Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Un nouveau maire est appelé à régner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
David Dornbusch

avatar

Messages : 399
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 48
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Un nouveau maire est appelé à régner   Lun 11 Avr 2016, 22:37

Rappel du premier message :

Une rumeur hante Fontenay: la démission du maire

Après presque 40 ans de bons et loyaux services comme premier adjoint et maire, M. Voguet présentera prochainement sa démission.

La question politique est celle de son remplacement:
-sur la forme: un maire qui ne s'est pas présenté devant les citoyens peut il (hors circonstances accidentelles) "hériter" d'un poste
-sur le fond: quel titulaire pour la charge ? Vu la durée des mandats précédents (37 ans et 14 ans) le choix est engageant pour l'avenir de Fontenay. Vu la majorité absolue du Parti Communiste et ses alliés directs (hors EELV) le remplaçant sera (sauf nouvelle élection) a priori choisi dans ses rangs. Qui et en fonction de quels mérites ? Le débat doit être ouvert
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lestand.org/appel

AuteurMessage
gazelle



Messages : 34
Date d'inscription : 23/12/2014

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Ven 13 Mai 2016, 00:45

Mais que fait cette adjointe en charge des marchés forrains ? : pas grand chose !
Quels sont les résultats de cette adjointe concernant le développement des commerces de proximité ? : aucun résultat !
Cette passivité va t-elle continuer longtemps ? : notre nouveau Maire en décidera...............
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3629
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Ven 13 Mai 2016, 02:18

C'est une question qu'on peut se poser en effet
La nouvelle majorité à encore 4 ans devant elle, les commissions vont elles être redistribués Comme lors d'un remaniement ministériel
Qui peut envisager les changements s'il y en a. Directions diverses, changements dans les délégations d'adjoints.....

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Ven 13 Mai 2016, 02:38

gazelle a écrit:
Mais que fait cette adjointe en charge des marchés forrains ? : pas grand chose !
Quels sont les résultats de cette adjointe concernant le développement des commerces de proximité ? : aucun résultat !
Cette passivité va t-elle continuer longtemps ? : notre nouveau Maire en décidera...............

En ne faisant rien on évite les erreurs! Surprised Surprised

C' est son crédo.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12541
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Sam 14 Mai 2016, 09:42

Et si pour le coup Nassim Lachelache et Fontenay Citoyens donnaient aux fontenaysiens une leçon de démocratie ?


"Le groupe Fontenay Citoyen, qui compte deux élus, avait accepté de fusionner avec la liste de Jean-François Voguet dès le premier tour, en 2014, sur la base d’un programme. « Mais nous avions posé la question au maire sur le fait qu’il reste jusqu’au bout et il s’y était engagé », rappellent les militants. « Nous avons choisi d’interroger les habitants pour savoir si nous restons dans la majorité, c’est la moindre des choses de consulter les électeurs », estime Nassim Lachelache, adjoint au maire à la politique de la ville."


http://www.leparisien.fr/fontenay-sous-bois-94120/le-soutien-au-successeur-du-maire-soumis-aux-habitants-de-fontenay-13-05-2016-5793077.php a écrit:
Le soutien au successeur du maire soumis aux habitants de Fontenay
Laure Parny | 13 Mai 2016, 17h12 | MAJ : 13 Mai 2016, 17h12

« Avec le changement de maire, doit-on renouveler notre confiance et rester dans la majorité ? » Cette question, les militants du groupe Fontenay Citoyen ne cessent de la poser ces derniers jours aux habitants de la ville.

Le conseil municipal de Fontenay doit élire le dimanche 22 mai un nouveau maire suite à la démission à cette fonction de Jean-François Voguet (PCF). Jean-Philippe Gautrais (FG) a été désigné par la majorité comme son successeur. Mais ce changement à la tête de la ville interroge une partie de la majorité.

Le groupe Fontenay Citoyen, qui compte deux élus, avait accepté de fusionner avec la liste de Jean-François Voguet dès le premier tour, en 2014, sur la base d’un programme. « Mais nous avions posé la question au maire sur le fait qu’il reste jusqu’au bout et il s’y était engagé », rappellent les militants. « Nous avons choisi d’interroger les habitants pour savoir si nous restons dans la majorité, c’est la moindre des choses de consulter les électeurs », estime Nassim Lachelache, adjoint au maire à la politique de la ville.

Face à lui, beaucoup d’habitants découvrent encore la nouvelle et se disent surpris. « Ah bon, mais on va revoter alors ? », répondent en chœur les passants, ce jeudi soir, devant la piscine. Une majorité d’entre eux regrette de ne pas repasser par les urnes puisqu’un vote du conseil suffit pour désigner un nouveau maire. « Ça se joue entre eux ? On nous impose le gendre de Gilles Saint-Gal (NDLR : conseiller départemental et conseiller municipal délégué), juste comme ça », regrette, comme beaucoup, Soad. Malika renchérit : « heureusement que vous nous demandez notre avis, c’est ce qu’on aurait dû pouvoir faire en votant ! » « Et comment ça se passe dans la majorité ? » interroge un passant. « Très bien, on avance sur les dossiers, on s’entend bien. Certains disent qu’on est « leur caillou dans la chaussure » », rétorque Nassim Lachelache. « Alors continuez, comme ça vous agissez concrètement » répond l’électeur. Une opinion assez largement partagée semble-t-il par les habitants. La consultation menée par Fontenay Citoyen va se poursuivre jusqu’à la veille du vote du conseil. Résultat dimanche 22, à 10 h 30, à l’hôtel de ville.
Source: http://www.leparisien.fr/fontenay-sous-bois-94120/le-soutien-au-successeur-du-maire-soumis-aux-habitants-de-fontenay-13-05-2016-5793077.php
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3629
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Sam 14 Mai 2016, 10:32

Sur 45 élus 36 sont dans la majorité 9 sont dans l'opposition
Si 2 voix s'écartent du Front de gauche, nous aurons des votes majoritaires å 34 sur 45. Cela ne changera rien
Comme déjà dit précédemment les électeurs ont élu une liste ,pas un maire
Si M.Lachelache veut redistribuer les cartes,il faut qu'il obtienne la démission du conseil municipal,le préfet relancera à alors une consultation de la population
On pourrait imaginer que la loi prévoit une possibilité de dissolution ou d'empêchement, mais on n'en est pas lå

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Sam 14 Mai 2016, 16:47

Je veux un maire qui dirige, écoute ses administrés et non un monarque qui se croit au dessus des habitants.
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 3040
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Sam 14 Mai 2016, 18:32

mamiea a écrit:
Je veux un maire qui dirige, écoute ses administrés et non un monarque qui se croit au dessus des habitants.

Oui, mais ça ce n'est pas près d'arriver, tant que l'on aura un maire et des adjoints qui gèrent la ville plus pour leur parti que pour les habitants, rien ne changera, on vous fera croire à une démocratie avec des pseudos réunion de quartier, des pseudos écoutes des habitants, mais cela n'est que poudre aux yeux.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12541
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Sam 14 Mai 2016, 21:32

Gérard a écrit:
Sur 45 élus 36 sont dans la majorité 9 sont dans l'opposition
Si 2 voix s'écartent du Front de gauche, nous aurons des votes majoritaires å 34 sur 45. Cela ne changera rien
Comme déjà dit précédemment les électeurs ont élu une liste ,pas un maire
Si M.Lachelache veut redistribuer les cartes,il faut qu'il obtienne la démission du conseil municipal,le préfet relancera à alors une consultation de la population
On  pourrait imaginer que la loi prévoit une possibilité de dissolution ou d'empêchement, mais on n'en est pas lå


L'initiative de Nassim Lachelache et "Fontenay citoyens" ne peut bien évidement pas aboutir à un renversement de majorité municipale même si leurs deux élus décidaient de quitter cette majorité...

Il n'empêche que sur le fond poser à ses électeurs la question de l'attitude à adopter face à un tel changement en cours de mandat ne me parait pas incongru...

A mettre en parallèle avec l'attitude de la députée Laurence Abeille qui bien qu'élue en tant que "candidate de la majorité présidentielle" décide seule et sans en référer à ses électeurs de ne plus soutenir cette majorité voir même de la faire chuter par une motion de censure...
Revenir en haut Aller en bas
David Dornbusch

avatar

Messages : 399
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 48
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Mer 18 Mai 2016, 22:20

A ‪#‎Fontenay‬ en quelques jours on assistera à tout ce que la politique a de plus détestable.

D'un coté un pseudo mouvement ‪#‎NuitDebout‬ local monté par des élus communistes dans une apparence d'horizontalité et de démarche citoyenne. Aucun enjeu.. sinon celui de masquer la réalité. Mais les fontenaysiens qui ne sont pas si couillons n'ont pas participé à cette masquarade.

De l'autre coté dimanche la triste réalité. Un maire démissionnaire qui passe la main à un nouveau. Ici plus d'horizontalité plus de citoyens. Des petits accords d'appareils entre familles régnantes locales. Pas de candidats déclarés, pas de projets, pas
de débat citoyen. Ce que la politique a de pire. Et certainement une cour servile et largement obligée dans un spectacle digne du Congrès de la Corée du Nord.

Ou comment rendre la politique un peu plus impopulaire
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lestand.org/appel
Libellule

avatar

Messages : 14750
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Lun 23 Mai 2016, 01:04

Au fond de la salle du conseil archi pleine pour l'occasion vous avez certainement constaté qu' il n'y pas eu vacance de pouvoir et qu'un nouveau maire a bien été appelé à régner. Félicitations pour votre sens de la prospective.

Sans réel suspens,  les discours politiques n'ont pas été absents du débat. Un vrai moment d'émotion par ailleurs.


Dernière édition par Libellule le Lun 23 Mai 2016, 02:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14529
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Lun 23 Mai 2016, 01:08

Le roi abdique, vive le roi... On change de dynastie ce n'est pas plus compliqué que cela.

Pour l'émotion effectivement... si tant est que rire à une comédie puisse être qualifié d'émotion.
De là à prendre la chose au sérieux c'est une autre affaire.
Ce ne sont pas les adieux de Fontainebleau tout de même... personne n'embarque pour l'ile d'Elbe.
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 3040
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Lun 23 Mai 2016, 02:18

De toute façon Gautrais = Voguet, rien ne changera dans cette ville mal entretenue, mal surveillée, ou l'anarchie est de règle.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12541
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Lun 23 Mai 2016, 22:53

Certains ont pu réver que Jean-Philippe Gautrais parlerait en tant que nouveau maire de tranquillité publique, qui devrait être un droit pour tous, voir de vidéoprotection ou de police municipale... Il n'en est rien et le ton est déjà donné...


"lettre au préfet pour proposer Fontenay comme terre d’expérimentation pour les récépissés lors des contrôles de police"


De son coté, l'actuel leader l'opposition municipal Gildas Lecoq quitte la mairie de Vincennes pour créer sa propre entreprise... Voir: http://www.plateaufontenay.net/t2693-gildas-lecoq-donne-un-autre-elan-a-son-parcours-professionnel#83253


http://www.leparisien.fr/fontenay-sous-bois-94120/fontenay-sous-bois-des-rires-et-des-larmes-a-l-election-du-nouveau-maire-22-05-2016-5819459.php a écrit:
Fontenay-sous-Bois : des rires et des larmes à l’élection du nouveau maire
Elsa Marnette | 22 Mai 2016, 20h52 | MAJ : 22 Mai 2016, 20h52



Fontenay-sous-Bois, ce dimanche. Jean-Philippe Gautrais (Front de gauche) (à gauche) a été élu maire de Fontenay, succédant ainsi à Jean-François Voguet (PCF) qui avait pris la tête de la ville en 2001. (LP/E.M.)


Une pluie de cotillons et d’applaudissements. Les centaines d’élus, agents et habitants réunis dans le hall de la mairie de Fontenay-sous-Bois ont accueilli chaleureusement leur nouveau maire ce dimanche matin. Après 15 années passées à la tête de la ville, Jean-François Voguet (PCF) avait annoncé mi-avril sa décision de rendre l’écharpe de maire, non sans avoir désigné son adjoint à l’urbanisme Jean-Philippe Gautrais (Front de gauche) comme successeur.

Ce dernier a donc été élu sans surprise.

« Je revendique mon droit à la paresse, il est temps », commence par expliquer Jean-François Voguet, bientôt 67 ans, sous les rires de la salle. Celui qui reste conseiller municipal dresse le bilan de son action : construction de logements, d’établissements pour personnes âgées, d’une piscine, d’une patinoire, « c’est utile » ; accueillir des réfugiés sud-américains et des migrants qui fuient le fanatisme, « c’est une fierté ». L’adjoint Claude Mallerin essuie discrètement ses larmes tandis que Jean-François Voguet dresse un portrait dithyrambique de son successeur. « C’est un homme d’ouverture, de conviction, un militant de la transformation sociale, de l’écologie, de l’économie sociale et solidaire ».

Vient ensuite le tour de chaque groupe de la majorité et tous — y compris Fontenay citoyen qui avait sondé la population sur la conduite à tenir — appuient le nouveau maire. « Le renouvellement est une très bonne chose, à condition de faire ses preuves », tacle tout de même l’opposant (UDI) Gildas Lecoq.



Des annonces déjà

« Oui, une page se tourne. Mais c’est toujours le même livre que nous écrivons. L’histoire a commencé en 1965 (avec Louis Bayeurte NDLR) et nous comptons bien en écrire plusieurs autres pages », assure Jean-Philippe Gautrais, 35 ans et Fontenaysien depuis toujours. Et de rendre hommage tour à tour à ses camarades d’école, ses copains des Larris, ses Atsem de l’école maternelle, ses enseignants « qui ont marqué son parcours », ses camarades communistes, ses amis de l’aumônerie, ses copines à qui il doit « ses plus belles fêtes dans les beaux quartiers de Fontenay ». Et bien sûr, sa famille, « son fils, sa femme », l’adjointe Nora Saint-Gal.

À peine l’écharpe ceinte, le nouveau maire en profite pour faire quelques annonces : création d’un secrétariat général au développement durable, municipalisation de l’étude après l’école et lettre au préfet pour proposer Fontenay comme terre d’expérimentation pour les récépissés lors des contrôles de police. Acclamation dans la salle.

« Cela va lui donner une assise, félicite une Fontenaysienne, engagée dans des associations. Je le connais par les conseils de quartier mais il y a toute une population qui le connaît moins. On a quelques années pour se faire une idée ! »
Source: http://www.leparisien.fr/fontenay-sous-bois-94120/fontenay-sous-bois-des-rires-et-des-larmes-a-l-election-du-nouveau-maire-22-05-2016-5819459.php
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3629
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Mar 24 Mai 2016, 00:09

La cérémonie de passation des pouvoirs issue du vote des élus s'est en effet déroulée dans une ambiance à la fois festive et solennelle
Ci-dessous quelques impressions personnelles complémentaires à l'article qui me semble d'ailleurs assez fidèle et objectif
Mme Nora Saint Gal a, avec une émotion bien compréhensible, pris la parole au nom de FdG
Rien d'inattendu, rien de personnel, ...travail d'équipe, ... Une ville solidaire, ... Plutôt sobre et bien balancé.
M.Gildas LECOQ a tenu un discours très républicain, respectueux de la circonstance, il se retrouve en face d'un adversaire de sa génération, la confrontation va être rude.
M.Lachelache président-unique membre de son groupe a tenu un discours courageux, cohérent et sincère. Pour lui il y a une procédure certes légale mais démocratiquement gênante.
Pour les Verts M.Pio a répété comme s'il était en campagne électorale les sempiternelles histoires de moutons, de poules à installer en ville, le combat contre la voiture, les espaces publics et les jardins partagés, et même, si j'ai bien compris, il a utilisé les mots économie de survie!
M.Rispal a sèchement qualifié les propos de M.Lachelache de "populisme" sous le regard goguenard de M.le Directeur de cabinet
Le décompte des voix s'est fait dans un certain désordre, scandé dans la salle comble par des Ah! pour M.Gautrais et des Ouh! pour M.Lecoq.
Une nouvelle adjointe est nommée, je n'ai pas noté si elle relaie M.Gautrais à l'urbanisme.
M.Mallerin a eu droit lors de la remise de son écharpe à des applaudissements nourris et mérités.
Il a à plusieurs reprises été saisi par l'émotion, mais c'est aussi pour cette sensibilité qu'il est apprécié
M.Gautrais, très droit dans ses bottes a repris les mots clés, solidarité, mixité, les plus démunis, etc...
Il a rappelé son itinéraire fontenaysien, a cité ses anciens maîtres, ses amis, ses copains, sa famille, je ne l'ai pas entendu évoquer son beau père nominativement, M.Gilles Saint Gal.
Conviction sincère ou habileté manœuvrière politique, son discours était encore plus écologiste que rose ou rouge, du vert, encore du vert, toujours du vert
Je n'ai pas non plus entendu, dans le juste concert des louanges adressées à M.Voguet, une seule allusion à Mme Voguet, c'est dommage car être épouse d'un maire demande bien des sacrifices dans la vie de famille.
M.Voguet a revendiqué le droit à la paresse, il a raison, la vie est courte et il a largement donné à ses concitoyens.
On a parlé de la société, de l'école, mais un mot n'a été prononcé par personne, la laîcité, et c'est bien dommage.
Attendons maintenant que M.Gautrais se découvre à la tête de cette ville de 54000 habitants dont il connaît bien certains quartiers mais dans laquelle il n'est pas très connu, notamment au Plateau


_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Maya L 'Abeille

avatar

Messages : 385
Date d'inscription : 07/05/2015

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Mar 24 Mai 2016, 07:25

C'est vrai qu'il y avait foule hier dans la salle du conseil, pour ma part je parlerais d'arènes même tant l'ambiance était bestiale et les pheromones dégagés non démocratiques. Contre toute attente les fauves n'étaient cependant pas sur la piste mais dans le public. Hormis quelques Fontenaysiens fidèles à ce que je nommerais pudiquement les "diverses manifestations d'exercice de démocratie locale", se trouvaient réunis en une horde discourtoise non locale, les derniers sympathisants d'extrême gauche, scandant leur haine de l'opposition sans détour et lançant les hourras et les cotillons avant même toute annonce officielle des résultats dans un désordre total et au mépris du respect des lois et de la démocratie. Mais pouvait on s'attendre à un autre comportement dans ce lieu où à chaque conseil municipal l'opposition est huée, méprisée, conspuée.

La proportion de Fontenaysiens n'étant pas représentative de la réelle répartion des sensibilités politiques (rappelons que 40% des Fontenaysiens sont favorables à Gildas Lecoq), j'ai donc bien assisté hier à une mascarade savamment orchestrée par les "têtes pensantes" des partis d'extrême gauche. Nul doute à ce propos.

A noter la présence du président du conseil départemental et le camarade président du PCF, c'est dire à quel point ces personnalités tiennent à soutenir le dernier bastion communiste local, seule activité dominicale qui s'offrait à eux. Quelle misère!
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14750
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Mar 24 Mai 2016, 19:27

Et vous, vous n'aviez pas mieux à faire ce dimanche? Mort de rire.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Mar 24 Mai 2016, 19:45

Libellule a écrit:
Et vous, vous n'aviez pas mieux à faire ce dimanche? Mort de rire.

Bravo pour la remarque, quand on a rien à dire, mieux vaut se taire (pour rester poli)!
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3629
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Mar 24 Mai 2016, 20:01

Libellule a écrit:
Et vous, vous n'aviez pas mieux à faire ce dimanche? Mort de rire.

Mort de rire dites vous, voilà une attitude bien cavalière devant la démarche républicaine et citoyenne des dizaines de personnes qui sont restées plus de deux heures debout pour écouter les discours et assister à l'élection de ce que M.Pio, votre ami, appelle non pas le maire, mais le nouveau "chef d'orchestre".
Mort de rire, ah bon!
Que chacun s'exprime ici sur son ressenti de cette cérémonie rien que de plus normal. Faites le. Vous même avez sans doute un point de vue "solidaire"sur la démarche citoyenne de M.Lachelache, sur les propos énigmatiques car confus, mais bien adaptés au lustrage des bottes, de son voisin inconnu de la plupart des présents, aux paroles incisives et ciblées de votre collègue Rispal, elles aussi adaptées à la brillance des chaussures, allez y lachez vous, faites nous mourir de rire.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14750
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Mar 24 Mai 2016, 20:17

Voir des extrêmes gauchistes partout n'étant pas de l'ordre de propos cavaliers, tout va bien. Smile Ayant moi même saluer le maire voisin LR en ce dimanche convivial, je me dis que certains à trop vouloir pousser le trait font preuve d'un humour qu'on peut recycler, histoire de rire un peu, aussi, en effet. Pour ce qui est de l'analyse des discours de chacun, j'ai bien aimé celui de Monsieur Rispal et celui du Front de gauche. J'ai bien noté que la consultation organisée auprès du peuple par Monsieur Lachelache à confirmé le taux de 60% favorable à la désignation du maire pressenti. Monsieur Tabanou a indiquer que des liens d'amitié pouvaient entraîner des soutiens appuyés. Monsieur Pio a salué le rôle du maire sortant en saluant l'arrivée du nouveau, en rappelant la feuille de route liant son groupe à la majorité municipale. Le mairie sortant a rappelé ce qui était utile à la ville et à ses habitants, et le nouveau maire a  dit qu'une page du même livre s'ouvrait sans oublier de faire de rappeler que le conseil municipal est bien un lieu de débat politique.

Chacun, in fine pouvant se faire son idée sur la teneur de tout cela en revisionnant ceci
http://www.fontenay-sous-bois.fr/democratie-locale-vie-municipale/vie-municipale/conseils-municipaux/differes/differe-05-2016/index.html


Dernière édition par Libellule le Mer 25 Mai 2016, 02:10, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3199
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Mar 24 Mai 2016, 20:47

Maya l'Abeille a écrit:
Mais pouvait on s'attendre à un autre comportement dans ce lieu où à chaque conseil municipal l'opposition est huée, méprisée, conspuée.

Nous verrons à partir du prochain Conseil municipal si le nouveau maire, ou "chef d'orchestre", a une conception plus harmonieuse de la démocratie municipale. Faire cesser la cacophonie des braillards dans la salle, lorsque l'opposition parle, voilà une mesure nouvelle qui marquerait son début de mandat, au moins autant que la promesse de récépissés.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14529
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Mar 24 Mai 2016, 22:07

Généralement et sauf exception notable, lorsque nous avons une "tête de gondole politique" qui quitte son poste il se choisit un successeur à quelques niveaux en dessous du sien de tel sorte qu'il puisse ayant abandonné le pouvoir ...  continuer à surnager... avec une auréole.

Le "regretté" pas par tout le monde Bayeurte a passé le témoin à Voguet... sans surprise la descente prévisible est arrivée.

La phase Voguet-Gautrais s'annonce dans la même mouvance... on prend mois bon pour ne pas dire plus médiocre que soi pour rester au top...

Doit on s'en inquiéter ? en écoutant les discours il y a de quoi.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12541
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Mer 25 Mai 2016, 10:31

Et dans l'Humanité....

On notera la position du nouveau maire sur le logement social à Fontenay mais aussi au sein du territoire...


"Enfin, Fontenay compte 33% logements sociaux. Nous voulons conserver cette part, dans une logique de solidarité. Et en même temps, nous sommes très attentifs à ne pas porter toute la solidarité du territoire. Il faut savoir qu’à part Montreuil, nous ne sommes entourés que par des villes qui ne respectent pas la loi SRU. Nous sommes donc très attentifs au combat pour faire assumer aux autres villes et à l’Etat leurs responsabilités."


http://www.humanite.fr/fontenay-sous-bois-des-batailles-fortes-nous-attendent-607711 a écrit:
Fontenay-sous-Bois. « Des batailles fortes nous attendent »

Entretien réalisé par Aurélien Soucheyre
Mardi, 24 Mai, 2016
L'Humanité

Sur proposition de Jean-François Voguet (PCF), démissionnaire, le conseil municipal a élu Jean-Philippe Gautrais (Front de gauche), jusqu’à présent adjoint à l’habitat et à l’urbanisme, comme nouveau maire de la commune. Entretien.



Quelle est la feuille de route pour les quatre années de mandat qui viennent ?

Jean-Philippe Gautrais Nous allons poursuivre ce que nous avons commencé en 2014. Jean-François Voguet passe le témoin, mais avons été élus sur une liste, avec des engagements clairs et un programme qui portent sur trois piliers : la solidarité, l’écologie et la démocratie.

Nous entendons toujours être attentifs pour servir l’intérêt général et répondre aux besoins de nos habitants. La crise est de plus en plus forte. Les services publics, garants de l’égalité des citoyens sur le territoire national, sont toujours plus mis à mal. Tout l’enjeu de la suite du mandat va être de poursuivre une politique à haut niveau de service public, alors que nous avons de moins en moins de moyens.



Comment ces trois piliers s’articulent et se concrétisent à travers l’action municipale ?

Jean-Philippe Gautrais Pour l’écologie, nous allons poursuivre le développement de l’écologie urbaine, de la biodiversité en ville, en plus de la création de jardins partagés et de la lutte contre la précarité énergétique.

Pour la démocratie, sur toutes les grandes questions, nous avons l’habitude de mener de grandes concertations avec la population. Nous venons de valider en décembre notre nouveau plan local d’urbanisme après 60 réunions en moins d’un an et demi, qui ont rassemblé plus de 1000 personnes pour préparer l’arrivée de la métropole. Nous allons continuer à travailler avec notre université populaire, à renforcer l’implication des habitants, à les intéresser à l’intérêt général, au faire ensemble, au vivre ensemble.



Et pour la solidarité ?

Jean-Philippe Gautrais Notre volonté est de construire un plateau technique neuf pour rassembler nos deux centres de santé municipaux vieillissants en cœur de la ville. Ce n’est pas anodin alors que tant de villes ont vendu au privé leur centre, quand elles ne l’ont pas fermé. Notre Pass solidaires en direction des familles, qui favorise l’accès aux activités culturelles et sportives du service public comme de la vie associative va être étendu en direction des personnes retraitées.

Nous avons le projet de construire un théâtre. C’est compliqué mais nous sommes déterminés à aller jusqu'au bout. Tout ce qui porte l’émancipation, le refus du repli sur soi, la volonté de rassembler et de connaître l’autre sont des éléments essentiels de notre politique. A ce sujet je vais proposer à l’éducation nationale que l’on puisse créer des classes théâtre en lien avec ce projet.

La question de l’école publique est au centre de nos préoccupations : sans remplacer la compétence régalienne de l’Etat, notre mission dans les villes communistes est de lutter contre le décrochage scolaire, pour l’accès de tous à l’école. Nous faisons beaucoup en direction des classes transplantées, des classes découvertes, des apports de la culture à l’école. Cela doit être soutenu, encore plus au moment où l’on sent que l’école est en train de basculer, et à une époque où l’ascenseur social fonctionne de moins en moins.

Nous gérons la restauration collective en régie directe. Les prix de la cantine sont indexés sur le quotient familial, avec gratuité pour les enfants les plus démunis. Nous développons des circuits courts pour les produits livrés.

Enfin, Fontenay compte 33% logements sociaux. Nous voulons conserver cette part, dans une logique de solidarité. Et en même temps, nous sommes très attentifs à ne pas porter toute la solidarité du territoire. Il faut savoir qu’à part Montreuil, nous ne sommes entourés que par des villes qui ne respectent pas la loi SRU. Nous sommes donc très attentifs au combat pour faire assumer aux autres villes et à l’Etat leurs responsabilités.



Quel est l’impact des baisses de dotations d’Etat sur votre commune ?

Jean-Philippe Gautrais Nous avons déjà perdu six millions d’euros l’année dernière, quatre millions cette année et nous en perdrons de nouveau six millions l’an prochain. Les premiers touchés sont les fonctionnaires territoriaux, qui font face à notre forte exigence de qualité de services publics, avec moins de moyens. Et puis bien sûr les habitants. Si l’on ne prend pas garde, nous ne pourrons pas indéfiniment résister et mener à bien les politiques publiques qui leur sont destinés.

C’est dur, mais je suis convaincu que l’homme politique peut beaucoup. Le rôle d’un élu local et d’un maire sont de porter les combats là où il faut les mener. Des batailles fortes nous attendent sur tout ce qui touche au quotidien des gens, notamment face aux politiques actuelles de l’Etat qui visent plus à diminuer et à supprimer qu’à faire, qui visent plus à diviser et à opposer plutôt qu’à vivre ensemble, à rendre plus égalitaire la société française. Nous sommes déterminés à combattre l’austérité organisée au service des plus riches.

Nous devons aussi bien avoir en tête que derrière ces baisses de dotation, il y a la volonté de faire disparaître les communes et de s’attaquer aux fondements mêmes de la démocratie française, en lien direct avec les populations. L’enjeu est de taille.



Quel est votre parcours ?

Jean-Philippe Gautrais  Je suis né à Fontenay. J’ai grandi à la ZUP comme on dit ici, et j’y habite toujours. J’ai 35 ans et je suis élu depuis 2008, d’abord comme maire-adjoint à l’habitat, puis à l’habitat et à l’urbanisme. J’ai été membre des Conseil de la jeunesse créés en 1997  par Marie-George Buffet. J’ai un passé de militant associatif, un Master 2 en droit et administration publique, spécialisé en développement local et économie solidaire, et je viens de quitter mon emploi auprès de la Fondation œuvre de la Croix-Saint-Simon où j’étais directeur du patrimoine. Je suis très sensible au fait de montrer que les élus sont et doivent rester des citoyens comme les autres. Face à la crise, au fossé qui se creuse entre élus et citoyens, nous avons un réel devoir d’exemplarité.



Quel est votre regard sur la politique menée par François Hollande et sur la gauche antilibérale ?

Jean-Philippe Gautrais  On ne peut pas se faire élire sur des promesses et puis faire tout le contraire. Le bilan de François Hollande est dramatique. Dans ce qu’il nous montre, de l’austérité à la réforme territoriale, de l’ANI à la loi travail, les écarts entre la gauche et la droite sont minimes. Les gens souffrent. La France est d’ailleurs surtout en crise pour les gens qui souffrent, alors que ses richesses sont toujours aussi importantes.

La gauche qui m’intéresse, celle qui est progressiste, qui veut changer le monde, celle qui lutte contre l’austérité, est aujourd’hui elle très divisée. Elle a besoin de se rassembler sur la base de valeurs communes pour construire un projet d’alternative. J’espère que l’on arrivera à se rassembler, au service des gens, pour les échéances importantes et pour construire une société plus juste. C’est une nécessité. Nous représentons un courant de pensée qui peut devenir majoritaire dans ce pays. En tout cas nous nous battons pour ça. Il nous faut regarder ce qui nous rassemble et non ce qui nous divise. Nous sommes au service des aspirations des gens. Quand on est dans cet esprit là, on arrive souvent à ressembler et à être le cœur de la gauche.

J’ai un regard très anxieux, très inquiet sur les échéances nationales à court terme. Mais en même temps, je suis optimiste. Parce que je suis jeune, et parce que je pense être un homme de combat. Quand on fait de la politique on a de l’espoir et de l’espérance, sinon on n’en fait pas. Mais je reste inquiet pour 2017, car le pays est tellement dans un sale état que c’est dur pour la gauche. J’allais dire pour la vraie gauche mais il ne faut pas oublier non plus qu’il y a beaucoup de militants socialistes qui sont très déçus.

Je pense qu’il y a beaucoup de déçus : déçus de la politique, de la pratique politique, des contenus politiques. Et nous, les forces du Front de gauche et les communistes, nous avons les réponses, et nous devons avoir la capacité demain de rassembler. Nous avons le devoir pour les gens que l’on défend, pour ce que l’on porte, pour nos valeurs, d’avoir ça au cœur. Je serai attentif, à mon niveau, en tant que maire d’une grande ville d’Île-de-France, à cela. Nous devons garder la volonté et la capacité de devenir le cœur battant de la gauche, pour transformer la société.
Source: http://www.humanite.fr/fontenay-sous-bois-des-batailles-fortes-nous-attendent-607711
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14529
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Jeu 26 Mai 2016, 03:56

Alors que dans le pays nous avons des manifestations qui tournent à l'insurrection.
Qu'à Fontenay nous découvrons des lieux de vente de drogue, que des véhicules ou des poubelles  sont en feu en ville, qu'il y a des attaques à mains armées fréquentes, que des affaires de viol restent pendantes durant des années et défraient la chronique judiciaire, que les rues sont sales, que l'éclairage est défaillant dans la ville, que nous avons au cours de l'années quelques centaines de victimes du terrorisme dans la région parisienne... j'en passe bien d'autres.
La première décision du nouveau maire est de vouloir mettre en place les récépissés de contrôles d'identité, mesure que même le ministre de l'intérieur à renoncé à institutionnaliser tant elle relève de l'usine à gaz ingérable sur le terrain.

Belle illustration du décrochage de nos élus avec la réalité...

Peut être que notre nouveau maire officier de police judiciaire de part sa fonction devait il avec sa police municipale se prendre par la main pour aller sur le terrain montrer l'exemple...

Celle là il fallait la faire... il est maire il l'a fait !

Lorsque je prétends que l'on prend pour succéder un plus mauvais que soi, je n'étais pas dans l'erreur... même Voguet ne se serait pas ridiculisé ainsi.
En bref... ça commence mal !

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14750
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Jeu 26 Mai 2016, 04:39

M'enfin... Paru voici dix jours dans la presse...


Il ne fait pas bon être quatre Noirs en voiture, en France, en mai 2016. La scène s’est déroulée ce week-end à Nogent-sur-Marne. « Nous n’avons rien fait de mal, raconte Greg, 25 ans. Nous rentrions chez nous en voiture, quand nous avons croisé un véhicule de police. Ils ont fait demi-tour et nous ont contrôlés. C’était clairement un contrôle au faciès. Un véritable abus. » Le jeune homme, originaire d’Ozoir-la-Ferrière (Seine-et-Marne), a bien tenté de protester. Il s’est vite arrêté. « S’ils sentent que tu te rebelles, c’est chaud. Bien souvent, les policiers nous tutoient, mais si on fait pareil, c’est un outrage et clé de bras. Alors on se tait », explique cet employé travaillant dans la livraison.

De telles histoires sont d’une effrayante banalité. La plupart des jeunes hommes venus assister au concert de rap organisé lundi soir par le collectif Stop au contrôle au faciès, place de la République, ont déjà été contrôlés par la police. À 16 ans, Mohammed, jeune lycéen parisien du 12e arrondissement de Paris, a connu cette situation sept ou huit fois. Jordan, lui, ne les compte même plus. « Il m’est arrivé d’être contrôlé cinq fois dans la même journée », explique cet habitant de Gennevilliers, âgé de 23 ans.

Le crime, c’est surtout de porter une casquette et des Nike Air

En théorie, l’article 78-2 du Code de procédure pénale n’autorise de contrôle d’identité que d’une personne à l’égard de laquelle il existe « une ou plusieurs raisons plausibles de soupçonner qu’elle a commis ou tenté de commettre une infraction, qu’elle se prépare à commettre un crime ou un délit, qu’elle est susceptible de fournir des renseignements utiles à l’enquête en cas de crime ou de délit ou qu’elle fait l’objet de recherches ordonnées par une autorité judiciaire ». Le seul crime que semble avoir commis Mohammed ou Jordan, c’est surtout de porter une casquette et des Nike Air. Et d’avoir la peau mate.

Il n’est pas le seul à souffrir de telles discriminations. Une étude du CNRS publiée en 2009 montre que les contrôles d’identité touchent, respectivement, onze, six et huit fois plus, en moyenne, les personnes perçues comme « jeunes », « noires » et « arabes ». Et le phénomène est massif. Près de 10 % de la population déclarent avoir été soumis à un contrôle d’identité dans les douze mois précédents, selon un récent sondage. Soit 5,3 millions de personnes.

La question n’est pas nouvelle. Lutter contre le délit de faciès était même un des 60 engagements de François Hollande en 2012, a rappelé hier la sénatrice Éliane Assassi. « Ce n’était qu’une posture », déplore cette élue du groupe communiste, républicain et citoyen. Celui-ci défend aujourd’hui une proposition de loi visant à réduire les contrôles abusifs. L’objectif, explique le texte, n’est pas de « remettre en cause l’usage ciblé et approprié des contrôles d’identité », mais de renforcer leur efficacité en encadrant mieux cette pratique, et en imposant aux policiers de remettre, à chaque contrôle, un récépissé mentionnant le motif, le numéro de matricule de l’agent et les voies de recours possibles. Des initiatives similaires, portées par un sénateur UDI et les sénateurs EELV, n’avaient pas abouti. Peu de chances que la nouvelle offensive des communistes y parvienne. « Mais c’est déjà un point d’appui pour renforcer la mobilisation dans les quartiers, sans quoi cela ne bougera pas », prévient Mélissandre Mallee, coordinatrice des Jeunes communistes dans le Val-de-Marne. Il s’agit d’une question de fond, insiste cette étudiante de 23 ans, qui rappelle que la mort de Zyed et Bouna, en 2005 – et la révolte des banlieues qui avait suivi – a été provoquée par un contrôle d’identité.

Depuis un an, les jeunes communistes ont récolté 8 000 signatures contre le contrôle au faciès. « Dans nos quartiers, des mères en viennent à douter de leurs enfants tant ils sont contrôlés par la police, alors même que la police est censée nous protéger. » C’est aussi une question de lutte des classes, souligne cette jeune militante. « Comment s’étonner que des jeunes ne votent pas, ou nous disent qu’ils ne respectent pas la République parce que la République ne les respecte pas. On ne peut pas accepter ces pratiques discriminatoires qui visent à montrer du doigt une partie de la population – les jeunes et ceux qui vivent dans les quartiers populaires – comme s’ils étaient responsables de tous les problèmes. Si l’on veut avancer, justement, il faut s’attaquer d’abord à ce racisme systémique qui divise, il faut montrer que nous sommes tous des dominés. »

À force d’être surcontrôlé, Jordan banalise une dérive inacceptable, et il prend sur lui. « C’est devenu une habitude. J’évite de les regarder dans les yeux », explique ce jeune homme qui s’est fait arrêter dans la rue, la semaine dernière. On a beau minimiser les risques de violence, celle-ci est bien présente. Sur les 2 283 incidents signalés au collectif Stop au contrôle au faciès entre 2011 et 2015, près de 23 % ont donné lieu à des violences. Insultes, coups, et même palpations génitales sont très fréquents. Sans parler des remarques racistes de la part de fonctionnaires de plus en plus sensibles aux thèses de l’extrême droite. 51,5 % des policiers et gendarmes disent avoir voté Front national en 2015, selon un sondage récent. Une tendance sans doute aggravée par les tensions de plus en plus vives entre policiers et citoyens sur le terrain. « Mieux encadrer les contrôles d’identité permettra de sortir de cette relation conflictuelle entre jeunes et forces de l’ordre, qui ont mieux à faire que de traquer des jeunes qui n’ont rien à se reprocher. C’est aussi dans l’intérêt des gendarmes et des policiers », souligne Éliane Assassi.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14529
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Jeu 26 Mai 2016, 05:20

Zied et Bouna se sont cachés dans un transfo d'EDF... donc leur mort est causée par la police et non par la haute tension dans le site... qui par définition est responsable des émeutes de 2005...

voilà comment on réécrit l'histoire...

Si on veut transformer les faits ce sera sans moi.

Bravo à notre nouveau maire, il a au moins un supporter même si l'argumentaire est contestable, on fait avec ce dont on dispose.

Espérons que la police ne sera pas à ce jour responsable des morts du bataclan, encore que dans quelques années en réécrivant l'histoire... avec un spécialiste, tout soit possible.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12541
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Jeu 26 Mai 2016, 05:32

Pour le coup le troll a fait un copier-coller d'un article de l'Humanité: http://www.humanite.fr/policiers-vos-recepisses-svp-607211

Après on peut s'interroger sur l'opportunité de ces récépissés dans notre ville alors que celle-ci connait comme toutes les banlieues populaires des problèmes de sécurité et de trafic de drogue... Voir: http://www.plateaufontenay.net/t1887p50-fontenay-sous-bois-supermarche-de-la-drogue#83316

Et tant qu'à lire des écrits communistes, je renverrai au communiqué récent d'André Gérin qui pose encore fois très bien le problème des banlieues, de l'immigration et de l'Islam.. Voir: http://www.plateaufontenay.net/t408-andre-gerin-immigration-integration-sans-tabou#83258


"Depuis 40 ans un grand mensonge est entretenu à propos de l’immigration et de la délinquance. Les émeutes urbaines et le développement de la violence sont totalement niés. Pire, le terrorisme intellectuel, arme de destruction massive du système s’est imposé. Car, celui qui a l’audace de poser la question de l’immigration est forcément classé comme étant raciste. Il a succombé à la lepénisation des idées et participé à la droitisation de l’électorat. Alors, on nous a vendu le slogan « l’immigration est une chance pour la France et l’Europe », mais ce n’est en réalité que du chloroforme." - André Gérin - http://www.pcf.fr/11396
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14750
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Jeu 26 Mai 2016, 05:55

Oui oui, dans la presse, il ne se dit pas forcément la même chose que sur ce plateau. alien cat

Sinon, effectivement le climat social se tend. Et une forme de lutte des classes s'installe. Sans que ce soit forcément dans les banlieues que ces tensions se manifestent de la manière la plus visible. Les cgtistes ne me semblant pas contrôlables au faciès. Peut-être aux drapeaux ou aux fanions, voire encore aux gilets. Compliqué de tous les arrêter en même temps. La police les connaît néanmoins.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14529
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Jeu 26 Mai 2016, 07:12

Peut être serait temps que les limités du bulbe prennent conscience que dans la police il y a à peu près autant de gens qui pensent à droite que de gens qui pensent à gauche... comme c'est le cas en  France en général à quelques centièmes de pourcentages près.
Cette vision se vérifie assez régulièrement en consultant les résultats des élections syndicales dans ces corps de métier... Si les justos de la comprenette se donnaient la peine de prendre ces données en compte ils proféreraient moins de stupidité.

En revanche lorsque l'état employeur de ces gens se conduit mal les malmenés par le pouvoir peuvent manifester de la défiance envers leur patron... qui plus est lorsque le patron non content de les mépriser et de les utiliser stupidement en fait les boucs émissaires... de son impuissance.
Lorsque l'état est à la dérive et que la situation se détériore on accuse les structures institutionnelles qui ne font qu'obéir aux instances politiques au lieu de s'en prendre à soi... sous peu nous dégusterons les fruits d'une politique nationale désastreuse.


Dernière édition par tonton christobal le Jeu 26 Mai 2016, 08:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14529
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Jeu 26 Mai 2016, 07:22

Sans commentaire... nous sommes sous le régime de l'état d'urgence... et le maire de Fontenay va mettre en place le récépissé de contrôle d'identité

---------------------

Reuters
6Medias, publié le mercredi 25 mai 2016 à 19h40
L'histoire commence sur l'autoroute A6, dans le sud de Paris. Une automobiliste vêtue d'un voile intégral, seule à bord de son véhicule, échappe à un contrôle routier. Face à son refus d'obtempérer, l'immatriculation de sa voiture est relevée par les policiers et transmise à leurs collègues sur les ondes.
La femme est ensuite repérée sur le périphérique extérieur vers 10h15, puis bloquée et interpellée à hauteur de la porte de la Villette, au nord de Paris. Une heure plus tard, l'état-major de la préfecture de police décide de fermer le périphérique dans les deux sens et de faire intervenir une équipe de déminage.
Après vérification, il s'avère que la conductrice, une habitante de l'Yonne âgée de 29 ans, fait l'objet de deux fiches S, pour « atteinte à la sûreté de l'État ». En plus de cette surveillance renforcée, la jeune femme est assignée à résidence depuis le mois de novembre, dans le cadre de l'état d'urgence.
Aucun explosif n'a été découvert par les équipes du laboratoire central de la préfecture de police. L'automobiliste a été placée en garde à vue, tandis qu'un commissariat parisien s'est chargé de l'enquête. Les automobilistes, eux, ont pu de nouveau circuler sur le périphérique aux alentours de midi. Pour rappel, la loi du 11 octobre 2010 interdit la dissimulation du visage dans l'espace public, même si l'habitacle d'une voiture ne correspond pas, à proprement parler, à l'espace public..

-------------

Lorsque l'on est un élu se disant responsable on ne déglingue pas ceux qui tant bien que mal tentent de maintenir debout un pays.

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14750
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Jeu 26 Mai 2016, 08:18

La mission régalienne de la police ne doit pas être mise en question. Les fonctionnaires de police votant pour qui ils veulent sont tous soumis à des codes déontologiques précis. Le contrôle au faciès (on voit le visage forcément) en fait-il partie? Que ceux qui se dissimulent doivent montrer patte blanche est une évidence. Un récépissé pour justifiier Le respect de la mission. Cela peut s'expérimenter.

Le contrôle a priori (qui peut être non motivé) et le contrôle a posteriori (il y a un motif pour le faire) ce n'est pas la même chose. Que la police reste une mission régalienne, tout le monde y est favorable.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Jeu 26 Mai 2016, 18:06

Libellule a écrit:
La mission régalienne de la police ne doit pas être mise en question. Les fonctionnaires de police votant pour qui ils veulent sont tous soumis à des codes déontologiques précis. Le contrôle au faciès (on voit le visage forcément) en fait-il partie? Que ceux qui se dissimulent doivent montrer patte blanche est une évidence. Un récépissé pour justifiier Le respect de la mission. Cela peut s'expérimenter.

Le contrôle a priori (qui peut être non motivé) et le contrôle a posteriori (il y a un motif pour le faire) ce n'est pas la même chose. Que la police reste une mission régalienne, tout le monde y est favorable.

Et que va-t-on dire lorsque un policier va arrêter un quidam pour vérifier un récépissé ? Il faudra que cet agent des forces de l' ordre vérifie que ce document est bien un vrai, qu' il a bien été délivré par un membre des forces de l' ordre. Autrement dit rien de changé pour le quidam, il y en aura pour ce plaindre et on recherchera une autre solution plus ou moins farfelue.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14750
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Jeu 26 Mai 2016, 18:19

On est en face d'un serpent de mer ou d'une Arlésienne. Tenter une expérimentation localement permettra de voir si ç'est praticable ou non. Comme cela faisait partie des 60 engagements de François Hollande, s'associer à l'idée en se portant volontaire ce n'est pas franchement une démarche d'opposition vis à vis de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3629
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Jeu 26 Mai 2016, 18:23

+1 mamiea

Modernisons le système,  marquage électronique à durée variable, badge électronique type bracelet non interchangeable, le policier est en observation à Val de Fontenay,  il a un doute sur mon faciès,  il pointe à distance son lecteur sur moi. Ah, cool c'est Gérard, il est clean...je le laisse passer.
Il faudra par contre que je pense à jeter mon beau badge ou à le faire recharger car s'il passe la date de validité il va émettre le signal inverse.
On réfléchit au telechargement d'une application smartphone qui délivrerait le sauf conduit rechargeable en se connectant sur le fichier public créé à cet effet par le ministère.
La Mairie réfléchit à la prise en compte de ces badges de type Vinci pour les autoroutes. Je vais faire une demande...
La tendance populiste-nauséabonde-fasciste- si souvent dénoncée à Fontenay  va certainement demander la mise en place de portiques sur la voie publique, ceux ci émettant un flash photo au passage d'un badge coupable.
Bon je me recouche... pas d'essence, pas de transports, barrages des forains, que faire?

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14529
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Jeu 26 Mai 2016, 18:38

mamiea a écrit:


Et que va-t-on dire lorsque un policier va arrêter un quidam pour vérifier un récépissé ? Il faudra que cet agent des forces de l' ordre vérifie que ce document est bien un vrai, qu' il a bien été délivré par un membre des forces de l' ordre. Autrement dit rien de changé pour le quidam, il y en aura pour ce plaindre et on recherchera une autre solution plus ou moins farfelue.

Et que le quidam contrôlé puisse justifier que le récépissé correspond bien à sa personne d'où nécessité d'avoir un document d'identité avec photo... sinon on se repassera les récépissés...

Une simple réflexion de quelques secondes d'un esprit logique suffit à comprendre l'intérêt de l'usine à gaz.

Lorsque l'on a des gamins dehors au milieu de la nuit ou en errance dans les rues en pleine journée au lieu d'être sur les bancs de l'école il ne faut rien faire... ensuite on s'étonnera des "décrochages scolaires" dont on fera une nouvelle cause nationale.
Il y a quelques années une mesure avait été mise en place avec un certain succès en faisant  retrouver le chemin de l'école à nombre d'enfants... fort heureusement elle a été détricotée dès l'arrivée du nouveau président.
Comme simultanément la police ainsi que d'autres services publics ne sont plus présents dans les zones sensibles les contrôles sont devenus rares... tout ira donc pour le mieux en ce bas monde.
Ce qui n'empêchera pas de s'indigner vertueusement aux cris de "que fait la police ?" "jamais là... " alors que l'on fait tout pour l'écarter du site.
Un de ces jours à force de lui faire faire n'importe quoi elle va se mettre aux abonnés absents.

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14750
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Jeu 26 Mai 2016, 18:51

Evitons toute expérimentation, le sujet n'est pas le gaz de schiste... ou le pétrole noir bitumineux, et donc forcément fracturable à loisir ; ce que font les arabes, ou les américains, on doit pouvoir le faire en France Smile

Petit retour en arrière (article source Libération)

Mediapart s'est procuré le mémo d'un agent judiciaire de l'Etat qui explique, en substance, qu'il est normal de contrôler des Noirs et des Arabes quand on cherche des infractions à la loi commises par des étrangers.

 Quand la France justifie ses contrôles au faciès…

C’était en juin 2015 : l’Etat était condamné en appel pour des contrôles policiers discriminatoires envers des Noirs et des Arabes. «Une décision géniale», pour Sihame Assbague, porte-parole du collectif «Stop le contrôle au faciès». Mais en octobre, la même déchantait : le Premier ministre, Manuel Valls, avait décidé de lancer un pourvoi en cassation, contre l’avis de la ministre de la Justice d’alors, Christiane Taubira.

Comment l’Etat justifie-t-il ce pourvoi en cassation alors que François Hollande, pendant sa campagne présidentielle de 2012, avait promis de lutter «contre le délit de faciès» ? Mediapart a eu accès au mémo, rédigé au nom de «l’agent judiciaire de l’Etat», qui «explicite les raisons du pourvoi en cassation de l’Etat». Dans son article, le site d’information cite de longs extraits de l’argumentaire, qui se concentre sur les conditions dans lesquelles avaient été contrôlés cinq des plaignants à qui la cour d’appel avait donné raison. En gros, se justifie l’Etat, si les policiers ont contrôlé des Noirs et des Arabes, c’est parce qu’ils étaient chargés de trouver des étrangers en situation irrégulière. D’où cette formule alambiquée :

«Les réquisitions du parquet entendaient que soient réalisés des contrôles d’identité pour rechercher et poursuivre, en particulier, les infractions à la législation sur les étrangers. La cour d’appel ne pouvait alors dire que les services de police judiciaire avaient commis une faute lourde établie par le contrôle […] de la seule population dont il apparaissait qu’elle pouvait être étrangère, sans rechercher si ce contrôle n’était pas justifié par l’objet de la réquisition en exécution de laquelle il était réalisé.»

Autrement dit, aux yeux de l’Etat, les Noirs et les Arabes seraient «la seule population dont il [apparaît] qu’elle [peut] être étrangère».

Un argument invalidé par l’ONU

Mediapart rappelle qu’en 2009, l’ONU avait rappelé l’Espagne à l’ordre sur le même sujet, dans une décision selon laquelle «tout contrôle de police s’appuyant sur des caractéristiques physiques (comme la couleur de peau) est illégal et peut avoir des conséquences dangereuses pour la société (racisme et xénophobie)».

En août 2015, au lendemain de l’attentat avorté dans le Thalys, le ministre des Transports Alain Vidalies avait défendu à la radio des contrôles au faciès, en expliquant préférer «qu’on discrimine pour être efficace».


Si c'est admis de discriminer, il n'y a rien de nauséabond à la chose, je m'étonne qu'à cette occasion l'adjectif de fasciste rentre au débat.

Toujours dans Médiapart en août dernier

Ressassée depuis des lustres, la rengaine est éculée : le Front national, c’est la faute des autres !

La faute de la gauche, coupable d’avoir favorisé l’émergence du parti d’extrême droite pour mieux la déstabiliser, serine la droite. La faute de la droite, coupable, ces dernières années, d’avoir repris à son compte et banalisé bon nombre des mots, des thématiques et des obsessions du parti lepéniste, réplique la gauche. La faute des médias, coupables d’accorder au FN une place disproportionnée. Cet état d'âme aurait pu s'intituler : «Quand ceux qui ont fait le jeu du Front national combattent le FN» car certains ont déjà sorti les parapluies «c’est qui les coupables?».

Il faut combattre le front national, c’est un impératif moral, tout le temps et non pas par séquence, certains le découvrent. A droite, ils avaient ouvert les digues depuis belle lurette avec le débat sur l’identité national sous Sarkozy, et depuis Mai 2012, les choses ne s’arrangent pas.

Des politiques assumées qui ont fini par dissuader les électeurs de se déplacer pour les élections selon les derniers sondages d’opinion, et les voila qui s’activent pour … combattre le front national! Ils se réveillent, l’alerte incendie était en panne.

Devant la catastrophe annoncée, certains s’activent, non pas pour faire campagne, mais pour désigner les coupables! «Ah! Vous n’arrêtez pas de critiquer tel mesure politique, donc vous êtes responsables! «Oui, cette nouvelle ligne politique social-libérale permettra d’emmener vers nous (à Gauche) les égarés du FN! Oui, de la fermeté est plus que nécessaire!

La France est de Droite et tout le monde le sait! Donc, plus de complexe». Ils pensaient bien faire, les pauvres, sauf qu’ils ont perdu des électeurs en route (beaucoup) sans en gagner chez les appelés de Bleu Marine. Ce sont les mêmes qui font remarquer – à juste titre d’ailleurs – que le Front National récupère très habilement les thèses délaissées par la Gauche, cette gauche dite « réformiste» qui, avec une absence de classe manifeste, a viré sa propre Gauche (Montebourg, Hamon etc.) et, question: Qui aujourd’hui s’époumone pour combattre ceux qui récupèrent le fruit de leur certitude?

Après les élections, continueront-ils à combattre le front national? François Hollande a promis dans la proposition n°30 du discours du bourget : "Lutter contre le « délit de faciès » lors des contrôles d’identité avec une nouvelle procédure respectueuse des citoyens". Cette proposition (30.1), évoque le "Contre le délit de faciès", pour lequel le code précise que "le contrôle d'identité [...] ne se fonde sur aucune caractéristique physique ou aucun signe distinctif pour déterminer les personnes à contrôler sauf s'il dispose d'un signalement précis motivant le contrôle".

Faut-il faire relire la proposition à Alain Vidaliès? On va l’espérer, le Front national est un vrai danger qui ne se combat pas par intermittence et, l’orientation politique – pour ne pas dire le mimétisme dans certaines choses - peut installer dans la société de vraies nuisances morales.

«Savoir mentir sur ses forces est la marque d’un grand commandant."


Vous faites sauter le "sauf si" de l'argumentaire, et c'est ainsi que l'on obtient le réveil des idées xénophobes d'une manière insidieuse ; Pour définir qui serait clean, ou pas, par badge interposé. On lui donne quelle forme et quelle couleur à ce badge? Aie, aie, aie.


Dernière édition par Libellule le Jeu 26 Mai 2016, 18:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3629
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Jeu 26 Mai 2016, 18:54

Gérard a écrit:
+1 mamiea

Modernisons le système,  marquage électronique à durée variable, badge électronique type bracelet non interchangeable, le policier est en observation à Val de Fontenay,  il a un doute sur mon faciès,  il pointe à distance son lecteur sur moi. Ah, cool c'est Gérard, il est clean...je le laisse passer.
Il faudra par contre que je pense à jeter mon beau badge ou à le faire recharger car s'il passe la date de validité il va émettre le signal inverse.
On réfléchit au telechargement d'une application smartphone qui délivrerait le sauf conduit rechargeable en se connectant sur le fichier public créé à cet effet par le ministère.
La Mairie réfléchit à la prise en compte de ces badges de type Vinci pour les autoroutes. Je vais faire une demande...
La tendance populiste-nauséabonde-fasciste- si souvent dénoncée à Fontenay  va certainement demander la mise en place de portiques sur la voie publique, ceux ci émettant un flash photo au passage d'un badge coupable.
Bon je me recouche... pas d'essence, pas de transports, barrages des forains,  que faire?

Aux dernières nouvelles on trouverait sur Internet un système de détection des détecteurs de policiers ou de portiques. On va sans doute entendre Mme Royal...et les droits de l'hommistes locaux.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3199
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Jeu 26 Mai 2016, 20:04

mamiea a écrit:
Et que va-t-on dire lorsque un policier va arrêter un quidam pour vérifier un récépissé ? Il faudra que cet agent des forces de l' ordre vérifie que ce document est bien un vrai, qu' il a bien été délivré par un membre des forces de l' ordre.
Autrement dit rien de changé pour le quidam, il y en aura pour ce plaindre et on recherchera une autre solution plus ou moins farfelue.

tonton christobal a écrit:
Et que le quidam contrôlé puisse justifier que le récépissé correspond bien à sa personne d'où nécessité d'avoir un document d'identité avec photo... sinon on se repassera les récépissés...

Judicieuses remarques.
Ainsi ce récépissé, supposé éviter les contrôles d'identité multiples, entraînerait logiquement vérification du récépissé doublée de vérification d'identité... Donc double peine.

On ne peut qu'encourager le nouveau maire à lire plus souvent le Forum, en plus c'est gratuit.
Par contre, on connait des rapports (payés par la mairie) de bureaux d'études dont on se demande encore à quoi ils ont servi.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14529
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Jeu 26 Mai 2016, 20:24

salamandre a écrit:




Judicieuses remarques.
Ainsi ce récépissé, supposé éviter les contrôles d'identité multiples, entraînerait logiquement vérification du récépissé doublée de vérification d'identité... Donc double peine.

On ne peut qu'encourager le nouveau maire à lire plus souvent le Forum, en plus c'est gratuit.
Par contre, on connait des rapports (payés par la mairie) de bureaux d'études dont on se demande encore à quoi ils ont servi.

Il y a les gens qui veulent mettre en place des décisions le plus souvent prises par des non connaisseurs du dossier parce que "c'est au programme" et d'autres qui avant de mettre en place une mesure s'inquiètent des modalités pratiques...
En l'espèce si le ministère de l'intérieur a renoncé à mettre la mesure en place c'est sans doute qu'à un moment certains un peu moins bloqués dans leurs certitudes ont pris conscience des problèmes qui en découlerait...

Nous sommes dirigés par des théoriciens qui passent l'essentiel de leur temps bunkérisés entre soi dans des bureaux où ils trouvent des solutions aux problèmes qui ne se posent pas pour in fine rendre la vie impossible aux praticiens du terrain...

Autre exemple : les diverses réformes du code de procédure pénale qui aboutissent à nécessiter trois personnes pour faire en deux jour ce qu'un fonctionnaire faisait seul en une grosse demi-journée il y a 25 ans... avec en prime de multiples possibilités d'annulation de procédure qui laissent dehors les truands.
C'est un autre débat qui illustre le bourbier administratif dans lequel nous pataugeons et dans lequel certains se complaisent pour justifier leur utilité.


Dernière édition par tonton christobal le Jeu 26 Mai 2016, 21:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14750
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Jeu 26 Mai 2016, 20:48

Poursuite de la revue de presse avec cet article du républicain lorrain daté du 16 mai

#####

Mon grand-père était pêcheur et me disait : "quand tu veux aller à la pêche, il faut choisir les endroits où il y a du poisson" ». Sans crainte de la provocation et de surfer sur la vague sécuritaire, le sénateur mosellan Jean-Louis Masson (divers droite) invoque ce bon sens terrien pour prendre l’exact contre-pied des sénateurs communistes qui s’élèvent, en plein état d’urgence, contre les contrôles au faciès. Lesquels proposent d’introduire dans le code de procédure pénale un encadrement plus strict des contrôles d’identité, quitte à relancer le débat sur le récépissé. Opposé à toute restriction des pouvoirs de la police, le parlementaire mosellan préconise, à l’inverse, de renforcer le ciblage des opérations de sécurité, au risque d’attiser de nouvelles tensions entre les forces de l’ordre et certaines catégories de la population. « Il est normal que la police cible en priorité les milieux où statistiquement il y a le plus de chance d’aboutir. C’est ce qu’on peut appeler du profilage statistique », justifie-t-il. Son argumentaire tient en quelques lignes : « Dans la mesure où la totalité des attentats terroristes récents sont le fait des musulmans extrémistes, il est normal que, dans un but de dissuasion des attentats, on contrôle plutôt les personnes de cette religion que celles d’autres religions. De même, si on recherche des trafiquants de drogue, il est plus pertinent de contrôler des personnes qui se promènent en survêtement avec une capuche plutôt que des personnes en costume-cravate. C’est une question de bon sens, mais le bon sens n’est pas la principale qualité de certains milieux bien-pensants. »

Coutumier du fait
Le sénateur mosellan n’en est pas à son premier buzz. En mars, il avait déclaré lors du débat sur la déchéance de nationalité : « Un binational a mille fois plus de chance qu’un Français de souche de devenir un extrémiste radicalisé. »

Destinataire de l’amendement sur le contrôle d’identité, la Licra l’a mis en ligne en suscitant un déferlement de tweets. De quoi agacer l’auteur de la proposition qui persiste et signe : « Si l’on recherche des terroristes musulmans, il vaut mieux les chercher dans les milieux musulmans qu’à l’archevêché de Paris ! » Au contraire, la proposition de loi communiste prévoit que seuls « des motifs objectifs et individualisés » puissent justifier les contrôles d’identité. Une initiative soutenue par le collectif Stop Contrôle au faciès, partisan d’une réforme de la loi encadrant les contrôles afin de permettre un recours en cas de discrimination. De leur côté, les syndicats de policiers restent opposés à la formule du récépissé considérant une telle procédure « ingérable ».

#####

Un dossier qui se laisse lire
http://stoplecontroleaufacies.fr/slcaf/wp-content/uploads/2016/03/Les-Maux-du-De%CC%81ni1.pdf

Je ne crois pas que l'on soit dans la théorie.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Jeu 26 Mai 2016, 21:47

@Libellule :

Vouloir défendre une solution irréaliste n' est pas soutenable, le fait de remettre un récépissé ne sert à rien à moins de se le coller sur le front. S' offusquer se déclarer persécuté par une action ne signifie pas une vérité. Si l' on ne veut plus de contrôles autant le dire franchement au lieu de tergiverser et de chercher des excuses vaseuses.
Plus de contrôles bien mais faudra assumer ses responsabilités.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14750
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Jeu 26 Mai 2016, 22:01

Ne vous méprenez pas. Pour ma part je ne suis pas favorable au contrôle au faciès (le fonds) mais je ne crois guère au récépissé (la forme) qui restera une arlésienne.

Je m' intéresse au fond (avec ou sans s) du sujet, là où d'autres parlent de la forme (un badge, un récépissé, je m'en moque un peu).

Le contrôle au faciès est un vrai sujet de fond (contrôlé parce que juif, musulman, noir, maghrébin, en tenue jeune,  ou habitant au pied du mauvais immeuble, ou limitrophe d'un quartier où la vie est plus dure que dans un autre, ce n'est pas mon truc). Un contrôle motivé me paraissant le bienvenu à contrario.


Dernière édition par Libellule le Jeu 26 Mai 2016, 22:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pif Paf Pouf



Messages : 58
Date d'inscription : 03/01/2015

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Jeu 26 Mai 2016, 22:26

Pour ma part je vois dans cette annonce d'expérimentation des contrôles l'assurance pour le nouveau maire de bénéficier du vote de M. Lachelache. Dans le bon déroulement de cette événement cela aurait fait mauvaise impression qu'il lui manque une voix.

Ce qui est vrai ce sont les propos de M. Lecoq que j'ai d'ailleurs trouvé très bon. Il a rappelé que la légitimité de ce maire venait seulement de ses colistiers. Il lui a dit de s'en méfier et dix minutes plus tard le groupe des Verts demandait à ce qu'on parle plutôt de chef d'orchestre que de maire... tout était dit.

J'ai trouvé notre nouveau maire fidèle à ce que j'imaginais, dans la continuité de son prédécesseur. Le discours de Mme. Saint-Gal était hallucinant et à mon avis mal venu.

Je trouve que le ton de M. Rispal est assez donneur de leçon.

Voilà mon avis
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Jeu 26 Mai 2016, 23:56

Libellule a écrit:
Ne vous méprenez pas. Pour ma part je ne suis pas favorable au contrôle au faciès (le fonds) mais je ne crois guère au récépissé (la forme) qui restera une arlésienne.

Je m' intéresse au fond (avec ou sans s) du sujet, là où d'autres parlent de la forme (un badge, un récépissé, je m'en moque un peu).

Le contrôle au faciès est un vrai sujet de fond (contrôlé parce que juif, musulman, noir, maghrébin, en tenue jeune,  ou habitant au pied du mauvais immeuble, ou limitrophe d'un quartier où la vie est plus dure que dans un autre, ce n'est pas mon truc). Un contrôle motivé me paraissant le bienvenu à contrario.

Mais là est bien le problème : comment déterminer ce qu' est un contrôle au faciès ? Je suis jeune je roule en voiture la police me contrôle est-ce un délit de faciès ou un contrôle au hasard ?
Je suis contrôlé avec deux kilos de canabis, théoriquement aucune raison d' être arrété, est-ce que je dois hurler au délit de faciès?
Il y aura toujours un ou des individus qui argumenteront que tout contrôle de leur personne est un délit, ne doit-on pas accepter quelques contrôles ?

Pouvez vous définir un contrôle motivé, on peut vous rétorquer que tous les contrôles sont motivés, motivé par le lieu, les circonstances, l' attitude....
Nier le contrôle au faciès serait aussi irresponsable tout autant que le délit de faciès de certains membres de communautés envers les autres communautés comme les antifas envers les policiers.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12541
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Ven 27 Mai 2016, 00:04

mamiea a écrit:
---/---
Mais là est bien le problème : comment déterminer ce qu' est un contrôle au faciès ? Je suis jeune je roule en voiture la police me contrôle est-ce un délit de faciès ou un contrôle au hasard ?
Je suis contrôlé avec deux kilos de canabis, théoriquement aucune raison d' être arrété, est-ce que je dois hurler au délit de faciès?
---/---

Une réponse qui permet de mesurer les limites de l'état de droit et de l'usage qu'en font certains...

http://www.plateaufontenay.net/t1887-fontenay-sous-bois-supermarche-de-la-drogue#62932
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14750
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Ven 27 Mai 2016, 04:18

Mamiea. Vous savez le mythe de la zéro tolérance est du même ordre que celui du zéro contrôle au faciès. Tout tolérer n'est pas la solution, contrôler tous les beurs ou blacks non plus. Personne ne veut ni l'un ni l'autre. Vérifier de temps à autre qu'il n'y a pas excès de zèle est simplement prudent. On fait donc de temps à autre un point sur le probable retour de l'arlésienne. C'Est à la fois politique certes, mais surtout pédagogique.

Cela ne va pas jusqu'à l' octroi du vote aux étrangers, autre arlésienne ...

Le moins de contrôles au faciès. Aucun récépissé si taux de contrôle au faciès bas, et tout rentrera dans l' ordre.
Revenir en haut Aller en bas
frakerd

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 01/07/2015
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Ven 27 Mai 2016, 16:25

C'est sur qu'avec une telle mesure on va régler les problèmes de délinquances à Fontenay sous Bois, mais dans cette ville on préfère dire incivilité plutôt que délinquance, mais il faut appeler un chat un chat, et Fontenay sous Bois est gangréné par la délinquance.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.fontenay-sous-surveillance.fr/
La panthère rose

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 21/06/2015

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Ven 27 Mai 2016, 23:32

Voici un autre exemple de cette délinquance qui prolifère à Fontenay.

Le parisien a écrit:
Coup de filet anti-drogue à Fontenay-sous-Bois
D.C. | 24 Mai 2016, 20h04 | MAJ : 24 Mai 2016, 20h04

Fontenay-sous-Bois, dalle de la rue Fernand-Léger, ce mardi à 10 h 30. C’est dans cet immeuble qu’un homme a été interpellé dans le cadre d’un vaste coup de filet.
« Ils sont arrivés il y a environ trois ans et ont pris possession d’un des parking souterrain où le deal se faisait. Cela fait bizarre parce que nous avions toujours été épargnés par le trafic de drogue » A l’instar de Redouane, les habitants de Fontenay se réjouissaient ce mardi du vaste coup de filet anti-stupéfiants qui a permis d’interpeller une douzaine d’individus.


Ce déploiement policier spectaculaire a marqué les esprits notamment dans le quartier du Bois Cadet. « A 7 heures du matin, raconte une habitante de cette résidence, j’ai vu par ma fenêtre que la dalle était cernée de policiers. Il y avait même un chien. Au 9, rue Fernand-Léger, ils ont embarqué quelqu’un. Juste à côté, rue Maximilien-Robespierre, une dépanneuse a dû remorquer une dizaine de véhicules ».

« Les entrées et sorties du parking souterrain étaient bloqués par les policiers », ajoute un riverain. « C’est sans doute le parking P3-P6, croit savoir un autre habitant. Les portes ont été forcées et à partir de 20 h 30, le deal se fait. C’est constant ».

Contactés ce mardi, les policiers n’ont pas souhaité s’exprimer sur cette opération.

Et comme toute les communes environnantes mettent en place des programmes pour protéger leurs habitants de cette nouvelle délinquances. Elle se retrouve à Fontenay pour agir en tout impunité. Et ce n'est pas avec le nouveau maire que cela va changer. Il a déjà annoncé son refus de mettre en place la vidéo protection.
Revenir en haut Aller en bas
Gildas Lecoq

avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 11/11/2012
Age : 45

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Sam 28 Mai 2016, 02:17

Bonjour,

Pour la bonne information des habitués du forum, voici l'allocution que j'ai prononcée en ma qualité de président du groupe Ensemble réveillons Fontenay à l'occasion de l'élection du nouveau maire.

Gildas LECOQ

-----

Mesdames et Messieurs,
Mes chers collègues,
Cher Jean-François Voguet,

Dimanche 30 mars 2014, à l’issue d’une campagne électorale intense, les Fontenaysiennes et les Fontenaysiens avaient décidé, dans le secret de l’isoloir, d’élire leur nouveau conseil municipal.
Ils avaient, dans le secret de cet isoloir, choisi de donner leur confiance à une liste, certes, mais surtout à un homme, Jean-François Voguet, qui depuis 1977 s’était engagé activement dans la vie municipale et qui, en ce printemps 2014, se représentait pour conduire, en sa qualité de Maire, le destin de notre ville pour les 6 prochaines années.
C’était en tous les cas, ce qu’une très grande majorité d’entre eux pensait ce 5 avril 2014 alors que vous veniez d’être reconduit comme Maire de Fontenay-sous-Bois.
Pourtant, aujourd’hui, dimanche 22 mai 2016, cet homme, cette figure de la vie politique locale a décidé, en conscience de tourner une page.
Nous avons bien compris en écoutant votre discours et surtout pour en avoir discuté personnellement avec vous à plusieurs reprises les raisons de votre retrait.
Même si ce n’est ni le lieu, ni le moment de faire état de nos divergences et de nos critiques de la vie municipale, parce que nous participons à un moment important et solennel de la vie de notre commune, vous me permettrez, toutefois, de regretter cette décision.
Je peux comprendre les raisons qui sont les vôtres, mais alors ces mêmes raisons auraient dû vous convaincre de ne pas mener cette ultime campagne en capitaine d’une équipe qui aujourd’hui se retrouve à devoir vous remplacer. Ou alors ces mêmes raisons auraient dû être clairement évoquées pour que, dans le secret de l’isoloir, les électrices et les électeurs choisissent en connaissance de cause la femme ou l’homme qui allait être leur maire durant la totalité du mandat.

Si, au moment où je prends la parole, le nom de votre successeur n’est pas « officiellement » connu, son évocation, et surtout la manière dont le passage de témoin a été réalisé, ne laissent plus aucun suspens. Les Fontenaysiennes et les Fontenaysiens doivent savoir que c’est aux conseillers municipaux d’élire leur maire, mais vous savez bien et nous savons bien la frustration qui est la leur de découvrir que ce sera désormais une autre personne que celle qu’ils avaient choisie à la majorité, au soir du deuxième tour des élections municipales dernières. Je le redis, comme eux, nous regrettons la manière dont cette succession s’est faite.

Avant de m’adresser plus spécifiquement à celui qui va vous succéder, vous me permettrez, cher Jean-François Voguet, au-delà de nos divergences politiques fondamentales, de vous remercier, de remercier le Maire qui durant 15 années a assumé la lourde fonction qui lui avait été confiée. De remercier le Maire qui a donné à notre groupe d’opposition les moyens (certes parfois compliqués ) de nous exprimer, et je salue vos remarques sur le rôle nécessaire et sain pour notre démocratie d’un groupe d’élus comme celui d’Ensemble réveillons Fontenay, qui porte la voix de 4 habitants sur 10.

Oui, malgré nos différences, et parce que, je le crois, nous partageons cette haute estime de la fonction, je me dois, au nom des élus de notre groupe et des Fontenaysiennes et des Fontenaysiens qui nous ont portés dans cette assemblée, de vous dire merci pour ces nombreuses années offertes à la vie municipale quand d’autres auraient pu choisir la facilité de vivre dans leur ville sans s’y investir comme vous l’avez fait. Quel que soit l’avis que nous pourrions porter sur votre bilan, le simple fait d’avoir conduit durant 15 ans, grâce aux suffrages des habitants, les affaires publiques de Fontenay, se doit d’être publiquement salué. Merci Monsieur Voguet.

*

*                   *

Voici venu le temps de m’adresser à votre successeur.

Cher collègue, si la légitimité des urnes provient de celle de vos colistiers et non de celle de leader d’une liste soumise à l’expression électorale des habitants, je vous souhaite bien du courage dans cette fonction nouvelle que vous allez endosser.
Oui, du courage, car il va vous en falloir pour affronter les critiques de vos alliés pluriels quand vous déciderez parfois dans la solitude de votre bureau de telle ou telle orientation pour Fontenay.

Oui, du courage, il en faudra vis-à-vis de collègues qui saurons, si ce n’est pas déjà fait, vous rappeler que votre légitimité ne provient pas des habitants, mais bien de leur bon vouloir.

Si les Fontenaysiennes et les Fontenaysiens ne vous ont pas directement choisi pour tenir les rennes de notre ville, les femmes et les hommes qui constituent votre équipe municipale ne vous avaient pas choisi non plus au moment de figurer sur cette liste. Mais je suis sûr qu’ils voteront à l’unanimité pour vous dans quelques instants, le temps des tensions n’est pas encore venu, enfin je l’espère.

Cher collègue, en guise de conclusion permettez-moi de vous inviter à vous affirmer courageusement comme le chef de votre majorité, en prenant des décisions qui engagent les habitants et pas seulement les représentants des différents groupes qui vont s’exprimer après moi et qui composent votre majorité.

Avoir du courage et être utile, c’est par exemple prendre la décision diamétralement opposée à votre prédécesseur en matière de sécurité locale, en acceptant enfin l’installation de caméras de vidéo-protection dans notre ville.

Avoir du courage et être utile, c’est par exemple, en matière de développement durable, choisir le pragmatisme plutôt que d’écouter le discours théorique et lénifiant d’une écologie urbaine souvent trop restrictive.

Avoir du courage et être utile, c’est vous attaquer enfin à cette dette abyssale qui pèse sur nos têtes, en réduisant le budget de fonctionnement, plutôt que de faire supporter les dérives financières de notre commune sur les seuls impôts et participations diverses toujours en augmentation.

Avoir du courage et être utile, c’est accepter de revoir complètement l’organisation de l’expression citoyenne, en réformant les conseils de quartier qui ne laissent plus la place à l’écoute et au dialogue.

Avoir du courage et être utile, c’est aussi réconcilier les habitants des différents quartiers en plaçant réellement la diversité au cœur de ces diverses cités.

Avoir du courage et être utile, c’est aussi accepter la critique, et reprendre le dialogue avec les associations citoyennes ou de quartier.

Enfin, si l’envie vous prenait de mesurer cette légitimité que de nombreuses personnes vont vous contester, je vous invite, parce que c’est un sujet important, à soumettre la question de la priorité du projet de théâtre à référendum. Ce serait, nous le pensons, le plus bel exemple démocratique de mesurer cette légitimité par un vote des Fontenaysiennes et des Fontenaysiens.

Cher collègue, nous souhaitons croire, et nous en formulons le vœu, que vous saurez écouter notre groupe d’opposition dans cette deuxième partie du mandat qui débute aujourd’hui, comme a su le faire votre prédécesseur. Le renouvellement et le rajeunissement en politique sont une très bonne chose à condition de faire ses preuves. Constructifs, vigilants, mobilisés, attentifs à tous et tournés vers notre ville, voilà la feuille de route que s’était fixée notre groupe d’opposition en ce début de mandat. Elle reste identique. Notre action d’élus de l’opposition s’inscrira dans les valeurs de la République afin de garantir à chaque Fontenaysienne et chaque Fontenaysien, la Liberté, l'Egalité et la Fraternité si nécessaires en ces temps difficiles.

Merci encore Jean-François Voguet. Bonne chance cher collègue. Je vous remercie.

Gildas LECOQ
Revenir en haut Aller en bas
http://www.gildaslecoq.fr
Fanfoué

avatar

Messages : 102
Date d'inscription : 04/10/2013
Localisation : Fontenay sois Bois

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Sam 28 Mai 2016, 03:51

Le discours de Monsieur Lecoq est certes sans concession, mais très respectueux. Pourquoi donc des individus n'ont encore pu s'empêcher de crier et siffler pendant son intervention ? Ils n'ont décidément aucun respect pour les institutions de la République, aucun respect pour la démocratie !
On verra si le nouveau maire saura faire preuve d'un peu plus de fermeté que l'ancien, pour faire respecter le calme pendant les prochains conseils municipaux, ou bien s'il convie encore la même bande de supporters pour venir semer le désordre comme par le passé. N'y a-t-il pas un règlement intérieur ? Je crois savoir que le public n'est pas autorisé à manifester, crier, applaudir, etc ...
Revenir en haut Aller en bas
KURUN



Messages : 97
Date d'inscription : 23/01/2015

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Sam 28 Mai 2016, 05:05

XXXXXXXXXXXX INTERVENTION DU WEBMASTER 27.05.2016 20:47:57 XXXXXXXX
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 3040
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Un nouveau maire est appelé à régner   Sam 28 Mai 2016, 05:40

KURUN a écrit:
XXXXXXXXXX INTERVENTION DU WEBMASTER XXXXXXXX

Je ne pense pas qu'avec de tels arguments cela fasse avancer le problème, employer de tels termes c'est faire exactement comme ceux que vous critiquez, il faut être plus intelligent que ça et les combattre avec un ton plus modéré et surtout plus démocratiquement.
Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouveau maire est appelé à régner
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un nouveau maire est appelé à régner
» MESSAC, COMPOSITION DU NOUVEAU CONSEIL MUNICIPAL
» Généalogie Edouard PHILIPPE, Maire du Havre et nouveau PM
» un nouveau site t'entraide
» NOUVEAU DISPATCHING

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Les élections à Fontenay, passées et à venir. Promesses, satisfactions, déceptions, attentes...-
Sauter vers: