Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Jacques Julliard : « Qu'est-ce que l'islamo-gauchisme ? »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tonton christobal

avatar

Messages : 14289
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Jacques Julliard : « Qu'est-ce que l'islamo-gauchisme ? »   Sam 27 Aoû 2016, 17:38

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/08/26/31001-20160826ARTFIG00315-jacques-julliardqu-est-ce-que-l-islamo-gauchisme.php

Jacques Julliard : « Qu'est-ce que l'islamo-gauchisme ? »
Publié le 26/08/2016 à 19:44

FIGAROVOX/ARCHIVES - La gauche se divise sur le Burkini. L'historien Jacques Julliard dans ses carnets du Figaro avait livré une puissante réflexion sur l'islam et la gauche. Elle peut être éclairante dans le débat actuel.

Il y a un problème de l'islamo-gauchisme. Pourquoi et comment une poignée d'intellectuels d'extrême gauche, peu nombreux mais très influents dans les médias et dans la mouvance des droits de l'homme, ont-ils imposé une véritable sanctuarisation de l'islam dans l'espace politique français? Oui, pourquoi ces intellectuels, pour la plupart agnostiques et libertaires, se sont-ils brusquement pris de passion pour la religion la plus fermée, la plus identitaire, et, dans sa version islamiste, la plus guerrière et la plus violente à la surface du globe? Pourquoi cette étrange intimidation, parée des plumes de la morale? Pourquoi ne peut-on plus parler de l'islam qu'en présence de son avocat?

Le résultat est stupéfiant, aberrant. On vient en effet d'assister, en l'espace de deux ou trois ans, à la plus incroyable inversion de presque tous les signes distinctifs de la gauche, ceux dans lesquels traditionnellement elle se reconnaît et on la reconnaît.
Longtemps, la laïcité fut pour la gauche le marqueur par excellence pour s'opposer à la droite.
Au premier rang d'entre eux, la laïcité. Longtemps, elle fut pour elle le marqueur par excellence pour s'opposer à la droite.
Or voici que brusquement, elle est devenue suspecte à une partie de l'extrême gauche intellectuelle, qui a repris sans vergogne à son compte les errances de Nicolas Sarkozy sur la prétendue «laïcité ouverte». Car la laïcité de papa, dès lors qu'elle s'applique à l'islam, et non plus au seul catholicisme, apparaît soudain intolérante, voire réactionnaire. Pis que cela, elle charrierait avec elle de vagues relents de revanche catholique! Depuis que l'Église s'y est ralliée, elle serait devenue infréquentable!
Or la République à son tour est devenue suspecte. N'a-t-elle pas une connotation presque identitaire, «souchienne» disent les plus exaltés, pour ne pas dire raciste? N'est-elle pas le dernier rempart de l'universalisme occidental contre l'affirmation bruyante de toutes les minorités? N'est-elle pas fondée sur ce qui rapproche les hommes plutôt que sur ce qui les distingue? Un crime majeur aux yeux des communautaristes.
la République à son tour est devenue suspecte.
Il ne reste plus qu'à faire entrer le dernier suspect: c'est le peuple lui-même! N'est-ce pas Frédéric Lordon, un des porte-parole des Nuits debout (2 000 participants) qui attribue à son mouvement le mérite d'avoir «lavé» la place de la République de ses passions tristes, la commémoration officielle, la panique (un million de personnes)? Tout est dit, tout est enfin avoué. La récusation du peuple par les bobos, qu'ils soient modérés, façon Terra Nova, ou extrémistes, façon islamo-gauchiste, est un fait politique de grande importance, propre à transformer, selon le mot lumineux de Léon Blum, un parti de classe en parti de déclassés.
Il y a quelque chose d'insolite dans le néocléricalisme musulman qui s'est emparé d'une frange de l'intelligentsia. Parce que l'islam est le parti des pauvres, comme ils le prétendent? Je ne crois pas un instant à ce changement de prolétariat. Du reste, allez donc voir en Arabie saoudite si l'islam est la religion des pauvres. Je constate plutôt que l'islamo-gauchisme est né du jour où l'islamisme est devenu le vecteur du terrorisme aveugle et de l'égorgement.
Il ne reste plus qu'à faire entrer le dernier suspect : c'est le peuple lui-même !
Pourquoi cette conversion? Parce que l'intelligentsia est devenue, depuis le début du XXe siècle, le vrai parti de la violence. Si elle préfère la Révolution à la réforme, ce n'est pas en dépit mais à cause de la violence. Sartre déplorait que la Révolution française n'ait pas assez guillotiné. Et si je devais établir la liste des intellectuels français qui ont adhéré au XXe siècle, les uns à la violence fasciste, les autres à la violence communiste, cette page n'y suffirait pas. Je préfère citer les noms des quelques-uns qui ont toujours témoigné pour la démocratie et sauvé l'honneur de la profession: Camus, Mauriac, Aron. Il doit y en avoir quelques autres. Je laisse le soin aux psychologues et aux psychanalystes de rechercher, dans je ne sais quel réflexe de compensation, une explication de cette attirance des hommes de plume et de parole pour le sang, en un mot de leur préférence pour la violence.
L'autre explication, je l'ai déjà suggéré, c'est ce qu'il faut bien appeler la haine du christianisme. Il est singulier de voir ces âmes sensibles s'angoisser des progrès de la prétendue «islamophobie», qui n'a jamais fait un mort, hormis les guerres que se font les musulmans entre eux, quand les persécutions dont sont victimes par milliers les chrétiens à travers le monde ne leur arrachent pas un soupir. Singulier que le geste prophétique du pape François, ramenant symboliquement de Lesbos trois familles de migrants musulmans, ne leur ait pas tiré un seul applaudissement. Ils ont abandonné la laïcité, mais ils ont conservé l'anticléricalisme. Pis, l'antichristianisme.
Quant à moi, qui continue de croire plus que jamais à la République, au peuple, à la laïcité, au Sermon sur la montagne, je ne laisserai jamais dire que cette gauche-là représente la gauche.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 714
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Jacques Julliard : « Qu'est-ce que l'islamo-gauchisme ? »   Sam 27 Aoû 2016, 18:14

C'est en effet très rigolo de voir que les principaux défendeurs de la laïcité sont aujourd'hui à droite.

Dans cette histoire, la gauche est aussi en train de lâcher le féminisme sur l'autel de l'islamo gauchisme.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Jacques Julliard : « Qu'est-ce que l'islamo-gauchisme ? »   Sam 27 Aoû 2016, 18:58

Le détail qui en dit long sur les croyances de Julliard. On peut croire qu'il nous parle laïcité au temps des Jacobins et de la Montagne à la fin de sa diatribe, et bien pas du tout. Pour les plus curieux :

http://www.lirelabible.net/parcours/voir_ref.php?cle=179

Juste la clef du processus qui ouvre les portes vers La connaissance pour un chrétien écoutant la parole de Jésus selon Matthieu : Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.

On se demande qui endosse le costume des prophètes pour le coup : les 30 maires abolitionnistes du burkini à n'en pas douter si on admet que l'ultra gauchiste Conseil d'Etat n'a fait que rappeler ce que prevoyait la loi.

Mais non, vous disent les voies impénétrables du Seigneur ce sont ces femmes les politiquement incorrectes car n'étant pas en string et seins nus, ou en simple bikini commie l'ex divine Brigitte Bardot.

A lire dans son intégralité bien sûr. Sans sauter une ligne.

On peut aussi se souvenir que dans un de ses livres le même historien récusait le qualificatif d'écrivain catholique pour Péguy, Bernanos et Claudel et démontrait que leur point commun était plutôt leur anti-conformisme. Il soulignait l'actualité de leur dénonciation de la mercantilisation du monde, de la disparition des valeurs et de la mise en danger de la nature, et voyait en eux des modèles de l'intellectuel moderne. Il mettait Dieu d'un côté, le Diable de l'autre et l'argent au milieu. Les mauvais chrétiens sont prévenus. Les pauvres aussi.

C'est vraiment le moment de s'interesser au sort de la petite Mouchette qui est par deux fois l'héroïne de Bernanos qui finit par se noyer habillée d'un vétement qui ressemble à une robe de mariée.

Cecil dit, le débat sur le burkini ne doit pas être clos. Il reste un digne combat féministe, et à ce titre, seulement, Il convient de le mener jusqu'au bout.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 714
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Jacques Julliard : « Qu'est-ce que l'islamo-gauchisme ? »   Dim 28 Aoû 2016, 09:31

Je ne crois pas que le thème de ce debat soit Jacques Juillard, mais un article du dit Juillard.

et oui le féminisme et la liberté de la femme ne sont  plus des valeurs  de gauche
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Jacques Julliard : « Qu'est-ce que l'islamo-gauchisme ? »   Dim 28 Aoû 2016, 10:07

Mais alors pourquoi avoir mis son nom dans l'intitulé du sujet? Sad pour Que l'on croit que c'est quelqu'un d'autre qui s'exprime? Par ailleurs je m'intéresse à son texte qui joint laicite et sermon de la montagne Dans un même élan Smile.

Vous connaissez l'histoire de Mouchette sinon? Pialat aussi s'y est intéressé.

Que le féminisme soit également porté par des hommes serait un vrai progrès. Smile
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14289
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Jacques Julliard : « Qu'est-ce que l'islamo-gauchisme ? »   Dim 28 Aoû 2016, 14:15

Lorsque l'on n'a rien de sérieux, d'argumenté voire de simplement logique à opposer à l'idée on s'attaque à l'homme qui l'émet...
Si on ne peut pas déglinguer la personne on s'attaquera au journal dans lequel l'article a été publié... et ainsi de suite...

Si vous êtes de gauche et qu'un gugusse de droite dit qu'il fait froid alors qu'il gèle à pierre fendre on ne regarde pas la température indiquée par le thermomètre !
On "débat" sur la qualité de la vue de celui qui donne la température avec un argumentaire du style : on sait qu'il voit mal donc il n'a pas bien lu la température. Dehors on marche sur la glace mais on débat !
Lorsque l'évidence est telle que l'argument de la vue ne tient pas on met en doute la compétence de celui qui a fabriqué l'instrument... la maison tartempion fabrique des thermomètres de mauvaise qualité... donc il ne peut pas faire cette température.
On peut aussi discutailler sur la provenance d'un pays supposé "facho" du mercure... qui bien sur fausse les mesures. Il est bien connu que vu par le bon bout de la lorgnette il existe des "mercures fachos" conçus dans des labos réacs pour pourrir la vie des démocrates. D'ailleurs ce mercure de mauvaise qualité est récolté sur des arbres traités avec des produits chimiques nocifs par des enfants sous payés employés par des société du CAC 40... et c'est parti sur le capitalisme ennemi de l'écologie et du mercure labellisé écolo propre. N'oublions pas la ligue des droits de l'homme et l'ONU qui vont déposer plainte... D'ailleurs une assoce sponsorisée par le GIEC l'a prouvé ! là on est dans le bois dur ! on "débat" sur la composition du GIEC !

In fine lorsque l'on a épuisé les explications dilatoires on explique qu' à moins 25 degrés finalement il ne fait pas froid que c'est une "impression de froid" et que du moment que l'on est bien couvert c'est très sain.(débat sur la qualité comparée du duvet naturel avec les synthétiques des moumoutes...)

D'ailleurs des tas de gens dont des prix Nobel vivent par moins 30 et c'est un facteur important dans la qualité des recherches... c'est reparti sur l'incidence du climat sur la recherche scientifique.

On a nié l'évidence, on a discrédité au passage des gens, des entreprises ou des structures pour aboutir à RIEN !
Encore heureux si on s'en sort sans insultes... les insultes, ultime étape que franchissent les imbéciles lorsque leur nullité se heurte à la vérité... dommage pour les brutes que nous soyons sur le net mais dans la vie réelle ce serait la menace physique en attendant les coups... on a un avant gout de la chose lors de certaines réunions officielles.

Et bien pour moi ce genre de stupidité habituelle c'est FINI ! pas de "débat vérolé" je donne ma position et ce sera terminé.
J'ai démonté le mécanisme, il n'y a rien à gagner mais beaucoup de temps et d'énergie à perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Jacques Julliard : « Qu'est-ce que l'islamo-gauchisme ? »   Dim 28 Aoû 2016, 16:11

En gros pour dégeler l'atmosphère, il est interdit de faire remarquer à chaud que celui qui nous parle d'islamo-gauchisme croit, lui, au catho-droitisme. Pourtant, tout cela n'est pas anodin et reste des faits.

Ce commentaire d'Alain Gresh :

Julliard sous-entend ainsi qu’il y a une religion à part, le christianisme (celle du Sermon sur la montagne), compatible avec « nos » idéaux – on a pu le mesurer de l’Inquisition au refus persistant, qui n’est pas que celui de l’islam, de l’égalité hommes-femmes, notamment dans l’institution cléricale. Comme quoi la laïcité selon Julliard est une catho-laïcité, celle-là même qui permettait l’alliance entre la IIIe République et l’Eglise pour aller civiliser et convertir les sauvages.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14289
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Jacques Julliard : « Qu'est-ce que l'islamo-gauchisme ? »   Dim 28 Aoû 2016, 16:23



C'est reparti pour un tour ! ce sera sans moi.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Jacques Julliard : « Qu'est-ce que l'islamo-gauchisme ? »   Dim 28 Aoû 2016, 16:27

Une précision encore. Alain Gresh qui donne la réplique à Jacques Julliard peut être présenté aussi. Il est coordinateur de la rédaction du Monde diplomatique éditions arabes.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 714
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Jacques Julliard : « Qu'est-ce que l'islamo-gauchisme ? »   Dim 28 Aoû 2016, 17:30

Le monde diplomatique: journal très marqué à gauche donc sans intérêt sur ce sujet.

Je pourrais aussi aller chercher les ragots qui traînent sur internet sur l'auteur pour le discréditer
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14289
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Jacques Julliard : « Qu'est-ce que l'islamo-gauchisme ? »   Dim 28 Aoû 2016, 18:32

thierry a écrit:
Le monde diplomatique: journal très marqué à gauche donc sans intérêt sur ce sujet.

Je pourrais aussi aller chercher les ragots qui traînent sur internet sur l'auteur pour le discréditer

Nous ne sommes plus dans l'écrit mais dans le sous entendu.

La 3e république ne convertissait pas les "sauvages" (c'était bien avant à l'époque des rois) elle se donnait pour mission de les civiliser...
La 3e république était dirigée majoritairement à l'époque des colonies par la gauche radicale.

J.FERRY le saint laïque devient maintenant un diable colonisateur...

La réécriture de l'histoire est un sport dangereux surtout lorsque l'on juge le passé avec les critères actuels. Pas grave c'est à la mode et on fait acte de repentir là aussi c'est bien porté.
Revenir en haut Aller en bas
 
Jacques Julliard : « Qu'est-ce que l'islamo-gauchisme ? »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jacques Julliard : « Qu'est-ce que l'islamo-gauchisme ? »
» Nage de St Jacques à la coriandre et au lait de coco
» J. Jacques MANOURY est-il décédé à Boulogne (62) ou (92) ?
» Jacques Rouxel (1931-2004).
» Ragout de St Jacques aux petits légumes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: