Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Privatisation "de gauche" des contôles de vitesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 12183
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Privatisation "de gauche" des contôles de vitesse   Ven 08 Avr 2016, 08:17

On imagine aisément la réaction des gauches, sociale-démocrate et antilibérale réunies, si la privatisation des contrôles de vitesse avait été mise en place par un gouvernement de droite....

Ceci étant, le gouvernement pourrait aller plus loin et confier cette tache à des travailleurs roumains détachés comme cela a été fait pour l'université d'été du PS, ça coûterait sûrement encore moins cher à l'Etat...


"« On privatise juste l’action de bouger la voiture, avec un chauffeur qui va se promener avec ce radar. On va dire avant au chauffeur par où il doit passer et après vérifier qu’il l’a bien fait. On contrôlera tout ce qu’il va faire dans le cadre d’un marché public, a précisé Emmanuel Barbe. Ces voitures liront automatiquement les panneaux [de limitation de vitesse]. L’entreprise privée ne participe en rien à la constatation de l’infraction », a-t-il souligné."


http://www.lemonde.fr/societe/article/2016/04/07/le-gouvernement-assure-ne-pas-vouloir-privatiser-les-controles-radars-mobiles_4898056_3224.html a écrit:
Le gouvernement assure ne pas vouloir privatiser les contrôles radars mobiles

Le Monde.fr avec AFP | 07.04.2016 à 14h37

Le gouvernement va externaliser le pilotage des voitures équipées de radars embarqués, et non privatiser les contrôles de vitesse, a déclaré, jeudi 7 avril, le délégué interministériel à la sécurité routière, Emmanuel Barbe, démentant certaines annonces de presse.

Le 2 octobre, lors d’un conseil interministériel de sécurité routière (CISR), le premier ministre, Manuel Valls, avait annoncé que certaines tâches de contrôle par radars mobiles de nouvelle génération (RMNG) seraient « externalisées », c’est-à-dire confiées à des « prestataires agréés » par l’Etat, afin d’en multiplier le nombre. Ce dispositif sera expérimenté « à partir de fin août », avant une probable généralisation en janvier 2017.

Ce CISR avait été réuni pour étudier des moyens d’enrayer la hausse de la mortalité routière enregistrée en 2014 (3 385 morts, + 3,5 % par rapport à 2013). Cette augmentation s’est poursuivie pour la deuxième année d’affilée en 2015 (3 464 tués, + 2,4 % par rapport à 2014), une situation inédite depuis trente-cinq ans.



Cahier des charges

« On privatise juste l’action de bouger la voiture, avec un chauffeur qui va se promener avec ce radar. On va dire avant au chauffeur par où il doit passer et après vérifier qu’il l’a bien fait. On contrôlera tout ce qu’il va faire dans le cadre d’un marché public, a précisé Emmanuel Barbe. Ces voitures liront automatiquement les panneaux [de limitation de vitesse]. L’entreprise privée ne participe en rien à la constatation de l’infraction », a-t-il souligné.

« Déjà à l’heure actuelle, les policiers et gendarmes qui sont dans les voitures ne verbalisent pas. Le PV est fait par un officier à Rennes, au centre automatisé de constatation des infractions routières », a-t-il insisté. « Il y a un cahier des charges. En lien avec les forces de l’ordre, nous allons leur dire les routes qu’ils doivent parcourir, on contrôlera les missions ex-post pour être certains qu’ils sont allés là où on voulait qu’ils aillent ou qu’ils ne sont pas sortis à des heures anormales... Les véhicules restent propriété de l’Etat », a-t-il poursuivi.

Le but est de multiplier les contrôles opérés par ces voitures, actuellement sous-utilisées. « Parce que les policiers et gendarmes sont mobilisés sur beaucoup tâches en ce moment, les voitures ne tournent qu’une heure treize par jour en moyenne », a expliqué M. Barbe, qui aimerait voir le nombre de ces contrôles « multiplié par trois ». Le parc des 319 voitures équipées de RMNG sera également porté à 440 d’ici à deux ans.
Source: http://www.lemonde.fr/societe/article/2016/04/07/le-gouvernement-assure-ne-pas-vouloir-privatiser-les-controles-radars-mobiles_4898056_3224.html
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Privatisation "de gauche" des contôles de vitesse   Ven 08 Avr 2016, 16:48

Il y a là une polémique stupide. En effet je ne vois pas en quoi un chauffeur de ces voitures peut augmenter les excès de vitesses! Si il y a augmentation des PV (ce qui arrivera certainement) cela voudra dire que trop de conducteurs sont en infraction et qu' ils devront en accepter les conséquences.
Question : quand l' on se tape sur un doigt avec un marteau, qui est le responsable, la main qui le tient ou bien le marteau?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12183
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Privatisation "de gauche" des contôles de vitesse   Ven 08 Avr 2016, 21:58

De base que la vitesse soit contrôlée et les excès sanctionnés est une bonne chose en terme de sécurité routière, ce n'est pas le débat....

Jusqu'à maintenant ces contrôles quand ils sont mobiles sont effectués par des véhicules de police ou de gendarmerie conduits par des fonctionnaires ou des militaires et quand aucun fonctionnaire ou militaire n'est disponible parce qu'occupés à d'autres tâches, le véhicule reste au garage....

L'idée du gouvernement est d'"externaliser [ à des sociétés privés] le pilotage des voitures équipées de radars embarqué"....

Et ce alors que le gouvernement étudie au même moment la possibilité d'armée les vigiles appartenant là aussi à des sociétés privées...


Où le show devient guignolesque c'est que pendant ce temps des élus comme ceux de la majorité municipale "Fontenay pour tous" refusent de leur coté de doter notre ville d'une vraie police municipale au prétexte que la police est une fonction régalienne devant être assurée par l'état...


http://www.leparisien.fr/faits-divers/antiterrorisme-le-port-d-arme-a-l-etude-pour-les-vigiles-prives-04-03-2016-5597623.php a écrit:
Antiterrorisme : le port d'arme à l'étude pour les vigiles privés
04 Mars 2016, 08h52 | MAJ : 04 Mars 2016, 08h45

Ils ne sont pas policiers, ni gendarmes, ni convoyeurs de fonds. Et pourtant, les vigiles privés pourraient bientôt être armés. Selon une information du Figaro, le ministère de l'Intérieur planche actuellement à la création d'un statut, celui d'agent de sécurité renforcée, qui permettrait d'assouplir la législation en vigueur.

Selon l'article L613-5 entré au code de la sécurité intérieure en 2012,  les vigiles privés des HLM sont autorisés à porter une arme, seulement en service et à la condition qu'ils aient l'accord de la préfecture dont ils dépendent. Des préfectures souvent réticentes à l'idée de délivrer les permis. Depuis juillet 2013, les agents de sécurité privés des HLM de Paris peuvent à porter des matraques et des bombes lacrymogènes.  Les cas de vigiles armés sont plutôt rares mais depuis les attentats de janvier 2015, des agents privés affectés à la surveillance des journalistes de Charlie Hebdo sont armés.

Pensé par la préfecture de police de Paris et le Conseil national des activités privées de sécurité (Cnaps), ce texte «est sur le point d'aboutir», assure Le Figaro. Le dispositif est inspiré par le statut des convoyeurs de fonds, privés mais autorisés à s'armer. «Le système des transports de fonds, privatisé dans les années 1980, n'a connu quasiment aucune bavure», confie Alain Bauer, criminologue et président du Cnaps.

Ce texte concernera des milliers d'agents affectés à la sécurité des sites sensibles comme des salles de spectacles, des usines ou des stades.
Source: http://www.leparisien.fr/faits-divers/antiterrorisme-le-port-d-arme-a-l-etude-pour-les-vigiles-prives-04-03-2016-5597623.php
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13863
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Privatisation "de gauche" des contôles de vitesse   Sam 09 Avr 2016, 01:45

Il y a 35 ans les partis de gauche entraient en transes lorsque des maire envisageaient de créer une police municipale.
Il s'agissait de s'opposer à la mise en place de "milices fascistes" à la dévotion d'un élu...

Quelques années plus tard il s'agissait de combattre l'armement des polices municipales... dont on pouvait craindre le pire.

Le gouvernement de gauche offre de fournir les 357 magnum de la police nationale à prix cassé aux municipalités... il y a quelques années les mêmes limitaient le calibre des police municipales au 38 spécial (pour les non initiés un 357 est en gros 3 fois plus puissant qu'un 38...)

Mais c'était "avant" ! maintenant fleurissent les boites de sécurité privées où le meilleur et le moins bon peuvent se rencontrer et on est sur la voie de les armer... le tout sous un gouvernement de gauche.

Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis nous avons donc la gauche la plus intelligente du monde !
Revenir en haut Aller en bas
 
Privatisation "de gauche" des contôles de vitesse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Memento TAP, Fesse droite Epaule, gauche...
» Strasbourg ravagée : quand l'extrême gauche est à l'oeuvre
» Une réponse du ministère sur la "privatisation" des archives
» Dort toujours à gauche!!!
» [RECH] Boite de vitesse PK 9, faire offre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: