Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Impôt de solidarité sur la fortune - ISF

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Le Plateau



Messages : 358
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: ISF et mixité sociale   Lun 2 Mar - 10:38

Si on n'avait pas la verdure du bois de Vincennes on ferait le même score que Champigny


http://94.citoyens.com/2015/les-villes-qui-comptent-le-plus-de-redevables-de-lisf-en-val-de-marne,01-03-2015.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17007
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Mer 4 Mar - 7:14

Le Plateau a écrit:
Si on n'avait pas la verdure du bois de Vincennes on ferait le même score que Champigny


http://94.citoyens.com/2015/les-villes-qui-comptent-le-plus-de-redevables-de-lisf-en-val-de-marne,01-03-2015.html


La gauche aime tellement les pauvres qu'elle en fabrique !

Citation de Coluche l'un des maitres penseurs avec Desproges de la seconde moitié du 20e siècle.
Ces deux philosophes sont talonnés de près par "l'autre" auteur à la mode dans certains milieux supposés intellectuels qui est souvent cité par un intervenant de ce forum.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 849
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Sam 29 Oct - 6:28

2016

L'information date s'il y a quelques mois, mais elle me fait bien rire:

- 11 des 50 contribuables fortunés recensés par la DGFIP n'ont pas payé d'ISF en 2015, les autres ayant vu leur note sensiblement allégée. Au total, 21,2 millions d'euros d'ISF ont été payés par ces 50 contribuables, alors que le montant initial était de 219,6 millions, précise le Canard Enchaîné.

De plus un rapport parlementaire précisé que plus la fortune est élevée plus le taux réellement payé diminue. L ISF est donc devenu un impôt dégressif.

un gouvernement de gauche....
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2097
Date d'inscription : 10/07/2010

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Sam 29 Oct - 9:13

Oui mais une majorité de français sont contre la suppression de l'ISF (72%) voulue par quasiment tous les candidats à la primaire de la droite. Parmi ces 72%,  30% sont même en faveur d'un renforcementde cet impôt.
A noter que les sympathisants de droite sont plus nombreux à vouloir le supprimer ( 52% à droite contre 11% à gauche). Je suppose que Thierry fait parti de ces 52%.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 849
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Sam 29 Oct - 9:19

En effet je suis pour sa suppression et visiblement l'actuel gouvernement aussi

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17007
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Sam 29 Oct - 9:53

Ce qui serait intéressant étant de déterminer objectivement les avantages pour les finances de l'état et les Français de maintenir ou non cet impôt sur la fortune.

On mettrait ainsi en balance les recettes perçues et la fuite des capitaux ou des cerveaux avec peut être aussi le cout en emplois de nombre de délocalisations... sans omettre lorsque le fric et les biens sont à l'étranger les pertes en droits de succession.

J'ai volontairement employé le mot incompatible avec les politicards aux manettes : OBJECTIVEMENT...  
On nous vante les "repentis fiscaux" qui rapportent leur argent on nous parle moins de ceux qui partent...
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 849
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Sam 29 Oct - 10:11

Cet impôt est une des caractéristiques de la gauche et son ideologie : si on taxe les riches on fera diminuer la pauvreté par la redustribution.

Notre cher à mis en œuvre ce dogme en 2012 avec le succes que l'on connaît aujourd'hui : 600 000 nouveaux chômeurs, croissance en panne.

Et le chômage c'est la 1ère porte vers la pauvreté et l'exclusion
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4199
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Sam 29 Oct - 11:25

les idéologies qu'elle soient de gauche, du centre, de droite, des extrêmes ou des autres composantes de la société sont en général nocives.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4248
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 71
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Sam 29 Oct - 14:46

matmut a écrit:
Oui mais une majorité de français sont contre la suppression de l'ISF (72%) voulue par quasiment tous les candidats à la primaire de la droite. Parmi ces 72%,  30% sont même en faveur d'un renforcementde cet impôt.
A noter que les sympathisants de droite sont plus nombreux à vouloir le supprimer ( 52% à droite contre 11% à gauche). Je suppose que Thierry fait parti de ces 52%.

Ne soyons pas dupes les 72 % ne payent pas cet impôt (enfin presque tous), s' ils étaient astreint à le payer ils passeraient dans l' autre camp à la vitesse grand V.
L' important est de savoir s' il est vraiment utile, s' il rapporte autant qu' on le prétend (a sa récolte il faut enlever les coûts de fonctionnement).
Il est aussi important de vérifier que cet impôt n' entraîne pas la disparition de certaines entreprises ou la ruine de braves contribuables dont les revenus ne rentre pas dans la définition de "Riche".
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17007
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Sam 29 Oct - 15:28

Il est à noter que ce sont ceux qui ne sont pas soumis à l'impôt qui veulent le plus l'augmenter... ceci étant valable même pour le simple impôt sur le revenu ou les habitations.

Envisager les déboires qui ďécoulent de l'ISF n'entre pas dans le cadre de la réflexion.
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2097
Date d'inscription : 10/07/2010

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Sam 29 Oct - 18:52

mamiea écrit:
Citation :
Ne soyons pas dupes les 72 % ne payent pas cet impôt (enfin presque tous),
C'est plus que vrai mais cela reste un impôt populaire parmi les français.
Jacques Chirac en 1987 l'avait supprimé (à l'époque l'IGF) et avait perdu la présidentielle au bénéfice de François Mitterrand. Il a été persuadé que son échec était du en grandes partie au fait d'avoir supprimé cet impôt.
Maintenant tous les candidats à la primaire de la droite font part de objectif de supprimer l'ISF par contre aucun ne dit mot sur ce qui pourrait le remplacer. Si sont montant reste faible au vu du montant global des impôts levés (5 milliard d'euros )il n'en demeure pas moins qu'en période de disette il faudra bien en récupérer le montant. La piste la plus probable est une augmentations des droits de succession qui pour le coup ne toucherait plus simplement les riches mais toute la population ou presque.


Dernière édition par matmut le Sam 29 Oct - 19:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17007
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Sam 29 Oct - 19:04

Le probléme de la chute de notre pays est précisément que l'on gouverne en vue de la prochaine élection avec la démagogie pour principe et sans vision lointaine.
On ne fait pas les réformes impopulaires même si elles sont indispensables... on voit le résultat.

Lorsque nous serons au niveau de la Gréce il sera temps d'aviser.

En période de disette les gros maigrissent les maigres crévent... c'est ce qui nous attend à terme.
Les vrais riches seront "ailleurs" la classe moyenne sera étranglée... pour le reste on verra au coup par coup.

Ce qui est certain étant que le systéme actuel n'incite pas à s'investir et à investir chez nous.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17007
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Sam 29 Oct - 19:55

Il faudrait sans doute convertir la Suisse et Monaco à la fiscalité "à la française" nul doute que les économies locales y trouveraient leur compte.

Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3869
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Sam 29 Oct - 21:08

matmut soulève une question importante : Si l’on supprime l’ISF, comment compenser la perte de recettes?

Taxer davantage le patrimoine lors de la succession (impôt sur l’héritage) plutôt que le taxer un peu chaque année (ISF) ?
D’abord, de nombreux biens (dont œuvres d’art) sont exonérés d’ISF. Ensuite, l’ISF est plafonné à une fraction des revenus annuels. C’est ainsi que des milliardaires, bien conseillés, arrivent ainsi à réduire considérablement leur ISF – comme l'a souligné thierry. Bref, on pourrait obtenir les quelques milliards de l’ISF sans forcément imposer plus la plupart des héritages.
Sur le principe, l'imposition des revenus du patrimoine est généralisée. L'ISF soit ajoute une deuxième imposition sur les revenus, soit (sans plafonnement) réduirait le patrimoine lui-même. Il me parait plus logique d'imposer réellement le patrimoine lors de la transmission/succession. Et avant, il y a des possibilités de donations. Ensuite, à chacun de faire ses preuves sans vivre seulement de l'héritage.

Et il y a une autre piste pour compenser une perte des recettes ISF : la baisse des dépenses publiques.
Oui, mais lesquelles ? si ces dépenses publiques  sont nécessaires aux services publics ? En fait, au fil de ses rapports annuels la Cour des comptes déborde de plus en plus d’idées sur le thème réduction de gaspillages d’argent public. Sans compter les Chambres régionales des comptes.
Bref, les idées ne manquent pas, sans nuire aux (vrais) services publics utiles. Est-ce que ces idées sont électoralement porteuses ? Là, ça va surement dépendre de l’électorat.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17007
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Sam 29 Oct - 23:19

On pouŕait sans doute aussi mieux (ou moins mal) gérer les fonds publics, mais est ce envisageable ?

En France ce n'est pas à l'ordre du jour...
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2097
Date d'inscription : 10/07/2010

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Dim 30 Oct - 8:37

Tonton écrit:
Citation :
Le probléme de la chute de notre pays est précisément que l'on gouverne en vue de la prochaine élection avec la démagogie pour principe et sans vision lointaine.
On ne fait pas les réformes impopulaires même si elles sont indispensables... on voit le résultat.
Un seul remède supprimons les élections et administrons sous la contraintes des remèdes de cheval à la population. Cela porte un nom la dictature qui est qualifiée maintenant d'un nouveau nom la démocrature. A noter que ces expériences politiques ont déja été essayées un peu partout dans le monde avec des résultats catastrophiques.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17007
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Dim 30 Oct - 9:39

On pourrait aussi envisager que les électeurs prennent conscience de la nullité des ceux qui ont été aux manettes et en désignent d'autres... à moins que touchés par la grace les mêmes politicards décident enfin d'arrêter de mentir et gouvernent  en ayant le sens de l'état.

Dans des pays voisins... ils semblent y arriver mais ils n'ont pas la CGT franchouillarde qui flanque la panique dans le pays durant l'état d'urgence ou qui préfère discuter des indemnités lorsque la boite ferme au lieu de tenter de la sauver lorsque c'est encore possible.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4248
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 71
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Dim 30 Oct - 10:09

salamandre a écrit:
matmut soulève une question importante : Si l’on supprime l’ISF, comment compenser la perte de recettes?

Taxer davantage le patrimoine lors de la succession (impôt sur l’héritage) plutôt que le taxer un peu chaque année (ISF) ?
D’abord, de nombreux biens (dont œuvres d’art) sont exonérés d’ISF. Ensuite, l’ISF est plafonné à une fraction des revenus annuels. C’est ainsi que des milliardaires, bien conseillés, arrivent ainsi à réduire considérablement leur ISF – comme l'a souligné thierry. Bref, on pourrait obtenir les quelques milliards de l’ISF sans forcément imposer plus la plupart des héritages.
Sur le principe, l'imposition des revenus du patrimoine est généralisée. L'ISF soit ajoute une deuxième imposition sur les revenus, soit (sans plafonnement) réduirait le patrimoine lui-même. Il me parait plus logique d'imposer réellement le patrimoine lors de la transmission/succession. Et avant, il y a des possibilités de donations. Ensuite, à chacun de faire ses preuves sans vivre seulement de l'héritage.

Et il y a une autre piste pour compenser une perte des recettes ISF : la baisse des dépenses publiques.
Oui, mais lesquelles ? si ces dépenses publiques  sont nécessaires aux services publics ? En fait, au fil de ses rapports annuels la Cour des comptes déborde de plus en plus d’idées sur le thème réduction de gaspillages d’argent public. Sans compter les Chambres régionales des comptes.
Bref, les idées ne manquent pas, sans nuire aux (vrais) services publics utiles. Est-ce que ces idées sont électoralement porteuses ? Là, ça va surement dépendre de l’électorat.

Avez-vous hérité d' un parent? Vous semblez ignorer à combien s' élève les impôts sur les successions, les augmenter (déjà fait en début de mandat) c' est encore pénaliser les petits propriétaires et leurs descendants. C' est inciter à ne plus épargner et diminuer les rentrées fiscales, c' est aussi prendre le risque de voir les taux auquel l' état emprunte s' envoler (moins de réserve monétaire = emprunt plus cher).

Rappel tout ce qui a été acheté a été imposé (tva), l' argent économisé paye RDS et CSG donc on double les taxes, où est l' égalité?
Si vous pensez prendre de l' argent aux fortunés, là c' est du rève car eux ne le place plus en France (trop de risque) et ont les moyens d' avoir des conseillers fiscaux (pour la plus part issu du ministère des finances).
Revenir en haut Aller en bas
iris2



Messages : 152
Date d'inscription : 19/08/2010

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Dim 30 Oct - 10:18

Toujours plus de taxes, toujours plus d'impôts et toujours plus de pauvreté !
La solution ne serait-elle pas le taux chômage zéro ?
Il faudrait quand même que nos gouvernants, économistes et autres spécialistes cessent de prendre des solutions de facilité, inefficaces et décourageantes pour ceux qui ont travaillé très dur pour avoir un bien pour eux et leurs enfants dont les prélèvements fiscaux deviennent confiscatoires, au niveau actuel on ne peut plus je pense les nommer "redistribution"
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17007
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Dim 30 Oct - 10:26

Pas grave on va continuer à tondre les classes moyennes !
Ces contribuables ne peuvent pas partir et les autres catégories sont ménagées pour des questions électorales.
Les grosses fortunes sont à l'étranger et non seulement ne placent plus leur argent chez nous, ne payent plus d'impôts mais en plus enrichissent leurs pays d'accueil... lorsqu'ils n'y montent pas d'entreprises après avoir mis la clé sous la porte en France.

Ne pas parler non plus de ce qui est expédié mensuellement de France vers les pays d'où vient l'immigration... sujet à ne pas évoquer.

Pour ce qu'il en est des économies à faire... ne pas rêver SVP !

Exemple : un joueur de tennis Français expliquait qu'étant marié avec une anglaise il vivait à Londres.
Dans son cas les gains provenant de compétitions étrangères étaient imposés dans le pays où se tenait la compétition point final. S'agissant de revenus extérieurs au pays de résidence les Anglais ne l'imposaient pas.
Il payait des impôts sur ses revenus anglais.
En France non seulement il était imposé par le pays où il avait joué ce qui est logique mais une seconde fois en France... alors que le revenu était étranger.
La conclusion est facile à tirer.
Les étrangers résident à Monaco et les Français en Suisse...


Dernière édition par tonton christobal le Dim 30 Oct - 10:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17007
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Dim 30 Oct - 10:28

iris2 a écrit:
Toujours plus de taxes, toujours plus d'impôts et toujours plus de pauvreté !
La solution ne serait-elle pas le taux chômage zéro ?
Il faudrait quand même que nos gouvernants, économistes et autres spécialistes  cessent de prendre des solutions de facilité, inefficaces et décourageantes pour ceux qui ont travaillé très dur pour avoir un bien pour eux et leurs enfants dont les prélèvements fiscaux deviennent confiscatoires, au niveau actuel on ne peut plus je pense les nommer "redistribution"

L'impôt n'est pas fait pour permettre une "redistribution" mais pour faire fonctionner l'état, enfin c'est ainsi que la constitution en fait la définition.
A partir d'un certain niveau les taux sont confiscatoires...
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3869
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Dim 30 Oct - 17:09

mamiea a écrit:
Avez-vous hérité d'un parent? Vous semblez ignorer à combien s'élèvent les impôts sur les successions
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14200 (abattements et tarifs 2016)
Jusqu’ici, j’ai fait sans héritage, dont il est vrai que l'impôt a augmenté depuis 2011/2012. La question de base n’était pas augmentons les impôts, mais : si suppression de l’ISF, par quoi le remplacer ?

Le paragraphe incriminé comparait deux impôts dits sur le patrimoine : l'ISF (bien vu en France) et l’impôt sur l'héritage (mal vu en France). Mais en fait, son plafonnement selon les revenus rend l’ISF fonction plus des revenus que du patrimoine. Comment le démontrent avec succès les milliardaires et un article récent du Canard enchainé.
Tandis que le paragraphe suivant prend comme alternative la baisse des dépenses. Et j’en pense que c’est la voie à suivre, mais pour les travaux pratiques on attend toujours le gouvernement qui l’appliquera…

Quels sont les montant de recettes pour l’Etat  de ces deux impôts ?

L'ISF devrait rapporter près de 5,3 milliards d'euros en 2014, et 300.000 foyers sont éligibles à l’ISF
http://www.lesechos.fr/12/06/2014/lesechos.fr/0203561423939_l-impot-sur-la-fortune-va-battre-un-record-en-2014.htm

Le projet de Budget 2014 anticipait près de 10 milliards d'euros de recettes d’impôts sur les successions.
Selon Bercy, près de 90 % des successions demeureraient exonérées de droits de succession en 2013.
http://www.lemonde.fr/politique/article/2012/07/20/impot-sur-la-fortune-droits-de-succession-le-gouvernement-alourdit-la-note_1736235_823448.html

L'impôt sur les successions rapporte deux fois plus que l'ISF, je pensais que l'écart était plus grand
Mais sur le principe, je penche pour un impôt sur le patrimoine à la succession : au fond, les riches héritiers n'y ont aucun mérite personnel, sinon la chance d'être né(e)s au bon endroit.
Concernant l'imposition en cours de vie, nous avons l'impôt progressif sur les revenus (du travail, du patrimoine, etc.). Sur la consommation. Sur l'immobilier. Et bien d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17007
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Lun 31 Oct - 10:19

Au lieu de chercher où et comment pomper plus de fric ce qui conduit à la situation actuelle à savoir perte de marchés, ruine des Français et dégringolade du pays il serait plus efficace de mieux le gérer... mais ce n'est pas une solution envisageable.

Au contraire on s'ingénie à créer des structures inutiles pour planquer les copains.
Revenir en haut Aller en bas
Robin

avatar

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Lun 31 Oct - 11:24

Ça, ce n'est pas une spécialité de la gauche mais il faut reconnaître que sous le régime du bateleur de foire ça démarre tôt et c'est copieux !
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4248
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 71
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Lun 31 Oct - 16:04

@salamandre
Peut-être, en effet, serait il plus logique d' éviter de dépenser sans compter de l argent que l' on a pas et de vérifier que ces dépenses sont justes (en fin de compte éviter les gâchis de la république).
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Lun 31 Oct - 16:11

Lu dans le Monde.fr

Avec 10 000 départs, la France a été en 2015 le pays au monde comptant le plus de départs de millionnaires, sans que l’on connaisse la proportion des départs motivés par des raisons fiscales. Ce qui fait dire à certains de nos voisins européens que l’ISF est l’« invitation à sortir de France ».

Face à ce constat, l’OFCE préconise de supprimer l’ISF dans un rapport publié le 24 octobre et intitulé « Quelles réformes de l’imposition sur le capital pour les hauts revenus ? ». Mais le droit fiscal a horreur du vide. L’OFCE propose donc de compenser cette suppression par une taxation des loyers implicites. Cela consisterait à faire apparaître parmi les revenus imposables des contribuables le montant des loyers qu’ils économisent en se réservant la jouissance des logements dont ils sont propriétaires.

Une fois décodé... Qui serait d'accord?
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4248
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 71
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Lun 31 Oct - 16:19

Libellule a écrit:
L’OFCE propose donc de compenser cette suppression par une taxation des loyers implicites. Cela consisterait à faire apparaître parmi les revenus imposables des contribuables le montant des loyers qu’ils économisent en se réservant la jouissance des logements dont ils sont propriétaires.

Une fois décodé... Qui serait d'accord?

Qu' entend-on par loyer implicites ? Des revenus issus de la location d' appartement ou bien de revenus "annexes" liés à la mise à disposition de son propre logement à un tiers et pour une courte durée ?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17007
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Lun 31 Oct - 16:21

De toute maniére le loyer pour les propriétaires va arriver...

On se demande comment font les autres pays...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13755
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Lun 31 Oct - 16:37

mamiea a écrit:
Qu' entend-on par loyer implicites ? Des revenus issus de la location d' appartement ou bien de revenus "annexes" liés à  la mise à disposition de son propre logement à un tiers et pour une courte durée ?


Voir: http://www.plateaufontenay.net/t2608-fontenay-sous-bois-augmente-sa-taxe-fonciere-et-baisse-sa-taxe-dhabitation#82102
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4248
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 71
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Lun 31 Oct - 16:47

a.nonymous a écrit:



Voir: http://www.plateaufontenay.net/t2608-fontenay-sous-bois-augmente-sa-taxe-fonciere-et-baisse-sa-taxe-dhabitation#82102

Là je suis tout à fait contre. Je propose que ces "joyeux lurons", inventeurs de ce projet, donnent leurs revenus à la communauté.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 849
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Lun 31 Oct - 17:13

Ne cherchez pas à compenser un impôt par un autre. La solution est dans la diminution du budget de l'état.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17007
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Lun 31 Oct - 18:00

thierry a écrit:
Ne cherchez pas à compenser un impôt par un autre. La solution est dans la diminution du budget de l'état.

C'est l'hypothése interdite !
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 849
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Lun 31 Oct - 18:04

C'est vrai qu'avec la diminution du budget de l'état, je vais me mettre à dos tous les rentiers de la république.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Lun 31 Oct - 19:03

Explication de l'Arlésienne qui a déjà existé de 1914 à 1965 ici http://www.alternatives-economiques.fr/faut-il-taxer-les--loyers-fictifs-_fr_art_1251_65032.html

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17007
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Lun 31 Oct - 20:08

Si nous devons additionner les conneries actuelles et celles du passé... nous ne sommes pas sortis de l'auberge.

On peut aussi mettre en place chez nous les stupidités des autres pays pour la raison logique et qui a force de loi "ça se fait ailleurs"

En revanche pour les mesures intelligentes : pas question !
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13755
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Ven 10 Nov - 1:27

2017

A propos de l'ISF, à voir cette vidéo sur Facebook...

Encore une fois je me demande où passe les impôts des grandes sociétés et contribuables fontenaysiens car il y a de l'argent à Fontenay même si ce n'est pas l'impression que donne certains quartiers de notre ville...

https://www.facebook.com/FontenaySousBois/videos/1548162955249505/
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17007
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Ven 10 Nov - 5:59

Pour ma part je constate que la tonte des contribuables fonctionne à merveille mais qu'en revanche on est moins imaginatif pour ce que concerne les économies indispensables à faire...

L' observation est valable à tous les niveaux que se soit localement ou au plan national.

Dans le mémé type de réflexion on s'agite beaucoup dans des domaines qui concernent peu les Français mais en revanche ce qui impacte directement leur vie quotidienne n'est pas pris en compte.

La direction du pays par un président hors sol soutenu par des larbins dociles est un phénomène qui  prend de l'ampleur.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3869
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Ven 14 Sep - 14:03

octobre 2016
Citation :
Taxer davantage le patrimoine lors de la succession (impôt sur l’héritage) plutôt que le taxer un peu chaque année (ISF) ?

C'est dans l'air :
«Si on a une préférence pour le risque face à la rente, ce qui est mon cas, il faut préférer la taxation sur la succession aux impôts de type ISF»
«L'outil privilégié pour corriger les inégalités de naissance, l'impôt sur les successions… »
«C'est un marqueur qui correspond à une politique de centre gauche, il faut le reconnaître»

Citation :
La majorité veut s'attaquer «sans tabou» aux droits de succession
Par  Guillaume Guichard, Pierre Lepelletier. Publié le 14/09/2018
Le délégué général de La République en marche, Christophe Castaner, veut réformer le dispositif. Emmanuel Macron a déclaré par le passé qu'il voulait alourdir cette fiscalité.

La majorité veut se pencher sur les droits de succession. Lors de sa conférence de presse de rentrée, le délégué général du parti majoritaire La République en marche (La REM) Christophe Castaner a déclaré vouloir lancer «une réflexion sans tabou pour une refonte de la fiscalité sur les successions». «L'outil privilégié pour corriger les inégalités de naissance, l'impôt sur les successions, est complexe et n'a pas suivi l'évolution de la société, a-t-il argumenté. Il nous semble essentiel d'ouvrir une réflexion en vue de réformer en profondeur la fiscalité sur les successions dans notre pays.»
L'idée n'est pas nouvelle dans la macronie, mais elle n'avait pas refait surface depuis avril 2016. À l'époque ministre de l'Économie, Emmanuel Macron s'était dit favorable à un alourdissement de la fiscalité sur les successions. «Si on a une préférence pour le risque face à la rente, ce qui est mon cas, il faut préférer la taxation sur la succession aux impôts de type ISF», avait-il déclaré dans la revue Risques.

Comme il l'avait annoncé lors de la campagne, le président a supprimé l'ISF cette année - pour le remplacer par une taxation similaire sur les seuls biens immobiliers. Est-il donc maintenant venu le temps d'alourdir l'imposition des successions? «Nous voulons mener une réflexion sans tabou au sein de LaREM, a prudemment indiqué Pierre Person, député (LaRem) et membre de la commission des Finances. Mais c'est un marqueur qui correspond à une politique de centre gauche, il faut le reconnaître.»
Aujourd'hui, les successions bénéficient d'un abattement de 100.000 € en ligne directe (parents-enfants). Au-delà, un barème progressif s'applique, qui peut grimper jusqu'à 45% en ligne directe (pour les parts supérieures à 1,8 million €) ou même 60% entre un oncle et son neveu.

http://www.lefigaro.fr/impots/2018/09/14/05003-20180914ARTFIG00152-la-majorite-veut-s-attaquer-sans-tabou-aux-droits-de-succession.php
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17007
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Sam 15 Sep - 1:24

On pique le fric aux retraités lorsqu'ils sont en vie... et à leur mort on vole le reste aux enfants .

C'est résumé en peu de mots, inutile d'en dire plus...

Merveilleux !
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 849
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Sam 15 Sep - 8:39

L'idéologie derrière cette mesure est le transfert de la taxation sur le travail et l'activité économique pour la transférer vers la rente et les rentiers.

Cest favoriser le développement économique, réduire le chômage et donc la pauvreté
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

avatar

Messages : 516
Date d'inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Sam 15 Sep - 10:34

thierry a écrit:
L'idéologie derrière cette mesure est le transfert de la taxation sur le travail et l'activité économique pour la transférer vers la rente et les rentiers.

Cest favoriser le développement économique, réduire le chômage et donc la pauvreté

Cette démarche est vouée à l’échec avec la libre circulation des capitaux.

Vous croyez vraiment que les "riches" assez riches pour se payer des conseillers financiers seront touchés par cette réforme ?
Avec la "libre circulation des capitaux", ils ne restent que l'immobilier (immobile) à taxer, le reste, un clic de souris et bye-bye le fisc.

D'ailleurs le gouvernement est bien conscient de ceci, c'est pour cela que l'ISF (Impôt Sur la Fortune) est devenue l'IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière), c'est même un aveu d'impuissance sur la taxation des  valeurs mobilières (mobiles).
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 849
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Sam 15 Sep - 11:00

Je crois que les riches ayant des conseilles financiers sont déjà partis et que le seul moyen de les faire revenir est de faire que les placements financiers dans les entreprises soient de nouveau rentables.

D'où la nouvelle version de l'ISF sans les valeurs mobilières comme vous m'indiquez.

Mais faudra aussi réduire le train de vie de la puissance publique et mieux contrôler la dépense publique. Et sur ce point y'a des progrès à faire

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17007
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Sam 15 Sep - 11:59

L'idéologie c'est prenons tout le pognon possible à ceux qui en ont un peu... et continuons à depenser sans compter.

Pour les reste on s'en fout il faut conserver le pouvoir et respecter les instructions de ceux qui nous ont mis aux manettes.
Danger les manants se réveillent...
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3869
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Sam 15 Sep - 14:07

Citation :
On pique le fric aux retraités lorsqu'ils sont en vie... et à leur mort on vole le reste aux enfants.

Redistribution des patrimoines :
L'impôt sur les successions peut aussi encourager à faire une donation aux enfants, avant qu'ils soient à la retraite eux-mêmes.
Les plus petites successions restant exonérées. Le seuil d'exonération étant un débat en soi.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17007
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Sam 15 Sep - 14:26

Salamandre a écrit:


Redistribution des patrimoines :
L'impôt sur les successions peut aussi encourager à faire une donation aux enfants, avant qu'ils soient à la retraite eux-mêmes.
Les plus petites successions restant exonérées. Le seuil d'exonération étant un débat en soi.

C'est un peu plus compliqué que l'on le pense... j'ai payé pour apprendre.

Ce que je constate est que la réforme envisagée ne semble pas aller vers une imposition moindre.

A force de redistribuer et de quel droit ( la propriété individuelle avec ce qui en découle est garantie par la constitution) on devrait s'interroger sur l'évolution de notre systéme politique...

Revenir en haut Aller en bas
Clovis



Messages : 101
Date d'inscription : 30/09/2011

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Dim 16 Sep - 9:45

Salamandre a écrit:


Redistribution des patrimoines :
L'impôt sur les successions peut aussi encourager à faire une donation aux enfants, avant qu'ils soient à la retraite eux-mêmes.
Les plus petites successions restant exonérées. Le seuil d'exonération étant un débat en soi.



On peut aussi se demander pourquoi se décarcasser pour avoir un patrimoine à transmettre si celui-ci est confisqué en partie à votre mort car le rôle des parents est éduquer, soutenir et protéger même après sa mort.
On peut constater que l'état jusqu'à présent n'a rien trouvé pour faire que tous les enfants aient la même chance. je pense qu'un facteur important il me semble devrait être pris en considération, avoir des enfants c'est une lourde responsabilité envers eux, en avoir ce ne doit pas être un acte égoîste, il faut réfléchir à l'avenir que l'on pourra lui donner en comptant sur ses possibilités et non sur celle de l'état et les autres citoyens. Est-il raisonnable d'engager une grossesse quand on n'a pas de travail et pas de logement ?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17007
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Dim 16 Sep - 13:41

Il faut distinguer l'égalité des moyens et l'égalité des chances comme visiblement on s'exprime n'importe comment on comprend à l'envers et on agit de manière incohérente.

Donner aux enfants une égalite de moyens lors de la scolarité est souhaitable.
Les enseignants ont les mémes diplomes et les enfants les mêmes livres. C'est l'égalité de moyens.
Les éléves suivent les mêmes cours de gym, c'est l'égalité de moyens.

About du compte aurons nous les mêmes résultats ? Non

Et entre dans la danse la "merveilleuse égalité des chances"
On flanque la moyenne à tout le monde et le reste à l'avenant... on tripatouille des modes d'évaluation et on masque les évidences.
On a des 23 sur 20 tout les monde ou presque décroche sa peau d'ane. Comme le niveau d'exigence a éte abaissé l'édifice se casse la gueule.

Les plus courageux se désespèrent, les assistés à la dérive se multiplient, la communauté se désagrégent...

La berezina sera d'autant plus grave que les plus compétents spoliés de leurs biens ne produiront plus de richesses et ou quitteront le pays...
Fin de la  "répartition" par pénurie de biens à repartir...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13755
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Lun 17 Sep - 15:38

Citation :
Droits de succession: Macron désavoue Castaner et promet de ne pas y toucher

17/09/2018
Emmanuel Macron est en colère contre Christophe Castaner. Lors de sa conférence de presse de rentrée vendredi, le délégué général de La République en marche a laissé entendre qu'une réforme des droits de succession pourrait rapidement être envisagée.

Le patron du parti avait assuré vouloir "ouvrir une réflexion sans tabou" sur la fiscalité des successions. Afin de lutter contre la "progression des inégalités de naissance".

Une initiative peu appréciée par l'Elysée, selon nos informations. En privé, Emmanuel Macron ne mâche pas ses mots contre cette idée. Les droits de succession et les pensions de réversion, "on n'y touchera pas tant que je suis là", est intervenu le chef de l'Etat. Avant de poursuivre: "On a demandé des efforts aux retraités mais maintenant arrêtez de les emmerder!"

Selon une source gouvernementale, "la réflexion de Christophe Castaner est celle du parti, et non du gouvernement". "Personne ne travaille dessus et il n’y a rien dans le Projet de loi de finances". Selon nos informations, Emmanuel Macron devrait enfoncer le clou ce mercredi, en Conseil des ministres.

Aujourd'hui, l'impôt sur les successions, en théorie, comprend des barèmes progressifs selon la somme héritée, avec des tranches allant jusqu'à 60% en cas de lien de parenté éloigné. Mais de nombreux abattements ont été mis en place, qui permettent aux transmissions d'être plus faiblement taxées. Début 2017, un rapport de l'organisme public France stratégie avait déjà appelé à "revoir en profondeur" cette fiscalité pour lutter contre "l'apparition d'une société à deux vitesses".
https://www.bfmtv.com/politique/droits-de-succession-macron-desavoue-castaner-et-promet-de-ne-pas-y-toucher-1525172.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13755
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Lun 17 Sep - 15:45

Salamandre a écrit:
Redistribution des patrimoines :
L'impôt sur les successions peut aussi encourager à faire une donation aux enfants, avant qu'ils soient à la retraite eux-mêmes.
Les plus petites successions restant exonérées. Le seuil d'exonération étant un débat en soi.


Le seuil d'exonération ne tient surtout pas compte du prix actuel de l'immobilier, la transmission d'un simple deux pièces de 35 m2 dans un quartier moyen de Fontenay explosant le seuil d'exonération...

Certains héritiers modestes qui souhaiteraient conserver pour l'occuper un bien laissé par leurs parents se trouvent obligés de vendre celui-ci pour régler ces frais de successions...

Et "en même temps", les plus grosses fortunes échappent à l'impôt sur les successions en ayant recours à de complexes montages financiers...


Dernière édition par a.nonymous le Lun 17 Sep - 16:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4199
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   Lun 17 Sep - 16:30

On va assister à ces pseudo alertes lancées par des ministres ou des députés. Et, le magicien bienfaiteur rassurera l'opinion.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Impôt de solidarité sur la fortune - ISF   

Revenir en haut Aller en bas
 
Impôt de solidarité sur la fortune - ISF
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [mesure sarko] le Revenu de Solidarité Active
» entonnoir de fortune
» Gaz : le tarif spécial de solidarité
» autonomie et solidarité
» La roue de la fortune... tourne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: