Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 le "vivre ensemble" dans toute sa splendeur !

Aller en bas 
AuteurMessage
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

le "vivre ensemble" dans toute sa splendeur ! Empty
MessageSujet: le "vivre ensemble" dans toute sa splendeur !   le "vivre ensemble" dans toute sa splendeur ! EmptyMar 23 Aoû 2016, 19:47

Polémique sur l'organisation d'un camp d'été "décolonial" non-mixte
AFP, publié le mardi 23 août 2016 à 19h14
Reims: polémique sur l'organisation d'un camp d'été "décolonial" excluant les personnes blanches de peau à Reims
Un séminaire de formation à l'antiracisme réservé uniquement aux victimes du "racisme d'Etat", excluant ainsi les personnes blanches de peau ,
se déroulera du 25 au 28 août au Centre international de séjour de Reims, suscitant un début de polémique sur sa tenue.
"Le camp s'inscrit dans la tradition des luttes d'émancipations décoloniales anti-capitalistes et d'éducation populaire", affiche le site internet de l'événement.
180 participants s'y sont inscrits, a confirmé à l'AFP Sihame Assbague, co-organisatrice de l'événement aux côtés de la militante féministe radicale Fania Noël et connue par ailleurs pour être la porte-parole du collectif "Stop au contrôle au faciès".
Les organisatrices n'indiquent cependant nulle part que le camp d'été est anti-blanc, mais ont choisi de l'ouvrir uniquement aux victimes de "racisme structurel", excluant de facto les personnes blanches.
"Quels que soient les groupes sociaux dominés concernés, il nous semble que oui, la non-mixité est une nécessité politique", écrivent les organisatrices sur leur site internet.
Le programme comprend des formations, ateliers et tables rondes pour "construire des résistances", allant de la "lutte anti-négrophobie" au "féminisme décolonial" en passant par la désobéissance civile.
La tenue de ce camp a suscité un début de polémique, notamment sur Twitter où plusieurs utilisateurs se sont émus de ce "racisme anti-blancs".
En revanche, pour Martine Solczanski, directrice du centre de séjour, le séminaire n'interfère pas avec les principes de non-discrimination défendus par son établissement. "Nous avons traité leur demande de réservation comme tous les groupes et professionnellement ça ne me pose pas de problème", a-t-elle réagi.
"Le travail de prise de conscience fait par les associations de lutte contre le racisme est légitime, mais ne doit jamais être fait de façon provocatrice d'autant que si l'accès est vraiment restreint, cela devient en plus illégal", a critiqué Noémie Michelin, responsable de l'antenne rémoise de la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra).
"Rien ne permet d'interdire cette rencontre à ce jour", a fait savoir la Ville de Reims, qui siège au conseil d'administration du centre de séjour et s'est entretenue avec l'organisation de ce stage aux "intentions discutables", selon elle.
Interpellée sur la tenue d'un camp d'été par le député Bernard Debré le 27 avril à l'Assemblée nationale, la ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem avait condamné des initiatives "inacceptables", estimant qu'elles confortaient "une vision racisée et raciste de la société qui n'est pas la nôtre".
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14681
Date d'inscription : 30/05/2011

le "vivre ensemble" dans toute sa splendeur ! Empty
MessageSujet: Re: le "vivre ensemble" dans toute sa splendeur !   le "vivre ensemble" dans toute sa splendeur ! EmptyMar 23 Aoû 2016, 20:56

tonton christobal a écrit:
---/---
180 participants s'y sont inscrits, a confirmé à l'AFP Sihame Assbague, co-organisatrice de l'événement aux côtés de la militante féministe radicale Fania Noël et connue par ailleurs pour être la porte-parole du collectif "Stop au contrôle au faciès".
---/---

Il me semblait que le porte-parole du collectif "Stop au contrôle au faciès" était l'élu fontenaysien Nassim Lachelache....

http://www.humanite.fr/requisitoire-contre-les-controles-au-facies-600829 a écrit:
---/---
« Beaucoup de victimes se disent aujourd’hui : à quoi bon se plaindre d’un “simple” contrôle abusif, quand d’autres subissent des assignations, des perquisitions ou des violences justifiées par le contexte antiterroriste ? » relève Nassim Lachelache, également porte-parole de Stop le contrôle au faciès et de l’association Fontenay Citoyen.
---/---
Source: http://www.humanite.fr/requisitoire-contre-les-controles-au-facies-600829
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

le "vivre ensemble" dans toute sa splendeur ! Empty
MessageSujet: Re: le "vivre ensemble" dans toute sa splendeur !   le "vivre ensemble" dans toute sa splendeur ! EmptyMer 24 Aoû 2016, 04:59

Il est notable que des gens qui font profession de lutter contre le racisme s'interdisent de penser que des blancs puissent être victimes de racisme.

Pas grave ce genre de postulat qui fait sursauter n'importe quel individu normalement intelligent passe très bien chez nos révoltés permanents humanistes de salon...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

le "vivre ensemble" dans toute sa splendeur ! Empty
MessageSujet: Re: le "vivre ensemble" dans toute sa splendeur !   le "vivre ensemble" dans toute sa splendeur ! EmptyJeu 25 Aoû 2016, 17:31

Reims : le "camp d'été décolonial" aura bien lieu malgré la polémique

Orange avec AFP, publié le jeudi 25 août 2016 à 16h12
A compter d'aujourd'hui 25 août et jusqu'au 28 se déroule à Reims, au Centre international de séjour, un "camp d'été décolonial", soit un séminaire de formation à l'antiracisme réservé uniquement aux victimes du "racisme d'État", excluant ainsi les personnes blanches de peau.
"Le camp s'inscrit dans la tradition des luttes d'émancipations décoloniales anti-capitalistes et d'éducation populaire", affiche le site internet de l'événement. 180 participants s'y sont inscrits, a confirmé Sihame Assbague, co-organisatrice de l'événement aux côtés de la militante féministe radicale Fania Noël et connue par ailleurs pour être la porte-parole du collectif "Stop au contrôle au faciès".
Les organisatrices n'indiquent cependant nulle part que le camp d'été est anti-blanc, mais ont choisi de l'ouvrir uniquement aux victimes de "racisme structurel", excluant de facto les personnes blanches. "Quels que soient les groupes sociaux dominés concernés, il nous semble que oui, la non-mixité est une nécessité politique", écrivent les organisatrices sur leur site internet.
Le programme comprend des formations, ateliers et tables rondes pour "construire des résistances", allant de la "lutte anti-négrophobie" au "féminisme décolonial" en passant par la désobéissance civile.
La tenue de ce camp a suscité un début de polémique, notamment sur Twitter où plusieurs utilisateurs se sont émus de ce "racisme anti-blancs".
En revanche, pour Martine Solczanski, directrice du centre de séjour, le séminaire n'interfère pas avec les principes de non-discrimination défendus par son établissement. "Nous avons traité leur demande de réservation comme tous les groupes et professionnellement ça ne me pose pas de problème", a-t-elle réagi.
"Le travail de prise de conscience fait par les associations de lutte contre le racisme est légitime, mais ne doit jamais être fait de façon provocatrice d'autant que si l'accès est vraiment restreint, cela devient en plus illégal", a critiqué Noémie Michelin, responsable de l'antenne rémoise de la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra).
"Rien ne permet d'interdire cette rencontre à ce jour", a fait savoir la Ville de Reims, qui siège au conseil d'administration du centre de séjour et s'est entretenue avec l'organisation de ce stage aux "intentions discutables", selon elle. Le maire Les Républicains Arnaud Robinet affirme sur France bleu Champagne-Ardennes que c'était à la préfecture d'intervenir : "je tiens à souligner que je n'ai jamais cautionné l'organisation d'un tel événement dans notre ville".
Interpellée sur la tenue d'un camp d'été par le député Bernard Debré le 27 avril à l'Assemblée nationale, la ministre de l'Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem avait condamné des initiatives "inacceptables", estimant qu'elles confortaient "une vision racisée et raciste de la société qui n'est pas la nôtre".
Florian Philippot, vice-président du Front National, s'est insurgé ce jeudi contre la tenue de ce camp. Dans un communiqué, il juge "parfaitement incompréhensible" l'autorisation de cet événement qu'il compare à un "'camp d'été' d'apartheid".  
Pour M. Philippot, "la République (est) une nouvelle fois défiée" , dans un contexte "de tension et de provocations répétées".
Sur le site internet de l'événement, ses organisatrices disent s'inscrire "dans la tradition des luttes d'émancipations décoloniales anti-capitalistes et d'éducation populaire". "La non-mixité est une nécessité politique", ajoutent-elles.
Ce séminaire met en exergue "la prolifération des groupes et associations communautaristes et racialistes", juge le vice-président du FN. M. Philippot appelle le préfet de la Marne à "prendre ses responsabilités", par souci "d'ordre public", et d'interdire l'événement.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




le "vivre ensemble" dans toute sa splendeur ! Empty
MessageSujet: Re: le "vivre ensemble" dans toute sa splendeur !   le "vivre ensemble" dans toute sa splendeur ! Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
le "vivre ensemble" dans toute sa splendeur !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Valls baisse dans les sondages.
» [60] Oise
» Début de collection MAC + Mon makeUp non MAC
» Un site médiéval près d'Argentan.
» festivals litteraires dans l'Eure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: