Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 14690
Date d'inscription : 30/05/2011

Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police - Page 2 Empty
MessageSujet: Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police   Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police - Page 2 EmptyMer 06 Jan 2016, 11:34

Rappel du premier message :

Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et après l'adoption de la loi sur le renseignement - voir http://www.plateaufontenay.net/t2145-loi-sur-le-renseignement-liberte-egalite-fraternite - le gouvernement veut désormais renforcer les pouvoirs de police... A la lumière des affaires Mérah, Nemmouche, Charlie, Montrouge, Hyper-Cacher, Thallys, attentats du 13 novembre, .... aucune  personne aspirant à vivre en paix dans notre pays ne peut décemment être résolument opposée à ce renforcement....

Face à des terroristes utilisant tous les moyens dont ils peuvent disposer , "les archers du roi en ont assez d'écoper le Titanic avec une cuillère dans laquelle nos politicards ont percé des trous" comme dirait Tonton Christobal.... Il faut donc donner à la police et à la justice de se battre sinon à armes égales mais du moins avec des moyens renforcés...

Ceci étant admis, on ne peut pas nier que loi sur le renseignement et renforcement des pouvoirs de police peuvent faire courir un risque à nos libertés individuelles... Le défit à venir va donc être de trouver le juste milieux entre prévention du terrorisme et préservation de ces libertés....

Je pense personnellement qu'il va falloir réfléchir à comment les élus de la République, députés et sénateurs, peuvent jouer un rôle de garde-fou en contrôlant d'une manière ou d'une autres les actions de la police et de la gendarmerie menées sous couvert de la lutte antiterroriste...

La députée EELV Laurence Abeille et la sénatrice EELV Esther Benbassa sont coutumières des "inspections surprises" comme celles qu'elles ont menées à la prison de Fresnes et au centre de rétention de Vincennes...  Voir: http://94.citoyens.com/2015/situation-a-la-prison-de-fresnes-les-parlementaires-ecologistes-temoignent,20-02-2015.html , http://94.citoyens.com/2014/en-visite-au-cra-de-vincennes-e-benbassa-et-l-abeille-reclament-une-meilleure-information-du-droit-des-etrangers,21-04-2014.html

Même si l'on peut déplorer qu'elles effectuent  ses visites "entre copines" appartenant à un même parti, c'est là sans aucun doute une pratique à laquelle il faut réfléchir comme pendant à l'extension des pouvoirs de la police en l'élargissant aux commissariats, gendarmeries, autres lieux de privation de liberté et d'interrogatoire, ... et  en l'encadrant afin qu'elle n'interfère pas (trop) avec le travail des policiers et gendarmes ... Je laisse à Tonton Christobal le soin de nous expliquer comment il verrait les choses d'une manière concrète...



http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2016/01/05/antiterrorisme-le-gouvernement-veut-etendre-les-pouvoirs-de-la-police_4841803_1653578.html?xtmc=police&xtcr=16 a écrit:
Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police

LE MONDE | 05.01.2016 à 11h03 • Mis à jour le 05.01.2016 à 19h20 | Par Jean-Baptiste Jacquin

C’est un important renforcement des pouvoirs du parquet, de la police et des préfets dans la lutte antiterroriste que le gouvernement est décidé à mettre en œuvre, selon le projet de loi qu’il a transmis au Conseil d’Etat et que Le Monde a pu consulter. Malgré la succession de lois antiterroristes depuis vingt ans, et notamment celle de novembre 2014 et celle sur le renseignement de juillet 2015, le gouvernement de Manuel Valls est convaincu que la police dispose d’outils insuffisants face à la menace terroriste. D’où la déclaration de l’état d’urgence le soir même des attentats de Paris et Saint-Denis, le 13 novembre.

Dans le texte transmis au Conseil d’Etat, le gouvernement explique donc vouloir « renforcer de façon pérenne les outils et moyens mis à disposition des autorités administratives et judiciaires, en dehors du cadre juridique temporaire mis en œuvre dans le cadre de l’état d’urgence ». Le projet de loi « renforçant la lutte contre la criminalité organisée et son financement, l’efficacité et les garanties de la procédure pénale » ne devrait pas être prêt avant début février.

Dans ce projet de loi initialement prévu pour ne concerner que la procédure pénale a été introduit un certain nombre de dispositions voulues par le ministère de l’intérieur après les attentats du 13 novembre. Avec pour objectif « d’obtenir des outils performants susceptibles de réduire la nécessité de l’état d’urgence », décrypte un proche du dossier.



Des procédures d’exception dans le droit commun

Exemple : les perquisitions de nuit peuvent être décidées par les préfets dans le cadre de l’état d’urgence alors qu’en temps normal elles sont réservées aux informations judiciaires, donc décidées par un juge d’instruction – les locaux d’habitation en étaient en outre exclus. Désormais, elles pourront être ordonnées dès l’enquête préliminaire dans des affaires de terrorisme, y compris dans les logements, et seront même possibles de façon préventive lorsqu’il s’agira de « prévenir un risque d’atteinte à la vie ou à l’intégrité physique ». Les pouvoirs de la police judiciaire sont ici considérablement renforcés. Néanmoins, on reste éloigné des mesures propres à l’état d’urgence.

Mais la tendance est bien au glissement des méthodes du renseignement vers l’antiterrorisme, de celles de l’antiterrorisme vers le crime organisé, puis du crime organisé vers la délinquance ordinaire. La France s’accoutume de certaines procédures d’exception au point où elles se retrouvent dans le droit commun.

Les policiers, prévoit le texte, pourront désormais fouiller les bagages, les voitures, et contrôler l’identité de n’importe qui. Il fallait jusqu’ici une présomption d’infraction, ou une autorisation sur un périmètre délimité et une durée limitée des parquets. Désormais, les gardiens de la paix y seront autorisés, en cas de suspicion d’activité terroriste, à la seule demande des préfets.

Par ailleurs, les forces de l’ordre peuvent aujourd’hui retenir une personne sans pièce d’identité pendant quatre heures. La nouveauté, c’est qu’elles pourront aussi le faire si cette personne, même mineure, et hors la présence d’un avocat, a une pièce d’identité. A la condition assez floue qu’il y ait « des raisons sérieuses » de penser qu’elle a un lien avec une activité terroriste.

Le projet de loi assouplit les règles d’engagement armé des policiers au-delà de la légitime défense. Ils pourront utiliser leur arme lorsque cela apparaît « absolument nécessaire pour mettre hors d’état de nuire une personne venant de commettre un ou plusieurs homicides volontaires et dont il existe des raisons sérieuses et actuelles de penser qu’elle est susceptible de réitérer ces crimes dans un temps très voisin des premiers actes ».

Autre innovation, la création d’une assignation à résidence et d’un contrôle administratif, hors état d’urgence, pour les personnes revenant d’Irak ou de Syrie, ou seulement soupçonnées d’avoir « tenté de se rendre sur un théâtre d’opérations de groupements terroristes ». Les nouveaux outils à la disposition de la police s’accumulent. Mais, le gouvernement ne parviendra pas à la faire adopter avant la fin de l’état d’urgence, le 26 février. A moins qu’il ne soit prolongé en attendant.

Jean-Baptiste Jacquin
Journaliste
Source: http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2016/01/05/antiterrorisme-le-gouvernement-veut-etendre-les-pouvoirs-de-la-police_4841803_1653578.html?xtmc=police&xtcr=16
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 14690
Date d'inscription : 30/05/2011

Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police   Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police - Page 2 EmptyVen 05 Fév 2016, 18:29

Libellule a écrit:
---/---
Visiblement le modèle américain (point lancé par l' insert d' une video par anonymous, autant ne pas l'oublier) pourrait avoir les faveurs de l'intervenant précédent
---/---


Contrairement à peuvent croire aux Larris ou ailleurs, il n'y a pas UN modèle américain car les lois sur l'acquisition, la détention et le port d'arme diffèrent entre les états... Après je concède que la facilité d'achat dans certains états contribue à la prolifération des armes dans tous les états....

Voici ce que l'on peut lire à ce propos dans un article assez bien documenter sur French District - http://frenchdistrict.com ...

http://frenchdistrict.com/articles/avoir-une-arme-aux-etats-unis/ a écrit:
Avoir une arme aux Etats-Unis

Les règles et les limites du 2ème amendement.

Les fusillades aux Etats-Unis entretiennent systématiquement le débat sur le droit de posséder et de porter une arme à feu, et soulèvent la question de sa légitimité. Chaque Etat a une législation différente sur le sujet, et les lois valables chez certains d’entre eux ne traversent pas les frontières des autres. Posséder, porter et utiliser une arme aux USA, comment ça marche ?


Il était une fois dans l’Ouest…

Les Pères Fondateurs

Aux Etats-Unis, le port d’arme est d’abord réglementé au niveau fédéral, puis par chaque état. Les « Pères Fondateurs » ont inclus le deuxième amendement dans la Constitution fin XVIIIème, en raison de l’oppression subie par le peuple américain, infligée par une armée professionnelle lors de la guerre civile ; ils ont donc estimé qu’ils seraient mieux protégés en ayant une « milice » interne, armée, qui pourrait désormais se défendre elle-même.


Le deuxième amendement et son interprétation

Le second amendement de la Constitution dispose : « le droit de chacun de posséder et de porter une arme ne doit pas être enfreint, pour ce qu’une milice bien organisée est nécessaire à la sécurité d’un Etat libre ».

Ce texte a donné lieu à maintes controverses sur son interprétation, et les pontes en robe longue de la Cour Suprême ont eu des difficultés à énoncer une règle d’application claire et uniforme. Certains défendent ce droit fondamental à tout prix, d’autres affirment son côté obsolète et limitent sa portée pratique…


Haut les mains !

Que les nerveux ne dégainent pas trop vite, posséder une arme ne signifie pas qu’ils peuvent se balader avec une carabine dans le coffre, ou sortir leur colt pour un duel sur le bas côté de la route. La Cour Suprême a décidé qu’« un particulier peut posséder une arme à feu ; mais que ce droit n’est valable que pour se défendre ». (District of Columbia v Heller – 2008).

Et c’est là, que les interprétations divergent… Car le concept  « Stand-your-ground », signifie « défendez-vous » dans certains Etats, ou « tirez d’abord » dans d’autres.


Aux Etats-Unis, tout est « permis » ?

Chaque Etat a ses propres lois sur le port d’armes, et décide s’il est nécessaire d’avoir un permis pour en porter et en utiliser une. Bon à savoir aussi, chaque état est souverain pour reconnaître les permis d’autres états.

Ainsi, la Floride reconnaît les permis des résidents de certains Etats – notamment ceux de la Géorgie, mais pas ceux de New York ou de Californie.

La Géorgie, elle, reconnaît les permis des résidents et non résidents d’autres Etats, notamment la Floride.


Les Etats « Shall Issue » : Floride et Géorgie

Dans ce cas, un permis est nécessaire, délivré sous certaines conditions :

   Avoir un âge minimum (21 ans souvent)
   Etre résident de l’Etat
   Fournir ses empreintes digitales
   Se soumettre à une vérification de son casier judiciaire
   Payer une cotisation
   Participer à un cours de préparation au maniement des armes


Les Etats « May Issue » : Californie et New York

Un permis est nécessaire, mais il est délivré par l’autorité locale (shérif ou police), et à leur totale discrétion. Elle se fonde pour cela sur les critères vus précédemment, mais aussi sur le « motif valable» que fournirait le demandeur.

Les différents comtés de Californie et NY ont des approches divergentes ; En Californie intérieure et dans le nord de NY, les permis peuvent être délivrés à des fins de protection personnelle, donc, un peu à tout le monde.

A San Francisco et Los Angeles, les permis ne sont pas délivrés aux « citoyens ordinaires », mais uniquement aux membres de la police ou professions similaires.


No issue : Illinois et District of Columbia

Certains districts de Californie et de New York sont considérés « no issue », car très peu de permis y sont délivrés.

NYC est peut être la ville la plus sévère puisqu’elle interdit à un citoyen normal d’avoir une arme, même pour sa défense personnelle. La délivrance d’un permis reste à la totale discrétion du NYPD et elle est très difficile à obtenir.


Acheter, porter, utiliser ?

Posséder ou devenir propriétaire

La Floride est devenue en 1987 le premier état à délivrer des permis autorisant l’achat et le port d’armes, sous certaines conditions. Une « arme » est définie de façon plus large en Floride qu’en Géorgie : elle inclut l’arme à feu, le couteau, mais aussi un appareil électronique, une matraque…

S’il faut avoir 21 ans, en Floride, pour acheter une arme, 18 ans suffisent pour en posséder une (la carabine de grand-père par exemple).

Pour acheter une arme en Géorgie, il suffit de se présenter dans un magasin spécialisé avec une pièce d’identité délivrée par cet état, et après une enquête rapide sur son passé, on peut en ressortir armé.

En Floride, une recherche sur le casier judiciaire d’un acheteur est obligatoire, et la loi impose ensuite un délai de 3 jours entre l’achat et la remise d’une arme.
Il n’est ensuite pas nécessaire d’enregistrer son arme, ni de déclarer sa perte ou son vol.


Porter une arme

Un « concealed carry permit » signifie qu’une personne est autorisée à porter une arme (à feu ou non) sur soi dans un lieu public, à condition qu’elle soit dissimulée.
En Floride, on doit cacher son arme, mais en Géorgie ce n’est même pas nécessaire, à condition qu’elle soit placée dans un étui.

Le permis peut être refusé dans un des cas suivants :

   Etre inapte physiquement à manier correctement une arme à feu
   Avoir une condamnation pour felony (crime)
   Etre un fugitif recherché (!)
   Avoir un casier relatif à un abus d’alcool ou de drogue
   Etre en cours de jugement (différé ou suspendu) pour un crime ou un délit violent, ou pour avoir pointé son arme de façon illégale en Géorgie
   Avoir été condamné pour violation des lois sur les substances illicites, en Floride
   Etre placé en institution psychiatrique, ou être jugé incapable ou déficient mental
   Ne pas présenter d’agilité particulière avec les armes à feu en Floride, ou s’être vu retirer son permis en Géorgie
   Avoir reçu une injonction pour violence domestique
   Avoir 2 arrestations ou plus pour conduite sous influence en Floride
   Avoir renoncé à la nationalité américaine en Floride
   Avoir déserté l’armée en Floride

Le permis est ensuite délivré par le « Florida Department of Agriculture and Consumer Services » en Floride, est valable 7 ans et coûte environ 120$. En Géorgie, il faut s’adresser à la County Probate Court de son District, et le permis est ensuite valable 5 ans pour un coût d’environ 80$.

En voiture ? Il n’est pas nécessaire d’avoir un permis particulier afin de transporter une arme à feu dans son véhicule, ou autre arme, à condition qu’elle ne soit pas à portée de main et placée dans un endroit sécurisé (étui à fermeture éclair, boîte à gant fermée…) et difficile d’accès.


Limites du port d’arme

En Floride, montrer son arme en public sans raison légitime équivaut à une agression à main armée, passible d’une peine de 3 ans d’emprisonnement. De même, tirer en l’air ou au sol sans raison est passible d’une peine de 20 ans d’emprisonnement.
En Géorgie, il n’est nul besoin de cacher son arme.

Le droit de porter une arme sur soi est aussi restreint quant aux lieux ; pas d’arme dans les prisons, les cours de justice, les lieux de cultes, les bars et les établissements scolaires…


Utiliser une arme

Ce n’est pas parce que vous avez le droit de porter une arme que vous pouvez vous en servir (en principe).

Les statuts et codes de Floride et Géorgie énumèrent les situations dans lesquelles l’utilisation d’une arme mortelle peut être justifiée :

   Légitime défense, ou défense d’une tierce personne
   Protection de son domicile, ou même d’un autre lieu en Géorgie (voiture, lieu de travail…)

Ou spécifiquement pour la Floride :

   Crainte de mort ou d’un préjudice corporel sérieux
   Réponse à l’usage de la force d’un adversaire
   Usage de la force par les autorités policières lors d’une arrestation légale
   Usage de la force afin d’éviter la fuite

Ces utilisations « justifiées » d’une arme doivent toutefois être motivées par la crainte d’un danger imminent, d’une violence infligée qui serait susceptible d’entraîner la mort ou de sérieux préjudices corporels. Si de telles conditions sont remplies, et après examen par la Cour de justice, les poursuites engagées contre le défendant peuvent être stoppées.

Pour plus de précisions état par état: http://www.usacarry.com/concealed_carry_permit_information.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14690
Date d'inscription : 30/05/2011

Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police   Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police - Page 2 EmptyVen 05 Fév 2016, 18:32

Libellule a écrit:
C'est un corps de métier - le corps armé public- qui mérite le respect et des éloges, il n'y a aucun doute là dessus et je suis pour qu'on leur permette d'en faire usage plus librement. Point barre.


Je vous laisse expliquer à policiers et CRS dépendants du ministère de l'intérieur, gendarmes et militaires dépendants du ministère de la défense et douaniers dépendants du ministère des finances qu'ils appartiennent tous à un même "corps armé public"...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police   Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police - Page 2 EmptyVen 05 Fév 2016, 18:42

Vous avez vous même compris sans explication. C'est bien. Même sans le s à métiers.

Pour vous aussi : quelque soit les variations par Etat de ceci ou de cela, la constitution est la même pour tout le monde aux USA ou non?

Deuxième amendement de la Constitution des États-Unis.
Une milice bien organisée étant nécessaire à la sécurité d'un État libre, le droit qu'a le peuple de détenir et de porter des armes ne sera pas transgressé.

Relisez combien de morts par arme à feu, au pays des cowboys, cela donne, et venez nous dire que Obama ne sait pas calculer. 30 000 par an, moins? Dites nous. Enfin venez nous dire en quoi votre copier coller vient contredire le fait que la jurisprudence aux Usa s'écrit au cas par cas. C'est encore plus morcelé que la description que vous fournissez. Enfin Si vous voulez.

Relisez toute la page précédente, pour éviter plein de redites. Smile
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18867
Date d'inscription : 06/07/2010

Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police   Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police - Page 2 EmptyVen 05 Fév 2016, 20:26

Le niveau du débat est tel que je pense qu'il est vain de tenter d'intervenir.

Entre l'ignorance de ce qu'est la notion même de ce qu'est la jurisprudence en France en général.

Les approximations concernant les lois américaines qui soit dit en passant n'ont rien à voire avec notre législation et varient selon les états.
Dans le Vermont le port d'arme est libre si l'individu n'a pas d'intention de procéder à un homicide... jusqu'à une date récente (un an environ) dans l'Illinois le port d'arme par les particuliers était interdit...  Dans d'autres états les modes d'obtention du port d'arme sont variables et le fait de pouvoir ou non sortir de l'état de résidence est variable...
Toutes considérations qui n'ont rien à voir avec la situation française en général et de la police en particulier... où le port d'arme est interdit sauf autorisation personnelle délivrée par le ministère de l'intérieur...

Les procès d'intention permanents.

L'interprétation préventive de ce que pourrait être une nouvelle réglementation nationale à ce moment non mise en place... ainsi que de l'éventuelle jurisprudence qui pourrait en découler...

Nous touchons au fantasme et à la science fiction...

Les conditions de la poursuite d'un échange cohérent entre des individus normalement dotés de bon sens et un interlocuteur qui est dans le déni de réalité et qui divague ne sont pas réunies.

Bon courage à ceux qui ont encore l'envie de poursuivre pour ma part je passe mon tour...

Bonne soirée.

NB pour les élucubrations personnelles me concernant... que dire ? c'est habituel et toujours déplacé.
Revenir en haut Aller en bas
MODERATEUR 1



Messages : 57
Date d'inscription : 28/06/2015

Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police   Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police - Page 2 EmptyVen 05 Fév 2016, 20:49

Pour laisser à chacun le temps de souffler, cette discussion est temporairement verrouillée.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14690
Date d'inscription : 30/05/2011

Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police   Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police - Page 2 EmptyDim 04 Aoû 2019, 00:59

2019

tonton christobal a écrit:
---/---
Les approximations concernant les lois américaines qui soit dit en passant n'ont rien à voire avec notre législation et varient selon les états.
Dans le Vermont le port d'arme est libre si l'individu n'a pas d'intention de procéder à un homicide... jusqu'à une date récente (un an environ) dans l'Illinois le port d'arme par les particuliers était interdit...  Dans d'autres états les modes d'obtention du port d'arme sont variables et le fait de pouvoir ou non sortir de l'état de résidence est variable...
---/---


Le Texas est un État « Shall-Issue » ; cela signifie qu’il est possible de porter une arme, mais uniquement avec un permis, délivré dès lors que vous remplissez les conditions d’éligibilité. Le Texas distingue alors les fusils et les carabines des pistolets... Voir: https://frenchdistrict.com/texas/articles/avoir-arme-au-texas-reglementation/

Le Texas est aussi l'un des états les plus conservateurs où ont eu lieu la moitié des executions - 13 sur 25 - en 2018...


Citation :
Une fusillade dans un supermarché du Texas fait au moins quinze morts

Le Monde avec AFP 04.08.2019

Une fusillade a éclaté dans un supermarché Walmart d’El Paso, au Texas, samedi 3 août, en plein milieu de journée. Un individu a été arrêté et placé en détention, a annoncé la police de cette ville située à la frontière avec le Mexique.

« Nous avons entre 15 et 20 victimes, nous ne connaissons pas le nombre de morts », a déclaré sur Fox News le gouverneur adjoint du Texas, Dan Patrick.

Une femme, qui venait faire ses courses dans un supermarché Walmart, a expliqué sur Fox News avoir entendu « comme des feux d’artifices » alors qu’elle cherchait une place de parking. « Je me suis dirigée vers la sortie », a poursuivi cette témoin prénommée Vanessa :

« J’ai vu un homme avec un T-shirt noir et un pantalon camouflage qui portait ce qui m’a semblé être un fusil. Il visait les gens et tirait directement sur eux. J’en ai vu trois ou quatre tomber par terre. »

Les autorités ont confirmé, lors d’un point presse, la détention d’un suspect. « Il s’agit d’un homme blanc d’une vingtaine d’années », a déclaré Robert Gomez, porte-parole de la police d’El Paso. Les forces de l’ordre ont sécurisé le supermarché Walmart et la galerie commerciale voisine Cielo Vista, a-t-il continué.

Quand la fusillade a éclaté, vers 10 heures du matin heure locale, il y avait entre 1 000 et 3 000 clients et 100 employés dans le supermarché, selon cet agent. « C’est bientôt la rentrée des classes et le Walmart était rempli quand les coups de feu ont retenti », a-t-il dit.

Sur la fois de témoignages, les autorités municipales avaient dans un premier temps évoqué l’arrestation de plusieurs suspects mais Robert Gomez a annoncé que la piste de tireurs multiples avait pour le moment été écartée.

L’agence fédérale chargée du contrôle des armes, des explosifs, du tabac et de l’alcool (ATF) de Dallas a annoncé se rendre sur les lieux pour prêter main-forte à la police d’El Paso, petite ville située sur la frontière avec le Mexique. Le Cielo Vista Mall, un centre commercial proche du Walmart où a eu lieu la fusillade, a été totalement bouclé par les forces de sécurité.

Le président américain Donald Trump a qualifié de « terrible » la fusillade qui a éclaté à El Paso au Texas, évoquant « beaucoup de morts ». « J’ai parlé au gouverneur » du Texas Gregg Abbott, pour lui « apporter le soutien du gouvernement fédéral », a-t-il ajouté.

Les Etats-Unis, où il y a plus d’armes à feu que d’habitants, sont régulièrement endeuillés par des fusillades qui touchent aussi bien les écoles que les lieux de culte, de fête ou de travail ou les commerces. Selon l’ONG Gun violence archive, la tuerie d’El Paso est la 249e fusillade ayant touché quatre personnes ou plus depuis le début de l’année.
https://www.lemonde.fr/international/article/2019/08/03/fusillade-au-texas-la-police-evoque-plusieurs-tireurs_5496332_3210.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18867
Date d'inscription : 06/07/2010

Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police   Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police - Page 2 EmptyDim 04 Aoû 2019, 06:21

Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police - Page 2 Ffc9b910
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18867
Date d'inscription : 06/07/2010

Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police   Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police - Page 2 EmptyDim 04 Aoû 2019, 06:27

Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police - Page 2 10445913
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18867
Date d'inscription : 06/07/2010

Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police   Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police - Page 2 EmptyDim 04 Aoû 2019, 06:30

et "en même temps" les overdoses de drogues diverses tuent aux USA plus de gens que les armes chaque années… sans compter les camés qui durant des années vivotent dans les conditions que l'on connait et commettent des méfaits pour financer leurs besoins...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18867
Date d'inscription : 06/07/2010

Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police   Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police - Page 2 EmptyDim 04 Aoû 2019, 11:51

une doc pour parler en connaissance de cause des armes aux USA

https://www.dillonprecision.com/travelers-guide-to-the-firearm-laws-of-the-fifty-states_8_11_23950.html

Je dispose des règlements sur le port d'armes (visible ou caché) dans les 50 état mais c'est trop lours pour passer sur le forum.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14690
Date d'inscription : 30/05/2011

Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police   Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police - Page 2 EmptyDim 04 Aoû 2019, 15:35

Chacun est libre de penser ce qu'il veut mais il parait évident que la prolifération des armes à feu aux USA, et en particulier celle des armes automatiques, joue un rôle dans la répétition des tueries de masse...

Citation :
Deux fusillades en moins de 24 heures aux Etats-Unis, près de trente personnes sont mortes

Le Monde avec AFP Publié 04.08.2019

Les Etats-Unis à nouveau endeuillés par les tueries de masse, ce week-end. Moins de vingt-quatre heures après une première fusillade survenue au Texas et ayant fait vingt morts [ http://www.plateaufontenay.net/t2455p50-antiterrorisme-le-gouvernement-veut-etendre-les-pouvoirs-de-la-police#112558 ] , neuf personnes ont été tuées, dimanche 4 août, par un tireur à l’autre bout du pays, dans l’Ohio.

Il s’agit des 250e et 251e fusillades ayant touché quatre personnes ou plus depuis le début de l’année aux Etats-Unis, selon l’ONG Gun Violence Archive.

Dans l’Ohio, un Etat du nord-est du pays, seize personnes ont également été blessées au cours de la fusillade qui a eu lieu dans la ville de Dayton. Le tireur a ouvert le feu vers 1 heure du matin près d’un bar, le Ned Peppers Bar, a expliqué un policier sur la chaîne locale WHIO-TV7. Il a rapidement été abattu par les forces de l’ordre.

Le suspect était armé d’un « canon long et de nombreuses munitions », a déclaré Matt Carper, un officier de la police locale. « Nous avions plusieurs policiers dans le quartier lorsque cet incident a débuté, aussi y a-t-il eu un très court épisode de violence, on a eu beaucoup de chance », a-t-il ajouté. La maire, Nan Whaley, a précisé que l’assaillant portait un gilet pare-balles.
---/---
https://www.lemonde.fr/international/article/2019/08/04/une-fusillade-fait-neuf-morts-dans-l-ohio-aux-etats-unis_5496453_3210.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police   Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Antiterrorisme : le gouvernement veut étendre les pouvoirs de la police
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» qui veut torpiller le MD et à qui cela profite-t-il ?
» lit parapluie
» RITUELS à L’EAU
» Les pouvoirs à notre portée
» MAJ Mac et émulateur qui ne veut plus s'ouvrir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Tribune libre-
Sauter vers: