Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Vidéoprotection - Parlons-en...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 13548
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Vidéoprotection - Parlons-en...   Sam 19 Déc 2015, 09:06

Rappel du premier message :

Alors que nos voisins rosnéens sont vidéoprotégés, la municipalité de Fontenay refuse de recourir à la vidéoprotection...

Jean-François Voguet, maire de Fontenay, accorderait-il moins d'importance à la protection de ses administrés que Claude Capillon, maire de Rosny ?

Parlons-en autour de nous avec nos voisins, nos amis, nos commerçants, à la sortie de l'école, dans les allées d'Auchan, dans les conseils de  quartier, dans les réunions de parents d'élèves, ...




Dernière édition par a.nonymous le Sam 19 Déc 2015, 09:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Gérard



Messages : 4137
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Sam 24 Juin 2017, 22:46

On observe que la plupart des affaires terroristes ou de droit commun dont les auteurs ne sont pas arrêtés en flagrant délit se résolvent grâce à une enquête. Les enregistrements des caméras de videosurveillance sont souvent d'une grande efficacité
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Sam 24 Juin 2017, 23:35

Pas faux. Parfois ce sont des vidéos du domaine privé. D'où la notion de choix stratégiques des lieux à couvrir que je défends pour le domaine public.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4162
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Dim 25 Juin 2017, 02:00

Libellule a écrit:
Responsabilité : Pas la mienne en tout cas . Ne souhaitant plus me répéter je vous renvoie à mes prises de positions précédentes.

Responsabilité collégiale de la municipalité, non individuelle de Libellule, cela va de soi.
Le domaine privé s' arrêtant à la limite de propriété, cela ne peut concerner le domaine public les actions délictueuses dans la rue ne peuvent être sur une vidéoprotection privée.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Dim 25 Juin 2017, 02:18

Libellule garde son libre arbitre en toutes circonstances.
Pas de souci. Personne dans la majorité ne m'en veut et j'apporte ma part d'idées qui font leur chemin. Et vous n'en savez rien. D'autres qui piétinent un peu plus. C'est très bien ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13548
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Ven 01 Déc 2017, 04:24

A propos de la disparition de Maëlys à Pont-de-Beauvoisin en Savoie, une information que ne doivent pas connaître ceux qui affirment à Fontenay que "la vidéoprotection ne sert à rien"...

Citation :
16 H 35 : Selon nos informations, le dispositif de vidéo-protection de la commune de Pont-de-Beauvoisin Savoie [ 3 546 habitants ] permettrait de solutionner une quinzaine d'affaires par an. Cambriolages, vols, dégradations, escroquerie... L'exploitation des images par les gendarmes est systématique afin de visualiser un visage, une voiture, une direction de fuite.... On peut donc en déduire que les images captées par ces caméras sont de qualité.
http://www.ledauphine.com/isere-nord/2017/11/30/affaire-maelys-le-suspect-interroge-aujourd-hui
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16245
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Ven 01 Déc 2017, 05:55

Lorsque l'idéologie supplante la logique et s'oppose aux faits voire à la réalité on perd son temps à dialoguer avec ceux qui pour qui la doctrine supplante tout...

On tire l'échelle et on boit frais...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Ven 01 Déc 2017, 08:20

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13548
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Ven 01 Déc 2017, 08:59

Libellule a écrit:
Litanie, litanie, Quand tu nous tiens


Et oui litanie des fontenaysiens qui voudraient que leur municipalité oeuvre pour plus de tranquillité dans leur ville, un peu comme ce qui fait dans les villes voisines...

Citation :
Le Perreux : toujours plus de caméras dans les rues
Marion Kremp @marionkremp| 29 novembre 2017

Le déploiement de la vidéoprotection entamé en 2013 s’étend aux quartiers du Pont-de-Bry et du stade Chéron. Bientôt Le Perreux sera équipé de 57 caméras.

« Pour nous, protéger c’est surveiller », synthétise-t-on à la mairie du Perreux. La ville qui compte déjà 42 caméras de vidéoprotection finalise l’installation de quinze autres. D’ici quelques semaines, le quartier du Pont-de-Bry et celui du stade Chéron seront « surveillés » au même titre que le centre-ville, le secteur gare et les bords de Marne. « Une demande de la population et des commerçants », justifie la mairie.

« Le déploiement du dispositif se fait sur deux bases : protéger les centres commerciaux et les entrées de ville, explique Eric Chevrier, directeur général des services au Perreux. Nous travaillons en collaboration avec la police nationale pour repérer le passage d’éventuels cambrioleurs. »

« Territoire de prédation » pour les voleurs, Le Perreux enregistre chaque année entre 120 et 150 cambriolages. « Les chiffres sont assez stables depuis ces quatre dernières années, nous sommes dans une configuration identique avec les villes voisines de Bry ou de Nogent », avance le chef de la police municipale Cyril Marle.


Prochaine étape : les entrées de ville sur la N 34
---/---
http://www.leparisien.fr/le-perreux-sur-marne-94170/le-perreux-toujours-plus-de-cameras-dans-les-rues-29-11-2017-7422603.php
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Ven 01 Déc 2017, 09:08

Fontenay aussi travaille avec la police nationale. Mais bon...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13548
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Ven 01 Déc 2017, 09:19

Libellule a écrit:
Fontenay aussi travaille avec la police nationale. Mais bon...


Fontenay travaille effectivement, comme toutes les villes, avec la police nationale mais en même temps Fontenay contrairement à TOUTES les villes limitrophes n'a pas de caméras de vidéoprotection et ce y compris dans les zones de délinquance connues, par exemple dans les zones où il y a des points de deals où chacun peut acheter de la weed aux yeux de tous !

Le problème est que certaines composantes de la majorité municipale considèrent, par conviction ou par clientélisme, que ces caméras sont une atteinte aux libertés individuelles alors qu'en fait, en contribuant à la sécurité, elles contribuent à la liberté individuelle de tous ceux qui n'aspirent qu'à vivre en paix
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Ven 01 Déc 2017, 09:36

N'empêche! Des réseaux de dealers sont démantelés dur notre ville grâce à cette étroite colaboration. Vos propos sont clairs. TOUTES les villes limitrophes ne font pas d'habitat social. CQFD.

Certaines parties des majorités voisines ont opté d'en faire une idéologie, Ça aussi c'est clair.

Sinon...

http://www.linternaute.com/actualite/delinquance/le-perreux-sur-marne/ville-94058
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16245
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Ven 01 Déc 2017, 09:55

On voit difficilement le rapport entre l'habitat social, l'absence d'une police municipale crédible et le refus de la video surveillance...

Sauf à envisager que l'habitat social soit incompatible avec la mise en place de moyens de sécurité.

Doit on travailler sur une telle hypothèse ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Ven 01 Déc 2017, 10:01

Comparer les villes entre elles suffit
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13548
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Ven 01 Déc 2017, 10:16

Libellule a écrit:
N'empêche! Des réseaux de dealers sont démantelés dur notre ville grâce à cette étroite colaboration. Vos propos sont clairs. TOUTES les villes limitrophes ne font pas d'habitat social. CQFD.

Certaines parties des majorités voisines ont opté d'en faire une idéologie, Ça aussi c'est clair.


Effectivement toutes les villes limitrophes n'ont pas la même politique au niveau de l'habitat social, certaines privilégiant PLS, d'autres PLUS et enfin d'autre PLAI sachant qu'en plus elles peuvent privilégier l'utilisation de ces financement pour construire résidences pour personnes âgées, pour étudiants, pour jeunes travailleurs, ....

Dans tous ces cas, que ça vous plaise ou non, c'est du logement social au même titre que les 6 pièces PLAI qui font le bonheur du préfet quand il a un relogement familiale DALO à effectuer !

Après je remarque que vous tentez d'expliquer la présence de dealers dans notre ville parce que celle-ci "fait de l'habitat social"...

Quelle erreur et quelle dédain envers les habitants de cet habitat que de penser cela car si dans le parc social  il y a bien quelques familles qui posent problème, la majorité n'aspirent qu'à vivre en paix !

Le problème est le laxisme, par idéologie ou par clientélisme, envers ces familles qui posent problème sans être inquiétées et qui pourrissent la vie du plus grand nombre...

D'élection en élection, de recule de la gauche antilibérale en progression de la droite extrême et de l'abstention dans les quartiers populaires, certains commencent à comprendre...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Ven 01 Déc 2017, 10:46

Bref quand on fait de l'anoymous dans le texte on fait de graves erreurs. Il n'y a plus de quartiers Est et Ouest, plus de zonage de la délinquance en Zup, plus d'envie de démolir,. Etc, etc.

Le mépris est un défaut que je vous laisse intégralement en usufruit.


Dernière édition par Libellule le Ven 01 Déc 2017, 22:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16245
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Ven 01 Déc 2017, 19:11

Pour ma part, toujours attaché à l'aspect concret des choses j'aimerais savoir précisément de quelle nature a été l'apport de la ville de Fontenay dans l'arrestation de l'équipe de dealers...

Une ville sans vidéo et dont la police municipale est symbolique... ne me semble pas avoir une "boite à outils" sérieuse pour participer à ce genre de job.
Sauf à mettre à la disposition des archers du roi un local pouvant servir d'observatoire encore faudrait il que l'opération reste secrète ce qui n'est pas évident et que les "choufs" du coin toujours bien informés et particulièrement efficaces ne voient rien... lorsque l'on sait que les N° des voitures de police sont affichés sur les murs des escaliers des immeubles...
Reste le résident "balance" qui devra sans doute déménager...
J'ai le souvenir d'un procès concernant ce genre d'affaire dont les protagonistes ont été confondus par des vidéos tournées par le service enquêteur présentées lors de débats avec la clé les multitudes d'interrogations des avocats désireux de savoir d'où et comment les faits avaient été filmés.
Questions insistantes posées sans nul doute dans le but évident d'offrir des fleurs à la personne de chez qui provenaient les clichés.

Fort heureusement aucun local appartenant à des particuliers n'avait été utilisé et l'observatoire à ma connaissance est toujours resté inconnu, en revanche je ne sais pas s'il sert encore.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Sam 02 Déc 2017, 06:10

Le concret est déjà raconté sur ce forum. Il n'y a rien à redire à un lecteur assidu.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16245
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Sam 02 Déc 2017, 06:16

Je ne sais toujours pas en quoi la ville de Fontenay a été partie prenante dans l'affaire des dealers...

Rien n'est "raconté" sur ce forum.

L'enfumage à des limites un peu de précision SVP !

Je n'ai pas vu le maire OPJ avec son écharpe prendre part à l'opération.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13548
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Lun 04 Déc 2017, 12:47

Trouvé ce soir sur le compte Twitter d'une jeune élue de notre "ville à vivre" sans caméra de vidéoprotection !

Revenir en haut Aller en bas
Clovis



Messages : 81
Date d'inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Lun 04 Déc 2017, 20:47

ce n'est pas pour demain quand la police (niveau nationale) a ordre de ne pas poursuivre des délinquants qui s'enfuient, qui font des courses poursuites dans les rues, les champs au mépris de la sécurité des autres et de la protection des biens sous prétexte que cela les mettrait en danger, il est peu probable que nous puissions circuler sans danger dans la rue.
Et si vous êtes agressés on vous dira : pourquoi êtes vous allez seul dans ce coin ?(vécu) et pour retrouver le malfaiteur à Fontenay, quasiment mission impossible, pas de vidéo surveillance.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16245
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Lun 04 Déc 2017, 20:56

Clovis a écrit:
ce n'est pas pour demain quand la police (niveau nationale) a ordre de ne pas poursuivre des délinquants qui s'enfuient, qui font des courses poursuites dans les rues, les champs au mépris de la sécurité des autres et de la protection des biens sous prétexte que cela les mettrait en danger, il est peu probable que nous puissions circuler sans danger dans la rue.
Et si vous êtes agressés on vous dira : pourquoi êtes vous allez seul dans ce coin ?(vécu) et pour retrouver le malfaiteur à Fontenay, quasiment mission impossible, pas de vidéo surveillance.

tout va revenir dans l'ordre avec la police de proximité rebaptisée on ne sait trop comment !

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Jeu 04 Jan 2018, 10:52

En faisant le choix de commercialiser un système de vidéosurveillance sous la forme d'un abonnement mensuel, à l'instar du secteur de la téléphonie, la nantaise Kiwatch est devenue en quelques années un des acteurs majeurs du marché de la vidéosurveillance avec quelques 20.000 caméras connectées, le plus souvent à domicile, où on lui préfère le terme de vidéo-bienveillance.

« Nous avons enregistré des croissances de 200% en 2015 et 2016, et multiplié par 4 notre base « clients » au cours des dix-huit derniers mois. On touche aujourd'hui 80% de particuliers et 20% de professionnels », se félicite Cédric Williamson, CEO et co-fondateur de Kiwatch, associé à Laurent Rocuet, directeur de la R&D.

« Avant les gens imaginaient qu'ils pouvaient avoir une caméra chez soi, aujourd'hui, il découvre que c'est une réalité. Qu'ils peuvent contrôler un mini centre de surveillance vidéo avec leur téléphone mobile. Le marché connait une véritable inflexion depuis un an ».

Un marché en pleine maturité où Kiwatch veut assoir son modèle d'abonnement.

Des images HD en continu
« On n'offre pas un simple device, mais un service complet, plug & play et simple d'utilisation », précise Cédric Williamson.

L'abonnement est à 9,90 euros (14,90 HT pour les entreprises) par mois. La première caméra « intérieur » est à 29 euros et à 59 euros pour un modèle extérieur. Les suivantes sont à 139 et 159 euros. Sourcées en Asie, elles sont dotées de fonctions micro et haut-parleur, permet de voir, d'entendre et de parler de jour comme de nuit, grâce à une vision infra-rouge. Connectée en Wifi, elle diffuse des images en HD (720p) 24H/24, et est capable d'envoyer des alertes par mail, SMS ou des appels vocaux en cas d'incident détecté. L'ensemble des données est crypté.

Via l'application dédiée, conçue par l'éditeur de logiciels Kiwatch, il est possible de prévenir les secours (SAMU, pompiers, police ou gendarmerie) en un clic, ou tout simplement d'interagir avec ses proches. Une option à 5 euros permet d'envoyer un vigile sur place en cas de besoin. A ce jour, Kitwatch affiche 7.000 utilisateurs au compteur.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4137
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Ven 09 Mar 2018, 23:11

Une preuve supplémentaire que les caméras de vidéo surveillance sont utiles.
Ce qui vient de se passer à Vitry le prouve
-----
Une jeune femme a été victime, ce lundi, d’un vol à l’arraché sur l’avenue Rouget de Lisle à Vitry-sur-Seine. Happée par la vitesse de deux mineurs sur un scooter qui tentaient de lui prendre son sac à main, elle a été traînée sur quelques mètres de chaussée se retrouvant au milieu de la circulation alors que le bus arrivait.

Par chance, un chauffeur du bus l’a aperçue et a freiné à temps. Les deux assaillants, qui perpétraient là leur deuxième vol avec violence de la journée, ont pu être retrouvés quelques temps plus tard par la police grâce à des témoins. Niant les faits, ils ont finalement été confondus par des images de vidéosurveillance. Mineurs, ils ont été présentés à un juge des enfants.

En savoir plus sur https://94.citoyens.com/2018/vol-a-larrache-frole-drame-lavenue-rouget-de-lisle,09-03-2018.html#Q6L1XSCIddAu0Agd.99

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13548
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Ven 06 Avr 2018, 23:53

Citation :
A Istres, la mairie équipe la police de drones pour compléter le dispositif de vidéosurveillance

LE MONDE | 06.04.2018 à 11h26 • Mis à jour le 06.04.2018 à 12h20 | Par Jean-Michel Normand

Les 90 caméras de vidéosurveillance que compte déjà la commune ne suffisaient pas. Le maire socialiste [ donc de gauche et à priori défenseur des libertés individuelles ] d’Istres, dans les Bouches-du-Rhône, vient d’équiper la police municipale, qui compte 80 membres [ pour mémoire Fontenay compte moins de 10 policiers municipaux ], de deux drones, qui compléteront le dispositif de quadrillage de cette ville de 42 000 habitants [ pour mémoire Fontenay 53 272 habitants en 2014 ]  . « Même si nous avons un taux de délinquance parmi les moins élevés du département, nous visons l’excellence pour Istres, y compris en matière de sécurité » assure le maire, François Bernardini, à La Provence.

Des agents municipaux ont été formés pour piloter les drones, qui seront mis en service afin de sécuriser les grands évènements festifs, mais aussi surveiller les zones forestières alentour, dégradées l’été dernier par des incendies d’origine criminelle. Il s’agirait aussi « d’arrêter le trafic dans certains quartiers », voire de réaliser des flagrants délits. Istres « est la première commune de France à doter sa police municipale de tels outils », se félicite le Syndicat national des policiers municipaux CFE-CGC. Selon celui-ci, les drones « équipés de caméras enregistrant en 4K transmettront en temps réel des informations extrêmement précises, permettant à la police d’identifier les auteurs de méfaits ».

Cinq agents ont été mobilisés dans le cadre de ce projet qui, dans les faits, pourrait avoir une portée plus modeste que prévu. Avant de réaliser chaque survol de la commune, il sera nécessaire de déposer – au plus tard cinq jours avant l’opération – une demande d’autorisation auprès de la préfecture. Celle-ci devra préciser l’heure de l’opération et la zone couverte par l’appareil, comme cela est exigé pour tous les usages professionnels d’un drone, particulièrement en zone urbaine. Il faudra, en outre, s’assurer auprès de la base aérienne militaire 125 d’Istres que le survol ne risque pas de poser des problèmes de sécurité. Sans compter qu’il est interdit de survoler les propriétés privées…

Cette initiative à la portée incertaine mérite au moins de poser clairement la question de l’encadrement juridique, encore flou, de l’utilisation de drones à des fins de surveillance dans l’espace public. Que ce soit par des policiers municipaux, des policiers nationaux ou des gendarmes, dont on sait qu’ils sont très demandeurs de ce genre d’outils dans le cadre d’opérations relatives au maintien de l’ordre ou à la sécurité routière. « En ce qui concerne l’usage qui serait fait par les forces de l’ordre, notamment la police municipale, il conviendrait vraisemblablement qu’un cadre ad hoc soit prévu sur un modèle similaire à ce qui a été prévu par les caméras mobiles », rappelle la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL), interrogée par 20 Minutes. En d’autres termes, la réglementation n’est pas encore suffisamment claire dans ce domaine.
https://abonnes.lemonde.fr/la-foire-du-drone/article/2018/04/06/a-istres-des-drones-pour-la-videosurveillance_5281508_5037916.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13548
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Jeu 19 Avr 2018, 12:31

Quelle lucidité chez les élus du Pré-Saint-Gervais:

« Comme toutes les villes voisines sont équipées, on craignait un report des faits sur notre commune. Mais la vidéoprotection n’est pas le seul outil en matière de tranquillité publique »


Citation :
Le Pré-Saint-Gervais se lance dans la vidéosurveillance
Seine-Saint-Denis|Elsa Marnette| 18 avril 2018

C’était l’une des rares communes de Seine-Saint-Denis à ne pas être équipée. 23 caméras de vidéosurveillance viennent d’être installées dans les rues du Pré-Saint-Gervais et fonctionnent toutes depuis ce lundi. Les images sont envoyées au centre de supervision urbaine de Pantin, où deux agents du Pré sont dédiés au visionnage. La ville a déboursé 630 000 € pour ce dispositif.

La place Séverine, le stade Léo-Lagrange, les rues des Sept-Arpents et André-Joineau… Dix-huit zones de la commune ont été identifiées à partir d’un « diagnostic territorial » mené depuis 2014, précise le maire (PS) Gérard Cosme. « Nous avons étudié la cartographie recensant les lieux et la nature des actes de violence. Nous avons également mené des rencontres avec les acteurs du sujet, explique l’élu. Nous voulons particulièrement lutter contre les vols avec violence, les cambriolages, les regroupements de jeunes et le trafic de stupéfiants. »

Le déploiement a ensuite été décidé avec trois objectifs, « prévention, dissuasion et aide à l’investigation », détaille Gérard Cosme : « Comme toutes les villes voisines sont équipées, on craignait un report des faits sur notre commune. Mais la vidéoprotection n’est pas le seul outil en matière de tranquillité publique », insiste le maire, citant la mise en place d’un comité d’éthique, l’appui à un dispositif de prévention pour les jeunes âgés de 18 à 25 ans et la réflexion menée pour créer une brigade canine mutualisée avec Pantin.

Sur la place Séverine, certains réclamaient de longue date l’installation de caméras. Cet habitant décrit « les trafics, les voitures et motos qui circulent sur les trottoirs, les pas-de-porte squattés… On appréhende presque les beaux jours parce que ça veut dire une montée en puissance des regroupements. » « On espère que l’installation des caméras va réduire les nuisances en attendant une meilleure solution, complète Abdel Kouissi, président de l’association de locataires des Briques rouges. Mais on ne perd pas espoir de voir la place requalifiée. »
http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/le-pre-saint-gervais-se-lance-dans-la-videosurveillance-18-04-2018-7671390.php
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4137
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Jeu 19 Avr 2018, 19:37

Au cours d'un récent entretien le maire a dit à l'association du Plateau que la ville serait d'accord pour investir dans l'achat des caméras à condition que le préfet prenne en charge leur surveillance.
Autrement dit la police nationale, sauf si le préfet se décidait à subventionner ce rôle spécifique qui serait assuré par la police municipale.
Il y a encore bien du chemin à faire...

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Robin

avatar

Messages : 1314
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Ven 20 Avr 2018, 03:22

Tous les faux-fuyants sont bons à prendre pour ne pas se désavouer.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13548
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Dim 22 Avr 2018, 10:50

Gérard a écrit:
Au cours d'un récent entretien le maire a dit à l'association du Plateau que la ville serait d'accord pour investir dans l'achat des caméras à condition que le préfet prenne en charge leur surveillance.
Autrement dit la police nationale, sauf si le préfet se décidait à subventionner ce rôle spécifique qui serait assuré par la police municipale.
Il y a encore bien du chemin à faire...


La municipalité a de l'argent pour un théâtre mais elle n'a pas d'argent pour assurer la tranquillité et la sécurité des citoyens comme je l'expliquais à des voisins qui se plaignaient encore aujourd'hui des dealers qui œuvrent aux yeux de tous dans  notre quartier depuis des mois...

Dans la ville voisine du Perreux, le maire n'incite pas les jeunes à bien bazarder et ne plante pas des arbres au Portugal, il protège ses administrés !

Citation :
Le Perreux : 15 nouvelles caméras de vidéoprotection
M.K.| 19 avril 2018

Le Perreux poursuit le déploiement de ses caméras de vidéoprotection dans le centre-ville et sur les bords de Marne.

Le déploiement de quinze nouvelles caméras est en cours dans les rues du Perreux. Implantées dans le secteur sud de la ville et sur les bords de Marne, ces caméras de vidéoprotection sont là pour « surveiller ».

« Le but est de sécuriser l’espace public et lutter contre la petite délinquance et les incivilités », justifie-t-on au Perreux. Le déploiement avait débuté dès 2013 et la ville compte désormais 57 caméras réparties sur le centre-ville et les entrées et sorties de l’agglomération.

« Essentiellement dissuasif » selon la mairie, le dispositif permet de visualiser les infractions en temps réel. « Nous travaillons en collaboration avec la police nationale pour repérer le passage d’éventuels cambrioleurs », assurait Eric Chevrier, directeur de cabinet du maire LR du Perreux.
http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/le-perreux-15-nouvelles-cameras-de-videoprotection-19-04-2018-7673181.php
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16245
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Dim 22 Avr 2018, 17:43

La politique de la ville est résumée en quelques exemples :
Refuser les moyens de sécuriser la population.
Inciter les fauteurs de troubles à redoubler leurs activités en "bazardant" de plus belle.
Ne pas remédier aux dysfonctionnements des installations locales.
Dépenser l'argent public dans un théatre à l'utilité non avérée mais laisser les installations de la ville se dégrader.
Financer des dépenses de prestige à l'étranger.
Tondre les nantis qui vivent en pavillon d'où vient tout le mal.

Si l'on en parle c'est parfait surtout si "en même temps"" le moment venu on se bouge pour aller voter...
Revenir en haut Aller en bas
thalie94



Messages : 36
Date d'inscription : 30/03/2018

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Dim 22 Avr 2018, 20:02

Tonton Christobal, le maire aura toujours son électorat, il fait ce qu'il faut en bichonnant le val et une partie de la zone pasteur (en créant 2 classes supplémentaires). en mettant des logements sociaux par-ci et par là dans les quartiers ou il n'a pas la majorité...
Par contre ce n'est pas en oubliant complètement les quartiers de l'autre côté du plateau (rigollot, parapluie, village et bois) qu'il va obtenir nos voix.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4137
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Dim 22 Avr 2018, 21:44

Pour mémoire les résultats du 2ieme tour des municipales de 2014.
On note le fort taux d'abstention.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4137
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Dim 22 Avr 2018, 21:54

Pour résumer on peut dire qu'un Fontenaysien sur deux n'a pas voté.
Le maire a donc été élu démocratiquement par seulement  le quart de la population, les autres 3/4 ont voté pour l'opposition ou se sont abstenus ou voté blanc ou nul.
Toutes les bonnes volontés citoyennes devaient converger vers une campagne civique non partisane pour une participation massive aux élections.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13548
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Dim 22 Avr 2018, 23:55

thalie94 a écrit:
Tonton Christobal, le maire aura toujours son électorat, il fait ce qu'il faut en bichonnant le val


Je ne peux pas laisser dire ça, le maire et la municipalité "ne bichonne pas le Val", ils bichonnent leur électorat...

En effet, si le Val compte nombre de logements sociaux, ils comptent aussi des logements en copropriété et on ne peut pas dire que ceux-ci soient bichonnés bien au contraire car ils subissent les nuisances liés à leur environnement...

Et face à cette situation les copropriétaires doivent se débrouiller seuls alors que les bailleurs sociaux sont eux aidés par de l'argent public et des exonérations de TFPB et ce qu'il s'agisse de travaux liés à la sécurité, à l'isolation thermique, aux réfections diverses, ...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16245
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Lun 23 Avr 2018, 00:55

a.nonymous a écrit:



Je ne peux pas laisser dire ça, le maire et la municipalité "ne bichonne pas le Val", ils bichonnent leur électorat...

En effet, si le Val compte nombre de logements sociaux, ils comptent aussi des logements en copropriété et on ne peut pas dire que ceux-ci soient bichonnés bien au contraire car ils subissent les nuisances liés à leur environnement...

Et face à cette situation les copropriétaires doivent se débrouiller seuls alors que les bailleurs sociaux sont eux aidés par de l'argent public et des exonérations de TFPB et ce qu'il s'agisse de travaux liés à la sécurité, à l'isolation thermique, aux réfections diverses, ...

Cet aspect financier pénalisant pour les propriétaires (par définition bourges nantis) s'ajoutant aux bienfaits du "vivre ensemble" érigé en dogme par ceux qui n'y sont pas contraints... ou qui choisissent judicieusement leur contexte environnemental.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13548
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Lun 14 Mai 2018, 00:09

L'intrusion de deux personnes dans l'école Jules Ferry a relancé le débat local sur la vidéo-protection à laquelle est opposée par idéologie et dogmatisme la majorité municipale.... Voir: http://www.plateaufontenay.net/t3828-intrusion-de-2-hommes-cagoules-a-l-ecole-jules-ferry

Il se trouve que notre ville est composée de deux parties aux urbanismes très différents, le Val étant l'héritage de ce qui se faisait dans les années 70 avec de grandes étendues inaccessibles aux voitures, des chemins piétons sinueux, des passages sous les immeubles, bref un quartier en dédale où la police a du mal à faire respecter la Loi...

Quand dans ce quartier des dealers décident d'installer un point de vente, ils ont donc beau jeu de développer leur activité en échappant à la police en installant quelques "choufs" équipés de leurs téléphones portables aux points stratégiques et en faisant appel à des "livreurs" en scooter... Nous ne sommes plus dans les années 70 mais dans les années 2000 avec le deal 2.0 générant des profits illégaux importants...

Et ce sont les habitants du quartier qui en font les frais au sens figuré mais aussi au sens propre car quand ils sont propriétaires de leur logement celui-ci se trouve fortement déprécié par la présence de ce commerce illicite en bas de chez eux...

Tout le monde s'accorde à dire que les deux solutions possibles sont d'une part la résidentialisation de certains ensembles et d'autre part l'installation de caméras de vidéo-protection pour à minima identifier les acteurs du trafic...

Même si il est possible de fermer rapidement certains accès et certains passages, ça s'est fait par exemple récemment à Champigny , une résidentialisation complète sera difficile et longue à mettre en oeuvre du fait même de l'urbanisme et de l'architecture des bâtiments...

L'installation de caméras de vidéo-protection est donc la seule solution applicable rapidement pour ramener la tranquillité dans certains lieux et les habitants ont du mal à comprendre et à admettre que la municipalité s'y oppose...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13548
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Mer 16 Mai 2018, 21:01

Alors que les élus de la majorité fontenaysienne nous serinent en toutes occasions que les caméras de vidéo-protections ne servent à rien - voir: http://www.plateaufontenay.net/t3828-intrusion-de-2-hommes-cagoules-a-l-ecole-jules-ferry#104199 - l'AP-HP Hopitaux de Paris qui doit faire face à de plus en plus de violence dans ses services a décidé de renforcer cette vidéo-protection....


Citation :
Violences : des caméras pour soigner l’hôpital
Florence Méréo| 15 mai 2018

À Riom (Puy-de-Dôme), le patient en furie a blessé un médecin, deux infirmiers, un ambulancier, deux agents de sécurité. À Nantes (Loire-Atlantique), deux blouses blanches ont reçu la même semaine des coups de deux patients. À Clichy (Hauts-de-Seine), plusieurs soignants présentent des signes de stress post-traumatique après l’intrusion de groupes de plusieurs dizaines de personnes.

Ces événements parmi d’autres, qui se sont déroulés ces derniers mois dans des services d’urgence ou de réanimation, confirment le diagnostic d’un hôpital malade de sa violence, de ses tensions, de ses incivilités.

Le scénario est presque toujours le même. La prise en charge estimée mauvaise, l’alcoolisation ou le temps d’attente trop important sont autant de motifs d’agitation pour certains patients ou - de plus en plus souvent - de leurs proches. « L’hôpital n’est plus sanctuarisé. Sa dégradation induit chez certains un comportement de consommateur revendicatif ou agressif totalement incompatible avec le système de santé », juge Christophe Prudhomme, porte-parole de l’Association des médecins urgentistes de France (Amuf).

Le constat posé, reste à suturer les plaies. L’AP-HP, l’établissement public qui gère 39 hôpitaux à Paris et en Ile-de-France, met la violence dans son viseur. Il a enregistré 3 282 « événements indésirables » l’an passé. L’installation massive de vidéosurveillance est l’une des mesures phares de son chantier.

Particularité : pour la première fois dans le domaine de la santé, seront aussi testées des caméras dites intelligentes, capables de repérer et d’alerter lors d’une bagarre, d’un vol ou d’une chute de patients.


« C’est un outil dissuasif important », assure le professeur Antoine Roch, chef des urgences de l’hôpital Nord à Marseille (AP-HM, Bouches-du-Rhône) qui l’utilise aussi pour en finir avec les démons de l’incivilité. « Mais ici, comme ailleurs, la vidéo ou même une armée entière ne suffiront jamais, fait-il remarquer, à enrayer le processus. Les moyens techniques doivent rejoindre les moyens humains. Cela passe par une meilleure ergonomie des locaux, une meilleure écoute des patients… » Expérimentation intéressante dans son service : la présence de jeunes médiateurs, postés en salle d’attente.

« On ne peut pas le chiffrer scientifiquement, mais on sent une amélioration. Ils informent sur l’attente, désamorcent les conflits, préviennent les tensions. Cela sert à tout le monde, les patients comme les soignants que les situations de conflits rendent plus vulnérables. »

De nouvelles méthodes qui ont plus d’impact que les affiches pourtant claires qui couvrent les murs de nombreux services d’urgence : une injure envers un professionnel de santé est passible de 6 mois d’emprisonnement et de 7 500 euros d’amende.
http://www.leparisien.fr/societe/violences-des-cameras-pour-soigner-l-hopital-15-05-2018-7717797.php
Revenir en haut Aller en bas
thalie94



Messages : 36
Date d'inscription : 30/03/2018

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Mer 16 Mai 2018, 21:11

Tout le monde le dit que la vidéosurveillance c'est très bien
Ici on a l'impression qu'il ne faut pas porter atteinte à la liberté des gens y compris les malfras, les dealers, les voleurs, les agresseurs et j'en passe

Dans mon immeuble il y a des caméras (sauf en direction des appartement pour ne pas porter atteinte à la vie privée des gens) mais cela nous est bien utile car nous avons eu des intrusions mais beaucoup moins qu'avant
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13548
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Mer 16 Mai 2018, 21:22

thalie94 a écrit:
Tout le monde le dit que la vidéosurveillance c'est très bien
Ici on a l'impression qu'il ne faut pas porter atteinte à la liberté des gens y compris les malfras, les dealers, les voleurs, les agresseurs et j'en passe


Les caméras de vidéo-protection ne sont pas la panacée mais judicieusement placées dans les endroits qui le nécessitent, par exemple un point deal, un lieu de rassemblements, .... elles contribuent avec la police nationale, une vraie police municipale, des éducateurs de rue, ... à rétablir la tranquillité publique...

Il ne s'agit pas de transformer Fontenay en Levallois mais juste de permettre aux fontenaysiens d'avoir la sécurité et la tranquillité à laquelle ils peuvent légitiment prétendre...

Quand dans un quartier conçu selon l'urbanisme des années 80 vous avez des places publics invisibles à partir des voies de circulation, les dealers comprennent que si ils s'y installent  ils pourront se livrer à leur trafic en toute tranquillité.... Dans ce cas des caméras de vidéo-protection permettant d'identifier ceux qui se livrent à ces trafics sont LA solution... Sachant que ces caméras pourraient être installées temporairement le temps de ramener la tranquillité... C'est juste une question politique: tranquillité des délinquants versus tranquillité des citoyens...
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4137
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Jeu 17 Mai 2018, 00:34

à thalie94

avez vous répondu au sondage?
http://www.plateaufontenay.net/t3788-sondage-bidon

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
thalie94



Messages : 36
Date d'inscription : 30/03/2018

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Jeu 17 Mai 2018, 01:42

Gérard a écrit:
à thalie94

avez vous répondu au sondage?
http://www.plateaufontenay.net/t3788-sondage-bidon

Oui j'ai été l'une des premières
Revenir en haut Aller en bas
Robin

avatar

Messages : 1314
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Jeu 17 Mai 2018, 03:59

Oui mais à Levallois on peut se balader à 2 heures du mat' tranquillement en toute sécurité.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16245
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Vidéoprotection - Parlons-en...   Jeu 17 Mai 2018, 05:45

Robin a écrit:
Oui mais à Levallois on peut se balader à 2 heures du mat' tranquillement en toute sécurité.

On constate d'ailleurs une immigration des gens de Levallois qui se précipitent pour venir s'installer à Fontenay... pour être enfin en sécurité.
Revenir en haut Aller en bas
 
Vidéoprotection - Parlons-en...
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Vidéoprotection - Parlons-en...
» Caméras de vidéoprotection
» Orly, ville de gauche, engage une étude pour installer des caméras de vidéoprotection
» vidéo sur la normandie
» Nouvelles vidéos JPMBB

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Quartier du Plateau :: Environnement de nos quartiers :: Les questions de sécurité-
Sauter vers: