Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Autriche: la présidentielle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Autriche: la présidentielle   Ven 01 Juil 2016, 23:06

Autriche : la présidentielle invalidée en raison d'irrégularités
AFP, publié le vendredi 01 juillet 2016 à 12h25

Autriche: la Cour constitutionnelle a invalidé le résultat de la présidentielle, en raison d'irrégularités dans le dépouillement de suffrages
La Cour constitutionnelle autrichienne a annoncé vendredi l'invalidation du résultat de la présidentielle qui a vu l'écologiste Alexander Van der Bellen battre de peu le candidat d'extrême droite Norbert Hofer en mai, en raison d'irrégularités dans le dépouillement de certains suffrages.
Cette décision sans précédent, qui valide le recours déposé par le parti FPÖ de M. Hofer, ouvre la voie à un nouveau scrutin, sans doute à l'automne. M. Van der Bellen, qui l'avait emporté avec 50,3% des voix, devait prendre ses fonctions le 8 juillet. L'intérim à la tête de l'Etat sera assuré par la présidence de la chambre basse du parlement.
Le deuxième tour de l'élection "doit être de nouveau organisé dans toute l'Autriche", a annoncé Gerhart Holzinger, président de la plus haute juridiction du pays lors de la lecture de la décision.
"Cette décision est destinée à renforcer la confiance dans notre Etat de droit et dans la démocratie", a ajouté le juge, expliquant que cette annulation ne faisait "ni gagnant, ni perdant".
Ni fraude, ni manipulation du scrutin du 22 mai n'ont été diagnostiquées par les juges de la plus haute juridiction du pays mais une accumulation de négligences dans le dépouillement des urnes et des votes par correspondance qui entachent la validité du résultat.
L'enquête et les auditions de la Cour ont permis de confirmer que plusieurs dizaines de milliers de bulletins provenant du vote par correspondance avaient été dépouillés de façon irrégulière, soit en dehors des heures légales, soit par des personnes non habilitées, une pratique jusque là largement tolérée.
Le dépouillement de ces votes n'était autorisé qu'à partir de 09h00 le lundi 23 mai, mais certains bureaux avaient débuté plus tôt.
M. Van der Bellen ne l'avait emporté qu'avec 30.863 voix d'avance sur M. Hofer, rassemblant 50,3% des suffrages lors du second tour, fin mai.
M. Hofer avait échoué de justesse à devenir le premier chef d'Etat européen issu d'une formation d'extrême droite,
L'intérim à la tête de l'Etat serait assuré collégialement par la présidente et les deux vice-présidents du Conseil national, la chambre basse du parlement, parmi lesquels figure M. Hofer.
Au coude à coude le soir du scrutin, le 22 mai, les deux candidats avaient été départagés par les votes par correspondance, qui ont représenté 16,7% des suffrages exprimés.

----------------------

vite il faut que les sages du forum du plateau de Fontenay sous Bois se déplacent immédiatement en Autriche pour éduquer les ignorants du pays !

Pas de réforme, pas de remise en question ! on ne change rien ! il suffit de changer les électeurs !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Autriche: la présidentielle   Ven 01 Juil 2016, 23:13

On va juste attendre que les Autrichiens revotent ce qui se comprend quand l'écart est si faible. Les cours constitutionnelles prennent en général de sages décisions.

"ni gagnant, ni perdant".
Ni fraude, ni manipulation du scrutin.


Je suis personnellement assez favorable à que le prochain président autrichien soit élu avec un écart plus significatif. Il en découlera forcément plus de clarté.


Dernière édition par Libellule le Ven 01 Juil 2016, 23:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Autriche: la présidentielle   Ven 01 Juil 2016, 23:41

Le problème n'est pas l'écart de bulletin ! on gagne une élection si on a un vote de plus que l'adversaire, c'est ainsi que se conçoit la démocratie.

Il est tout de même rarissime que l'on soit contraint de refaire des élections nationales dans un pays démocratique... c'est inquiétant pour la suite.

Un pays dont on est obligé de surveiller le bon déroulement des élections chez nous cela n'arrive pas ou ne devrait pas arriver...
On constate le phénomène en Afrique où l'ONU mandate des observateurs... il serait dommage que de telles contraintes deviennent nécessaires en Europe.

Y a t il une conclusion à tirer de cet état de fait ?



Dernière édition par tonton christobal le Ven 01 Juil 2016, 23:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Autriche: la présidentielle   Ven 01 Juil 2016, 23:46

Il est rarissime que les écarts soient aussi faibles; Quelques cas célèbres ont donné lieu à moins de contestation, in fine. https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lection_pr%C3%A9sidentielle_am%C3%A9ricaine_de_2000
Au soir des élections, Gore devancait Bush de près de 550 000 voix sur l'ensemble des USA, mais tout se joua en Floride. Vu le mode de scrutin en vigueur là-bas, en faveur de Bush.  Plus généralement, ce n'est pas rare qu'une élection soit invalidée quand l'écart de voix est excessivement faible. Mais il arrive aussi que le mode de scrutin une voix un vote ne soit pas tout à fait respecté. On a eu le cas à l'eurovision tient aussi. Chacun connaissant la chanson. http://www.liberation.fr/planete/2016/05/15/eurovision-l-ukraine-devance-la-russie-sur-un-air-politique_1452741


Dernière édition par Libellule le Ven 01 Juil 2016, 23:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Autriche: la présidentielle   Ven 01 Juil 2016, 23:51

pas de débat ! pas d'arguties !

on constate !

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Autriche: la présidentielle   Ven 01 Juil 2016, 23:54

Donc fin de ce fil à peine ouvert. Ainsi soit-il. Puisque la messe est déjà dite. Reprise prévue en automne donc, quand les Autrichiens seront revenus aux urnes. alien cat
En attendant il vivotera. Pas de problème.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Autriche: la présidentielle   Sam 02 Juil 2016, 02:09

Nous savons tous que dans les pays démocratiques européens nous avons l'habitude que les élections présidentielles soient annulées et que les électeurs soient convoqués ultérieurement afin d'élire un président de la république.
C'est juste une petite erreur matérielle qui n'engage en rien... et la belle princesse s'est endormie...

Pour ma part c'est la première fois que je vois ce genre de situation à ce niveau électoral dans un pays démocratique.
Doit on en tirer des conclusions ou se poser des questions ? Certainement pas !

C'est tout de même troublant ! bon sang ! puisque l'on vous dit que c'est normal ! circulez et revenez voter, on fera mieux la prochaine fois.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Autriche: la présidentielle   Lun 05 Déc 2016, 13:22

Un vert élu Président en Autriche. Bravo! Et Merci.

"Belle lumière verte face aux forces brunes"

http://eelv.fr/autriche-face-a-la-menace-dextreme-droite-le-vote-ecologiste-se-renforce-et-lemporte/

L’extrême droite autrichienne a perdu dimanche 4 décembre son pari de concrétiser la poussée populiste en Europe en faisant élire son candidat, Norbert Hofer, à la présidence.

Après le Brexit au Royaume-Uni, et l’élection de Donald Trump à la Maison-Blanche, le FPÖ en Autriche… c’était le scénario noir. Mais l’extrême droite autrichienne ne l’a pas emporté hier, à l’élection présidentielle. Lors des projections dimanche 4 décembre à la sortie des urnes, le candidat écologiste Alexander Van der Bellen, 72 ans, était crédité de 53,6 % des voix hier soir contre 46,4 % pour Norbert Hofer, son adversaire du FPÖ.

L’ancien professeur d’économie à l’université aura donc réussi à s’imposer en rempart contre l’extrême droite. Sous l’étiquette d’indépendant il enregistre dans de nombreuses circonscriptions une progression de plusieurs points par rapport au second tour du mois de mai qui avait été annulé, selon les premiers résultats partiels publiés.

Le parti d’extrême droite a admis sa défaite, hier. « Je souhaite féliciter M. Van der Bellen pour ce succès », a déclaré son secrétaire général, Herbert Kickl, à la télévision publique.

Le FPÖ ne contestera pas le résultat de ce scrutin déjà annulé en mai dernier en raison d’irrégularités dans le dépouillement. Si le FPÖ est si magnanime, c’est qu’il sait que la partie n’est pas encore totalement jouée pour arriver au pouvoir.

Alexander Van der Bellen a tenu bon face à son rival pour défendre l’idéal européen, lors des débats télévisés : « Vous ne comprenez rien à l’économie » ou « Je vous parle d’Europe : E-U-R-O-P-E, vous en avez déjà entendu parler ? », a-t-il lancé à Norbert Hofer comme pour faire sortir de son flegme un adversaire partisan de la sortie de la zone Euro.

Pour ses premiers mots de vainqueur, l'écologise s'est réjoui de la victoire d'une «Autriche pro-européenne».

«Depuis le début, je me suis battu et j'ai plaidé pour une Autriche pro-européenne», a déclaré à la télévision publique l'ancien patron des Verts autrichiens, âgé de 72 ans, qui veut aussi défendre les «valeurs d'égalité, de liberté, de solidarité».

Son sérieux de professeur d’économie pour rassurer à droite, son parcours chez les écologistes pour convaincre à gauche. Il a cultivé un profil de rassembleur pour faire rempart à l’extrême droite. Sa victoire est nette.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Autriche: la présidentielle   Lun 05 Déc 2016, 17:02

Le président écolo était devenu "libéral" ou "indépendant" pour ces élections... enfin c'est ainsi que la presse le présente.

Une fois élu il redevient écolo... un peu ondoyant tout de même. A suivre.

http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/qui-est-alexander-van-der-bellen-lenouveau-president-autrichien_1463919.html
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Autriche: la présidentielle   Lun 05 Déc 2016, 17:30

Daniel Cohn-Bendit entre dans cette catégorie.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Autriche: la présidentielle   Lun 05 Déc 2016, 17:43

Tromper l'électeur en déguisant son appartenance politique pour être élu, ça commence bien !

Maintenant si Cohn Bendit est la référence déontologique politique mondiale tout est dit ! On tire l'échelle...

Ce que je constate c'est qu'en Autriche on a pratiqué le tous contre ou tout sauf ce qui me rappelle des souvenirs.
Qu'en Italie il semble que ce soit la même logique avec un résultat inversé... doit on s'en féliciter ?

J'ai tendance à préférer des gens honnêtes qui auraient un programme cohérent et qui l'appliquerait.
Je suis un utopiste.

IL est vrai que la définition des écolos verts à l'extérieur et rouge à l'intérieur est en elle même un programme d'accession au pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Autriche: la présidentielle   Mar 06 Déc 2016, 00:31

Tant que l'électeur, honnête homme ou femme par excellence et définition, in fine, est reconnu comme ayant toujours raison, on peur se contenter d'enregistrer les résultats, pays par pays.

Pour les références idéologiques des uns et des autres, il y a des élus et des perdants. Rien que du banal, échéance après échéance.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Autriche: la présidentielle   Mar 06 Déc 2016, 01:08

Libellule a écrit:
Tant que l'électeur, honnête homme ou femme par excellence et définition, in fine, est reconnu comme ayant toujours raison, on peur se contenter d'enregistrer les résultats, pays par pays.

Pour les références idéologiques des uns et des autres, il y a des élus et des perdants. Rien que du banal, échéance après échéance.

Pas du tout ! l'élection de TRUMP est anormale !
La décision des électeurs britanniques de quitter l'Europe est incompréhensible ! il faut les désavouer... les parlementaires du cru font le nécessaire.
La décision des Italiens n'est pas normale... que faire pour aller à contre courant ?

heureusement les Autrichiens ont bien voté ! jusqu'à la prochaine fois.

J'ai fini de vaquer pour ce matin... heureusement pour la quiétude des donneurs de leçons du forum j'ai à faire maintenant.

A ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Autriche: la présidentielle   Mar 06 Déc 2016, 01:26

Pourquoi parler d'anomalies pour le résultat d'une élection plutôt qu'une autre?

Surprenantes, inattendues, peut-être. Comme pour l'Autriche d'ailleurs ou la presse prévoyait une victoire de l’extrême droite, ouvrant une route à une future victoire Bleue Marine en France.

Certes certains ont cru que Clinton avait élection gagnée, puisque apparaissant comme la favorite des sondages. Certes Cameron a joué aux dés la sortie de la grande Bretagne, et a été dépassé par la procédure qu'il a mise en place alors qu'il a plaidé pour rester au sein de la CEE.

Itou pour Matteo Renzi qui a trouvé que le Sénat le marquait trop à la culotte.

Rien de nouveau de fait ; ceux qui mettent leur nom sur le billot, cet outil favori des bourreaux qui se croient au dessus des lames de fond qui coupent des têtes sans prévenir, croyant que "cela ne laissera pas de traces, les corps des victimes étant billot dégradables", comme l'eut dit en son temps Marc Escayrol,  et en font un enjeu de scrutin se voient souvent pris à leur propre jeu. Y compris en son temps le grand Général qui en 69 voulut lui aussi obtenir la suppression du Sénat. Ce « talon d’Achille », qu’il fallait « opérer » comme un "bobo" (citation d'octobre 1962).

Jospin a oublié qu'il y avait un premier tour avant d'accéder au second. Juppé et Sarkozy qu'une primaire ouverte ce n'était pas une aventure qui pouvait se règler comme un entre-soi. Balladur s'y voyait déjà, etc, etc...


Dernière édition par Libellule le Mar 06 Déc 2016, 01:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Autriche: la présidentielle   Mar 06 Déc 2016, 01:42

Pas grave ségo pense que Cuba est un pays libre...

Ce sont ces moralisateurs et moralisatrices qui décident de qui est crédible en France, bon pour le pays et qui dirigent notre vie.
Ce sont les mêmes qui soutiennent le fonctionnement actuel du système européen et décident de qui est "facho" ou acceptable... on rêve !

Cette xxx pouvait prétendre être présidente de la république française et on a l'audace de mettre sarko au panier en le qualifiant d'incompétent... on plaisante (et je ne suis pas sarko fana mais là il y a du grain à moudre)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Autriche: la présidentielle   Mar 06 Déc 2016, 01:47

Pour le sénat il faut citer si possible les propos réels :
Le sénat est inutile comme la prostate... c'était à peu de chose près ce que disait de Gaulle.

Il convient de connaitre ses classiques lorsque l'on souhaite en faire état.

De Gaulle étant un militaire il avait parfois des expression surprenantes pour un président.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Autriche: la présidentielle   Mar 06 Déc 2016, 01:53

Juste pour la mention anecdotique de 1962 au talon
http://notre-epoque.fr/2014/09/le-senat-ce-que-souhaitait-de-gaulle-extraits-de-cetait-de-gaulle/

L'histoire évoluant en 1964
http://www.gaullisme.fr/2014/08/08/le-president-opre-de-la-prostate/

Le Général rentra chez lui, képi sous le bras en 1969. Respectueux de la décision du peuple souverain (sic).

Pour en rester aux résultats de l'élection autrichienne, où le terme de facho n'a pas sa place :

Les électeurs ont voté contre un changement radical du système politique et contre un coup de barre à droite. Ils ont choisi un homme cool, d'un certain âge, qui est bien à sa place au Palais de La Hofburg.

Sous le titre de « Van der Bellen ne doit pas sa victoire uniquement à la prétendue élite », le quotidien Der Standard, libéral de gauche, souligne que pour la première fois un écologiste devient un chef d’Etat d’un pays d’Europe occidentale. Un signal qui dépasse l’Autriche. Van der Bellen mobilisait tous ceux qui avaient peur d’un climat où des déclarations xénophobes et antisémites deviennent de plus en plus banales.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Autriche: la présidentielle   Mar 06 Déc 2016, 03:52

Le "frégoli politicard" fait sa mue.
Je suis écolo... mais c'est handicapant, donc pour le bon peuple je deviens "indépendant libéral" le temps d'être élu.

Je suis élu je redeviens écolo...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Leopoldo_Fregoli

Pour l'instant je crois que le général de Gaulle est encore pour un moment d'un autre calibre que les guignols actuels même s'ils sont Autrichiens...

Je ne sais pas si les fachos n'avaient pas leur place lors des élections mais on a été chercher une brave déportée pour ameuter les foules... le candidat de droite n'avait cependant pas l'âge idoine pour avoir participé aux œuvres hitlériennes. En revanche on agite le spectre.

Je me demande si on pourrait impunément faire une campagne de presse médiatique avec un rescapé du goulag présent dans les médias pour s'opposer à une personnalité de gauche ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Autriche: la présidentielle   Mar 06 Déc 2016, 23:11

Je mets ici. J'aurai pu mettre aussi au débat des primaires.

La BCE s'apprête à donner jeudi un nouveau coup de pouce à une économie européenne toujours vulnérable et en proie aux doutes après l'élection de Donald Trump, le Brexit et les risques politiques en Europe, selon des économistes.

L'agenda de la réunion de l'institution monétaire est chargé: ses gouverneurs détermineront les nouvelles prévisions économiques de la BCE, passeront en revue les évolutions politiques, et décideront de prolonger les actuels achats massifs de titres de créances.

Il s'agit de l'une des mesures exceptionnelles mises en place par la BCE pour stimuler l'économie et l'inflation. Les taux d'intérêt restant à leur plus bas niveau.

"Sur fond d'incertitudes politiques et économiques accrues, le président Mario Draghi semble prêt à annoncer une nouvelle extension de six mois du programme de rachats d'actifs de la BCE"...

Le rejet en Italie d'un référendum constitutionnel a entraîné la démission du chef du gouvernement italien Matteo Renzi et laisse craindre une période d'instabilité dans la péninsule.

Les marchés ont toutefois réagi avec calme.

Le patron de la BCE n'a de cesse de mettre en garde ces derniers temps contre les risques géopolitiques. Les événements récents montrent qu'ils sont devenus "la source d'incertitudes majeure pour les mois à venir", avait déclaré l'Italien lors d'une audition fin novembre devant le Parlement européen, en référence à la décision du Royaume-Uni de quitter l'Union européenne et à l'élection surprise de Trump, apôtre du protectionnisme.

L'Europe est confrontée à une montée du populisme. Si le candidat d'extrême-droite a échoué ce week-end à l'élection présidentielle en Autriche, d'autres scrutins à risque se profilent, notamment en France où la candidate du Front national Marine Le Pen est créditée de bonnes chances d'accéder au deuxième tour de la présidentielle l'an prochain.

Depuis des mois, la BCE prépare les marchés à un nouvel assouplissement de sa politique monétaire. Fin novembre encore, son chef a redit qu'elle continuait à se tenir prête à agir "si nécessaire" pour requinquer l'économie et l'inflation.

L'économie va, il est vrai, un peu mieux. Le chômage est descendu en octobre sous la barre symbolique des 10% pour la première depuis 5 ans, et la relance de l'activité industrielle semble s'affirmer comme en témoigne l'accélération du secteur manufacturier en novembre.

Concrètement, les économistes s'attendent à un prolongement des rachats de dette publique ou privée jusqu'à septembre 2017. Grâce à ce programme, la BCE injecte chaque mois 80 milliards d'euros dans l'économie. Elle pourrait aussi assouplir les restrictions qu'elle s'impose pour acheter ces créances, afin éviter d'être à court de titres à acquérir sur le marché.
AFP
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Autriche: la présidentielle   Mer 07 Déc 2016, 02:46

et bla et bla... la géopolitique économique des supposés "sachants" n'est pas dans le cadre des préoccupations des électeurs qui constatent que leur qualité de vie se dégrade...

Lorsque l'on constate que l'on ne peut plus vivre convenablement et que les dirigeants sont à coté du problème on change sa manière de voter avec à la clé les résultats qui ne plaisent pas.

Si on souhaite que les électeurs ne votent pas "mal" on gouverne bien.
Pour savoir comment bien gouverner on arrête de faire de la "pédagogie" et on se penche sur les problèmes des gens... ceux que l'on méprise et qui ne savent pas ce qui est bon pour eux mais qui sont lassés de supporter les stupidités des élus et des planqués européens.

Les économistes et les technocrates européens n'ont pas de problème de fin de mois ! pour ce qu'il en est nos ministres et autres notables ils vivent sur une autre planète.
Revenir en haut Aller en bas
 
Autriche: la présidentielle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Autriche: la présidentielle
» En Autriche, on nage dans la bière
» 16ans pour les nouveaux voteurs d'autriche
» Top 30 des affiches de la campagne présidentielle de Sarkozy
» (AUTRICHE)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: