Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande

Aller en bas 
AuteurMessage
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande Empty
MessageSujet: Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande   Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande EmptyJeu 14 Juil 2016, 21:04

Raphaël Legendre analyse, pour le magazine l’Opinion, l’intervention télévisée du président de la République en ce 14 juillet qu’on espère bien être le dernier pour Hollande !
Lors de son intervention télévisée du 14 juillet, le chef de l’État n’a pas hésité à tordre la réalité à de nombreuses reprises sur les questions économiques et sociales.
Quelle audace ! Alors que les Français ne se sont pas encore remis du choc fiscal de 50 milliards d’euros qui leur a été infligé depuis 2012, François Hollande, droit dans ses bottes, a affirmé lors de son intervention télévisée du 14 juillet avoir « baissé les prélèvements des ménages ». « Le niveau le plus important de prélèvement était en 2013 (…). Depuis, nous avons diminué les impôts », insiste-t-il.
Il fallait oser. Car non seulement le poids de la fiscalité sur les ménages n’a jamais été aussi élevé mais en plus, l’impôt sur le revenu n’a jamais été aussi concentré. L’année dernière, seuls 45,6 % des foyers fiscaux l’ont acquitté, ce dont, étonnamment, se félicite François Hollande.
Le Président pense ici aux 5 milliards d’euros de baisses de l’impôt sur le revenu (IR) décidées depuis 2014. Ils sont malheureusement loin, très loin de compenser l’envolée des autres prélèvements obligatoires. Les impôts locaux ont par exemple bondi de 4,6 % l’année dernière. C’est 3,3 milliards d’euros de recettes supplémentaires, rien que pour les communes. Cette année, ce sont les départements qui devraient augmenter la taxe foncière de 5,4 % en moyenne. Et pour l’année prochaine, Matignon vient discrètement d’accorder aux régions près d’un milliard d’euros de nouvelles taxes.
Parallèlement, la fiscalité verte s’est aussi envolée ces dernières années : +40 % depuis 2007, +17 % depuis 2012. À elle seule, la taxe sur les carburants (TICPE) a augmenté de 35 % en glissement annuel (fin mai 2016). Les taxes sur l’électricité (CSPE et TIFCE) ont quant à elles été multipliées par cinq en dix ans. Mais François Hollande l’assure : « Il y aura moins d’impôts en 2017 qu’en 2012 ».
C’est complètement faux !
Côté dépenses, « on ne fera pas 50 milliards mais 46 milliards d’euros d’économies », admet le président de la République, qui quantifie ainsi pour la première fois le quantum d’économies à réaliser l’année prochaine. Après 18 milliards en 2015 et 13 milliards en 2016, l’objectif sera donc de 15 milliards en 2017. Le problème, c’est que la Cour des comptes n’a toujours pas trouvé les 18 milliards d’économies de 2015…
Fin juin, les magistrats de la rue Cambon n’ont pu en identifier qu’une douzaine. Par ailleurs, faut-il encore rappeler que ces économies sont calculées « en tendance », c’est-à-dire en fonction d’une progression « naturelle » des dépenses : les sommes évoquées constituent un ralentissement de la hausse des dépenses plutôt qu’une véritable baisse. Mais 46 ou 50 milliards d’économies, finalement peu importe tant ces montants semblent dérisoires face aux 4 000 milliards d’euros de dépenses que la France aura cumulés entre 2015 et 2017, et qui font d’elle la vice-championne d’Europe de la dépense publique !
Le chef de l’Etat assume « que l’on fasse moins d’économies budgétaires que prévu ». Il estime avoir répondu aux risques d’attentats, à la crise agricole ou aux attentes des fonctionnaires dont le point d’indice était gelé depuis six ans. Cette semaine pourtant, le FMI et France stratégie ont tous les deux alerté sur la dérive française des finances publiques, identifiant les champs d’économies possibles (retraites, politique du logement, millefeuille territorial…). Car ce que le Président a oublié de mentionner, c’est que la France dépense en moyenne 6,5 points de PIB de plus que nos voisins européens (environ 150 milliards d’euros).
Il s’en moque !
« Non seulement j’aurai répondu aux exigences de la période (…) mais j’aurai aussi fait diminuer le déficit public conformément à l’engagement que j’avais pris devant nos partenaires européens et nos Français », s’est-il félicité. Sauf qu’il avait promis de ramener les déficits sous 3 % fin 2013 et qu’il n’est pas encore acquis qu’il y arrive en 2017, année pour laquelle il visait l’équilibre dans ses engagements de campagne.

Rappelons à Hollande qui ose se féliciter de ses performances dans le domaine financier, que l’endettement de la France début 2016 ne sera pas de 83,4 % comme il l’avait promis mais de … 97,5 %, valeur que Bercy maintient sous la barre symbolique des 100 % par des emprunts douteux dénoncés par la Cour des comptes.
De la même façon, le déficit de 2016 ne sera pas de 0,8 % mais plus proche de 3 %, niveau qu’Hollande avait promis d’atteindre … dès  2013 !!!
Enfin sur le chômage, François Hollande s’est à nouveau défendu en rappelant que Nicolas Sarkozy avait enregistré un million de chômeurs supplémentaires sous son quinquennat, alors que lui n’en était « que » à 600 000. Comme à chaque fois qu’il répète cette comparaison, le chef de l’État pratique l’embrouille : le million de chômeurs enregistré entre 2007 et 2012 s’entend sur les catégories A, B et C confondues alors que les 600 000 chômeurs supplémentaires depuis 2012 ne concernent que la catégorie A. Toutes catégories confondues, François Hollande a franchi la barrière du million de chômeurs supplémentaires en mai 2016… soit en quatre ans seulement. Pas de quoi pérorer.

Raphaël Legendre pour l’Opinion
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4600
Date d'inscription : 08/01/2012

Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande Empty
MessageSujet: Re: Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande   Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande EmptyJeu 14 Juil 2016, 21:48

On peut déplorer que ces remarques critiques n'aient pas été émises pendant l'interview de Hollande.
Encore eut-il fallu qu'il y ait des journalistes dans la salle, de préférence ayant bossé les sujets.
Et puis, Pujadas est en mode carpette devant le président, tous les 14 juillet et depuis longtemps.

Pour ce qui est des non imposables (à l'impôt sur le revenu) paient-ils la taxe d'habitation ? J'en doute fort.
L'impôt sur le revenu a été conçu (et plutôt à gauche d'ailleurs) comme un impôt universel progressif : sauf les plus pauvres, chacun paie de plus en plus selon ses revenus. Alors s'il y a de plus en plus de non imposables, cela devrait signifier de plus en plus de français très pauvres en France...
Et Hollande s'en félicite ? En fait, bien sûr, le président bricole les règles fiscales en fin de mandat, pour essayer d'acheter des électeurs.


Dernière édition par salamandre le Sam 16 Juil 2016, 09:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande Empty
MessageSujet: Re: Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande   Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande EmptyVen 15 Juil 2016, 06:09

Le risque des dix mois pour rien
Dominique Seux Le 15/07 à 06:00

« Parfois, on pense qu'il suffit d'être élu pour que tout s'arrange. » En une phrase, presque la dernière de la traditionnelle interview télévisée du 14 Juillet, François Hollande a dit la vérité de son quinquennat. Pendant sa campagne de 2012, puis ses premiers mois à l'Elysée, il a cru qu'il suffisait de chasser Nicolas Sarkozy - cité tant de fois jeudi qu'il semble toujours obséder le chef de l'Etat - pour que la France aille mieux. Qu'il suffisait de taxer les plus riches pour redresser les comptes publics. Qu'il suffisait d'en donner l'ordre à Angela Merkel pour que le chômage baisse en Europe. Qu'il suffisait d'enjoindre aux patrons de travailler sur la « qualité » de leurs produits pour que leur compétitivité s'améliore. Evidemment, rien ne s'est déroulé comme prévu. Le choc fiscal qui s'est abattu sur tous les acteurs économiques les a désespérés, le chômage a continué de galoper et il a fallu effectuer un virage sur l'aile en direction des seuls qui créent les emplois et la croissance : les chefs d'entreprise. Bref, les illusions se sont envolées. Le problème, bien sûr, est que les électeurs socialistes avaient, eux aussi, cru aux belles paroles qui promettaient : « tout s'arrange », et qu'ils s'estiment trahis.
Quatre ans plus tard, le temps perdu n'a été qu'en partie rattrapé. La courbe de la croissance s'est redressée grâce au contre-choc pétrolier et au desserrement fiscal des marges du secteur privé ; mais la conjoncture reste fragile. Elle est à la merci, a insisté - un peu lourdement  - le président, des effets du Brexit. La courbe du chômage, elle, ne s'est pas inversée, mais seulement aplatie. Tout le monde a-t-il conscience que la France est un des seuls pays en Europe, avec la Grèce, où le chômage n'ait pas franchement reculé ces dernières années ? La pause fiscale a été décrétée, les entreprises bénéficient du pacte de responsabilité  ; mais le niveau des prélèvements obligatoires est particulièrement élevé dans notre pays. La loi El Khomri amorce quant à elle un mouvement utile de décentralisation de la négociation sociale, mais le bruit négatif autour de ce texte va sans doute en gâcher les effets.
Or, l'information à retenir de la prestation présidentielle de jeudi - bonne dans la forme - est qu'il ne se passera plus rien sur le plan de la politique économique dans les dix prochains mois, d'ici à mai 2017. Le débat public tournera autour d'Emmanuel Macron au cours des prochaines semaines ; la primaire de la droite attirera les regards à l'automne ; puis celle de la gauche en janvier. Entre-temps, un budget qui relâche la pression sur les économies sera passé et aucune autre réforme n'est programmée. C'est franchement regrettable. Entre un début de quinquennat versatile et une fin stérile, la période utile aura été trop brève. « Le temps est court », a assuré le chef de l'Etat. On ne saurait mieux dire.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

Gérard

Messages : 4189
Date d'inscription : 08/07/2010

Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande Empty
MessageSujet: Re: Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande   Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande EmptyVen 15 Juil 2016, 13:49

qu'il suffisait de taxer les plus riches pour redresser les comptes publics"

Pas seulement les plus riches, surtout les couches moyennes

"Evidemment, rien ne s'est déroulé comme prévu"

en vérité rien n'était prévu ni préparé pour prendre le pouvoir.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Robin

Robin

Messages : 1363
Date d'inscription : 13/02/2011

Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande Empty
MessageSujet: Re: Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande   Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande EmptyVen 15 Juil 2016, 15:37

et surtout pour l'assumer.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4600
Date d'inscription : 08/01/2012

Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande Empty
MessageSujet: Re: Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande   Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande EmptySam 01 Juil 2017, 18:42

La dette publique a augmenté de 341 milliards d'euros durant le quinquennat Hollande

Selon l'Insee, la dette de l'ensemble des administrations publiques françaises, mesurée selon les critères de Maastricht, atteint désormais 98,9% du Produit intérieur brut.

La dette publique française s'est établie à 2209,6 milliards d'euros au premier trimestre 2017, en hausse de 62,3 milliards par rapport au trimestre précédent, a annoncé ce vendredi l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). En 2012, année d'élection de François Hollande, la dette s'établissait à 1868 milliards d'euros. Lors du quinquennat de François Hollande la dette publique s'est donc creusée de 341,6 milliards d'euros.

Le bilan de François Hollande étrillé par la Cour des comptes

La dette publique atteint aujourd'hui 98,9% du Produit intérieur brut (PIB) et, selon l'OCDE, elle devrait dépasser le taux symbolique des 100% du PIB en 2018. D'après l'Insee, ce dérapage s'explique principalement par la contribution de l'Etat à la dette, qui a augmenté de 49,5 milliards d'euros, dont 39,5 milliards pour la dette négociable à long terme et 13,7 milliards pour celle à court terme.

Jeudi, dans un audit remis au premier ministre Édouard Philippe, la Cour des comptes a étrillé le bilan du dernier président de la République. Selon les sages de la rue Cambon, l'ex-président a camouflé l'état dramatique des finances publiques, avant de passer la main à Emmanuel Macron.
«Nous héritons d'un dérapage de huit milliards d'euros. Huit milliards de promesses non financées, de chèques en bois (...) C'est inacceptable», a fustigé Édouard Philippe, après avoir reçu l'audit sur les finances publiques des mains de Didier Migaud, le premier président de la Cour.

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017/06/30/20002-20170630ARTFIG00149-la-dette-publique-a-augmente-de-341-milliards-d-euros-durant-le-quinquennat-hollande.php

Selon l'INSEE, selon l'OCDE, selon la Cour des comptes... Il manque les chiffres du chômage révisés selon une source sûre, pour compléter le titre du sujet, mais c'est surement en cours.
voir aussi :
http://www.plateaufontenay.net/t1285-croissance-2014-revue-a-la-baisse-deficit-2013-revu-en-hausse#96789


Dernière édition par Salamandre le Dim 02 Juil 2017, 08:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

Gérard

Messages : 4189
Date d'inscription : 08/07/2010

Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande Empty
MessageSujet: Re: Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande   Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande EmptySam 01 Juil 2017, 19:35

L'addition va être lourde et douloureuse pour les classes moyennes et les retraités

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande Empty
MessageSujet: Re: Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande   Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande EmptySam 01 Juil 2017, 20:30

Vivre au dessus de ses moyens durait depuis trop longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea

Messages : 4283
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 71
Localisation : Fontenay sous Bois

Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande Empty
MessageSujet: Re: Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande   Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande EmptyDim 02 Juil 2017, 08:09

Libellule a écrit:
Vivre au dessus de ses moyens durait depuis trop longtemps.

En espérant que cela cesse, en attendant ce sont toujours les mêmes qui dégustent et ce de plus en plus.
Faire croire que l' on peut remédier à ces problèmes sans effort (financier et autres, faire payer les riches!) c' est de la démagogie mortifère.
Revenir en haut Aller en bas
celine



Messages : 398
Date d'inscription : 20/08/2010

Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande Empty
MessageSujet: Re: Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande   Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande EmptyDim 02 Juil 2017, 10:30

Libellule a écrit:
Vivre au dessus de ses moyens durait depuis trop longtemps.


Les villes aussi vivent au-dessus de leurs moyens !!
Pour satisfaire leurs besoins souvent non indispensables, elles n'hésitent pas à taxer toujours plus et toujours les mêmes y compris la classe moyenne qui est déterminée opportunément par des revenus de plus en plus bas.

Quand penseront-elles à faire des économies sur certains postes au lieu de piocher dans le portefeuille de leurs habitants ?
Revenir en haut Aller en bas
Robin

Robin

Messages : 1363
Date d'inscription : 13/02/2011

Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande Empty
MessageSujet: Re: Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande   Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande EmptyDim 02 Juil 2017, 10:38

En oubliant les projets pharaoniques tel un théâtre parfaitement inutile sauf à satisfaire certains égos !
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

Gérard

Messages : 4189
Date d'inscription : 08/07/2010

Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande Empty
MessageSujet: Re: Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande   Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande EmptyDim 02 Juil 2017, 11:02

Le théâtre est loin d'ouvrir sa billetterie.
En attendant, mon moral n'étant pas au beau fixe, je prévois une augmentation de la CSG environ 400 euros par an et par personne, un maintien de la taxe d'habitation que M.Clerget va augmenter pour compenser les 80% qui ne la paient pas, il dira que ce n'est pas de sa faute.
Une augmentation de la taxe foncière pour combler le déficit de la taxe d'habitation et satisfaire les exigences du territoire, un blocage des retraites, une augmentation des tarifs publics et des produits d'usage quotidien.
Bref, on va déguster.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande Empty
MessageSujet: Re: Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande   Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande EmptyDim 02 Juil 2017, 11:33

L'harmonisation fiscale du territoire rend cette hypothèse peu probable. Mais bon. On peut l'émettre. Côté théâtre j'ai toujours indiqué qu'il ne fallait se la jouer trop tôt.

L'Arlesienne. Une vraie pièce de théâtre à relire. Qui sera Vivette? À suivre sereinement.
Revenir en haut Aller en bas
celine



Messages : 398
Date d'inscription : 20/08/2010

Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande Empty
MessageSujet: Re: Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande   Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande EmptyDim 02 Juil 2017, 12:40

Libellule a écrit:
L'harmonisation fiscale du territoire rend cette hypothèse peu probable. Mais bon. On peut l'émettre. Côté théâtre j'ai toujours indiqué qu'il ne fallait se la jouer trop tôt.

L'Arlesienne. Une vraie pièce de théâtre à relire. Qui sera Vivette? À suivre sereinement.

Je me trompe ou pas ? Je croyais qu'il y avait déjà des dépenses pour études déjà faites, un appel d'offre et ???
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande Empty
MessageSujet: Re: Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande   Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande EmptyDim 02 Juil 2017, 13:30

Non, vous ne vous trompez pas.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4600
Date d'inscription : 08/01/2012

Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande Empty
MessageSujet: Re: Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande   Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande EmptyDim 02 Juil 2017, 13:50

Localement, nous entendons maudire depuis des années le gouvernement, les successifs même, pour cause de diminution des dotations aux collectivités locales (municipalités, départements, ou région).
La vérité, c'est que là encore on demande au gouvernement de distribuer l'argent qu'il n'a pas, ou plus depuis longtemps.
La question en suspens est, en fait, la répartition des "efforts" dans la nécessaire réduction des dépenses. Y compris la définition des priorités, dépenses à maintenir, les autres dépenses devant être doublement réduites.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande Empty
MessageSujet: Re: Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande   Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Chômage, impôts, dépenses : les manipulations de François Hollande
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amélie Mauresmo
» LFLL Lyon-Saint Exupéry
» Françoise Dorléac
» La communication ou les éléments de langage du SIRPA GIE
» Création de l'armée française

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: