Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Sécurité dans nos écoles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Le Plateau



Messages : 358
Date d'inscription : 10/07/2010

MessageSujet: Sécurité dans nos écoles   Lun 21 Mar 2016, 00:41

Rappel du premier message :

Sécurité dans les écoles



Un journal du soir a publié le 5 décembre un article dont le titre fait froid dans le dos : « L’État islamique appelle à tuer des enseignants ». Dans un magazine de propagande, l’organisation État islamique profère, sur un ton haineux, des menaces de mort en qualifiant l’école française de lieu de la « mécréance » et de la « perversion ». Une fois de plus, nos valeurs républicaines – la liberté, la démocratie, la tolérance, l’humanisme, la laïcité ou encore la solidarité dans le respect des différences – sont attaquées.

C’est en ces termes que, le 9 décembre, un député de la République interpelle le gouvernement.  http://www.assemblee-nationale.fr/14/cri/2015-2016/20160082.asp#P680886[/mention]

La ministre de l’éducation acte de la gravité de ces menaces et préconise un ensemble de dispositions locales pour tous les établissements scolaires.

L’Association du Plateau a demandé par écrit, au maire-adjoint, M.Clerget, en charge des affaires scolaires et de la jeunesse de nous expliquer quels dispositifs ou procédures sont mis en place dans nos établissements scolaires. Sa longue réponse est reproduite intégralement ci-dessus, elle est suivie de quelques commentaires des utilisateurs quotidiens de ce service public.

Monsieur le Président



Vous avez attiré la semaine dernière mon attention à propos d’une discussion ouverte dans le forum internet que votre association anime depuis des années. Je vous en remercie et c’est volontiers que je vous réponds.



Avant de vous détailler les dispositions prises, je vous prie de noter deux remarques de ma part :

-          Comme vous le savez, la responsabilité est partagée. Sur le temps scolaire, elle relève de l’Education nationale et concrètement de la directrice ou du directeur d’école placé(e) sous l’autorité de son inspecteur. Ainsi la circulaire du 23 novembre dernier parue au BOEN* leur a fait obligation d’organiser un exercice de confinement selon des consignes très précises dont vous pouvez prendre connaissance sur le site du ministère. Un bilan doit être dressé et adressé à l’inspecteur et au maire. Ces documents doivent , en principe, être examinés par le CHS-CT* académique. En effet, seuls les établissements de l’enseignement secondaire disposent d’un CHS . Pour ce qui concerne notre commune et son personnel, j’ai demandé que ces questions soient inscrites à l’ordre du jour de notre prochain CHS-CT. La responsabilité de la directrice ou du directeur sur les locaux s’étend au-delà du temps scolaire puisque sous son autorité, le maire doit recueillir l’avis du conseil d’école sur l’utilisation de ces locaux sur les temps périscolaires et extrascolaires. Sur le temps périscolaires et extrascolaires, le Maire et donc son administration sont responsables des dispositions prises en matière de sécurité.

-          En ce qui concerne les usagers, essentiellement les parents, nous avons été confrontés à des attitudes très paradoxales voire contradictoires. Chez une même personne ont pu coexister une demande de renforcement de la sécurité et un rejet des dispositions prises jugées trop contraignantes ou générant de l’angoisse chez les enfants.



Dès le week-end du 14/15 novembre, notre administration a pris des dispositions pour empêcher l’entrée de tout adulte non-habilitée à entrer dans l’enceinte des écoles. Le 16 novembre, Madame l’Inspectrice de circonscription nous a demandé d’assouplir cette disposition en maternelle afin de permettre aux parents d’accéder aux enseignants dans les cours de récréation et de fluidifier les entrées et les sorties, les attroupements à la porte des écoles étant considérés comme un facteur de vulnérabilité. De même, l’Education nationale et ses services déconcentrés doivent, toujours en référence à la circulaire du 23 novembre, diffuser auprès des parents des consignes de prudence.



Pour ce qui nous concerne, nous avons renforcé la présence humaine sur les temps d’accueil du matin en élémentaire et en maternelle et du soir en maternelle avec 9 animateurs supplémentaires afin de permettre l’accueil des parents et des enfants à l’entrée des locaux. Les gardiens d’école ont reçu la consigne d’autoriser l’entrée d’étrangers au service (livreurs, employés de société, parents,…) qu’à la condition d’en avoir été prévenu à l’avance par les directrices et directeurs ou par les services municipaux concernés. Nous leur avons donc demandé de faire preuve d’une extrême vigilance et de porter à la connaissance de leur hiérarchie directe tout disfonctionnement ou incident. De même les policiers municipaux et les ASVP qui assurent les points-école, ont reçu la consigne de signaler à la police nationale tout comportement suspect autour des écoles et d’intervenir en cas de non-respect du plan Vigipirate autour des écoles protégées par des barriérages interdisant le stationnement. Sur ce dernier point, il faut reconnaître qu’ils se heurtent à l’incivilité de beaucoup d’automobilistes voire des parents eux-mêmes. Enfin nous avons transmis aux services préfectoraux les plans des établissements scolaires en espérant qu’ils ne servent jamais.



Le plan Vigipirate prévoit depuis janvier 2015 un renforcement de la surveillance de la voie publique par des policiers et des militaires. Je tiens à ce que vous notiez que nous sommes une des rares communes environnantes à héberger et nourrir en semaine les militaires qui ont été affectés sur notre ville. Les autorités d’Etat nous ont assurés que la surveillance des établissements scolaires confessionnels était élargie à tous les établissements scolaires.



Espérant avoir pu répondre aux légitimes interrogations de vos internautes et vous adressant à vous et à vos adhérents tous mes vœux pour les fêtes de fin d’année, soyez assuré, Monsieur le Président, de mes cordiales salutations.



Pascal Clerget

1er adjoint



*BOEN :Bulletin Offficiel de d’Education Nationale

*CHS-CT : Commission d’Hygiène et de Sécurité-Conditions de Travail

Les commentaires (écrits) suscités par ces dispositions sont sévères. Ils nous ont été adressés par des personnes en charge de jeunes enfants et pourraient ainsi se résumer : beaucoup de désordre, des difficultés quotidiennes lors des entrées et des sorties surtout en maternelle, d’efficacité douteuse.

Une question unanime et récurrente est posée sur le refus de la mairie de poser des caméras de vidéo-protection-surveillance près des écoles et aux points sensibles de la ville.

L’absence visible de la police municipale aux faibles effectifs est critiquée. Pour le collège aucune prise de mesure particulière ne nous a été signalée.

Pour résumer, beaucoup de stress pour les petits, peu de confiance des adultes en cas de « coup dur », dispositif à compléter, d’autant que la situation n’a aucun caractère provisoire.

Gérard Mari

Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
mamiea



Messages : 4122
Date d'inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: Sécurité dans nos écoles   Jeu 25 Aoû 2016, 04:25

Attendre de prendre des mesures 8 jours avant la rentrée me parait plus de la communication que de la réflexion.

En effet comment mettre en place quelque mesure que se soit alors que 2 mois de vacances viennent de passer. On n' installe pas un système de surveillance en si peu de temps. Encore un bricolage de dernière minute à but électoral.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3381
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Sécurité dans nos écoles   Sam 22 Oct 2016, 18:39

Il est quand même étrange que les agressions récurrentes contre des enseignants ne soulèvent pas plus de protestations publiques des syndicats de ces professions, des medias, des parents, des élus, des parlementaire et des enseignants eux mêmes
En fait on attend la mort d'un ou d'une professeur.
Elle est dejà passée très près mais cela ne suffit pas pour mobiliser.
On n'a même pas eu une heure d'arrêt, voire une minute de silence dans les écoles collèges et lycées.
Désolant et très  inquiétant

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)


Dernière édition par Gérard le Sam 22 Oct 2016, 19:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4122
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Sécurité dans nos écoles   Sam 22 Oct 2016, 19:02

Que se soit l' enseignement, la police les hiérarchies n ' écoutent pas la base, la période pré électorale actuelle ne facilite pas les choses.
Il ne faut pas faire de vague, pas remettre en question les manquements de l' état, refuser de mettre des mots sur le mal-être de ces professions (et je ne parle pas des pompiers).
Il y a la France d' en haut (celle des ministères et de la haute administration) qui sait tout très dures de l' oreille et qui n' écoute pas la France d' en bas (celle des enseignants de base, ceux qui sont sur le terrain) incapable de comprendre le haut niveau de fatuité de ces hiérarchies.
Tant que l' on admettra pas que toutes ces violences sont le fruit d' un laxisme général, tant que les parents ne reprendrons pas l' éducation de leurs enfants (laissant aux enseignants, policiers l' apprentissage du respect et autres fonctions de base de la vie en communauté) rien ne changera et risque même de se dégrader.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3381
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Sécurité dans nos écoles   Sam 22 Oct 2016, 19:33

Il y a une crise grave de recrutement d'enseignants.  Qui s'en soucie? Vous parlez des pompiers souvent attaqués dans des traquenards, on ne doit pas oublier les infirmières,  les personnels soignants, les médecins.
Il faut que tout cela cesse. Le changement c'est en 2017.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 2912
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Sécurité dans nos écoles   Sam 22 Oct 2016, 21:22

La voie hiérarchique est en soi la voie normale (disons très fortement recommandée) de transmission des informations.
Sauf que si chaque étage de hiérarchie préfère recevoir (d'en bas) de bonnes nouvelles, et ne transmet les mauvaises (plus haut) que de façon édulcorée. Avec plusieurs étages de hiérarchie soucieux de sa propre carrière...
Donc en haut, l'info est trop longtemps : tout va très bien, Mme la ministre. Ou Mr. le ministre (ou président ou directeur général).
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3381
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Sécurité dans nos écoles   Sam 22 Oct 2016, 21:35

cela prouve que les syndicats ne font pas leur travail, que les parents sont indifférents, que les élus sont muets.
J'ai connu un temps où le parti communiste était puissant parmi les enseignants (cf la revue "l'école libératrice"), puis peut-être à cause ou grâce à la féminisation du personnel, le PS s'est bien installé, il y a eu aussi un accroissement de la place des verts chez les jeunes enseignants, maintenant on continue l'évolution et beaucoup disent du bien de Marine le Pen., mais pas de Sarkozy. Le monde enseignant est versatile, et en plus il se sent méprisé, dévalué et menacé.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
ArnaudPika

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 18/11/2016
Age : 36
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Sécurité dans nos écoles   Ven 18 Nov 2016, 23:36

Gérard a écrit:
cela prouve que les syndicats ne font pas leur travail, que les parents sont indifférents, que les élus sont muets.
J'ai connu un temps où le parti communiste était puissant parmi les enseignants (cf la revue "l'école libératrice"), puis peut-être à cause ou grâce à la féminisation du personnel, le PS s'est bien installé, il y a eu aussi un accroissement de la place des verts chez les jeunes enseignants, maintenant on continue l'évolution et beaucoup disent du bien de Marine le Pen., mais pas de Sarkozy. Le monde enseignant est versatile, et en plus il se sent méprisé, dévalué et menacé.

J’ai été syndicaliste dans ma profession, et cette phrase en 15ans de syndicalisme, je l’entendais trop souvent sans réel raison.
On ne peut pas reprocher a un syndicat qu’elle qui soit, de ne rien faire, si on ne s’intéresse pas a ce qu’ils font, ou les moyens qu’ils ont.
Pour ce sujet, je pense qu’il n’y a pas qu’un seul syndicaliste, et faire peur aux enseignants n’est surement pas leurs priorités…
Concernant les parents, je suis arrivé il y a peu de temps sur Fontenay, je n’étais pas au courant de ce sujet, et je pense qu’une très grande majorité de personne sont blasé et ne suive même plus ces fais divers pourtant grave…

De plus quand je vois le manque de personnel actuel dans les crèches et dans les établissement scolaire, je me doute que ces syndicaliste ont bien plus de mal que vous ne penser a défendre la sécurité et la santé des enseignants, et je suis de tous cœur dans leurs combats pour avoir des moyen de travail correct et convenable.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3381
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Sécurité dans nos écoles   Sam 19 Nov 2016, 01:15

Bienvenue à ArnaudPika sur ce forum.
webmaster

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
 
Sécurité dans nos écoles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Sécurité dans nos écoles
» Connaissez-vous la Giro, l'amigo et la Takeoff d'ABC ?
» Jeux dangereux dans les écoles
» La sécurité dans les cars scolaires?
» Il refuse d'interdire le porc dans les écoles.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Quartier du Plateau :: Environnement de nos quartiers :: Les questions de sécurité-
Sauter vers: