Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 La ressourcerie de Fontenay, de Nogent, d'Arcueil ....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 12554
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: La ressourcerie de Fontenay, de Nogent, d'Arcueil ....   Mar 10 Mai - 22:14

Au détour d'un article du Parisien à propos de l'ouverture d'une ressourcerie à Arcueil, rappelons-nous cette histoire initiée à Fontenay....

On est aujourd'hui en droit de se demander pourquoi ce projet initié par une association fontenaysienne dont un responsable est aujourd'hui élu municipal, projet dont les études ont été financées avec de l'argent provenant des impôts des contribuables fontenaysiens, voit le jour à l'autre bout du département et ne va donc pas profiter à ceux qui l'ont en partie financé ?



PREMIER ACTE

On se souvient que ce projet qui devait voir le jour à Fontenay fut évoqué lors du conseil municipal du 27 juin 2013 alors que pour le maire en place et certaines formations politiques commençaient les tractations pour bâtir la liste  "Fontenay pour tous" en vue des municipales de mars 2014....

Tout était dans ce projet: l'ADEME, l'Agenda 21, l'économie sociale et solidaire, les 140 engagements.....  

Tout ça pour voter en 2013 une subvention de 10 000 Euros pour, devinez quoi, financer une étude par un cabinet spé-cia-lis-é.....

Selon la déclaration de Marc Brunet, cette subvention de 10 000 Euros en 2013 faisait suite à une autre subvention de 5 000 Euros versée l'année précédente...


"Au vu de ces élément et de l’intérêt général local d’une telle structure, la Ville qui a inscrit dans ses 140 engagements la création d’une ressourcerie / recyclerie et qui est engagée dans une démarche d’Agenda 21, il est proposé que la Ville, dans une démarche de co-construction, soit associée au Comité de pilotage de l’étude, apporte une subvention de 10 000 €, le montant de l’étude étant de 22 580 € , ainsi qu’une aide à la recherche de locaux et un accompagnement en termes d’information et de communication."


CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 27 JUIN 2013 a écrit:
21. Convention de subventionnement d’un projet associatif en vue de la réalisation d’une étude de faisabilité d’une ressourcerie.

L’association Résister, Insister, Persister (RIP) a pour objet de sensibiliser le public à l’économie sociale et solidaire ainsi qu’au commerce équitable. Elle a proposé à la Ville d’étudier la faisabilité d’une ressourcerie sur le territoire communal, étant entendu que l’association RIP n’a pas vocation à porter la mise en œuvre du projet.

Une ressourcerie / recyclerie a pour objet la valorisation des déchets encombrants des ménages et/ou des déchets électroménagers, électroniques et électriques intégrant le traitement par réemploi. Elle vient en complément et complémentarité des modes de collecte et de valorisation classiques déjà en place sur le territoire.

Issue de l’économie solidaire et acteur du développement local, une ressourcerie /recyclerie tisse de nombreux partenariats, crée des emplois durables locaux, privilégie le service à la population et est attentive à la qualification et à l’épanouissement de ses salariés.

Au vu de ces élément et de l’intérêt général local d’une telle structure, la Ville qui a inscrit dans ses 140 engagements la création d’une ressourcerie / recyclerie et qui est engagée dans une démarche d’Agenda 21, il est proposé que la Ville, dans une démarche de co-construction, soit associée au Comité de pilotage de l’étude, apporte une subvention de 10 000 €, le montant de l’étude étant de 22 580 € , ainsi qu’une aide à la recherche de locaux et un accompagnement en termes d’information et de communication.

Le conseil général du Val-de-Marne soutient également ce projet à hauteur de 10 000 €. Des demandes de financement ont été déposées auprès du Conseil Régional d’Ile-de-France et de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME).

Cette étude est confiée au cabinet d’études GIRUS, ayant une expérience significative dans le montage de projets de ressourcerie

Il convient de formaliser la mise en œuvre du subventionnement entre la Ville et l’association, par le biais d’une convention.
Après avis de la Commission des Finances, le Conseil Municipal sera appelé à :

• approuver la convention de subventionnement avec l’association en vue de la réalisation d’une étude de faisabilité d’une ressourcerie sur le territoire,
• autoriser le Maire à signer la convention.


M. VIENOT
Le dossier qui vous est présenté vise à permettre qu’une étude de faisabilité soit réalisée pour la création d’une ressourcerie-recyclerie sur le territoire de Fontenay. Le recyclage des produits de consommation est un des objectifs majeurs de la politique des écologistes. C’est à ce titre que nous l’avons fait inscrire dans les 140 engagements de cette mandature. La vision des écologistes est un usage responsable des ressources, qui vise à mettre fin au « toujours plus » d’une consommation débridée qui se propose comme seule finalité à nos sociétés en quête de sens. Un usage responsable est aussi un usage partagé et solidaire. Le recyclage des produits que cette ressourcerie proposera, permettra de mettre à disposition de personnes aux moyens imités, à des prix très accessibles, des biens en provenance de personnes plus favorisées -une mise en œuvre locale, concrète, à hauteur d’homme, de l’adage « de chacun selon ses moyens à chacun selon ses besoins»-.

Cette ressourcerie sera aussi un atelier d’insertion, assurant une transition vers l’emploi de personnes qui en sont trop éloignées et qui ne pourraient y accéder par leurs propres moyens. Il est visé entre 10 et 15 emplois d’insertion par an. Ecologique, solidaire et social, ce projet est aussi l’occasion de développer un partenariat original entre la collectivité territoriale de Fontenay et ses habitants. Nous avons choisi de procéder pour la mise sur pieds de ce projet à une co-construction entre services de la ville et l’association porteuse qui elle-même s’appuie sur un cabinet spécialisé.

La convention d’objectifs qui vous est présentée ce soir prévoit un financement, à hauteur de 10 000 euros, de l’étude de faisabilité qui sera réalisée. Cette étude permettra à l’échéance de décembre prochain de déterminer les contours précis de la future ressourcerie. Celle-ci pourra se construire en association avec les collectivités avoisinantes. Nous avons bien sûr l’intention que son local principal soit sur la commune de Fontenay, mais nous pourrons envisager un dossier co-construit avec des communes proches et prendra la forme juridique -entreprise d’insertion, SCOP, SCIC, Régie publique-. Nous choisirons la formule la mieux adaptée à son activité future. Nous avons voulu ouvrir au maximum le champ des possibilités. L’objectif est de donner à cette activité la plus large extension possible.


Mme VAYSSE
C’est une excellente initiative et c’est en soi assez emblématique des projets de l’économie sociale et solidaire. Il y a une question qui vient d’être soulevée dans le texte que nous avons sous les yeux ; on parle d’emplois durables et je voulais que nous mentionnions bien les emplois d’insertion. Il est important que cela figure dans le compte rendu. Nous sommes en tête des aspects éventuels d’intercommunalité parce que cela peut être un projet intéressant, constructif et effectivement solidaire avec les autres communes. Pourquoi fait-on la convention avec l’association qui n’est pas porteuse du projet ?


M. BRUNET
L’association qui aujourd’hui porte cette étude de faisabilité réalisée conjointement avec la ville et un cabinet spécialisé, a pour mandat de nous permettre de choisir la future structure.

RIP a comme activité cette étude de faisabilité qui prendra fin en décembre. Ensuite, il faudra déterminer une autre structure qui prendra le relais.


M. RAMADIER
Sur ce projet de ressourcerie, nous sommes pour. Simplement, je me pose des questions sur le montant du coût de l’étude parce qu’il ne s’agit que d’une étude de faisabilité. Je crains que si nous n’avons pas déjà identifié un local, pris de décision en la matière, cette étude ne pourra pas se traduire concrètement. Je regardais les travaux réalisés par le cabinet GIRUS qui accompagne un certain nombre de projets notamment dans la Loire dans l’Isère, ce sont des projets de taille conséquente. J’espère que nous aurons des locaux et des terrains à proposer pour pouvoir concrétiser ces projets. Je partage aussi les interrogations sur le positionnement de RIP dans ce dispositif, car je n’ai pas très bien compris sa légitimité, son expérience. On nous dit que la vocation de RIP est de promouvoir l’économie sociale et solidaire ; je ne n’avais pas compris que c’était sa vocation. Je crois me souvenir que nous avons voté une subvention d’aide à projets de 10 000 euros pour l’association RIP dans le cadre de ce projet. Est-ce que cela fait doublon ? Donc, il s’agit de la convention de fonctionnement, il n’y a pas 10 000 euros de plus. Nous allons voter pour mais avec quelques interrogations.


Mme COUPEAUX
Comme l’explique parfaitement la note concernant cette convention, il s’agit ici d’étudier la pertinence et la faisabilité sur notre ville de l’engagement n° 114 pris par la majorité municipale, devant les Fontenaysiens, de créer une ressourcerie. Quand je parle de pertinence, il faut entendre que depuis 2008, la législation et les objectifs en la matière ont beaucoup évolué, qu’ils s’inscrivent à la fois dans le champ de l’Economie Sociale et Solidaire et qu’ils participent au mouvement national de protection de l’environnement, en faisant de la collecte et de la revalorisation des déchets, donc des enjeux majeurs. Ce projet participe d’un autre modèle économique.

La création d’une ressourcerie est un projet extrêmement ambitieux au regard :

- de l’investissement que cela nécessite,
- de la compétence technique en matière de récupération et de tri des déchets recyclables,
- de la compétence professionnelle demandée pour accompagner vers une réinsertion pérenne les travailleurs éloignés de l’emploi qui feront vivre cette ressourcerie,
- des partenariats à développer pour assurer la viabilité de la structure,
- des actions de sensibilisation et d’information à développer,

La convention est parfaitement claire. L’étude permettra de dire si oui ou non le projet est viable à l’échelle de notre ville ou s’il faut l’envisager à une échelle plus large, une intercommunalité autour de ce projet. Evaluer si le type d’objets récupérés, leur revalorisation correspond aux besoins du territoire. Elle permettra également d’évaluer le niveau d’investissement et donc des financements nécessaires, la surface à trouver et les compétences à réunir pour qu’un tel projet réussisse. Rien aujourd’hui ne permet sérieusement, sans cette étude, de traiter correctement ces questions. Un groupe de pilotage politique est mis en place, un appui important du service public municipal accompagne les phases techniques et le cahier des charges a été écrit en étroite collaboration avec les services. Toutes les conditions sont actuellement réunies pour poursuivre le travail engagé, sans préjuger des résultats. C’est pourquoi nous voterons cette subvention.


Mme LE GAUYER
Nous soutenons tout à fait ce projet d’étude de faisabilité pour une ressourcerie. En matière de protection de l’environnement, le retraitement des déchets de toute nature est quelque chose d’extrêmement important, qui avance et c’est très bien. L’idée de développer des emplois d’insertion dans le cadre de la mise en place d’une ressourcerie est également une très bonne chose parce qu’effectivement il y a des personnes qui ont besoin d’être accompagnées dans leur insertion dans l’emploi. La ville a d’ailleurs une expérience positive en la matière depuis cette année puisque nous accompagnons aujourd’hui 12 emplois d’insertion pour assurer la sécurité aux entrées et sorties d’écoles. Nous avons acquis une expérience. Ce qui nous pose question c’est pourquoi y a-t-il besoin de confier à une association qui in fine se retirera de l’affaire, de lui confier la mission de contacter et de confier à un cabinet l’étude à faire sur la ressourcerie. Nous nous interrogeons de savoir pourquoi est-ce que la ville ne pouvait pas en direct confier à un cabinet l’étude sur la faisabilité de la ressourcerie.

Quant à la forme juridique à prendre par cette ressourcerie, effectivement nous pensons qu’il faut balayer très largement mais en tout en état de cause qui soit dans l’ordre de la gestion publique, soit de la commune, soit dans le cadre d’une intercommunalité, soit en confiant à une régie ou bien une délégation de service public. M. VIENOT évoquait la société coopérative d’intérêt collectif, c’est une bonne forme juridique. Nous avons cette question : pourquoi cet intermédiaire pour réaliser une étude ? et nous nous abstiendrons sur ce point.


Mme ARCIER
J’ai également un certain nombre d’interrogations sur le « process » qui est recherché ; donc ce sera une abstention. La façon de transiter par cette association pose beaucoup de questions.


M. BRUNET
Il y a eu quelques points soulevés qui appellent réponse. Dans notre processus de soutien, à Fontenay, de l’Economie Sociale et Solidaire, nous procédons par des appels à projets réguliers. Nous avons un fonds d’encouragement aux initiatives en matière d’économie sociale et solidaire ; il y a un appel à projet en cours qui se termine le 30 juin. Depuis l’an dernier, nous en faisons deux par an pour soutenir des porteurs de projets qui souhaitent se lancer dans ce domaine. C’est souvent difficile, cela demande d’ailleurs des études, des aides, des conseils et cela leur permet de mobiliser des moyens. Il se trouve que la ressourcerie a suivi ce processus : c'est-à-dire que c’est une association, RIP qui a répondu l’an dernier à notre appel à projets pour soutenir des initiatives en matière d’économie sociale et solidaire et leur projet était la création d’une ressourcerie. Pour répondre à M. RAMADIER, en effet, on a déjà subventionné à hauteur de 5 000 euros l’an dernier de manière à permettre que le projet soit mis sur pied. L’étude de faisabilité est un passage obligatoire pour les ressourceries. Cela obéit, pour pouvoir mobiliser les financements publics qui sont nombreux, à un certain nombre de règles de méthodologie et la première de ces règles est de faire une étude de faisabilité. Voila pourquoi aujourd’hui, le processus de création passe par là et c’est donc l’association qui avait présenté ce projet l’an dernier, qui a été retenue pour porter cette étude de faisabilité avec la commune, on fait de la co-construction, et avec le cabinet GIRUS.

Adopté à la majorité
37 voix pour : MM. VOGUET, CLERGET, TABANOU, Mmes ABEILLE, DO ROSARIO, ANTOINE, M. BEDOURET, Mmes XAMBEU, COUPEAUX, M. SEYE, Mmes AVOGNON-ZONON, SAINT-GAL, GARCIA, M. GAUTRAIS, Mmes MICHON, LEGOUY-DESAULLE, MM. BENEDICT, SAOUDI, MM. BRUNET, SAINT-GAL, MALLERIN, CARRIER, VIENOT, Mmes ERMENAULT, VAYSSE, RETIF, M. LOCKO, Mme NIAKHATE, M. RATRON, Mme BENZIANE, MM. REMINIAC, ACCHIARDI, Mme RIOU, MM. ESCLATTIER, RAMADIER, Mmes BAKOULA, MINNAERT

7 abstentions : MM. CARRE, POIRIER, Mmes TRICOT-DEVERT, PERRIGUEUX, LE GAUYER, ARCIER

M. DAMIANI ABOULKHEIR ne prend pas part au vote


A propos de l'association RIP voici ce que l'on trouve comme information:

http://www.maisondespotes.fr/rip-fontenay-sous-bois a écrit:
RIP Fontenay-sous-Bois
Tête de pont de la solidarité internationale dans le Val-de-Marne
Résister, Insister, Persister (RIP)

Directeur : Régis Pio

00/00, rue xxxx xxxxxxxx 94120 FONTENAY SOUS BOIS

Tél. : 01 xx xx xx xx
Source: http://www.maisondespotes.fr/rip-fontenay-sous-bois



DEUXIEME ACTE

On apprend quelques mois plus tard par un article du Parisien que la ressourcerie de Fontenay devrait ouvrir... à Nogent....


http://www.leparisien.fr/espace-premium/val-de-marne-94/ici-une-ressourcerie-redonnera-vie-a-vos-dechets-08-01-2014-3471907.php a écrit:
A Nogent, cette ressourcerie redonnera vie à vos déchets

Le Parisien | 08 Janv. 2014, 07h00

La ressourcerie de Fontenay ouvrira finalement… à Nogent! L'association qui s'est créée pour ouvrir ce lieu dédié à la valorisation des déchets et à la création d'emploi en insertion a finalement trouvé un site en partenariat avec la mairie de Nogent. La ressourcerie devrait ouvrir en septembre, au 7, rue de Châteaudun, dans les ateliers d'un ancien garage.

« Il nous reste à y faire des travaux, mais l'étude de faisabilité est bouclée », se réjouit Régios Pio, le porteur du projet, qui avait convaincu la ville de Fontenay, le département et la région de financer les études nécessaires.

Dans ses ateliers, la ressourcerie reconditionnera et donnera une seconde vie à tous les objets de type encombrants dont les habitants des villes de Nogent, Fontenay, Le Perreux, Vincennes et Saint-Mandé voudront se débarrasser. Trois moyens de collecte seront mis en place : l'apport volontaire sur place, le retrait à domicile par des salariés ou bénévoles de l'association et un partenariat avec la déchetterie de la communauté de communes de Nogent - Le Perreux. « Nous répondons à un véritable besoin car peu de structures, du type Emmaüs, se déplacent dans ce secteur, ajoute Régis Pio. Le potentiel de collecte comme de revente existe. Nous serons par ailleurs les seuls à garantir le recyclage des produits non réutilisés uniquement dans des filières adéquates. »



26 emplois créés d'ici 5 ans

La ressourcerie pourrait collecter 27 t la première année, et jusqu'à 350 t la cinquième année. Elle devrait créer 26 emplois d'ici cinq ans, dont des postes d'animateurs au développement durable, qui se rendront dans les écoles du secteur. « À travers la ressourcerie nous voulons promouvoir une nouvelle philosophie, une nouvelle façon de consommer, insiste Emeline Renaudin, présidente de l'association. Nous répondons à un véritable besoin économique, tout en créant un environnement de travail favorable aux personnes en insertion, des postes non délocalisables et du lien social entre ceux qui donnent et ceux qui rachètent. »

Un coin de l'atelier sera aussi consacré à une résidence, permettant à des artistes de valoriser les déchets de leur choix.
 Source: http://www.leparisien.fr/espace-premium/val-de-marne-94/ici-une-ressourcerie-redonnera-vie-a-vos-dechets-08-01-2014-3471907.php



TROISIEME ACTE

On apprend aujourd'hui que la ressourcerie de Fontenay déplacée à Nogent ouvrira... à Arcueil.....


http://www.leparisien.fr/arcueil-94110/gentilly-decouvrez-la-future-ressourcerie-d-arcueil-10-05-2016-5783343.php a écrit:
Gentilly : découvrez la future ressourcerie d’Arcueil
Anne-Laure Abraham | 10 Mai 2016, 17h20 | MAJ : 10 Mai 2016, 17h20

Finalement, ce sera Arcueil ! Le projet de ressourcerie, initialement prévu à Nogent, passe de l’est à l’ouest du département. Une présentation de ce lieu, dont l’objectif est de récupérer des encombrants et leur donner une seconde vie, est organisée ce mercredi à Gentilly : « Le but c’est de sensibiliser les habitants, parler de la campagne de financement participatif qui va être lancée la semaine prochaine et rechercher des bénévoles », indique Régis Pio, co-porteur du projet « La Mine ».

Ce responsable associatif, par ailleurs conseiller municipal EELV à Fontenay-sous-Bois
, et Diane Joly, une ancienne cadre de Paris aéroport en reconversion, prévoient d’ouvrir à la fin de l’année au 74, avenue de la Convention, un ancien garage mis à disposition par la mairie d’Arcueil pour cinq ans. Deux réunions ont déjà eu lieu à Arcueil et Cachan. Ces deux villes, avec Gentilly, font partie du bassin visé par l’association pour récupérer gratuitement les encombrants à domicile.

Les objets revalorisés seront revendus au sein de l’atelier d’insertion. Ce dernier comprendra huit personnes (allocataires du RSA, chômeurs de longue durée et jeunes de moins de 26 ans). Une directrice, un encadrant technique, un accompagnateur socioprofessionnel et un ébéniste seront également recrutés. Des ateliers autour de la récupération et un café associatif compléteront l’offre.

À 19 h 30, Maison des Familles, 3, allée Fernand-Léger à Gentilly.
Source: http://www.leparisien.fr/arcueil-94110/gentilly-decouvrez-la-future-ressourcerie-d-arcueil-10-05-2016-5783343.php


Toujours pour mémoire, on peut aussi regarder la déclaration de patrimoine de la députée EELV Laurence Abeille sur le site de la "Haute Autorité pour la transparence de la vie publique"  à la rubrique "9° Les noms des collaborateurs parlementaires ainsi que les activités déclarés par eux"... Voir: http://www.hatvp.fr/livraison/dossiers/abeille-laurence-dia-depute-94.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3631
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: La ressourcerie de Fontenay, de Nogent, d'Arcueil ....   Mer 11 Mai - 0:13

Les recherches assurées par a,nonymous me sidèrent toujours.
Cette ressourcerie conçue à Fontenay et étudiée avec nos impôts pour des sommes non négligeables, va donc être créée ailleurs.
On fait ainsi un acte de solidarité avec des villes voisines! L'écologie n'a pas de frontières!
Le dernier lien cité dans le message de a.nonymous me laisse pantois.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14763
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: La ressourcerie de Fontenay, de Nogent, d'Arcueil ....   Mer 11 Mai - 8:26

Pour le coup, Gérard, je trouve que peu de choses vous sidèrent.

Anonymous est depuis des années un lecteur des bonnes pages locales et quand il trouve que cela mérite d'être raconté il ouvre un sujet sur ce forum. Il n'est pas le seul à le faire.

Ce faisant, il développe avec justesse ce qui déjà était écrit sur d'autres sites que ce forum en ces termes par exemple.

Ouverture prochaine à force de persévérance de la Ressourcerie "La mine" au 74 Avenue De La Convention 94110 à Arcueil. On passe du projet aux actes. Sur les rails depuis novembre 2015, les choses se précisent. Encouragements à Karine et ses amis et félicitations à Diane Joly et Régis Pio, porteurs du projet de « la Mine », la ressourcerie-centre d’insertion, qui devrait s’implanter très prochainement désormais.

- Objectif 1 : collecter et remettre dans le circuit (revente ou don) des objets et matériaux encore utilisables.
- Objectif 2 : sensibiliser les habitants à la réduction des déchets et à l'indispensable changement de nos modes de consommation.
- Objectif 3 : créer des ateliers de savoir-faire et des événements autour de la question des déchets ...le tout dans la joie et la bonne humeur !
https://www.facebook.com/La-Ressourcerie-La-Mine-278894835599979/


Avec ce lien, on retrouve les bonnes pages sur la génèse de tout cela avec ses joies, ses espoirs, et ses déceptions temporaires, le dossier ayant évolué , disons, en dents de scie. Ces articles retracent en fait ce qu'est la vraie vie d'un projet, et des obstacles qu'il peut rencontrer pour aboutir au fil du temps.

Rien de bien étonnant quand on voit d'autres projets dont se fait régulièrement l'écho ce forum pour l'intérêt et l'information de ses lecteurs. Un tramway bloqué à Noisy car des habitants se sont mobilisés derrière son maire, et dont le tracé pourrait être revu, un itinéraire de ligne de métro en projet depuis 1934 qui fait l'objet de débats encore aujourd'hui, sur l'implantation de sa station intermédiaire entre les Rigollots et Val de Fontenay, et qui n'est pas encore tranché. En remontant un peu le temps, un stade de 100 000 places à Vincennes et le plan de spaghettis autoroutiers (A17 et B17) qui devait traverser la ville, qui se voit in fine recalé au profit d'une implantation du stade au Parc des Princes, bien loin du projet initial, et je pourrais multiplier les exemples comme la génèse accompagnant le projet de ligne 15. A chaque fois il y a eu des coûts plus ou moins importants à la charge du contribuable pour des sommes o combien plus importantes. Ce qui n'empêche pas l'enregistrement de succès ou d'échecs qui en satisfont certains et créent de la désespérance pour d'autres.

Et chacun sait que c'est à force de persévérance que le chemin étroit d'un projet aboutit et se concrétise.

Pour le sujet qui nous concerne, ce projet a pris naissance sous l'impulsion de Pierre Vienot, lors du mandat précédent, et Régis Pio, alors non élu s'est joint à celui ci pour le porter. Aujourd'hui élu, il a surmonté tous les obstacles qui se sont présentés devant lui (l'histoire que nous raconte fidèlement anonymous plus haut).

Vous semblez être pantois qu'une déclaration publique et légale fasse état que Régis Pio ait pu avoir un cdd de 6 semaines auprès de Laurence Abeille, alors qu'il était en disponibilité de tout autre travail, pourquoi pas. Mais je pense qu'en l'occurrence il n'y a pas de raison de l'être.

Pour reprendre les termes de votre dernier commentaire, sur le fait que l'écologie n'aurait pas de frontières, je pense là encore que vous faites un raccourci un peu rapide. C'est comme si vous aviez dit dans les années 70 que le foot n'a pas de frontières le stade de Vincennes n'étant pas sorti de terre au profit du Parc de Princes. Je crois que beaucoup plus simplement un projet quand on y tient, on le mène jusqu'au bout.  

Regis Pio pour mener le sien avait besoin d'un local : Ni celui pressenti sur Fontenay ni celui pressenti sur Nogent ne se sont concrétisés à cet instant. Un ancien garage sur Arcueil est désormais pressenti, ce qui pourrait s'avérer la solution à un long chemin de prospection, sauf dernier obstacle.

Arcueil risque donc de voir le jour avant  celui (ceux) sur les deux premières villes prospectées. Ce qui ne veut pas dire qu'un second projet ne verra pas le jour in fine.

Un exemple pour illustrer mon propos : le Parc des Princes n'a pas empêché la construction du Stade de France.  alien  cat
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: La ressourcerie de Fontenay, de Nogent, d'Arcueil ....   Mer 11 Mai - 9:35

Il ne parait normal de demander des comptes sur les dépenses engagées par la municipalité au nom des citoyens de la ville.
Pour ce qui concerne la Ressourcerie, il me semble que la première des politesses aurait été de rendre compte des résultats même et surtout si le projet n' était pas faisable ici.
Comme, après une campagne de publicité municipale, il serait bien venu de publier les résultats de la formation obtenue de "haute lutte" pour les jeunes Fontenaysiens sur le chantier de la Société Générale!!
Mais là aussi le suivi ressemble plus à un néant qu' à une victoire. Qu' en est-il?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14763
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: La ressourcerie de Fontenay, de Nogent, d'Arcueil ....   Mer 11 Mai - 9:49

Il est normal que l'information circule. Cela se fait en général par voie de presse ou par délibération. Ce forum permet d'obtenir des précisions. Sinon les éléments reproduits par anonymous disent bien que les aides accordées devaient permettre d'explorer si oui ou non cela se ferait aux conditions pressenties.

http://fontenaysousbois.eelv.fr/la-ressourcerie/

A chaque étape les informations ont été données. Là nous avons droit à un résumé d'ensemble. Et au questionnement tel que posé par anonymous il est répondu, sans faux fuyant.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3631
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: La ressourcerie de Fontenay, de Nogent, d'Arcueil ....   Mer 11 Mai - 10:01

Libellule a écrit:
Pour le coup, Gérard, je trouve que peu de choses vous sidèrent.

vous avez tout à fait raison Libellule. Peu de choses en effet m'étonnent (sans qu'il soit fait appel au tonnerre pour autant)..
Ici il y a la production d'archives relatant des déclarations auxquelles j'ai assisté, en séance publique -vous n'étiez pas présent d'ailleurs-, il y a aussi l'aboutissement de ces projets hors Fontenay.
Vos appréciations ne font pas partie de ma sidération, faites encore un effort d'amabilité, je passerai directement à la considération.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14763
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: La ressourcerie de Fontenay, de Nogent, d'Arcueil ....   Mer 11 Mai - 10:18

Je ne conteste aucun de ses faits, bien au contraire, disant même que les rappels d'anonymous étaient justes.
S'en suit un questionnement du pourquoi et du comment. Auquel je réponds. Le nom de Régis Pio étant en rouge, et vous mêmes attirant l'attention sur le contenu d' un lien, je rappelle son cheminement.

En 2013 je suivais ces travaux d'une autre manière que la vôtre, mais je ne pense pas que ce soit cela le plus important. Étant plutôt discret sur la manière dont je mène ma vie de citoyen local.

Ce forum est un support que j'apprécie car on peut s'y parler avec une certaine franchise. Et pour rien au monde, je ne souhaiterai que cela change. Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3199
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: La ressourcerie de Fontenay, de Nogent, d'Arcueil ....   Mer 11 Mai - 10:47

Bref, à ce stade d'économie sociale et solidaire :
. la ville de Fontenay a payé les études, entre autres subventions (dont 94)
. la ville d'Arcueil met à disposition les locaux, gratuitement je présume.
. "le but" actuel : financement participatif, et recherche de bénévoles.

On voit que c'est très différent de l'économie capitaliste honnie, où un entrepreneur risque son propre argent et, s'il réussit, sera lourdement taxé.
Appliqué au commerce local, quel sont donc les critères d'utilité publique qui distinguent économie (dite sociale et solidaire) subventionnée et économie imposée ?


Dernière édition par Salamandre le Lun 5 Juin - 19:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12554
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: La ressourcerie de Fontenay, de Nogent, d'Arcueil ....   Mer 11 Mai - 10:47

Si l'on revient sur la délibération du conseil municipal du 27 juin 2013, conseil au cours duquel il fut décidé de verser une subvention de 10 000 Euros s'ajoutant à celle de 5 000 Euros versée l'année précédente, on s'aperçoit que certains élus y compris parmi ceux appartenant à la majorité d'union de la gauche en place s'était ému du montage financier passant par l'association RIP...

Que constate-t-on factuellement trois ans plus tard ?

On constate que la municipalité de Fontenay a voté 5 000 puis 10 000 Euros à l'association RIP dont Régis Pio est l'un des dirigeants...
On constate que le même Régis Pio a été élu sur la liste "Fontenay pour tous" sous l'étiquette EELV lors de l'élection municipale de 2014...
On constate que le projet en partie financé par les fontenaysiens n'a pas débouché sur Fontenay...
On constate à la lecture du Parisien que le projet va voir le jour à Arcueil,  ville dont le maire est le EELV Daniel Breuiller...
On constate toujours à la lecture du Parisien que Regis Pio bien qu'élu fontenaysien est toujours co-porteur du projet qui va voir le jour à Arcueil...



CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 27 JUIN 2013 a écrit:
---/---
Mme VAYSSE:
---/---
Pourquoi fait-on la convention avec l’association qui n’est pas porteuse du projet ?

Mme LE GAUYER:
---/---
Ce qui nous pose question c’est pourquoi y a-t-il besoin de confier à une association qui in fine se retirera de l’affaire, de lui confier la mission de contacter et de confier à un cabinet l’étude à faire sur la ressourcerie. Nous nous interrogeons de savoir pourquoi est-ce que la ville ne pouvait pas en direct confier à un cabinet l’étude sur la faisabilité de la ressourcerie.

Quant à la forme juridique à prendre par cette ressourcerie, effectivement nous pensons qu’il faut balayer très largement mais en tout en état de cause qui soit dans l’ordre de la gestion publique, soit de la commune, soit dans le cadre d’une intercommunalité, soit en confiant à une régie ou bien une délégation de service public. M. VIENOT évoquait la société coopérative d’intérêt collectif, c’est une bonne forme juridique. Nous avons cette question : pourquoi cet intermédiaire pour réaliser une étude ? et nous nous abstiendrons sur ce point.
---/---
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14763
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: La ressourcerie de Fontenay, de Nogent, d'Arcueil ....   Mer 11 Mai - 11:23

@salamandre votre remarque. Peut-être l'absence de profit possible, tout simplement pour une ressourcerie quelle qu'elle soit. Mais emprise de travail local, non délocalisable car source d'insertion locale, sous réserve que le local local soit trouvé. Pour rendre un service local, non assumé par le service public, ni le service privé. Un peu Cornélien, mais bon, si il y a une meilleure réponse,  je la lirai volontiers.

Pour ceux qui ne le connaîtraient pas,  ce pdf http://www.caissedesdepots.fr/fileadmin/PDF/06._solutionsdurables_tv/EM09-livre_blanc_ressourceries_original.pdf

15 pages qui se lisent assez vite, juste un extrait tiré de la page 9

Les structures d’emplois pérennes comptent entre 3 et 16 salariés avec une moyenne de 7 salariés. Elles ont fait le choix de ne pas bénéficier d’aides à l’emploi et donc doivent par leurs ressources couvrir l’ensemble des salaires et charges. Les structures d’insertion comptent entre 7 et 50 salariés (en autant les valeurs extrêmes) avec une moyenne de 16 salariés. Aujourd’hui, 80 % des projets se bâtissent sur un schéma d’insertion.


Pas sûr que la démarche d'insertion passionne l'économie dite "capitaliste". Qui suppose certes une prise de risques au départ, mais aussi une perspective de toucher des dividendes en cas de succès. Une entreprise qui fait faillite ne se retrouve pas avec des taxes à payer, forcément, la réflexion de salamandre l'oublie un peu, surtout en phase de démarrage ou des dispenses de paiement sont prévues. Elles peuvent être appelées, certes, à partir de quleques mois ou années, signe que l'activité commence, mais sans moyen pour les régler elles sont in fine non recouvrées. Ce qui a quelques effets secondaires sur les caisses publiques par ailleurs.

Autre extrait page 10 qui éclaire le point clef du "porteur de projet"

Les contraintes
En fonction des territoires, 2 contraintes principales peuvent se rencontrer :
• Les bâtiments : la recherche de locaux adaptés à l’exercice des 4 fonctions de la ressourcerie est parfois problématique pour raison
de coût (investissement ou location) ou de non-conformité,
• Le porteur de projet : certain territoire volontaire ne trouve pas de porteur de projet
• L’identification d’un territoire cohérent, notion de réponse aux besoins du territoire (implique la dimension du projet, la cohérence entre taille du territoire d’action et le projet)
• La viabilité du réemploi objet – la nécessité de développer des activités multiples
• La difficulté à établir des partenariats avec les collectivités (disposer d’outils de suivi et d’observation pour démontrer l’efficacité de la ressourcerie sur la réduction et la valorisation des déchets
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12554
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: La ressourcerie de Fontenay, de Nogent, d'Arcueil ....   Mer 11 Mai - 13:59

salamandre a écrit:
Bref, à ce stade d'économie sociale et solidaire :
. la ville de Fontenay a payé les études, entre autres subventions (tel 94)
. la ville d'Arcueil met à disposition les locaux, gratuitement je présume.


Une question naïve que l'on peut se poser est celle de savoir pourquoi aucun local n'a été trouvé pour démarrer ce projet sur Fontenay et ce alors qu'à ma connaissance l'"Établissement Public Foncier Île-de-France" est en train d'acquérir pour le compte de la municipalité des locaux et des terrains pour constituer des réserves foncières du coté de la Pointe, de Péripôle, des Alouettes, ...  

N'y avait-il vraiment aucune possibilité de trouver dans l'un de ces secteurs un local même avec un bail précaire pour initier cette activité localement ?

Cette question rejoint celle de la place accordée au tertiaire administratif dans notre ville: banques, assurances, administrations, .....  au détriment d'autres types d'emplois....  

C'est une question importante car assurément tout le monde n'a pas les compétences ou l'envie pour travailler dans le tertiaire administratif comme le faisait remarquer Tonton Christobal dans une autre discussion:

"Que des entreprises s'installent à Fontenay est une chose, que ces mêmes entreprises emploient du personnel de la ville en est une autre.
---/---
Peut être devrions nous nous interroger sur l'adéquation entre les compétences des habitants de ces quartiers avec les postes qui seraient éventuellement à pourvoir... étant entendu que des employés extérieurs à Fontenay vont peut être y être mutés."

Voir: http://www.plateaufontenay.net/t1826p150-politique-de-la-ville-les-larris-et-la-redoute-quartiers-prioritaires#82644



Après une autre question que l'on peut aussi se poser est celle de savoir si la composante majoritaire de "Fontenay pour tous" avait encore une réelle volonté de mener à bien ce projet une fois les élections municipales gagnées...
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3631
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: La ressourcerie de Fontenay, de Nogent, d'Arcueil ....   Mer 11 Mai - 14:36

Vous avez bien du mérite et sans doute du courage, Libellule, de tenir bon dans tous ces débats, en dépit du silence et de l'absence d'arguments de vos amis élus EELV. D'un certain point de vue je salue votre opiniâtreté et votre non allégeance de même que je désapprouve le silence de ceux qui, probablement n'ont rien à dire ou manquent d'audace pour risquer la contradiction.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12554
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: La ressourcerie de Fontenay, de Nogent, d'Arcueil ....   Sam 19 Nov - 15:49

Pour comprendre pourquoi les contribuables fontenaysiens ont des raisons de s'intéresser à la ressourcerie d'Arcueil voir les messages précédents de cette discussion...


http://www.leparisien.fr/arcueil-94110/arcueil-la-future-ressourcerie-lance-un-appel-aux-dons-18-11-2016-6345549.php a écrit:
Arcueil : la future Ressourcerie lance un appel aux dons
Arcueil|18 novembre 2016, 18h30

A J - 12 de son ouverture, prévue pour le 1er décembre prochain, la Ressourcerie d’Arcueil organise une première grande collecte en apport volontaire, ce samedi. Chacun est invité à y apporter les petits meubles, appareils électriques, bibelots, livres, jeux pour enfants, outils ou vêtements dont il ne se sert plus, à condition qu’ils soient en bon état. Ils seront ensuite triés, revalorisés et revendus. Une fois la structure ouverte, la collecte des objets se fera à domicile, gratuitement et sur demande, sur les secteurs d’Arcueil, Cachan et Gentilly.
De 14 heures à 17 heures. Au 74 avenue de la Convention.
Source: http://www.leparisien.fr/arcueil-94110/arcueil-la-future-ressourcerie-lance-un-appel-aux-dons-18-11-2016-6345549.php
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14763
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: La ressourcerie de Fontenay, de Nogent, d'Arcueil ....   Ven 13 Jan - 13:03

Ouverte en décembre 2016, La Mine est une ressourcerie qui allie un projet environnemental avec un projet social et solidaire. Elle concerne les villes de Cachan, d’Arcueil et de Gentilly.

La Mine collecte, trie, revalorise et revend des objets pour leur donner une deuxième vie. Des ateliers de revalorisation sont organisés, des objets revalorisés sont également proposés à la vente. Les objets peuvent être directement déposés à La Mine. Des collectes à domicile peuvent également être organisées sur rendez-vous.

Dépôts d’objets : du mercredi au samedi de 14h à 18h
Collecte à domicile en savoir plus
https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/la-ressourcerie-la-mine

C’est aussi un projet social et solidaire de proximité avec un atelier chantier d'insertion permettant l'embauche et l'accompagnement de personnes éloignées de l'emploi (jeunes, chômeurs de longue durée, etc.). Grâce à ses activités, La mine a créé 14 emplois locaux dès son ouverture.

La Mine accueillera également dans ses locaux un café associatif.


Dernière édition par Libellule le Ven 13 Jan - 15:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14543
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: La ressourcerie de Fontenay, de Nogent, d'Arcueil ....   Ven 13 Jan - 14:14

L'association qui créé 14 emplois... très fort !

C'est l'effectif qui est employé en son sein ou la création réelle de 14 postes de travail pour des gens qui vont bosser à l'extérieur ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14763
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: La ressourcerie de Fontenay, de Nogent, d'Arcueil ....   Ven 13 Jan - 18:11

Le contrat unique d’insertion (CUI) a pour objet de faciliter l’insertion professionnelle des personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières d’accès à l’emploi.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14543
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: La ressourcerie de Fontenay, de Nogent, d'Arcueil ....   Ven 13 Jan - 19:49

Libellule a écrit:
Le contrat unique d’insertion (CUI) a pour objet de faciliter l’insertion professionnelle des personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières d’accès à l’emploi.

Je connais les contrats d'insertion et surtout la manière dont les statistiques sont faites...
Je ne sais toujours pas si ces 14 emplois sont des gens casés dans des entreprises qui retrouvent du travail ou seulement l'effectif de l'assoce.

A temps perdu je crois pouvoir donner quelques précisions.
Ce genre d'usine à gaz à une particularité, chaque structure impliquée à un titre ou à un autre qui à moment donné "s'occupe" d'un cas se crédite de la création d'un emploi.
On fait alors l'addition des intervenants et pour un emploi effectif on se retrouvent avec plusieurs emplois au tableau...



Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14763
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: La ressourcerie de Fontenay, de Nogent, d'Arcueil ....   Ven 13 Jan - 20:28

Juste. 14 personnes aidées payées au smic horaire ne font pas 14 temps pleins. Mais 14 personnes qui sortent de leurs difficultés. Un chantier d'insertion de 14 personnes. Respectant ces règles http://travail-emploi.gouv.fr/emploi/insertion-dans-l-emploi/insertion-par-l-activite-economique/article/les-ateliers-et-chantiers-d-insertion-aci
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14543
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: La ressourcerie de Fontenay, de Nogent, d'Arcueil ....   Mer 18 Jan - 20:21

On ne sait toujours rien à propos des 14 emplois...

Si le but est de mettre un lien afin de définir les chantiers d'insertion (un certain nombre de gens connaissent le sujet) nous ne sommes toujours pas plus avancés en ce qui concerne le dossier dont on nous vante les mérites.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12554
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: La ressourcerie de Fontenay, de Nogent, d'Arcueil ....   Mer 18 Jan - 20:48

Moi ce que j'aimerais savoir c'est pourquoi alors que l'association RIP dont Régis Pio est ou était le directeur a reçu des subventions de la municipalité de Fontenay en vue de créer une ressourcerie à Fontenay, celui-ci se retrouve co-fondateur d'une ressourcerie à Arcueil ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14763
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: La ressourcerie de Fontenay, de Nogent, d'Arcueil ....   Mer 18 Jan - 21:17

Déjà expliqué. Aucune redite en vue.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12554
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: La ressourcerie de Fontenay, de Nogent, d'Arcueil ....   Mer 18 Jan - 21:50

Libellule a écrit:
Déjà expliqué. Aucune redite en vue.

Ce que je retiens c'est que l'argent des contribuables fontenaysiens a en final servi à financer une étude qui a débouché sur la création d'une ressourcerie à Arcueil....

Ceci étant j'admire la reconversion de Régis Piot qui est passé de collaborateur parlementaire de Laurence Abeille en CDD - http://www.hatvp.fr/livraison/dossiers/abeille-laurence-dia-depute-94.pdf - à co-porteur du projet de ressourcerie à Arcueil...
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3631
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: La ressourcerie de Fontenay, de Nogent, d'Arcueil ....   Mer 18 Jan - 21:57

Mais où trouve-t-il tout cela?
Surprenant à bien des égards ce document.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14763
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: La ressourcerie de Fontenay, de Nogent, d'Arcueil ....   Mer 18 Jan - 22:10

Tout ce qui fait l'objet de procédures avec dépôt de dossier est accessible. Sans souci. Après il y a l'usage que l' on veut en faire et à quelles fins.

En cherchant un peu tout est traçable. Rien de bien extraordinaire.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12554
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: La ressourcerie de Fontenay, de Nogent, d'Arcueil ....   Lun 5 Juin - 16:16

Une belle réussite à...................... Arcueil...


http://www.leparisien.fr a écrit:
A Arcueil, la ressourcerie fait carton plein
Fanny Delporte|04 juin 2017

La Mine organisait pour la première fois ce week-end un festival dédié au développement durable, le « Woodstroc ».

« Ah mais non regardez ça, ils sont encore en train de nous ramener des choses ! Ça n’arrête pas ». En vrai cette bénévole n’est pas fâchée. Elle se marre plutôt, devant ce drôle de local au 74, avenue de la Convention, à Arcueil. L’adresse de la Mine, la ressourcerie qui a ouvert ses portes en décembre dernier. Un endroit où il fait évidemment bon ramener les choses dont on ne se sert plus. Mais pas forcément le cas ce week-end-là, tant l’endroit était déjà bien rempli. La structure organisait pour la première fois un festival : le Woodstroc.

Les visiteurs, des familles, de jeunes couples, des personnes âgées, sont passés du mur d’échanges de services au stand de création collective d’une bande-dessinée, du bar au-devant de la scène sur laquelle s’apprête à jouer un des groupes programmés. Certains ont participé à des ateliers. D’autres sont simplement restés enfoncés dans un gros canapé à discuter.

Francine passe la porte de cet ancien garage les yeux remplis de curiosité. Cette petite dame a fait la route depuis Antony (Hauts-de-Seine) pour découvrir le lieu. « J’aimerais qu’il y ait une ressourcerie à Antony mais ce n’est pas trop le genre de la municipalité », sourit-elle. Alors va pour Arcueil, où elle fréquente déjà l’Université populaire. Les locaux de la Mine sont prêtés gracieusement par la municipalité (EELV). Elle abrite une boutique, un café associatif, un fablab en partenariat avec l’IUT de Cachan.

70 bénévoles et 10 salariés en insertion

Dans chaque espace, les bénévoles sont aux petits soins. « Nous sommes 70 aujourd’hui », explique Mathilde, qui travaille comme vidéaste et qui proposait aux visiteurs de poser pour des photos en étant déguisés. Avec des vêtements récupérés, évidemment. « On a pour objectif de collecter 76 t de déchets par an », précise-t-elle. Cette fan de photo amateur rêve de monter un projet local autour de clichés récupérés : ceux « sur lesquels on ne reconnaît plus les gens et dont on ne sait plus quoi faire ». « On pourrait faire de fausses archives d’Arcueil », sourit-elle.

Mohammed, costume gris, cravate rose et sourire en coin serait sans doute dans le coup. Il fait partie des dix salariés en insertion qui ont été recrutés. « On collecte, on trie, on va chez les gens », raconte-t-il. Surpris que certains donnent des gazinières ou des machines à laver en parfait état de marche. Ce passionné de dessin, ancien animateur, cherchait du travail depuis 15 ans. Quand on lui demande ce qui lui plaît le plus dans le fait de travailler à la Mine, il n’hésite pas longtemps : c’est « l’ambiance »
Source: http://www.leparisien.fr/arcueil-94110/a-arcueil-la-ressourcerie-fait-carton-plein-04-06-2017-7016877.php
Revenir en haut Aller en bas
Marielle

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 55
Localisation : LES LARRIS

MessageSujet: Re: La ressourcerie de Fontenay, de Nogent, d'Arcueil ....   Lun 5 Juin - 17:42

Le nettyage des écurie d'Augias commence par l'Etat et finira aussi en bas....J'en ai marre des petit Potentats locaux qui se permettent de dilapider l'argent des Fontenaysiens !
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3199
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: La ressourcerie de Fontenay, de Nogent, d'Arcueil ....   Lun 5 Juin - 19:57

a.nonymous a écrit:
Une belle réussite à...................... Arcueil...

est-ce que les contribuables de Fontenay pourront avoir des tarifs préférentiels à la ressourcerie d'Arcueil, au titre de contribution à l'insu de leur plein gré ?
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3631
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: La ressourcerie de Fontenay, de Nogent, d'Arcueil ....   Lun 5 Juin - 20:05

Le préconisateur de cette ressourcerie, est l'ex maire adjoint EELV de Fontenay M.Vienot, qui avait présenté officiellement ce projet en fin de mandat précédent lors d'un conseil municipal. C'est lui qui, nous nous en souvenons, avait "recyclé" un vieux bus RATP pendant des années au bénéfice de l'Association écolo de ses amis, Bulle de Vie devant l'école Michelet.
Depuis il a tourné le dos à la candidate EELV sortante et milite pour le candidat de En Marche.
Qui a parlé de ressourcerie?

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3199
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: La ressourcerie de Fontenay, de Nogent, d'Arcueil ....   Lun 5 Juin - 20:55

Gérard a écrit:
Le préconisateur de cette ressourcerie, est l'ex maire adjoint EELV de Fontenay M.Vienot, qui avait présenté officiellement ce projet en fin de mandat précédent lors d'un conseil municipal.

D'après les archives disponibles, durant le mandat précédent (2008-2014), il était "Conseiller municipal délégué à l'économie de proximité et solidaire".
..L'intitulé le plus proche parait être maintenant celui de Fabienne Bihner, EELV, 2e Adjointe au Maire "déléguée à l'Ecologie, à l'économie sociale et solidaire, et à l'économie circulaire"
http://www.fontenay-sous-bois.fr/democratie-locale-vie-municipale/vie-municipale/elus-et-permanences/index.html
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3631
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: La ressourcerie de Fontenay, de Nogent, d'Arcueil ....   Lun 5 Juin - 21:23

Exact. L'écharpe reste donc possible. Ouf!

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
 
La ressourcerie de Fontenay, de Nogent, d'Arcueil ....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La ressourcerie de Fontenay, de Nogent, d'Arcueil ....
» Pont de Nogent - A86 et A4
» Frédérick d'Onaglia : L'invitée de Fontenay
» 17 avril 1913 : un survol de Fontenay sous Bois tourne à la catastrophe.
» La fibre à Fontenay

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Quartier du Plateau :: Vu et entendu au Conseil de quartier, au Conseil Municipal ou au cours de réunions-
Sauter vers: