Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Elections en Autriche...

Aller en bas 
AuteurMessage
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18862
Date d'inscription : 06/07/2010

Elections en Autriche... Empty
MessageSujet: Elections en Autriche...   Elections en Autriche... EmptyLun 25 Avr 2016, 09:16

Autriche : l'extrême droite se taille la part du lion au 1er tour de la présidentielle

 

Le candidat du parti FPÖ, Norbert Hofer, a obtenu 36,4% des voix, réalisant le meilleur résultat de cette formation depuis la guerre à une élection nationale en Autriche, selon les résultats officiels.

Un écologiste, Alexander Van der Bellen, se hisse pour la première fois au second tour avec 20,4% des suffrages, aux dépens d'une candidate indépendante, Irmgard Griss (18,5%).

Le candidat social-démocrate Rudolf Hundstorfer (SPÖ) et le conservateur Andreas Khol (ÖVP) sont éliminés avec 11,2% des voix seulement chacun.

"C'est un résultat historique, qui reflète les qualités de Norbert Hofer, mais aussi une profonde insatisfaction vis-à-vis du gouvernement", a souligné le chef du FPÖ, Heinz-Christian Strache, à la télévision publique ORF.

En France, la présidente du Front national, Marine Le Pen, elle-même donnée en tête pour la présidentielle de 2017, a salué un "résultat magnifique", tweetant "bravo au peuple autrichien". "Le national populisme hante l'Europe", a pour sa part estimé Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du Parti socialiste français.

Même si la fonction du président autrichien est essentiellement honorifique, cet échec représente un réel coup de semonce pour le chancelier autrichien Werner Faymann (SPÖ) et le vice-chancelier Reinhold Mitterlehner (ÖVP), dont les mandats courent jusqu'en 2018.

Ces deux partis ont toujours contrôlé la présidence depuis la Seconde guerre mondiale, soit avec un élu issu de leurs rangs, soit avec un indépendant qu'ils soutenaient.

M. Faymann s'est déclaré "attristé" du résultat et a assuré que le gouvernement travaillerait encore "plus dur". M. Mitterlehner a relevé que les partis au pouvoir payaient le prix de "la peur du déclassement" d'une partie de la population et "d'une ambiance générale hostile à l'establishment".

- Pas de consigne de vote - Discret vice-président du parlement, Norbert Hofer, 45 ans, se veut une incarnation de l'aile libérale du FPÖ, l'ancienne formation de Jörg Haider, loin des dérapages qui avaient marqué la campagne de sa collègue Barbara Rosenkranz en 2010.

Benjamin des candidats, cet ingénieur aéronautique réputé pour sa courtoisie et partiellement handicapé à la suite d'un grave accident de parapente, a particulièrement séduit l'électorat jeune, selon les analyses.

Son avènement consacre la montée en puissance du FPÖ alors que la coalition gouvernementale est chahutée par la crise des migrants et la montée du chômage dans ce pays prospère. Le parti a déjà dépassé la barre des 30% des suffrages à plusieurs scrutins régionaux l'an passé.

M. Van der Bellen, un ancien professeur d'université de sensibilité centriste, portera les espoirs du camp de gauche et de la droite modérée au second tour, prévu le 22 mai. Théoriquement indépendant, il est soutenu par les Verts, un parti qu'il a longtemps dirigé.

Mais il aborde cette échéance avec un handicap arithmétique de 16 points, d'autant plus lourd à surmonter qu'aucun des partis n'a émis de consigne de vote. M. Faymann a toutefois indiqué qu'"à titre personnel", il voterait pour M. Van der Bellen, "un homme d'équilibre".

Mme Griss, une ancienne présidente de la Cour suprême inconnue du grand public il y a encore peu, a indiqué qu'elle se laissait "le temps de la réflexion".

Le président autrichien, élu pour un mandat de six ans renouvelable une fois, ne participe pas à la gestion au quotidien du pays et est réduit d'ordinaire à un rôle protocolaire et moral. Il dispose toutefois de pouvoirs formels étendus : il est chef des armées, nomme le chancelier et peut dans certaines circonstances dissoudre le parlement.

Au cours de sa campagne, M. Hofer a ouvertement menacé, s'il était élu, de recourir à cette possibilité si la majorité ne suivait pas ses recommandations concernant notamment le dossier des migrants.

De son côté, M. Van der Bellen a annoncé qu'il refuserait de nommer chancelier le chef du FPÖ, Heinz-Christian Strache, même si ce dernier obtenait la majorité au parlement lors des prochaines législatives.

Quelque 10% des électeurs ayant demandé à voter par correspondance, le résultat officiel définitif de ce premier tour ne sera pas connu avant lundi soir.
-------------------------------------


IL y en a qui pourront remercier les instances européennes pour la judicieuse technique employée pour traiter le dossier des "migrants"...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Elections en Autriche... Empty
MessageSujet: Re: Elections en Autriche...   Elections en Autriche... EmptyLun 25 Avr 2016, 09:49

Aucune similitude à chercher, malgré La présence de l'expression "depuis la guerre". En même temps, on note ce petit encart dans la presse autrichienne ces derniers jours :

L'Autriche a l'intention de saisir la maison natale d'Adolf Hitler afin de mettre un terme à une bataille judiciaire et d'empêcher qu'elle ne devienne un lieu de pèlerinage nazi, a annoncé à Vienne le ministère de l'Intérieur.

"Nous sommes en train d'examiner un projet de loi qui imposerait un changement de propriétaire, et ferait de l'Etat autrichien le nouveau propriétaire", a déclaré à l'AFP le porte-parole du ministère, Karl-Heinz Grundboeck.

"Nous avons conclu au cours de ces dernières années que l'expropriation était le seul moyen d'éviter que le bâtiment ne soit utilisé par (des sympathisants) nazis" a-t-il ajouté.

La crise des années 30 a vu la montée en Europe de certaines forces politiques. Le rappeler serait un tort?

A suivre....
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18862
Date d'inscription : 06/07/2010

Elections en Autriche... Empty
MessageSujet: Re: Elections en Autriche...   Elections en Autriche... EmptyLun 25 Avr 2016, 09:56

Pour le tombeau de Lénine que fait on ? il se dit qu'il y a foule de nostalgiques qui vont le visiter ce saint homme...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Elections en Autriche... Empty
MessageSujet: Re: Elections en Autriche...   Elections en Autriche... EmptyLun 25 Avr 2016, 10:52

Dans wikitruc pour l'aspect concordance entre situation économique et résultats électoraux.

Les conceptions économiques des « réformateurs » et du parti nazi...

De nombreuses personnes de tout bord appartenant au monde des affaires, à la finance, à la science et à la presse réagirent aux effets néfastes de la crise économique mondiale en élaborant et en présentant des projets centrés sur la nation. Ces réformateurs, comme on les appelait, constataient l'échec de la conception libérale d'une économie mondiale qui se serait régulée d'elle-même par le jeu de l'offre et de la demande. Hjalmar Schacht sera le maître d'œuvre de la politique économique du Troisième Reich. Les idées de Gottfried Feder ont aussi joués un rôle essentiel dans la formation des concepts économiques du NSDAP.

L'idée de l'autarcie qui permettrait de résoudre les crises futures commença à se répandre de plus en plus. Son cadre devait cependant s'étendre au-delà des frontières du Reich fixées par le Traité de Versailles. Dans le monde entier des blocs économiques étaient en train de se constituer ; parmi eux l'Angleterre et la France avec les colonies qu'elles possédaient. Dans leur projet les « réformateurs » imaginaient une union avec les États baltes, l'Autriche, l'Europe de l'Est et des Balkans. Cette zone, dont les contours pouvaient varier, était désignée sous le nom d'Europe du Centre. À l'intérieur de cet espace produits agricoles, matières premières et produits manufacturés devaient être échangés en franchise de droits de douane, la production étant contrôlée par l'État. Bien sûr la prééminence reviendrait à l'Allemagne. Il n'y aurait plus d'économie mondiale mais des économies sur de vastes zones.

Ces idées furent une aubaine pour le parti nazi qui, avant la crise économique mondiale, ne disposait d'aucun projet économique sérieux. L'idée centrale d'« espace vital » prôné par l'idéologie d'Hitler pouvait s'intégrer dans la théorie de l'économie sur une zone plus vaste. L'autarcie devint un mot d'ordre dans les idées économiques du parti nazi, qui se hissa à la deuxième place lors des élections au Reichstag de septembre 1930. La dégradation de la situation économique est à l'origine du sentiment de saturation de la population qui favorisa la montée de ce parti.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18862
Date d'inscription : 06/07/2010

Elections en Autriche... Empty
MessageSujet: Re: Elections en Autriche...   Elections en Autriche... EmptyLun 25 Avr 2016, 11:19

C'est bien les cours d'histoire mais ici et maintenant... traiter les dossiers et trouver des solutions ce serait mieux...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14750
Date d'inscription : 30/05/2011

Elections en Autriche... Empty
MessageSujet: Re: Elections en Autriche...   Elections en Autriche... EmptyLun 25 Avr 2016, 14:23

tonton christobal a écrit:
C'est bien les cours d'histoire mais ici et maintenant... traiter les dossiers et trouver des solutions ce serait mieux...

Je dirais qu'il y a pire que de ne pas traiter les dossiers, en l'occurrence se faire élire en suscitant de l'espoir et derrière que la situation s'aggrave: 2 922 100 chômeurs de catégorie A en mai 2012, 3 591 000 en février 2016...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18862
Date d'inscription : 06/07/2010

Elections en Autriche... Empty
MessageSujet: Re: Elections en Autriche...   Elections en Autriche... EmptyLun 25 Avr 2016, 14:38

a.nonymous a écrit:


Je dirais qu'il y a pire que de ne pas traiter les dossiers, en l'occurrence se faire élire en suscitant de l'espoir et derrière que la situation s'aggrave: 2 922 100 chômeurs de catégorie A en mai 2012, 3 591 000 en février 2016...


Mentir et tromper les électeurs en faisant du clientélisme... peut être pourrait on y trouver un brin de populisme ?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14750
Date d'inscription : 30/05/2011

Elections en Autriche... Empty
MessageSujet: Re: Elections en Autriche...   Elections en Autriche... EmptyLun 25 Avr 2016, 15:09

tonton christobal a écrit:
Mentir et tromper les électeurs en faisant du clientélisme... peut être pourrait on y trouver un brin de populisme ?


Il faut faire le distinguo entre clientélisme et populisme...

Dans le premier cas, l'électeur obtient un avantage en échange de son vote: logement, emploi, aide sociale, avantage fiscal, allocation, ... pour lui, un de ses proches, sa corporation, sa communauté, ...

Dans le second, il est juste caressé dans le sens du poil, on lui dit ce qu'il a envie d'entendre mais cela ne signifie pas qu'il obtiendra quoi que ce soit...

Après la question est est-il possible de se faire élire sans faire de promesses intenables ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Elections en Autriche... Empty
MessageSujet: Re: Elections en Autriche...   Elections en Autriche... EmptyLun 25 Avr 2016, 16:06

Le président autrichien, élu pour un mandat de six ans renouvelable une fois, ne participe pas à la gestion au quotidien du pays et est réduit d'ordinaire à un rôle protocolaire et moral. Il dispose toutefois de pouvoirs formels étendus : il est chef des armées, nomme le chancelier et peut dans certaines circonstances dissoudre le parlement.

Au cours de sa campagne, M. Hofer a ouvertement menacé, s'il était élu, de recourir à cette possibilité si la majorité ne suivait pas ses recommandations concernant notamment le dossier des migrants.

Ce qui est encore plus étonnant c'est que les partis dits traditionnels de là-bas se voient éliminés du second tour et que ce soit le patron des écologistes autrichiens qui reste le seul compétiteur pour s'opposer à Hofer. A suivre donc.

Enfin n'oublions pas que le président autrichien ne dispose pas tout à fait des mêmes prérogatives qu''un président de la république française, sinon qu'il est bien le chef des armées.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18862
Date d'inscription : 06/07/2010

Elections en Autriche... Empty
MessageSujet: Re: Elections en Autriche...   Elections en Autriche... EmptyLun 25 Avr 2016, 17:43

a.nonymous a écrit:



Il faut faire le distinguo entre clientélisme et populisme...

Dans le premier cas, l'électeur obtient un avantage en échange de son vote: logement, emploi, aide sociale, avantage fiscal, allocation, ... pour lui, un de ses proches, sa corporation, sa communauté, ...

Dans le second, il est juste caressé dans le sens du poil, on lui dit ce qu'il a envie d'entendre mais cela ne signifie pas qu'il obtiendra quoi que ce soit...

Après la question est est-il possible de se faire élire sans faire de promesses intenables ?

Si je comprends bien, le clientélisme serait alors la forme concrète et la plus aboutie y compris financièrement du populisme... non seulement on caresse dans le sens du poil mais on casque et on distribue des prébendes pour en tirer un bénéfice politique.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Elections en Autriche... Empty
MessageSujet: Re: Elections en Autriche...   Elections en Autriche... EmptyLun 25 Avr 2016, 19:26

Norbert Hofer (45 ans) affrontera le 22 mai le candidat vert Alexander Van der Bellen (72 ans) qui a reçu 21,3 % des voix. Ce second tour se jouera sans un représentant d’un des grands partis SPÖ et ÖVP (11 % chacun) qui ont dominé la vie politique depuis la fin de la guerre.

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18862
Date d'inscription : 06/07/2010

Elections en Autriche... Empty
MessageSujet: Re: Elections en Autriche...   Elections en Autriche... EmptyMar 26 Avr 2016, 05:33

Finalement les Autrichiens ont fait une démonstration de "disruption de l'offre politique"...  en temps et taille réels, dommage pour les apôtres de la disruption à la française que l'affaire ne se soit pas déroulée comme prévu voire souhaité.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

Gérard

Messages : 4189
Date d'inscription : 08/07/2010

Elections en Autriche... Empty
MessageSujet: Re: Elections en Autriche...   Elections en Autriche... EmptyMar 26 Avr 2016, 05:54

La rupture est consommée en France
Politiquement, socialement, sociologiquement, économiquement, ideologiquement, moralement tout est en rupture
Il ne paraît pas possible que les eh oh d'où qu'ils viennent y changent la moindre chose.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18862
Date d'inscription : 06/07/2010

Elections en Autriche... Empty
MessageSujet: Re: Elections en Autriche...   Elections en Autriche... EmptyMar 26 Avr 2016, 07:15

Gérard a écrit:
La rupture est consommée en France
Politiquement, socialement, sociologiquement, économiquement, ideologiquement, moralement  tout est en rupture
Il ne paraît pas possible que les eh oh d'où qu'ils viennent y changent la moindre chose.

ils viennent du pédalo en perdition ! on tire les fusées rouges...
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea

Messages : 4283
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 72
Localisation : Fontenay sous Bois

Elections en Autriche... Empty
MessageSujet: Re: Elections en Autriche...   Elections en Autriche... EmptyMar 26 Avr 2016, 08:04

tonton christobal a écrit:


ils viennent du pédalo en perdition ! on tire les fusées rouges...

Ce n' est plus un pédalo mais le radeau de la Méduse. Dans ce type de configuration, je dirais aux ministres: 'tait toi et rame"
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

Gérard

Messages : 4189
Date d'inscription : 08/07/2010

Elections en Autriche... Empty
MessageSujet: Re: Elections en Autriche...   Elections en Autriche... EmptyMar 26 Avr 2016, 09:28

On peut en effet s'inquiéter de la re montée de l'extrême droite en Autriche. L'histoire est là pour nous alerter.
La politique migratoire de la chancelière allemande a probablement favorisé ce flux politique. D'un certain point de vue il faut reconnaitre que Hollande a tellement plombé notre pays que celui ci manque d'attrait pour les centaines de milliers de réfugiés, et, de ce fait, il prive le Front National d'un argument politique majeur.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18862
Date d'inscription : 06/07/2010

Elections en Autriche... Empty
MessageSujet: Re: Elections en Autriche...   Elections en Autriche... EmptyMar 26 Avr 2016, 09:58

mamiea a écrit:


Ce n' est plus un pédalo mais le radeau de la Méduse. Dans ce type de configuration, je dirais aux ministres: 'tait toi et rame"

Pas possible la voile était percée et on a fait un bikini à Pamela Anderson avec ce qu'il en restait.
Pas question de ramer... ils ont fait flamber les rames pour faire cuire les merguez du renommé couscous électoral...


La grande question qui se pose étant donné que certains passagers du radeau ont été mangés... qui va servir de repas aux autres ?
L'anthropophagie politique n'est pas une vue de l'esprit. En général c'est le plus jeune qui fait les frais de l'affaire...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18862
Date d'inscription : 06/07/2010

Elections en Autriche... Empty
MessageSujet: Re: Elections en Autriche...   Elections en Autriche... EmptyMer 27 Avr 2016, 13:30

L'Autriche prévoit un "état d'urgence" migratoire sur fond de poussée d'extrême droite

 

© AFP, THIERRY CHARLIER

Philippe SCHWAB, publié le 27 avril

Autriche: projet de loi contesté sur la possibilité de décréter un "état d'urgence migratoire"

Le parlement autrichien examine mercredi un projet de loi controversé prévoyant la possibilité de décréter un "état d'urgence" migratoire limitant drastiquement le droit d'asile, sur fond de montée de l'extrême droite dans ce petit pays qui a accueilli 90.000 réfugiés en 2015.

L'Allemagne annonce une baisse de 66% des demandeurs d'asile

Elaboré depuis plusieurs mois, malgré les protestations des ONG et d'une partie de l'opposition, ce texte, l'un des plus restrictifs d'Europe, permettra dans certaines circonstances de bloquer les migrants aux frontières sans même leur accorder la possibilité de formuler une demande d'asile.

"Nous ne pouvons pas accueillir toute la misère du monde", a expliqué le nouveau ministre de l'Intérieur Wolfgang Sobotka, assurant que le gouvernement n'agissait "pas par plaisir, mais parce que d'autres pays ne font pas leur travail" en matière de contrôles des migrants.

Située au croisement des deux principales routes migratoires en Europe --via les Balkans et via l'Italie-- l'Autriche a vu transiter plusieurs centaines de milliers de réfugiés l'an passé. Elle en a accueilli 90.000, soit plus du 1% de sa population, dépassée seulement par la Suède au sein de l'UE.

Pour 2016, Vienne s'est fixé un plafond de 37.500 demandeurs d'asile supplémentaires, assurant que ses capacités d'intégration arrivent à saturation.

Saluée pour sa générosité au plus fort de la crise, à l'automne, la grande coalition gouvernementale du chancelier social-démocrate Werner Faymann et du vice-chancelier conservateur Reinhold Mitterlehner a, depuis, fortement durci sa politique, dans un contexte de montée du parti d'extrême droite FPÖ.

Créant un véritable "séisme" dans le pays, le candidat FPÖ Norbert Hofer a recueilli 35% des voix au premier tour de la présidentielle dimanche. Et les deux partis au pouvoir ont été éliminés du second tour au profit d'un écologiste.

La nouvelle loi prévoit de limiter à trois ans l'octroi initial du droit d'asile. Elle restreint également le regroupement familial pour les bénéficiaires de la protection subsidiaire, notamment les Afghans.

Surtout, elle introduit la possibilité de proclamer un "état d'urgence" migratoire si les services de l'Etat sont jugés "dépassés". Sous ce régime, tous les demandeurs d'asile, y compris les Syriens et les Irakiens, seront refoulés aux frontières, à moins de prouver qu'ils sont persécutés par le pays d'où ils arrivent, par exemple l'Italie.

- 'Entre de mauvaises mains' - Une telle disposition, qui ne trouve d'équivalent guère qu'en Hongrie au sein de l'UE, a été vivement combattue par les Eglises, les défenseurs des droits de l'Homme et l'opposition écologiste et libérale.

La patronne des Verts, Eva Glawischnig, a dénoncé mardi "une suppression de facto du droit d'asile", la conférence épiscopale s'alarmant d'une "atteinte inacceptable au droit fondamental qu'est le droit d'asile".

Face à un début de bronca au sein d'une partie des élus sociaux-démocrates, le gouvernement a accepté de limiter à deux ans au maximum la mise en oeuvre de cette disposition.

Mais "on forge ici des outils extrêmement tranchants, qui risquent de tomber un jour entre de mauvaises mains", s'est alarmé le petit parti libéral Neos, en référence à la montée du FPÖ d'extrême droite à l'approche d'échéances électorales.

L'Autriche a réaffirmé mercredi sa volonté de réintroduire des contrôles fin mai à sa frontière italienne, évoquant le risque d'un afflux de migrants via l'Italie. Elle envisage d'ériger une clôture au col du Brenner, l'un des principaux axes de transit nord-sud à travers les Alpes.  

Dans une interview au journal Die Presse mercredi, le chef de la diplomatie italienne, Paolo Gentiloni, a dénoncé ce projet, injustifié et illégal selon lui au regard du droit européen. 

"On est très loin d'une +invasion+" de réfugiés, a-t-il souligné, alors que selon le Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), un peu plus de 26.000 migrants sont arrivés en Italie depuis le début de l'année.

Vienne a annoncé mardi une rallonge de 1,3 milliard d'euros pour l'armée et de 1,1 milliard pour la police, notamment pour la protection des frontières. Le gouvernement a également promis de débloquer 500 millions supplémentaires pour l'intégration.

En Autriche, le flux quotidien de migrants est tombé à 150 par jour, selon le ministère de l'Intérieur, après la fermeture de la route des Balkans et la mise en oeuvre de l'accord entre l'UE-Turquie en mars. Quelque 18.000 demandes d'asile ont été enregistrées par Vienne depuis le début de l'année.


---------------------------

Les Italiens comme les Grecs reçoivent les "migrants" font du commerce, les passeurs font leurs affaires et ensuite dirigent tout ce beau monde chez les voisins... curieusement ça coince...

----------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Elections en Autriche... Empty
MessageSujet: Re: Elections en Autriche...   Elections en Autriche... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Elections en Autriche...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Pays de l'Union Européenne et international :: Union Européenne-
Sauter vers: