Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Contre-feu de fin juillet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
thierry

avatar

Messages : 707
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Contre-feu de fin juillet   Lun 25 Juil 2016, 19:28

Dix jours après les attentats de Nice, et afin de faire oublier les fautes du pouvoir, la gauche lance cette semaine une série de contre-feux ayant pour but de faire oublier leurs fautes dans la gestion de la sécurité des français.

C'est plutôt bien orchestré - mieux que l'état d'urgence - ca se traduit pas des articles qui visent à discréditer les personnes en 1ère ligne sur l'événement, mais aussi une intervention ce matin du premier ministre qui rappelle à Estrosi qu'il a été élu aussi par des voix de gauche.

La campagne de contre feu est donc lancée ce lundi, même sur ce forum.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14519
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Contre-feu de fin juillet   Lun 25 Juil 2016, 19:37

Feu et contre feu. Un résumé intéressant fourni par la voie de l'Amérique.

La polémique en France sur la sécurité à Nice le soir de l'attentat du 14 juillet a tourné à l'aigre dimanche, une responsable policière de la ville accusant de pressions le pouvoir socialiste qui dénonce en retour une manipulation de l'opposition de droite.
La tuerie de Nice, la plus grave attaque terroriste en Europe depuis les attentats de Paris en novembre 2015 et de Bruxelles le 22 mars, a fait 84 morts et plus de 350 blessés, fauchés par un camion lancé contre la foule sur la Promenade des Anglais.

La droite, qui gère la ville, et l'extrême-droite, qui y est très implantée, fustigent depuis lors le gouvernement socialiste, attribuant au ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve la responsabilité des failles présumées du dispositif sécuritaire le soir du carnage.

Le contexte politique est propice à la surenchère, à moins d'un an des élections présidentielle et législatives de 2017.

Dans un entretien au Journal du dimanche (JDD), Sandra Bertin, qui dirige la vidéosurveillance à la police municipale de Nice, s'est dit victime de pressions le 15 juillet d'un commissaire "envoyé" par l'Intérieur, qui l'a "mise en ligne" avec le ministère.

Elle dit alors avoir été "harcelée", sommée de détailler, dans un rapport sur les images de la soirée de la veille, la présence de la police municipale et "de bien préciser que l'on voyait aussi la police nationale sur deux points dans le dispositif de sécurité".

"On m'a ordonné de taper des positions spécifiques de la police nationale que je n'ai pas vues", accuse-t-elle.

Sur la sellette depuis plusieurs jours, Bernard Cazeneuve, à qui le président François Hollande a renouvelé vendredi "toute (sa) confiance", a contre-attaqué en annonçant une plainte pour "diffamation".

Le ministère a démenti toute intervention ou échange avec la responsable niçoise, qu'il a appelée à produire les preuves de ses accusations.

"Les polémiques et manipulations qui portent atteinte à la police nationale, à ses dirigeants et à son ministre doivent cesser", a renchéri le patron de la police nationale, Jean-Marc Falcone.

"Accusations indignes"

Comment le tueur de Nice a-t-il pu lancer son semi-remorque de 19 tonnes sur la foule arpentant la Promenade des Anglais le soir de l'attentat? Les interrogations sur la sécurisation de l'artère ont été nourries par des informations jeudi du journal Libération.

Selon le quotidien de gauche, une seule voiture de police municipale barrait l'accès à la zone piétonne quand Mohamed Lahouaiej Boulhel a engagé le camion dans sa course meurtrière. Elle avait relevé deux heures avant une voiture de la police nationale.

La polémique porte aussi depuis quelques jours sur une demande faite par la justice à la ville de Nice de détruire des copies d'enregistrements de vidéosurveillance durant l'attentat. La municipalité a crié à la "destruction de preuves".

"Le ministère de l'Intérieur donne le sentiment de chercher à empêcher que n'éclate la vérité dans ce qui devient une affaire d'État", a dénoncé dimanche le parti d'extrême droite Front national (FN), jugeant "accablant" le témoignage de Sandra Bertin.

Les propos de la policière municipale sont "un élément de plus qui démontre que quelque chose n'est pas transparent", a renchéri Eric Ciotti, député niçois de droite proche de l'ex-président Nicolas Sarkozy.

"Les accusations indignes de ce jour s'inscrivent dans la suite des polémiques virulentes que certains élus de Nice ont souhaité entretenir puis alimenter", s'est emporté au contraire Bernard Cazeneuve.

Le ministre a implicitement pointé du doigt une manipulation orchestrée par le patron de la droite niçoise et président de la région, Christian Estrosi, l'élu le plus offensif contre le gouvernement, qui a récusé en retour des "accusations scandaleuses d'instrumentalisation".

L'attentat du 14 juillet est un coup dur pour cet ex-maire de Nice, toujours adjoint à la sécurité. M. Estrosi s'est souvent targué d'avoir fait de Nice une des villes les plus sûres de France, grâce au réseau de vidéosurveillance le plus développé du pays.

Avec AFP
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14261
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Contre-feu de fin juillet   Lun 25 Juil 2016, 19:55

Bon sang ! c'est intolérable ! il y aurait en France des électeurs qui ne seraient pas de gauche. Pourtant nous sommes si bien gouvernés ! les ingrats !

Il y a des gens qui refusent de se laisser tuer même si le premier ministre prétend que c'est inévitable, comble d'audace lorsqu'il y a des morts ils demandent des comptes et s'étonnent que l'on détruisent les vidéos du carnage.

C'est bien la preuve qu'il n'aiment pas notre excellent ministre de l'intérieur!



Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 707
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Contre-feu de fin juillet   Lun 25 Juil 2016, 20:28

Confirmé, ça va être la semaine où le gouvernement et sa clientèle vont lance des contre-feux pour charger Estrosi
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14519
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Contre-feu de fin juillet   Lun 25 Juil 2016, 20:34

Se discréditer les uns les autres avec des séries de feux et de contre feux est-ce vraiment ce qu'il faut faire, surtout en faisant croire qu'il n'y a que la gauche qui critiquerait la bien pensante droite sécuritaire.

Un exemple parmi d'autres : Geoffroy Didier fustige la suppression des postes de policiers par Nicolas Sarkozy

Le candidat à la primaire critique la fin de la double peine décidée par la droite. Il souhaite aussi une intervention des troupes françaises au sol contre l'État islamique.
Émancipé de Nicolas Sarkozy, Geoffroy Didier l'est totalement. Y compris dans le débat qui agite la droite sur les conséquences des attentats islamistes commis en France. Le candidat à la primaire de la droite n'hésite pas à étriller le bilan de sa propre famille politique. «Sous des gouvernements de droite, pourquoi a-t-on abandonné la double peine puis baissé le nombre de militaires, de policiers et de gendarmes? L'humilité s'impose à chacun de nous», dit-il lundi. Et qu'importe si lui-même a été le conseiller de Brice Hortefeux au ministère de l'Intérieur. «Le mal est profond, les responsabilités malheureusement partagées», admet-il. Diverses sources par AFP
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3575
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Contre-feu de fin juillet   Lun 25 Juil 2016, 20:43

Et les parlementaires ou ministres Verts ou assimilés que font-ils dans ce sinistre feuilleton, que proposent-ils?

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14261
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Contre-feu de fin juillet   Lun 25 Juil 2016, 20:44

Puisque la gauche était informée, savait combien la droite était nocive...  que n'a t elle "détricoté"

Pour flanquer par terre la non imposition des heures supplémentaires ils ont fait, pour d'autres mesures pas de problème... alors depuis 4 ans ils ne se sont rendus compte de rien.

Ils étaient meilleurs dans l'opposition... lorsque l'on est aux manettes et que l'on a tous les pouvoirs comment expliquer un pareil bilan ?

On va sous peu nous expliquer que sarko est préfet des Alpes Maritimes et encore ministre de l'intérieur.

Ce ne sont pas sources AFP mais les observations que tout le monde peut faire sans l'aide des médias.

PS : les verts ils cherchent les bonnes places... on ne peut pas tout faire.
On disait que le colonel toujours placé jamais gagnant se voyait à l'intérieur ou aux armées... Il devrait postuler il va peut être y avoir un poste à pourvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14519
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Contre-feu de fin juillet   Lun 25 Juil 2016, 22:20

Gérard a écrit:
Et les parlementaires ou ministres Verts ou assimilés que font-ils dans ce sinistre feuilleton, que proposent-ils?

De veiller à défendre la cohésion nationale. Itou pour les membres de l'udi ou du modem et d'une gauche à vocation humaniste, et parfois pacifiste. Ne pas alimenter outre mesure les feux et contre feux, et montrer les limites du combat frontal (sans jeu de mots) entre les detenteurs actuels des manettes du pouvoir et leurs principaux compétiteurs.

Les verts n'étant pas en mesure à eux seuls d' influer voire d' influencer la bataille de chiffonniers en cours.

Pour ma part, je pose plus de questions que je n'apporte véritablement de réponses, car de ma place, j'ai conscience de ne pas pouvoir faire grand chose. Il semblerait que des personnes en auraient de toutes faites, sur ce forum. Rien de bien concret quand on y regarde de près. Beaucoup de gonflette sentencieuse. Mais guère plus.

Mais cela devenant incorrect de le dire, je m'abstiens de plus en plus.

D'où le rang de citoyen lambda que je m'efforce de conserver, mes convictions bien chevillées au corps néanmoins.

Je serai content si tous les écologistes savaient aussi se rapprocher pour défendre des convictions communes, mais c'est un autre sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3575
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Contre-feu de fin juillet   Lun 25 Juil 2016, 22:29

Sage, humble, modeste et réaliste position!

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Contre-feu de fin juillet   Mar 26 Juil 2016, 02:51

Alors que ce profilent les jeux de Rio, j' ai l' impression de revoir "Spartacus" avec nos politiques dans le rôle des gladiateurs et moi en tant que spectateur.
A la fin du combat le vainceur pourra chanter le nouvel hymne des combattants : "S' il n' en reste qu' un, je serai celui la"!
Revenir en haut Aller en bas
 
Contre-feu de fin juillet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: