Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
thierry

avatar

Messages : 700
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Dim 09 Oct 2016, 10:32

Rappel du premier message :

L'enquête sur les voitures incendiées à Viry Chatillon qui surveillait un quartier sensible à Viry Chatillon est encore confuse : Mediapart évoque une bavure policière, Libé une cigarette mal éteinte. Qui croire ?

De plus les policiers de remercient François Hollande de pouvoir travailler dans une République apaisée grâce à l'état d'urgence.
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Libellule



Messages : 14243
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Lun 24 Oct 2016, 09:49

Quelques prémices à ces tensions se lisent déjà.

Tension entre les syndicats de policiers. Le deuxième syndicat des gardiens de la paix et gradés, SGP FO Police, souhaite organiser une « marche silencieuse policière et citoyenne » à Toulouse, Tarbes, Albi et Montauban. Cette manifestation (sans logo syndical) est prévue le mercredi 26 octobre. Cet événement fait suite à la mobilisation spontanée de centaines de policiers, dans toute la France,

Une mobilisation liée à l’attaque de quatre policiers en région parisienne.

L’intersyndicale refuse de participer à la marche du 26 octobre. La réaction de SGP FO Police ne s’est pas faite attendre :

Avec une grande consternation que nous prenons connaissance de la décision de la pseudo intersyndicale Alliance / Unsa-police de rejeter l’appel à la marche neutre, silencieuse, et citoyenne programmée mercredi 26 octobre alors qu’ils s’approprient une autre initiative de manifestation devant les tribunaux. Nous sommes catastrophés par ce suicide assumé de concurrents  qui n’ont aucun scrupule ni états d’âme face à la détresse de nos collègues. Unité SGP ne peut que maintenir son appel à l’union SANS ETIQUETTE à une marche policière, citoyenne. Nous déplorons profondément ces positionnements politiques inopportuns et dévastateurs.

Du côté d’Alliance Police, la contre-attaque fuse. Un représentant du syndicat déclare :

Les collègues dans leur mouvement de colère avaient décidé de se rassembler le 26 octobre pour une marche silencieuse, Unité Police FO a lancé une marche silencieuse le même jour trahissant ainsi la volonté des collègues d’évoluer hors syndicats. Pour ne pas participer à cette opération de récupération, Alliance police nationale ne s’associera pas à cette marche et organise avec d’autres syndicats dont UNSA Police des rassemblements silencieux devant les palais de justice tous les mardis de 13 heures à 13 heures 30.

Le texte intégral
http://actu.cotetoulouse.fr/marche-colere-policiere-recuperation-politique-rassemblement-toulouse_48386/
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12184
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Lun 24 Oct 2016, 10:54

Et pendant que certains dissertent sur qui est derrière le mouvement des policiers et le rôle de leurs syndicats ils ne parlent pas des banlieues ghettos, du chômage des jeunes et de leur absence d'avenir, de l'intégration en panne, du communautarisme, de l'économie parallèle, de l'absence de réponse judiciaire aux faits délictueux, ...

Un autre discours...


http://www.bfmtv.com a écrit:
Banlieues: Malek Boutih précise son "offensive anti-racaille"
23/10/2016 à 19h42

Interrogé sur la banlieue, Malek Boutih a précisé les contours de "l'offensive anti-racailles". Le député PS de l'Essonne plaide pour des mesures dans l'éducation et la police.

"Offensive anti-racailles", le 20 octobre Malek Boutih réclamait des mesures fortes du gouvernement dans les banlieues. Ce dimanche, le député PS de l'Essonne a précisé ses propos sur BFMTV.

"Il y a des gens qui veulent tuer des flics, il y a des gens qui pourrissent la vie de tout le monde", a-t-il déploré. Après l'attaque de policiers à Viry-Châtillon et leurs manifestations nocturnes, Malek Boutih plaide pour des mesures dans la police et dans l'éducation.



Créer "une digue" contre la délinquance

   "La police a bien raison de manifester, mais il faut qu’elle comprenne une chose ce n’est pas qu’un problème de justice et de fermeté, il faut reconquérir ces territoires".

Pour le député il est question de "justice, de police et d'encadrement".

Malek Boutih a de nouveau plaidé pour une "offensive pour isoler le reste de la jeunesse, la délinquance qui devient presque culturelle". Evoquant l'ouverture "des écoles le week-end, de la culture de haut niveau", l'élu plaide pour la création d'une "digue" sans "taper dans tout les coins".
Source: http://www.bfmtv.com/politique/banlieues-malek-boutih-precise-son-offensive-anti-racaille-1051317.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12184
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Lun 24 Oct 2016, 12:42

Et je me souviens avoir entendu Stéphane Gatignon maire EELV de Sevran et Samia Ghali maire PS d'arrondissement de Marseille demander l'intervention de l'armée dans les quartiers....



http://www.leparisien.fr a écrit:
Tout le week-end, des voitures de police attaquées [ en Seine-Saint-Denis ]

Aulnay-sous-Bois, dimanche 23 octobre. Une voiture visée par un cocktail Molotov au Galion, dans la cité des 3 000. DR.


Aulnay, samedi soir, minuit, une voiture de la Brigade de quartier (BSQ) de Sevran a été visée par un cocktail Molotov aux abords du Galion, cité des 3000. L’objet a explosé à côté de la voiture, occasionnant quelques dégâts. Aucun policier blessé, mais l’amer sentiment, pour Gregory Goupil, du syndicat Alliance 93 — qui milite notamment pour une réforme du statut de la légitime défense — que les policiers sont des cibles choisies. « On s’en prend à tout ce qui représente l’institution : à Tremblay, un lycée ; à la Courneuve, un bus RATP ; aux Lilas et Aulnay, la police… Il faut qu’il y ait des condamnations vraiment dissuasives. »


A Villetaneuse, samedi soir, dans la cité Allende. Alors qu’ils procédaient à une interpellation, des policiers ont vu leur véhicule pris pour cible par plusieurs individus qui l’ont caillassé depuis les étages de certains immeubles. Aucun blessé n’est à déplorer.


Aux Lilas, vendredi soir, peu après 23 heures, une voiture de police a été caillassée alors qu’elle patrouillait dans la cité Gagarine. L’équipage de police a été pris à partie par une vingtaine d’individus qui ont jeté des parpaings sur le véhicule et tenté d’en ouvrir les portières. Les policiers ont rebroussé chemin. L’un d’entre-eux a été légèrement blessé.
Source: http://www.leparisien.fr/la-courneuve-93120/la-courneuve-pas-de-bus-aux-4-000-apres-l-attaque-de-la-ligne-302-23-10-2016-6243429.php
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14243
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Lun 24 Oct 2016, 15:31

Comme je n'élude aucun de ces aspects page précédente, je peux continuer à simplement informer. Les effectifs sécuritaires ont baissé et les services ont été désorganisés dans les années 2000. La délinquence a progressé, la politique urbanistique des années 70 a solutionné des problèmes mais s'avère avoir atteint des limites quelques décennies plus tard générant des concentrations de misère comme à Sevran, Venissieux ou Viry.

Projeté sur le devant de la scène suite à la grogne des policiers et à la multiplication des manifestations, le directeur général de la police nationale Jean-Marc Falcone a fait le point dans les colonnes du Journal du Dimanche. S’il assure "comprendre la colère et l'exaspération" de ses troupes, il n’est en revanche pas favorable à un assouplissement de la loi sur la légitime défense. Selon lui, les textes en vigueur actuellement permettaient aux policiers de Viry-Châtillon de riposter face à leurs agresseurs.

"On les attaque, on les empêche de sortir de leur voiture, on menace de les brûler, à mon sens tous les éléments constitutifs de la légitime défense étaient engagés". Le patron des policiers l’affirme sans détour, les quatre policiers agressés au cocktail Molotov le 8 octobre avaient le droit d’utiliser leurs armes pour se défendre. "Ils auraient tout à fait pu tirer", appuie-t-il, ajoutant qu'il n'est "pas favorable" à une modification de la loi, réclamée par les policiers.


Dernière édition par Libellule le Lun 24 Oct 2016, 19:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13863
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Lun 24 Oct 2016, 17:48

Surtout il ne faut pas se demander à qui profite cette bagarre pour la récupération...
Les politicards profiteurs refont surface tout va pour le mieux dans le meilleur du monde policier possible.
Le seul problème étant que pour que des services de police soient efficaces il est bon que les policiers fonctionnent en symbiose. Si ça marche de rif et de raf on pourra toujours jouer un coup de sarko et nous parler d'effectifs.
On mettra un maximum de policiers et de militaires "plantes vertes" dans la rue, ils continueront à être peu efficaces, on ne se posera pas la question qui fâche à savoir comment des loubards bien connus et souvent interpellés sont encore dehors... au pire on commémorera les prochaines "victimes du devoir".

Bruler vif et se faire lyncher par des trublions de banlieue toujours arrêtés jamais condamnés le tout parce que l'on est passif dans une voiture au pied d'une caméra... ce doit être très motivant pour les archers du roi mais c'est la manière dont est conçue par les politicards la lutte contre la délinquance.

On sait où sont les voyous puisque l'on veut les filmer, ne pourrait on pas mettre fin à leur activité ? sans doute non puisqu'il ne se laissent pas approcher dans ces zones de non droit qui n'existent pas.
Les tronches molles n'ont sans doute pas envisagé de faire une entrée en force à moins que cette hypothèse de travail soit interdite.

Tout fonctionne à merveille : le policier bidon pour décrédibiliser le mouvement spontané, les tractation occultes avec les syndicats contre la volonté de la base... place à la distribution des prix pour les gentils amis. Curieusement il n'y a pas de syndicats de gauche qui font le jeu de l'état il n'y a que des vilains "populistes" qui mettent la république en danger...

La supercherie bat son plein. Pas question de poser les bonnes questions !
On a trouvé la solution : changer les tenues pour avoir des policiers "ininflammables" et blinder les voitures...
On allongera sans doute leur formation qui dure déjà d'un an de 3 mois, on leur apprendra à faire de la pédagogie aux malfaisants mais surtout pas question de remettre en cause les dogmes dont l'expérience montre depuis des années l'échec.

Circulez il n'y a plus rien à voir ! dormez tranquilles braves gens le gouvernement est à l'écoute, veille et vous protège.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Lun 24 Oct 2016, 19:29

Libellule a écrit:
Comme je n'élude aucun de ces aspects page précédente, je peux continuer à simplement informer. Les effectifs sécutaires ont baissé et les services ont été désorganisés dans les années 2000. La délinquence a progressé, la politique urbanistique des années 70 a solutionné des problèmes mais s'avère avoir atteint des limites quelques décennies plus tard générant des concentrations de misère comme à Sevran, Venissieux ou Viry.

Projeté sur le devant de la scène suite à la grogne des policiers et à la multiplication des manifestations, le directeur général de la police nationale Jean-Marc Falcone a fait le point dans les colonnes du Journal du Dimanche. S’il assure "comprendre la colère et l'exaspération" de ses troupes, il n’est en revanche pas favorable à un assouplissement de la loi sur la légitime défense. Selon lui, les textes en vigueur actuellement permettaient aux policiers de Viry-Châtillon de riposter face à leurs agresseurs.

"On les attaque, on les empêche de sortir de leur voiture, on menace de les brûler, à mon sens tous les éléments constitutifs de la légitime défense étaient engagés". Le patron des policiers l’affirme sans détour, les quatre policiers agressés au cocktail Molotov le 8 octobre avaient le droit d’utiliser leurs armes pour se défendre. "Ils auraient tout à fait pu tirer", appuie-t-il, ajoutant qu'il n'est "pas favorable" à une modification de la loi, réclamée par les policiers.
La police désorganisée a-t-elle été réorganisée depuis 2012? La politique urbanistique a-t-elle été revue depuis 40 ans ? NON, donc si il est bon de faire un bilan on peut en conclure (sur ces point là) que rien n' a changé.
Les réactions de Jean-Marc Falcone démontre bien le fossé entre la direction et la base de la police nationale, d' abord menacer de sanctions puis revenir à une plus juste réponse première erreu.
Savoir si les policiers pouvaient répondre à l' attaque, la question est de savoir les agents étaient ils en capacité de tirer avant ou seulement après le tir de cocktails molotov ?
Si ce n' est qu' après (revoir les textes sur la légitime défense) c' est trop tard le mal est fait et la riposte seulement dans les films.
Il suffit de voir le visage du directeur devant l" attaque de ses troupes autour de sa voiture (et là il n' y avait que des tracts et de la bousculade) pour comprendre le fossé entre lui et le terrain.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Lun 24 Oct 2016, 19:37

tonton christobal a écrit:

On a trouvé la solution : changer les tenues pour avoir des policiers "ininflammables" et blinder les voitures...
On allongera sans doute leur formation qui dure déjà d'un an de 3 mois, on leur apprendra à faire de la pédagogie aux malfaisants mais surtout pas question de remettre en cause les dogmes dont l'expérience montre depuis des années l'échec.

En voila une idée qu' elle est bonne! Pourriez-vous m' indiquer si l' on ignifuge tout le policier ou simplement son uniforme ! A moins qu' ils ne revêtent un uniforme de type "Dark Vador" et que l' on échange les véhicules actuel par des V.A.B (Véhicules Avant Blindé) avec canon de 50 sur le toit.
Par contre il faudra aussi les équiper de rollers si l' on veut qu' ils courent après les voleurs, d' où l' absolue nécessite de rallonger leur formation.
Mad Mad Mad
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3447
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Lun 24 Oct 2016, 19:39

Quand on lit les attaques citées par a.nonymous et que l'on se souvient qu'on est en état d'urgence, on ne peut que craindre vraiment l'impuissance de l'état et des collectivités devant d'éventuels et hélas prévisibles attentats.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13863
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Lun 24 Oct 2016, 20:03

mamiea a écrit:


En voila une idée qu' elle est bonne! Pourriez-vous m' indiquer si l' on ignifuge tout le policier ou simplement son uniforme ! A moins qu' ils ne revêtent un uniforme de type "Dark Vador" et  que l' on échange les véhicules actuel par des V.A.B (Véhicules Avant Blindé) avec canon de 50 sur le toit.
Par contre il faudra aussi les équiper de rollers si l' on veut qu' ils courent après les voleurs, d' où l' absolue nécessite de rallonger leur formation.
Mad Mad Mad

UBU est aux manettes ! tout est possible, le contraire aussi... l'artiste fait toujours plus fort, roulement de tambour...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13863
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mar 25 Oct 2016, 04:12

Le big boss de la police devrait préciser à quel instant commence la légitime défense permettant l'usage des armes...
1/ lorsque les premières boules de pétanque tombe sur la voiture ou lorsque l'on fait tomber le frigo de la terrasse de l'immeuble sur les fonctionnaires ?
2/ lorsque les vitres de la voitures sont cassées ?
3/ lorsque le loubard est vu en possession d'une bouteille incendiaire ?
4/ lorsqu'il y met le feu ?
5/ ou doit on attendre qu'il la lance ?

Lorsque le policier est en feu généralement c'est trop tard... peut on faire usage d'une arme lorsque l'on est tabassé par 10 ou 12 personnes ?

Ce genre de précision est justement ce qui fait débat dans un tribunal.

Prendre le congélateur sur la tête est ce un agression justifiant une riposte avec une arme ?

Il est plus simple de faire de la police derrière un bureau et du droit théorique derrière un micro que d'être dans la mêlée et d'assumer les suites d'une affaire.

Les brillants théoriciens vont pouvoir s'en donner à cœur joie.


Dernière édition par tonton christobal le Mar 25 Oct 2016, 14:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mar 25 Oct 2016, 04:34

@tonton christobal :
Tout a fait dans le même état d' esprit, beaucoup de théorie pas ou peu de pratique.
Lorsqu' un policier est en feu il essaie de se protéger et n' est pas en mesure de faire feu, un de ses collègues est-il en droit lui de tirer?
De toute façon si un policier en feu tire sur son agresseur, il ne faudra pas longtemps pour entendre des appels à la bavure policière et des émeutes dans les rues. On grille du "flic" et on dresse des stèles aux agresseurs.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3447
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mar 25 Oct 2016, 05:07

En fait, mamiea et christobal, vous êtes du même avis.
Maintenant, pour dédramatiser les propos du dernier message, "un policier en feu peut-il faire feu" pour reprendre les expressions employées

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14243
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mar 25 Oct 2016, 05:23

Un article du Monde :

Des policiers en colère ont manifesté lundi 17 et mardi 18 octobre pour exprimer un « ras-le-bol général », quelques jours après les agressions contre des policiers à Viry-Châtillon et Mantes-la-Jolie. Le député Eric Ciotti (Les Républicains) les a soutenus sur BFM-TV mardi soir, proposant de renforcer les possibilités de légitime défense des policiers. Au prix d’une présentation trompeuse du cadre actuel. Explications.

CE QU’A DIT ERIC CIOTTI

Le député a défendu une proposition récurrente dans son discours, qui a fait l’objet d’une proposition de loi rejetée par l’Assemblée nationale. Selon lui, les policiers sont vulnérables « lorsqu’ils sont menacés, pas forcément avec une arme, avec une matraque, avec un cocktail Molotov ». Et de mettre en cause la nécessaire proportionnalité entre danger et riposte :

« [Les policiers] n’ont pas plus de droits que vous et moi pour se défendre et lorsqu’ils se défendent aujourd’hui, ils sont poursuivis. […] Ce que nous disons, c’est que lorsqu’un policier est en danger [et qu’il effectue] deux sommations, il [doit pouvoir] se défendre. »

Un argument également repris par l’extrême droite. Karim Ouchikh, conseiller de Marine Le Pen et président du SIEL (un groupuscule à la droite du FN), a ainsi fait un parallèle sur Twitter entre la loi aux Philippines et la supposée impossibilité pour les policiers de se défendre en France :

La notion de légitime défense est définie par l’article 122-5 du code pénal pour l’ensemble des citoyens, policiers compris. Il dit que « n’est pas pénalement responsable la personne qui, devant une atteinte injustifiée envers elle-même ou autrui, accomplit, dans le même temps, un acte commandé par la nécessité de la légitime défense d’elle-même ou d’autrui, sauf s’il y a disproportion entre les moyens de défense employés et la gravité de l’atteinte ».

L’article 122-7 dit aussi que « n’est pas pénalement responsable la personne qui, face à un danger actuel ou imminent qui menace elle-même, autrui ou un bien, accomplit un acte nécessaire à la sauvegarde de la personne ou du bien, sauf s’il y a disproportion entre les moyens employés et la gravité de la menace ».

Enfin, depuis la loi du 3 juin renforçant la lutte contre la criminalité et le terrorisme, l’article 122-4-1 prévoit plus spécifiquement le cas du policier ou du militaire qui fait un « usage absolument nécessaire et strictement proportionné de son arme » pour empêcher la réitération « d’un ou plusieurs meurtres ou tentatives de meurtre venant d’être commis ». Un article qui vise notamment le cas des terroristes en fuite.

La Convention européenne des droits de l’homme consacre par ailleurs « le droit de toute personne à la vie » et dit que « la mort ne peut être infligée à quiconque intentionnellement ». En fixant un cadre à la légitime défense

Suite http://mobile.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/10/19/l-intox-d-eric-ciotti-sur-la-legitime-defense-des-policiers_5016524_4355770.html


A Sénécat
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 2973
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mar 25 Oct 2016, 06:04

La légitime défense, dit la loi, implique des moyens de défense en proportion de la gravité de l'attaque. Du moins si j'ai bien compris...
Mais à la fin, c'est le juge qui établit s'il y avait disproportion ou pas... Selon l'état des uns et des autres ?
Un bel exemple d'insécurité juridique, pour le policier qui n'a souvent que quelques secondes (voire moins) pour décider, sur le terrain.



Dernière édition par salamandre le Mar 25 Oct 2016, 18:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13863
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mar 25 Oct 2016, 14:46

Recopier les articles du code pénal en oubliant d'ailleurs d'en citer une partie ne fait pas avancer le schmilblick...
C'est précisément parce que nombre de gens, de structures ou de forces de pression s'ingénient à compliquer l'application de la loi que nous en sommes à de tels errements.


L'article 122-6 du Code pénal édicte deux cas de présomption de légitime défense :

«Est présumé avoir agi en état de légitime défense, celui qui accomplit l'acte :

– pour repousser, de nuit, l'entrée par effraction, violence ou ruse dans un lieu habité ;

– pour se défendre contre les auteurs de vols ou de pillages exécutés avec violence».

Lorsque l'un de ces actes est reconnu, la personne est considérée comme bénéficiant d'une présomption légale de légitime défense.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13863
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mar 25 Oct 2016, 14:59

mamiea a écrit:
@tonton christobal :
Tout a fait dans le même état d' esprit, beaucoup de théorie pas ou peu de pratique.
Lorsqu' un policier est en feu il essaie de se protéger et n' est pas en mesure de faire feu, un de ses collègues est-il en droit lui de tirer?
De toute façon si un policier en feu tire sur son agresseur, il ne faudra pas longtemps pour entendre des appels à la bavure policière et des émeutes dans les rues. On grille du "flic" et on dresse des stèles aux agresseurs.

L'hypothèse envisagée du policier défendant son collègue entre dans ce que l'on désigne en termes juridiques la légitime défense d'autrui...

Vaste débat en perspective lorsque l'on fait plus d'effort pour ne pas appliquer la loi que pour punir les truands.
Il y aura l'humaniste de service qui expliquera que le policier en feu allant sans doute crever comme un chien dans d'atroces souffrance il était inhumain de neutraliser celui qui l'avait mis dans cet état et que somme toute le mal étant fait.... je laisse à chacun le soin d'imaginer la suite.

Pas facile de vouloir appliquer la loi lorsque l'on est en France et que l'on sort de son bureau pour faire de la police de terrain.

En revanche nous avons de brillants théoriciens de la police qui dans le calme d'un ministère expliquent très bien à ceux qui sont au cœur du problème comment... et la nous entrons dans l'emploi du conditionnel et non dans l'action.
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2083
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mar 25 Oct 2016, 20:30

Tonton écrit:
Citation :
L'article 122-6 du Code pénal édicte deux cas de présomption de légitime défense :

«Est présumé avoir agi en état de légitime défense, celui qui accomplit l'acte :

– pour repousser, de nuit, l'entrée par effraction, violence ou ruse dans un lieu habité ;

– pour se défendre contre les auteurs de vols ou de pillages exécutés avec violence».

Lorsque l'un de ces actes est reconnu, la personne est considérée comme bénéficiant d'une présomption légale de légitime défense.

Mais alors que réclament les Policiers? Un permis de tuer comme aux États-Unis? Quand on voit ce que cela donne comme résultat dans ce pays, contentons nous de faire appliquer nos lois actuelles sans essayer d'une nouvelle mouture opportuniste crée dans la précipitation et qui ne donnera satisfaction à personne.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13863
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mar 25 Oct 2016, 22:14

matmut a écrit:
Tonton écrit:

Mais alors que réclament les Policiers? Un permis de tuer comme aux États-Unis? Quand on voit ce que cela donne comme résultat dans ce pays, contentons nous de faire appliquer nos lois actuelles sans essayer d'une nouvelle mouture opportuniste crée dans la précipitation et qui ne donnera satisfaction à personne.

conclusion :
On garde les mêmes on continue comme maintenant...
Lorsque le système foire on persiste, on ne change pas une équipe qui perd !

Petit problème : entre la police qui commence à se lasser, les enseignants qui démissionnent... les services qui sont en rade, les seuls qui sont satisfaits ne sont pas les électeurs contribuables.

Il y a comme un défaut : le gouvernement est satisfait de ses prestations et les Français mécontents... solution ?

On fait de la pédagogie, on change de technique ou on change les dirigeants... à moins que l'on attende l'explosion.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3447
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mer 26 Oct 2016, 00:20

quelle sont vos propositions matmut?

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13863
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mer 26 Oct 2016, 00:44

Gérard a écrit:
quelle sont vos propositions matmut?

il faut faire de la pédagogie aux policiers pour leur expliquer que tout va pour le mieux... et qu'ils n'ont qu'un sentiment de malaise et une idée erronée des réalités.
Eventuellement sortir l'IGS du placard pour infliger des sanctions.

Bon courage !

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14243
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mer 26 Oct 2016, 02:11

Voici onze ans ##écrit - un 27 Octobre, ### date mémorable mais peut-être oubliée depuis.

De fait, la banlieue est une poudrière et ça ne date pas d'hier. Les émeutes de 2005 constituent de ce point de vue un révélateur puissant. Elles sont aussi le théâtre d’affrontements idéologiques et politiques sur la manière de répondre à la question des banlieues et de ses quartiers dits sensibles, comme l'est cette affaire. Il suffit d'aller dans ce qu'on appelle commodément les cités, quand on n'y habite pas, pour vérifier à quel point l'actualité rejoint le passé. Aujourd'hui comme hier, nos banlieues sont comme un volcan. Les éruptions en appellent peut-être d'autres.

Rappel des faits ici
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/10/25/01016-20151025ARTFIG00142-des-emeutes-urbaines-sans-precedent.php

Extraits : Le 7 novembre 2005, après douze nuits d'émeutes dans les banlieues françaises, le premier ministre Dominique de Villepin annonce aux Français l'entrée en vigueur de l'état d'urgence. En se gardant bien d'employer ce terme. Il ne parla que du «couvre-feu» que la loi de 1955, déclarant l'état d'urgence pendant la guerre d'Algérie, permet d'instaurer.

Vingt-cinq départements sont concernés. La droite applaudit, tandis que le chef de file des socialistes, François Hollande, estime que la mesure est nécessaire mais qu'elle doit rester exceptionnelle et circonscrite. Elle n'avait d'ailleurs été utilisée qu'une fois, vingt-et-un ans auparavant, lors de troubles en Nouvelle-Calédonie. «L'état d'urgence peut être déclaré (…) soit en cas de péril imminent résultant d'atteintes graves à l'ordre public, soit en cas d'événements présentant par leur nature ou leur gravité le caractère de calamité publique», précise le texte de 1955.

L'état d'urgence ne peut être décrété qu'en Conseil des ministres, pour des zones précises et seulement pour douze jours. Il donne aux préfets le droit de fixer un couvre-feu, d'instituer des «zones de protection ou de sécurité», mais aussi de prononcer des interdictions de séjour contre les personnes.

Finalement, les plus sévères mesures d'un état d'urgence n'ont pas été appliquées, comme les perquisitions sans cadre judiciaire et de nuit, le contrôle de la presse ou la limitation des réunions.

### la tentation d'y recourir en 2016 changerait-il la nature du risque au delà du contexte particulier de là lutte contre le terrorisme?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13863
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mer 26 Oct 2016, 02:49

A l'époque les institutions fonctionnaient... est il certain qu'il en est de même maintenant ?


Dernière édition par tonton christobal le Mer 26 Oct 2016, 03:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2083
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mer 26 Oct 2016, 02:53

Gérard écrit:
Citation :
quelle sont vos propositions matmut?

Je ne me prononce que sur le sujet de la légitime défense et comme Tonton qui nous dit que lorsque l'un de ces actes mentionnés dans l'article 122-6 du code pénal est reconnu, la personne est considérée comme bénéficiant d'une présomption légale de légitime défense. N'allons pas écrire une nouvelle mouture du code pénal sur ce sujet qui risquerait d'ouvrir la boite aux pandores. Je reviens sur l'exemple américain qui constitue  ce qu'il ne faut pas faire. Nos policiers sont pour leur grande majorité sérieux et exemplaires mais comme chez les policiers américains il existe aussi des fous de la gâchette. Pour certains ce serait peut être le remède à la surpopulation des prisons mais pour les bavures attention les dégâts.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13863
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mer 26 Oct 2016, 03:10

Le problème ne réside pas dans les textes mais dans la manière dont ils sont appliqués...

Comme je n'ai pas trop de temps à perdre pour convaincre les gens qui ne veulent pas comprendre... je vais en rester là.

Si dans quelques temps vous êtes surpris par les conséquences des prises de position déconnectées de nos élites pour ma part ce ne sera pas mon cas.
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 2995
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mer 26 Oct 2016, 04:02

J'en vois certains ici qui seraient pour le désarmement des policiers, comme ceux qui ont manifesté samedi à Saint Etienne malgré l'interdiction de cette manifestation et les débordements qui en ont résulté.

Pauvre France, avec des édiles pareilles on n'est pas sorti de l'auberge.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14243
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mer 26 Oct 2016, 04:45

tonton christobal a écrit:
A l'époque les institutions fonctionnaient... est il certain qu'il en est de même maintenant ?
Pas faux. En novembre 2005, on est avant le 4 avril 2007. Est-ce nécessaire d'en dire plus une fois le constat fait que près de 13 000 fonctionnaires de sécurité ont disparus et qu'une coordination des services de renseignement et de proximité a été littéralement démantelée? La reconstitution est en cours. Pas l'inverse.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13863
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mer 26 Oct 2016, 16:20

matmut a écrit:
Gérard écrit:

Je ne me prononce que sur le sujet de la légitime défense et comme Tonton qui nous dit que lorsque l'un de ces actes mentionnés dans l'article 122-6 du code pénal est reconnu, la personne est considérée comme bénéficiant d'une présomption légale de légitime défense. N'allons pas écrire une nouvelle mouture du code pénal sur ce sujet qui risquerait d'ouvrir la boite aux pandores. Je reviens sur l'exemple américain qui constitue  ce qu'il ne faut pas faire. Nos policiers sont pour leur grande majorité sérieux et exemplaires mais comme chez les policiers américains il existe aussi des fous de la gâchette. Pour certains ce serait peut être le remède à la surpopulation des prisons mais pour les bavures attention les dégâts.

Un esprit logique se demanderait les raisons pour lesquelles les conditions de l'usage des armes sont différentes dans la gendarmerie et la police... dont pourtant les missions se recoupent.

Il n'y a sans doute des "fous de la gachette" prêts à transformer une ville de la province profonde en "Dallas sur Bled" que chez les policiers...

Il est vrai que pour penser ainsi il convient de connaitre le sujet en possédant une culture juridique minimale.
Un raisonnement logique basé sur la cohérence de la pensée s'accommode mal de l'ignorance partisane consistant à ressasser les contre vérités habituelles... pour jeter la suspicion sur une profession.
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 2995
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mer 26 Oct 2016, 16:58

Je ne vois pas en quoi la baisse des effectifs peut justifier ces attaques contre les policiers, il faut vraiment avoir l'esprit tordu pour se servir de cet argument pour essayer de justifier l'injustifiable.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13863
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mer 26 Oct 2016, 17:46

vieux-breton a écrit:
Je ne vois pas en quoi la baisse des effectifs peut justifier ces attaques contre les policiers, il faut vraiment avoir l'esprit tordu pour se servir de cet argument pour essayer de justifier l'injustifiable.

La baisse des effectifs est l'argument artificiellement monté en épingle utilisé à contre emploi pour masquer la réalité des problèmes qui sont les conséquences logiques de décisions politicardes néfastes.
Il serait possible d'entrer dans le détails mais nous irions dans le débat stupide conséquence logique de la méconnaissance profonde des spécificités du métier, des incohérences des dogmes politiques et surtout de la main mise de théories socio politiques consacrées comme des vérités premières que depuis quelques dizaines d'années on applique contre vents et marées.

Lorsque l'on est infoutu de faire des bilans objectifs, d'analyser les causes des problèmes et que l'on refuse d'envisager les moyens de les traiter on va dans le mur.

Nous sommes dans la position de dirigeants adeptes de la démagogie qui veulent traiter une gangrène avec de l'aspirine en refusant la simple idée d' une intervention chirurgicale voire même de faire une piqure parce que le malade n'aime pas cela.

On fait plaisir au malade en satisfaisant son désir et on va le laisser mourir content... sans doute.


Dernière édition par tonton christobal le Mer 26 Oct 2016, 18:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mer 26 Oct 2016, 18:03

Libellule a écrit:

Pas faux. En novembre 2005, on est avant le 4 avril 2007. Est-ce nécessaire d'en dire plus une fois le constat fait que près de 13 000 fonctionnaires de sécurité ont disparus et qu'une coordination des services de renseignement et de proximité a été littéralement démantelée? La reconstitution est en cours. Pas l'inverse.

Hollande est à la manœuvre depuis 4 ans, combien de temps faut-il pour reconstituer ? Si ce problème avait été aussi crucial que ne l' a-t-on fait avant?
Comme toujours c' est la faute de l' autre, mais cela peut attendre.
Le problème est-il seulement le nombre de policiers que la clarification des tâches et des soutiens?

En ce qui concerne la légitime défense, attendre le verdict d' un juge n' est pas la solution, donner aux policiers les mêmes droits et devoirs qu' à la gendarmerie me semble plus logique.

A ceux qui tentent de comparer notre police à celle des USA, je répondrais simplement qu' aux USA tout le monde peut porter une arme et potentiellement les policiers se retrouvent en "légitime défense"
enfin point de vue américain, ce qui n' est pas le cas en France.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13863
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mer 26 Oct 2016, 18:10

Pour ceux qui ont de la mémoire.
Programme de la gauche mitterrandienne : dissolution des RG et suppression du SDECE... on a vu les résultats avec le rainbow warrior.
Les RG sont restés, le SDECE est devenu DGSE
Création de la cellule Elyséenne avec les résultats que l'on connait ! Bravo un coup de maitre !

Programme de gauche : regrouper les services de renseignements : sarko regroupe RG et ST... Valls ministre de l'intérieur fait une réforme importante :
Il laisse le service en l'état, change son nom et met un nouveau directeur à la place de l'ancien...

Et on amuse le bon peuple... la supercherie perdure.
Dormez bien on veille !


Dernière édition par tonton christobal le Mer 26 Oct 2016, 19:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3447
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mer 26 Oct 2016, 19:32

Le problème,  tonton, c'est que les gens ne dorment plus très bien. Quand la police est dans la rue c'est, pour reprendre votre signature en langage populaire, "la fin des haricots'

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)


Dernière édition par Gérard le Mer 26 Oct 2016, 19:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13863
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mer 26 Oct 2016, 19:42

Gérard a écrit:
Le problème,  tonton, c'est que les gens ne dorment plus très bien. Quand la police est dans la rue c'est, pour reprendre vore signature en langage populaire, "la fin des haricots'

Les électeurs contribuables demanderont à la CGT de les protéger.

Cette centrale syndicale faisait il y a quelques semaines une vaste propagande anti flic... a elle de jouer !

Etre policier, se faire malmener par un syndicat dont on peut soi-même être membre puisqu'il a une branche police importante, se retrouver maintenant avec les mêmes qui se veulent défenseurs de la profession... on rêve !
Soyons surpris du déficit de confiance du "flicard de base" dans les syndicats.
Les mêmes qui tapaient sur la police vont aller chez flanbi pour parler en son nom...
Etre policier, membre d'un syndicat CGT, avoir éventuellement voté pour flanbi... et être en opposition avec son gouvernement tout en étant défendu par ceux qui vous attaquaient il y a quelques semaines...
Pour parachever le tout les multiples syndicats tentant chacun dans leur coin de récupérer la mise... si encore le ministre ne joue pas sur la discorde pour sauver les meubles, quelle pagaille !

On est vraiment dans le "cul par dessus tête" institutionnalisé. Le ridicule ne tue pas sinon quelle hécatombe !

Heureusement on a les effectifs et sarko ce qui explique les bagnoles à bout de souffle et l'état des locaux qui à eux seuls dans le privé déclencheraient à juste titre des grèves...
pour les "incendies de policiers" c'est un coup découlant de la diminution des effectifs... c'est évident et tout le monde le sait, avec plus d'effectifs on pourrait en faire griller d'avantage sans doute...
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 2973
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Jeu 27 Oct 2016, 08:22

Un flic de base mécontent, ça va. C'est quand ils sont nombreux qu'il y a un problème, et même plusieurs : non seulement ils manifestent, mais ils causent de plus en plus...

Citation :
Essonne : cinq villes privées de policiers afin de protéger l'ex-femme de Manuel Valls

Deux policiers affectés 24 heures/24 devant l’appartement de l’ex-femme de Manuel Valls à Évry. Trois autres avec le rabbin de Ris-Orangis, Michel Serfaty, dès qu’il quitte son domicile. Deux de plus qui accompagnent le recteur de la mosquée de Courcouronnes, Khalil Merroun. Sans compter les nombreux équipages nécessaires à la protection du Premier ministre lors de ses récurrentes visites dans le département. Les policiers de l’Essonne sont chargés de protéger de nombreuses personnalités. Mais face au manque de moyens et d’effectifs, ils sont de plus en plus nombreux à considérer cette mission comme « une tâche indue ».

Une situation qui a atteint son paroxysme ce lundi matin, vers 6 heures. Pour « surveiller la résidence de la famille du Premier ministre » à la demande du centre de commandement d’Évry, le commissariat de Brunoy a été contraint d’envoyer un équipage sur place… Et s’est retrouvé sans policier disponible sur sa propre circonscription. Car comme le précise une note de service confidentielle, c’était « l’unique patrouille disponible » pour intervenir durant toute la matinée sur ce secteur de 55 000 habitants comprenant les villes de Boussy-Saint-Antoine, Brunoy, Epinay-sous-Sénart, Quincy-sous-Sénart et Varennes-Jarcy.
()
71 policiers de terrain sont affectés au commissariat de Brunoy. Ces effectifs sont répartis entre les équipes du matin, de l’après-midi et celles de la nuit. « Et avec les repos et les blessés, le planning est à flux tendu »,

L’Essonne compte aujourd’hui près de 2 050 policiers, soit 150 de moins qu’en 2011, à une époque où la menace d’attentat et le plan Vigipirate n’étaient pas aussi chronophages. Face à la grogne des fonctionnaires après l’agression de policiers aux cocktails Molotov à la Grande Borne le 8 octobre, le directeur central de la sécurité publique avait affirmé que certaines de ces missions allaient se finir. La préfecture de l’Essonne — qui a mis fin à la protection de sa porte d’entrée — annonce ainsi « être en phase de concertation avec les policiers sur les tâches indues ».

http://www.leparisien.fr/essonne-91/plus-de-policier-a-brunoy-pour-proteger-l-ex-femme-de-manuel-valls-25-10-2016-6251385.php

"L’Essonne compte aujourd’hui près de 2 050 policiers, soit 150 de moins qu’en 2011" !!
Je suis étonné que Valls n'ait pas tiré profit de ses passages à l'Intérieur et à Matignon pour renforcer les effectifs, dans son département d'élection.
Bel esprit républicain de sa part ? Ou alors, c'est pire ailleurs ?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13863
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Jeu 27 Oct 2016, 15:59

Il est à noter qu'il faut que la situation atteigne un niveau de gravité insupportable, que la vérité ne puisse plus être dissimulée pour que l'on commence dans les médias à évoquer les vrais problèmes, à dénoncer les réels errements et à en finir avec le jeu qui consiste à flanquer les difficultés que l'on ne veut pas traiter à la racine voire que l'on provoque soi-même sur le dos du précédent dans le poste.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13863
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Jeu 27 Oct 2016, 17:55

Faouzi Lamdaoui, le conseiller de François Hollande qui aimait trop les pains au chocolat
Selon "Charlie Hebdo", l'ancien bras droit du président aurait abusé du service de protection des hautes personnalités.

Le "couteau suisse" de François Hollande, comme le surnomme Malek Boutih, est dans le viseur de Charlie Hebdo, jeudi 31 octobre. Aujourd'hui simple conseiller à l'Elysée, Faouzi Lamdaoui, l'ancien bras droit du président de la République, est soupçonné par le journal d'avoir frauduleusement bénéficié du service de protection des hautes personnalités. Mais une sombre histoire de pain au chocolat aurait mis fin à ce privilège.
Faouzi Lamdaoui était surtout connu pour avoir été "placardisé". Collaborateur le plus proche de François Hollande depuis 2003, homme à tout faire, il a hérité d'un nouveau rôle plus discret à l'arrivée de son mentor à l'Elysée : conseiller chargé de l'égalité et de la diversité. Un poste qui donne droit à un bureau à l'hôtel Marigny, en face de l'Elysée, mais pas à un chauffeur. Ça tombe mal pour Faouzi Lamdaoui, qui perd son permis de conduire quelques mois plus tard, après de nombreux excès de vitesse, rappelle Charlie Hebdo.

En mai 2013, le conseiller élyséen reçoit une série de lettres anonymes faisant allusion à la guerre au Mali et le menaçant de mort. Il bénéficie alors du service de protection des hautes personnalités (SPHP) et la voiture avec chauffeur qui va de pair. Une enquête sur les menaces est également ouverte, sans que les policiers parviennent à remonter la piste.
Mais le 30 juillet, il est piégé par l'un de ses coups de sang. A peine entré dans sa voiture, il s'en prend au policier chargé d'assurer sa protection, qui n'aurait pas respecté "la consigne". Car Faouzi Lamdaoui exige qu'un pain au chocolat l'attende chaque matin dans le véhicule. Le policier, ancien légionnaire chevronné, refuse d'aller "faire les courses à la boulangerie", affirme un syndicaliste de l'UNSA police. Le conseiller appelle immédiatement le SPHP pour se plaindre, et la mission de protection est maintenue… pour deux jours seulement.
"Au plus haut sommet de l'Etat, on a estimé qu’il fallait mettre un terme à cette histoire", confie un policier à Charlie Hebdo. L'affaire embarrasse : selon l'hebdomadaire, qui a tenté, sans succès, de contacter Faouzi Lamdaoui, le rapport sur l'incident du pain au chocolat a disparu. Mais le conseiller de Hollande traîne des casseroles plus encombrantes. Il a été accusé de "travail dissimulé" par un jeune militant PS qui lui aurait servi de chauffeur, et est visé par une plainte pour "faux et usage de faux", raconte L'Express. Le "couteau suisse" pourrait devenir très encombrant.

------------------------

on manque de policiers !
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2083
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mar 01 Nov 2016, 00:28

Un évènement récent, la mort d'un forcené en état d'ébriété tué par cinq tirs de la police remet au gout du jour le thème de la légitime défense.La presse titre "bavure ou légitime défense?"
Le fait que le forcené, apparemment pas un terroriste qui risquait de se faire exploser, ai été tué par cinq balles, quatre dans le thorax et une dans la tête suscite questionnement de la part de la police des polices et des magistrats. Les policiers ne sont ils pas équipés de tasers ou n'auraient ils pas pu le blesser aux jambes? Dans le contexte actuel de tensions entre policiers, magistrats et gouvernement la tâche des magistrats et de la police des polices ne va pas être aisée. L'on doit quand même se poser la question sur la revendication policière d'étendre les règles de la légitime défense.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12184
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mar 01 Nov 2016, 00:48

matmut a écrit:
---/---
Le fait que le forcené, apparemment pas un terroriste qui risquait de se faire exploser, ai été tué par cinq balles, quatre dans le thorax et une dans la tête suscite questionnement de la part de la police des polices et des magistrats. Les policiers ne sont ils pas équipés de tasers ou n'auraient ils pas pu le blesser aux jambes?
---/---


Dans un soucis d'objectivité il aurait été bon de préciser que ce forcené a été abattu alors qu'il aurait pointé une arme, réelle ou d'alarme, en direction des fonctionnaires de police....

http://www.lemonde.fr/ a écrit:
---/---
Les cinq hommes, membres de la brigade anticriminalité (BAC) et de la section d’intervention, intervenaient pour un homme apparemment en état d’ivresse, « excité », qui menaçait son voisin avec une machette. A l’arrivée des policiers, l’homme « après avoir posé sa machette, aurait sorti une arme de derrière son dos », a dit M. Coquillat [procureur de la république de Grenoble].
---/----
Source: http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2016/10/29/cinq-policiers-en-garde-a-vue-apres-la-mort-d-un-forcene-en-isere_5022380_1653578.html
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14243
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mar 01 Nov 2016, 01:16

L'objectivité voudrait qu'on attende le résultat de l'enquête qui vient d'être ouverte sans griller les étapes. Les conditionnels sont encore de rigueur.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 700
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mar 01 Nov 2016, 01:48

J'aime bien cette technique d'être prudent au moment des faits et ensuite de dire, une fois que les conclusions sont publiques, on le savait déjà.

Tout cela pour cacher la vérité
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14243
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mar 01 Nov 2016, 02:02

L'autopsie du forcené de 51 ans abattu par les forces de l'ordre vendredi soir à Echirolles (Isère) sera pratiquée ce lundi à l’Institut médico-légal de Grenoble, rapporte le journal Le Dauphiné.

Cette autopsie devrait permettre d'apporter de précieux éléments à l'enquête ouverte en flagrance pour homicide volontaire et déterminer si les cinq policiers impliqués ont agi en état de légitime défense.

L'autopsie doit notamment permettre de préciser le nombre et la nature des projectiles qui ont atteint le quinquagénaire alors qu'il brandissait en direction des policiers un pistolet d'alarme au petit canon peu visible. Selon les premiers éléments de l'enquête, la victime a été atteinte par cinq balles. Le procureur de la République de Grenoble, Jean-Yves Coquillat, avait indiqué précédemment que l'homme a «reçu plusieurs projectiles dans le thorax et dans la tête» tirés avec «un fusil d'assaut HK G36 et au moins un pistolet automatique, dont chacun était équipé».

Outre l'autopsie, plusieurs expertises vont être menées.

Par ailleurs, pour compléter l'enquête, une expertise du pistolet d'alarme de la victime va être réalisée par la police scientifique. Des «expertises toxicologiques» sur la victime vont également être réalisées et «il faudra attendre les résultats... d'ici quelques semaines», avait encore souligné Jean-Yves Coquillat.

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13863
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mar 01 Nov 2016, 02:50

Lorsque l'on est en présence de policiers en intervention la première chose à faire est de mettre en évidence ses mains... et de ne pas bouger.

Mais c'est sans doute trop simple.

Pour le reste les spécialistes en chambre avec du YAKA et FOCON derrière un clavier... je préfère ne pas dire ce que je pense d'autant que l'on ne connait pas le déroulement des faits et encore moins comment l'affaire a été présentée aux intervenants.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14243
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mar 01 Nov 2016, 03:02

On est dans la routine des contrôles. On peut le dire sans prendre position tant que les conclusions ne sont pas rendues par les enquêteurs.

http://www.police-nationale.interieur.gouv.fr/Organisation/Inspection-Generale-de-la-Police-Nationale
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mar 01 Nov 2016, 03:14

matmut a écrit:
Un évènement récent, la mort d'un forcené en état d'ébriété tué par cinq tirs de la police remet au gout du jour le thème de la légitime défense.La presse titre "bavure ou légitime défense?"
Le fait que le forcené, apparemment pas un terroriste qui risquait de se faire exploser, ai été tué par cinq balles, quatre dans le thorax et une dans la tête suscite questionnement de la part de la police des polices et des magistrats. Les policiers ne sont ils pas équipés de tasers ou n'auraient ils pas pu le blesser aux jambes? Dans le contexte actuel de tensions entre policiers, magistrats et gouvernement la tâche des magistrats et de la police des polices ne va pas être aisée. L'on doit quand même se poser la question sur la revendication policière d'étendre les règles de la légitime défense.

Ne pas oublier que l' enquête de l' IGPN est systématique dans un tel cas. Quand à savoir quelle doit être la réaction des policiers, seul le fait de se retrouver dans cette position peut permettre un réponse (et encore pas a posteriori). Blesser le forcené aux jambes ! pourquoi pas mais ce dernier n' aurait-il pas pu tirer et tuer un ou des policiers même blessé? On n' est pas au cinéma ni dans une série policière mais dans la vrai vie.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13863
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mar 01 Nov 2016, 03:17

Pas du tout !
Une intervention est demandée à la suite des agissements d'un individu armé d'un sabre qui menace ou se bat avec un voisin.
On ne fait pas un banal "contrôle" avec des casques, boucliers, arme longue... prétendre le contraire est une contre vérité ou de la stupidité.

Actuellement les interpellés sont de plus en plus souvent sous l'influence d'alcool ou de drogue et parfois des deux... sans oublier que nos truands s'équipent de giĺets pare balles d'excellente qualité.
Pour le reste une balle dans une jambe n'a jamais empêché un gugusse camé ou bourre d'adrénanine de flanquer une balle dans la tête de son adversaire.

Ce sera tout ! Les sachants vont prouver le contraire...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14243
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mar 01 Nov 2016, 03:22

Un extrait du lien fourni.

L'inspection générale de la police nationale (IGPN) est le service à compétence nationale chargé du contrôle des directions et des services de la direction générale de la police nationale et de la préfecture de police. A ce titre, elle exerce des missions de trois ordres :

Des audits points-clé et, depuis 2007, des contrôles inopinés des services de police sur des thématiques ciblées comme par exemple l'accueil du public.

Des études et des recommandations visant à l'amélioration du fonctionnement des services.

Enfin, l'IGPN est chargée de veiller au respect, par les fonctionnaires de police, des lois et des règlements et du code de déontologie de la police nationale. Dans ce cadre, elle effectue les enquêtes qui lui sont confiées par les autorités administratives et judiciaires qui seules peuvent la saisir.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mar 01 Nov 2016, 03:53

Libellule a écrit:

Enfin, l'IGPN est chargée de veiller au respect, par les fonctionnaires de police, des lois et des règlements et du code de déontologie de la police nationale. Dans ce cadre, elle effectue les enquêtes qui lui sont confiées par les autorités administratives et judiciaires qui seules peuvent la saisir.

La légitime défense ne peut être décidé que par un juge, d' où enquête judiciaire et action de l' IGPN dans ce cas.
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2083
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mar 01 Nov 2016, 04:26

mamiea écrit:
Citation :
Quand à savoir quelle doit être la réaction des policiers, seul le fait de se retrouver dans cette position peut permettre un réponse (et encore pas a posteriori).
C'est vrai mais ce que l'on peut trouver excessif c'est le nombre de coup de feu mortel portés au thorax et dans la tête donc avec la volonté de tuer. Etait ce légitime ? peut être que l'enquête le démontrera car il n'y a pas de témoin. A ce sujet ce type d'intervention de la BAC n'est il pas systématiquement filmé?
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 700
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mar 01 Nov 2016, 04:37

On se pose moins de questions sur la motivation des agresseurs quand les policiers sont brûlés vif dans une voiture
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mar 01 Nov 2016, 04:42

matmut a écrit:
mamiea écrit:

C'est vrai mais ce que l'on peut trouver excessif c'est le nombre de coup de feu mortel portés au thorax et dans la tête donc avec la volonté de tuer. Etait ce légitime ? peut être que l'enquête le démontrera car il n'y a pas de témoin. A ce sujet ce type d'intervention de la BAC n'est il pas systématiquement filmé?
Savoir si ces interventions sont systématiquement filmées je ne sais pas, j' ignore si un tel film peut être reçu comme une preuve j' ignore si tous les policiers sont équipés de caméra et même si ces dernières ne seraient pas propriété des policiers eux-mêmes? J' ai plutôt vu des interventions filmées par des tiers mais pas par la police.

Quand au nombre de coup tirés, il y aurait un coup d' arme de poing donc 1 coup le fusil d' assaut étant une arme automatique, il suffit de peu de chose pour faire partir une rafale. Ce qui est certain, il y a eu 2 tireurs.

http://www.heckler-koch.com/fr/produits/militaire/fusils-dassaut/g36/g36/description-du-produit.html a écrit:
Conçu selon les spécifications de l'armée de la République fédérale allemande, le G36 continue de faire référence dans la catégorie des fusils d'assaut. Utilisé en tant qu'arme d'infanterie dans de nombreux pays, le G36 est aussi apprécié par les forces spéciales et les forces de sécurité en raison de sa fiabilité exemplaire.

Les principaux composants du G36 sont fabriqués en plastique renforcé de fibres de verre. L'utilisateur dispose ainsi d'une arme légère, très performante et n'exigeant qu'un entretien sommaire.

Le G36 est parfaitement adapté pour les missions d'infanterie débarquée. Maniement, poids et fréquence de tir optimum en combat rapproché et idéal pour le tir coup par coup rapide, précis et perforant lors dans le combat à distance.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12184
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers   Mar 01 Nov 2016, 05:31

L'homme abattu était bien armé, certes d'un pistolet d'alarme, mais les policiers mis en joue pouvaient-ils le savoir ?


http://www.lemonde.fr a écrit:
Isère : l’homme abattu par des policiers a été touché par un seul tir mortel

Selon le parquet de Grenoble, sur cinq tirs, un seul a été mortel. Placés en garde à vue vendredi soir, les cinq policiers ont été relâchés samedi en début d’après-midi.

Le Monde.fr avec AFP | 31.10.2016 à 17h13

L’homme abattu par des policiers à Échirolles (Isère) dans la soirée du vendredi 28 octobre est mort à la suite d’un tir mortel sur les trois qui l’ont atteint, d’après les résultats de l’autopsie réalisée lundi, a indiqué le parquet de Grenoble à l’Agence France-Presse (AFP).

« Trois tirs l’ont atteint au tronc sur les cinq coups tirés. Un tir a été mortel. Il est entré par la clavicule gauche et a touché l’aorte » de cet homme de 51 ans, a précisé le parquet.

Vendredi soir, cinq fonctionnaires de la sécurité publique sont intervenus pour un différend de voisinage dans un quartier pavillonnaire de cette ville de l’agglomération grenobloise. Ils ont ouvert le feu sur un homme, apparemment en état d’ivresse, qui les avait d’abord menacés avec une machette avant de sortir une arme de derrière son dos. Les fonctionnaires invoquent la thèse de la légitime défense.


Prélèvements sanguins

L’arme brandie par le quinquagénaire devant les policiers a été retrouvée, et il s’agit d’un pistolet d’alarme. Placés en garde à vue vendredi soir, les cinq policiers ont été relâchés samedi en début d’après-midi.

Mais le procureur de Grenoble a saisi l’IGPN (Inspection générale de la police nationale) et la police judiciaire.

Des prélèvements sanguins ont aussi été faits pour mener des expertises toxicologique et alcoolémique. Tout comme pour les expertises balistiques, les résultats sont attendus dans « un délai relativement court », a-t-on précisé de même source.
Source: http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2016/10/31/isere-l-homme-abattu-par-des-policiers-a-ete-touche-par-un-seul-tir-mortel_5023423_1653578.html
Revenir en haut Aller en bas
 
Voitures de police incendiées à Viry Chatillon - Agressions contre des policiers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quand l'UMP fait bon ménage avec le MoDem
» Valls et consort responsables des agressions contre les membres du Fn!
» Arles : deux voitures de police attaquées dans un quartier sensible
» modification des pouvoirs de policiers municipaux
» Amiens - Guet-apens contre les Policiers !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: