Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Conditions d'abattage des animaux de boucherie dans les abattoirs français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 12068
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Conditions d'abattage des animaux de boucherie dans les abattoirs français   Mer 21 Sep 2016, 00:13

La commission d'enquête parlementaire sur les "Conditions d'abattage des animaux de boucherie dans les abattoirs français", commission à laquelle participe la député de notre circonscription Laurence Abeille, rendra son rapport aujourd'hui... Voir: http://www2.assemblee-nationale.fr/14/autres-commissions/commissions-d-enquete/conditions-d-abattage-des-animaux-de-boucherie-dans-les-abattoirs-francais/(block)/30402

Cette commission recommandera dans son rapport de:

Citation :
- Rendre obligatoire l'installation de caméras dans toutes les zones des abattoirs dans lesquelles des animaux vivants sont manipulés.
Source: http://actu.orange.fr/france/abattage-des-animaux-les-recommandations-de-la-commission-d-enquete-parlementaire-CNT000000tUj5f.html



Une occasion de rappeler la position de la députée quand il s'agissait d'utiliser ces mêmes caméras pour protéger les élèves d'un lycée du département...


Citation :
Laurence Abeille 3ème de la liste départementale d'Europe Ecologie s'exprime sur le lycée Cherioux
Par redacteur dans Les élu(e)s d'Europe Ecologie au sein du Conseil Régional luttent contre les paradis fiscaux le 17 Février 2010 à 00:56

A propos de la vidéosurveillance

La sécurité est aussi une affaire de gros sous...

La vidéosurveillance est souvent appelée par l'UMP et le PS "vidéo-protection". Une histoire de marketing...

Car la vidéosurveillance est un marché juteux.

Les établissements scolaires sont harcelés par les vendeurs de caméras, et de plus en plus souvent, parfois sous la pression des parents, parfois parce qu'ils espèrent sincèrement que cela va les aider à régler leurs problèmes, souvent suite à un incident dramatique, les chefs d'établissement font installer des systèmes de vidéosurveillance.

Depuis des années, les élu.es Verts au Conseil régional Ile-de-France s'opposent à ces financements demandés par les lycées. Seuls.

Les élu.es de toutes les autres formations politiques ont approuvé ces dépenses aussi coûteuses qu'inutiles présentées par Julien Dray, vice-président socialiste dans le cadre de sa délégation à la Sécurité au Conseil régional.


Les caméras n'ont jamais protégé personne.

La vidé-protection n'existe pas. Les caméras permettent parfois d'identifier les auteurs d'un crime ou d'un délit.

Une fois les caméras installées, les agressions se déplacent, elles ne cessent pas.


Les caméras instaurent un sentiment d'insécurité.
---/---
Enlevons toutes ces caméras qui ne servent à rien, rien ne remplace la présence humaine.

Laurence Abeille
Source: http://ee-vitry.eklablog.com/laurence-abeille-3eme-de-la-liste-departementale-d-europe-ecologie-s-e-a1018010



Il semble donc que l'on peut dire en paraphrasant Jean-Luc Mélénchon qu'avec Laurence Abeille ce sont "Les animaux d'abord"....


Dernière édition par a.nonymous le Mer 21 Sep 2016, 02:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3373
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Conditions d'abattage des animaux de boucherie dans les abattoirs français   Mer 21 Sep 2016, 02:27

Ces affirmations de la députée Mme Abeille sont navrantes. La plupart des résolutions de faits divers, d'attentats, voire d'accidents de circulation en ville se  résolvent par l'examen de bandes video enregistrées ou par des témoignages . Évidemment ces caméras ne sont pas prédictives mais les policiers non plus.  Et cette députée EELV encore moins!

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12068
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Conditions d'abattage des animaux de boucherie dans les abattoirs français   Mer 21 Sep 2016, 04:09

Les députées de cette commission se prononcent également dans leur rapport sur l'abattage rituel....

J'ose espérer que la députée de notre circonscription adhère totalement aux propositions formulées quitte à être en désaccord avec les responsables des cultes concernés...

http://www.lemonde.fr/planete/article/2016/09/20/abattoirs-pour-lutter-contre-la-maltraitance-les-deputes-veulent-imposer-le-controle-video_5000435_3244.html a écrit:
---/---
Le rapport aborde enfin la question sensible de l’abattage rituel. Aujourd’hui, au nom de la liberté des cultes, des dérogations à la loi autorisent des sacrificateurs à égorger les bêtes en pleine conscience, pour que la viande soit considérée comme hallal ou casher, ce qui « suscite un débat légitime », note le texte. Les députés proposent d’introduire deux nouvelles techniques : l’étourdissement réversible (qui ne provoque pas la mort de l’animal) et l’étourdissement post-jugulation (qui rend les animaux inconscients quelques secondes après la saignée). Mais dans l’immédiat, les responsables des cultes juif et musulman refusent toute forme d’étourdissement.
---/---
Source: http://www.lemonde.fr/planete/article/2016/09/20/abattoirs-pour-lutter-contre-la-maltraitance-les-deputes-veulent-imposer-le-controle-video_5000435_3244.html
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4122
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Conditions d'abattage des animaux de boucherie dans les abattoirs français   Mer 21 Sep 2016, 04:28

Gérard a écrit:
Ces affirmations de la députée Mme Abeille sont navrantes. La plupart des résolutions de faits divers, d'attentats, voire d'accidents de circulation en ville se  résolvent par l'examen de bandes video enregistrées ou par des témoignages . Évidemment ces caméras ne sont pas prédictives mais les policiers non plus.  Et cette députée EELV encore moins!

Il y en a même un qui a fait son mea-culpa sur les ondes :
http://www.europe1.fr/emissions/l-humeur/video-surveillance-le-mea-culpa-de-dany-2851378
Bon lui au moins a du courage.


"Les députés proposent d’introduire deux nouvelles techniques : l’étourdissement réversible (qui ne provoque pas la mort de l’animal) et l’étourdissement post-jugulation (qui rend les animaux inconscients quelques secondes après la saignée). Mais dans l’immédiat, les responsables des cultes juif et musulman refusent toute forme d’étourdissement."

Encore un gadget pour éviter des affrontement religieux, je ne vois pas comment on peut "étourdir" un animal après l' avoir égorgé sans prendre des risques personnel.
Je suppose que les auteurs de ces propositions n' ont jamais mis les pieds dans une salle d' abattage d' un abattoir.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14036
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Conditions d'abattage des animaux de boucherie dans les abattoirs français   Mer 21 Sep 2016, 06:53

Lourd de 255 pages, le rapport de la Commission d’enquête sur les conditions d’abattage des animaux de boucherie dans les abattoirs français a été présenté à la presse, à Paris, ce 20 septembre 2016. Olivier Falorni et Jean-Yves Caullet, respectivement président et rapporteur de cette commission, ont présenté 65 propositions. Sans tout énumérer, (---)

Moderniser les outils. (---)
Faire évoluer les règles. (---)
Proposer des alternatives. (---)

L’étourdissement réversible à l’étude
Pour l’heure, l’article R214-74 du code rural précise seulement qu’« avant l’abattage rituel, l’immobilisation par un procédé mécanique des animaux des espèces bovine, ovine et caprine est obligatoire. L’immobilisation doit être maintenue pendant la saignée. » « Nous voulons que soient intégrés au texte trois types de techniques d’abattage à respecter », précise Jean-Yves Caullet. Des essais sont en cours sur l’étourdissement réversible, qui permettrait de mettre à mort un animal étourdi mais toujours vivant.

Développer l’abattage près des lieux d’élevage. « Abattage à la ferme et abattoir mobile sont deux choses différentes, précise Olivier Falorni. Nous sommes circonspects face à l’abattage à la ferme, et attendons les résultats de l’étude menée en Suisse sur le sujet. Nous sommes plus enclins à expérimenter le système d’abattoir mobile, comme il en existe en Suède. »

Former et soutenir les salariés. (---)

Olivier Falorni insiste également sur l’importance du bien-être de l’homme. « Plus les salariés se sentiront bien dans leur entreprise, mieux les animaux seront traités », estime-t-il.

Renforcer les contrôles. Selon la Commission, les services sanitaires ont priorisé les contrôles sanitaires, face aux scandales qui ont éclaté ces dernières années. Du coup, ils sont davantage présents en bout de chaîne, qu’aux postes de tuerie. « Il faut rééquilibrer les choses, et mettre le bien-être au même niveau », tranche Olivier Falorni. Et pour que cette surveillance soit encore renforcée, les députés se positionnent en faveur des contrôles vidéos. Stéphane Le Foll s’y était opposé

Les chaînes sous surveillance vidéo ?
Olivier Falorni tient cependant à éclaircir un point : « vidéo surveillance et contrôle vidéo sont deux choses différentes. Il ne s’agit pas de fliquer. En Angleterre, ou la pose de caméras dans les abattoirs n’est pas une obligation, 80 % des animaux sont pourtant tués sous l’œil d’un système de surveillance. »

La Commission estime qu’un tel dispositif sur les lieux d’arrivée et d’abattage des animaux est nécessaire à la levée des dysfonctionnements. « Bien sûr, les images ne sont pas là pour surveiller autre chose que le bien-être des animaux, mesure Olivier Falorni. Je pense à la surveillance de la cadence, par exemple. Quant à l’accès aux images, il est réservé aux services de l’État et à l’abattoir. »

Pour aller plus loin http://www.lci.fr/societe/souffrance-animale-dans-les-abattoirs-pourquoi-le-gouvernement-est-tres-prudent-2003886.html
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4122
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Conditions d'abattage des animaux de boucherie dans les abattoirs français   Mer 21 Sep 2016, 18:18

"Des essais sont en cours sur l’étourdissement réversible, qui permettrait de mettre à mort un animal étourdi mais toujours vivant."

Je ne connaissais pas cette définition de l' étourdissement. Je croyais, naïvement, qu' un étourdissement ne durait qu' un moment!! Si quelqu' un est étourdi il est par nature vivant, sinon il n' est plus étourdi mais mort.
Je trouve ces détournements de langage hypocrites, appelons un chat un chat.

Abattage sur place :
Actuellement interdit sauf pour consommation personnelle :

http://www.experatoo.com/information-du-consommateur/droit-tuer-cochon_28062_1.htm#.V-IjCPCLSM8 a écrit:
« Article R231-15. Sans préjudice de l'application des dispositions particulières prévues par le présent code, les animaux de boucherie ne peuvent être abattus hors d'un abattoir que dans les cas suivants :

1/Lorsque l'abattage doit être pratiqué d'urgence pour cause d'accident. Dans ce cas, l'inspection sanitaire et qualitative de l'animal sera obligatoirement effectuée dans un abattoir ;

2/Lorsqu'une personne pratique l'abattage d'animaux des espèces caprine, ovine et porcine qu'elle a élevés ou entretenus et dont elle réserve la totalité à la consommation de sa famille. L'abattage ou la mise à mort des volailles et des lapins domestiques par la personne qui les a élevés ou entretenus est autorisé lorsque cette personne en réserve la totalité à la consommation de sa famille. »

L' abattoir mobile :
Ne représente-t-il pas un investissement très important ? De plus c' est un stress suplémentaire pour l' ensemble du troupeau et donc un mal-être animal supplémentaire (sans compter celui des éleveurs).

Quand à la vidéo, pourquoi pas mais là aussi elle a ses limites.

Enfin quelques réflexions de ma part liées à mon expérience personnelle. Ayant été visiteur d' un abattoir je connais les méthodes et leurs limites.
Plus un abattoir est gros plus il y a des risques de "dérapage", en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14036
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Conditions d'abattage des animaux de boucherie dans les abattoirs français   Mer 21 Sep 2016, 18:30

La destinée de l'animal d'abattoir est sa mise à mort. En pleine conscience pendant la saignée, ou sous pseudo anesthésie. En langage bovin ou ovin on parle d'étourdissement réversible. Si l'animal devait échapper à la saignée, il resterait vivant pouvant se réveiller. La saignée n'est pas compatible avec le fait que l'animal soit déjà mort.

Remarque ponctuelle : l'avis de notre députée est dans le lien "pour en savoir plus".

L'Oeuvre d'assistance aux bêtes d'abattoir dit assez bien les choses en partant du projet de loi qui a précédé l'enquête parlementaire :

Les députés Geneviève Gaillard (PS) et Jacques Lamblin (LR), tous deux vétérinaires, viennent de déposer une proposition de loi destinée à éviter toute souffrance aux animaux lors de leur abattage. Cosignée par 72 autres députés (dont l’ancien ministre de l’agriculture Hervé Gaymard), cette proposition de loi a été enregistrée le 20 juillet 2016 à la présidence de l’Assemblée nationale.

Nul doute qu’elle sera débattue dans les prochains mois, certainement enrichie par les conclusions de la commission d'enquête parlementaire sur les abattoirs, attendues à la rentrée.

L’OABA qui avait été auditionnée pour la préparation du texte de cette proposition de loi, se réjouit qu’un débat démocratique sur les conditions de mise à mort des animaux puisse enfin voir le jour dans notre pays. Face aux scandales à répétition dénoncés par les ONG de protection animale, nos politiques se doivent de réagir et ne peuvent plus faire l’économie d’un tel débat parlementaire.

Les points forts de la proposition de loi :

-       L’obligation de rendre inconscient tout animal avant la saignée

-       Le renforcement des contrôles du poste de mise à mort

-       Le recours à des procédés de vidéo contrôle

-       L’amélioration de la formation du personnel avec une évaluation périodique des compétences

http://www.assemblee-nationale.fr/14/propositions/pion3983.asp

(Renvoyée à la commission des affaires économiques, à défaut de constitution d’une commission spéciale
dans les délais prévus par les articles 30 et 31 du Règlement.)

présentée par Mesdames et Messieurs

Jacques LAMBLIN, Geneviève GAILLARD, Laurence ABEILLE etc...

Les attendus sont précis. A lire donc. In extenso.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4122
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Conditions d'abattage des animaux de boucherie dans les abattoirs français   Mer 21 Sep 2016, 20:32

Libellule a écrit:
La destinée de l'animal d'abattoir est sa mise à mort. En pleine conscience pendant la saignée, ou sous pseudo anesthésie. En langage bovin ou ovin on parle d'étourdissement réversible. Si l'animal devait échapper à la saignée, il resterait vivant pouvant se réveiller. La saignée n'est pas compatible avec le fait que l'animal soit déjà mort.


Plutôt qu' un long discours :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Abattoir a écrit:
Tuerie : Les animaux sont dirigés vers le piège de tuerie. Personnel et animaux n'empruntent jamais les mêmes couloirs pour des raisons de sécurité. Le piège doit permettre l'immobilisation de l'animal ainsi que les saignées rituelles. Le bovin est alors assommé par un coup de pistolet d'abattage (pistolet soit à projectile captif, soit à projectile libre) tiré dans le front, ce qui a pour effet de l'insensibiliser entre le moment de réalisation de la saignée et la fin du processus de destruction du système nerveux conduisant à la mort4. La mort est caractérisée par « la disparition irréversible de l’activité cérébrale mise en évidence par la perte des réflexes du tronc cérébral »5. Dans ce but, la saignée consiste en une section des artères carotides, ....
.
Avez-vous vu un bovin revenir d' un coup de pistolet d' abattage (atteinte du cerveau)?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14036
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Conditions d'abattage des animaux de boucherie dans les abattoirs français   Mer 21 Sep 2016, 22:10

On parle alternative à l'abattage rituel, dit hallal. Et souffrance.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3373
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Conditions d'abattage des animaux de boucherie dans les abattoirs français   Mer 21 Sep 2016, 22:42

J'ai l'impression qu'un mouvement anti consommation de produits d'origine animale est en train de tenter une conversion des goûts et appétits traditionnels des Francais. Vegetaliens, végétariens, vegans, vous allez avoir fort à faire avec les éleveurs producteurs, avec l'opinion des gastronomes, et avec l'économie de notre pays.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12068
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Conditions d'abattage des animaux de boucherie dans les abattoirs français   Mer 21 Sep 2016, 22:52

Pour mémoire, la position de Laurence Abeille, députée de notre conscription, sur le sujet....

http://laurence-abeille.fr/alternative-vegetarienne-dans-les-cantines-bientot-une-obligation/ a écrit:
Menus végétariens dans les cantines : une proposition de loi bienvenue !
9 octobre 2015
---/---
Laurence Abeille a rappelé que le végétarisme et le bien-être animal sont intimement liés, et qu’il n’est pas possible de nourrir le monde avec de la viande de qualité issu d’élevage respectueux du bien-être animal tout en continuant à vouloir consommer toujours plus de viande. Il est nécessaire de manger moins de viande – voire pas de viande du tout – mais de sélectionner une viande issue de filières de qualité rémunératrices pour les éleveurs.
---/---
Source: http://laurence-abeille.fr/alternative-vegetarienne-dans-les-cantines-bientot-une-obligation/
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14036
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Conditions d'abattage des animaux de boucherie dans les abattoirs français   Mer 21 Sep 2016, 23:58

Pour avoir pratiqué le végétarisme sans jamais l'avoir imposé à qui que ce soit pendant assez longtemps, je peux vous dire que le problème n'est pas tant de supprimer la viande, mais bien de manger moins carné, moins sucré et moins gras, sans se priver du goût et de bonne cuisine. L'élevage intensif n'est pas synonyme de qualité nutritive, ou gustative, mais de quantité industrielle à bas coût.

On peut croire au manger sain et en faire une pseudo religion, ou être un athée de la malbouffe, en quelque sorte. Mais globalement boire, manger et dormir nous est indispensable.

Mangez des pâtes à chaque repas ou une pizza tous les soirs et vous risquez fort de présenter certaines carences en fibres, minéraux ou vitamines ! Pour équilibrer son alimentation, il suffit de bien savoir composer ses repas. Suivre ce petit guide du manger sain et équilibré, ce n'est pas si compliqué... Source doctissimo entre autres =..

Manger, c'est avant tout faire le plein d'énergie sous forme de lipides et de glucides… mais pas seulement !

L'organisme a également besoin de protéines pour la fabrication des cellules, de fibres pour faciliter le transit intestinal, de minéraux et de vitamines pour la croissance et la vitalité.

Mais aucun aliment ne concentre tous ces nutriments à la fois ! Il faut donc jouer la complémentarité entre les différentes familles pour satisfaire tous nos besoins nutritionnels. Ainsi, un repas équilibré doit être composé avec :

Une portion de  viande, poisson ou oeuf comme source de protéines et de fer (ou un équivalent végétal tels que les légumes secs, les céréales ou le soja) ;

Un plat de  féculents, de légumes secs ou du pain comme source de glucides complexes, de fibres et de minéraux ;

Des  légumes et fruits dont au moins une crudité pour les fibres, vitamines et minéraux ;

Un  produit laitier pour l'apport de calcium ;

Un  corps gras pour les acides gras essentiels et certaines vitamines ;

Sans oublier  l'eau, essentielle pour l'hydratation et l'apport complémentaire de minéraux.

De l'alcool avec modération mais en excluant les piquettes si possible. Le goût plus que le prix bas. Encore et toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3373
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Conditions d'abattage des animaux de boucherie dans les abattoirs français   Jeu 22 Sep 2016, 01:34

Dans votre "exposé" vous oubliez plusieurs éléments. En particulier celui du plaisir, du gout, de la culture.
les madeleines de Proust si l'on veut peuvent aussi se retrouvez dans le parfum, la vue, le gout d'un plat à base de viande. Je vous laisse le choix...
A contrario notre culture nous rend hostiles à la consommation de chien, de chat, de serpent, d'insectes (notamment les libellules grillées), de singe, ou de viande humaine.
Pourquoi cette vague d'anti produits animaux?

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)


Dernière édition par Gérard le Jeu 22 Sep 2016, 03:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14036
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Conditions d'abattage des animaux de boucherie dans les abattoirs français   Jeu 22 Sep 2016, 03:02

Pas de vague particulière anti viande. Rappeler que des alternatives existent, comme le bio au lieu du tout industriel ou agro chimique, ç'est élargir le choix du consommateur pas le réduire.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4122
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Conditions d'abattage des animaux de boucherie dans les abattoirs français   Jeu 22 Sep 2016, 03:04

Libellule a écrit:
On parle alternative à l'abattage rituel, dit hallal. Et souffrance.

Faux la commission ne s' est pas penchée sur ce seul problème, mais aussi donnant l' exemple de la Grande Bretagne.
, et si vous voulez être exhaustif, n' oubliez pas le Cacher. Le simple fait de tuer provoque de la souffrance, il faut qu' elle soit "humanisée".

https://fr.wikipedia.org/wiki/Abattoir a écrit:
Saignée halal et casher : Les abattoirs pratiquant l'abattage rituel doivent posséder un piège rotatif (box d'abattage ou casting pen) qui permet de s'orienter vers La Mecque pour le rituel Halal, le rituel Casher ne nécessitant pas une orientation particulière. Le bovin doit avoir la tête bloquée et le cou saillant. L'opérateur déclenche la rotation du piège le long d'un axe horizontal. Le bovin se retrouve donc les pieds en l'air avec la tête dirigée dans la direction voulue. Le sacrificateur rituel (juif ou musulman) place le couteau sous la gorge de l'animal et procède à la saignée sans anesthésie ou étourdissement. Les personnes participant à ces saignées ont généralement reçu un enseignement religieux et pratique. Dans le rite halal (culte musulman), l'animal est dirigé vers La Mecque et il est égorgé. Dans le rite Casher (judaïsme), le sacrificateur rituel procède à l'égorgement (shehita) puis à la fouille des poumons et des autres viscères ; une anomalie, aussi infime soit-elle, peut conduire à la disqualification de la carcasse à titre religieux mais n'est pas pour autant consignée ou saisie par les services vétérinaires, véritables garants de la santé publique. Cette viande discréditée peut alors être introduite dans le parcours normal[réf. nécessaire]. Dans le rite halal, l’étourdissement est souvent pratiqué avant la saignée. La bête est assommée ou étourdie par électronarcose. En Angleterre, 90 % des animaux tués selon le rite halal sont assomés au prélable6.


Certains voudraient voir la viande bannie mais ont ils réfléchi aux conséquences, ils se veulent défenseur du monde animal sans voir qu' une telle position va provoquer l' extinction des animaux domestiques (si plus de viande, plus d' éleveurs, si plus de vaches plus de lait pour les nourrissons....), si plus de viande plus de croquettes pour les chiens et les chats, bon j' arrête là le massacre.
Revenir en haut Aller en bas
 
Conditions d'abattage des animaux de boucherie dans les abattoirs français
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Emission SOS Animaux de Boucherie en 3 parties
» les dangers de la maison pour vos animaux domestiques
» Actus sur les animaux.
» Reprendre un animal
» affichage Français / Normand dans les boutiques...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Comment votent les élus dans leurs instances-
Sauter vers: