Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 La délinquance des mineurs explose ! la gauche trouve la solution.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tonton christobal

avatar

Messages : 14261
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: La délinquance des mineurs explose ! la gauche trouve la solution.   Jeu 19 Mai 2016, 18:02

Le ministre de la Justice à l'Assemblée Nationale, le 26 avril 2016 à Paris
©DOMINIQUE FAGET, AFP
AFP, publié le jeudi 19 mai 2016 à 04h29
Justice: l'Assemblée a voté la suppression des tribunaux correctionnels pour mineurs, malgré l'opposition de la droite

L'Assemblée nationale a voté mercredi soir la suppression des tribunaux correctionnels pour mineurs, avec l'aval du gouvernement, mais au grand dam de députés LR qui ont dénoncé un choix "idéologique". 

La dernière grande réforme judiciaire du quinquennat arrive la semaine prochaine à l'Assemblée

Divorce, amende, changement d'état civil... ce qui va changer avec la «justice du XXIe siècle»

Cette suppression, introduite par les députés en commission dans le cadre de la réforme de la justice du XXIe siècle, avait été promise par François Hollande en 2012, et promue par l'ex-ministre de la Justice Christiane Taubira, qui voulait réformer l'ordonnance de 1945 sur l'enfance délinquante. Mais elle avait été remise à plus tard à plusieurs reprises.
Les tribunaux correctionnels pour mineurs, créés en 2011 sous Nicolas Sarkozy, avaient vocation à juger les mineurs de plus de 16 ans, poursuivis pour des délits commis en récidive et punis d'au moins trois ans d'emprisonnement. Situés dans chaque tribunal de grande instance où se trouve un tribunal pour enfants, ils visaient davantage de solennité et une justice adaptée à cette tranche d'âge.
Le député LR Eric Ciotti, qui avait déposé un amendement pour empêcher cette suppression, a fustigé dans l'hémicycle une décision prise pour des raisons "idéologiques", reprochant au gouvernement de n'avoir "jamais donné les moyens à ces tribunaux de fonctionner". Il a jugé que la suppression de ces tribunaux était "un signal particulièrement négatif adressé aux délinquants mineurs". 
Son collègue Guillaume Larrivé a lui aussi souligné "la mauvaise foi de la majorité" sur ce sujet, accusant le gouvernement d'avoir "tout fait pour ne pas appliquer la loi de 2011".
Le Garde des Sceaux Jean-Jacques Urvoas a invoqué pour sa part "un contentieux ridiculement faible", avec au total sur la période 2011-2014: "1.016 décisions prises" par des tribunaux correctionnels pour mineurs, qui "ne sont même pas plus sévères que ce que faisaient les tribunaux pour enfants tellement honnis par la majorité de l'époque".
Il a revendiqué une suppression décidée "pour des raisons pratiques puisque les résultats attendus ne sont pas confirmés", mais a également assumé un "présupposé idéologique" en lançant: "oui, nous croyons à la primauté de l'éducatif".
Dans le cadre de l'examen du projet de loi, les députés ont par ailleurs mis fin à la collégialité de l'instruction, introduite à la suite de la commission d'enquête sur l'affaire "Outreau" - pour éviter, en théorie, les dérives d'un magistrat isolé -, face au manque de moyens de la justice.
Le vote solennel de l'Assemblée sur l'ensemble du texte, et un second projet de loi organique relatif "aux obligations déontologiques et au recrutement des magistrats" est prévu mardi après-midi.

--------------------
Lorsque l'aspect doctrinaire prend le pas sur la raison... tout est possible !

Les mineurs délinquants sont de plus en plus nombreux, agissent de plus en plus jeunes, sont de plus en plus violents et sont impliqués dans des affaires de plus en plus graves... conclusion : on organise la laxisme.

Il faut augmenter le nombre de policiers, multiplier les juges mais supprimer les moyens de sanctionner les malfaisants... on va les "éduquer"

Bon courage !

La dernière élucubration gouvernementale : La méthode bisounours appliquée par les shadoks...  
marine a de beaux jours devant elle et vous remercie. Elle ne peut pas publier son bouquin... est ce bien nécessaire ?
la meilleure pub lui est faite par la "titanic team" aux manettes 
------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12383
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: La délinquance des mineurs explose ! la gauche trouve la solution.   Jeu 19 Mai 2016, 23:03

Même si comme l'affirme le Grade des Sceaux ces tribunaux n'étaient pas d'une grande utilité,  le signal envoyé à moins d'un an de l'élection présidentielle n'en n'est pas moins là...

Le gouvernement aurait voulu faire un nouveau cadeau à la droite et à l'extrême droite qu'il ne s'y serait pas pris autrement...


"Le Garde des Sceaux Jean-Jacques Urvoas a invoqué pour sa part "un contentieux ridiculement faible", avec au total sur la période 2011-2014: "1.016 décisions prises" par des tribunaux correctionnels pour mineurs, qui "ne sont même pas plus sévères que ce que faisaient les tribunaux pour enfants tellement honnis par la majorité de l'époque".

Il a revendiqué une suppression décidée "pour des raisons pratiques puisque les résultats attendus ne sont pas confirmés", mais a également assumé un "présupposé idéologique" en lançant: "oui, nous croyons à la primauté de l'éducatif"."
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3125
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: La délinquance des mineurs explose ! la gauche trouve la solution.   Jeu 19 Mai 2016, 23:19

Citation :
Il (le ministre) a revendiqué une suppression décidée "pour des raisons pratiques puisque les résultats attendus ne sont pas confirmés"

voilà un motif qui ouvre de larges perspectives de suppression (de mandats d'élu, de fonctions, etc...)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14261
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: La délinquance des mineurs explose ! la gauche trouve la solution.   Ven 20 Mai 2016, 08:26

En matière de juridiction des mineurs les structures sont d'autant moins utiles que l'on se refuse à les utiliser pour des raisons idéologiques.
Pour comprendre ce que j'explique il est simple de mettre en parallèle le nombre de dossiers traités par les services de gendarmerie ou de police avec le nombre de dossiers classés sans suite, terminés par un rappel à la loi ou déclassifiés... afin de minimiser les peines.
Sans omettre de rappeler les affaires que l'on ne veut pas connaitre comme les vols inférieurs à quelques centaines d'euros (cf la déposition du général de gendarmerie devant ma commission d'enquête parlementaire qui lui a couté une mise au placard) les délits qualifiés d'incivilités et quelques autres exemples du même tonneau.
Lorsque d'un coté on diligente des enquêtes et qu'ensuite on classe, on escamote, on pratique la culture de l'excuse et que l'on peut se permettre d'avoir des mineurs impliqués dans plusieurs dizaines de délits qui n'ont jamais été sanctionnés sérieusement il est effectivement peu utile de mettre en place des juridictions destinées à réprimer les auteurs d'infractions... on fait ainsi des économies.
On se demande aussi ensuite pourquoi il y a dans la population un déficit de confiance envers nos institutions... la victime d'un méfait qui se retrouve à l'hôpital ou celui dont le bien volé est utilisé sous ses yeux par un truand impuni ont souvent la rage au cœur.
La terreur régnant dans le quartier où la police ne peut plus entrer (le voudrait elle on le lui interdira : raison d'état électoral, surtout pas d'émeute) on se tait par peur des représailles surtout lorsque l'on a des enfants et que l'on est la proie des sauvages qui eux savent où vous trouver.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12383
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: La délinquance des mineurs explose ! la gauche trouve la solution.   Ven 20 Mai 2016, 20:15

On peut parfois se demander si le Garde des Sceaux et les députés qui viennent juste de voter la suppression des tribunaux correctionnels pour mineurs ont connaissance de tels faits  ou si ils sont autistes...

Parfois j'ai l'impression que le message ambiant est "Vas-y Marine fonce, le PS est avec toi..."


"L’enquête, confiée au commissariat de Vitry, va se resserrer sur trois mineurs de la commune, suspectés d’avoir commis plus d’une vingtaine d’agressions. Ils sont arrêtés au mois de décembre. Présentés à la justice, mis en examen pour vols avec violence, avant d’être remis en liberté sous contrôle judiciaire. Un contrôle judiciaire qui leur interdit de retourner dans leur commune mais qu’ils ne respecteront pas puisque, quelques jours après leur retour à la liberté, ils sont à nouveau aperçus en ville. Pire, les agressions reprennent de plus belle visant toujours le même type de victimes.

Une nouvelle enquête est ouverte au commissariat. Des investigations longues et délicates mais qui vont remettre les policiers sur la piste des trois premiers jeunes qui auraient trouvé du « renfort » auprès deux autres jeunes gens, également mineurs."



http://www.leparisien.fr/vitry-sur-seine-94400/vitry-les-mineurs-ont-devalise-plus-de-100-passantes-asiatiques-19-05-2016-5811007.php a écrit:
Vitry : les mineurs ont dévalisé plus de 100 passantes asiatiques
Fabienne Huger | 19 Mai 2016, 19h56 | MAJ : 19 Mai 2016, 19h56

Leur palmarès est impressionnant. D’autant plus impressionnant que les cinq jeunes interpellés sont tous mineurs. Mais qu’ils ont été arrêtés pour des faits particulièrement graves. Des gamins de Vitry qui sévissaient à deux pas de leur quartier et s’en prenaient quasi exclusivement à des femmes d’origine asiatique.

C’est en octobre dernier que les premières agressions sont enregistrées au commissariat de Vitry. A chaque fois, le même scénario se répète : une femme, asiatique, est repérée dans la rue, souvent à sa descente d’un bus. La dame est suivie discrètement par un ou plusieurs jeunes. Dès qu’ils jugent le moment opportun, ils se ruent sur leur victime et lui arrachent son sac à main voire son téléphone portable. Si la personne résiste pour garder son bien, elle est étranglée ou rouée de coups. Certaines des victimes se verront prescrire une ITT dépassant les 8 jours.

L’enquête, confiée au commissariat de Vitry, va se resserrer sur trois mineurs de la commune, suspectés d’avoir commis plus d’une vingtaine d’agressions. Ils sont arrêtés au mois de décembre. Présentés à la justice, mis en examen pour vols avec violence, avant d’être remis en liberté sous contrôle judiciaire. Un contrôle judiciaire qui leur interdit de retourner dans leur commune mais qu’ils ne respecteront pas puisque, quelques jours après leur retour à la liberté, ils sont à nouveau aperçus en ville. Pire, les agressions reprennent de plus belle visant toujours le même type de victimes.

Une nouvelle enquête est ouverte au commissariat. Des investigations longues et délicates mais qui vont remettre les policiers sur la piste des trois premiers jeunes qui auraient trouvé du « renfort » auprès deux autres jeunes gens, également mineurs.

Mercredi, les cinq jeunes suspects ont eu un réveil difficile, arrêtés aux premières heures de la journée à leurs domiciles respectifs. Ils ont été placés en garde à vue au commissariat de Vitry, suspectés d’avoir commis plus d’une centaine d’agressions.
Source: http://www.leparisien.fr/vitry-sur-seine-94400/vitry-les-mineurs-ont-devalise-plus-de-100-passantes-asiatiques-19-05-2016-5811007.php
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14519
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: La délinquance des mineurs explose ! la gauche trouve la solution.   Ven 20 Mai 2016, 21:07

http://www.dalloz-actualite.fr/interview/quelle-justice-des-mineurs-pour-demain#.Vz7T1DWLSM8

Dans son livre « Je ne parlerai qu’à ma juge », Catherine Sultan, présidente du tribunal pour enfants de Créteil revient sur dix années d’atteinte à la spécialisation de la justice des enfants. Alors qu’une loi sur la justice des mineurs est attendue au cours de l’année, cette juge des enfants partage sa vision sur les réformes lui semblant nécessaires.

La rédaction : Quels sont les préjugés les plus tenaces sur la justice des enfants ?
Catherine Sultan : La question de la justice des mineurs a souvent été évoquée dans des joutes politiciennes, en partant sur des a priori. L’objectif de mon livre est d’aller à l’encontre d’un certain nombre de préjugés et de montrer la réalité de cette justice. Les préjugés, quels sont-ils ? Le laxisme de la justice, des jeunes de plus en plus violents, des parents laxistes voire complices de leur enfant délinquant, l’idée selon laquelle plus on juge vite, plus la réponse est efficace, etc.

La rédaction : Depuis janvier, le juge des enfants ayant instruit une affaire n’est plus habilité à la juger (Cons. const., 8 juill. 2011, n° 2011-147-QPC). Quels sont les effets sur le terrain ?
Catherine Sultan : Cette décision du Conseil constitutionnel est une conséquence d’un alignement du droit des mineurs sur celui des majeurs. Jusqu’alors, on admettait que ce droit spécialisé soit un droit dérogatoire puisque l’enfant a une structure et des besoins différents de ceux de l’adulte. Cette disposition est la plus violente entrave à la spécialisation de la justice des enfants. Sur le plan pratique, depuis janvier, je juge des jeunes que je ne connais pas. Je découvre des fonctionnements familiaux le jour de l’audience…

La rédaction : De ce fait, vous êtes moins sûre de vous lorsque vous prenez votre décision ?
Catherine Sultan : Oui. Évidemment, nous discutons avec le collègue suivant le jeune. Mais, je me souviens d’un dossier où nous avons mis en place une mesure qui n’était pas opportune. Au-delà de la question de la cohérence, il y a celle du sens de l’audience. Les audiences sont devenues des temps extrêmement formels, figés, beaucoup plus techniques. L’adolescent a une manière d’être qui n’est plus authentique, les parents également. L’appauvrissement est encore plus grand que ce que j’avais pu imaginer.

Dans certains tribunaux pour enfants, dont celui de Créteil, s’est développée une pratique permettant de maintenir une continuité. Selon l’article 5 de la loi du 26 décembre 2011 [NDLR : loi n° 2011-1940], visant à mettre en conformité notre droit avec la décision du Conseil constitutionnel, le juge des enfants ayant renvoyé l’affaire devant le tribunal pour enfants ne peut présider cette juridiction. Dorénavant, nous faisons apprécier les charges et signer l’ordonnance de renvoi par un collègue et nous retrouvons notre compétence au moment du jugement. Notre pratique, basée sur une interprétation très stricte de cet article, est débattue. Le parquet de Créteil envisage de faire appel.

La rédaction : Le Garde des Sceaux, Christiane Taubira, s’est prononcée en faveur de l’introduction pour les mineurs de la césure dans le procès pénal. Dans votre livre, vous vous dites favorable à un tel changement, pourquoi ?
Catherine Sultan : L’Association française des magistrats de la jeunesse et de la famille (AFMJF), que j’ai présidée de 2007 à 2012, est à l’origine de cette proposition. La césure est une manière simple de résoudre la question de l’impartialité du juge, la question de la culpabilité étant réglée en amont du prononcé de la mesure ou de la peine. La césure permet également une meilleure prise en compte des droits de la victime, puisque son dédommagement n’est plus soumis au temps incompressible de l’éducation. Dans le projet de l’AFMJF, l’adolescent poursuivi au pénal doit comparaitre une première fois devant son juge dans un délai maximum de deux mois. L’intérêt de la société est donc pris en compte via cette réponse rapide. A partir de là, s’ouvre un espace de mise à l’épreuve au cours duquel, la réponse donnée au jeune dépendra de son évolution, de sa capacité à réparer. Notre projet prévoit également la mise en place d’une procédure unique concernant le jeune ; il s’agit de construire une réponse judiciaire à partir de son parcours et non pas acte après acte. Cela permet de gagner en cohérence.

La rédaction : Le garde des Sceaux évoque-t-elle une césure aux caractéristiques semblables à celle que vous défendez ?
Catherine Sultan : Pour le moment, ses propositions ne sont pas très précises. Mais l’on peut dire que les déclarations générales de Madame Taubira sur les orientations en matière de droit pénal des mineurs constituent une réconciliation avec les revendications des magistrats spécialisés.

La rédaction : Pour désengorger les tribunaux, vous proposez dans votre livre de confier le traitement des plus petites infractions à des espaces sociaux intermédiaires. Pourriez-vous nous en dire plus ?
Catherine Sultan : La société et les collectivités dénoncent les troubles et désordres causés par la délinquance juvénile. Dans le projet de l’AFMJF, nous soutenons que ces collectivités ne doivent pas être uniquement dans un rôle de dénonciation, elles doivent également être dans un rôle d’acteur. Concrètement, nous pensons qu’il est nécessaire de développer des réponses diversifiées autour de la médiation et de la réparation. Certains délits bénins pourraient être traités, au niveau des conseils généraux par exemple.

La rédaction : Le garde des Sceaux a affirmé sa volonté de supprimer le tribunal correctionnel pour mineurs (TCM). Quel est votre bilan de cette juridiction ?
Catherine Sultan : Le TCM a été beaucoup plus utilisé comme un élément de langage que comme une véritable volonté de modifier la justice. Sur le résultat, je crois que les décisions rendues par les TCM sont identiques à celles qu’un tribunal pour enfant aurait rendues. Mais la mise en place de ces tribunaux a complexifié beaucoup de choses. En effet, si un mineur a plusieurs dossiers, nous sommes obligés de faire une audience au TCM et une audience devant le tribunal pour enfant. Il s’agit d’une juridiction supplémentaire, nécessitant la mobilisation de magistrats non spécialisés. Cela entraine également une perte de lisibilité, car le jeune n’est pas jugé par le magistrat qu’il connait.

La rédaction : En matière de protection de l’enfance, observe-t-on une harmonisation des pratiques relatives à l’audition des mineurs ? Existe-t-il des directives sur la nécessité ou non d’entendre l’enfant seul ?
Catherine Sultan : Non, il n’y a ni harmonisation en la matière ni directives. Les manières de faire varient selon le juge et la situation. Des formations à l’École nationale de la magistrature (ENM) permettent de débattre sur ce sujet. J’ai évolué sur cette question, au cours de mes années de pratique. Très souvent, j’entends l’enfant seul. Sur un premier dossier concernant un adolescent, c’est systématique : je reçois dans un premier temps la famille pour expliquer le cadre de mon intervention, puis après avoir entendu le mineur seul, je réunis généralement de nouveau la famille pour rendre la décision.

La rédaction : La protection de l’enfance dispose-t-elle de moyens suffisants ?
Catherine Sultan : Non, les départements, chargés de la protection de l’enfance, ont des charges très importantes et des moyens limités. La mise en attente des mesures d’assistance éducative en milieu ouvert est une difficulté qui existe depuis des années. Pour certaines mesures, il faut parfois attendre six mois, un an. Toutefois, en cas d’urgence les services sont réactifs. Cette attente discrédite totalement la décision de la justice et laisse des enfants dans des situations de danger. C’est décourageant. Si on s’arrête à ça, on change de métier immédiatement. Toutefois, il ne faut pas généraliser. Cela dépend des lieux, des départements, des moments.

Propos recueillis par Caroline Fleuriot

Je ne parlerai qu’à ma juge, Voyage au cœur de la justice des enfants, Seuil, 2013
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3125
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: La délinquance des mineurs explose ! la gauche trouve la solution.   Ven 20 Mai 2016, 22:29

Dans ce long texte, cette juge se montre beaucoup plus attentive aux "enfants" auteurs de violences, qu'à leurs victimes à peine mentionnées une seule fois en passant.
Ce que cette juge ne dit pas : l'impunité encourage la multi-récidive des mineurs les plus violents. Les policiers, tonton, et les faits l'ont démontré.
Il faudrait arrêter de considérer tous les moins de 18 ans comme des "enfants". C'est un abus de langage, pour ne pas dire une idéologie nocive. Pourquoi pas l'abaissement de la majorité (civile et pénale) à 16 ans, la délinquance multirécidiviste (car impunie) à ces âges pourrait alors chuter fortement. 16 ans, c'est déjà la fin de la scolarité obligatoire.
Les parents sont censés être responsables (pécuniairement) des actes et dommages causés par leurs enfants mineurs. Quelle application dans la réalité ?
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3575
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: La délinquance des mineurs explose ! la gauche trouve la solution.   Ven 20 Mai 2016, 22:47

+1 pour ce que dit Salamandre.  Je partage tout à fait ses remarques
En d'autres temps on aurait vu jaillir, sur ce forum heureusement modéré, les mots fasciste, nauséabond, FN, et autres ....

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14261
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: La délinquance des mineurs explose ! la gauche trouve la solution.   Sam 21 Mai 2016, 01:03

Ce qui est merveilleux étant que ceux dont la politique et le mode de réflexion sont avérés comme inefficaces continuent à être ceux dont les avis font référence... et qui impulsent en permanence depuis des années les décisions gouvernementales.

POur faire bref : on reprend les mêmes et on continue ! on ne change pas l'équipe qui perd... et le pays en conséquence qui trinque.

Juste pour voir : ne pourrions nous pas envisager de faire l'inverse de ce qui se pratique depuis des années et foire régulièrement ? des fois que ça fonctionne...



Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14261
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: La délinquance des mineurs explose ! la gauche trouve la solution.   Sam 21 Mai 2016, 01:51

a.nonymous a écrit:
On peut parfois se demander si le Garde des Sceaux et les députés qui viennent juste de voter la suppression des tribunaux correctionnels pour mineurs ont connaissance de tels faits  ou si ils sont autistes...

Parfois j'ai l'impression que le message ambiant est "Vas-y Marine fonce, le PS est avec toi..."


"L’enquête, confiée au commissariat de Vitry, va se resserrer sur trois mineurs de la commune, suspectés d’avoir commis plus d’une vingtaine d’agressions. Ils sont arrêtés au mois de décembre. Présentés à la justice, mis en examen pour vols avec violence, avant d’être remis en liberté sous contrôle judiciaire. Un contrôle judiciaire qui leur interdit de retourner dans leur commune mais qu’ils ne respecteront pas puisque, quelques jours après leur retour à la liberté, ils sont à nouveau aperçus en ville. Pire, les agressions reprennent de plus belle visant toujours le même type de victimes.

Une nouvelle enquête est ouverte au commissariat. Des investigations longues et délicates mais qui vont remettre les policiers sur la piste des trois premiers jeunes qui auraient trouvé du « renfort » auprès deux autres jeunes gens, également mineurs."




Source: http://www.leparisien.fr/vitry-sur-seine-94400/vitry-les-mineurs-ont-devalise-plus-de-100-passantes-asiatiques-19-05-2016-5811007.php

Conclusion : il faut multiplier le nombre de policiers pour arrêter une fois de plus les mêmes loubards qui seront laissés libres quelques minutes après avoir été déférés....
Erreur : le plus souvent ils ne sont pas déférés mais rentrent "paisiblement" chez eux fêtés comme il se doit par leurs amis en attente d'une éventuelle convocation ultérieure... qui n'en doutons pas va les faire tenir tranquilles.

Ceux qui ont incendié la voiture de police et ont tenté de faire griller deux "poulets" ne devaient pas manifester... erreur l'un d'eux avait le droit !
Nul doute que les deux policiers que nos gentils manifestants voulaient faire frire vont remercier le juge" administratif"pour sa décision judicieuse à défaut d'être judiciaire qui a permis de lever la sanction frappant l'un d'entre eux.
Avec plus de policiers on aurait été en mesure de mettre un flic H24 devant le domicile de ces "turbulents" (et de quelques milliers d'autres) pour les empêcher de sortir de chez eux... ce serait ça de la bonne prévention qui trancherait avec la sauvage répression actuelle !

Je dis "cul par dessus tête" et ça se vérifie tous les jours ! jusqu'à quand ?
Marine ne peut pas faire éditer son bouquin : BRAVO ! pas grave, elle passe pour une victime de l'oppression politico gouvernementale... la "titanic team" assure la pub !

Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: La délinquance des mineurs explose ! la gauche trouve la solution.   Sam 21 Mai 2016, 02:09

tonton christobal a écrit:


Avec plus de policiers on aurait été en mesure de mettre un flic H24 devant le domicile de ces "turbulents" (et de quelques milliers d'autres) pour les empêcher de sortir de chez eux... ce serait ça de la bonne prévention qui trancherait avec la sauvage répression actuelle !


Je ne partage pas votre point de vue, il vaut mieux les regrouper dans des camps de vacances comme Mourmelon ou le Larzac (pour les plus calmes) avec des activités organisées tel que courses devant vachettes landaises, lutte contre sangliers et quelques mises en forme footing de 30 kilomètres avec réserve de 20 kilos sur le dos.

Pour les plus violents il serai de bon aloi de leur offrir des vacances en Guyane afin d' aider nos légionnaires qui assurent le respect de nos frontières.

Ainsi ils pourraient se dépenser sans casser et revenir pleins de souvenirs. Shocked Cool Cool

PS : a-t-on droit a 10% de perte? Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14261
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: La délinquance des mineurs explose ! la gauche trouve la solution.   Sam 21 Mai 2016, 02:31

Pas 10% mais seulement 7% enfin c'était la norme à la lointaine époque où je "servais"

Mais avec l'inflation... tout est possible !
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12383
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: La délinquance des mineurs explose ! la gauche trouve la solution.   Sam 21 Mai 2016, 05:33

Rappelons qu'alors que certains avancent de multiples raisons en faveur d'une justice spéciale pour les mineurs, d'autres ou parfois les mêmes réfléchissent à octroyer le droit de vote dès 16 ans....

http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/09/24/le-gouvernement-etudie-un-droit-de-vote-aux-elections-locales-des-16-ans_3483829_823448.html a écrit:
Le gouvernement [ de Jean-Marc Ayrault ]étudie un droit de vote dès 16 ans

Le Monde.fr | 24.09.2013 à 17h18 • Mis à jour le 24.09.2013 à 18h03

La ministre de la famille, Dominique Bertinotti [*], a indiqué, mardi 24 septembre, réfléchir à un statut de "prémajorité" pour les jeunes de 16 à 18 ans, qui pourrait leur ouvrir le droit de vote aux élections locales.

"Le temps de la décision n'est pas encore là", a-t-elle toutefois précisé sur RMC et BFM-TV. Cette réforme éventuelle n'aurait pas d'impact dans le domaine judiciaire, selon la ministre. En revanche, elle pourrait permettre aux 16-17 ans de voter aux élections locales. "Je n'y verrais pas forcément un obstacle", a dit Mme Bertinotti, refusant de se prononcer sur les votes au niveau national.

Cependant, la réflexion sur la prémajorité à 16 ans "ne se résume pas du tout" à l'âge du droit de vote, a tempéré Mme Bertinotti.

"C'est beaucoup plus le constat qu'aujourd'hui nous avons des jeunes et des adolescents qui peuvent commencer à travailler à 16 ans, dont la majorité sexuelle est à 15 ans, avec des droits dans certains cas, mais aussi des incapacités dans d'autres".

Et de donner l'exemple du jeune de 16 ans qui ne "peut pas créer une association" ou n'est pas associé de "façon systématique au choix de son orientation scolaire ou professionnelle". Cette réforme éventuelle pourrait intervenir dans le cadre de la loi famille qui doit être présentée en conseil des ministres en fin d'année.



[ * Dominique Bertinotti, née le 10 janvier 1954 à Paris (Seine), est une femme politique française, maître de conférences à l'université Paris VII - Diderot.

Membre du Parti socialiste, elle est maire du 4e arrondissement de Paris de 2001 à 2012, ministre déléguée à la Famille dans les gouvernements Ayrault I et II du 16 mai 2012 au 31 mars 2014 et conseillère d'État depuis juillet 2014. ]
Source: http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/09/24/le-gouvernement-etudie-un-droit-de-vote-aux-elections-locales-des-16-ans_3483829_823448.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14261
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: La délinquance des mineurs explose ! la gauche trouve la solution.   Sam 21 Mai 2016, 06:38

Normal : à 16 ans on est irresponsable pénalement mais on a le droit de désigner le président de la république...

Penser qu'il puisse y avoir un illogisme ne peut être que la marque avérée d'un esprit rétrograde !

Poursuivons par toujours plus fort dans la démagogie.
On a perdu l'électorat ouvrier
On a du mal avec l'électorat immigré
On va essayer l'électorat "jeune"

Mon petit fils qui va entrer en 6e sait ce qui est bon pour le pays... nous sommes sauvés !

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12383
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: La délinquance des mineurs explose ! la gauche trouve la solution.   Dim 26 Juin 2016, 05:48



Ces chères petites "têtes blondes"...


http://www.leparisien.fr/ivry-sur-seine-94200/ivry-11-ans-et-deja-une-dizaine-d-arrachages-de-colliers-a-son-actif-24-06-2016-5911323.php a écrit:
Ivry : 11 ans et déjà une dizaine d’arrachages de colliers à son actif

Ivry-sur-Seine|Denis Courtine|24 juin 2016, 21h36

Une bonne bouille, jamais méchant et toujours malin. Voici Dolofan, onze ans, et déjà une bonne dizaine d’arrachages de colliers à son actif. Ce samedi matin, cet écolier est convoqué au commissariat après s’être fait interpeller ce vendredi vers 19 heures par la Brigade anticriminalité (Bac) d’Ivry-sur-Seine.

Comment s’est-il fait pincer cette fois ? Comme d’habitude. Une dame de 59 ans sort du RER et rejoint son domicile au niveau de la rue Saint-Just à Ivry. Dolofan l’a sans doute repérée. Du moins le collier en or qu’elle porte. Devant chez elle, il produit un va-et-vient avec la porte comme pour faire du vent. « On est mieux à l’ombre », sourit l’enfant à la victime. Et là, en un éclair, il lui arrache son collier et prend la fuite.

Comment le retrouver ? Comme d’habitude. Dolofan habite chez ses parents rue Ernest-Renan, dans un préfabriqué. Sauf que là, « il n’est pas là et traîne près de l’ancienne gendarmerie », glissent des témoins aux policiers. Ces derniers le repèrent sur place une demi-heure plus tard et le font monter dans leur voiture. Le père est là. C’est à lui que l’enfant tente de remettre sa veste. La Bac fouille dedans et trouve… deux billets de 50 €. Sans doute, l’argent versé par le receleur.

Que répond-il aux policiers ? Comme d’habitude. « Ce n’est pas moi c’est mon ami ». « Son ami a 14 ans. Lui, il a déjà fait de la garde à vue », glisse une source policière.

Arrêté pour la troisième fois en trois semaines par la Bac, Dolofan devrait retourner à l’école Rosa-Parks ce lundi. « Il n’est pas méchant, soupire un policier. Son père fait des petits boulots pour joindre les deux bouts. Là, le gamin va être entendu quelques heures. Il risque au pire d’être placé en foyer. D’où il s’échappera sans doute. »

leparisien.fr
Source: http://www.leparisien.fr/ivry-sur-seine-94200/ivry-11-ans-et-deja-une-dizaine-d-arrachages-de-colliers-a-son-actif-24-06-2016-5911323.php
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12383
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: La délinquance des mineurs explose ! la gauche trouve la solution.   Lun 27 Juin 2016, 12:08

La suite tellement prévisible du message précédent....

Je ne souhaite pas que cela arrive mais que se passera-t-il si un jour ce multirécidiviste de 11 ans fait chuter gravement une de ses victimes en lui arrachant son collier ?

Certaines victimes de ce genre d'agressions extrêmement violentes ne s'en sont jamais relevé...



http://www.leparisien.fr/ivry-sur-seine-94200/ivry-l-arracheur-de-collier-de-onze-ans-laisse-en-liberte-26-06-2016-5916097.php a écrit:
Ivry : l’arracheur de collier de onze ans laissé en liberté

Ivry-sur-Seine|26 juin 2016, 17h52

Dolofan, le jeune de 11 ans arrêté vendredi soir à Ivry après avoir arraché un collier, a été laissé en liberté à l’issue de sa convocation samedi au commissariat, a-t-on appris ce dimanche. Vendredi, cet écolier bien connu des policiers pour avoir fait une dizaine de victimes dans la ville, avait été interpellé par la brigade anti-criminalité moins d’une heure après avoir arraché un collier en or à une dame de 69 ans, près de la gare RER.

leparisien.fr
Source: http://www.leparisien.fr/ivry-sur-seine-94200/ivry-l-arracheur-de-collier-de-onze-ans-laisse-en-liberte-26-06-2016-5916097.php


Je laisse à chacun le soin de chercher sur Google qui habite dans des préfabriqués rue Ernest Renan et dans l'ancienne Gendarmerie à Ivry....
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3575
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: La délinquance des mineurs explose ! la gauche trouve la solution.   Lun 27 Juin 2016, 20:00

Une pensée pour les enseignants qui ont tous les jours la volonté et le courage d'éduquer ces mignons enfants.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12383
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: La délinquance des mineurs explose ! la gauche trouve la solution.   Lun 27 Juin 2016, 21:50

If faudrait peut-être s'interroger sur les réseaux qui exploitent ces "mignons enfants" en sachant très bien que du fait de nos lois sur la délinquance des mineurs ceux-ci ne seront guère inquiétés...

Comme dit précédemment "Je laisse à chacun le soin de chercher sur Google qui habite dans des préfabriqués rue Ernest Renan et dans l'ancienne Gendarmerie à Ivry...."
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14261
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: La délinquance des mineurs explose ! la gauche trouve la solution.   Lun 27 Juin 2016, 21:53

a.nonymous a écrit:
If faudrait peut-être s'interroger sur les réseaux qui exploitent ces "mignons enfants" en sachant très bien que du fait de nos lois sur la délinquance des mineurs ceux-ci ne seront guère inquiétés...

Comme dit précédemment "Je laisse à chacun le soin de chercher sur Google qui habite dans des préfabriqués rue Ernest Renan et dans l'ancienne Gendarmerie à Ivry...."

On ne va tout de même pas sévir contre de pauvres parents.

Nous en somme actuellement à verser de l'argent aux parents des enfants qui vont à l'école... pour ma part je pense que faire l'inverse serait plus efficace et moins couteux.

Scolariser des enfants n'est pas facultatif mais une obligation légale... sous peu on va donner du fric à ceux qui s'arrêtent au feu rouge sans doute... cul par dessus tête en permanence !
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12383
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: La délinquance des mineurs explose ! la gauche trouve la solution.   Dim 03 Juil 2016, 12:21

A l'heure où la justice laisse en liberté un gamin qui a arraché une dizaine de colliers, les députés votent eux l'abolition de la violence corporelle faite aux enfants dont la fessée...


http://www.lemonde.fr/education/article/2016/07/02/les-deputes-votent-en-faveur-de-l-abolition-de-la-violence-faite-aux-enfants_4962564_1473685.html a écrit:
Les députés votent en faveur de l’abolition de la violence corporelle faite aux enfants

Le Monde.fr avec AFP | 02.07.2016 à 12h42 • Mis à jour le 02.07.2016 à 12h51

L’Assemblée nationale a adopté dans la nuit de vendredi 1er à samedi 2 juillet un amendement au projet de loi égalité et citoyenneté visant à abolir la violence faite aux enfants.

La définition de l’autorité parentale dans le code civil a été précisée : parmi les devoirs qui la composent figure « l’exclusion de tout traitement cruel, dégradant ou humiliant, y compris tout recours aux violences corporelles ».

« L’opinion publique est régulièrement choquée par le décès d’un enfant sous les coups de ses parents. Si, heureusement, les violences intrafamiliales ne tuent pas toujours, les spécialistes sont unanimes quant aux dégâts qu’elles occasionnent aux enfants qui en sont les victimes », soulignent Marie-Anne Chapdelaine, François-Michel Lambert et Edith Gueugneau, à l’origine de l’amendement socialiste et écologiste.

Ils notent que « la règle posée est de nature exclusivement civile et ne s’accompagne d’aucune sanction pénale nouvelle à l’encontre des parents. Elle énonce un principe clair, qui a vocation à être répété aux pères et mères, et à imprégner leur comportement futur ».



Réticence à légiférer

Laurence Rossignol, ministre des familles, de l’enfance et des droits des femmes, a « salué » dans un communiqué l’adoption de cet amendement, « outil indispensable à la prévention de la maltraitance des enfants ». Il « amplifie le travail de conviction que je mène, avec les associations, depuis deux ans, en faveur d’une éducation non violente », estime la ministre, et « permet aussi à la France de franchir une étape supplémentaire dans la mise en œuvre de la convention internationale des droits de l’enfant ».

Jusqu’alors, 27 des 47 pays membres du Conseil de l’Europe avaient adopté une législation interdisant, en toutes circonstances, d’infliger des châtiments corporels aux enfants ; mais certains pays, comme la France, étaient des plus rétifs à légiférer pour inclure le cadre familial.

La France avait été épinglée en mars 2015 par le Conseil de l’Europe pour n’avoir pas interdit clairement toutes les formes de châtiments corporels sur les enfants, comme la fessée.

Le vote sur l’ensemble du projet de loi égalité et citoyenneté, objet de quarante-deux heures de débats en première lecture, aura lieu mercredi.
Source: http://www.lemonde.fr/education/article/2016/07/02/les-deputes-votent-en-faveur-de-l-abolition-de-la-violence-faite-aux-enfants_4962564_1473685.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14261
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: La délinquance des mineurs explose ! la gauche trouve la solution.   Dim 03 Juil 2016, 16:19

Exemple magnifique : le conseil de l'Europe s'occupe de la manière dont des parents peuvent ou ne peuvent pas punir un lardon...

Ensuite les bonnes âmes sont surprises lorsque les électeurs de base qui ont bien du mal à tenir leur gamin sur le droit chemin vont demande aux institutions européennes de leur foutre la paix.

Lorsque l'on explique comment faire du fromage, comment élever un enfant, comment construire un wc.... et tout ça au nom de l'Europe avec à la clé des sanctions mais qu'en revanche on n'arrive pas à contrôler une frontière passoire et que l'on oblige à recevoir chez soi des gens qui nous détestent on s'étonne que l'électeur moyen ait envie de quitter l'Europe.

C'est très compliqué à comprendre et nos élites autistes passent à coté du problème... (de plus ces préoccupations ne sont pas de leur niveau, ils ont du personnel pour traiter ces broutilles) méprisons les gens qui sont rigoureux avec leurs enfants et tentent parfois sévèrement  de les maintenir sur la bonne voie, sanctionnons les, lorsque les mêmes gens vont voter on sera surpris tout comme de rencontrer des sauvages dans nos villes.
Revenir en haut Aller en bas
 
La délinquance des mineurs explose ! la gauche trouve la solution.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: