Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 L'été arrive au moment de bosser les intermittents du boulot vont faire grève !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tonton christobal

avatar

Messages : 13865
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: L'été arrive au moment de bosser les intermittents du boulot vont faire grève !   Mer 27 Avr 2016, 17:24

© AFP, PHILIPPE LOPEZ

Jean-François GUYOT, publié le 26 avril

Intermittents du spectacle: représentations annulées au théâtre de l'Odéon et à la Comédie française à la veille de la reprise des négociations

Les représentations du Théâtre de l'Odéon, occupé depuis dimanche par les intermittents, et de la Comédie Française, investie mardi soir par une cinquantaine d'entre eux, ont été annulées sur fond de tensions à la veille de la reprise des négociations sur leur régime d'assurance chômage mercredi.

 

Le théâtre de l'Odéon et la Comédie française perturbés par les intermittents

Mardi soir, une cinquantaine de personnes (intermittents, étudiants et participants au mouvement Nuit Debout) ont investi la Comédie Française, entraînant l'annulation de la représentation programmée, "Lucrèce Borgia".

Un peu plus tôt, c'est celle de "Phèdre(s)" avec Isabelle Huppert qui avait été annulée au Théâtre de l'Odéon.

"A l'initiative de plusieurs organisations et de la coordination nationale des intermittents du spectacle, un appel à manifester mardi 26 avril devant l'Odéon et à perturber la représentation de Phèdre(s), a été lancé", a indiqué la direction de l'Odéon pour justifier l'annulation du spectacle, ce que contestent les intermittents.

"Nous avons demandé à prendre la parole avant le début de la représentation, mais cela nous a été refusé dès la fin de la matinée", ont affirmé à l'AFP les intermittents, assurant n'avoir jamais lancé un appel à perturber la représentation, mais simplement à un rassemblement devant le théâtre.

A Strasbourg, les intermittents ont décidé mardi soir d'occuper le Théâtre national (TNS). La décision a été prise en début de soirée lors d'une assemblée générale organisée dans les locaux du théâtre, et qui réunissait des intermittents, mais aussi des lycéens, étudiants, et des représentants du mouvement "Nuit Debout". "C'est une occupation, pas un blocage", a souligné une comédienne présente sur place, précisant que les manifestants n'avaient en rien perturbé les deux pièces qui étaient jouées mardi au TNS.

Une trentaine de personnes s'apprêtaient à passer symboliquement la nuit sur place. L'éventuelle reconduction du mouvement devait être décidée lors d'une nouvelle AG prévue mercredi en début de soirée.

Après l'échec lundi soir des négociations sur le régime d'assurance chômage du spectacle, la Coordination des intermittents et précaires (CIP) a fait part mardi après-midi de sa détermination à poursuivre l'occupation du théâtre de l'Odéon, à Paris, jusqu'à la reprise des discussions mercredi.

"Nous avons rendez-vous demain mercredi à 16H00 au ministère du Travail", a indiqué à l'AFP Denis Gravouil, secrétaire général de la Fédération CGT-Spectacle. "On veut arriver à un accord équilibré. Il faut que les employeurs prennent leur part de responsabilité", a-t-il commenté.

- conditions "inacceptables" - Depuis dimanche soir, une cinquantaine d'étudiants, de chômeurs, d'intermittents, de précaires, et de "nuit-de-boutistes" occupent la terrasse de l'Odéon, au premier étage du théâtre. 

Les intermittents rassemblés sur la place face au théâtre ont été éloignés par les CRS lundi soir dans les rues adjacentes, au prix de quelques échauffourées et de jets de gaz lacrymogène par les forces de l'ordre.

"Tout en déplorant les incidents de la veille au soir, Stéphane Braunschweig, directeur de l'Odéon, ne peut accepter qu'un spectacle ne puisse être joué que sous la protection des forces de l'ordre", a fait valoir la direction.

Le Théâtre de l'Odéon "fait confiance à la négociation en cours (....) et espère qu'elle aboutira rapidement à un accord permettant de garantir le régime spécifique d'assurance chômage des artistes et techniciens intermittents du spectacle".

Lundi, les négociations s'étaient soldées par un échec, mais un nouveau rendez-vous a été fixé mercredi, veille d'une journée nationale de mobilisation contre le projet de loi réformant le droit du travail.

"Le compte n'y est pas encore, notamment sur les effets que pourrait avoir un éventuel accord et aussi sur la contribution des employeurs", selon la CGT-Spectacle, au terme d'une journée marathon au ministère du Travail.

"Il nous manque encore deux choses pour parvenir à un accord. D'abord des éléments chiffrés qui nous permettront de savoir qui est touché par telle ou telle mesure, positivement ou négativement", a-t-il ajouté. En cas de nouvel échec de la négociation, la CGT a déposé un préavis de grève reconductible, à compter de jeudi.

Les artistes et techniciens du spectacle bénéficient de règles spécifiques d'indemnisation du chômage, maintes fois critiquées pour leur coût. Le déficit de ce régime atteint environ un milliard d'euros chaque année, soit environ un quart du déficit général.

Un cadrage financier, proposé le 24 mars par la partie patronale et signé par la CFDT, la CFTC et la CFE-CGC (syndicats minoritaires dans le spectacle) impose un effort global de 185 millions d'euros d'économies en année pleine d'ici à 2018 aux intermittents, mais suggère que l'Etat en compense une partie, à hauteur de 80 millions.

Des conditions jugées "inacceptables" par la CGT et la Coordination des Intermittents et précaires (CIP) qui font planer la menace de perturber les prochains festivals.

 

------------------------------------------

 

Un intermittent du spectacle est en France un artiste ou technicien qui travaille par intermittence pour des entreprises du spectacle vivant, du cinéma, et de l'audiovisuel et qui bénéficie, suivant des critères de nombres d'heures travaillées, et après une cotisation supplémentaire appliquée uniquement à cette tranche socio-professionnelle, d'allocations chômages. Il y avait 9 060 allocataires en 1984, 41 038 en 1991[1], et 106 000 en 2013[2].

 

On commence à comprendre les raisons des difficultés...

Pas de problème on paye pour les "vaches sacrées" qui ont une indemnisation du chômage privilégiée... pour la retraite de ces"super protégés" là encore sans doute pas de problème.

 

----------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13865
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'été arrive au moment de bosser les intermittents du boulot vont faire grève !   Mer 27 Avr 2016, 19:36

Multiplier par 10 en 20 ans le nombre de personnes se revendiquant d'une même profession (intermittent du spectacle) .... devrait pour un esprit logique laisser à penser que le sort de ces gens n'est pas misérable.

Lorsque l'on sait que dans le même temps alors que nous avons une foultitude de bachelier plus XXX qui sont "chômistes de choc" alors que l'éducation nationale  offre au concours de  CAPES plus de postes qu'il n'y a de candidats et que l'agreg dans certaines matières devient une formalité... pour être professeur. Que le "repêchage" à ces épreuves atteint des niveaux qu'il est préférable de ne pas diffuser publiquement... 

Pour avoir de bonnes réponses il faut se poser les bonnes questions, mais est ce possible lorsque la doctrine tient lieu de logique et le dogme de vérité ?

Finalement il doit être préférable d'être un "malheureux intermittent chômeur" qu'un nanti professeur fonctionnaire.

Suite de l'affaire des intermittents et de leur mode de fonctionnement au prochain N° avec des exemples vécus à la clé...
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3450
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: L'été arrive au moment de bosser les intermittents du boulot vont faire grève !   Mer 27 Avr 2016, 20:01

Tonton christobal a écrit:
Un intermittent du spectacle est en France un artiste ou technicien qui travaille par intermittence pour des entreprises du spectacle vivant, du cinéma, et de l'audiovisuel et qui bénéficie, suivant des critères de nombres d'heures travaillées, et après une cotisation supplémentaire appliquée uniquement à cette tranche socio-professionnelle, d'allocations chômages. Il y avait 9 060 allocataires en 1984, 41 038 en 1991[1], et 106 000 en 2013[2].

Comment ce problème est-il géré dans d'autres pays?

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13865
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'été arrive au moment de bosser les intermittents du boulot vont faire grève !   Mer 27 Avr 2016, 20:18

Gérard a écrit:


Comment ce problème est-il géré dans d'autres pays?


Dans d'autres pays la supercherie découlant de la fameuse "exception culturelle" nationale française n'existe pas...

Pour ma part je n'ai pas constaté que la création nationale artistique ait été boostée par 10 (comme le nombre d'intermittents) au cours de 20 dernières années. Je suis d'ailleurs assez réservé sur la qualité des nouveaux spectacles que l'on tente de nous infliger.
Si nous prenons en compte les cracheurs de feu et autres bateleurs occasionnels peut être aurons nous un gisement d'artistes en devenir.
Ce qui serait une explication et non une justification !
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3450
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: L'été arrive au moment de bosser les intermittents du boulot vont faire grève !   Mer 27 Avr 2016, 20:46

Intermittents du spectacle : comment font les autres pays ?
mercredi 19 février 2014
Pas de dispositions particulières pour les « intermittents du spectacle » en Allemagne, Italie, Royaume-Uni, Suède.

Pour tous ceux qui sont curieux de comparaison européenne, un rapport du Sénat s’est penché sur le régime d’indemnisation du chômage applicable aux personnes qui exercent des métiers similaires à ceux que recouvre le concept français d’« intermittents du spectacle » en Allemagne, en Italie, au Royaume-Uni (Angleterre et Pays de Galles) et en Suède.

L’analyse comparative montre que dans des régimes différents d’indemnisation, souvent associant une allocation forfaitaire à une allocation d’assurance - volontaire ou obligatoire - liée aux cotisations versées, aucun des quatre régimes étudiés n’institue une assurance chômage spécifique pour les emplois correspondants à ceux visés par le concept français d’« intermittents du spectacle », concept d’ailleurs ignoré dans ces pays. Ces métiers sont donc soumis aux dispositions spécifiques de droit commun prévues pour les travailleurs qui ne bénéficient pas d’un emploi stable. Et le coût de ces dispositions est très largement inférieur à celui du système français.

http://www.senat.fr/notice-rapport/2013/lc241-notice.html 10

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 2977
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: L'été arrive au moment de bosser les intermittents du boulot vont faire grève !   Jeu 28 Avr 2016, 03:10

Quel est le "vrai" déficit ?
Dans son rapport 2012, la Cour des comptes déplore « un déficit chronique » (du régime des intermittents) évalué à plus d'un milliard d'euros par an : 232 millions d'euros de cotisations pour 1, 263 milliard d'euros de prestation (en 2010)

Pour calculer le surcoût du régime des intermittents, l'Unedic a, par contre, évalué l'effet d'un alignement sur le régime général. Compte tenu de leurs conditions actuelles d'indemnisation (plus favorable souvent), mais aussi leur taux de cotisation plus élevé (10,8% au lieu de 6,4%).
Selon les estimations de l'Unedic, le surcoût s'élève alors à 320 millions d'euros : supprimer le régime des intermittents aurait entraîné, en 2011, une baisse de 420 millions d'euros des prestations versées, mais aussi un recul de 100 millions d'euros des cotisations encaissées.

De 1 milliard, on passe à 320 millions (si aligné sur le régime général, pour le même nombre d'intermittents devenus précaires parmi d'autres).
Autrement dit, en faisant disparaître le régime des intermittents, on baisse de 300 millions le déficit de l'Unedic - qui est de plusieurs milliards.

Ce déficit est d'abord lié à la précarité : "dans les comptes de l'assurance-chômage, le déficit le plus lourd provient des salariés en CDD : 5,592 milliards d'euros"
En clair, les salariés en CDI paient pour les autres (CDD, intérimaires, intermittents). Et le régime d'assurance chômage, équilibré en période de plein emploi, a bien du mal en ces temps de précarité d'un nombre croissant de salariés.

source :
http://www.lemonde.fr/culture/article/2014/02/26/le-regime-des-intermittents-coute-t-il-un-milliard-d-euros_4373187_3246.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13865
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'été arrive au moment de bosser les intermittents du boulot vont faire grève !   Jeu 28 Avr 2016, 06:49

Reste tout de même posée la question :
En 20 ans le nombre d'intermittents a été multiplié par 10... y a t il une autre profession qui se soit ainsi développée ?
Si oui est elle si couteuse à la collectivité ?
Je veux bien admettre une croissance du nombre des informaticiens pour la même période, mais à ce jour leur mode d'indemnisation s'ils sont sans emploi n'a rien à voir avec celui des intermittents du spectacle.


A t on une activité artistique qualitative et quantitative multipliée par 10 ? Lorsque chacun se sera exprimé je crois pouvoir donner quelques exemples concrets qui seront de nature à tempérer les optimismes... et à provoquer des grincements de dents.

Le foutage de gueule en quelque domaine que ce soit à ses limites !
Revenir en haut Aller en bas
 
L'été arrive au moment de bosser les intermittents du boulot vont faire grève !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'été arrive au moment de bosser les intermittents du boulot vont faire grève !
» je n arrive pas a m organiser!!!
» Mon bébé pleure.... beaucoup et je n'arrive pas à savoir....
» En ce moment chez leclerc: Le trio Cam
» Doux moment...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Les faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: