Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Lorsque la pensée est indigente l'action est incohérente... la preuve !

Aller en bas 
AuteurMessage
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18862
Date d'inscription : 06/07/2010

Lorsque la pensée est indigente l'action est incohérente... la preuve ! Empty
MessageSujet: Lorsque la pensée est indigente l'action est incohérente... la preuve !   Lorsque la pensée est indigente l'action est incohérente... la preuve ! EmptyMer 15 Juin 2016, 08:31

Paru dans FIGAROVOX - lefigaro.fr
http://www.lefigaro.fr/vox/

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2016/06/07/31003-20160607ARTFIG00143-goldnadel-ce-systeme-mediatique-qui-fait-une-montagne-d-une-taupiniere.php

Goldnadel : ce système médiatique qui fait une montagne d'une taupinière

Publié le 07/06/2016

FIGAROVOX/CHRONIQUE - Grèves de la CGT, affaire Benzema, œufs lancés au visage d'Emmanuel Macron... Pour Gilles-William Goldnadel, les médias transforment en polémiques vaines des évènements négligeables.

Gilles-William Goldnadel est avocat et écrivain. Il est président de l'association France-Israël. Toutes les semaines, il décrypte l'actualité pour FigaroVox.

Je m'épuise depuis longtemps, dans ses colonnes et ailleurs, à tenter de faire comprendre qu'au-delà de la faiblesse des hommes politiques, de leurs limites, de leurs humaines insuffisances, la responsabilité principale du désastre annoncé ne leur incombait pas mais plutôt à un système médiatique qui grossissait tels évènements négligeables, négligeaient tels autres essentiels, en fonction d'une idéologie réflexe irréfléchie. Le monde réel cédant le pas à un monde virtuel dans lequel l'homme se perdait.

Pour puiser mes exemples récents dans la semaine passée, le vrai scandale Benzema n'habite pas dans les déclarations ineptes d'un footballeur mis en examen rejetant sur la France raciste son éviction de l'équipe nationale, mais plutôt dans le fait que les accusations gratuites et indigentes d'un personnage à l'intellect limité aient pu alimenter jusqu'à l'indigestion la chronique médiatique.

Précisément, l'appétit insatiable de la presse à se repaitre de ce genre de sorties surmédiatisées réside dans cette idéologie «antiraciste» réflexe irréfléchie, obsédée pathologiquement par le racisme, et qui, mécaniquement, n'aboutit objectivement qu'à entretenir la guerre des races.

Dans un registre voisin, le tollé issu d'extraits vidéo sélectionnés, suivi d'une pluie de commentaires orageux sur un évènement aussi minuscule que la dispute entre Emmanuel Macron et des militants gauchisants à propos du costard du premier et des T-shirts des seconds est de la même farine à soufflet médiatique, et n'aboutit objectivement qu'à entretenir la guerre des classes.

Pendant ce temps, des évènements sans doute plus importants pour le destin des gens sont traités avec une économie de commentaires assez remarquable.

Certes, le nouveau camp de migrants ordonné sans consultations par la maire de Paris a déclenché un début de polémique. Il aurait surtout été utile de commenter les déclarations de son adjoint communiste au logement Ian Brossât à RMC et que j'avais déjà révélées dans cette chronique pour les avoir provoquées. Dans une émission à laquelle je participais, je demandais à l'édile local ce qu'il conviendrait de faire des migrants illégaux non éligibles au droit d'asile. Celui-ci sans ambages me répondit qu'il était hors de question de les expulser. La preuve était ainsi rapportée que la question des réfugiés de guerre est un prétexte et que l'extrême gauche immigrationniste est le principal obstacle à l'accueil humain et possible des seuls qui le méritent moralement et juridiquement.

Mais plus encore, la minimisation d'évènements notables sur le même sujet est à trouver dans l'absence de tout commentaire sur la fermeture du camp de migrants des jardins d'Éole à Paris à la suite de la découverte de plusieurs cas de tuberculose par essence très contagieuse, ainsi qu'après l'arrestation en Allemagne de plusieurs migrants Syriens, ayant transité par la Grèce et ayant pour projet de commettre des attentats en série en Europe.

Pour ces deux évènements sans doute plus conséquents que les déclarations d'un footballeur ou le costume d'un ministre, et mettant en cause un principe de précaution ordinairement exalté, la discrétion était de mise.

Dans ce contexte, les déclarations à contre-courant médiatique obligé du dalaï-lama ont été accueillies avec gêne. Celui-ci en effet, tout en manifestant son empathie pour les réfugiés recommandait l'extrême prudence aux Européens au regard de la protection de leur identité. Hélas, le chef spirituel du peuple tibétain n'est pas le plus mal placé pour savoir que l'identité d'un peuple peut être submergée sans combat. On le comprend peut-être dramatiquement mieux à Lhassa qu'à Paris. Ou à Rome.

Dans cette guerre médiatique permanente sur fond idéologique, une bataille des mots-clés pour fermer les esprits fait rage à bas bruit. Ainsi du vocable «modéré» et de son contraire «ultranationaliste».
Par exemple, la presse hexagonale a longtemps estampillé le président turc Erdogan comme «islamiste modéré», et même à présent qu'il n'est plus affublé de cet aimable oxymore, il demeure, et son régime avec lui «islamo-conservateur». Exactement, comme celui des mollahs, le président iranien étant, invariablement et nécessairement tenu pour «modéré».

La même remarque valant pour Abou Abbas de Palestine.

Dans le même temps, le mirobolant et fort bourru nouveau ministre de la défense israélien est unanimement tenu pour «d'extrême droite» quand il n'est pas «ultranationaliste». À ce stade lexical, il conviendrait aux faiseurs d'appellation contrôlée, à commencer par l'AFP, d'expliquer pour quelles raisons inconnues il n'y aurait pas d'extrême droite nationaliste en Palestine ou en Iran.

À ce moment du questionnement, j'indique que le président palestinien et modéré déclarait le 26 avril: «je mets au défi tous les jours de me ramener un vestige archéologique juif de Jérusalem, ou pour montrer une pierre du temple présumé» je rappelais dans une précédente chronique que le même disait des juifs «qu'ils souillaient de leurs pieds sales l'esplanade des mosquées» tout en glorifiant, sans doute par modération, le martyre de leurs agresseurs à couteaux. J'indique également que le président Rohani, le modéré, a déclaré à plusieurs reprises: «qu'Israël est un corps étranger qui devrait être extirpé de la région», que les derniers missiles balistiques du régime «islamo-conservateur» portent sur leurs flancs: «Israël sera détruit» et que Téhéran a organisé la semaine dernière un concours de caricatures négationnistes dans lequel l'un de nos compatriotes a remporté la palme et dont la presse antiraciste a fait là encore assez peu de cas. (Lire à ce sujet le Washington Post du 9 mai «les «modérés» de l'Iran et l'Holocauste»).

Voilà pourquoi j'accorde modérément ma confiance aux appellations contrôlées par l'idéologie.
Il est d'autres qui s'octroient sans débat des épithètes ronflantes mais corrompues. Ainsi de ces «antifascistes» autoproclamés qui manifestaient ce dimanche pour rendre un curieux hommage à leur martyr Clément Méric. Après avoir agressé quelques policiers, nos résistants scandaient entre autres mots d'ordre rebelles: «tout le monde déteste la police» et «tous les flics sont des bâtards».

Je propose en conséquence, pour mieux les illustrer, l'usage sans modération du terme «gauche facho».
On achèvera ce tour des mots de passe, par celui de «voyou».

J'attends avec impatience le procès pour injure que le leader à moustache géorgienne de la CGT dit vouloir diligenter à l'encontre de celui du Medef. Sans doute, le premier entend-t-il faire citer les gros bras d'Air France arracheurs de chemises, le comité d'entreprise EDF condamné avec l'Humanité pour détournements, les islamistes bagagistes d'Air France encartés CGT, ainsi que les censeurs des journaux qui ne veulent pas se coucher… à titre de témoins de moralité.

Il a dû arriver qu'on fasse du mot voyou un usage plus immodéré.

Revenir en haut Aller en bas
Gérard

Gérard

Messages : 4188
Date d'inscription : 08/07/2010

Lorsque la pensée est indigente l'action est incohérente... la preuve ! Empty
MessageSujet: Re: Lorsque la pensée est indigente l'action est incohérente... la preuve !   Lorsque la pensée est indigente l'action est incohérente... la preuve ! EmptyMer 15 Juin 2016, 08:47

Il est regrettable que les extraits de presse ne relatent pas sur ce forum les réactions des journaux de gauche comme l'Humanité sur ces sujets dramatiques ou affligeants qui constituent notre actualité quotidienne.
Que pense M.Laurent de ces crimes odieux, de ces casses inacceptables, de ces violences publiques?

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

vieux-breton

Messages : 3097
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

Lorsque la pensée est indigente l'action est incohérente... la preuve ! Empty
MessageSujet: Re: Lorsque la pensée est indigente l'action est incohérente... la preuve !   Lorsque la pensée est indigente l'action est incohérente... la preuve ! EmptyJeu 16 Juin 2016, 17:02

Je ne sais pas si c'est le bon endroit, mais je viens de voir cet article sur la page Facebook d'un élu communiste de Fontenay sous Bois, en lisant cet article on voit bien où se situe la CGT et le PCF (enfin pour ce qu'il en reste), ils banalisent les violences surtout ceux de Necker en renvoyant la balle au gouvernement, il ne faut pas exagérer quand même, ce n'est pas quelques coups de marteau que les vitres de Necker on subit, mais bien des actes de vandalisme et peu importe le lieu, dans cet article on oubli aussi de mentionné se qui c'est passé un peu plus loin où ces casseurs ont balancé des pierres, une massette dans une école pour aveugle, alors que ces jeunes personnes handicapés visuels étaient dans leur cour de récréation, mais ça aussi ça ne doit pas être grave.

Toutes ces violences doivent être condamnées et pas du bout des lèvres, il est quand même malheureux qu'un élu de la république puisse partager ce genre d'article.

https://lundi.am/Sur-l-instrumentalisation-des-vitres-de-l-hopital-Necker-Un-parent
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14815
Date d'inscription : 30/05/2011

Lorsque la pensée est indigente l'action est incohérente... la preuve ! Empty
MessageSujet: Re: Lorsque la pensée est indigente l'action est incohérente... la preuve !   Lorsque la pensée est indigente l'action est incohérente... la preuve ! EmptyJeu 16 Juin 2016, 18:11

Concernant  les manifestations contre la "loi travail" il est intéressant de regarder qui sont les manifestants qui sont dans la rue: des fonctionnaires, des étudiants, quelques salariés de grands groupes tels Total mais peu de salariés du privé soumis eux à la véritable concurrence des salariés des autres pays qui leur prennent leurs emplois...

Pour connaitre un peu le sujet, il est clair que dans une économie unionisée et mondialisée basée sur la libre concurrence ce n'est en aucun cas un code du travail, ancien ou nouveau, qui va protéger les salariés mais bel et bien la rentabilité des entreprises qui les emploient...


Dernière édition par a.nonymous le Jeu 16 Juin 2016, 21:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18862
Date d'inscription : 06/07/2010

Lorsque la pensée est indigente l'action est incohérente... la preuve ! Empty
MessageSujet: Re: Lorsque la pensée est indigente l'action est incohérente... la preuve !   Lorsque la pensée est indigente l'action est incohérente... la preuve ! EmptyJeu 16 Juin 2016, 18:59

Lorsque l'on est assez stupide pour ne pas comprendre qu'une entreprise prospère fait vivre ceux qui y travaillent... la remise en cause est délicate !
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14815
Date d'inscription : 30/05/2011

Lorsque la pensée est indigente l'action est incohérente... la preuve ! Empty
MessageSujet: Re: Lorsque la pensée est indigente l'action est incohérente... la preuve !   Lorsque la pensée est indigente l'action est incohérente... la preuve ! EmptyJeu 16 Juin 2016, 22:27

vieux-breton a écrit:
Je ne sais pas si c'est le bon endroit, mais je viens de voir cet article sur la page Facebook d'un élu communiste de Fontenay sous Bois, en lisant cet article on voit bien où se situe la CGT et le PCF (enfin pour ce qu'il en reste), ils banalisent les violences surtout ceux de Necker en renvoyant la balle au gouvernement,---/---



Un autre avis, celui de l'urgentiste Patrick Pelloux qui de par son parcours ne peut pas être soupçonné de sympathie pour la droite ou l'extrême droite...


"«Ceux qui ont détruit l'Hôpital des Enfants malades sont des salauds ! C'est la première fois que, pendant une manifestation, on s'attaque à un hôpital. C'est gravissime»."


http://www.leparisien.fr/laparisienne/societe/hopital-necker-ceux-qui-ont-fait-ca-sont-des-salauds-s-indigne-patrick-pelloux-16-06-2016-5890141.php a écrit:
Hôpital Necker : «Ceux qui ont fait ça sont des salauds !», s'indigne Patrick Pelloux

Delphine Perez | 16 Juin 2016, 12h31 | MAJ : 16 Juin 2016, 14h05

Joint au téléphone mercredi matin, Patrick Pelloux décroche, est encore sous le choc des dégradations contre l'hôpital Necker, mardi après-midi, en marge de la manifestation parisienne contre la loi Travail.

«Ceux qui ont détruit l'Hôpital des Enfants malades sont des salauds ! C'est la première fois que, pendant une manifestation, on s'attaque à un hôpital. C'est gravissime».

«Après un attentat, les syndicats auraient dû arrêter ce rassemblement. Les casseurs ont attaqué un symbole de notre civilisation. Les salopards qui sont capables de saccager un hôpital pour protester contre la loi Travail ne respectent même pas le travail. L'hôpital, c'est le symbole du bien commun, de la médecine pour tous, de l'humanisation de notre société. C'est inadmissible. C'est la première fois que, pendant une manifestation, on est obligé de monter un poste médical avancé pour accueillir les blessés, qui étaient à la fois des manifestants et des policiers».



«Des projectiles à l'étage de la réanimation»

«L'émotion au sein de l'hôptal Necker est immense. Les personnels, les familles et les enfants ont eu très très peur. Les vitres de sécurité qui ont été cassées sont récentes et coûtent extrêmement cher. Il faut une force incroyable pour les endommager. Les réparations vont coûter des centaines de milliers d'euros, qui vont grèver le budget déjà maigre de l'établissement. Vous vous rendez compte que des projectiles ont été envoyés en hauteur, atteignant les étages ! Le premier étage étant celui du service de la réanimation ! Le comble du sordide a été atteint car l'hôpital Necker est celui qui accueille l'orphelin de 3 ans qui a vu ses parents se faire massacrer à Magnanville, le petit garçon qui va devenir pupille et que la nation est censé protéger. C'est inqualifiable. Il n'y a pas de mots. Les syndicats doivent aider à identifier les casseurs».
Source: http://www.leparisien.fr/laparisienne/societe/hopital-necker-ceux-qui-ont-fait-ca-sont-des-salauds-s-indigne-patrick-pelloux-16-06-2016-5890141.php
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18862
Date d'inscription : 06/07/2010

Lorsque la pensée est indigente l'action est incohérente... la preuve ! Empty
MessageSujet: Re: Lorsque la pensée est indigente l'action est incohérente... la preuve !   Lorsque la pensée est indigente l'action est incohérente... la preuve ! EmptyVen 17 Juin 2016, 05:27

Nous sommes dans un pays qui ne fonctionne plus, dont les institutions sont à la dérive, où le cul par dessus tête devient la règle et dont les habitants non seulement perdent tout bon sens, ce qui inquiétant mais c'est ce qui est gravissime tout sens moral.

Les paroles et les actes de nombre de personnes considérées habituellement comme des citoyens normaux relèvent de la voyoucratie en pouvant atteindre chez d'autres la barbarie.

Le phénomène est d'autant plus inquiétant qu'il se répand en devenant une nouvelle normalité.

Conclusion : allons donner des leçons de démocratie aux Ricains en leur expliquant pour qui ils doivent voter et surtout stigmatisons sans pitié Le Pen qui rappelons le n'a jamais été au pouvoir mais est considéré comme le diable et dont on sait qu'il est la cause directe du gigantesque bordel qui sévit dans notre pays !
La CGT fout le bazar dans la rue on retrouve avec un coup de Le Pen...

La logique shadok devient un état permanent !
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18862
Date d'inscription : 06/07/2010

Lorsque la pensée est indigente l'action est incohérente... la preuve ! Empty
MessageSujet: Re: Lorsque la pensée est indigente l'action est incohérente... la preuve !   Lorsque la pensée est indigente l'action est incohérente... la preuve ! EmptyVen 17 Juin 2016, 09:04

Lorsque la pensée est indigente l'action est incohérente... la preuve ! Cid_0f10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Lorsque la pensée est indigente l'action est incohérente... la preuve ! Empty
MessageSujet: Re: Lorsque la pensée est indigente l'action est incohérente... la preuve !   Lorsque la pensée est indigente l'action est incohérente... la preuve ! Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Lorsque la pensée est indigente l'action est incohérente... la preuve !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: