Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres

Aller en bas 
AuteurMessage
Gildas Lecoq

avatar

Messages : 286
Date d'inscription : 11/11/2012
Age : 46

MessageSujet: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Mer 27 Jan 2016, 23:15

Une fois encore le bois, pourtant si paisible habituellement, va être le lieu générateur de nuisances sonores importantes dans la nuit du 30 au 31 janvier prochain. En effet, la première édition hivernale de The Peacock Society a choisi le Parc Floral pour y diffuser durant toute la nuit une série de concerts électro !

Après les éditions du Weather Festival, des concerts de la station FG, de la nuit des Ambassadeurs ou du concert Lost in a moment en septembre dernier, le bois de Vincennes devient le lieu d'accueil des plus grands concerts électro ou événements sonores de Paris.

Que des concerts soient organisés un peu partout à Paris ou en région parisienne est une chose tout à fait normale et évidente. En revanche que l'on accorde systématiquement des autorisations dans le bois de Vincennes sans en informer les villes riveraines, devient véritablement provocateur pour les riverains et pour les élus, à l'heure de la Métropole du Grand Paris, pourtant synonyme de concertation et de dialogue.

Une fois de plus ce sont les riverains qui vont subir les nuisances tant sonores qu'en termes d'affluence de populations et donc de véhicules. Paris souhaite sanctuariser le Bois à des fins environnementales en fermant des voies durant le week-end notamment mais accepte des concerts de ce type. De qui se moque-t-on ? Des riverains assurément.

A Fontenay comme à Vincennes, Nogent ou Joinville, nous allons une fois encore subir durant toute la nuit les décibels.
Je regrette que le Maire de Fontenay, si prompt à s'insurger en général ne fasse pas entendre sa voix pour une fois.
Je regrette que notre députée écologiste si prompte à défendre les oies gavées ne fassent pas entendre sa voix également. Durant cette nuit je crains que les nombreux mammifères oiseaux, insectes et autres amphibiens vivant dans le bois ne passent la nuit apeurés !

Gildas LECOQ
Conseiller municipal
Revenir en haut Aller en bas
http://www.gildaslecoq.fr
vieux-breton

avatar

Messages : 3106
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Mer 27 Jan 2016, 23:45

Et une fois encore l'amie des écolos A. Hidalgo pourri la vie des riverains du bois de Vincennes en se moquant royalement des nuisances occasionnées.

Et comme par hasard la maire de Fontenay sous Bois et notre député L. Abeille ami des baudets et des oies, on ne les entend pas du tout eux qui sont d'habitude si prompt à aller manifester pour tout et n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16913
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Jeu 28 Jan 2016, 00:46

On remarque surtout que la danseuse de flamenco mairesse de Paris trouve judicieux de balancer les nuisances à l'extérieur de sa ville pour en finir par pourrir la vie des gens habitants les communes environnantes...

Dans le cas d'espèce les élus de gauche et de droite sont d'accord pour que vous subissiez les conséquences des initiatives douteuses des bobos - écolos parisiens...

Si vous ne savez pas ce qui vous attend avec le grand Paris... c'est l'échantillon grandeur nature de votre futur !

Vous avez voté ! bien fait pour vous ! La prochaine fois vous réfléchirez !



Revenir en haut Aller en bas
Smile



Messages : 687
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Jeu 28 Jan 2016, 00:56

Faut les comprendre quand un parisien paie deja 10 000€ le m² et vit entouré de HLM, des sans papier relogés aux frais de la princesse et des bidonvilles insallés à chaque porte du nord de Paris, il vaut mieux transferer cette nuisance à des fontenaysiens de l'Ouest, absolument oublié de la Municipalité et payant que ... 7000€ du m²!

Par contre, faudrait peut-être se préoccuper des canards du Lac des minimes qui vont dérouiller avec ce bruit
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4227
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Jeu 28 Jan 2016, 01:36

Vous avez oublié les concerts de hard rock à l' hypochrome!
Je vous fait simplement remarquer que ces manifestations, l' espace dédié aux gens du voyage sont dans Paris mais loin de la mairie, faut quand même pas pousser.
Quand aux canard et aux oies du lac, je leur ai posé la question et la réponse fut unanime : ça nous gave grave ! Surprised Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3840
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Jeu 28 Jan 2016, 02:16

tonton christobal a écrit:
Si vous ne savez pas ce qui vous attend avec le grand Paris... c'est l'échantillon grandeur nature de votre futur !

ça se discute : Les habitants des sept villes (hors Paris) qui entourent le bois de Vincennes sont maintenant réunies dans le Territoire (EPT) T10.
Or, presque chacune a une occasion de se plaindre, qui de la foire du trône, qui d'aire des gens du voyage, qui de concerts électro ou autres, placés par Hidalgo à des km des logements parisiens mais sous nos fenêtres.

Si une ville de 50 000 habitants pèse peu devant Paris, les treize villes du Territoire T10 pèsent 500 000 habitants. Le rapport de forces est déjà bien moins inégal.
Objection : dans les compétences initiales du Territoire, il n'y a pas nuisance nocturne. Mais c'est une compétence du maire comme déjà discuté sur le Forum :

Citation :
Aux termes de l’article L2212-2 du Code Général des Collectivités Territoriales, il appartient au maire, en vertu de son pouvoir de police générale, de « réprimer les atteintes à la tranquillité publique, telles que les rixes et disputes accompagnées d'ameutement dans les rues, le tumulte excité dans les lieux d'assemblée publique, les attroupements, les bruits, les troubles de voisinage, les rassemblements nocturnes qui troublent le repos des habitants et tous actes de nature à compromettre la tranquillité publique ». Les interdictions générales et absolues étant proscrites, la mesure prise par le maire pour lutter contre le bruit devra cependant être proportionnée au but à atteindre.

http://www.amrf.fr/Vousaccompagner/Questionsjuridiques/tabid/1241/articleType/ArticleView/articleId/413/Nuisances-sonores-Le-maire-dispose-t-il-de-pouvoirs-pour-lutter-contre-les-nuisances-sonores160.aspx

Pourquoi pas monter la compétence "nuisances sonores" à l'intercommunalité du Territoire T10 ? Sachant que cette compétence n'a jamais paru vraiment intéresser le maire de Fontenay. En tout cas voir les actions intercommunales possibles pour peser davantage en face de Paris, qui a toujours évacué en banlieue ce qui gène les électeurs du ou de la maire de Paris.

Je me dis qu'il y a du y avoir des initiatives des villes autour du Bois, pour peser ensemble, mais difficile d'en trouver trace. Gildas Lecoq a-t-il des informations la-dessus ? Il n'aura pas échappé non plus que Territoire T10 et Métropole Grand Paris sont politiquement assortis entre eux et pas avec Paris. De quoi en attendre des politiques cohérentes.
Revenir en haut Aller en bas
Gildas Lecoq

avatar

Messages : 286
Date d'inscription : 11/11/2012
Age : 46

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Jeu 28 Jan 2016, 02:22

Vous oubliez surtout les chevaux qui s'élanceront après une nuit blanche (gavés pas les basses) pour un prix d'Amérique qui attire plus de 40.000 visiteurs... Very Happy Very Happy

On accepte de ses voisins qu'ils organisent quelques fêtes, encore plus facilement quand on est prévenu à l'avance. On apprécie fort peu qu'ils le fassent régulièrement sans se soucier des autres...

Il existe un très beau festival (Solidays) qui cherche à déménager de l’hippodrome de Longchamp prochainement en travaux. J'ai bien peur que ce festival de qualité, qui défend une belle cause, ne puisse s'installer dans l'Est parisien (sur les terrains de Pershing par exemple c'est une éventualité de remplacement) à cause de ces concerts répétés. Voilà ce qui arrive quand Paris ne dialogue pas et impose ses décisions. Paris crispe les communes riveraines. Dommage pour nos jeunes et moins jeunes d'ailleurs Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.gildaslecoq.fr
Gildas Lecoq

avatar

Messages : 286
Date d'inscription : 11/11/2012
Age : 46

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Jeu 28 Jan 2016, 02:38

salamandre a écrit:
Je me dis qu'il y a du y avoir des initiatives des villes autour du Bois, pour peser ensemble, mais difficile d'en trouver trace. Gildas Lecoq a-t-il des informations la-dessus ? Il n'aura pas échappé non plus que Territoire T10 et Métropole Grand Paris sont politiquement assortis entre eux et pas avec Paris. De quoi en attendre des politiques cohérentes.

Il existe en effet un comité intercommunal pour la défense du Bois de Vincennes créé en 2002 un peu avant la signature de la fameuse charte du bois de Vincennes en 2003. Cette charte définissait les grands objectifs et orientations de l'aménagement et de la gestion du bois. Suite à la signature des comités thématiques avaient été mis en place avec la vocation d'échanger au sein de ce comité. Malheureusement au-delà des échanges de courriers et de quelques réunions autour de M. Mansat (PCF) (un homme qui a beaucoup œuvré pour le dialogue avec les communes riveraines) ces comités thématiques n'ont pas été réunis depuis ... fort longtemps. Anne Hidalgo et certains maires siégeant dans l'exécutif de la Métropole du Grand Paris souhaitent relancer ce comité ce qui me semble une bonne chose. A ce jour c'est Olivier Dosne, le maire de Joinville et conseiller régional d'Île-de-France qui préside ce comité. Toutes les communes du T10 ne sont pas membres de ce comité intercommunal pour la défense du Bois de Vincennes, mais une très grande majorité. Vous comprendrez donc mieux l'agacement des élus des villes riveraines quand ils découvrent l'existence d'un tel concert ou la pose de la première pierre de l'aire des gens du voyage sans en avoir été directement informés par Paris. Quant à Fontenay... pas de réaction... à croire que le bois n'intéresse pas le maire et ses élus...


Dernière édition par Gildas Lecoq le Jeu 28 Jan 2016, 04:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.gildaslecoq.fr
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Jeu 28 Jan 2016, 03:28

On sait depuis octobre 2015 que ce festival va avoir lieu... De nombreuses discussions ont eu lieu depuis 2013 quand Le tohu bohu avait été carabiné ; mais j'avais cru comprendre que les nuisances sonores indamissibles d'antan avaient été traitées pour qu'elles ne se reproduisent plus.

Je vous sais amateur de spectacles branchés ici ou ailleurs Smile dès l'instant où les règles fixées sont respectées.

A suivre, évidemment avec la plus grande attention. Personne ne veut de pollution sonore. Personne.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16913
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Jeu 28 Jan 2016, 03:48

Et lorsque ce qui ne doit pas se reproduire se reproduit... que fait on ?

Yaka fokon... comme d'habitude et on passe à autre chose pour recommencer de plus belle quelques temps après.

L'usine à gaz du "grand Paris" est montée nous allons déguster !
La danseuse de flamenco va nous flanquer en banlieue tout ce qui est dérangeant dans sa ville et se gardera pour elle tout ce qui est valorisant...

Nous seront les poubelles de Paris et financerons les dépenses valorisantes de la "cité lumière"; il est vrai que Fontenay étant un haut lieu touristique nous allons en recueillir les miettes...

Visite guidée du parc des carrières, grand tour des sites historiques de la ville... séjour dépaysant dans les zones de non droit avec balade touristique dans une malle de voiture pour le grand frisson...
étude in situ mais discrète du marché de la came...
Tout pour racoler le touriste en mal de sensations.

On organisera à l'image de la tournée de Buffalo Bill qui mettait en scène les attaques de diligences un braquage de superette avec des kalash tirant des munitions à blanc.

La décentralisation du tourisme parisien est un avenir pour la ville !

Revenir en haut Aller en bas
Gildas Lecoq

avatar

Messages : 286
Date d'inscription : 11/11/2012
Age : 46

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Jeu 28 Jan 2016, 04:15

Libellule a écrit:
On sait depuis octobre 2015 que ce festival va avoir lieu... De nombreuses discussions ont eu lieu depuis 2013 quand Le tohu bohu avait été carabiné ; mais j'avais cru comprendre que les nuisances sonores inadmissibles d'antan avaient été traitées pour qu'elles ne se reproduisent plus.

Je vous sais amateur de spectacles branchés ici ou ailleurs Smile dès l'instant où les règles fixées sont respectées.

A suivre, évidemment avec la plus grande attention. Personne ne veut de pollution sonore. Personne.


Le point qui est soulevé au delà de la problématique du concert de samedi est le manque de concertation entre Paris et les villes riveraines. Que ce soit d'ailleurs autant sur l'organisation de concerts en plein air, l'accueil des Sdf dans le bois, ou même les gens du voyage dont une aire a été créée il y a peu, voire la gestion des concessions comme l'hippodrome, le Parc floral... Comme le souligne Tonton le Grand Paris doit permettre à nos villes d'être considérées et entendues... Or sur ces problématiques comme sur d'autres Fontenay est inaudible.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.gildaslecoq.fr
tonton christobal

avatar

Messages : 16913
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Jeu 28 Jan 2016, 04:46

Gildas Lecoq a écrit:



Le point qui est soulevé au delà de la problématique du concert de samedi est le manque de concertation entre Paris et les villes riveraines. Que ce soit d'ailleurs autant sur l'organisation de concerts en plein air, l'accueil des Sdf dans le bois, ou même les gens du voyage dont une aire a été créée il y a peu, voire la gestion des concessions comme l'hippodrome, le Parc floral... Comme le souligne Tonton le Grand Paris doit permettre à nos villes d'être considérées et entendues... Or sur ces problématiques comme sur d'autres Fontenay est inaudible.

A Fontenay on s'occupe de l'Afrique et de théâtre... on ne peut pas être partout !

Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3840
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Jeu 28 Jan 2016, 06:46

Pour compléter la question de l'intercommunalité autour du Bois de Vincennes : au hasard d'une autre recherche, je (re)trouve ce sujet qui en traitait déjà. Il parle largement de la question de l'aire "parisienne loin de Paris" pour gens du voyage, sujet chaud à l'époque, mais on retrouve ce manque d'intercommunalité par décision unilatérale de la mairie de Paris.

http://www.plateaufontenay.net/t943-cogestion-du-bois-de-vincennes-entre-paris-et-les-communes-riveraines

Libellule y mentionne que "la Ville de Paris obtint la gestion du bois en 1860, sous Napoléon III".
La gestion, ce n'est pas la propriété. Qui est propriétaire du Bois de Vincennes ? Il y a toujours une partie militaire, qui doit revenir à l'Etat. Et le reste ? Une piste à creuser pour diminuer le poids de Paris dans sa propension aux décisions unilatérales ?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13737
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Jeu 28 Jan 2016, 07:11

Sur 94 Citoyens un sujet connexe....


"« Le Service historique de la défense, à la recherche de recettes extra-budgétaires, loue en effet la cour du château de Vincennes », a motivé Jean-Marc Todeschini, secrétaire d’État auprès du ministre de la défense, se félicitant que le festival se soit déroulé dans de très bonnes conditions."


http://94.citoyens.com/2016/privatisation-du-chateau-de-vincennes-la-senatrice-c-procaccia-exige-plus-dexplications,26-01-2016.html a écrit:
Privatisation du Château de Vincennes : la sénatrice C. Procaccia exige plus d’explications

Les concerts électro dans le bois de Vincennes réjouissent les participants mais reçoivent rarement un écho favorable des riverains en raison du volume des basses. Et la privatisation du Château de Vincennes pour les accueillir ne passe pas très bien non plus.

Le dimanche 13 septembre 2015, le concert Lost in a moment, organisé par l’agence Haiku et le label Innervision, a joué à guichet fermé de 14h à 23 heures sur l’esplanade du Château de Vincennes. Les 3 000 tickets de cet événement qui réunissait notamment Dixon et Ame, avaient été vendus largement à l’avance. Une formidable expérience pour les participants massés devant le château fort. Un mauvais moment à passer pour les riverains qui voulaient profiter de leur dimanche au calme.

« Aucune information préalable n’avait été apportée aux riverains qui ont subi les nuisances sonores jusqu’à 23 heures. Le volume sonore était tel qu’il a fait vibrer les vitraux de la Sainte Chapelle ! Les haut-parleurs étaient orientés vers la ville et non vers le bois de Vincennes. Les habitants doivent être respectés. Des consignes fermes seront-elles enfin données afin que soient prises en considération les nuisances sonores ? La CICV (commission interministérielle du château de Vincennes ) s’était-elle réunie préalablement et avait-elle émis des réserves sur cette manifestation ?« , a demandé ce mardi 26 janvier la sénatrice LR Catherine Procaccia à l’occasion d’une séance de questions au gouvernement, rappelant qu’un premier concert avait déjà été donné dans des conditions similaires en 2013 et qu’elle avait déjà demandé au gouvernement de réagir.

« Le Service historique de la défense, à la recherche de recettes extra-budgétaires, loue en effet la cour du château de Vincennes », a motivé Jean-Marc Todeschini, secrétaire d’État auprès du ministre de la défense, se félicitant que le festival se soit déroulé dans de très bonnes conditions. « La réservation était close quinze jours auparavant ; les installations ont été démontées rapidement. Il avait été demandé à l’organisateur de prêter une attention particulière à la propreté des lieux, et tout a été fait pour garantir la sécurité des 3 000 participants. Aucun désordre n’a été rapporté. La ville de Vincennes, qui n’est pas organisatrice de la manifestation, avait été informée de l’événement, en parfaite transparence, dès juin 2015. Elle n’avait pas jugée utile d’en informer les riverains mais aurait demandé à l’organisateur de veiller à les protéger du bruit. Malgré cela quelques plaintes ont été déposées », a détaillé le secrétaire d’Etat.

Une non-réponse pour la sénatrice : « Cela, je le savais déjà ! Vous n’avez pas répondu à ma question : le Service historique de la défense sera-t-il plus précautionneux à l’avenir ? Un concert électro n’est pas un concert comme un autre. Et ce n’est pas à la mairie de Vincennes, dont je ne fais pas partie, de diffuser l’information sur une manifestation qu’elle n’organise pas ! Je m’étonne de l’organisation de ce type d’événements dans ce donjon historique. Ensuite, les enceintes étaient tournées vers la ville. Ce n’est pas normal ! Le conservateur a même eu peur pour les vitraux, qui, selon lui, tremblaient. Une réelle coordination, au moins, était nécessaire ... », a réagi l’élue.
Source: http://94.citoyens.com/2016/privatisation-du-chateau-de-vincennes-la-senatrice-c-procaccia-exige-plus-dexplications,26-01-2016.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13737
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Jeu 28 Jan 2016, 10:10

A en croire le Parisien, ce ne serait donc la ville de Paris mais la société GL Events qui aurait donné l'autorisation pour le festival Peacock Society dans les Floralies....

Cette société GL Events n'est pas inconnue de ceux qui suivent la vie politique de notre pays puisque que c'est à cette même société que le PS avait confié l'organisation de son université d'été de la Rochelle, GL Events ayant elle-même sous-traité en partie à la société roumaine Trepte Events...

Alors que le PS a décidé de ne plus travailler avec GL Events, il semble donc que la municipalité socialiste de Paris n'ait elle pas renoncé à travailler avec cette société... La question subsidiaire étant bien sûr de savoir si, alors que le chômage ne fait que croitre, il y a aura comme à la Rochelle des travailleurs détachés roumains aux Floralies....


http://www.leparisien.fr/vincennes-94300/vincennes-et-saint-maurice-haussent-le-ton-contre-le-festival-de-musique-electro-27-01-2016-5491317.php a écrit:
Vincennes et Saint-Maurice haussent le ton contre le festival de musique électro
Corinne Nèves | 27 Janv. 2016, 19h52 | MAJ : 27 Janv. 2016, 19h52

L’univers des musiques et cultures électroniques n’adoucit pas les mœurs et échaufferait même les esprits. Laurent Lafon, maire UDI de Vincennes, et Christian Cambon, sénateur-maire LR de Saint-Maurice, craignent les nuisances sonores du festival Peacock Society, dont la troisième édition est programmée dans la nuit de samedi à dimanche au Parc Floral, propriété de Paris.
---/---
A Paris, on répond que « ce n’est pas la maire de Paris qui délivre l’autorisation de cet événement, mais GL Events ». Sollicité à son tour, GL Events, groupe international de gestion d’événement et de sites, et délégataire de la ville de Paris, affirme « louer l’espace dans les règles établies ».
---/---
Source: http://www.leparisien.fr/vincennes-94300/vincennes-et-saint-maurice-haussent-le-ton-contre-le-festival-de-musique-electro-27-01-2016-5491317.php


http://www.leparisien.fr/politique/ps-des-salaries-detaches-roumains-devaient-travailler-pour-l-universite-d-ete-27-08-2015-5039657.php a écrit:
PS : des salariés détachés roumains devaient travailler pour l'université d'été

Le Parti socialiste a mis fin au contrat qui le liait avec GL Events dans le cadre de son université d'été à La Rochelle. L'entreprise, chargée d'installer le mobilier et du nettoyage, sous-traitait à une entreprise roumaine.

Le Parisien | 27 Août 2015, 12h18

Le PS a préféré éteindre l'incendie. GL Events, l'entreprise française à laquelle il a confié une partie de l'organisation de son université d'été à La Rochelle (28 au 30 août), sous-traitait à une entreprise roumaine, Trepte Events.
---/---
Source: http://www.leparisien.fr/politique/ps-des-salaries-detaches-roumains-devaient-travailler-pour-l-universite-d-ete-27-08-2015-5039657.php
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Ven 29 Jan 2016, 20:03

@Gildas

un peu de lecture ici alors si le sujet n'est plus que l’événement en lui même qui voit les villes voisines de droite (étonnant) se réveiller 48h heures avant alors que tout cela est programmé depuis octobre 2015...
http://www.plateaufontenay.net/t2493-le-bois-de-fontenay-sous-bois-de-vincennes#79237 mais la concertation nécessaire qu'il aurait fallu avoir avant de construire des bâtiments qui pour la police, qui pour les militaires, qui pour les sportifs à une autre époque.... study

On pourra ensemble faire la radioscopie de qui a construit quoi dans le bois au fil du temps si cela vous intéresse et en profiter pour signaler que Vincennes, tout comme d'ailleurs Nogent et Joinville, a bien profité de certains démembrements pour densifier massivement son territoire. study
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16913
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Ven 29 Jan 2016, 21:03

Bref tout va pour le mieux dans le meilleur des villes de gauche et ce qui n'est pas convenable est du ressort des villes de droite...

On ne plaisante pas ! un coup de sarko peut être ?

Il ne faut pas changer les habitudes.

NB : on s'étonne alors que le" détricotage" va bon train que nos "détricoteurs" ne se soient pas occupés de rectifier les défauts... il est vrai qu'à défaut de faire les lois attendues ils détricotent la télévision.

C'est qu'il faut avoir les médias au pied avant les présidentielles !



Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Ven 29 Jan 2016, 22:21

Bref les réponses de chacun ont été données en toute transparence et chacun peut se faire une idée de ce qui tient du buzz ponctuel, et de la moquerie et ce qui tient d'éléments de réflexion complémentaire. Parler de manque de concertation quand le sujet est connu depuis plusieurs mois méritait un commentaire, il est fait.

Gildas Lecoq site d'autres points d'achoppement qui tient à la vision politique différenciée qui existe autour du bois, c'est très bien, et il a raison de signaler qu'il y a des désaccords au fond, mais pour ce qui est de la forme, il est peut-être encore un peu tôt pour que le clivage gauche droite disparaisse du jour au lendemain de la manière dont il s'y prend.  

Gildas LeCoq va plus loin, d'un simple "voire de la gestion de l'hippodrome et du parc floral", comme si l'annexation d'antan devait être ignorée ; elle fut faite pour soulager les budgets des villes limitrophes on peut l'oublier, mais bon...

Parler de l'hippodrome et en même temps être très en verve pour la sauvegarde du bien être des animaux, on peut en rire comme lui rit du fait que notre députée soit vice présidente d'une commission à l'assemblée nationale, à un poste qu'occupa de très nombreuses années Roland Nungesser, ancien député maire de Nogent sur Marne. Se moquerait-il de la même manière de celui qui fut aussi président d'honneur de la SPA j'en doute un peu. Je m'en souviens comme si c'était hier, puisque je n'étais pas très éloigné de cette initiative qui vit le jour en 1987 sous forme de la mise en place d'un Groupe Parlementaire d'Etude pour la Protection Animale grâce, entre autre donc, à l'action de son 1er Président Roland Nungesser, lui-même. Il fallait que la France puisse siéger à l'eurogroup for animal welfare qui venait d'être crée au niveau européen. Gildas Lecoq se fait plaisir, grand bien lui fasse, on peut commenter ce qu'il écrit sur ce forum dont le caractère privé n'échappe à personne. Lui préfère la jouer public, pour ses fans, tant mieux.

On parle là, comme ça, juste entre nous, sans chichi inutile.

Alors donc, l'hippodrome de Paris-Vincennes a été créé en 1863 dans le cadre d'un projet préfectoral voulu par Napoléon III, et il ne faudrait pas le rappeler? moi je pense que si au contraire.

Très abîmé par les combats de la guerre franco-prussienne de 1870-1871, l'hippodrome de Paris-Vincennes connaît de nombreuses rénovations en 1879. Personne à ce que je sache s'en est plaint à l'époque. Gildas Lecoq nous parle de la concession confiée au Cheval Français jusqu'en 2025 sans préciser sa pensée, mais comme cela a l'air aussi important que les autres sujets abordés, il ne faut pas poser de questions subsidiaires pour en savoir plus... Ah bon?

Le T1 et le T10 même combat, alors qu'on en est qu'aux premières réunions de pure forme, moi je veux bien que l'on mette la charrue avant les boeufs, et que l'on parte au galop sur un terrain de sport qui est plutôt spécialisé dans le trot mal attelé pour tenir les rènes de sa casaque. Un bon mot supposé en valant bien un autre, en toute courtoisie.

Gildas Lecoq veut être plus audible que Fontenay pour le compte de son mentor de Vincennes, dont acte, et je trouve personnellement intéressant qu'il veuille relancer le dialogue, mais qu'il le fasse sur un ton moins moqueur, sinon on peut effectivement choisir de lui répondre sur le même ton, ici ou ailleurs qu'il n'en doute plus une seconde. Effet boomerang garanti.

Je ne m'en priverai pas, si cela devenait nécessaire.


Dernière édition par Libellule le Sam 30 Jan 2016, 10:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16913
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Sam 30 Jan 2016, 04:04

en bref c'est de la faute des Prussiens, de Napoléon III et de Nungesser... si c'est de l'humour c'est raté... une fois de plus si c'est sérieux... allons donc sérieux nous n'en n'avons plus l'habitude avec les "comiques" qui sont aux manettes.

Comme d'habitude les niveaux du débat et de la réflexion sont affligeants ! il est connu que " l'on fait avec ce que l'on a".
Dommage dans certains cas peut être serait il préférable de s'abstenir.

La vitesse de la lumière étant supérieure à la vitesse du son, bien des gens ont l'air brillant jusqu'à ce qu'ils ouvrent la bouche...

Traduction : Il vaut mieux fermer sa gueule et passer pour un imbécile que de l'ouvrir et ne laisser aucun doute sur le sujet

On s'habitue à tout, mais il est difficile de faire bon ménage avec la médiocrité.


Dernière édition par tonton christobal le Sam 30 Jan 2016, 05:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 3106
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Sam 30 Jan 2016, 04:32

On parle pas de construction, on parle du bruit, mais comme d'habitude libellule nous arrange ce post à sa sauce indigeste.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13737
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Sam 30 Jan 2016, 05:03

Libellule a écrit:
On pourra ensemble faire la radioscopie de qui a construit quoi dans le bois au fil du temps si cela vous intéresse et en profiter pour signaler que Vincennes, tout comme d'ailleurs Nogent et Joinville, a bien profité de certains démembrements pour densifier massivement son territoire.


Vous avez omis de parler des "terrains retranchés du bois de Vincennes" qui ont été rattachés au territoire de la commune de Fontenay-sous-bois le 28 août 1969 alors que Louis Bayeurte était maire...

Ces terrains sont occupés par des maisons bourgeoises et des immeubles cossus habités par des personnes aux revenus conséquent qui s'acquittent d'impôts locaux importants et c'est sans doute pour cette raison que les municipalités conduites  par Louis Bayeurte puis par Jean-François Voguet ont apporté et apportent une attention particulière à l'entretien des voies de ce quartier...

Sachant l'importance qu'accorde à la justice sociale les composantes PCF et EELV de la majorité municipale, j'interpelle publiquement les élus appartenant à cette majorité pour que toute la ville, des Alouettes au Plateau, des Larris à Bois Cadet, soit entretenue à l'identique de ces "terrains retranchés du bois de Vincennes" qui doivent devenir l'étalon en matière de voirie et de propreté pour l'ensemble de la ville...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13737
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Sam 13 Fév 2016, 13:33

Il semble que  Jean-François Voguet, maire de Fontenay, était le seul maire des communes limitrophes du bois à ne pas être présent ou représenté pour défendre les intérêts de ses administrés à cette réunion avec la ville de Paris ...


"« Nous n’avons pas parlé de politique mais de concret », assure Olivier Dosne, maire (LR) de Joinville et président du comité de défense du bois. A ses côtés les maires de Saint-Maurice, Maisons-Alfort, Nogent, Charenton, l’élu départemental Capitanio et des représentants de Vincennes et Saint-Mandé, soucieux de pas être dépossédés de leur action de proximité, ont rappelé leurs objectifs communs de veiller à l’aménagement durable du bois, de reconquérir les paysages, les espaces publics et de restaurer les milieux naturels dans la transparence et la cohérence."


http://www.leparisien.fr/vincennes-94300/bois-de-vincennes-paris-s-engage-a-mieux-communiquer-12-02-2016-5540083.php a écrit:
Bois de Vincennes : Paris s’engage à mieux communiquer
Corinne Nèves | 12 Févr. 2016, 20h16 | MAJ : 12 Févr. 2016, 20h16

Après sept ans de silence, les maires val-de-marnais, voisins du Bois de Vincennes et des élus de la mairie de Paris se sont retrouvés, ce vendredi, pour remettre à plat la charte du bois de Vincennes conclue en 2002. Paris s’engage à plus communiquer, et en amont.

Les uns et les autres vont travailler d’ici la fin juin sur une dizaine d’actions concrètes à faire aboutir cette année.

« Nous n’avons pas parlé de politique mais de concret », assure Olivier Dosne, maire (LR) de Joinville et président du comité de défense du bois. A ses côtés les maires de Saint-Maurice, Maisons-Alfort, Nogent, Charenton, l’élu départemental Capitanio et des représentants de Vincennes et Saint-Mandé, soucieux de pas être dépossédés de leur action de proximité, ont rappelé leurs objectifs communs de veiller à l’aménagement durable du bois, de reconquérir les paysages, les espaces publics et de restaurer les milieux naturels dans la transparence et la cohérence.

Ont été évoqués la sécurité, l’éclairage, la solidarité avec les sans-abri, les équipements sportifs, la gestion sonore des festivals, la gestion de la prostitution, les circulations propres, l’aménagement de l’esplanade du château de Vincennes, les parcours de découverte, la pelouse de Reuilly et le stationnement à gérer, l’aire d’accueil des gens du voyage.

« En conclusion, la réunion a été constructive », s’accordent à dire Olivier Dosne et Pénélope Komites, maire adjoint (PS) de Paris, en charge des espaces verts. « Il fallait qu’on se mette à travailler ensemble », ajoute cette dernière qui précise que « cette démarche collective sera mise en place sur le bois de Boulogne ».
Source: http://www.leparisien.fr/vincennes-94300/bois-de-vincennes-paris-s-engage-a-mieux-communiquer-12-02-2016-5540083.php
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13737
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Mer 29 Juin 2016, 22:08

Alors que la ville de Paris dirigée par Anne Hidalgo n'est déjà guère à l'écoute de ses banlieues, le troisième chapitre du projet de loi du gouvernement, le transfert des pouvoirs du préfet de police à la maire de Paris, devrait avoir de quoi inquiéter les communes riveraines du bois...

Rappelons que de son coté la ville de Montreuil veut elle limiter la circulation entre la porte de Montreuil et la Croix de Chavaux... Voir: http://www.plateaufontenay.net/t2614-de-la-porte-de-montreuil-aux-parapluies-en-passant-par-la-croix-de-chavaux

Vu les implications de ces mesures à venir pour Fontenay, il serait intéressant de connaitre la position de la municipalité...



http://www.lemonde.fr/politique/article/2016/06/28/le-plan-du-gouvernement-pour-renforcer-les-pouvoirs-de-la-maire-de-paris_4960080_823448.html a écrit:
Le plan du gouvernement pour renforcer les pouvoirs de la maire de Paris

LE MONDE | 28.06.2016 à 18h48 • Mis à jour le 29.06.2016 à 06h38 | Par Béatrice Jérôme

Le gouvernement s’apprête à remodeler l’architecture institutionnelle de Paris et à affranchir la capitale de nombreuses tutelles de l’Etat qui pèsent sur elle depuis plusieurs siècles. Telle est l’ambition de l’avant-projet de loi relatif au statut de Paris et à l’aménagement métropolitain, transmis vendredi 24 juin au Conseil d’Etat par le premier ministre, Manuel Valls, et auquel Le Monde a eu accès.

Anne Hidalgo ne pourra que s’en féliciter : le texte de Matignon est en tout point fidèle au scénario originel qu’elle avait imaginé l’hiver dernier pour accomplir, disait-elle, une « nouvelle étape de la conquête démocratique de Paris ». Les grandes lignes de la réforme avaient été approuvées par le conseil de Paris en février. La droite parisienne avait voté contre. A l’initiative du gouvernement, l’avant-projet de loi comporte, en outre, plusieurs chapitres qui concernent l’organisation des pouvoirs en Ile-de-France.



   Fusion de la commune et du département

Le 1er janvier 2019, la capitale de la France deviendra une « collectivité à statut particulier » dénommée « Ville de Paris ». Tel est l’objet du premier chapitre de l’avant-projet de loi. Depuis la loi du 10 juillet 1964, Paris est à la fois commune et département avec deux budgets et deux administrations distinctes. Cinquante mille fonctionnaires sont aujourd’hui affectés à la ville et quatre mille au département. La fusion des deux entités en une seule collectivité vise à mettre fin au « formalisme et aux lourdeurs » administratives. Il s’agit de donner davantage de « cohérence » et de « lisibilité » à l’action de l’exécutif parisien, indique l’exposé des motifs du projet de loi.



   Regroupement des quatre arrondissements centraux

Le deuxième chapitre du projet est consacré au regroupement des 1er, 2e, 3e et 4e arrondissements en un seul « secteur ». Ce redécoupage électoral sera effectif pour les municipales de 2020. Au lendemain de ce scrutin, la capitale comptera dix-sept maires d’arrondissements au lieu de vingt.

Ce regroupement vise à corriger « le déséquilibre de représentativité » démocratique des conseillers de Paris selon les arrondissements, indique l’exposé des motifs.

La capitale compte, aujourd’hui, un conseiller de Paris pour 13 600 habitants, en moyenne. Le 2e arrondissement, avec un conseiller pour 21 741 habitants, est sous-représenté. Tandis que le 1er ne compte qu’un siège pour 17 022 habitants. Le futur « secteur » qui regroupera les quatre arrondissements conservera huit conseillers de Paris. Chacun représentant 12 720 habitants, l’écart avec la moyenne parisienne sera ainsi réduit.



   Transfert de pouvoirs du préfet de police

Le troisième chapitre du projet de loi transfert au maire de Paris les pouvoirs du préfet de police dans plusieurs domaines. S’agissant de la circulation, le texte supprime « l’avis conforme » du préfet actuellement nécessaire pour permettre à la ville de modifier la vitesse autorisée, de limiter ou d’interdire le trafic sur la plupart des axes. Sur les accès dits « essentiels », la municipalité devra toutefois se conformer aux « prescriptions » du préfet et respecter ses directives, en cas de situation de crise ou d’urgence s’agissant des voiries nécessaires au secours ou à l’évacuation des blessés.



Le texte législatif prévoit le transfert à la mairie de la tutelle des 1 500 agents de surveillance de Paris (ASP) actuellement placées sous l’autorité du préfet. Les ASP sont chargées de la verbalisation du stationnement. Passe également sous la tutelle du maire le personnel des fourrières.

Ces trois transferts seront effectifs au 1er janvier 2017. A partir d’avril 2017, la ville délivrera les cartes d’identité et les passeports qui resteront accordés par la préfecture.

A ces trois grands volets du projet de loi, le gouvernement a ajouté un chapitre qui prévoit un nouveau régime d’autorisation des établissements de jeux d’argent, à Paris.

Parmi les dispositions du texte qui concernent l’Ile-de-France l’une des plus importantes a trait à la réforme de la gouvernance du quartier d’affaires de la Défense.

L’avant-projet de loi compte quarante-quatre articles. Le texte sorti du Conseil d’Etat pourrait être présenté en conseil des ministres le 3 août, ou à l’automne. Le gouvernement envisage d’utiliser la procédure parlementaire accélérée qui prévoit une seule lecture dans chaque assemblée. La première devrait avoir lieu au Sénat. Le premier ministre espère ainsi relever le défi de mener à terme l’ensemble du chantier législatif avant la fin de la mandature.

   Béatrice Jérôme
   Journaliste au Monde
Source: http://www.lemonde.fr/politique/article/2016/06/28/le-plan-du-gouvernement-pour-renforcer-les-pouvoirs-de-la-maire-de-paris_4960080_823448.html?xtmc=paris&xtcr=30
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13737
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Ven 07 Oct 2016, 03:12

A voir sur le site du Monde: http://www.lemonde.fr/societe/visuel/2016/07/14/au-bois-de-vincennes-les-saisons-passent-les-habitants-restent_4969552_3224.html

http://www.lemonde.fr a écrit:
Près de deux cents SDF ont élu domicile au bois à l’orée de Paris. Malgré la dureté de la vie et les contraintes liées au lieu, ils s’approprient l’espace et tentent de se reconstruire un chez-eux, sous l’œil attentif de la mairie.

Le bois de Vincennes, son château royal, son zoo fraîchement rénové pour la bagatelle de 170 millions d’euros, ses 1 000 hectares de verdure et… ses 200 habitants.

Bien qu’il soit interdit d’y camper, plusieurs centaines de SDF y vivent à l’année. Leur nombre varie selon les saisons, mais la tendance est à la hausse. Au premier trimestre, 165 habitants étaient recensés, contre 106 pour cette période en 2015 et 89 en 2014. L’an dernier, Emmaüs solidarité, qui coordonne l’action des associations présentes en partenariat avec la Mairie de Paris, a rencontré 366 personnes différentes. Des hommes à 81 %.

Ici, pas d’habitats modulaires prévus, comme dans le 16e arrondissement de Paris en bordure du bois de Boulogne. « Pourtant, il ne faudrait pas grand-chose pour améliorer notre vie, avance Karim, qui a planté sa tente au bois il y a près d’un an. Un petit espace pour être au chaud et au sec, des toilettes plutôt qu’aller derrière un arbre, des douches au lieu de se rendre à Paris, une expédition en hiver. »
Source: http://www.lemonde.fr/societe/visuel/2016/07/14/au-bois-de-vincennes-les-saisons-passent-les-habitants-restent_4969552_3224.html
Revenir en haut Aller en bas
Basilics

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 20/11/2015

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Dim 20 Aoû 2017, 10:59

Le bois de Vincennes, son zoo (de Paris) rénové pour 167 millions €

En fait, 317 millions € à payer. Le coût de rénovation est 167 millions, mais via un PPP (partenariat public-privé) : le Muséum paie donc loyer de 12,7 millions par an pendant 25 ans.
Et des prévisions grandioses : nombre d’entrées au zoo (« 2 millions de visiteurs la première année, puis 1,4 million par an ») et prix d’entrée (« 72 € pour deux parents et deux enfants de 5 et 8 ans »). Or « en 2007, année précédant sa fermeture, le zoo accueillait seulement 350 000 personnes »
http://www.lejdd.fr/JDD-Paris/Zoo-de-Vincennes-un-partenariat-public-prive-exigeant-659143

Bilan

La Cour des comptes étrille le Muséum national d’histoire naturelle
Son rapport 2017 dénonce des choix « imprudents » pour la rénovation du zoo de Vincennes.
Le budget du Muséum, qui a trois ministères de tutelle, est dans le rouge. Ses dépenses de fonctionnement sont passées de 63 à 89 millions € entre 2013 et 2015, en raison de la réouverture du zoo de Vincennes (2014) et du Musée de l’homme (2015). La situation devrait se dégrader encore.

La rénovation du zoo grève les comptes du Muséum qui a eu recours à un PPP, pour en financer les travaux, faute de fonds propres ou de subventions publiques. L’idée est simple : couvrir les coûts d’investissement et de maintenance (remboursés par une redevance annuelle au partenaire privé) et les frais de fonctionnement grâce aux recettes des visiteurs.
En fait, « le zoo représente un déficit structurel majeur pour l’établissement, de l’ordre de 7,4 millions € par an », calcule la cour. Le coût du zoo pour le Muséum est estimé à 20 millions € par an entre 2017 et 2020, pour des recettes de fonctionnement de 12,6 millions € sur la base de la fréquentation de 2015.
Car la fréquentation de 912 000 visiteurs en 2015 est la moitié des 1,7 million prévus. Parmi les raisons, les magistrats évoquent un « objectif d’entrée de jeu surestimé » pour « présenter un niveau de recettes suffisant », et aussi la visibilité réduite des animaux dans les enclos, l’absence de certaines espèces très attendues, et l’impact des attentats de 2015. D’où l’accueil mitigé du public, « handicap difficile à surmonter par la suite », pour un zoo jugé trop cher (22 € le billet plein tarif).

Pour « redresser sa situation financière », la Cour préconise de développer l’attractivité du zoo (professionnalisation des équipes, campagnes de communication, politique événementielle, offres commerciales, ...)
En réponse, le président du Muséum écrit avoir confié  à un cabinet de conseil en stratégie, à l’été 2016, une étude sur l’attractivité du zoo de Vincennes, mais « le caractère irréaliste des prévisions de fréquentation initiales rend hypothétique un retour à l’équilibre du site, même avec des investissements complémentaires ».
http://lemonde.fr/biodiversite/article/2017/02/08/les-erreurs-strategiques-du-museum-national-d-histoire-naturelle-et-du-zoo-de-vincennes_5076338_1652692.html
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4199
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Dim 20 Aoû 2017, 18:21

La reconfiguration du jardin zoologique a été bénéfique pour les visiteurs, sans doute pour le personnel et aussi pour les animaux.
C'est une belle promenade qui hélas coûte cher. Tout n'est pas réussi et les points critiques soulignés par Basilics sont tout à fait exacts.
Les écologistes vont tout faire dans les années à venir pour obtenir progressivement la fermeture des zoos, l'interdiction des animaux dans les cirques, la reproduction des animaux en captivité, la chasse, peut-être la pêche . ..
Les amoureux des animaux devront admettre que contraindre un chat à manger des croquettes et à vivre dans un appartement, ou obliger un chien à être privé de liberté, de vie sexuelle choisie et de recherche autonome de sa nourriture sous le prétexte qu'il est domestiqué sont autant de mauvais traitements. Ce n'est pas mon point de vue, mais avec les gourous verts on peut s'attendre à tout.


_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4227
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Dim 20 Aoû 2017, 20:03

Gérard a écrit:
La reconfiguration du jardin zoologique a été bénéfique pour les visiteurs, sans doute pour le personnel et aussi pour les animaux.
C'est une belle promenade qui hélas coûte cher. Tout n'est pas réussi et les points critiques soulignés par Basilics sont tout à fait exacts.
Les écologistes vont tout faire dans les années à venir pour obtenir progressivement la fermeture des zoos, l'interdiction des animaux dans les cirques, la reproduction des animaux en captivité, la chasse, peut-être la pêche . ..
Les amoureux des animaux devront admettre que contraindre un chat à manger des croquettes et à vivre dans un appartement, ou obliger un chien à être privé de liberté,  de vie sexuelle choisie et de recherche autonome de sa nourriture sous le prétexte qu'il est domestiqué sont autant de mauvais traitements. Ce n'est pas mon point de vue, mais avec  les gourous verts on peut s'attendre à tout.


Peut-être devrions nous commencer par interdire la stupidité, le manque de réflexion et pour tout dire l' interdiction de reproduction de certains d' entre eux!
Interdire les zoos revient à condamner certaines espèces à la disparition, interdire la reproduction des animaux en captivité, y inclus-t-on les animaux domestiques? autrement dit plus de chiens de chats de canaris de vaches de moutons de poules et j' en passe.
Interdire la chasse c' est assurément une bonne chose pour les lapins les sangliers mais en retour c' est s' assurer de voir les cultures dévastées et par conséquent voir notre nourriture diminuer sinon disparaitre. A vouloir faire de L'anthropomorphisme on arrive à un monument de bêtise.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4199
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Dim 20 Aoû 2017, 23:01

+1

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13737
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Lun 11 Sep 2017, 06:32

A propos du bois de Vincennes et des restrictions de circulation du week-end, il serait bien que la réouverture des voies à 20h00 se fasse avec une certaine ponctualité...

Il n'est pas normale qu'à 20h07 l'avenue de la Pépinière et qu'à 20h09 l'avenue de Fontenay soient encore interdites à la circulation obligeant les fontenaysiens à faire un détour par Nogent...

Si quelques minutes de retard peuvent paraître sans importance pour les parisiens, il n'en est rien pour le fontenaysien qui a prévu son trajet pour arriver dans le bois après la réouverture des voies de circulations à 20h00 et qui se retrouve obliger de faire ce détour par Nogent...

Sans aucun doute un sujet à aborder entre élus parisiens et élus fontenaysiens...
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3840
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Dim 22 Oct 2017, 02:50

La gestion des bois de Boulogne et de Vincennes - Ville de Paris
Chambre régionale des comptes (CRC) Île-de-France 21.09.2017

La chambre publie un rapport consacré à l’examen de la gestion des bois de Boulogne (850 hectares) et de Vincennes (995 hectares) par la Ville de Paris pendant les années 2010 et suivantes.
Sous le Second Empire, l’État a fait don à la Ville de Paris de ces deux espaces largement boisés à charge pour la Ville de les entretenir et de conserver leur vocation de promenade publique. Ces deux bois sont aujourd'hui des lieux uniques où les parisiens viennent se détendre et pratiquer des activités sportives et de loisirs dans les espaces aménagés. Ces bois comportent également des installations, qui ont été concédés à des propriétaires privés.

Une coopération très perfectible avec les communes riveraines

Si la Ville a signé en 2002 avec les communes et les départements riverains de ces deux bois deux chartes prévoyant la mise en place de « modes de gestion et de gouvernance innovants » et la création de plusieurs comités associant tous les signataires, près de 15 ans après la signature de ces chartes, les objectifs initiaux n’ont pas été atteints.

La chambre recommande donc à la Ville de mettre en place l’observatoire des bois destiné à faciliter l’analyse de l’impact de la gestion sur ces milieux naturels. Elle relève que les différents comités, dont les réunions se tiennent très irrégulièrement et de manière très espacée, n’ont jamais fonctionné selon un mode collaboratif mais qu’ils ont été, tout au plus, des lieux au sein desquels la Ville de Paris délivrait de l’information à ses partenaires publics.

L’initiative de la maire de Paris de relancer la concertation avec les maires des communes riveraines au début de l’année 2016 n’a pas rencontré le succès escompté. Tous les maires des villes riveraines restent sceptiques quant à la volonté de la Ville de vraiment les associer aux réflexions préalables à la mise en œuvre des projets à enjeux pour ces espaces.

https://www.ccomptes.fr/fr/publications/la-gestion-des-bois-de-boulogne-et-de-vincennes-ville-de-paris
(avec accès au rapport complet)


Dernière édition par Salamandre le Dim 22 Oct 2017, 03:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3840
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Dim 22 Oct 2017, 02:52

La gestion des bois de Boulogne et de Vincennes - Ville de Paris (CRC-suite)
Chambre régionale des comptes (CRC) Île-de-France 21.09.2017

Des conventions d’occupation du domaine public et délégations de service public à mieux contrôler et surveiller

64 conventions d’occupation du domaine public et 3 délégations de service public ont été recensées dans les bois de Vincennes (32 concessions) et Boulogne (35). Ces concessions intéressent principalement l’exploitation d’installations sportives (23), de restaurants (18) et d’espaces réservés à la culture et aux loisirs. Elles ont rapporté en 2013 près de 28,2 M€ de recettes, soit 11 % de toutes les redevances domaniales perçues par la Ville.

Mais plusieurs exemples montrent que la Ville ne s’est pas donné pas les moyens de vérifier que les engagements pris par les gestionnaires privés choisis après appel à la concurrence étaient respectés.
La plupart des conventions, à l’image de celle de la concession du Polo de Bagatelle attribuée au vu d’une liste de travaux évalués à 14 M€, n’organisent aucun contrôle des investissements prévus. Elles laissent toute latitude au titulaire de les réaliser ou non.
La chambre recommande donc à la Ville de Paris de prévoir systématiquement à l’avenir une clause stipulant que le concessionnaire sera tenu au versement d’une redevance complémentaire égale au montant des travaux non réalisés.

Pour l’attribution des concessions sportives, le premier critère de jugement des offres était la qualité du projet des candidats, appréciée à l’aune de l’engagement du club candidat d’organiser dans ses locaux des écoles municipales des sports (EMS) ou à accueillir des enfants des écoles de Paris.

Or, d’une part, les conventions ne prévoient en général ni obligation de réalisation ni sanction en cas de non réalisation et, d’autre part, une analyse réalisée pour la Ville est venue montrer l’absence d’intérêt qu’il y a à déplacer les élèves sur le lieu des concessions lorsque que le sport proposé est accessible dans les installations sportives de la Ville. La Ville a, d’ailleurs, renoncé à la plupart des stages EMS.

https://www.ccomptes.fr/fr/publications/la-gestion-des-bois-de-boulogne-et-de-vincennes-ville-de-paris

Remarques : pourquoi juste "des enfants des écoles de Paris" ?
Est-il "normal" que des enfants de Fontenay ne puissent bénéficier d'activités en plein air, dans la partie du Bois de Vincennes juste à côté ? Sachant qu'en plus, Fontenay vend (a vendu) des colonies de vacances.
En été, vacances scolaires, stationnent là, tous les jours, de nombreux autocars (diesel) venus de Paris. Alors que les enfants de Fontenay, eux, pourraient y aller à pied !
Qu'en pensent les élus locaux ?

La suite du résumé officiel de ce rapport CRC serait délectable (arnaque au "site dit du Tir aux Pigeons") mais c'est dans le bois de Boulogne... (voir lien)
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13737
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Lun 19 Fév 2018, 12:10

2018

Citation :
Bois de Vincennes: le projet de baignade au lac Daumesnil fait déjà des vagues
C.N.| 18 février 2018

Y aura-t-il ou non un lieu de baignade au lac Daumesnil, à l’orée du Bois de Vincennes, comme le souhaite la ville de Paris à l’horizon 2019 ? Si certains s’en réjouissent déjà, d’autres dénoncent un non-sens écologique. Tous ont jusqu’au 9 mars pour donner et inscrire leur avis dans le cadre de l’enquête publique qui a débuté à la mairie du XIIe arrondissement.

Les municipalités de Charenton et Saint-Mandé invitent leurs administré(e)s à donner leur avis et affichent l’avis d’enquête en mairie et sur leurs sites internet. Les maires, eux, restent discrets pour le moment. « Pour l’instant, je fais étudier ce dossier par mes services, explique Patrick Beaudouin, maire LR de Saint-Mandé. Mais je suis dubitatif. Ce qui m’étonne, c’est qu’une mairie qui se dit aussi écologique va générer avec ce projet un bouleversement profond des habitudes prises sur cette île par de nombreux animaux et en particulier des oiseaux… »

A la mairie de Vincennes, on précise « qu’a ce stade, il n’y a pas de déclaration à faire sur le sujet ». Mais dans la ville du château de Saint-Louis, le collectif « Qualité de vie Vincennes » se positionne déjà contre la création d’un lieu de baignade. « En tractant autour du site prévu de la baignade, on s’est rendu compte que les gens n’étaient pas au courant de ce projet, d’ailleurs fait sans concertation », remarque Marie-Noëlle Bernard, présidente du collectif associé avec les deux autres parisiens Vive Paris XIIe et SOS Paris. « 98 % des réactions obtenues sont opposées à ce projet ».

Les uns et les autres soulèvent en priorité le respect de la protection de la faune et de la flore : « C’est un lieu naturellement humide avec plein d’oiseaux à l’année et de nombreux migrateurs, indique la présidente. Paris avait même imposé des heures pour accéder à ces îles afin de les laisser tranquilles ». La tranquillité des riverains et elle aussi mise en avant : « Paris dit qu’il faut des piscines pour ceux qui ne partent pas en vacances ? Et bien il y aussi des riverains qui ne partent pas et qui se promènent ici toute l’année, poursuit la présidente du collectif. Où y aura-t-il un endroit calme autour de Paris ? »

S’ajoutent à cela les nuisances probables engendrées par les milliers de personnes par jour, les véhicules, les pique-niques… En fait, ce qui gêne surtout dans le Val-de-Marne, c’est qu’on touche au bois de Vincennes. « Que tout le monde ait accès à un lieu de baignade je trouve ça très bien. Mais avec un tel budget (NDLR : 9,5 M€) pourquoi ne pas plutôt construire des piscines ? », s’interroge une riveraine du bois.

Consultation du dossier, mairie du XIIe arrondissement, 130, avenue Daumesnil. Permanences de la commission d’enquête : le 22 février et 8 mars, de 16 h 30 à 19 heures, le 28 février de 9 heures à 12 heures, le samedi 3 mars de 9 heures à 12 heures.

Citation :
Une plage, trois bassins et 2 000 baigneurs par jour

Le projet de la municipalité de Paris entre dans le plan « Nager à Paris » voulu par Anne Hidalgo, la maire PS de la capitale. Il vient après les lieux de baignade inaugurés l’été dernier au bassin de la Villette (XIXe).

Le projet du lac Daumesnil, à l’orée du Bois de Vincennes, de la pelouse de Reuilly et du parc zoologique se présente comme une baignade estivale et familiale de 8 490 m², en plein air, gratuite et surveillée, ouverte du 15 juin au 15 septembre, de 10 à 20 heures. La capacité maximale de baigneurs est de 2 023 par jour pour une fréquentation estimée de 75 000 baigneurs par saison.

Une plage est prévue sur la rive sud de l’île de Bercy donnant accès à trois bassins de différentes profondeurs, alimentés avec de l’eau non potable traitée par filtration biologique. Ils seront séparés du reste du lac par une géomembrane et une structure gonflable.

Le coût prévisionnel d’investissement est évalué à 9,5M€ TTC.
http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/bois-de-vincennes-le-projet-de-baignade-au-lac-daumesnil-fait-deja-des-vagues-18-02-2018-7566690.php
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16913
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Lun 19 Fév 2018, 16:15

Hidalgo à l'oeuvre... dans toute sa splendeur.

Le problème étant que chaque fois qu'elle a une " brillant idée parisienne " elle décide seule mais s'arrange pour la faire financer par les villes de banlieue.
Si de plus elle peut en recueillir quelques bénéfices personnels ce sont les voisins qui en subissent les inconvénients.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3840
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Mar 20 Fév 2018, 00:31

Un peu plus d'infos :
www.paris.fr/baignadedaumesnil
La mairie de Paris est fière d'annoncer qu'il n'y aura pas une place de stationnement de plus. Les Parisiens viendront à pied ? Parce que le Vélib' New n'est pas près de marcher
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16913
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Mar 20 Fév 2018, 02:27

En caleçon de bain, la serviette sur l'épaule dans le métro quel pied !
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13737
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Mar 20 Fév 2018, 02:53

Salamandre a écrit:
Un peu plus d'infos :
www.paris.fr/baignadedaumesnil
La mairie de Paris est fière d'annoncer qu'il n'y aura pas une place de stationnement de plus. Les Parisiens viendront à pied ? Parce que le Vélib' New n'est pas près de marcher

Rappelons que toutes les places de stationnement autour du lac Daumesnil ont été supprimées en 2016: http://www.plateaufontenay.net/t2704p100-interdiction-des-voitures-d-avant-1997-et-fermeture-des-voies-sur-berge-dans-paris#85936 et http://www.plateaufontenay.net/t2704p100-interdiction-des-voitures-d-avant-1997-et-fermeture-des-voies-sur-berge-dans-paris#87899

De Paris et en métro, cet équipement sera accessible par la station porte Dorée...

Du Val de Fontenay et en transports, il faudra prendre le 118 jusqu'à château de Vincennes puis le 46 jusqu'à "Parc Zoologique"...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16913
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Mar 20 Fév 2018, 04:18

Lorsque l'incohérence est à la manoeuvre tout est possible...

Toujours plus fort dans l'absurdité !
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3840
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Mar 20 Fév 2018, 04:50

On attend la revendication de la ligue de protection des oiseaux à plume, et puis celle des naturistes pour leur coin de baignade à poil à Deaumesnil, et puis celle des adeptes du burkini, et puis etc..

En rappelant que les ondes électromagnétiques émises par le Soleil peuvent causer des brûlures voire plus tard des cancers, surtout si coups de soleil dans l'enfance. Donc, principe de précaution : pas plus de 1/2 h en maillot au bord du lac, et pas entre 11h et 15h.

Côté crèmes solaires, qu'est-il prévu pour leur élimination biologique sans pollution des membranes et du lac ? à Montreuil n'y a-t-il pas eu un petit problème de ce côté ?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13737
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Ven 09 Mar 2018, 22:41

"plus de majorité politique sur le projet" ou plus de majorité politique tout court alors qu'Hidalgo est engluée dans les différentes affaires des voies sur berges, des PV illégaux, ..... ?


Citation :
Paris : le projet de baignade au lac Daumesnil tombe à l’eau
M.-A. G.| 08 mars 2018,

Une déconvenue de plus pour la maire de Paris Anne Hidalgo. Son projet de site de baignade au lac Daumesnil dans le bois de Vincennes (XIIe) est abandonné.

La décision a été annoncée ce mercredi soir aux élus du XIIe arrondissement mais ne devrait être officialisée qu’à la fin de l’enquête publique en cours qui doit s’achever ce vendredi. « Il n’y a plus de majorité politique sur le projet. Et puis ça pose énormément de problème : plusieurs associations de défense de l’environnement sont vent debout depuis le début et plusieurs recours auraient sans doute été engagés », décrypte un observateur.

Présentée comme l’un des aménagements phares de sa mandature durant la campagne des municipales, la baignade au lac Daumesnil aurait dû voir le jour pour l’année 2019.

La Ville assure, elle, que son projet est seulement « différé ». En attendant, un bassin mobile devrait être installé à l’été 2019 sur le site de le pelouse de Reuilly pour offrir un lieu de baignade dans le quartier.
http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-le-projet-de-baignade-au-lac-daumesnil-tombe-a-l-eau-08-03-2018-7597443.php
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13737
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   Dim 23 Sep 2018, 22:51

Les incendies sont fréquents dans les campements qui perdurent dans le bois...

Voir: http://www.plateaufontenay.net/t2490-gestion-du-bois-de-vincennes-par-la-ville-de-paris-nuisances-sonores-et-autres#87885

Citation :
Six militaires blessés, dont deux grièvement, dans une explosion au bois de Vincennes

AFP, publié le dimanche 23 septembre 2018 à 11h47

Six militaires ont été blessés dimanche, dont deux grièvement, lors d'une explosion probablement due à des réchauds au gaz dans un campement sauvage au coeur du bois de Vincennes, près de Paris, a-t-on appris de source policière.

Vers 9H00, des militaires faisant leur jogging au bois de Vincennes ont aperçu un incendie dans un campement de fortune. Deux déflagrations ont retenti au moment où ils s'approchaient, a-t-on indiqué de même source.

L'explosion a blessé six militaires, dont deux grièvement.

Les deux blessés les plus sérieux, dont le pronostic vital ne serait pas engagé, ont été évacués vers l'hôpital militaire de Percy, selon la même source.

Des secours ont été dépêchés sur place et l'incendie a été circonscrit.
https://actu.orange.fr/france/six-militaires-blesses-dont-deux-grievement-dans-une-explosion-au-bois-de-vincennes-CNT0000016JZjP.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gestion du bois de Vincennes par la ville de Paris - Nuisances sonores et autres
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fontenay-sous-Bois: le projet, la ville en partage
» Le Grand Paris et la Normandie.
» Un Spa Lush à Paris!!!
» une aire pour migrants et gens du voyage... dans les jardins de l'Elysée et dans les locaux de l'hotel de ville de Paris... pourquoi pas ?
» Fontenay sous bois, la ville a vivre : Actualite juive.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Quartier du Plateau :: Environnement de nos quartiers-
Sauter vers: