Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Camp de migrants évacué... à vos poches citoyens !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tonton christobal

avatar

Messages : 13862
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Camp de migrants évacué... à vos poches citoyens !   Mer 30 Mar 2016, 21:53

Paris : un campement de migrants évacué au métro Stalingrad
Un camp de fortune d'Afghans, Soudanais, Somaliens et Érythréens a été démantelé, ce mercredi matin, à proximité de la place Stalingrad, dans le nord-est de la capitale. C'est la 18e opération de ce genre en moins d'un an.
Le démantèlement d'un campement de migrants près de la place Stalingrad (10e et 19e arrondissement) à Paris s'est déroulé dans le calme, ce mercredi 30 mars. Le camp était constitué de plusieurs centaines de personnes - dont quelques femmes et enfants -, essentiellement des Soudanais, des Érythréens et des Afghans. Ils étaient installés depuis plus de trois semaines, dans des tentes et sur des matelas, au milieu des détritus, sous le métro aérien.
L'opération a été lancée vers 06h20, par les services de l'État, la ville de Paris et la préfecture de police. La circulation a été coupée sur une portion du boulevard de la Villette, et la station de métro Stalingrad fermée. Un important dispositif policier a été déployé, mais l'évacuation s'est déroulée dans le calme.
Bien avant le début de l'opération, des centaines de migrants, parfois avec un sac contenant leurs maigres possessions, le plus souvent les mains vides, regroupés sur les trottoirs sous les arches du métro aérien, attendaient les bus devant les emmener vers des hébergements. "Je ne sais pas où on va, mais ce sera toujours mieux qu'ici", explique dans un mauvais anglais Ahmed, un Afghan qui a fui "la guerre et les talibans. Il est arrivé il y a quelques jours de Calais.
Cette opération est la 18e organisée à Paris depuis le 2 juin 2015, date de l'évacuation du campement de La Chapelle. Celui de Stalingrad avait déjà été évacué une première fois le 7 mars. Près de 400 personnes avaient alors été mises à l'abri, mais il s'était reconstitué quelques jours plus tard.

------------------------

Nos "migrants" étant évacués officiellement il appartient à l'état de les prendre en charge...

Logement à l'hôtel... et le reste à l'avenant. A t on oublié de vous le préciser ?

Dans moins d'un mois, la nature ayant horreur du vide, les "migrants" n'arrêtant pas d'arriver, camp de migrants à évacuer au même endroit... dans les mêmes conditions, à vos poches !

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13862
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Camp de migrants évacué... à vos poches citoyens !   Sam 09 Avr 2016, 19:54

Migrants: les évacuations se sont multipliées à Paris depuis un an, sans parvenir à prévenir la reconstitution de campements

La Chapelle, Jean-Quarré, Stalingrad... les évacuations de migrants se sont multipliées à Paris depuis un an, sans parvenir à prévenir la reconstitution de campements qui reflètent, comme à Calais, l'impact de la crise migratoire.

Migrants: Valls veut "une réponse humanitaire" à Calais et Grande-Synthe

Valérie Osouf, une Parisienne engagée dans une lutte acharnée pour le droit d'asile

- Quel est le bilan des évacuations ?

Depuis le 2 juin, date de la première évacuation sous la station de métro La Chapelle, 18 opérations ont été menées. La dernière, le 30 mars, a concerné près d'un millier de personnes sous la station Stalingrad.

A chaque fois le scénario est le même: épaulés par des travailleurs sociaux, les services de l'État, la Ville de Paris et la préfecture de police arrivent à l'aube pour inciter les migrants à monter dans des bus et quitter le campement pour des centres d'hébergement, où ils pourront rester un mois en théorie.

Selon les pouvoirs publics, qui préfèrent parler de "mise à l'abri", près de 6.500 propositions d'hébergement ont été faites, sans compter les 500 gérées par la ville pour les femmes et les familles.

- Où sont les migrants aujourd'hui?

Selon la préfecture, 3.080 sont toujours hébergés avec un "accompagnement individualisé" et 670 ont préféré quitter leur lieu d'hébergement.

Du côté des associations, certains nuancent ce bilan "humanitaire". "Le bilan est complexe dans la mesure où les exilés ont été éparpillés dans maints lieux différents, certains corrects et d'autres infâmes", assure-t-on au Comité de soutien La Chapelle. Tous les centres ne ressemblent pas à Jean-Quarré.

De plus l'hébergement est parfois délaissé à cause de sa localisation. "Certains ont été mis à l'abri sur des sites qui leur semblent trop éloignés de Paris, et tentent une deuxième chance", explique François Dagnaud, le maire PS du XIXe arrondissement.

- Les migrants de Calais sont-ils ceux de Paris?

"Paris est une base arrière assez évidente et les réseaux de passeurs ont repéré le truc", ajoute M. Dagnaud.

Certains migrants "font l'aller-retour, ce n'est pas nouveau. C'est la raison pour laquelle les campements ne sont jamais très loin de la gare du Nord", ajoute-t-il.

Le récent démantèlement d'une partie de la "Jungle" de Calais a pu jouer: "Le rythme s'accélère, je pense qu'il y a un déport important de gens qui étaient à Calais et qui viennent à Paris", avait estimé Sophie Brocas, secrétaire générale de la préfecture d'Ile-de-France, lors de l'évacuation du campement Stalingrad.

Pour Aurélie El Hassak-Marzorati, la directrice générale adjointe d'Emmaüs solidarité, les "retours de Calais" ne sont toutefois pas majoritaires. "A un moment, on estimait leur proportion à 10%", explique-t-elle, le reste étant constitué par des arrivées de province, des retours de centre d'hébergement et "beaucoup de primo-arrivants".

- La population est-elle homogène sur les campements?

Les migrants évacués à La Chapelle étaient surtout soudanais et érythréens. Mais "depuis quelques mois, on voit arriver des Afghans à Paris", souligne Didier Leschi, le directeur général de l'Ofii (Office français de l'immigration et de l'intégration).

Autre phénomène nouveau: la présence, sur les campements, de demandeurs d'asile déjà engagés dans une démarche, voire de réfugiés statutaires.

Selon le décompte de la préfecture, 630 personnes ont ainsi été orientées vers des structures pour demandeurs d'asile et 131 réfugiés vers un logement.

- De nouveaux campements vont-ils se reconstituer?

"Il est évident qu'un démantèlement ne peut pas ne pas avoir de répercussions, ces gens-là ne disparaissent pas", estime M. Dagnaud.

Même si elle n'est pas la destination favorite des migrants, la France ne peut s'extraire de la crise migratoire qui a vu un million de personnes arriver en Europe l'an dernier.

Le campement de Stalingrad, objet d'une première évacuation le 7 mars, s'est ainsi reconstitué en trois semaines. Et dès cette semaine, plusieurs dizaines de personnes avaient commencé à se réinstaller chaque soir près de l'emplacement évacué.


Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12180
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Camp de migrants évacué... à vos poches citoyens !   Ven 10 Juin 2016, 11:33

http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2016/06/10/que-deviennent-les-migrants-evacues-des-campements-parisiens_4946172_1654200.html a écrit:
Que deviennent les migrants évacués des campements parisiens ?

LE MONDE | 10.06.2016 à 01h14 | Par Maryline Baumard

Que sont devenus les migrants évacués lors des vingt-trois démantèlements de campements qu’a connus Paris depuis le 2 juin 2015 ? La préfecture d’Ile-de-France a arrêté au 2 juin – soit quelques jours avant l’évacuation des Jardins d’Eole – un état des lieux qui permet de mieux comprendre comment agissent les services de l’Etat et d’observer la faible fluidité entre l’Ile-de-France et les autres régions.

En un an, 9 127 propositions d’hébergements ont été faites. Ce qui ne signifie pas que 9 127 migrants ont été hébergés, puisque certains ont été évacués jusqu’à cinq fois. Cela veut dire, en revanche, que l’hébergement vers lequel ils ont été conduits ne leur convenait pas. La préfecture de région n’a pas comptabilisé ces doublons, qui trouvent place dans les 1 223 départs qui ont eu lieu aux lendemains de ces évacuations.

Globalement, Jean-François Carenco a séparé le total des hébergements offerts en deux grands groupes. D’un côté, 4 769 sont encore dans le dispositif d’accueil d’Ile-de-France ; de l’autre, 4 358 en sont sortis. Il suffit donc d’observer tour à tour ces deux groupes pour comprendre la répartition des exilés parisiens et observer que l’affirmation que répète le gouvernement – « 90 % déposent une demande d’asile » – n’est pas exacte.



2 031 avaient une demande d’asile en cours

Si l’on s’intéresse au groupe des 4 769 restés en Ile-de-France, 2 300 ont engagé une démarche de demande d’asile, 438 ne veulent pas s’y lancer et « sont exclus au bout de trois mois, alors qu’ils devraient l’être au bout d’un mois », a précisé le préfet Carenco, jeudi 9 juin. Les 2 031 autres avaient une demande d’asile déjà en cours, alors même qu’ils étaient sur les campements. A ce titre, le respect de la loi aurait voulu qu’ils soient hébergés, mais leur présence dans la rue montre que ce n’était pas le cas. Au sein de ce groupe, 1 394 ont été dirigés vers une place en centre d’accueil pour demandeur d’asile (CADA), 182 en dans le dispositif d’hébergement d’urgence qui leur est destiné (HUDA) et 436 qui avaient déjà obtenu l’asile, ont été orientés vers un centre pour réfugiés.

Dans le groupe des 4 358 migrants sortis des hébergements d’Ile-de-France, 413 ont accepté de partir en province dans un centre d’accueil et d’orientation (CAO). Ce dispositif, pensé pour désengorger Calais, s’est légèrement ouvert aux migrants des campements parisiens ce printemps. 964 autres ont trouvé place au sein du dispositif national de l’asile (DNA), ailleurs en France, comme 712 réfugiés statutaires et 10 mineurs isolés.

A ces différents groupes s’ajoutent 1 223 migrants qui ont quitté leur lieu d’hébergement juste après leur arrivée. Mais aussi les 897 que la préfecture classe dans les « départs volontaires ». Il s’agit de migrants ne souhaitant pas demander l’asile en France qui retournent à la rue ou continuent leur périple vers une autre ville ou un autre pays. Restent encore les 139 qui eux, ont été exclus « pour mauvais comportement », précise Jean-François Carenco.

Maryline Baumard
Journaliste
Source: http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2016/06/10/que-deviennent-les-migrants-evacues-des-campements-parisiens_4946172_1654200.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13862
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Camp de migrants évacué... à vos poches citoyens !   Ven 10 Juin 2016, 21:34

Si vous n'êtes pas dans le système vous ne saurez rien et ne comprendrez rien. Ce n'est pas une question d'intelligence ou de bonne volonté mais une stratégie.
L'affaire est cloisonnée, relève de structures variées indépendantes les unes des autres et qui plus est concurrentielles.
Comme le disait un ami : on se dispute les pauvres ! pour nombre de gens c'est un moyen de vivre et parfois plutôt bien.

Vous en percevrez les effets sur vos feuilles d'impôts et lorsque nous connaitrons le déficit de la sécurité sociale et de quelques autres organismes... d'assistance qu'il serait trop long de nommer sans en oublier comme l'assistance judiciaire gratuite qui va fonctionner pour les déboutés du droit d'asile qui voudront rester en se lançant dans des procédures interminables (au secours Bruxelles) dans le pays colonialiste et raciste qu'est la France.

Pour l'instant les migrants, le terrorisme... le chômage on s'en fout !
IL faut si possible faire cesser les grèves pour ce faire le gouvernement pris en otage ouvre les vannes et que l'Euro se foutre bol se déroule sans problème.

Seul autre dossier qui surnage : tuer ceux qui à gauche ou à droite menacent le prochain tour de manège que veut faire flanbi.

Tout est dit ! nous avons fait le tour de la politique française...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12180
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Camp de migrants évacué... à vos poches citoyens !   Mer 03 Aoû 2016, 07:44

Le ton serait-il en train de changer ?


"Sur les 250 personnes contrôlées, « une vingtaine s’est vu proposer immédiatement un hébergement dans l’attente de leurs démarches de demande d’asile ». Pour d’autres, l’examen a abouti « à engager des procédures de réadmission » dans le pays d’Europe où elles ont déjà déposé une demande d’asile, ou à « des mesures d’éloignement du territoire ».
---/---
« Ces opérations seront renouvelées si nécessaire pour éviter la reconstitution de campements non autorisés », a indiqué la préfecture de police. Depuis l’évacuation du campement installé entre les stations de métro Jaurès et Colonel-Fabien, le 22 juillet, qui avait concerné près de 2 500 migrants, « des interventions régulières ont été mises en œuvre afin de préserver la salubrité et l’ordre public » et « éviter la réimplantation de nouveaux campements »."



http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2016/08/02/250-migrants-evacues-d-un-campement-en-reconstruction-dans-le-nord-est-de-paris_4977628_1654200.html a écrit:
250 migrants évacués d’un campement en reconstruction dans le nord-est de Paris

Le Monde.fr avec AFP | 02.08.2016 à 20h55

Quelque 250 migrants qui commençaient à reconstituer un campement dans le nord-est de Paris ont été évacués dans le calme mardi 2 août par les forces de l’ordre, a-t-on appris auprès de la préfecture de police. Les bénévoles ont eux dénoncé un « harcèlement ».

Matelas et cartons détrempés témoignaient mardi après-midi de l’opération menée avenue de Flandres, dans le 19e arrondissement, a constaté une journaliste de l’Agence France-Presse, alors qu’une benne s’apprêtait à déblayer le terre-plein sous les yeux réprobateurs d’une poignée de riverains.

« C’est la catastrophe en ce moment, on assiste à un harcèlement continu », affirme Loïc Horellou, un bénévole. Sur les 250 personnes contrôlées, « une vingtaine s’est vu proposer immédiatement un hébergement dans l’attente de leurs démarches de demande d’asile ». Pour d’autres, l’examen a abouti « à engager des procédures de réadmission » dans le pays d’Europe où elles ont déjà déposé une demande d’asile, ou à « des mesures d’éloignement du territoire ».



Opération de dispersion musclée

Dimanche, une opération de dispersion avait déjà été menée avenue de Flandres, faisant trois blessés légers parmi les migrants, qui ont été emmenés « en transport non médicalisé » à l’hôpital, a-t-on indiqué de source policière. Pour plusieurs bénévoles et migrants, le bilan s’élevait plutôt à cinq blessés.

« Les policiers sont arrivés au campement vers 22 heures. On était installés pour la nuit et ils nous ont poussés pour nous faire partir. Certains ont fait barrage et ont été frappés », explique Hassan, un Soudanais qui assure avoir lui-même reçu un coup de matraque. De source policière, on indique que les forces de l’ordre « ont été prises à partie » par les personnes présentes sur place.

« Ces opérations seront renouvelées si nécessaire pour éviter la reconstitution de campements non autorisés », a indiqué la préfecture de police. Depuis l’évacuation du campement installé entre les stations de métro Jaurès et Colonel-Fabien, le 22 juillet, qui avait concerné près de 2 500 migrants, « des interventions régulières ont été mises en œuvre afin de préserver la salubrité et l’ordre public » et « éviter la réimplantation de nouveaux campements ».

La reconstitution de ces campements a entraîné 25 évacuations depuis juin 2015, organisées par la ville, la région, la police et les associations, avec à la clé des propositions de mise à l’abri se chiffrant autour de 12 000, selon la préfecture de région.

Début juin, la maire de Paris, Anne Hidalgo, avait annoncé la création par la ville d’un camp humanitaire pour accueillir, dès leur arrivée dans la capitale, les migrants en transit vers Calais ou ailleurs.
Source: http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2016/08/02/250-migrants-evacues-d-un-campement-en-reconstruction-dans-le-nord-est-de-paris_4977628_1654200.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13862
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Camp de migrants évacué... à vos poches citoyens !   Mer 03 Aoû 2016, 07:51

Si  maintenant on commence à se faire à l'idée que nos lois doivent être respectées nous progressons... Attendons les réactions des associations ... on leur retire le travail, que vont elles devenir ?

En l'espèce il y a des problèmes matériels qui était gérables lors du début de l'arrivée des migrants qui vont devenir des casse têtes maintenant.
Nous ayant flanqués dans la débine nous pouvons remercier quelques personnes dont la vision à long terme montre des limites : les Grands Chefs de l'Europe, Angie la teutonne qui s'enfonce avec un bel entêtement dans la stupidité, quelques uns de nos dirigeants franchouillards dont on se demande s'ils sont inconséquents, stupides ou ignorants (les trois peut être)...

Puisqu'il semble que nous nous décidions à faire le ménage chez nous vont se poser quelques problèmes en fonction des règles en vigueur que personne ne connait ou ne veut connaitre.
Notre étranger bloqué à Calais qui a traversé toute l'Europe est en situation totalement irrégulière.
1/ N'ayant pas les documents de voyage nécessaire il n'aurait jamais du entrer des l'espace européen. Cela s'appelle une non admission
2/ Bien que souhaitant aller en Angleterre étant démuni des documents de voyage nécessaires les Anglais ne l'accepteront pas. (il est vrai qu'il font respecter la loi... c'est ainsi)
3/ Etant entré dans un pays européen et y séjournant sans droit ni titre, il est en infraction et doit quitter le pays.(on passera sur les recours nationaux et le bazar européen qui n'est pas là pour faciliter le travail)
4/Il se trouve alors que le pays d'origine de notre étranger pour des raisons diverses en variées ne peut le reprendre en charge... qu'en faire ?

C'est tout simple on le renvoie dans le pays Européen par lequel il est entré...
On voit tout de suite où l'affaire va se compliquer...  on va le renvoyer dans les pays de l'est de l'Europe qui contre la volonté européenne et des humanistes de salon voulaient "imperméabiliser le frontière" (l'expression faisait rire il y a quelques mois) double peine pour eux !

Le prix nobel JUNCKER et Angie voulaient les sanctionner afin qu'ils ouvrent les portes contrairement à la loi... et maintenant on va leur balancer chez eux les indésirables....
POur ce qui concerne la Grèce et l'Italie chez qui c'est l'opération portes ouvertes permanente... la suite est à venir

C'est curieux mais en Autriche ils on mal voté et sous peu ils vont devoir recommencer... on dit merci qui ? merci Juncker, merci Angie, merci le toréador qui voulait pas de distinction entre migrants, merci les assoces humanistes...  tout de même ces salauds de populistes nationalistes ils auront fait du mal.

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12180
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Camp de migrants évacué... à vos poches citoyens !   Ven 16 Sep 2016, 22:10

Bis repetita placent.....



http://actu.orange.fr/france/paris-un-campement-d-au-moins-1-400-migrants-evacue-CNT000000tMHYk.html a écrit:
Paris : un campement d'au moins 1.500 migrants évacué

Orange avec AFP, publié le vendredi 16 septembre 2016 à 11h23

Le campement, situé dans les Xe et XIXe arrondissements de Paris, grossissait depuis plusieurs semaines. Les migrants doivent être conduits dans des centres d'hébergement.

Un campement d'au moins 1.500 migrants dans le nord de Paris, entre les stations de métro Jaurès et Stalingrad, a commencé à être évacué vendredi matin, dans le calme. Il grossissait depuis plusieurs semaines.

Soudanais, Afghans et Erythréens s'étaient installés dans une myriade de tentes et matelas entre l'avenue de Flandres et le quai de Jemmapes, dans les Xe et XIXe arrondissements de Paris, dans des conditions sanitaires et humaines très dégradées. Ces derniers jours, un certain nombre de familles et d'enfants étaient ainsi installés dans des tentes, surtout du côté "afghan".




Les migrants conduits dans des centres d'hébergement
---/---
Le campement avait déjà été évacué le 17 août, avec près de 700 personnes prises en charge dans des structures d'hébergement.

Au moins 1.400 migrants étaient présents au moment de l'évacuation, selon la préfecture de région, qui menait l'opération avec la préfecture de police, l'Office français d'immigration et d'intégration (Ofii) et les associations Emmaüs solidarités et France Terre d'asile. Une cinquantaine de bus étaient prévus.

Les migrants doivent être conduits dans des centres d'hébergement en Ile-de-France. Notamment dans le Val-de-Marne, "où 150 étrangers devraient être accueillis, dont une centaine dans un gymnase de l'ENS Cachan" (Ecole normale supérieure), rapporte Le Parisien.

Dès 6 heures, des migrants qui avaient eu vent de l'opération se précipitaient vers la place Stalingrad, pour ne pas se retrouver à l'extérieur du périmètre de sécurité en train de se mettre en place et être exclus de l'évacuation.



CAMPEMENTS RÉGULIERS

Le 22 juillet, près de 2.500 migrants avaient été mis à l'abri depuis un campement installé sur le boulevard de la Villette, au cours de ce qui constituait la plus importante opération de ce type dans la capitale.

Depuis juin 2015, les campements se sont régulièrement reconstitués dans les quartiers proches de la plateforme de France Terre d'asile, où les migrants entament leurs démarches à Paris s'ils veulent demander le statut de réfugié, et de la gare du Nord, alimentés par des flux soutenus en provenance de la Méditerranée et par des aller-retours entre la capitale et Calais.

Jusqu'à l'évacuation de vendredi, près de 16.000 offres d'hébergement avaient été faites par les pouvoirs publics.
Source: http://actu.orange.fr/france/paris-un-campement-d-au-moins-1-400-migrants-evacue-CNT000000tMHYk.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13862
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Camp de migrants évacué... à vos poches citoyens !   Ven 28 Oct 2016, 07:03

Paris : les riverains de Stalingrad «à bout de nerfs» face aux campements de migrants
Par Edouard de Mareschal
Mis à jour le 27/10/2016 à 19:02
Des migrants se sont de nouveau installés dans le XIXe arrondissement, autour des stations Jaurès et Stalingrad, malgré un premier démantèlement en septembre dernier.

Plus de 2000 migrants campent dans les environs de la Gare du Nord à Paris. Des voix s'élèvent chez les riverains qui ne supportent plus les nuisances, et craignent que la situation s'aggrave avec la fermeture de la jungle de Calais.
Les langues se délient parmi les riverains du XIXème arrondissement de Paris, confrontés depuis plusieurs mois à l'arrivée massive de migrants dans leur arrondissement. Pour Marie, qui habite à côté du métro Stalingrad, «c'est devenu tout simplement insupportable.» Un mois après l'évacuation de près de 2500 migrants installés entre les stations de métro Jaurès et Stalingrad

La suite :
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/10/27/01016-20161027ARTFIG00243-paris-les-riverains-de-stalingrad-a-bout-de-nerf-face-aux-campements-de-migrants.php
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13862
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Camp de migrants évacué... à vos poches citoyens !   Ven 28 Oct 2016, 22:04

AFP, publié le vendredi 28 octobre 2016 à 11h08


Migrants: dans le nord de Paris, les campements ont été vidés à maintes reprises, mais depuis plusieurs jours, les tentes igloo se multiplient

Dans le nord de Paris, les campements de migrants ont déjà été vidés à maintes reprises. Mais depuis plusieurs jours, les tentes igloo se multiplient, au moment où, à 300 kilomètres de là, la "Jungle" de Calais est démantelée.

Entre l'avenue de Flandres et les stations de métro Jaurès et Stalingrad, les files devant les marmites des distributions de repas s'étirent inexorablement.

"Il y a trois jours, on distribuait 700 à 800 repas. Aujourd'hui, on est à plus de mille. Je ne sais pas comment on va faire", confie Charles Drane, un coordinateur de l'ONG Adventist Development and Relief Agency (Adra) qui distribue des repas le midi sur l'avenue de Flandres (XIXe arrondissement).

Pour la suite : http://actu.orange.fr/france/a-paris-les-campements-du-triangle-des-migrants-grossissent-CNT000000wc1dA/photos/distribution-de-nourriture-a-des-migrants-rassembles-dans-des-camps-de-fortune-le-27-octobre-2016-a-paris-b2e3aea7444621ccb25e9f4088c861d8.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13862
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Camp de migrants évacué... à vos poches citoyens !   Ven 04 Nov 2016, 20:20

Par Anna Benjamin, publié le 04/11/2016 à 07:25 , mis à jour à 09:14

L'évacuation d'un campement dans le nord-est de Paris, entre les stations de métro Jaurès et Stalingrad, a commencé ce vendredi matin. Près de 3000 migrants doivent être répartis dans 74 centres d'urgence en Ile-de-France.
Plusieurs centaines d'hommes étaient regroupés dans la fraîcheur matinale, peu avant 6h, un sac sous le bras derrière un cordon de gendarmes. Quai de Jemmapes, dans le 10e arrondissement de Paris, le "campement de Stalingrad" s'apprête à être démantelé. Tout autour, des bus doivent emmener toute la journée les 3000 migrants qui campaient sous le métro aérien. Destination: des centres d'hébergement d'urgence en Ile-de-France.
600 policiers déployés
Près de 600 policiers ont été déployés. Au total, 84 cars doivent les emmener vers 74 centres d'accueil d'urgence. Des gymnases ont également été réquisitionnés.Le premier bus a quitté le campement vers 6h20 dans le calme. Vers 8 heures, quelques bousculades ont eu lieu pour monter dans les bus.
"Je n'ai aucune idée d'où l'on va"
"Je n'ai aucune idée d'où l'on va", lance Adam. Originaire du Soudan, il vit sous une tente à Stalingrad depuis un mois. Une écharpe lui couvre le visage pour le protéger du froid. Posté dans les premiers, il attends de pouvoir monter dans un bus: "La vie ici était trop difficile, donc je suis content de partir. Je veux rester en France et faire une demande d'asile."
Imad Idriss, un jeune libyen, est un peu perdu. Dans un bon français, il traduit les questions que pose un groupe de migrants qui l'accompagne: "C'est quoi ces bus? Où ils vont? On va pouvoir demander l'asile après?". "Il y a des familles ici, des femmes, des enfants", lance l'un d'eux. Sur le camp, la mairie de Paris a évalué leur nombre à 150 personnes.
"Pendant une semaine à 10 jours, ces réfugiés seront hébergés dans des centres d'urgence en Ile-de-France, explique Christine Gauthier, à la Direction régionale et interdépartementale de l'hébergement et du logement (Drihl). Ils y recevront des soins médicaux et psychologiques et leur situation administrative sera étudiée. Ensuite s'ils sont éligibles à l'asile, ils iront dans des Centres d'accueil et d'orientation en province, et enfin dans des centres pour demandeurs d'asile".

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13862
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Camp de migrants évacué... à vos poches citoyens !   Ven 04 Nov 2016, 20:25

Lorsqu'il n'y en a plus il y en a encore... On vide l'océan atlantique avec une fourchette !

---------------------------------------

Déjà deux évacuations
Cette opération, qui intervient dans la foulée du démantèlement du camp de migrants de la "Jungle" de Calais, doit se dérouler en deux temps, d'abord quai de Jemmapes, puis avenue de Flandres où campaient le reste des migrants, notamment des Soudanais et Erythréens.
Ce campement avait déjà connu deux évacuations ces derniers mois, le 26 juillet (près de 2500 personnes mises à l'abri) et le 16 septembre (près de 2100). Sur place, une association récupérait quelques tentes "pour les donner aux prochains" avant que des pelleteuses n'arrivent pour nettoyer le camp.  


On va faire mieux la prochaine fois... il ne faudrait surtout pas que les arrivées cessent !

Malgré les évacuations successives, le campement s'était reconstitué rapidement au cours des dernières semaines, jusqu'à compter plus de 3000 personnes disséminées sur plusieurs centaines de mètres, sous le métro, près du canal Saint-Martin et surtout sur le terre plein de l'avenue de Flandres transformé en campement insalubre.
+ Plus d'actualité sur : Les camps de migrants à Paris et le centre d'accueil porte de la Chapelle
Paris: une partie du camp de migrants de Stalingrad détruite après un "contrôle"
Les migrants contraints de quitter Calais se pressent dans les camps de Paris
Stalingrad, Calais: le gouvernement veut en finir avec les camps de migrants

------------------------

Tous ces gens "évacués" sont maintenant à la charge de l'état français... à vos poches braves gens !

On constate tout de même que l'humaniste mairesse de Paris souhaite que nous ouvrions nos portes aux migrants mais qu'en même temps elle fait le nécessaire pour les évacuer de la capitale. Ils gâchent le paysage des bobos écolos gauchos...
La banlieue et les provinces profondes sont tout à fait adaptées pour les prendre en charge... pas touche à la ville lumière et à mon électorat.

L'art de planquer la poussière sous les tapis !
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13862
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Camp de migrants évacué... à vos poches citoyens !   Sam 05 Nov 2016, 22:39

AFP, publié le vendredi 04 novembre 2016 à 12h58
Ciotti: "une vraie opération de régularisation massive" des migrants avec les évacuations de campements
Eric Ciotti, porte-parole de Nicolas Sarkozy et député LR, a dénoncé vendredi, sur Sud Radio et Public Sénat, une "vraie opération de régularisation massive" des migrants, qui va "lancer un appel d'air" à ceux qui veulent venir en France.
"On est dans une vraie opération de régularisation massive, qui est extraordinairement dangereuse parce que si l'évacuation des camps, des +jungles+, mot abominable, s'associe d'une régularisation, ça veut dire qu'on va lancer un appel d'air à tous ceux qui veulent venir aujourd'hui en Europe en disant +en France, on régularise à bas coût finalement+", a estimé le député LR des Alpes-Maritimes.
Le démantèlement de Calais, "ça n'a pas été réussi, parce que Calais est à Stalingrad aujourd'hui", a-t-il dit, en référence au campement improvisé de 3.800 migrants évacué vendredi près de la station de métro Stalingrad à Paris.
"On voit là aussi l'inanité de la politique du gouvernement. Tous les jours on va évacuer des campements?", a-t-il interrogé.
"Rien n'est réglé sur le fond, comment on aurait dû régler ce problème? Avec une négociation forte avec la Grande-Bretagne. Il n'y a pas eu de négociations", a-t-il dit.
Évacué à plusieurs reprises, avec notamment deux évacuations record en juillet (près de 2.500 personnes "mises à l'abri") et septembre (près de 2.100), le campement proche de la station Stalingrad s'était reconstitué rapidement au cours des dernières semaines.
Par ailleurs, quelque 8.000 migrants ont été évacués ces derniers jours de la "Jungle" de Calais, démantelée, et répartis dans des centres d'accueil dispersés sur le territoire.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13862
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Camp de migrants évacué... à vos poches citoyens !   Lun 14 Nov 2016, 23:58

AFP, publié le lundi 14 novembre 2016 à 11h58

Morbihan: l'agression sexuelle d'une femme sexagénaire par un Soudanais suscite la protestation des opposants à l'accueil des migrants

Un mineur soudanais arrivé de Calais est convoqué en mars prochain en vue de sa mise en examen pour l'agression sexuelle d'une femme de 67 ans jeudi à Arzon (Morbihan), suscitant la protestation des opposants à l'accueil des migrants, a-t-on appris lundi auprès du parquet de Vannes.

Jeudi vers 18h00, alors que la sexagénaire déchargeait ses courses devant sa maison, un jeune Soudanais de 16 ans arrivé fraichement de Calais, et hébergé dans un centre d'accueil pour mineurs de la commune, est venu à sa rencontre, a raconté à l'AFP François Touron, procureur de la République de Vannes.

Dans un anglais approximatif, la dame et le jeune ont échangé des banalités avant que ce dernier ne lui donne un baiser. Après cinq baisers  la femme, excédée, s'est dégagée. Le jeune lui a alors touché le sein gauche, avant de mimer une masturbation et de s'enfuir en courant, a précisé à l'AFP le procureur.

La victime "n'a pas eu peur" mais a porté plainte, a rapporté à l'AFP le procureur.

Placé en garde à vue, le jeune Soudanais a été remis en liberté. Il est convoqué en mars 2017 devant le juge des enfants en vue de sa mise en examen pour agression sexuelle. "Une main sur le sein c'est une agression sexuelle", a précisé M. Touron.

L'agression a donné lieu à une polémique sur les réseaux sociaux, alimentée par des sites internet et des mouvements politiques hostiles à l'accueil des migrants. Ils ont relayé un appel à manifester lundi devant la mairie de la commune pour s'opposer à l'accueil des migrants.

-----------------------------

tout est sous contrôle ! Caseneuve veille ! mais il y a de mauvais Français qui vont être mécontents et mal voter.

On convoque le mis en cause pour mars prochain, les tribunaux sont débordés... devant une telle impunité soyons surpris si la situation dégénère
.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13862
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Camp de migrants évacué... à vos poches citoyens !   Mer 16 Nov 2016, 09:02

Orange avec AFP, publié le mardi 15 novembre 2016 à 13h53

Trois hommes ont été interpellés après avoir forcé l'entrée du centre pour migrants.
Un rassemblement organisé à Arzon, dans le Morbihan, par des mouvements politiques hostiles à l'accueil des migrants a dégénéré lundi soir, a-t-on appris mardi 15 novembre auprès du parquet. La manifestation avait été décidée après l'agression sexuelle d'une femme de 67 ans par un migrant dans la commune.
Une centaine de manifestants arborant des drapeaux bretons se sont rassemblés devant la mairie de la commune, avant de se diriger devant le centre d'accueil pour mineurs (CAOMI) de la ville. "Il y a eu des dégradations ainsi que des faits de violence, les manifestants ont réussi à casser le portail du centre d'accueil et à pénétrer à l'intérieur", a déclaré à l'AFP le procureur de la République de Vannes, François Touron. Trois personnes ont été placées en garde à vue avant d'être relâchées. La manifestation était encadrée par une vingtaine de gendarmes. Sur les pancartes, on pouvait lire "Agression en Bretagne, Etat français complice".
"C'est l'apparition de migrants hilares au portail qui a entraîné la deuxième attaque, très violente" du bâtiment, a tweeté Nicolas Faure, porte-parole de l'association Libertés et Entraide (LiEn) qui avait appelé à manifester.
L'agression avait eu lieu jeudi vers 18h00, alors que la sexagénaire déchargeait ses courses devant sa maison. Un jeune Soudanais de 16 ans arrivé récemment de Calais et hébergé dans le centre d'accueil pour mineurs de la commune, était venu à sa rencontre, avait raconté à l'AFP lundi le procureur de Vannes.
Le suspect remis en liberté
La dame et le jeune avaient échangé des banalités avant que ce dernier ne lui donne un baiser. Après cinq baisers la femme, excédée, s'était dégagée. Le jeune lui avait alors touché le sein gauche, avant de mimer une masturbation et de s'enfuir. La victime avait porté plainte.
Placé en garde à vue, le jeune a été remis en liberté. Il est convoqué en mars 2017 devant le juge des enfants en vue de sa mise en examen pour agression sexuelle. "Une main sur le sein c'est une agression sexuelle", avait précisé M. Touron.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13862
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Camp de migrants évacué... à vos poches citoyens !   Mer 16 Nov 2016, 18:11

Les migrants au cœur d’un bras de fer entre l’Etat et la mairie de Saint-Gaudens

Pour protester contre l’ouverture d’un centre d’accueil sur sa commune, le maire de Saint-Gaudens suspend le contrat de ville passé avec l’Etat en 2014.

LE MONDE | 05.11.2016 à 11h03 • Mis à jour le 05.11.2016 à 11h05 | Par Philippe Gagnebet (Toulouse, correspondance)

Le maire de Saint-Gaudens (Haute-Garonne) a décidé, jeudi 3 novembre, de maintenir la suspension du contrat de ville passé avec l’Etat en 2014. Il entend ainsi protester contre l’implantation d’un centre d’accueil pour les demandeurs d’asile (Cada) de trente-huit places, destiné à accueillir des migrants de Calais dans sa ville. Une première en France. « Nous avons été mis devant le fait accompli, sans concertation avec la population, argumente le maire (divers gauche) Jean-Yves Duclos. Je suis d’accord pour accueillir des réfugiés, mais pas dans ces conditions et pas dans ce périmètre, qui compte plus de 29 % de chômeurs. »
« Inadmissible », « incompréhensible », « un gâchis », « complètement irresponsable ». La décision, votée par le conseil municipal le 12 septembre, provoque depuis lors les foudres des collectivités parties prenantes du dispositif : communauté de communes, département, conseil régional, Etat.
De fait, cette suspension inédite bloque toutes les aides, exonérations fiscales ou subventions dont bénéficient commerçants, entreprises et associations. Le maire assure que les crédits concernés, environ 58 000 euros, représentent peu par rapport au budget de la ville, et que personne ne souffrira de cette situation.
« Je ne veux pas subir de diktat »

Suite à lire : http://www.lemonde.fr/societe/article/2016/11/05/les-migrants-au-c-ur-d-un-bras-de-fer-entre-l-etat-et-la-mairie-de-saint-gaudens_5025995_3224.html

--------------------------------------------------

Nous avions une situation délicate à Calais, en mettant la poussière sous le tapis pour cacher ses carences et en se refusant à appliquer les lois françaises et internationales le gouvernement organise le désordre dans tout le pays.
Il faut être un neuneu idéologue  loin des réalités pour penser qu'en injectant dans une petite ville des "migrants" inadaptés à la vie en France qui passent leur temps à jouer au foot et ont souvent des conduites incongrues envers la population que la situation va s'améliorer.

Il est vrai que flanquer la pagaille dans une ville devenue de droite ne doit pas contrarier les autorités nationales...
Si des gens du cru sont déclassés et sans travail ce ne sont pas des arrivants déconnectés de la vie française qui vont relancer l'économie... alors qu'ils n'ont pas d'emploi et vivent d'aides publiques.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12180
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Camp de migrants évacué... à vos poches citoyens !   Jeu 09 Fév 2017, 13:26

Un article intéressant sur le site du Monde...



http://www.lemonde.fr a écrit:
Pour la Cour des comptes, l’afflux de migrants met en difficulté les dispositifs d’hébergement d’urgence

Les magistrats appellent à privilégier le logement durable dans leur rapport annuel publié mercredi 8 février.

LE MONDE | 08.02.2017 à 11h28 | Par Isabelle Rey-Lefebvre

Il existe, en théorie, deux filières d’accueil d’urgence : la généraliste, destinée aux personnes sans domicile à qui, selon le principe constitutionnel, la France doit un accueil inconditionnel et continu, et celle destinée aux réfugiés et demandeurs d’asile. Mais elles se confondent parfois, comme le souligne a Cour des comptes dans son rapport annuel, paru mercredi 8 février, dont les auteurs reconnaissent, à mots couverts,  lune certaine concurrence entre public à la rue et migrants.
---/---
A Paris, la préfecture a, entre juin 2015 et août 2016, procédé à 27 évacuations de campements de rue et mis à l’abri 15 306 migrants. « L’Etat a mobilisé tous les lieux possibles : centres de formation professionnelle, hôtels, casernes… La région parisienne atteint désormais la limite des possibilités », estiment ces magistrats, pour qui « les services déconcentrés du ministère du logement sont de plus en plus absorbés par des tâches sortant de leur champ traditionnel. Ils ont ainsi, en 2016, beaucoup travaillé pour les migrants au détriment de leur mission de pilotage des dispositifs généralistes ».

La Cour des comptes appelle donc à un rééquilibrage de l’action publique, jugeant que « la pression de l’urgence ne doit pas conduire l’Etat à remettre en cause les actions appliquant le principe du logement d’abord. Ces actions sont moins coûteuses que la création de places d’hébergement d’urgence et permettent de sortir durablement de la précarité les personnes sans domicile ».

   Isabelle Rey-Lefebvre
   Journaliste au Monde
Source et ARTICLE COMPLET: http://www.lemonde.fr/logement/article/2017/02/08/pour-la-cour-des-comptes-l-afflux-de-migrants-met-en-difficulte-les-dispositifs-d-hebergement-d-urgence_5076467_1653445.html


Dernière édition par a.nonymous le Ven 10 Fév 2017, 03:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13862
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Camp de migrants évacué... à vos poches citoyens !   Jeu 09 Fév 2017, 18:27

On a beau présenter l'affaire désastreuse montée par Merkel et Junsker en magouillant les faits, couper la tête aux populistes, cacher la vérité ou la déformer gouverner en dépit du bon sens pour escamoter les drames Il y a nécessairement un moment où notre inconséquence politique et l'aveuglement doctrinaire des "opérations portes ouvertes" se heurtent au financement des débours que cela implique.

Les ressources n'étant pas extensibles ce que nous donnons aux uns fait défaut à d'autres.

Maintenant que c'est la cour de comptes dirigée rappelons le par un socialiste mis en place par sarko  qui relève l'affaire on ne peut plus mettre en cause les fantasmes nationalistes (très vilains fachos)des supposés populistes. (la pire espèce humaine vivant sur terre) la vérité est claire notre politique bien soutenue par des pouvoir non élus produit des catastrophes.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13862
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Camp de migrants évacué... à vos poches citoyens !   Mar 09 Mai 2017, 18:08

Des campements de migrants évacués porte de la Chapelle à Paris
AFP, publié le mardi 09 mai 2017 à 07h24
Migrants: opération d'évacuation de près d'un millier de personnes installées dans des campements porte de la Chapelle à Paris
Ils avaient installé leurs tentes entre les voies de circulation, dans des conditions sanitaires et de sécurité dégradées: l'évacuation de campements de près d'un millier de migrants installés depuis plusieurs semaines porte de La Chapelle, dans le nord de Paris, a débuté mardi peu après 06H00.
Dès 05H30, une foule d'hommes s'est massée sur le terre-plein où dormaient des migrants soudanais. "Le gouvernement va nous emmener dans des maisons. Je ne sais pas où mais c'est bien", explique Saïd, qui dit dormir dehors depuis un mois. "Certains, ça fait trois mois ou plus."
La circulation automobile a été coupée sur le carrefour permettant d'accéder au boulevard périphérique et à l'autoroute A1 pour permettre l'évacuation des tentes installées entre les différentes voies d'accès à la capitale, a constaté une journaliste de l'AFP.
Plusieurs centaines d'Afghans et de Soudanais vivaient depuis des semaines sur ces campements, qui se sont constitués à quelques dizaines de mètres du centre de premier accueil pour migrants, devenu depuis la destruction du camp de Grande-Synthe (Nord) le principal dispositif de transit en France.
Ces "campements illicites" présentent "des risques importants pour la sécurité et la santé de leurs occupants comme des riverains", plaident les préfectures de police et d'Ile-de-France dans un communiqué commun.
Outre les conditions sanitaires très dégradées, avec des tentes installées entre les multiples voies de l'autoroute A1 et du périphérique, la tension inquiétait aussi les pouvoirs publics du fait des rivalités entre Afghans et Soudanais, notamment pour entrer au centre de préaccueil. Une rixe brutale avait éclaté en pleine nuit mi-avril, faisant plusieurs blessés légers...

La suite : http://actu.orange.fr/france/des-campements-de-migrants-evacues-porte-de-la-chapelle-a-paris-CNT000000HQLCR.html

------------------------------

Notre danseuse de flamenco fort logiquement veut que la France accueille des migrants mais les fait évacuer de la "ville monde" (c'est l'expression à la mode) dont elle est la "mairesse"... ils doivent troubler les bobos écolos par quelques pollutions insupportables.

Un maire d'un village confiait que sa commune avait reçu un contingent de "migrants" dont il ne sait pas que faire et qui eux même n'ont rien à faire... consolation certains arrivants ont renforcé l'équipe de foot locale.
Pour le reste les arrivants semblent s'arranger avec les subsides dont ils bénéficient... le maire regrettant que l'on soit moins généreux lorsque lui même demande des aides de l'état pour sa commune.

J'ai lu avec plaisir que notre nouveau président soutenait la politique d'accueil des migrants d'Angie donc tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles...
Revenir en haut Aller en bas
joseph1



Messages : 145
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: Camp de migrants évacué... à vos poches citoyens !   Mar 09 Mai 2017, 21:32

Tout est prévu :

Accor. 62 hôtels F1 vendus pour héberger des réfugiés

http://www.letelegramme.fr/economie/accor-62-hotels-f1-vendus-pour-heberger-des-refugies-20-04-2017-11481988.php
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13862
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Camp de migrants évacué... à vos poches citoyens !   Mer 10 Mai 2017, 00:44

joseph1 a écrit:
Tout est prévu :

Accor. 62 hôtels F1 vendus pour héberger des réfugiés

http://www.letelegramme.fr/economie/accor-62-hotels-f1-vendus-pour-heberger-des-refugies-20-04-2017-11481988.php


à la caisse les cochons de payants !

Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 2973
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Camp de migrants évacué... à vos poches citoyens !   Mer 10 Mai 2017, 03:18

Ainsi, Accor cède "62 de ses 237 hôtels F1" en France. "Environ un tiers des hôtels cédés sont situés en Île-de-France, où les besoins sont les plus forts."
"Le gouvernement a lancé un plan de création de 13.000 places, mais recourt massivement à l'hôtellerie (41.000 nuitées avaient été achetées par l'État pour le seul mois de juin 2016, d'après un rapport parlementaire)."
http://www.lefigaro.fr/societes/2017/03/10/20005-20170310ARTFIG00013-accor-vend-62-hotels-f1-pour-le-samu-social.php

Si le Télégramme indique où sont les villes concernées en Bretagne (lien fourni par joseph1), cela reste à préciser ailleurs en France et notamment pour la vingtaine de sites prévus en IdF.
Pour la dépense publique, il est probable que l'achat et rénovation des hôtels F1 coute moins cher que le prix des nuitées en hôtellerie actuellement.
Mais il s'agit là de mesures techniques, qui ne dispensent pas d'un débat ouvert sur ce que la France doit ou peut (et veut ?) faire.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13862
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Camp de migrants évacué... à vos poches citoyens !   Mer 10 Mai 2017, 03:58

salamandre a écrit:
Ainsi, Accor cède "62 de ses 237 hôtels F1" en France. "Environ un tiers des hôtels cédés sont situés en Île-de-France, où les besoins sont les plus forts."
"Le gouvernement a lancé un plan de création de 13.000 places, mais recourt massivement à l'hôtellerie (41.000 nuitées avaient été achetées par l'État pour le seul mois de juin 2016, d'après un rapport parlementaire)."
http://www.lefigaro.fr/societes/2017/03/10/20005-20170310ARTFIG00013-accor-vend-62-hotels-f1-pour-le-samu-social.php

Si le Télégramme indique où sont les villes concernées en Bretagne (lien fourni par joseph1), cela reste à préciser ailleurs en France et notamment pour la vingtaine de sites prévus en IdF.
Pour la dépense publique, il est probable que l'achat et rénovation des hôtels F1 coute moins cher que le prix des nuitées en hôtellerie actuellement.
Mais il s'agit là de mesures techniques, qui ne dispensent pas d'un débat ouvert sur ce que la France doit ou peut (et veut ?) faire.

la question est double :
Gérer les arrivées et la période de "stand by"
Ensuite mettre à exécution réellement les reconduites à la frontière des gens qui ne sont pas admis au séjour en France... soit dit en passant en ce domaine les résultats sont lamentables... certes ce n'est pas nouveau mais vu les arrivées massives il conviendrait d'aviser.

Si maintenant on souhaite faire respecter les lois où va t on ?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13862
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Camp de migrants évacué... à vos poches citoyens !   Ven 12 Mai 2017, 20:07

http://actu.orange.fr/france/a-paris-de-plus-en-plus-de-migrants-afghans-arrivent-depuis-l-allemagne-CNT000000I3PSp/photos/des-migrants-durant-l-evacuation-le-9-mai-2017-du-campement-illicite-installe-porte-de-la-chapelle-a-paris-0330304f628a574abb8a19746872ab5f.html

Article bien détaillé qui démontre que nous servons de déversoir aux autres pays...

A lire c'est édifiant !

Plus que jamais "à vos poches"
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12180
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Camp de migrants évacué... à vos poches citoyens !   Mar 19 Sep 2017, 02:28

Est-il normal que les lois de la République soient ainsi bafouées par une quarantaines de migrants et que 8000 étudiants soient privés de cours ?

Est-ce le rôle d'un syndicat étudiant tel que l'UNEF que "d'avaliser" une telle situation ?



Citation :
Reims : des migrants s'installent dans l'université, 8.000 étudiants privés de cours

Orange avec AFP, publié le lundi 18 septembre 2017 à 09h40

Les portes de l'université Croix-Rouge de Reims sont restées closes, lundi 18 septembre. La direction a décidé de fermer temporairement l'établissement après l'installation d'un groupe d'une quarantaine de migrants, menacés d'expulsion, dans les locaux, selon une information de France Bleu.

Les cours sont suspendus "jusqu'à nouvel ordre" et les étudiants, invités à ne pas se rendre sur place.
À l'université Croix-Rouge de Reims, dans la Marne, l'habituelle agitation de début de semaine a laissé place à un calme plat. Dimanche soir, le président de l'université Guillaume Gellé a publié un arrêté pour fermer le campus. "L'accès aux locaux de l'université situés sur le campus Croix-Rouge est interdit jusqu'à rétablissement des conditions de sécurité", a écrit le chef d'établissement. La mesure impacte pas moins de 8.000 étudiants.

Cette décision a été prise après un événement imprévu. Durant le week-end, une quarantaine de migrants, dont des enfants, se sont installés dans des bâtiments de cette université, qui regroupe des filières de droit, sciences économiques, lettres et sciences sociales. Selon France Bleu, ces personnes en situation irrégulière campaient depuis plusieurs mois dans un parc de la ville et étaient menacées d'expulsion. Elles ont finalement quitté leurs abris de fortune avant d'en être délogées et se sont installées sur le campus universitaire, avec l'aval du syndicat étudiant Unef.

"La sécurité du domaine universitaire" n'est plus assurée, a déclaré Guillaume Gellé à France Bleu. Ni pour les étudiants, ni pour le personnel, pas plus que pour les migrants installés là. L'Unef, pour sa part, a appelé "les autorités locales, la mairie de Reims, la préfecture à héberger ces familles de manière urgente", dans un communiqué de presse.
http://actu.orange.fr/france/reims-des-migrants-s-installent-dans-l-universite-8-000-etudiants-prives-de-cours-magic-CNT000000NKH0T.html
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14237
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Camp de migrants évacué... à vos poches citoyens !   Mar 19 Sep 2017, 03:06

40 migrants enfants compris sous tentes encadrés par des associations. 8000 étudiants se retrouvant dans un domaine non sécurisé. On va voir comment cela va évoluer.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13862
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Camp de migrants évacué... à vos poches citoyens !   Mar 19 Sep 2017, 03:09

Comment peut on faire pour faire respecter la loi ? et surtout ne pas la respecter...

Est il juste que des migrants ne puisse pas s'installer sur un campus ? Auront ils l'accès à la salle de documentation ou à la bibliothèque ? Pourront ils prendre leurs repas au restaurant de la fac ? auront ils des bons repas ? Peuvent ils bénéficier des douches du complexe sportif ?

Voila les questions intelligentes ! au titre de quelle loi doit on les priver du confort ?

ça ne vous rappelle personne ?

Comment résoudre cette équation magistrale qui consiste à traiter un dossier qui ne devrait pas exister...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14237
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Camp de migrants évacué... à vos poches citoyens !   Mar 19 Sep 2017, 03:12

Comme cela : L'université indique à BFMTV.com qu'il n'est pas question de déposer plainte, aucune dégradation n'ayant été constatée. Mais son président a indiqué au quotidien régional envisager une action en justice afin de demander leur expulsion. Tout en modérant son propos.

L'université, "pas habituée à gérer de genre de situation", assure de son côté à BFMTV.com que "le projet, c'est de rouvrir au plus vite le campus".

"Il y a des échanges avec le préfet et l'État sur la suite à donner. Le but, ce n'est pas l'expulsion en tant que telle."

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13862
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Camp de migrants évacué... à vos poches citoyens !   Mar 19 Sep 2017, 04:44

Dans un état de droit (la France qui hésite à prendre des mesures contre le terrorisme au non de l'état de droit) des "migrants" en situation illégale sur le territoire national qui se foutent de tout (doit on les en blâmer tant nous sommes à la dérive) occupent une université.

Cette situation pose un problème juridique aux enseignants de la dite université là même où ils enseignent le droit. cocasse n'est ce pas ?

J'ai la naïveté de penser qu'en respectant et en faisant appliquer la loi nationale l'affaire serait plus simple...
Mais il est vrai que si les professeurs de droit en faculté qui sont sur place ignorent les lois française... ça complique les choses.

Heureusement nous avons des syndicats et des associations qui vont les aider.

Sous peu le campus va devenir une "ZAD" (zone à défendre contre les étudiants) avec "black block" et tout ce qui va avec pour protéger le site. Super macron en tenue de flic (non pas flic c'est dangereux) va venir rétablir l'ordre.

Illustration de la situation française : les profs d'une fac de droit sont incapables de dire la loi et de la faire mettre en application et les étudiants pendant ce temps sont en vacances puisqu'ils ne peuvent pas travailler.
Merci les migrants ! merci les assoces qui vivent avec nos impôts... en prime !

Electeurs contribuables... avant de voter, réfléchissez.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14237
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Camp de migrants évacué... à vos poches citoyens !   Mar 19 Sep 2017, 08:00

Macron souhaite un modèle d'asile à l'allemande. Le projet de loi "immigration et asile" doit permettre au modèle français de se rapprocher du modèle allemand afin de permettre une plus grande efficacité face à un défi commun.

PARIS (Reuters) - Le projet de loi "immigration et asile" doit permettre au modèle français de se rapprocher du modèle allemand afin de permettre une plus grande efficacité face à un défi commun, a déclaré mardi Emmanuel Macron.

Comme ses voisins européens, la France a été confrontée en 2015 et 2016 à des flux sans précédent de migrants fuyant les zones de conflit, qui ont saturé les dispositifs d'accueil et asphyxié un système d'asile déjà à bout de souffle.

Faute de places suffisantes en structure d'accueil, les migrants arrivant sur le sol français se retrouvent à vivre souvent dans la rue, livrés à eux-mêmes, dans des conditions de vie qualifiées d'"inhumaines" par le Défenseur des droits.

"Si nous n'engageons pas cette refondation (de la politique d'accueil et d'asile-NDLR), c'est le consensus républicain, autour de notre tradition d'accueil et d'asile qui risque d'être remis en cause", a estimé le chef de l'Etat, devant les préfets réunis à l'Elysée. "Les seuls gagnants de cette situation ce seront les extrêmes".

"C'est pourquoi j'ai demandé au gouvernement de présenter un projet de loi, en vue de son adoption au premier semestre 2018". "Le texte de loi, je souhaite qu'il ait un objectif simple : que le modèle français se rapproche du modèle allemand. Nous avons des défis communs, ils vont supposer une adaptation de la réglementation européenne en commun. Rapprochons nos droits, soyons plus efficaces".

Le projet de loi, qui sera porté par le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, "comportera plusieurs dispositions" permettant "d'améliorer les retours dans les pays d'origine, de manière très concrète, en faisant comme nos voisins, en particulier l'Allemagne."

Plus globalement, Emmanuel Macron a une nouvelle fois souhaité une meilleure coopération et des avancées au niveau européen, saluant au passage la qualité des échanges avec l'Italie, en première ligne sur la question des migrants.

"Il y a aujourd'hui sept textes qui constituent le paquet asile, je souhaite que nous puissions accélérer leur discussion, leur redonner une véritable cohérence parce que notre réponse est aussi une réponse européenne", a-t-il dit.

La question du droit d'asile est source de tensions entre les pays membres de l'Union européenne dont les désaccords ont émergé avec la crise de 2015, notamment entre l'Allemagne et l'Italie et la Pologne et la Hongrie.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13862
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Camp de migrants évacué... à vos poches citoyens !   Mar 19 Sep 2017, 08:10

Ce qui explique que macron recommande sans doute aux migrants d'occuper le campus d'une université... et que des étudiants ne puisse pas suivre une scolarité normale.

Conclusion tout va bien ! vive macron et vive les migrants !

et que va faire macron maintenant ? solution ?

Parce que nous en connaissons un qui demande toujours aux autres la solution.
Comme nous ne sommes pas macron nous attendons qu'il décide : soit une université est destinée à des gens qui font des études soit c'est une structure destinée aux migrants illégaux... qui occupent sans droit l'espace national.

Toute nouvelle dérive stupide entrainera des réponses du même niveau. le débat sera terminé car le fil sera fermé...

A terme lorsque le forum aura perdu tout intérêt... il fermera ! ou tombera en désuétude car les mêmes causes et les mêmes individus produisent toujours les mêmes effets.

C'est sans doute le but recherché par ceux en difficulté dans le "pseudo débat" qui leur échappe et trouvant les échanges dérangeants pour l'idéologie officielle souhaitent la disparition de l'espace d'expression libre.


Dernière édition par tonton christobal le Mar 19 Sep 2017, 08:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14237
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Camp de migrants évacué... à vos poches citoyens !   Mar 19 Sep 2017, 08:21

La faute à qui, d'après vous.

De mon point de vue tant que l'on se respecte, ce forum ne sera pas mis dans une impasse.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13862
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Camp de migrants évacué... à vos poches citoyens !   Mar 19 Sep 2017, 08:24

de la faute des étudiants et non pas de macron ni surtout des gentils "migrants"
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12180
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Camp de migrants évacué... à vos poches citoyens !   Mar 19 Sep 2017, 08:24

Rappelons qu'Emmanuel Macron veut aussi (en juillet 2017):

- mettre en place des "hot spots" en Libye pour éviter que des personnes prennent le risque de traverser la Méditerranée alors qu'elles n'ont aucune chance d'obtenir l'asile
- accélérer le traitement des dossiers et donc la reconduite à la frontière de ceux qui ne sont pas éligibles à l'asile
- rendre les reconduites à la frontière effectives
- faire cesser l'immigration économique

Des mesures compréhensibles attendues par nombre de citoyens.....
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13862
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Camp de migrants évacué... à vos poches citoyens !   Mar 19 Sep 2017, 16:17

a.nonymous a écrit:
Rappelons qu'Emmanuel Macron veut aussi (en juillet 2017):

- mettre en place des "hot spots" en Libye pour éviter que des personnes prennent le risque de traverser la Méditerranée alors qu'elles n'ont aucune chance d'obtenir l'asile
- accélérer le traitement des dossiers et donc la reconduite à la frontière de ceux qui ne sont pas éligibles à l'asile
- rendre les reconduites à la frontière effectives
- faire cesser l'immigration économique

Des mesures compréhensibles attendues par nombre de citoyens.....

Les hot spots implantés par un pays dans un pays étrangers qui donnent des autorisations pour venir dans le pays concerné cela s'appelle dans le langage courant une représentation diplomatique en l'espèce un consulat. L'autorisation s'appelant un "visa".
Ce qui suppose que le demandeur remplisse certaines conditions définies par des accords officiels... ce qui est tout le contraire d'un migrant tel que nous le connaissons.
macron est très fort il invente ce qui existe et n'est visiblement pas utilisé par ceux qui se disent migrants. Pourquoi perdre du temps dans des formalités vouées à l'échec alors que tout s'arrange sur place ? quitte à enfreindre en permanence la loi en restant sur place en bénéficiant de l'indulgence générale.

Sauf a être un utopiste béat j'imagine mal que des hot spots implantés dans le pays d'origine empêchent les clandestins de partir puisque par définition ils ne respectent pas la loi...

Le hot spot était à l'origine un filtre à mettre en place dans le pays d'arrivée gérant l'immigration au nom de l'Europe afin d'examiner sur le champ la situation du demandeur d'asile et d'éviter de voir s'installer partout des camps de migrants incontrôlés.
Dans ce cas de figure au lieu de perdre des mis en cause dans la nature à travers l'Europe on pouvait faire retourner l'arrivant chez lui sur le champ. C'est ce qui se passe à un poste frontière.

A noter que tout arrivant débouté du droit d'asile dans un pays de l'espace européen l'est pour tout l'espace européen. On pratique à l'envers avec les grands avantages qui en découle d'autant que les migrants refusent d'être identifiés ou utilisent des identités multiples.

Bon courage à nos étudiants ils pourront remercier les associations et leur syndicats de leur avoir pourri leur année d'étude et leurs conditions de travail.
Nul doute que la cohabitation va se faire de manière harmonieuse.

Grace à l'action conjuguée de la teutonne et du président de la commission on pratique à l'inverse... des lois internationales et des règles européennes avec les grands avantages que nous en tirons.

humoriste germano congolais illustrant la situation de l'Europe :

https://www.facebook.com/breizhinformation/videos/1636276996405045/
Revenir en haut Aller en bas
 
Camp de migrants évacué... à vos poches citoyens !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Camp de migrants évacué... à vos poches citoyens !
» Dunkerque : trois gendarmes blessés par des jets de pierre dans un camp de migrants.
» Dunkerque - Un camp humanitaire pour les migrants va ouvrir à Grande-Synthe.
» [Ports] FÉCAMP
» actes à fécamp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: