Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 Empty
MessageSujet: Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne   Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 EmptyVen 08 Avr 2016, 08:51

Rappel du premier message :

L'Institut Montaigne suggère de porter l'âge de départ à la retraite à 63 ans - contre 62 ans prévu par la dernière réforme - d'ici 2025. Parallèlement, l'idée serait de prolonger la durée de cotisation à 43 ans au cours des dix prochaines années, afin de rétablir l'équilibre des comptes. "Agir sur seulement un des deux leviers se révélerait injuste et inefficace, Ce rattrapage rapide pourrait ensuite être suivi d'une évolution plus douce qui prendrait en compte les gains d'espérance de vie : par exemple, une augmentation de deux tiers des gains d'espérance de vie garantirait un équilibre plus durable". Comprend qui veut, tout en appréciant la formulation au conditionnel, il ne faudrait pas prendre les gens pour des truffes, si le plan in fine ne marchait pas.

Pour une réforme efficace, l'Institut Montaigne préconise également de faire converger le système public et privé. Il pointe deux différences notables : la présence dans les régimes spéciaux et pour certaines catégories de fonctionnaires d'âges d'ouverture des droits à retraite plus bas que dans le secteur privé (52 ans à la RATP par exemple) et le mode de calcul de pension (6 derniers mois dans la fonction publique contre les 25 meilleures années dans le privé). Selon les estimations de l'institut, le rapprochement entre les deux régimes permettrait, non seulement de faire accepter plus facilement les prochaines réformes, mais surtout d'économiser autour de 8 milliards d'euros par an...

En revanche, les auteurs de l'étude se montrent plus sceptiques sur la généralisation de la retraite par points, système qui régit actuellement les régimes complémentaires Agirc-Arcco. Le principe est le suivant : le nombre de points acquis est fonction des cotisations de l'assuré. Le montant de la retraite se calcule en multipliant le nombre de points acquis par la valeur du point. Malgré une plus grande lisibilité, "une telle réforme n'a, par elle-même, aucun effet sur la réduction du déficit des régimes de retraite",  de même, "le développement des fonds de pensions à la française", prendrait plusieurs décennies, ce qui "ne peut donc pas dispenser, entre temps, des efforts d'ajustement des régimes par répartition". La rumeur, tenace, commence à circuler, il va falloir réduire les retraites complémentaires entre 14 et 18% en 2018 pour sauver le système. Tout cela est en marche, et Macron veut nous le faire savoir.

Autre volet des bonne feuilles de l'Institut : l’argument de « bon sens » qui consiste à alléger les charges sociales pour, à la fois remédier au problème du chômage et stimuler la compétitivité des entreprises qui a inspiré le Cice.  

La manière dont cela est relayé par l’Institut Montaigne depuis mars 2014 se laisse lire : Son analyse portant rétroactivement sur l’impact du dispositif précédent « zéro charges » mis en place entre décembre 2008 et décembre 2009 qui ne concernait que les entreprises de moins de 10 salariés, leur permettant de bénéficier d’une exonération totale de charges patronales pour toute embauche d’un salarié rémunéré en-dessous de 1,6 fois le Smic. En gros, l'Institut Montaigne conclut qu'il n’y a pas eu d’embauche à la clef. Heureusement le Cice devait remédié à ces écueils…

Rebelote, la perspective émise au conditionnel devenant : "La baisse du coût du travail via le dispositif de Crédit d’Impôt Compétitivité Emploi (CICE) pourrait créer à long terme (comprendre pas avant moins cinq ans) quelques  emplois marchands". Les simulations effectuées par Bercy et révélées par le rapporteur du Budget font état d’une estimation réaliste de 190 000 d’ici 2017 ! Ramené aux milliards concédés, cela ne parait pas donné. Pas grave, le changement ce n’est plus maintenant, il est en marche.

Emmanuel Macron en lançant ce mercredi soir son tout nouveau mouvement politique transpartisan baptisé « En Marche », a failli omettre de dire que son parti était domicilié à l’adresse du directeur dudit Intitut Montaigne, rue de la Boétie. Et il faut que chacun se le dise, cet institut n’est pas un cercle de réflexion proche du patronat.

Mais c’est un peu comme les panama papers, Il ne faut pas tout mélanger nous dit ce fameux directeur. L’adresse légale du mouvement « En marche » n’est pas déposée au nom du directeur de l’institut, Laurent Bigorgne, mais « au nom de son épouse, qui est une amie personnelle d’Emmanuel Macron », Tilt. On croirait lire de l’Aliot ou du Philippot à propos des liens patriotiques entre Jeanne, les gudards et le FN ce gentil directeur déclarant « C’est un engagement et un service rendu à titre privé. Il n’y a aucun soutien logistique, ni aucun lien entre l’Institut Montaigne et le mouvement En Marche », Trop bien.
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 14677
Date d'inscription : 30/05/2011

Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne   Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 EmptyJeu 26 Jan 2017, 12:04

Libellule a écrit:
---/---
"La responsabilité du président est majeure, car il n'a jamais su trancher, remettre les frondeurs dans le rang. Il fallait qu'il tape du poing sur la table", s'agace auprès du Figaro le député de l'Eure François Loncle, qui envisage de rejoindre le camp Macron si Manuel Valls perd dimanche.
---/---


J'ai dit tocard...... sur toute la ligne......

Pour ce qui est de rejoindre Macron, attendons mais ce député ne sera sans doute pas le seul si ce n'est pas Valls qui est désigné candidat au deuxième tour de cette primaire de la "Belle alliance populaire"...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne   Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 EmptyJeu 26 Jan 2017, 13:39

les électeurs sont pris entre un cauchemar éveillé et une séance de grand guignol...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne   Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 EmptyJeu 26 Jan 2017, 14:49

Ils voteront sous peu. Nous verrons bien ce qu'il en ressort. Chacun peut y aller de sa petite phrase ou de son pronostic. In fine, il n'est pas sûr que ceux qui annoncent des boulevards pour la droite et l’extrême droite ne soient pas en train de se tromper. Pour ma part je n'aime pas faire de pronostics ; mais montrer les mouvements en cours dans les positions des uns et des autres, socialistes, udi, écologistes alors que le puzzle des présidentielles se constitue peu à peu avec des pièces très particulières, me parait être une contribution au débat qu'il ne faut pas négliger.  Rêve, cauchemar, guignol. Certes vous jetez ces mots en pâture comme si les électeurs étaient des moutons ; il fut un temps où on les a considérés comme des veaux. De Gaulle y a perdu sa splendeur. Mépriser les électeurs c'est nul. Comme il est tout aussi nul de balaner à l'emporte pièce des mots comme ânes, tocard, et j'en passe.

Les français s'interrogent pour qui 'ils vont pouvoir voter, ça c'est sûr. Laissons leur la possibilité de poursuivre leur réflexion.

La crise est là, elle est multiple, ; sociale, environnementale, identitaire, sécuritaire, européenne, mondiale ; les bruits de botte augmentent, les gros bras musclés font des leurs au USA ou en Russie ; les guerres tuent en nombre dans une quasi indifférence ; les partis traditionnels se trucident, des oiseaux de mauvaise augure veillent espérant ramasser la mise : garder en mémoire les années noires de 1930 et des suivantes, peut aider à ne pas se tromper.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne   Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 EmptyJeu 26 Jan 2017, 15:43

Il faut faire de la "pédagogie" !

Expliquer, justifier... et tromper !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne   Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 EmptyDim 09 Avr 2017, 07:23

« Pour mettre en œuvre une politique ambitieuse, il faut des directeurs qui endossent la feuille de route décidée par le politique. »

M. Macron ambitionne aussi de mettre en place, avant les législatives de juin, un projet de loi de moralisation de la vie politique. Celui-ci comportera, explique-t-il, « l’interdiction du népotisme pour les parlementaires ». Pour éviter les conflits d’intérêts, les activités de conseil seront interdites.

Sur le plan économique, l’ancien ministre de l’économie souhaite que plusieurs textes soient présentés dès l’été, dont un sur la simplification des normes. « Dès mon entrée en fonction, un audit des finances publiques sera demandé afin de disposer, à la mi-juin, des résultats de la gestion en cours », prévoit-il aussi, précisant qu’il n’y aurait pas de loi de finances rectificative dans les premiers mois : « ni cadeau, ni augmentation d’impôts. »

Il souhaite en outre introduire un projet de loi d’habilitation pour simplifier le droit du travail et décentraliser la négociation. « Le tout par ordonnances, pour procéder de manière rapide et efficace », détaille-t-il.

« Il s’agit de donner plus de place à l’accord majoritaire d’entreprise ou de branche, d’une part, d’encadrer les décisions des prud’hommes, d’autre part. »
En matière de sécurité, une cellule de coordination du renseignement ainsi « qu’une task force sur le terrorisme islamiste sous l’autorité du président » seront mises sur pied.

Enfin, Emmanuel Macron compte faire « un tour des capitales européennes » afin de proposer une « feuille de route à cinq ans pour doter la zone euro d’un vrai budget et pour une vraie Europe à 27 de l’environnement, de l’industrie et de la gestion des migrations ».

Le Monde avec AFP

Chacun des ministres aura une feuille de route présentée avant les législatives, avec des objectifs en termes de politiques publiques et de budget. Leur efficacité sera évaluée régulièrement et je déciderai une fois par an, en lien avec le Premier ministre, de les reconduire, ou pas", explique Emmanuel Macron. Le candidat se dit également certain, s'il est élu, d'avoir derrière lui une majorité au Parlement : "On n’a jamais vu, depuis 1958, le peuple français dire le contraire aux législatives de ce qu’il a dit quelques semaines plus tôt à la présidentielle".
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

Gérard

Messages : 4189
Date d'inscription : 08/07/2010

Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne   Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 EmptyDim 09 Avr 2017, 10:58

Après les forsythias, les jonquilles, le lilas et le muguet on aura les investitures locales... et là ça va être douloureux.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
matmut

matmut

Messages : 2081
Date d'inscription : 10/07/2010

Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne   Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 EmptyDim 09 Avr 2017, 11:08

Merci Libellule de souligner quelques points de l'ambitieux programme social-économique de E.Macron.sans quelques remarques assassines dont on aurait pu attendre d'un élu EELV.
Pour moi une seule chose me dérange dans cette présentation, c'est l'utilisation du terme feuille de route qui a été décrédibilisé par son utilisation répétée par le président Hollande.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea

Messages : 4283
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 71
Localisation : Fontenay sous Bois

Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne   Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 EmptyDim 09 Avr 2017, 11:25

Pour ma part je ne lit plus "feuille de route" mais le traduit par quelque chose de plus concret :
« énoncé de mission » ou « ordre de mission ».
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 759
Date d'inscription : 22/12/2014

Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne   Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 EmptyDim 09 Avr 2017, 18:17

A feuille de route de Macron ce sont les GOPÉ (Grandes Orientations de Politiques Économiques)
Chaque année, la Commission des Communautés Européennes définit les « Grandes Orientations des Politiques Economiques » (GOPE). Celles-ci comportent des orientations générales destinées à l’ensemble des Etats membres et des orientations spécifiques destinées à chaque Etat membre. Elles reçoivent une traduction concrète dans les différents pays de l’Union Européenne.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne   Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 EmptyDim 09 Avr 2017, 18:24

Et Oui il y a encore des européens en France.. Conscients des interactions en cours sur le plan macroeconomique. Et pas prêts à se laisser impressionner par des nationalistes.

Être européen et pragmatique, ce n'est pas si mal par les temps qui courent.
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 759
Date d'inscription : 22/12/2014

Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne   Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 EmptyLun 10 Avr 2017, 11:54

Libellule a écrit:

Être européen et pragmatique, ce n'est pas si mal par les temps qui courent.

Est-ce qu'en tant qu’européen pragmatique vous approuvez les guerres menées en Syrie, Libye et peut-être un jour en Ukraine (contre la Russie) ?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14677
Date d'inscription : 30/05/2011

Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne   Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 EmptyLun 10 Avr 2017, 13:24

Etre pro-européen est une chose, accepter sans broncher qu'un pays comme la Roumanie avec un salaire minimum de 275 Euros par mois récupère nos emplois en est une autre.....
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne   Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 EmptyLun 10 Avr 2017, 14:05

@coufsur je suis pour un pacifisme absolu personnellement. Et Pragmatiquement Européen.

Je n'accepte pas Tout sans broncher. Mais je ne plaide pas pour la dislocation de l'Europe qui se décline en xxx xit
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 759
Date d'inscription : 22/12/2014

Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne   Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 EmptyLun 10 Avr 2017, 14:33

"@coufsur je suis pour un pacifisme absolu personnellement. Et Pragmatiquement Européen."

L'article 42 du TUE (Traité sur l'Union Européenne) subordonne l'UE à l'OTAN.


Dernière édition par coufsur le Lun 10 Avr 2017, 15:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 759
Date d'inscription : 22/12/2014

Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne   Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 EmptyLun 10 Avr 2017, 14:52

a.nonymous a écrit:
Etre pro-européen est une chose, accepter sans broncher qu'un pays comme la Roumanie avec un salaire minimum de 275 Euros par mois récupère nos emplois en est une autre.....
que proposez-vous pour régler cette anomalie ?
Revenir en haut Aller en bas
matmut

matmut

Messages : 2081
Date d'inscription : 10/07/2010

Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne   Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 EmptyLun 10 Avr 2017, 15:45

a.nonymous écrit:
Citation :
Etre pro-européen est une chose, accepter sans broncher qu'un pays comme la Roumanie avec un salaire minimum de 275 Euros par mois récupère nos emplois en est une autre....
Est ce la faute de l'Europe? Non mais aux chefs d'états nationaux dont nos présidents français qui n'ont pas su ou pas voulu s'y opposer.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

Gérard

Messages : 4189
Date d'inscription : 08/07/2010

Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne   Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 EmptyLun 10 Avr 2017, 17:03

Les peuples sont-ils irresponsables?
Les discours opposés de Chirac et de le Pen au sujet de la rafle du Vel d'hiv s'inscrivent dans ce débat

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14677
Date d'inscription : 30/05/2011

Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne   Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 EmptyLun 10 Avr 2017, 17:34

matmut a écrit:
Est ce la faute de l'Europe? Non mais aux chefs d'états nationaux dont nos présidents français qui n'ont pas su ou pas voulu s'y opposer.


Un marché unique sans harmonisation salariale, sociale, fiscale et environnementale est juste une utopie qui ne peut pas fonctionner sauf au détriment de certains peuples.... Depuis l'élargissement de 2004 à des pays low cost nous en faisons hélas les frais...
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 759
Date d'inscription : 22/12/2014

Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne   Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 EmptyLun 10 Avr 2017, 18:01

Il y a eu élargissement vers des pays low cost (les pays de l'est) sous la pression des USA.
L’intérêt des USA est de faire rentrer dans l'OTAN et UE ces pays afin d'isoler la Russie.
Les USA on même poussé à la rentrée de la Turquie afin que le périmètre de l'UE soit le même que l'OTAN.
Les intérêts des USA ne correspondent pas toujours aux nôtres.


Dernière édition par coufsur le Lun 10 Avr 2017, 18:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne   Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 EmptyLun 10 Avr 2017, 18:38

http://vision-macron.fr/le-projet-europeen/ Extraits

« Notre défi, ce ne sont pas nos petites guérillas, c’est de savoir comment l’Europe existe ».

Revenir aux idéaux
La paix est essentielle dans un monde qui aujourd’hui voit naître de nombreux conflits. Elle se réalisera à travers une vraie diplomatie européenne et une véritable alliance des nations. L’Europe doit parler d’une seule voix pour peser dans le monde diplomatique.
à 27 ».
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1287
Date d'inscription : 03/03/2013

Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne   Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 EmptyLun 10 Avr 2017, 19:15

qui peut être contre "la paix estcessentielle dans un monde"
Qui peut être contre " l'Europe doit parler d'une seule voix pour peser dans le monde diplomatique"

On reconnaît bien là le discour creux et la pensée mole des anciens élèves de science Po et de l'ena: j'ai un avis sur rien mais je vous expliquerai tout



Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne   Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 EmptyLun 10 Avr 2017, 20:02

Qu'a dit Emmanuel Macron sur l'Europe ?
Le projet européen « Les gens adhèrent à l’idée d’Europe. Mais les politiques ne satisfont pas aux exigences de ce rêve. »

Diagnostic

Les trois objectifs du projet européen sont en péril. Tout d’abord la paix est « menacée par le terrorisme et les menaces externes » ; ensuite, la prospérité est « menacée par notre incapacité à sortir de la crise » mais aussi par une absence de réaction commune face à la mondialisation et à l’excessive libéralisation des marchés ; enfin, la liberté est mise en péril « par la pression des réfugiés et les conséquences de l’élargissement » qui provoquent un retour des frontières territoriales et politiques entre les différents pays.

Le couple franco-allemand est bloqué par des tabous : « un tabou français, qui est le transfert de souveraineté, et un tabou allemand, celui des transferts financiers, ou de solidarité ».   La France, minée par la montée des populismes, est réfractaire à toute délégation de souveraineté et « se cabre dès que l’on évoque une réforme institutionnelle ». Elle a également longtemps ignoré les appels de l’Allemagne concernant une plus grande précaution budgétaire, ce qui a affaibli sa crédibilité. L’Allemagne, marquée par son histoire, refuse le principe de solidarité par peur de mettre en péril son équilibre économique : elle s’oppose catégoriquement aux transferts financiers. Or une Europe sans solidarité entre les États membres est une Europe faible.

Il y a une recrudescence de conflits internes avec notamment une guerre de religion économique : « on est encore en train de payer une guerre de religion qui ne dit pas son nom ». L’Europe du Nord, protestante et calviniste, est adepte de l’orthodoxie financière intransigeante, refusant par principe les abus financiers. L’Europe du Sud, catholique, après la crise de 2008 a quant à elle abusé des déficits, bien qu’elle corrige aujourd’hui cette tendance.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14677
Date d'inscription : 30/05/2011

Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne   Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 EmptyLun 10 Avr 2017, 20:57

Libellule a écrit:
Qu'a dit Emmanuel Macron sur l'Europe ?
Le projet européen « Les gens adhèrent à l’idée d’Europe. Mais les politiques ne satisfont pas aux exigences de ce rêve. »

Diagnostic

---/---

Tant qu'à copier-coller le diagnostic pourquoi ne pas mettre le lien vers les actions proposées en réponse à celui-ci ?

Voir: http://vision-macron.fr/le-projet-europeen/
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne   Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 EmptyLun 10 Avr 2017, 21:39

La limite des 3000 caractères de ce forum lien déjà fourni.
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 759
Date d'inscription : 22/12/2014

Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne   Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 EmptyLun 10 Avr 2017, 22:56

thierry a écrit:
qui peut être contre "la paix estcessentielle dans un monde"
Qui peut être contre " l'Europe doit parler d'une seule voix pour peser dans le monde diplomatique"

On reconnaît bien là le discour creux et la pensée mole des anciens élèves de science Po et de l'ena: j'ai un avis sur rien  mais je vous expliquerai tout



Un autre regard sur le discourt de Libellule
https://www.youtube.com/watch?v=oNJo-E4MEk8
Revenir en haut Aller en bas
matmut

matmut

Messages : 2081
Date d'inscription : 10/07/2010

Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne   Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 EmptyMar 11 Avr 2017, 12:12

a.nonymous écrit:
Citation :
Un marché unique sans harmonisation salariale, sociale, fiscale et environnementale est juste une utopie qui ne peut pas fonctionner sauf au détriment de certains peuples.... Depuis l'élargissement de 2004 à des pays low cost nous en faisons hélas les frais...

C'est bien de le répéter à longueur de posts mais il convient de préciser que le peuple français consulté par référendum avait répondu non au traité de Lisbonne et que c'est la nouvelle majorité sarkosyste avecF.Fillon comme premier ministre qui a voter l'adhésion de la France au traité de Lisbonne rejeté par le peuple par référendum.
Encore une fois il ne sert à rien de s'en prendre à l'Europe alors que ce sont les nations qui la compse qui la pilote.
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 759
Date d'inscription : 22/12/2014

Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne   Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 EmptyMar 11 Avr 2017, 13:03

En 2005 les Français rejettent par référendum le projet de constitution Européenne.
En Février 2007 le crime de haute trahison du chef de l'état est supprimé de la constitution.
En Mai 2007 Nicolas Sarkozy est élu président de la République.
En Décembre 2007, sous l’impulsion de Nicolas Sarkozy la France signe le traité de Lisbonne qui est un ersatz de la Constitution Européenne
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14677
Date d'inscription : 30/05/2011

Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne   Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 EmptyMar 11 Avr 2017, 13:28

matmut a écrit:
C'est bien de le répéter à longueur de posts  mais il convient de préciser que le peuple français consulté par référendum avait répondu non au traité de Lisbonne et que c'est la nouvelle majorité sarkosyste avec F.Fillon comme premier ministre qui a voter l'adhésion de la France au traité de Lisbonne rejeté par le peuple par référendum.

Vous pouvez ajouter que durant le quinquennat de François Hollande qui a suivi celui de Nicolas Sarkozy, il n'y a pas eu malgré les discours d'avancés majeures sur des sujets tels que le salaire minimum européen ou sur la fiscalité des entreprises....
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 759
Date d'inscription : 22/12/2014

Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne   Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 EmptyMar 11 Avr 2017, 13:43

La construction européenne a été voulue, soutenue par les multinationales, avec ce préalable la suite  de l'histoire devient plus limpide "malgré les discours, pas d'avancés majeures sur des sujets tels que le salaire minimum européen ou sur la fiscalité des entreprises...."
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne   Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 EmptyMer 12 Avr 2017, 22:46

Revenir en haut Aller en bas
Gérard

Gérard

Messages : 4189
Date d'inscription : 08/07/2010

Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne   Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 EmptyMer 12 Avr 2017, 22:59

Jadot ne soutient pas Macron mais Hamon
Monsieur le Maire soutient Mélenchon, mais Mélenchon ne soutient pas les communistes de Fontenay
M,Lecoq soutient Fillon, mais c'est M.Beaudoin qu'on voit dans l'ombre de Fillon sur tous les écrans
Mme Chambre Martin ne soutient pas M.Lecoq puisqu'elle soutient M,Beaudoin,
Le PS fait naufrage et M.Bedouret agite ses bras sur facebook
Un "illustre" et inénarrable élu dont on ne sait de quelle tendance il se réclame déclare sur son blog  se soumettre à Mélenchon pour mieux en contester l'action en tant qu'insoumis...
pale Embarassed Surprised Sad

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne   Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 EmptyMer 12 Avr 2017, 23:21

La volatilité face à l'épreuve des réalités.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne   Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 EmptyLun 03 Juil 2017, 16:48

http://www.ledauphine.com/france-monde/2017/07/03/ce-qu-il-faut-savoir-avant-le-discours-de-macron-devant-le-congres

Pas tout à fait ce qu'annonçaient les ex pros de la politique. Qui forcément désapprouvent.

Le temps nous dira si ce discours a vocation à devenir historique ou non
http://www.bfmtv.com/politique/texte-le-discours-d-emmanuel-macron-au-congres-de-versailles-1200523.html
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne   Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 EmptyMer 26 Juil 2017, 07:37

Ce que propose l’Institut Montaigne pour que l’université ne rate pas la révolution numérique

Dans un rapport publié mercredi, le think tank libéral préconise notamment de favoriser encore plus l’autonomie des universités.

Autonomisation accrue des universités, libre accès aux données de recherche, développement des coopérations public-privé ou encore formation tout au long de la vie dans les établissements d’enseignement supérieur…

Extraits du dernier rapport de l’Institut Montaigne dévoilé mercredi 28 juin et intitulé « Numérique et enseignement supérieur : connectez-vous ! ».

Les deux auteurs, Gilles Babinet, entrepreneur et « digital Champion » de la France auprès de la Commission européenne et Edouard Husson, historien et vice-président de Paris Sciences et Lettres y font le constat que le système d’enseignement supérieur n’est pas encore au point pour affronter la « troisième révolution industrielle » théorisée par l’essayiste américain Jeremy Rifkin.

« Dans un monde où le capital humain est désormais la matière première, ce sujet devient central. Les grands creusets de développement numérique que sont la Californie, Israël, Shanghaï sont sans exception adossés à des systèmes d’enseignement supérieur d’excellence. (…) Il est nécessaire de disposer de systèmes de formation exigeants et souples transposables dans une perspective de formation tout au long de la vie ».

Ils rappellent également les chiffres souvent cités de la « nouvelle économie » ou de l’« industrie 4.0 » qui devrait, d’ici à 2020, créer 2 millions d’emplois et en détruire 7,1 millions.

D’après les auteurs, la première porte de la transformation numérique sera celle de l’autonomie des universités. Une entrée éminemment sensible dans le monde universitaire. « Les universités ont gagné leur autonomie depuis 2009, mais comme le note l’EUA la France arrive en queue de classement. Il y a encore des rigidités organisationnelles : le numérique est un bon vecteur pour inciter les acteurs à mieux maîtriser les données et à les partager sur le modèle de la Grande-Bretagne », explique Edouard Husson. L’organisation de l’université britannique de Warwick est citée en exemple : elle est « dotée à la fois d’une présidence forte, de facultés fortes liées entre elles par un mode de contractualisation dont la légitimité est fondée sur la qualité des systèmes d’informations et la précision de données partagées ».

Le rapport propose d’aller plus loin que la loi LRU vivement critiquée par les organisations étudiantes et les syndicats d’enseignants-chercheurs. Les universités devront ainsi à terme pouvoir « piloter leur budget, développer leurs ressources propres et gérer leurs ressources humaines ». Une proposition qui n’est pas sans rappeler celle du candidat Macron en mars 2017 qui voulait « donner aux universités et aux grandes écoles la liberté de recruter eux-mêmes leurs enseignants-chercheurs suivant les standards internationaux de qualité et d’indépendance ».
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne   Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours de macro(n)économie à l'institut Montaigne
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Les smocky eyes Bourjois
» Cours de comptabilité.
» Attestation ALD en cours de traitement sous Véga
» Un petit cours particulier [Zachary]
» j'ai bandé en cour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Tribune libre-
Sauter vers: