Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Migrants, passeurs et associations à Calais

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
tonton christobal

avatar

Messages : 16087
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Migrants, passeurs et associations à Calais   Mar 26 Juil 2016, 20:44

Rappel du premier message :

Calais: un migrant tué lors de rixes dans la "Jungle"

AFP, publié le mardi 26 juillet 2016 à 10h16

Calais: un migrant tué lors de rixes dans la "Jungle", une première
Un migrant éthiopien a été tué lors de rixes dans la nuit de lundi à mardi aux abords de la "Jungle" de Calais, une première, a-t-on appris auprès de la préfecture du Pas-de-Calais.
Deux rixes, qui ont également fait six blessés, ont éclaté "à proximité du camp opposant des migrants africains (Soudanais, Erythréens, Ethiopiens) et afghans", a rapporté à l'AFP un porte-parole de la préfecture. Des coups de couteau et de bâton ont été échangés.

Un migrant éthiopien, âgé de 37 ans, est mort transpercé au thorax par un coup de couteau. Il a été transporté à l'hôpital de Calais par un militant de No Border (collectif prônant l'abolition des frontières, ndlr), a précisé cette source.
Il s'agit du premier tué au cours d'une rixe entre migrants depuis la formation de la "Jungle" au printemps 2015. Le 26 mai, des affrontements entre Afghans et Soudanais avaient fait 40 blessés.

Une première rixe, vers 01H15, a fait quatre blessés éthiopiens et érythréens dont un grave; une deuxième, peu avant 04H00, a fait deux blessés érythréens. Toutes les blessures sont la conséquence de coups de couteau ou de coups de bâtons.
Des CRS sont intervenus plusieurs fois, a affirmé une source policière, qui a également fait état, comme souvent, d'une trentaine de barrages posés dans la nuit sur la rocade portuaire et l'autoroute A16 par des migrants souhaitant monter dans des camions.

Environ 4.500 migrants selon les autorités et 7.000 selon les associations vivent dans la "Jungle" de Calais, dans l'espoir de rejoindre l'Angleterre.

------------------------------

Heureusement les archers du roi pour une fois ne sont pas en cause...

On reçoit et on va répartir... et en 2017 on vote ! salauds de populistes d'où vient tout le mal...

Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 13499
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Migrants, passeurs et associations à Calais   Dim 11 Mar 2018, 07:48

Citation :
---/---
Un double langage, déclinaison calaisienne du « en même temps » macronien ? Côté préfecture, en effet, même si une réunion avec certaines associations, triées sur le volet, a été organisée en urgence vendredi matin et qu’une autre aura lieu lundi 12 au soir, la situation est officiellement sous contrôle. « La préfecture n’est pas inquiète car la prestation de l’opérateur La Vie active est fiable, accessible à tous et répond aux besoins nutritionnels des personnes », répond-on avant d’ajouter qu’« après une phase d’observation, la population migrante commence à le comprendre »… Ce week-end, pourtant, en attendant que l’Etat fasse évoluer son dispositif, la Refugee Community Kitchen, mise en sommeil pour Calais, prépare à nouveau 500 repas à servir deux fois par jour dans la lande. Chacun sentant bien le danger d’avoir un demi-millier de jeunes gens exclus de tout, laissés dehors épuisés et en plus affamés. Certains craignent la violence, d’autres qu’ils ne multiplient les risques pour passer coûte que coûte en Grande-Bretagne.

Sangkul est de ceux-là. Dans la zone industrielle voisine de l’ancienne jungle, il fait partie de la petite vingtaine de très jeunes Erythréens et Ethiopiens qui se chauffent autour d’un feu, vendredi après-midi, la mine fermée. Difficile d’échanger. La tension est palpable. Dans la rue derrière, Caroline Cottet, cofondatrice du Women’s Center, rencontre elle aussi « des jeunes gens qui ont faim, mais sont solidaires » et déterminés à faire connaître la longue liste de leurs protestations.

Aux violences des réquisitions de leur tente, s’ajoute désormais « l’absence d’information sur l’enquête sur les quatre Erythréens grièvement blessés le 2 février. Tous savent qui a tiré les coups de feu, mais l’enquête semble au point mort. Personne n’a même interrogé les Erythréens blessés, et ceux qui se sont spontanément présentés pour témoigner ont été retenus à la police », déplore Christian Salomé.

Pour faire baisser durablement la tension du lieu, les associations ont une série d’idées qui remettraient un peu d’humanité sur cette zone, tout en évitant de créer un « appel d’air ». L’autorisation de monter des tentes la nuit ou de disposer d’un espace de répit de jour ont été évoqués en préfecture.
http://abonnes.lemonde.fr/societe/article/2018/03/10/a-calais-les-migrants-refusent-les-repas-de-l-etat_5268735_3224.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16087
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Migrants, passeurs et associations à Calais   Dim 11 Mar 2018, 18:17

Pour ma part pas surpris par ce "rebondissement"

La manipulation continue... comment expliquer que des gens en danger chez eux arrivés en France fassent tout pour se soustraire à toute mesure de l'état ?

Lorsque l'on a faim, de l'on est démuni, que l'on a de quoi se restaurer à portée de la main et que l'on se permet de refuser ce qui est offert on devrait se poser des question sur la réalité des situations surtout si l'on est en France que l'on reçoit de l'aide mais que l'on se soustrait à tout contrôle.

Pas de photo, pas de prise d'empreinte...  pas d'enregistrement et l'affaire perdure depuis des mois voire des années. On n'est débouté du droit d'asile en Allemagne on vient en France et ainsi de suite... Résultat normal du non respect de la "règle de Dublin" Tu donnes, je prends et tu ne me connais pas.

Nos politicards vont leur envoyer la" gentille police de voisinage" qui va devenir celle des concierges munis de  tablette individuelle et portatives pour remettre de l'ordre dans le foutoir.

"en même temps" ce sera le rodéo permanent sur les routes avec attaques nocturnes de camions, bagarres journalières, coups de couteaux de barres de fer et de feu, vols, agressions et terreur pour les habitants du secteur.

On va s'étonner que la région traditionnellement ancrée à gauche se mette à "mal voter" salauds de populistes !

PS un de ces jours une indiscrétion ou une investigation moins "naïve" que le bla bla larmoyant habituel nous apprendra (les initiés le savent sans doute déja sinon c'est à désespérer des services spécialistés) que ces "refus de repas" résultent d'un ordre donné et appliqué sous la contrainte... le plus intéressant sera bien sur d'identifier l'origine de la mesure, d'évaluer à qui elle profite mais surtout de ne rien dévoiler au public.


Dernière édition par tonton christobal le Dim 11 Mar 2018, 22:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16087
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Migrants, passeurs et associations à Calais   Dim 11 Mar 2018, 18:43

L'appel à l'aide de la ville de Nantes pour gérer des migrants
Par Auteur valeursactuelles.com / Samedi 10 mars 2018 à 16:04 48

Migration. Des migrants ont été expulsés de l'université de Nantes mercredi dernier. Depuis, ils occupent un bâtiment de Nantes Métropole, selon les informations de Presse Océan.

Après l'université, les migrants, aidés par des étudiants, ont décidé d'occuper une ancienne maison de retraite de Nantes, appartenant à Nantes Métropole. Ils s'y sont installés depuis jeudi dernier alors que la veille, il aura fallu, selon les informations de Presse Océan, 300 policiers pour les évacuer de l'université qu'ils occupaient depuis plusieurs mois. Selon 20 minutes, le nouvel établissement choisi par les migrants dispose d’eau et d’électricité et compte une soixantaine de chambres et un réfectoire.

et nos étudiants où étudiaient ils ? ce n'est pas la question !

L'État doit prendre ses responsabilités
Alors que la maire de Nantes a décidé de ne pas déloger les migrants le temps de la trêve hivernale elle demande "solennellement la tenue de la table ronde que j’ai proposée à l’État depuis des semaines voire des mois. […] Une mobilisation collective est indispensable". Son discours est soutenu par Aïcha Bassal, l'adjointe au maire qui en appelle à la responsabilité de tous pour régler la question des migrants. Elle a tenu à rappeler qu'en 2014, la ville de Nantes accueillait 50 migrants dans le Centre nantais d’hébergement des réfugiés pour le compte de l'État alors qu'ils sont 124 aujourd'hui.

--------------------------

Je connais des migrants utiles.

On en a injecté un bon nombre dans un bourg de province de l'Allier, trois d'entre eux renforcent l'équipe de foot locale.

Pour les autres on va on vient certains partent, d'autres arrivent... visiblement ils ne manquent de rien et nul doute qu'ils vont financer ma retraite.

L'immigration une chance pour la France !
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16087
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Migrants, passeurs et associations à Calais   Mar 13 Mar 2018, 17:45




sur cette carte ne figurent ni l'Italie ni l'Allemagne où semble t il ça gigote quelque peu sur la question...

étant entendu qu'en France tout le monde est d'accord pour recevoir et répartir.


Dernière édition par tonton christobal le Mar 13 Mar 2018, 17:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16087
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Migrants, passeurs et associations à Calais   Mar 13 Mar 2018, 17:46

Quand la révolte des peuples occidentaux menace l’Europe de Bruxelles
On se souvient de la boutade de Bill Clinton, à peine élu président des Etats-Unis, en 1992, lancée à George Bush, qui se croyait assuré de sa réélection, après sa campagne victorieuse en Irak: « L’économie, idiot ! » On pourrait aujourd’hui parodier la boutade clintonienne :
« L’immigration, idiot ! »
En Italie après l’Allemagne, en Autriche après le Brexit: à chaque fois, l’immigration s’impose comme le thème majeur des élections. A chaque fois, elle déboulonne les sortants et offre la victoire aux formations les plus déterminées à la combattre. Merkel puis Renzi sont les grandes victimes, l’AFD puis la Ligue, les grands vainqueurs.
Nos médias expliquaient il y a peu que la coupure se situait entre l’est et l’ouest de l’Europe, entre des sociétés encore archaïques qui n’avaient pas de longue tradition démocratique, celles de l’Est, et les nôtres, vieilles démocraties admirables, sociétés multiculturelles détachées de leurs racines chrétiennes, Etats de droit impeccables.
Tout cela n’était qu’un mythe. Les élections en Europe de l’Ouest prouvent que les peuples occidentaux sont d’accord avec les dirigeants de l’Est. L’alliance est à portée de main. Ceux qui se lamentaient sur la coupure du continent peuvent se consoler. Mais la réconciliation se fera sur le dos des élites occidentales. Et sur leurs fameuses « valeurs » érigées en principes fondateurs de l’Union.

.../...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16087
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Migrants, passeurs et associations à Calais   Mar 13 Mar 2018, 17:48

.../...

C’est là le noeud gordien de ce drame historique. La vague migratoire inouïe que nous subissons n’est pas un effet secondaire de l’Union européenne. Elle est la quintessence de son idéologie – on pourrait dire de sa philosophie qui, hantée par le souvenir hitlérien, considère qu’une nation ne repose plus sur un peuple ni sur une terre, mais sur des valeurs ; que les frontières sont des barrières inutiles et même nuisibles au commerce ; que les hommes sont interchangeables, simples producteurs et consommateurs sans passé, racines ni identité ; que les Etats n’ont le droit ni de repousser les étrangers qui viennent sur leur sol, ni de les discriminer en conservant des privilèges (sociaux) à leurs nationaux, ni même de les assimiler à la culture dominante de leur nation.
C’est ce qu’à Bruxelles on appelle avec emphase les sociétés ouvertes et l’Etat de droit. On dit communément que l’Europe a laissé l’Italie seule face à la vague migratoire qui déferle sur ses côtes. C’est pire que cela. L’Europe, par la jurisprudence de ses juges, a obligé l’Italie à accueillir tous ceux qui voulaient l’envahir, à sauver toutes les embarcations, à la plus grande joie des passeurs, et lui a pratiquement interdit de les renvoyer chez eux.
Cette révolte des peuples occidentaux, au coeur des pays fondateurs de l’Union, menace l’Europe comme jamais. A Bruxelles, on doit désormais choisir : défendre les fameuses « valeurs » ou subir les coups de bélier des peuples. C’est une question de vie ou de mort. Pour l’Europe, mais aussi pour les nations qui la composent. Lamartine disait :
« Toutes les fois qu’une théorie est en contradiction avec le salut d’une société,
c’est que cette théorie est fausse ; car la société est la vérité suprême. »

Eric Zemmour pour le Figaro Magazine

---------------------

Pas de problème macron sera le chef de l'Europe et le rempart contre le populisme...

Revenir en haut Aller en bas
joseph1



Messages : 322
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: Migrants, passeurs et associations à Calais   Mer 14 Mar 2018, 04:11

Eric Zemmour est toujours intéressant à lire. Merci d 'avoir posté cet article.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16087
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Migrants, passeurs et associations à Calais   Mer 04 Avr 2018, 21:55

La France doit faire "davantage" pour les migrants autour de Calais, selon l'ONU

le mercredi 04 avril 2018 à 11h25


Trois experts des droits de l'Homme de l'ONU se sont inquiétés mercredi de la "situation inhumaine" des migrants dans le nord de la France et exhortent Paris à faire "davantage" pour leur fournir eau et abris d'urgence.

"Les migrants et les demandeurs d'asile situés le long de la côte du nord de la France et ceux qui ne peuvent pas être accueillis dans le gymnase de Grande-Synthe vivent une situation inhumaine", a estimé dans un communiqué Léo Heller, rapporteur spécial de l'ONU sur les droits à l'eau potable et à l'assainissement.

"Ils logent dans des tentes, sans toilettes, et se lavent dans des eaux polluées d'une rivière ou d'un lac", a-t-il souligné, estimant que "des efforts ont été faits", mais "qu'ils ne sont pas suffisants".

"Nous sommes préoccupés par les politiques migratoires toujours plus rétrogrades et les conditions insalubres dans lesquelles vivent les migrants", a de son côté affirmé le rapporteur spécial de l'ONU sur les droits de l'Homme des migrants, Felipe Gonzalez Morales, cité dans le communiqué.

"Les migrants, indépendamment de leur statut, ont des droits humains, sans aucune discrimination (...). En les privant de leurs droits (...), la France viole ses obligations internationales en matière de droits de l'homme", a-t-il estimé.

MM. Heller et Gonzales Morales, auxquels s'associe Michel Forst, rapporteur spécial de l'ONU sur la situation des défenseurs des droits de l'homme, lancent également "un appel à l'action pour arrêter le harcèlement et l'intimidation des bénévoles et (d)es membres des ONG qui fournissent une aide humanitaire aux migrants".

"Ils exhortent la France à honorer ses obligations et à promouvoir le travail essentiel des défenseurs des droits de l'Homme", conclut le communiqué.

Selon les estimations citées par les experts, quelque "900 migrants et demandeurs d'asile vivent à Calais, 350 à Grande-Synthe et un nombre inconnu dans d'autres régions de la côte nord de la France vivent sans accès à des abris d'urgence et sans accès régulier à l'eau pot

------------------


Pas de problème on accueille on reçoit on loge et on paye des impôts...

vive la teutonne, vive juncker et bravo l'ONU... à temps perdu on fera respecter les lois internationales... mais ce n'est pas le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16087
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: La France est le pays où le droit est respecté ! force reste à la loi !   Sam 05 Mai 2018, 07:20

Post déplacé - Modérateur

Calais : une cinquantaine de migrants attaquent des CRS après des démantèlements

Plus tôt dans la journée, dans la même zone, les forces de l'ordre avait procédé à la destruction de deux bidonvilles.

Une cinquantaine de migrants armés de bâtons et de pierres ont encerclé et attaqué une patrouille de CRS vendredi après-midi dans la zone industrielle de Calais. Deux blessés légers ont été recensés parmi les forces de l'ordre.

Un véhicule de police a été endommagé. Des renforts, envoyés sur place, ont fait usage de gaz lacrymogènes mais n'ont procédé à aucune interpellation parmi les migrants d'origine africaine. Selon la préfecture, les migrants ont rapidement été dispersés et la situation est redevenue calme.

Les incidents se sont produits à 500 mètres de l'ancienne « Jungle », un bidonville démantelé il y a 18 mois, proche de la rocade portuaire très fréquentée par les migrants et où sont distribués quotidiennement des repas par une association mandatée par l'État.

Deux démantèlements dans la matinée

Plus tôt dans la journée, les forces de l'ordre avait procédé au démantèlement de deux camps dans la zone. Des opérations de « désquattage » régulièrement dénoncés par les associations et les exilés, qui y voient le moteur de la tension avec les autorités.

Entre 300 et 600 migrants, selon les sources, vivent à Calais et aux alentours dans l'espoir de rejoindre la Grande-Bretagne. Ils tentent régulièrement de monter dans des camions qui prennent les car-ferries partant du port de Calais pour Douvres (sud-est de l'Angleterre).

-----------------------

entre NDDL, Calais et les manifestations à Paris on voit que l'école flanby a fait des adeptes...

on est plus fort pour mettre out les adversaires politiques dans les campagnes électorales que pour rétablir l'ordre dans le pays.



Revenir en haut Aller en bas
 
Migrants, passeurs et associations à Calais
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Migrants, passeurs et associations à Calais
» Calais - Migrants : une ITT de 20 jours pour un CRS agressé .
» Liste des refuges et associations chats du NORD PAS DE CALAIS
» Arrêt de l'accueil des réfugiés et des migrants - Avant et après Cologne
» Pas De Calais 62 Relevés bms

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: