Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 le livre qui vous en apprend de "belles" : Pilleurs d'état

Aller en bas 
AuteurMessage
tonton christobal

avatar

Messages : 17209
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: le livre qui vous en apprend de "belles" : Pilleurs d'état   Dim 28 Fév 2016, 21:25

LIvre intéressant sur le fonctionnement de nos institutions et la conduite de certains élus...

Précision importante : ce livre est l'œuvre de Philippe PASCOT ex adjoint au maire d'Evry ville dirigée à l'époque par notre premier ministre M. VALLS.
Me Pascot a été conseiller régional.

Ce n'est donc pas un "brûlot droito facho" commis par un membre du front national dont l'odeur nauséabonde justifie d'avance le discrédit.

En tout cas ça fait réfléchir !



Revenir en haut Aller en bas
scola



Messages : 157
Date d'inscription : 05/06/2014

MessageSujet: Re: le livre qui vous en apprend de "belles" : Pilleurs d'état   Jeu 03 Mar 2016, 10:07

Vous faites surement référence au livre 'Pilleurs d'Etat' dont on peut trouver une chronique via le lien suivant : http://www.atlantico.fr/decryptage/pilleurs-etat-pourquoi-nos-elus-en-arrivent-se-prendre-pour-surhommes-et-en-mettent-plein-poches-max-milo-philippe-pascot-2141689.html
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: le livre qui vous en apprend de "belles" : Pilleurs d'état   Jeu 03 Mar 2016, 10:25

Entretien au point

Dans Pilleurs d ' État (éditions Max Milo, 19,50 euros), Philippe Pascot, ancien conseiller régional PRG, expose les dérives souvent légales, mais toujours immorales, de notre classe politique. Après la publication de Délits d'élus (Max Milo), un abécédaire des infractions de la classe politique, l'ex-adjoint de Manuel Valls lorsqu'il était maire d'Évry « démontre et démonte » la mécanique bien huilée d'un système politique qui profite souvent aux plus « ripoux ». Il dénonce notamment les salaires exorbitants, les exonérations d'impôts illégitimes, les cumuls improductifs, calcule les retraites douillettes qui s'accumulent, pointe du doigt le système convenu des emplois fictifs… Dixième meilleure vente en France sur Amazon, où il est au coude-à-coude avec le dernier ouvrage de Nicolas Sarkozy, son livre est un succès commercial. Ses vidéos cumulent des centaines de milliers de vues sur Internet. Mais son auteur se plaint d'être boycotté par les grands médias.

Entretien.
Le Point.fr : Pourquoi, selon vous, aucun grand média (à part Le Point) ne parle de votre livre ?
Philippe Pascot : Je ne sais pas. Un de vos collègues journalistes a récemment fait un papier sur les meilleures ventes de livres politiques. Mais il n'a pas dit un mot sur Pilleurs d'État. Peut-être parce que je n'ai pas l'air assez intelligent. Récemment, un journaliste m'a téléphoné et m'a dit que le bouquin était génial mais qu'il ne pouvait pas en parler, de peur de se « griller » avec Manuel Valls au cas où il deviendrait président. Mon livre est sans doute trop dérangeant, car il assène des vérités sur un système dont usent certains élus et dont « l'entourage » est parfois dépendant. En plus – circonstances aggravantes –, je cite les noms de tous ceux qui mettent les doigts dans la confiture sans distinction de sexe ou de couleur politique…

Que dites-vous de compromettant sur Manuel Valls ?
Rien de compromettant sur Manu, que j'ai côtoyé neuf ans durant, juste des vérités dérangeantes. J'y écris par le détail que c'est quelqu'un qui a demandé à tout le monde de se serrer la ceinture et a pourtant, dans le même temps, augmenté les salaires et les primes de l'ensemble de son personnel (à l'Intérieur et à Matignon) de presque 12 %, comme l'explique, entre autres, Mediapart. Mais attention, je le redis dans Pilleurs d'État, je ne tape pas sur la gauche ou sur la droite, mais sur tous les partis. Je démontre et démonte pièce par pièce la mécanique bien huilée d'un système politique dont profitent éhontément des élus de tous bords. Je me rends compte que je suis un peu dans un combat de David contre Goliath, mais à la fin de l'histoire, c'est David qui gagne, du moins j'espère !

N ' est-ce pas un peu démagogique d ' expliquer que les hommes politiques sont tous pourris ?
Je ne dis jamais que les élus sont tous pourris. Il s'agit quand même d'une grosse minorité. Mais plus on se rapproche du haut de la pyramide, plus ils sont pourris. Il y en a moins qu'on ne le dit, mais plus qu'on ne le sait ! Pour autant, ceux qui sont vertueux sont souvent complices par leur silence ou leur vote de connivence aveugle. Ils favorisent le sentiment d'impunité des autres en fermant les yeux et en tendant la main pour récupérer quelques miettes de pouvoir ou d'indemnités. La justice est coupable aussi. Les juges n'appliquent pas systématiquement de peine « complémentaire » d'inéligibilité sur des délits pourtant caractérisés alors qu'ils pourraient le faire. Ils laissent hypocritement les électeurs (qui ne sont pas toujours bien informés) décider de l'élimination par les urnes d'un élu condamnable et condamné. Cela contribue à générer de l'abstention.

À quoi pensez-vous précisément ?
Personne ne s'est rendu compte que les conseillers régionaux ont été élus en décembre 2015 avec 3,8 % des voix. Il y a eu 40 % de votants desquels il faut encore retirer les votes blancs et les nuls, soit 2 % en hypothèse basse. Il y a donc eu 38 % de votes réellement exprimés. Pour franchir le premier tour, les candidats conseillers régionaux devaient recueillir au moins 10 % des votes exprimés. Or, quand tu passes le premier tour, et que tu es entre la première et la septième place, tu es sûr d'être élu au 2e. Donc, aujourd'hui en France, il suffit de recueillir 3,8 % des voix (ton frère, ta mère et celui à qui tu as trouvé un logement ou un travail…) pour être élu conseiller régional ! On se rend donc compte, à la lumière de ces chiffres, que si ces élus sont légalement élus, ils ne sont absolument plus représentatifs du peuple. Et plus il y a d'abstention, plus ça sert les élus « ripoux ». Quand peu de gens votent, et qu'il y a donc très peu d'écart de voix entre les candidats, c'est le plus clientéliste qui l'emporte.

Que proposez-vous pour faire revenir les électeurs aux urnes ?
Pour arrêter la gangrène de l'abstention, il faut instaurer un vote obligatoire, en semaine et sur le temps de travail (le dimanche par temps ensoleillé est une mauvaise idée). C'est la seule et unique façon de redonner une valeur réelle au vote blanc. Car aujourd'hui, les électeurs ne se déplacent même plus pour voter blanc. L'année dernière, il y a eu une pseudo-réforme du vote blanc vendue à tous comme une avancée démocratique. En réalité, ils ont juste séparé les votes blancs et les votes nuls en deux colonnes à la place d'une seule. Ceux-ci ne sont toujours pas comptabilisés par rapport au pourcentage d'électeurs. Quand un politicien est élu avec 50 % ou 60 % des voix, il s'agit de 50 % des votes « exprimés » sans compter le vote blanc, les nuls et les abstentions.

Quelles autres pratiques dénoncez-vous dans Pilleurs d ' État ?
Mais il y a d'autres sujets tout aussi importants et gênants que j'aborde, comme les abus de la protection fonctionnelle des élus. Par exemple, je ne comprends pas pourquoi à Rambouillet, les habitants ont remboursé les dettes d'un élu condamné à 20 000 euros avec sursis à cause d'une « mauvaise gestion » de sa part à hauteur de 13 millions d'euros. La mairie ne s'étant pas portée partie civile, ce sont les habitants qui ont remboursé la dette sur leur impôt tout en payant l'avocat de l'élu condamné ! Une espèce de double peine mais sans avoir rien fait. Est-il normal qu'un maire, sans quasiment aucun contrôle, puisse dépenser jusqu'à 2,5 millions d'euros par an en frais d'avocat ? La protection fonctionnelle des élus se doit d'exister, mais pourquoi diantre n'est-elle pas un peu plus contrôlée ? Je connais quelques lanceurs d'alerte et/ou opposants du côté de Puteaux ou d'Asnières par exemple qui se retrouvent constamment et systématiquement (seuls, eux, et sans moyens) face à une pléiade d'avocats de renom et de procès en cascade. Un simple salarié ou un petit chef d'entreprise peut-il se payer la même justice aujourd'hui ? Pourquoi quasiment aucun élu ne rembourse les frais de justice engagés par la collectivité quand ils sont définitivement condamnés ? Comment la justice peut-elle être sereine devant de telles pratiques ?

N ' êtes-vous pas en train de servir le discours « antisystème » du Front national ?
À cela je réponds que pour ne pas favoriser les extrêmes, il faut être exemplaire et transparent. L'opacité renforce les abus. Je l'écris dans le deuxième tome de Délits d'élus à paraître prochainement : plus de 25 % des députés et sénateurs confondus ont eu maille à partir avec la justice dans des affaires de fraude fiscale, de détournement, d'agressions sexuelles, etc. Les 150 élus qui ont acheté leur appartement avec l'IRFM (indemnité représentative des frais de mandat) n'ont toujours pas été condamnés. C'est eux qui votent des lois pour fouiller dans les comptes en banque de ceux qui touchent le RSA (revenu de solidarité active). Pourquoi ne s'appliquent-ils pas ces règles à eux-mêmes ? On ne peut même pas faire des photocopies de leur patrimoine en préfecture. Dernièrement, un patron d'entreprise a interpellé Valls à 200 mètres de lui. Des policiers lui sont tombés dessus. Convoqué devant un tribunal, il a dû payer 1 100 euros d'amende, de réparation et de frais d'avocat. Le prof qui s'est moqué de Valls en évoquant les « blancos » a été attaqué en justice. De qui se moque-t-on ?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17209
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: le livre qui vous en apprend de "belles" : Pilleurs d'état   Ven 04 Mar 2016, 18:42

scola a écrit:
Vous faites surement référence au livre 'Pilleurs d'Etat' dont on peut trouver une chronique via le lien suivant : http://www.atlantico.fr/decryptage/pilleurs-etat-pourquoi-nos-elus-en-arrivent-se-prendre-pour-surhommes-et-en-mettent-plein-poches-max-milo-philippe-pascot-2141689.html

exact... j'avais oublié de préciser le titre...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17209
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: le livre qui vous en apprend de "belles" : Pilleurs d'état   Mer 06 Avr 2016, 23:15

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13824
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: le livre qui vous en apprend de "belles" : Pilleurs d'état   Mer 06 Avr 2016, 23:38

Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4199
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: le livre qui vous en apprend de "belles" : Pilleurs d'état   Mer 06 Avr 2016, 23:59

merci pour ces infos. J'ai lu tous les liens, tout cela est ahurissant.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: le livre qui vous en apprend de "belles" : Pilleurs d'état   Jeu 07 Avr 2016, 00:41

Oui intéressant et bien dans l' air du temps.

Les blogs des personnalités depuis longtemps engagés contre la corruption et les paradis fiscaux, comme les communautés OXFAM, Eva Joly, Anticor, blog et mouvement anti-corruption fondé en 2002 par le juge Halphen, ne pavoisent pas mais rappellent la question qui attend une réponse: "C’est un combat global contre des nouvelles formes d’impunité qu’il s’agit aujourd’hui de mener, pour reconquérir une richesse et un pouvoir dont nous avons été dépossédés. Au-delà des enjeux techniques, la question posée par ce nouveau scandale peut se résumer de la façon suivante : Dans quel monde voulons-nous vivre?"

Philippe Pascot fait partie de ce club qui voulait que tout soit mis à plat. Peut-être y est-on.

Read more at http://www.atlantico.fr/rdv/revue-blogs/quand-scandale-panama-papers-entre-en-resonance-avec-peurs-et-fantasmes-finance-mondiale-reseaux-sociaux-claire-ulrich-2651104.html#OxllIu0Rcx2gWVWY.99
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4199
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: le livre qui vous en apprend de "belles" : Pilleurs d'état   Jeu 07 Avr 2016, 05:29

J'entends dans la bouche de M.Pasquot que, lorsqu'un maire démissionne et redevient maire-adjoint, il cumule sa retraite de maire et ses indemnités de maire adjoint. C'est, somme toute, logique mais les différentes retraites de mandats antérieurs exercés simultanément s'ajoutent-elles?

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le livre qui vous en apprend de "belles" : Pilleurs d'état   

Revenir en haut Aller en bas
 
le livre qui vous en apprend de "belles" : Pilleurs d'état
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le livre qui vous en apprend de "belles" : Pilleurs d'état
» Vous voulez lire une petite (longue) histoire de ma vie?
» Je viens vous dire bonjour !!!
» Quel livre lisez-vous actuellement ?
» Projet de livre dont vous êtes le héros EOTB (Unity)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Quartier du Plateau :: Tout ce qui n'entre pas dans une rubrique de ce forum, petites annonces, trucs et conseils, humour, détente-
Sauter vers: