande-primaire-a-gauche-10-01-2016-5437767.php a écrit:
Présidentielle : l’appel de Cohn-Bendit pour une grande primaire à gauche

Dans une tribune, Daniel Cohn-Bendit et une trentaine de personnalités veulent « réanimer le débat politique ».
Rosalie Lucas (@Rosalielucas) | 10 Janv. 2016, 18h44 | MAJ : 10 Janv. 2016, 19h00

C’est une initiative qui va faire du bruit ; et siffler aux oreilles de François Hollande. Lundi matin, l’ancien député européen Daniel Cohn-Bendit et une trentaine de personnalités lancent un appel à une « primaire des gauches et des écologistes ». Dans le journal « Libération », l’ancien leadeur de Mai 68 et de nombreux intellectuels comme Michel Wieviorka, l’économiste Thomas Piketty, des élus comme l’eurodéputé écologiste Yannick Jadot, des artistes et même des sportifs comme l’ancien joueur du PSG et de l’équipe de France Vikash Dhorasoo signent une tribune pour « réanimer le débat politique et choisir notre candidat ».

A l’heure où François Hollande s’est mis à dos une partie de ses électeurs de 2012, ce projet pourrait trouver un écho favorable dans les rangs d’écologistes déçus et même de militants de gauche un peu perdus. Surtout que le PS comme Europe Ecologie-les Verts sont sortis très affaiblis des derniers scrutins électoraux.

A LIRE EN INTEGRALITE DANS LE PARISIEN - AUJOURD'HUI DE LUNDI
Source: http://www.leparisien.fr/politique/presidentielle-l-appel-de-cohn-bendit-pour-une-grande-primaire-a-gauche-10-01-2016-5437767.php
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14544
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Lun 11 Jan 2016, 08:54

Dans l'esprit des non cumuls nous avons celui des mandats... mais c'est pour après, pour les autres qui viendront plus tard en 2017... comme Mitterrand qui voulait raccourcir le mandat présidentiel à 5 ans mais pas pour lui pour les suivants.
La comédie perdure les artistes sont en scène et on cavale après le cachet. Pas de petit bénéfice !

Donc dans cet esprit de non cumul et de clarification des situations personnelles je suis partisan que l'on arrête de tergiverser... et les cas sont nombreux et que pour ce qui concerne la nationalité, que toute personne élue à quelque niveau que ce soit ou employée de l'état voire d'une administration locale ne puisse avoir une double nationalité.

Je sais que je ne suis pas dans le sens de l'histoire mais c'est mon avis et je le partage... à plus forte raison d'ailleurs lorsque cette double nationalité n'est pas "européenne".

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12556
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Lun 11 Jan 2016, 08:56

http://www.lemonde.fr/politique/article/2016/01/10/daniel-cohn-bendit-thomas-piketty-et-une-quarantaine-de-personnalites-appellent-a-une-primaire-a-gauche_4844746_823448.html a écrit:
Daniel Cohn-Bendit, Thomas Piketty et une quarantaine de personnalités appellent à une primaire à gauche

Le Monde.fr avec AFP | 10.01.2016 à 21h19 • Mis à jour le 10.01.2016 à 21h20

Ils refusent « la passivité face à l’abstention, au vote Front national et à la droitisation de la société ». A l’initiative d’intellectuels, comme l’économiste Thomas Piketty ou le sociologue Michel Wieviorka, et de dirigeants écologistes, tels que Daniel Cohn-Bendit et Yannick Jadot, une quarantaine de personnalités lancent un appel pour une primaire « des gauches et de l’écologie » en vue de l’élection présidentielle de 2017, dans le quotidien Libération à paraître lundi 10 janvier.

« Nous voulons du contenu, des idées, des échanges exigeants. Nous appelons à une grande primaire des gauches et des écologistes. Notre primaire est la condition sine qua non pour qu’un candidat représente ces forces à l’élection présidentielle en incarnant le projet positif dont la France a besoin pour sortir de l’impasse. »



Un site pour signer l’appel et s’engager

Des membres de la société civile, tels que l’essayiste Raphaël Glucksmann, l’actrice Jeanne Balibar ou encore le comédien Philippe Torreton ont également signé cet appel. Pour que l’élection de 2017 « contribue vraiment à la sortie de la crise politique et ouvre enfin de nouvelles perspectives économiques, sociales, environnementales et démocratiques, il faut qu’aient été débattus et mis en lumière des choix et des alternatives claires sur les enjeux majeurs », écrivent-ils.

Dans cet appel, ils reviennent également sur la primaire organisée par le Parti socialiste en 2011 qui a amené François Hollande au pouvoir.

« En 2011, le Parti socialiste avait fait la démonstration qu’une primaire peut mobiliser au-delà des lignes partisanes, devenir le lieu du débat politique et générer un vote citoyen massif. Mais l’exercice devenu plébiscite a produit un super-candidat qui s’est affranchi de toute responsabilité envers les citoyens mobilisés derrière lui. La primaire de 2016 doit éviter ce risque de dérive. »

Les signataires appellent enfin tous ceux qui le souhaitent à signer sur le site publié dimanche et à s’engager à voter pour cette éventuelle primaire, qui selon eux devrait se tenir « suivant le même calendrier que celle de la droite », c’est-à-dire en novembre 2016.
Source: http://www.lemonde.fr/politique/article/2016/01/10/daniel-cohn-bendit-thomas-piketty-et-une-quarantaine-de-personnalites-appellent-a-une-primaire-a-gauche_4844746_823448.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14544
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Lun 11 Jan 2016, 09:01

Y aurait il un déficit de confiance en flanbi de la part d'une partie de la gauche ? pourtant nous savons tous que les promesses n'engagent que ceux qui veulent les croire... alors les programmes il faudrait en premier qu'ils soient cohérents et réalistes et non de la poudre aux yeux et qu'ensuite ils soient appliqués...

Il doit y avoir le feu dans la maison pour que ça bouge.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3199
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Lun 11 Jan 2016, 22:29

Citation :
« Nous voulons du contenu, des idées, des échanges exigeants. Nous appelons à une grande primaire des gauches et des écologistes. Notre primaire est la condition sine qua non pour qu’un candidat représente ces forces à l’élection présidentielle en incarnant le projet positif dont la France a besoin pour sortir de l’impasse. »

Intention louable, mais faut pas rêver : les socialistes, par exemple, adorent écrire et discuter des motions de congrès ; mais depuis plus de 30 ans, le candidat PS à la présidentielle enfouit la "motion de synthèse" dans un tiroir et se présente sur son propre programme. A part Royal qui n'en avait pas... et a compensé par du participatif au résultat pas vraiment convaincant.

Tous les signataires devraient plutôt rendre publiques dès maintenant leurs idées pour "le projet positif dont la France a besoin pour sortir de l'impasse". Et s'ingénier à les assembler.


Dernière édition par salamandre le Lun 11 Jan 2016, 22:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14544
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Lun 11 Jan 2016, 22:35

salamandre a écrit:


Intention louable, mais faut pas rêver : les socialistes, par exemple, adorent écrire et discuter des motions de congrès ; mais depuis plus de 30 ans, le candidat PS à la présidentielle enfouit la "motion de synthèse" dans un tiroir et se présente sur son propre programme. A part Royal qui n'en avait pas...

Tous les signataires devraient plutôt rendre publiques dès maintenant leurs idées pour "le projet positif dont la France a besoin pour sortir de l'impasse". Et s'ingénier à les assembler.

Putain ! demander du concret à des utopistes là c'est fort !

C'est mission impossible : ce n'est pas de leur faute ! ils ne sont pas équipés pour ce genre de travail... et ça perdure depuis des dizaines d'années... ça ne va pas changer maintenant !

On coule sans douleur car les robinets qui débitent la perfusion de morphine sont ouverts en grand.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12556
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Mer 13 Jan 2016, 00:24

On peux être en désaccord avec Jean-Luc Mélenchon au niveau de ses choix économiques mais néanmoins lui reconnaitre une certaine honnêteté intellectuelle qui manque à beaucoup...


"Moi, je n'y serai pas parce que, quand on va à une primaire, c'est qu'on en accepte le résultat et si Hollande vient, je n'ai aucune raison de le faire alors que je le combats depuis 2012",


http://www.lepoint.fr/politique/primaire-des-gauches-melenchon-ne-veut-pas-affronter-hollande-11-01-2016-2008987_20.php a écrit:
"Primaire des gauches" : Mélenchon ne veut pas affronter Hollande

Le député européen du Parti de gauche a affirmé n'avoir aucune raison de se présenter face à Hollande alors qu'il "le combat depuis 2012".

Source AFP
Publié le 11/01/2016 à 21:43 - Modifié le 12/01/2016 à 06:10 | Le Point.fr

Jean-Luc Mélenchon n'affrontera pas François Hollande à la "primaire des gauches". Le député européen du Parti de gauche l'a annoncé lundi. Il affirme qu'il ne fera pas partie des prétendants à une primaire des gauches si le président sortant se présente également.

"Moi, je n'y serai pas parce que, quand on va à une primaire, c'est qu'on en accepte le résultat et si Hollande vient, je n'ai aucune raison de le faire alors que je le combats depuis 2012", a-t-il déclaré à quelques journalistes en marge des voeux du secrétaire national du Parti communiste Pierre Laurent. "Et si Hollande ne participe pas, nous voilà revenus à la case départ : ce serait une primaire de l'opposition de gauche", a poursuivi l'ancien candidat à la présidentielle de 2012.



Un "bilan négatif" pour Hollande

"Mais Emmanuelle Cosse a dit que l'opposition de gauche était une impasse, qu'elle n'en voulait pas, donc à qui s'adresse cette primaire ?" a interrogé Jean-Luc Mélenchon. À propos de l'appel à l'organisation d'une primaire de plusieurs personnalités de la société civile paru lundi dans Libération, il a salué "une quasi-demande de démission à Hollande" car, selon lui, l'actuel président ne pourrait pas se soumettre à un tel processus dans le cadre des institutions de la Ve République.

Il s'est néanmoins réjoui de voir son diagnostic d'un "bilan négatif " du quinquennat de François Hollande "conforté" par les signataires qui pourtant, selon lui, "ont tous participé à la majorité gouvernementale". Assurant se placer en "observateur attentif et gourmand", il a rappelé qu'Europe Écologie-Les Verts et le PCF étaient "tenus par des congrès qui devront trancher avant qu'on passe à la primaire". Les écologistes tiendront leur congrès le 11 juin, les communistes du 2 au 5 juin. "Mais je ne vais pas attendre que la cathédrale gothique soit terminée pour commencer mes bonnes actions", a-t-il ironisé.
Source: http://www.lepoint.fr/politique/primaire-des-gauches-melenchon-ne-veut-pas-affronter-hollande-11-01-2016-2008987_20.php
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12556
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Jeu 17 Mar 2016, 12:58

Au delà des stars qui assurent le show, on voit arriver d'autres candidats pas inintéressants...

Reste à savoir si les médias et les moyens financiers dont ils disposeront permettront à ses candidats de se faire entendre et d'aller jusqu'au bout de leur démarche...



http://www.lemonde.fr/politique/article/2016/03/17/jean-lassalle-annonce-sa-candidature-a-la-presidentielle-de-2017_4884224_823448.html a écrit:
Jean Lassalle annonce sa candidature à la présidentielle de 2017

Le Monde.fr | 17.03.2016 à 00h09 • Mis à jour le 17.03.2016 à 00h21

Le député des Pyrénées-Atlantiques, Jean Lassalle, 60 ans, a annoncé au quotidien La République daté du jeudi 17 mars qu’il se présentait pour l’élection présidentielle de 2017.

   « Je pose cet acte avec humilité et enthousiasme. Cette décision a été profondément et parfois douloureusement réfléchie. »

L’élu basco-béarnais, qui s’est « mis en congé volontaire » du MoDem, précise qu’il n’envisage pas de participer à la primaire de la droite organisée en novembre prochain.

   « Le peuple se sent déjà largement dépossédé de ses capacités de choix. Les primaires renforcent ce sentiment qu’il n’a plus d’autre option que de voter pour des candidats choisis en amont par les trois ou quatre partis dominants. »

Son initiative signe-t-elle une rupture avec le maire de Pau ? « Pas du tout », répond M. Lassalle. « Je ne partage pas ses choix politiques actuels. Cela nous est déjà arrivé dans le passé, sans toutefois atteindre ce niveau », mais « nous le surmonterons. Rien n’empêchera François Bayrou de me rejoindre au mois de décembre quand il en aura fini avec Alain Juppé ».

M. Lassalle avait mené − avec succès − une grève de la faim en 2006 pour empêcher la délocalisation d’une usine dans sa commune qui employait 150 salariés. En 2013, il a effectué une marche à travers la France à la rencontre de milliers de Français dont il avait consigné les remarques dans des « cahiers de l’espoir ».
Source: http://www.lemonde.fr/politique/article/2016/03/17/jean-lassalle-annonce-sa-candidature-a-la-presidentielle-de-2017_4884224_823448.html


Voir: https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Lassalle
Revenir en haut Aller en bas
Dumez

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 06/05/2011

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Mar 03 Mai 2016, 00:13

le comité de soutien de Fontenay-sous-Bois s’est ainsi rebaptisé, « Les insoumis de Fontenay », pour lancer leur campagne - http://94.citoyens.com/2016/les-insoumis-de-fontenay-lancent-leur-campagne-pour-jean-luc-melenchon,02-05-2016.html
Revenir en haut Aller en bas
http://partidegauche.94nord.over-blog.com
Gérard

avatar

Messages : 3631
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Mar 03 Mai 2016, 08:06

Sauf erreur la 6ieme republique rendrait impossible le cumul des mandats et des fonctions. Mme Cosse soutiendra-t-elle cette idée ?
Qu'en penser lorsqu'on regarde cette video?

https://www.facebook.com/1133556776671383/videos/1349553751738350/

 


_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12556
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Mar 03 Mai 2016, 08:17

Gérard a écrit:
Sauf erreur la 6ieme republique rendrait impossible le cumul des mandats et des fonctions. Mme Cosse soutiendra-t-elle cette idée ?


Daniel Cohn-Bendit a déclaré en claquant la porte de EELV: "Les partis politiques entubent les électeurs..."

Et pourquoi ne pas citer aussi Bernard Chappellier, adjoint au maire du Kremlin-Bicêtre, qui a lui déclaré en claquant la porte toujours de EELV: "un parti composé en grande majorité d’élus et de collaborateurs d’élus qui se servent..."

Pour une "République exemplaire" qu'ils disaient...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12556
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Ven 06 Mai 2016, 00:34

Cela a déjà été abordé dans un message de Gérard il me semble mais je n'arrive pas à le retrouver...

Les deux tours de l'élection présidentielle auront donc lieu les 23 avril et 7 mai 2017 et cela mérite que l'on s'y arrête....

Le dimanche 23 avril, jour du premier tour, les zones A et C seront en pleines vacances scolaires de printemps... Du 9 au 25 avril pour la A, du 16 avril au 2 mai pour la C... Pour mémoire la zone A inclut juste Besançon, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Limoges, Lyon et Poitiers... Quand à la zone C, elle inclut juste Créteil, Montpellier, Paris, Toulouse, Versailles....

Voir: http://www.education.gouv.fr/cid87910/calendrier-scolaire-pour-les-annees-2015-2016-2016-2017-2017-2018.html

Ca c'est pour le premier tour....

Le dimanche 7 mai, jour du deuxième tour, sera lui la veille du lundi 8 mai qui sera comme tous les 8 mai férié avec un week-end de 3 jours à la clé...

Le gouvernement amnésique de ce qui s'est passé en 2002 aurait voulu favoriser l’abstention qu'il ne s'y serait pas pris autrement....



http://www.lemonde.fr/politique/article/2016/05/04/l-election-presidentielle-francaise-se-tiendra-les-23-avril-et-7-mai-2017_4913743_823448.html a écrit:
L’élection présidentielle française se tiendra les 23 avril et 7 mai 2017

LE MONDE | 04.05.2016 à 12h33 • Mis à jour le 04.05.2016 à 15h16

Les Français seront appelés à voter pour désigner leur futur président ou future présidente les 23 avril et 7 mai 2017, a annoncé mercredi 4 mai le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll.

Les élections législatives auront lieu les dimanches 11 et 18 juin 2017. Des élections sénatoriales seront également organisées, le 24 septembre.

Il s’agira de la dixième élection présidentielle au suffrage universel direct sous la Ve République, la 11e en comptant celle de 1958 assurée via des grands électeurs.
Source: http://www.lemonde.fr/politique/article/2016/05/04/l-election-presidentielle-francaise-se-tiendra-les-23-avril-et-7-mai-2017_4913743_823448.html
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Ven 06 Mai 2016, 00:48

Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3631
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Ven 06 Mai 2016, 02:19

Le président Pompidou est mort le 5 avril 1974.
La constitution prévoit la tenue des élections moins d'un mois après la mort du président. Entre temps, l'intérim est assuré par le président du Sénat, Alain Poher. Le 5 mai 1974, de nouvelles élections présidentielles doivent donc avoir lieu.

D'ôù le choix des dates après des cycles de 7 ans ou de 5 ans.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12556
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Ven 06 Mai 2016, 02:55

D'un point de vue constitutionnel vous avez parfaitement raison mais il ne pas faut s'étonner du taux d'abstention avec des scrutins tombant à de telles dates...

Le mois de mai étant le mois où il y a le plus de jours fériés, il ne me paraitrait pas illogique qu'un jour un mandat soit écourté d'un mois pour déplacer les scrutins en avril...

Sauf bien sûr à se satisfaire de cette situation...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Lun 05 Sep 2016, 23:39

Quatre mois plus tard où en est-on? La collection des petites phrases entre amis grandit sans façon ; pour les programmes il faudra forcément attendre la désignation des primo ascendants, ce qui nous renvoie au plus tôt en octobre pour la primaire entre écologistes, en novembre pour la primaire de la droite, et en janvier pour la primaire de la gauche.

Il pourrait donc y avoir un boulevard pour que les autres candidats sûrs d'y aller saisissent ce vide pour présenter le leur avec foi et conviction ; eh bien non, il semble qu'il faille attendre.

Tout cela devient navrant mais bon les effets d'annonces commencent http://www.europe1.fr/politique/presidentielle-marine-le-pen-va-detailler-son-programme-dans-7-conventions-thematiques-2834869

Le texte en clair

L'image d'une candidate studieuse. La présidente du Front National va jouer à plein le contraste avec les Républicains engagés dans une bataille où les coups pleuvent déjà : chez "Marine 2017", on travaille ! On bâtit un programme pour crédibiliser sa candidature. L’image, Europe 1 le révélait, change : plus de flamme et plus de patronyme Le Pen sur les documents de campagne. Mais il reste encore à nourrir le contenu de la campagne.

Sept conventions. À partir du 22 septembre, Marine Le Pen va décliner sept grandes conventions thématiques, avec à chaque fois cinq propositions concrètes à la clef. L’école et l’enseignement supérieur seront au programme de la première convention, un choix logique en cette période de rentrée. Viendront ensuite "la France, pays d’entrepreneurs et d’innovation", puis, autour du 13 novembre, soit un an après les attentats de Paris, une convention sur "la République apaisée". Si l’ampleur des commémorations interdit à cette conférence de se tenir le 13, elle pourrait avoir lieu le 14. Il s’agit impérativement de s’appuyer sur le calendrier pour donner davantage de portée au contenu de ces interventions.

Le plafond de verre. Pourtant, beaucoup de ceux qui travaillent avec Marine Le Pen confient discrètement leurs doutes sur sa capacité à remporter une élection présidentielle ; la gauche a voté pour Christian Estrosi et Xavier Bertrand aux régionales, ainsi beaucoup ont eu la démonstration que briser le plafond de verre des 50% reste très hypothétique. Donc, il faut déjà envisager la suite, c’est-à-dire l’après-présidentielle et les législatives.

Un groupe à l'Assemblée. La question d’une candidature de Marine Le Pen à Hénin-Beaumont est en train de faire son chemin. Pourquoi ? Parce que l’objectif d’avoir un groupe à l’assemblée nationale - 15 députés -, est beaucoup plus atteignable qu’une victoire à la présidentielle. Si ce n’est l’Elysée, Marine Le Pen pourrait en revanche présider un groupe à l’Assemblée, une tribune d’opposants à l’intérieur du système institutionnel. Ce serait encore une façon de poursuivre l’entreprise de normalisation de son parti politique auquel il faudra, c’est la prochaine étape, trouver un nouveau nom.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3631
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Lun 05 Sep 2016, 23:49

Apres l'information concernant la demande de démission du vice président du Modem, on peut se demander si cette composante politique existe encore à Fontenay-sous-Bois.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Mar 06 Sep 2016, 00:00

Plus sur les deux villes voisines de la circonscription. Les implantations par parti sont assez differenciées ville par ville. La discrétion politique reste une constante de Ce parti.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14544
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Mar 06 Sep 2016, 00:29

La politique française se résume donc à tripatouiller ce que dit ou pourrait penser mme Le Pen, à dauber sur Trump et à faire des supputations sur les uns ou les autres.

Mais sans doute pas à tenir la boutique.... résultat logique d'une équipe de magouilleurs.
On ne fait pas le boulot on bricolle pour rester en place.

Le sens de l'état dans toute sa splendeur !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Mar 06 Sep 2016, 00:57

On peut vite fait bien fait en quelques mots "envoyer" des formules décisives sur tout ce qui bouge et dire que cela manque d'actions, certes. On peut passer son temps à mépriser tout ce qui ne vient pas de son propre cerveau et qualifier les autres de détenteur de cervelles d'oiseaux. On est sûr ainsi d'avoir le dernier mot, plus ou moins bon selon l'humeur du jour.

Mais on peut aussi choisir de voir le contenu des programmes selon les postulants.

Que faire quand on est au pouvoir? Certains en causent, beaucoup même. D'autres décident de soumettre des idées.

Deux versions historiques. Sarkozy : "Je ne serai pas le Président de" ; Hollande : "Moi, Président"...

Un autre exemple ici http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/09/02/31001-20160902ARTFIG00109-ena-repenser-l-etat-plutot-que-l-ecole-du-pouvoir.php

Encore de la parlote ou une piste sérieuse?

Mon extrait choisi est ici la reprise d'un questionnement

Voulons-nous conserver une voie et une école spécifiques pour accéder aux plus hautes fonctions de l'Etat ou bien transformer l'Etat en une entreprise comme les autres ?

J'ajouterai quid de la stabilité dans les postes de la haute fonction publique? Quid de la continuité de l'Etat, quid de la possibilité de démissionner ou d'être viré pour incompétence (établie ou suspectée, peu importe). Le carriérisme politique a quelques chose de navrant, alors que ceux qui font carrière sont ceux qui en même temps revendiquent leur professionnalisme en politique. Pas forcément en gestion. Repenser l'Etat, on rentre dans du lourd. Innover en prenant que des nouveaux qui "ne sont pas du sérail", l'expression de Marine Lepen elle-même à propos de son profil qu'elle compare avec un certain satisfectit à celui de Trump.

Ce ne sont pas les autres qui comparent Trump à Lepen ou l'inverse : c'est Trump et Lepen qui se font de l'auto promotion ainsi de par et d'autre de l'Atlantique.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Mar 06 Sep 2016, 02:22

Pour une fois je vais citer Paris Match

La présidente du Front national a lancé sa rentrée politique par une interview sur CNN, dans laquelle elle vante les mérites de Donald Trump, le candidat républicain à la présidence des Etats-Unis.

Donald Trump est décidément une source d'inspiration pour les politiques français, qui le dénoncent... ou l'admirent.

Le candidat républicain à la présidence des Etats-Unis, jamais avare d'un sous-entendu xénophobe ou d'une attaque douteuse vis-à-vis de son adversaire Hillary Clinton, a fait récemment l'objet des critiques de Nicolas Sarkozy, qui le classe parmi les populistes aux «raisonnements simplistes» dans son livre «Tout pour la France».

A l'opposé, l'actuel patron par intérim des Républicains (ceux de France), Laurent Wauquiez, n'est pas du même avis, lui qui paraissait fasciné par le phénomène Trump au mois de mars.

Mercredi (de la semaine dernière), c'est Marine Le Pen qui a déclaré son soutien au milliardaire lors d'une interview sur CNN qui fait aussi office de rentrée politique pour la présidente du Front national.

la suite ici http://www.parismatch.com/Actu/Politique/Marine-Le-Pen-se-compare-a-Donald-Trump-1049455
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14544
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Mar 06 Sep 2016, 10:24

Le problème reste entier car ni le pen ni trump sont ou ont été aux manettes en France...
Les critiquer sur leur bilan me sembe difficile, encore qu'avec un bon procès d'intention dont un de nos intervenant est le spécialiste hors concours tout est possible.
On va sans doute nous imaginer la blonde présidente et le blond premier ministre...

Pendant ce temps on ne parle pas de flanbi catastrophe ambulante et on nous fait rebondir une xième affaire sarko. Il a du pot que les lettres de cachet soient supprimées... sinon...

Pour la stabilité gouvernementale l'actuel fait tręs fort.
Pour la haute administration c'est un domaine où le copinage politique bat quelques reccords...
Bonne idée de mettre cela sur le tapis !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Mar 06 Sep 2016, 10:39

Il y a un problème qui reste entier? Un seul ? Ah bon.

Je croyais la situation plus complexe.

http://www.lalsace.fr/actualite/2016/09/05/pourquoi-les-gouvernements-europeens-sont-tous-en-crise

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14544
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Mar 06 Sep 2016, 10:55

Le probléme essentiel en politique comme dans d'autres domaines est d'être bon et adapté à la mission... cette évidence est illustrée en ce moment.
Nous avons un bon élève combinard qui a réussi l'examen de président donc ça foire tout à fait logiquement.
Ŕeagan médicre acteur pouvait être président... pas flanbi ! Pas équipé pour.
Même pas foutu de se saper convenablement... c'est tout dire.

Le reste peut se compenser, s'améliorer mais avec un incompétent inadapté et inadaptable rien n'est possible.

Le pen et trump n'étant pas en poste chez nous ni ailleurs ils ne sont à ce jour pas des problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Mar 06 Sep 2016, 18:18

Si l' on doit choisir un ou une président(e) sur son physique, pas de problème je vote Gisele Bündchen.
Une élection se joue, ou dervait se jouer, non sur le passé (et encore!) mais sur un programme.
Marine Le Pen a déjà présenté une partie de son programme, fermeture des frontières référendum pour une sortie de l' Europe...... Cela représente certain problème par exemple fermeture des frontières?
Est-ce qu' il n y avait pas d'immigration clandestine alors que les postes frontières étaient en service?
Question comment empêcher toute infiltration, en plaçant des gardes frontières tout les 10  mètres? En construisant un mur sur la totalité de nos frontières terrestres ou bien un réseau de barbelés?
-Poster des gardes tout les 10 mètres demanderai 866 700 gardes en faction permanente a multiplier par 3 car 3/8 soit 2 600 100 fonctionnaires.

Construire un mur en dur (méthode Trump) ou bien un rideau de barbelés représente 2889 kilométres a sécuriser et a entretenir.

Mesure tout ce qu' il y a de démagogique, d' irréalisable mais qui attire le pigeon.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fronti%C3%A8res_de_la_France
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Mar 06 Sep 2016, 19:32

Un exemple de ce que j' avance :
http://www.europe1.fr/societe/de-plus-en-plus-de-migrants-tentent-de-passer-par-les-montagnes-pres-de-nice-2838556 a écrit:
De 60 à 150 étrangers, fuyant surtout des pays africains instables, sont interpellés chaque jour près de la frontière italienne, tentant de plus en plus souvent de passer en France par la montagne, a déclaré lundi le procureur de Nice. "On voit des gens qui arrivent en plus grand nombre par la montagne, par les vallées, type vallée de la Roya", a affirmé Jean-Michel Prêtre au cours d'une conférence de presse, exprimant son inquiétude face au nombre croissant de passeurs issus de filières organisées. 30% des arrestations surviennent ailleurs que dans les gares, trains ou autoroutes.

Ce sont des faits, pas des suppositions.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3199
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Mar 06 Sep 2016, 21:29

On peut supposer que le délit de passeur est prévu, pour quelle peine encourue ?
Combien arrête-t-on de passeurs par an ? De filières démantelées ?
Quelle coopération transfrontalière entre pays européens sur le sujet ? Faut pas trop rêver, je crains, vu l’intérêt divergent entre le pays étape d'avant (ici Italie) et d'après (France).
On ne peut qu'être frappé de la capacité de tant de milliers de personnes à trouver seules la jungle de Calais, par exemple, sans rien connaitre à la France, même avec un smartphone, en l'absence de forfait internet... Quelle est l'astuce pour le WiFi haut-débit gratuit partout en Europe ?
Avec de gentils chauffeurs passeurs tout devient simple, y compris Vintimille-Calais (plus de 1200 km)


Dernière édition par salamandre le Mar 06 Sep 2016, 22:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14544
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Mar 06 Sep 2016, 21:46

Je suis heureux d'apprendre sur le forum du plateau de Fontenay sous Bois comment fonctionnait dans le passé et fonctionne maintenant la police aux frontières des Alpes Maritimes...

Je pensais sans doute naïvement que lorsque la pression migratoire était moins forte et qu'il y a sur place des forces de police spécialisées avec les moyens idoines, les clandestins étaient moins nombreux à pénétrer chez nous.
Si tout est parfait maintenant continuons ainsi... je ne suis pas un spécialiste de la police en général et encore moins de celle de la région niçoise.
Peut être serait il judicieux tout de même de vérifier sur place la validité de l'affirmation.

On ne doit certes pas élire un président sur son physique mais en revanche lorsque l'on est président on a le devoir de représenter convenablement son pays que se soit par sa tenue y compris vestimentaire, ses manières, son éducation...
Ne parlons pas de compétences... il n'est pas équipé pour.
D'autres comme Reagan ne l'était à l'origine pas plus mais au moins savaient utiliser leur staff...
Si pour certains avoir un président non seulement incompétent mais gougnafier leur convient, libre à eux mais ce n'est pas ma vision  des choses.
Sans doute un coté passéiste à faire évoluer.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Mar 06 Sep 2016, 21:52

salamandre a écrit:
On peut supposer que le délit de passeur est prévu, pour quelle peine encourue ?
Combien arrête-t-on de passeurs par an ? De filières démantelées ?
Quelle coopération transfrontalière entre pays européens sur le sujet ? Faut pas trop rêver, je crains, vu l’intérêt divergent entre le pays étape d'avant (ici Italie) et d'après (France).
On ne peut qu'être frappé de la capacité de tant de milliers de personnes à trouver seules la jungle de Calais, par exemple, sans rien connaitre à la France, même avec un smartphone, en l'absence de forfait internet... Quelle est l'astuce pour le WiFi haut-débit gratuit partout en Europe ?

Combien de passeurs arrêtés? quelle peine? les médias sont fort disert sur la question.
Des passeurs il y en a de tout types des braves gens prenant en stop aux mafias organisées. Lorsque vous avez traversé l' Afrique, servit d' esclave dans certains pays, risqué votre vie sur la Méditerranée, qu" est ce qu' un voyage Nice/ Calais ? Là aussi il doit y avoir des filières , des association d' aide pour rendre le trajet plus facile.
Et pour en revenir au sujet, ce n' est pas en laissant croire qu' il existe une solution nationale que l' on résoudra le problème. Seule une solution (ou un ensemble de solutions) à la source du problème le réglera. Autrement dit faire en sorte que les candidats à la migration n' est plus ce désir car trouvant leur bonheur sur place, et là la solution est internationale.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14544
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017   Mar 06 Sep 2016, 22:05

salamandre a écrit:
On peut supposer que le délit de passeur est prévu, pour quelle peine encourue ?
Combien arrête-t-on de passeurs par an ? De filières démantelées ?
Quelle coopération transfrontalière entre pays européens sur le sujet ? Faut pas trop rêver, je crains, vu l’intérêt divergent entre le pays étape d'avant (ici Italie) et d'après (France).
On ne peut qu'être frappé de la capacité de tant de milliers de personnes à trouver seules la jungle de Calais, par exemple, sans rien connaitre à la France, même avec un smartphone, en l'absence de forfait internet... Quelle est l'astuce pour le WiFi haut-débit gratuit partout en Europe ?

La grande erreur en plus d'autres est de faire en sorte par des règles stupides qu'il soit très difficile de renvoyer dans son pays d'origine un étranger en situation irrégulière alors qu'il est plus rapide et plus efficace à tous points de vue de ne pas le laisser entrer.

Est il nécessaire de fournir des exemples ?
D'ou l'intérêt d'avoir un contrôle à nos frontières performant qui n'existe plus puisque l'Europe unie et ses hyper compétents contrôlaient l'espace européen... on a oublié simplement de prendre en compte les fantaisies guignolesques des dirigeants.
Comme avec Schengen c'est l'opération "portes ouvertes" merci qui ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Présidentielle 2017
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Présidentielle 2017
» Présidentielle 2017 : le programme d'Emmanuel Macron
» Présidentielle 2017 : policiers et gendarmes prêts à voter .
» Résultats de la Présidentielle avant 20h
» Emploi et chômage - Après la présidentielle 2017

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Les élections à Fontenay, passées et à venir. Promesses, satisfactions, déceptions, attentes...-
Sauter vers: