Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 La candidate du Mouvement 5 Etoiles élue maire de Rome - Integrité des politiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 12183
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: La candidate du Mouvement 5 Etoiles élue maire de Rome - Integrité des politiques   Lun 20 Juin 2016, 09:54

A moins d'un an de la présidentielle les vieux politicards français de gauche comme de droite sentent-ils le vent du boulet et comprennent-ils le message envoyé par les électeurs italiens ?


"Pour appréhender cette victoire, il suffisait d’écouter les conversations des Romains au bar le matin devant un espresso ou dans les transports en communs, pour comprendre qu’ils étaient à bout et prêts à porter leurs suffrages sur la jeune candidate du Mouvement 5 Etoiles dont l’inexpérience leur semblait la garantie de son honnêteté.

À bout d’une classe politique calamiteuse qui laisse à la ville, alternativement gérée par la gauche et la droite, avec 13,5 milliards d’euros de dettes cumulées. A bout d’un réseau de 40 % de chaussées défoncées. A bout de 60 000 fonctionnaires municipaux, véritables Etat dans l’Etat qui n’obéissent qu’à leurs intérêts. A bout de poubelles ramassées comme au petit bonheur. A bout des grèves des transports à répétition les veilles de week-end et le jour de matchs de l’équipe nationale de football. A bout des travaux sans fin de la troisième ligne de métro dont l’ouverture était prévue en… l’an 2000; à bout des vigiles municipaux qui se font porter pâle la nuit de la Saint-Sylvestre. À bout enfin des scandales comme celui de « Mafia Capitale », découvert fin 2014, vaste réseau de corruption mêlant élus de tous bords, entrepreneurs et mafieux."



http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/06/19/virginia-raggi-premiere-femme-elue-maire-de-rome_4953713_3214.html a écrit:
Virginia Raggi, candidate du Mouvement 5 Etoiles, élue première femme maire de Rome

LE MONDE | 19.06.2016 à 23h19 • Mis à jour le 19.06.2016 à 23h31 | Par Philippe Ridet (Rome, correspondant)

L’élection de Virginia Raggi, dimanche 19 juin, dans le fauteuil de maire de Rome, est un événement historique mais ne constitue pas une surprise. Historique car c’est la première fois dans l’histoire plurimillénaire de la Ville Eternelle qu’une femme accède au Capitole, siège de la mairie. Selon les premiers sondages « sorties des urnes », dimanche à 23 heures, elle obtenait entre 62 et 66% des suffrages quand son adversaire de gauche Roberto Giachetti n’en obtenait qu’entre 34 et 38% dans un contexte de faible participation tout comme dans les 126 villes concernées par ce second tour de scrutin (36,5 %).

Pour appréhender cette victoire, il suffisait d’écouter les conversations des Romains au bar le matin devant un espresso ou dans les transports en communs, pour comprendre qu’ils étaient à bout et prêts à porter leurs suffrages sur la jeune candidate du Mouvement 5 Etoiles dont l’inexpérience leur semblait la garantie de son honnêteté.

À bout d’une classe politique calamiteuse qui laisse à la ville, alternativement gérée par la gauche et la droite, avec 13,5 milliards d’euros de dettes cumulées. A bout d’un réseau de 40 % de chaussées défoncées. A bout de 60 000 fonctionnaires municipaux, véritables Etat dans l’Etat qui n’obéissent qu’à leurs intérêts. A bout de poubelles ramassées comme au petit bonheur. A bout des grèves des transports à répétition les veilles de week-end et le jour de matchs de l’équipe nationale de football. A bout des travaux sans fin de la troisième ligne de métro dont l’ouverture était prévue en… l’an 2000; à bout des vigiles municipoaus qui se font porter pâle la nuit de la Saint-Sylvestre. À bout enfin des scandales comme celui de « Mafia Capitale », découvert fin 2014, vaste réseau de corruption mêlant élus de tous bords, entrepreneurs et mafieux.

Face à ce désastre, Virginia Raggi s’est contentée de dénoncer cette gabegie. Il a suffi à cette avocate de 37 ans, mère célibataire d’un petit garçon, Matteo, d’apparaître pour ringardiser ses concurrents. Son slogan « coRAGGIo » lui a suffi pour prendre le meilleur dès le premier tour sur Roberto Giachetti, le candidat du Parti Démocrate (centre gauche) soutenu par le président du conseil Matteo Renzi. Il a eu beau avoir un programme parfois proche du sien et n’avoir aucune « casserole », il n’a pas fait le poids en raison de son passé d’apparatchik de la politique romaine.

Si l’expérience du Mouvement 5 Etoiles à la tête des grandes villes qu’il dirige déjà (Parme et Livourne) n’est pas miraculeuse, les Romains ont voulu, eux aussi, tenter l’expérience de la nouveauté, ne serait-ce parfois que pour précipiter le pire : « Je vote Raggi, nous confiait une buraliste du centre historique. Elle sera incapable de tenir le coup. Comme ça, dans deux ans, il y aura de nouvelles élections avec, cette fois des candidats valables ». Nombreux sont ceux qui, à droite comme à gauche, font le pari de son échec pour se débarrasser une fois pour toute du Mouvement 5 Etoiles en le mettant au pied du mur.



Trois piliers

La tâche qui attend Virginia Raggi est en effet à la hauteur des « tares » de la capitale de l’Italie. Son programme repose sur trois piliers - transports, déchets, et transparence - censés répondre aux urgences d’une ville grande comme 12 fois Paris et peuplée de près de 3 millions d’habitants.

Mais, prudente, la candidate s’est gardée de ne rien promettre. De la même manière, elle n’a pas dévoilé les noms de sa future équipe, à l’exception du rugbyman Andrea Lo Cicero qui devrait s’occuper des sports. Paradoxe, cet ancien international est favorable à la candidature de Rome au Jeux Olympiques en 2024 alors que la nouvelle élue y est opposée.

Dans ces intentions figurent également sa volonté de faire payer une taxe sur les immeubles à usage commerciaux appartenant au Vatican, l’autre puissance de la Ville Eternelle, et de renégocier auprès des banques la dette de la ville

Ces adversaires ont eu beau dénoncer le « flou » de ses propositions, ils n’ont pu lui faire barrage. De la même manière, les polémiques semblent avoir glissé sur elle comme l’eau sur les plumes d’un canard. Si elle dit avoir voté à gauche avant d’adhérer au Mouvement 5 Etoiles en 2009 après sa création, elle a fait ses classes d’avocate dans un cabinet appartenant à un des défenseurs de Silvio Berlusconi. Un détail qu’elle passé sous silence pour se faire désigner candidate par les militants du M5S.

De la même façon elle a négligé d’indiquer qu’elle avait eu des responsabilités dans une société liée à la régie des transports municipaux de Rome dont plusieurs dirigeants ont été limogés ou mis en examen. Enfin, elle n’a pas jugé bon d’indiquer dans son curriculum qu’elle avait travaillé comme avocate pour défendre les intérêts de la commune de Civitavecchia, sans déclarer la totalité de ses honoraires…



Le Mouvement 5 Etoiles

Sa victoire relance le Mouvement 5 Etoiles comme premier parti de l’opposition à Matteo Renzi. Elle est d’autant plus éclatante que cette formation n’était jamais parvenue, sauf à de rares exceptions, à l’emporter dans des scrutins locaux. Elle intervient à un moment où le Mouvement doit se passer de son mentor idéologique Roberto Casaleggio, disparu en avril et de son fondateur Beppe Grillo qui n’a participé à aucun meeting de soutien, préférant reprendre son activité d’acteur de One-Man-Show.

Le parti est désormais aux mains d’un directoire de cinq membres dont émerge la personnalité de Luigi Di Maio, 29 ans, vice-président de la Chambre et probable candidat au poste de premier ministre aux élections législatives, prévues en 2018.

Pour Matteo Renzi, en revanche c’est une défaite personnelle qui pourrait être amplifier par les résultats de Milan où selon les premières estimations à la fermeture des bureaux de vote droite et gauche sont au coude à coude et à Turin, où la candidate 5 Etoiles, Chiara Appendino, fait jeu égal avec le maire sortant Piero Fassino.

C’est en effet le chef du gouvernement qui, à Rome, a voulu la démission de l’ancien maire Ignazio Marino, issu de Parti démocrate mais abîmé dans une affaire plutôt bénigne de fausses notes de frais. M. Renzi lui reprochait surtout son impopularité et son manque d’autorité sur son administration, gage d’échec programmé en cas de renouvellement. C’est lui qui en a confié la gestion temporaire à un commissaire nommé par le gouvernement. C’est lui enfin qui a poussé Roberto Giachetti pour succéder à Ignazio Marino, en espérant que son passé d’ancien militant radical laïc lui permettrait de freiner l’avance de Virginia Raggi.

Autre souci pour le premier ministre : même si Rome n’est pas représentative de toute l’Italie, l’opposition au gouvernement a démontré qu’elle pouvait s’unir dans le simple but tactique de le faire trébucher. Virginia Raggi - qui n’a rien demandé - a reçu à l’occasion de ce second tour l’appui officiel de la Ligue du Nord, de certains membres de Forza Italia, le parti de Silvio Berlusconi, de Fratelli d’Italia, issu du mouvement fasciste.

Les mêmes formations, augmentées de la gauche radicale, devraient reformer cet attelage hétéroclite en octobre pour dire « non » au référendum confirmatif sur la réforme de la Constitution prévoyant une réduction drastique du pouvoir du Sénat. S’il était désavoué, Matteo Renzi a promis de démissionner.

   Philippe Ridet (Rome, correspondant)
   Journaliste au Monde
Source: http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/06/19/virginia-raggi-premiere-femme-elue-maire-de-rome_4953713_3214.html


Dernière édition par a.nonymous le Lun 27 Juin 2016, 03:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13863
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: La candidate du Mouvement 5 Etoiles élue maire de Rome - Integrité des politiques   Lun 20 Juin 2016, 19:14

Lorsque les partis traditionnels ne comprennent pas ou plus les besoins des électeurs, ces derniers dans un premier temps ne vont plus voter pour ensuite en désespoir de cause porter au pouvoir ceux qui l'on disqualifie d'avance même s'ils ne sont pour rien dans les ennuis.

Ce n'est pas en rabâchant en permanence les mêmes promesses non tenues et en utilisant à contre emploi les mesures inefficaces que l'on traite les dossiers délicats.

Le clientélisme et la démagogie ont leurs limites. Certains n'ont plus de Joker !
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: La candidate du Mouvement 5 Etoiles élue maire de Rome - Integrité des politiques   Lun 20 Juin 2016, 21:00

tonton christobal a écrit:
Lorsque les partis traditionnels ne comprennent pas ou plus les besoins des électeurs, ces derniers dans un premier temps ne vont plus voter pour ensuite en désespoir de cause porter au pouvoir ceux qui l'on disqualifie d'avance même s'ils ne sont pour rien dans les ennuis.

Ce n'est pas en rabâchant en permanence les mêmes promesses non tenues et en utilisant à contre emploi les mesures inefficaces que l'on traite les dossiers délicats.

Le clientélisme et la démagogie ont leurs limites. Certains n'ont plus de Joker !

Et , malheureusement, les électeurs votent pour une autre forme de démagogie et de clientélisme (exemple Grec). Pour Rome, attendons les résultats des promesses avant de juger (pas comme Mélanchon avec le Vénézuela et la Grèce).
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13863
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: La candidate du Mouvement 5 Etoiles élue maire de Rome - Integrité des politiques   Lun 20 Juin 2016, 21:04

mamiea a écrit:


Et , malheureusement, les électeurs votent pour une autre forme de démagogie et de clientélisme (exemple Grec). Pour Rome, attendons les résultats des promesses avant de juger (pas comme Mélanchon avec le Vénézuela et la Grèce).

Dans l'affaire il y a une consolation : au moins on ne se fait pas entuber par les mêmes.

Parce que se faire b....r une fois c'est possible, c'est pardonnable l'erreur est humaine. En revanche se faire b....r une seconde fois par les mêmes c'est que l'on y prend gout... et là c'est de la faute de la victime consentante.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12183
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: La candidate du Mouvement 5 Etoiles élue maire de Rome - Integrité des politiques   Mar 21 Juin 2016, 02:44



Il y a Rome mais aussi Turin, la ville de la "Fabbrica Italiana Automobili Torino" qui fut longtemps un bastion ouvrier ancré à gauche....

http://www.dhnet.be/dernieres-depeches/afp/chiara-appendino-le-nouveau-visage-de-turin-5767edb135705701fd8ad669 a écrit:
Chiara Appendino, le nouveau visage de Turin

Publié le 20 juin 2016 à 15h18

Rome (AFP)

Chiara Appendino, qui vient de mettre fin à plus de 20 ans de règne du centre-gauche à Turin (nord-ouest), est l'autre visage féminin du Mouvement Cinq Etoiles (M5S) après celui de Virginia Raggi à Rome.

Issue de la grande bourgeoisie turinoise, brune aux yeux bleus, cette jeune femme de 31 ans a mené une campagne de proximité et de simplicité, mais aussi bénéficié de l'appel de plusieurs partis d'opposition très à droite à faire barrage au candidat du gouvernement.

Diplômée en économie internationale et management de la prestigieuse université milanaise Bocconi, elle parle anglais, français et allemand, et raconte sur son site internet qu'elle aime "lire, voyager, la montagne davantage que la mer, et jouer au football".

Une passion qu'elle a pu assouvir à la Juventus Turin, champion d'Italie en titre, où elle a effectué son stage de fin d'étude et écrit une thèse sur "La gestion des coûts d'une équipe de football: l'évaluation de la valeur des joueurs".

Après trois ans au sein du club turinois, elle rejoint l'entreprise familiale spécialisée en équipements à rayon laser, où elle est en charge du contrôle de gestion.

En 2010, elle commence à militer au M5S et dès l'année suivante, se présente aux élections à Turin, où elle est élue conseillère municipale et devient rapidement vice-présidente de la commission du budget de la municipalité.

Mariée, Chiara Appendino a une fille âgée de six mois.
Source: http://www.dhnet.be/dernieres-depeches/afp/chiara-appendino-le-nouveau-visage-de-turin-5767edb135705701fd8ad669
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13863
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: La candidate du Mouvement 5 Etoiles élue maire de Rome - Integrité des politiques   Mar 21 Juin 2016, 06:42

Il est intolérable que ces populistes puissent diriger des structures étatiques qui depuis des années sont contrôlées par des démagogues... indifférents aux volontés des électeurs.

La démocratie devient dangereuse.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12183
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: La candidate du Mouvement 5 Etoiles élue maire de Rome - Integrité des politiques   Mer 22 Juin 2016, 14:54

Et si en 2017 on prenait exemple sur les italiens ?


"Patrick Balkany, comme tous les députés sortants, a obtenu automatiquement l’investiture.

Malgré ses mises en examen pour fraude fiscale, blanchiment de fraude fiscale, corruption passive et déclaration mensongère, le maire de Levallois-Perret sera donc candidat LR dans les Hauts-de-Seine pour les législatives."



http://www.lemonde.fr/politique/article/2016/06/22/malgre-ses-mises-en-examen-patrick-balkany-investi-par-les-republicains-pour-les-legislatives_4955402_823448.html a écrit:
Malgré ses mises en examen, Patrick Balkany investi par Les Républicains pour les législatives

Le Monde.fr avec AFP | 22.06.2016 à 01h04

La commission nationale d’investiture des Républicains (LR) a validé mardi 21 juin la grande majorité des candidatures du parti pour les élections législatives de juin 2017. Patrick Balkany, comme tous les députés sortants, a obtenu automatiquement l’investiture.

Malgré ses mises en examen pour fraude fiscale, blanchiment de fraude fiscale, corruption passive et déclaration mensongère, le maire de Levallois-Perret sera donc candidat LR dans les Hauts-de-Seine pour les législatives.

La loi sur le cumul des mandats entrant en vigueur en 2017, il devra cependant choisir entre sa fonction de maire ou de député. Comme le rappelle Libération, sa première adjointe, « une certaine Isabelle Balkany », reprendrait ainsi la mairie de Levallois-Perret.
Source: http://www.lemonde.fr/politique/article/2016/06/22/malgre-ses-mises-en-examen-patrick-balkany-investi-par-les-republicains-pour-les-legislatives_4955402_823448.html
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: La candidate du Mouvement 5 Etoiles élue maire de Rome - Integrité des politiques   Mer 22 Juin 2016, 18:01

a.nonymous a écrit:
Et si en 2017 on prenait exemple sur les italiens ?


"Patrick Balkany, comme tous les députés sortants, a obtenu automatiquement l’investiture.

Malgré ses mises en examen pour fraude fiscale, blanchiment de fraude fiscale, corruption passive et déclaration mensongère, le maire de Levallois-Perret sera donc candidat LR dans les Hauts-de-Seine pour les législatives."

l

Rappelons que "mise en examen" ne signifie pas coupable et que donc la présomption d' innocence doit être respectée quelque soit le parti politique.
Les électeurs sont libre de choisir, en ce qui concerne Patrick Balkany ce n' est pas sa première affaire et cela ne l' a pas empêché d' être réélu et ce malgré quelques condamnations.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13863
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: La candidate du Mouvement 5 Etoiles élue maire de Rome - Integrité des politiques   Mer 22 Juin 2016, 18:22

Le problème dépasse le cas "Balkani" puisqu'il touche la classe politique toutes étiquettes confondues... c'est précisément là notre problème français.
Dans d'autres pays c'est la démission immédiate et l'oubliette politique.

Doit on se livrer à une énumération des turpitudes des uns et des autres comme si les dérives des uns excusaient ou justifiaient celles des autres ?
C'est un jeu lassant dont personne ne sort grandi à défaut d'être vainqueur.

Lorsque les deux mains sont sales et qu'avec un peu de savon on les passent sous l'eau... elles ressortent propres puisque l'une lave l'autre.

C'est sans doute une excellente explication à la fois à l'abstention et aux votes protestataires.
Le plus fort étant lorsque les partis de gouvernement qui gouvernent mal et sont incapables de faire le ménage dans leurs rangs viennent "posturer" en se posant en défenseur de la démocratie et du droit pour tancer les mauvais électeurs... là nous touchons à l'imposture.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 2973
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: La candidate du Mouvement 5 Etoiles élue maire de Rome - Integrité des politiques   Mer 22 Juin 2016, 21:40

Quelle est la priorité : honnêteté ou compétences ? Les deux, certes. Mais pour de nombreux métiers (pilote d'avion, chirurgien, ... ) je mettrais en premier la compétence. Et en politique ?

On peut remarquer que Cahuzac, qui a reconnu les faits au bout d'un mois (ou : a menti un mois), est depuis rejeté par tous. Tandis que Tiberi, présumé innocent qui a toujours nié, a vécu député ces très nombreuses années entouré de l'affection des siens, et pris sa retraite juste avant l’arrêt de la Cour de Cassation.

Moralité : il n'y en a pas. Sinon que la durée des procédures judiciaires est excessive en France. En partie faute de moyens pour la justice française. Ce qui fait des durées beaucoup trop longues de présomption d'innocence. Or, les mêmes élus qui accablent l'adversaire (présumé innocent), se gardent bien de fournir à la justice l'indépendance, les budgets et effectifs nécessaires.

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12183
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: La candidate du Mouvement 5 Etoiles élue maire de Rome - Integrité des politiques   Mer 22 Juin 2016, 23:24

mamiea a écrit:
Rappelons que "mise en examen" ne signifie pas coupable et que donc la présomption d' innocence doit être respectée quelque soit le parti politique.
Les électeurs sont libre de choisir, en ce qui concerne Patrick Balkany ce n' est pas sa première affaire et cela ne l' a pas empêché d' être réélu et ce malgré quelques condamnations.



Effectivement il y a présomption d'innocence et l'on comprend que Les Républicains  aient réinvesti Patrick Balkany...

Sur la lancée, à quand l'investiture de Jérôme Cahuzac par le Parti Socialiste ?


http://www.liberation.fr/france/2015/08/13/troisieme-villa-saisie-pour-les-balkany_1362925 a écrit:
Troisième villa saisie pour les Balkany

Par Emmanuel Fansten — 13 août 2015 à 14:58

Après les propriétés de Giverny et de Saint-Martin, la justice a demandé la saisie de la villa «Dar Gyucy», à Marrakech, acquise en 2009 via de tortueux montages fiscaux.

Le patrimoine des Balkany n’en finit pas de s’effilocher. Après leur propriété de Giverny et leur villa antillaise de Saint-Martin, déjà saisies, c’est au tour de leur riad marocain d’être bloqué par la justice. Selon nos informations, confirmant celles du Canard enchaîné, les magistrats chargés de l’enquête ont saisi les titres porteurs de la société panaméenne détenant la SCI «Dar Gyucy», propriétaire du riad de Marrakech occupé depuis 2009 par les Balkany. Cette mesure traduit la volonté des juges de geler toute opération éventuelle, et notamment d’empêcher la vente du riad. Des saisies également utilisées comme garanties avant une possible confiscation, en cas de condamnation devant le tribunal correctionnel.

De tous les biens des époux Balkany, mis en examen pour «corruption» et «blanchiment de fraude fiscale», la villa Dar Gyucy est le plus sulfureux. En raison de l’origine trouble des fonds, mais surtout des montages financiers ayant permis son acquisition. Un cas d’école de délinquance en col blanc. Sur le papier, il est quasiment impossible d’identifier le véritable propriétaire de la villa : elle a été achetée en 2009 par une structure panaméenne financée par une boîte aux lettres immatriculée au Panama mais ayant un compte bancaire à Singapour.

Avec l’aide de Tracfin, le service antiblanchiment de Bercy, les juges du pôle financier ont néanmoins fini par identifier l’ayant droit de ces deux coquilles off shore en la personne de Jean-Pierre Aubry, homme lige des Balkany. Ancien responsable des sports à Levallois, il a été propulsé directeur de cabinet du maire en 2001, puis directeur général de la Semarelp, la société d’économie mixte et bras armé financier de la ville.



Sociétés écrans

C’est lui, en 2009, qui s’est déplacé à Genève pour superviser l’opération Dar Gyucy. Il est alors décidé de créer deux sociétés écrans: la première est destinée à recevoir puis ventiler 5 millions d’euros touchés par Patrick Balkany en marge de juteux contrats africains. La seconde permet d’acheter la propriété et surtout de masquer son véritable propriétaire. Le temps de régler quelques formalités administratives et la villa Dar Gyucy est finalement achetée pour un peu plus 5 millions d’euros, dont la moitié en dessous-de-table pour le vendeur marocain. Interrogé par les juges sur cet aller-retour inopiné sur les rives du lac Léman, Jean Pierre Aubry est resté laconique. «Je suis allé en Suisse pour les cigares et les chocolats, a-t-il raconté. Les meilleurs cigares s’achètent à Genève.» Un humour auquel n’ont pas vraiment goûté les juges, qui l’ont mis en examen dans la foulée pour «complicité de corruption passive» et «blanchiment de corruption».

A la différence de la villa de Saint Martin, dont Isabelle Balkany a fini par admettre être la propriétaire, le couple a toujours nié détenir le riad de Marrakech. «Cette maison ne nous appartient ni à moi ni à mon mari», a juré Isabelle devant les juges. Une version ébranlée, entre autres, par des écoutes téléphoniques. «Viens au moins une semaine à Marrakech, j’ai les enfants. Tu me dis quand tu arrives et y’a pas de soucis», lance un jour Isabelle à une de ses amies. «OK chérie, mais ça commence à devenir un peu honteux, quand même, de venir systématiquement», rétorque cette dernière. «Honteux de quoi ? Arrête…», la rassure son hôte. «De venir chez toi !»



200 000 dollars pour Me Arnaud Claude

L’acquisition de la villa marocaine est d’autant plus embarrassante qu’elle implique un avocat parisien de renom, Arnaud Claude, avocat de la ville de Levallois et surtout associé historique de Nicolas Sarkozy au sein du cabinet «Claude & Sarkozy». C’est lui qui accompagne Jean-Pierre Aubry chez Gestrust lors de l’ouverture du trust, en 2009. Lui, aussi, qui donne les informations par téléphone à la fiduciaire suisse. «A titre amical», expliquera-t-il dans un premier temps sans vraiment convaincre.

Car non seulement les juges sont persuadés que Me Claude a joué un rôle actif dans le montage financier, mais ils soupçonnent également l’avocat d’avoir été grassement payé pour le faire. Comme l’a révélé Libération, l’enquête a mis en évidence un virement de 200 000 dollars, envoyé depuis une société écran suisse sur un compte à Singapour. Sur le bordereau de virement, est indiqué à la main : «Partie des honoraires de Me Claude». L’avocat a été mis en examen depuis pour «blanchiment de fraude fiscale». Dans cet entrelacs de trust et de sociétés écrans, un autre virement effectué en marge de l’acquisition marocaine continue d’intriguer les enquêteurs. D’un montant de 250 000 dollars, il porte la mention «commission rétroactive». A ce stade, la justice n’a pas encore identifié son destinataire.

Emmanuel Fansten
Source: http://www.liberation.fr/france/2015/08/13/troisieme-villa-saisie-pour-les-balkany_1362925
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13863
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: La candidate du Mouvement 5 Etoiles élue maire de Rome - Integrité des politiques   Jeu 23 Juin 2016, 00:04

Pour Cahusac pourquoi pas ?
Nous avons bien une députée méridionale qui semble t i l défraie la chronique judiciaire et tient à finir son mandat.
Ne parlons pas de notre élu qui fait des crises violentes de boutons à l'idée de payer ses impôts, le kiné des enfants et le reste des factures, pas de problème il siège toujours.
POur ce qu'il en est de déclarations de patrimoine un bouquin récent liste les "anomalies" c'est affligeant.

Sans compter les ministre qui sont partis en vrille... plus forts : les notables qui bénéficiaient d'emplois bidons ont été condamnés et sont toujours aux manettes...

Doit on continuer l'énumération pour lister celui de nos partis qui compte le plus de moutons noirs ?
Pas nécessaire : résultat dans les urnes et cris d'orfraie de nos dirigeants fustigeant les électeurs, ces ingrats qui ne vont plus voter et qui lorsqu'ils se déplacent votent mal....

Doit on rire ? pleurer ?
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: La candidate du Mouvement 5 Etoiles élue maire de Rome - Integrité des politiques   Jeu 23 Juin 2016, 03:02

a.nonymous a écrit:

Effectivement il y a présomption d'innocence et l'on comprend que Les Républicains  aient réinvesti Patrick Balkany...

Tout cela serait risible si à chaque élection et malgré les casseroles et condamnations, ce Monsieur n' était pas réélu, alors pour un élu de plus on fait tout et n' importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12183
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: La candidate du Mouvement 5 Etoiles élue maire de Rome - Integrité des politiques   Lun 27 Juin 2016, 03:40

Reste à voir comment, si il est investi lors de la primaire de la droite,  François Fillon mettra en pratique ces propos...


"Je pense que pour rétablir l'autorité de l'Etat, je pense que les dirigeants politiques doivent être irréprochables", a fait valoir M. Fillon. Selon lui, "les gens qui ne paient pas leurs impôts, qui ont des comptes à l'étranger qui ne sont pas déclarés ou ont des affaires dans tous les sens, ils ne devraient pas pouvoir accéder aux responsabilités, sinon il n'est pas possible de rétablir l'autorité de l'Etat"."


http://actu.orange.fr/politique/legislatives-fillon-reexaminera-l-investiture-de-balkany-s-il-gagne-la-primaire-magic-CNT000000qukqv.html a écrit:
Législatives : Fillon réexaminera l'investiture de Balkany, s'il gagne la primaire

Orange avec AFP, publié le dimanche 26 juin 2016 à 16h45

- L'investiture de Patrick Balkany, mis en examen, a provoqué un tollé à droite comme à gauche. -

Le candidat à la primaire de droite pour 2017 a assuré dimanche 26 juin qu'il reverrait les investitures aux élections législatives, en cas de victoire. En ligne de mire, le cas Patrick Balkany, qui serait donc réexaminée selon des "critères éthiques".

La Commission nationale d'investiture du parti Les Républicains a donné son feu vert à plusieurs centaines d'investitures, dont celle de M.Balkany, malgré ses quatre mises en examen, ce qui a suscité des remous jusqu'au sein du parti.

"Il n'y a pas d'investitures qui ont été décidées", a tempéré M. Fillon au Grand Rendez-vous Europe 1/iTELE/Le Monde. "La commission d'investiture ne décide pas, elle propose des investitures qui seront ratifiées par un conseil national qui aura lieu après la primaire" de novembre, a-t-il dit.


"LES DIRIGEANTS POLITIQUES DOIVENT ÊTRE IRRÉPROCHABLES"

"Si je gagne cette primaire, je regarderai ces investitures en fonction de l'efficacité électorale et en fonction de critères éthiques", a prévenu le député de Paris. "Je pense que pour rétablir l'autorité de l'Etat, je pense que les dirigeants politiques doivent être irréprochables", a fait valoir M. Fillon. Selon lui, "les gens qui ne paient pas leurs impôts, qui ont des comptes à l'étranger qui ne sont pas déclarés ou ont des affaires dans tous les sens, ils ne devraient pas pouvoir accéder aux responsabilités, sinon il n'est pas possible de rétablir l'autorité de l'Etat".

Mis en examen à quatre reprises -pour fraude fiscale, blanchiment de fraude fiscale, corruption passive et déclaration mensongère de patrimoine-, le maire de Levallois-Perret, proche de Nicolas Sarkozy, sera de nouveau candidat LR dans les Hauts-de-Seine. Le nom du député-maire de Levallois-Perret a également été cité début avril dans le dossier des "Panama papers". Le cabinet d'avocats panaméen Mossack Fonseca, au coeur de cette affaire, a été utilisé pour domicilier dans des sociétés écrans offshore le riad au Maroc de M. Balkany et de son épouse Isabelle.

Nicolas Sarkozy, président de LR, a invoqué la présomption d'innocence pour justifier l'investiture de M. Balkany, un ami de longue date.


HORTEFEUX RÉPLIQUE

"Dans cette CNI siègent des représentants de toutes les sensibilités sans exception", a de son côté répliqué M. Hortefeux sur Radio J. "Nous avons étudié 497 circonscriptions (sur 577, ndlr), il y en a sept qui ont été réservées faute de consensus", a ajouté l'ancien ministre, précisant que celle de M. Balkany dans les Hauts-de-Seine ne faisait pas partie des sept. "Chacun aurait pu s'exprimer, dire son sentiment, rappeler un principe... Je précise qu'il y avait des représentants de François Fillon à cette commission d'investiture. Là, à ma connaissance, il n'y a pas eu d'opposition", a relevé ce proche de M. Sarkozy.

Selon lui, "ceux qui peuvent décider, ce sont les juges et les électeurs". "Les juges ne se sont pas exprimés, Patrick Balkany est mis en examen, il n'y a pas de décision de justice. Quant aux électeurs, ils feront leur choix", a-t-il enchaîné.

"La CNI a considéré qu'il n'y avait pas eu de condamnation", a résumé M. Hortefeux, préférant souligner "l'effort de féminisation" du parti Les Républicains dans ses investitures.
Source: http://actu.orange.fr/politique/legislatives-fillon-reexaminera-l-investiture-de-balkany-s-il-gagne-la-primaire-magic-CNT000000qukqv.html
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 2973
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: La candidate du Mouvement 5 Etoiles élue maire de Rome - Integrité des politiques   Lun 27 Juin 2016, 05:35

Citation :
"Dans cette CNI siègent des représentants de toutes les sensibilités sans exception", a de son côté répliqué M. Hortefeux sur Radio J. ()

M. Hortefeux, préférant souligner "l'effort de féminisation" du parti Les Républicains dans ses investitures.

Les mensonges par omission de Hortefeux : dans cette CNI (commission d'investiture) les partisans de Sarkozy étaient très largement majoritaires. Ce n'est pas pour rien qu'il est président du parti...
Les candidats LR sortants (85% d'hommes) ayant été reconduits, il va de soi que les femmes ont galamment été envoyées dans les circonscriptions de gauche en 2012. Notamment dans les plus difficiles.

On ne s'étonnera pas que Sarkozy soit très soucieux de la présomption d'innocence, pour Balkany ... et pour lui-même.
M. Balkany reste libre de se présenter aux législatives, mais le parti LR n'est obligé de le soutenir. Pour cause de "critères éthiques" comme dit Fillon.
Revenir en haut Aller en bas
Robin

avatar

Messages : 1174
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: La candidate du Mouvement 5 Etoiles élue maire de Rome - Integrité des politiques   Lun 27 Juin 2016, 20:38

Ah les copains et les coquins. C'est vraiment inhérent aux hommes politiques de tous poils !
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12183
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: La candidate du Mouvement 5 Etoiles élue maire de Rome - Integrité des politiques   Mar 12 Juil 2016, 04:59

Après leur décision de ne pas investir Patrick Balkany et ses nombreuses casseroles, les Républicains cherchent maintenant le remplaçant de la remplaçante si possible pas trop sale sur lui et éligible....

Après et pour le coup, on peut s'étonner que la commission nationale d'investiture ait pu commettre une telle bévue....


"Agnès Pottier-Dumas, 31 ans, a pourtant été investie en commission nationale le 28 juin, après le retrait du maire de Levallois. Mais la jeune femme, qui fut pendant près de dix ans l’attachée parlementaire du député sortant, est empêchée en raison de son activité professionnelle. Elle travaille en effet à la région Ile-de-France, au cabinet de Valérie Pécresse. Un motif d’inéligibilité selon le code électoral, dont l’article LO132-22 précise que les membres du cabinet d’un président de conseil régional ne peuvent se présenter dans les circonscriptions de la région concernée, à moins d’avoir quitté leurs fonctions au moins douze mois avant la date du scrutin. Les élections législatives étant programmées le 11 et 18 juin 2017, Agnès Pottier Dumas aurait dû quitter ses fonctions fin mai."


http://www.leparisien.fr/levallois-perret-92300/legislatives-la-remplacante-de-patrick-balkany-est-bien-ineligible-11-07-2016-5959109.php a écrit:
Législatives : la remplaçante de Patrick Balkany est bien inéligible

Anne-Sophie Damecour|11 juillet 2016, 12h31 | MAJ : 11 juillet 2016, 12h50

La région Ile-de-France vient de confirmer ce que nous révélions dans notre édition de samedi : la remplaçante du député sortant Patrick Balkany, qui a renoncé à se présenter aux législatives l’an prochain, est bel et bien inéligible.

Agnès Pottier-Dumas, 31 ans, a pourtant été investie en commission nationale le 28 juin, après le retrait du maire de Levallois. Mais la jeune femme, qui fut pendant près de dix ans l’attachée parlementaire du député sortant, est empêchée en raison de son activité professionnelle. Elle travaille en effet à la région Ile-de-France, au cabinet de Valérie Pécresse. Un motif d’inéligibilité selon le code électoral, dont l’article LO132-22 précise que les membres du cabinet d’un président de conseil régional ne peuvent se présenter dans les circonscriptions de la région concernée, à moins d’avoir quitté leurs fonctions au moins douze mois avant la date du scrutin. Les élections législatives étant programmées le 11 et 18 juin 2017, Agnès Pottier Dumas aurait dû quitter ses fonctions fin mai.

Contactée vendredi soir, celle qui est également conseillère municipale de Levallois a assuré au Parisien « avoir remis sa démission en main propre à Valérie Pécresse le 31 mai ». Des déclarations remises en cause par de nombreux échanges de mails signés de l’intéressée « Agnès Pottier-Dumas, cabinet de la présidente », envoyés en juin, et qui ont circulé tout le week-end sur les réseaux sociaux.

Embarrassé, le cabinet de la présidente de la région a répondu ce lundi matin en se bornant à énoncer les règles de procédure. « La démission d’Agnès Pottier-Dumas n’est pas conforme aux règles des collectivités locales, explique un collaborateur de Valérie Pécresse. Elle aurait dû être faite par lettre recommandée avec une validation huit jours plus tard ». A ce jour, la démission de la jeune élue n’a toujours pas été actée ...

Suite à ce nouvel épisode, aucun autre candidat ne devrait être investi sur la circonscription de Patrick Balkany avant la primaire de novembre, fait savoir le parti de Nicolas Sarkozy.

 leparisien.fr
Source: http://www.leparisien.fr/levallois-perret-92300/legislatives-la-remplacante-de-patrick-balkany-est-bien-ineligible-11-07-2016-5959109.php
Revenir en haut Aller en bas
 
La candidate du Mouvement 5 Etoiles élue maire de Rome - Integrité des politiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Famille de Clercy évoquée par Claude LESUEUR maire du Tilleul
» 2010. Le maire Modem d'Hérouville.
» Mouvement Révolutionnaire Humaniste
» Présentation du Mouvement Démocrate
» Université populaire du Mouvement Démocrate

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: