Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 USA - premier jour de TRUMP es qualité de président

Aller en bas 
AuteurMessage
tonton christobal

avatar

Messages : 17209
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: USA - premier jour de TRUMP es qualité de président   Sam 12 Nov 2016, 20:03

Trump's first day at the Oval Office after being elected President

First briefing by the CIA, Pentagon and FBI:

Trump: We must destroy ISIS immediately. No delays.
CIA: We cannot do that, sir. We created them along with Turkey, Saudi, Qatar and others.

Trump: The Democrats created them.
CIA: We created ISIS, sir. You need them or else you would lose funding from the natural gas lobby.

Trump: Stop funding Pakistan. Let India deal with them.
CIA: We can't do that.

Trump: Why is that?
CIA: India will cut Balochistan out of Pak.

Trump: I don't care.
CIA: India will have peace in Kashmir. They will stop buying our weapons. They will become a superpower. We have to fund Pakistan to keep India busy in Kashmir.

Trump: But you have to destroy the Taliban.
CIA: Sir, we can't do that. We created the Taliban to keep Russia in check during the 80s. Now they are keeping Pakistan busy and away from their nukes.

Trump: We have to destroy terror sponsoring regimes in the Middle East. Let us start with the Saudis.
Pentagon: Sir, we can't do that. We created those regimes because we wanted their oil. We can't have democracy there, otherwise their people will get that oil - and we cannot let their people own it.

Trump: Then, let us invade Iran.
Pentagon: We cannot do that either, sir.

Trump: Why not?
CIA: We are talking to them, sir.

Trump: What? Why?
CIA: We want our Stealth Drones back. If we attack them, Russia will obliterate us as they did to our buddy ISIS in Syria. Besides we need Iran to keep Israel in check.

Trump: Then let us invade Iraq again.
CIA: Sir, our friends (ISIS) are already occupying 1/3rd of Iraq.

Trump: Why not the whole of Iraq?
CIA: We need the Shi'ite govt of Iraq to keep ISIS in check.

Trump: I am banning Muslims from entering US.
FBI: We can't do that.

Trump: Why not?
FBI: Then our own population will become fearless.

Trump: I am deporting all illegal immigrants to south of the border.
Border patrol: You can't do that, sir.

Trump: Why not?
Border patrol: If they're gone, who will build the wall?

Trump: I am banning H1B visas.
USCIS: You cannot do that.

Trump: Why?
Chief of Staff: If you do so, we'll have to outsource White House operations to Bangalore. Which is in India.

Trump (sweating profusely by now): What the hell should I do as President???
CIA: Enjoy the White House, Sir! We will take care of the rest!
Revenir en haut Aller en bas
Robin

avatar

Messages : 1332
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: USA - premier jour de TRUMP es qualité de président   Sam 12 Nov 2016, 20:25

Matamore ? Vous avez dit Matamore ? Mais non seulement une scène des Marx Brother !
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17209
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: USA - premier jour de TRUMP président (en français)   Sam 12 Nov 2016, 23:23

Vous ne l'aurez pas sur "Fontenay Plateau"... elle fait plus de 3000 caractères !

en revanche elle est ici : http://www.je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr/blog/profitez-de-la-maison-blanche-sir-on-soccupe-du-reste/
Revenir en haut Aller en bas
ArnaudPika

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 18/11/2016
Age : 37
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: USA - premier jour de TRUMP es qualité de président   Sam 19 Nov 2016, 03:30

La note d'humour et assez bien trouver. J'aime beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: USA - premier jour de TRUMP es qualité de président   Jeu 12 Jan 2017, 04:57

Trump... Son dernier tweet. Et déjà un point goodwill :

Intelligence agencies should never have allowed this fake news to "leak" into the public. One last shot at me. Are we living in Nazi Germany?

Réponse possible : Hillary Clinton a récolté 2 014 621 voix de plus que Donald Trump lors du scrutin présidentiel du 8 novembre, mais elle a quand même perdu l’élection. Selon le dernier décompte fait par le Cook Political Report, alors que le dépouillement n’est pas encore officiellement terminé, la candidate démocrate a recueilli 64 227 373 suffrages, contre 62 212 752 pour son adversaire républicain.

L'investiture c'est dans neuf jours.Tom Barrack, l’organisateur de ladite cérémonie d'investiture, a confié à certains journalistes que l’ambiance serait d’une « douce sensualité » et poétique. Selon Buzzfeed, les mots exacts de l’organisateur étaient : « Nous allons l’entourer de la douce sensualité de l’endroit. Ce n’est pas une célébration aux airs de cirque mais un couronnement avec un tempo poétique. » Rien que ça.

Sur buzzfeed : Pour David Graham, de la revue The Atlantic, BuzzFeed « a tourné le dos à un principe de base du journalisme ». Cela « contraint un personnage public, Trump en l'occurrence, à répondre à des allégations qui pourraient s'avérer, ou pas, totalement fallacieuses », selon lui. « Transmettre de la désinformation n'est pas plus utile ou éclairant que de ne pas publier d'information du tout », estime David Graham.

Pour l'anecdote quelque chose qui semble plus vrai : La fortune des 17 membres du cabinet Trump dépasse celle cumulée des 126 millions d'Américains les plus pauvres.

« C’est, a-t-il déclaré, le meilleur cabinet de l’histoire, la plus grande concentration de QI élevés dans un gouvernement, les meilleurs tueurs dont dispose l’Amérique. »

. Le milliardaire recrute au sein de sa famille mais aussi parmi des… familiers d’un autre type. Les tueurs qu’il a choisis pour faire triompher le national-libéralisme qu’il veut imposer aux citoyens de son pays et au monde sont tous des personnes qu’il connaît bien. Ce sont des oligarques de Wall Street dans leur immense majorité, comme lui, avec lesquels il est déterminé à frapper vite et fort.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: USA - premier jour de TRUMP es qualité de président   Jeu 16 Fév 2017, 07:59

Alors que l'on évoque de plus en plus une "cyberattaque russe" en France à même de perturber l'élection présidentielle française, le président américain s’est réveillé en colère ce mercredi matin, comme le montre sa série de tweets acerbes postés entre 6 et 8 heures du matin. Il est allé jusqu’à ressortir ses griefs contre son ex-adversaire à l’élection présidentielle.

«Ces relations russes insensées sont seulement une tentative de masquer les nombreuses erreurs commises pendant la campagne perdante d’Hillary Clinton.» — Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 15 février 2017

Alors qu’il pensait voir la tempête passer après la démission de Michael Flynn, son conseiller en sécurité nationale, lundi, les soupçons se portent maintenant sur lui.

Le New York Times a publié, mardi, un article décrivant l’enquête en cours du FBI sur les multiples prises de contact de l’équipe de campagne de Trump avec des membres des services de renseignement russes, avant l’élection du 8 novembre.

Selon des sources anonymes du journal américain, plusieurs proches du président auraient communiqué avec des agents russes en 2016, dont Paul Manafort, son ancien directeur de campagne. Le FBI tente de déterminer la teneur de ces échanges et s’ils visaient à influencer les résultats de l’élection présidentielle, avec le concours de la Russie.

Les enquêteurs «n’ont trouvé pour l’instant aucune preuve d’une telle coopération», écrit le journal.

De quoi se poser la question : les anonymes de tous bords prennent-ils le pas avec leurs rumeurs, sur la réalités des relations humaines tournées bien plus vers à volonté du vivre ensembre que vers l'aventure des positions extrémistes.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: USA - premier jour de TRUMP es qualité de président   Sam 18 Fév 2017, 20:27

Dans 20minute

Trump jure que son gouvernement fonctionne « comme une machine bien huilée » et que qu’aucun président « n’a accompli autant » en un mois. Sauf que dans les faits, les quatre premières semaines de Donald Trump à la Maison Blanche ont été placées sous le signe du chaos

Cela devait être un home-run. Alors que le système américain donne d’immenses pouvoirs au président pour imposer des restrictions migratoires au nom de la lutte anti-terroriste, l’équipe de Donald Trump a accouché d’un décret, de l’avis de nombreux experts en droit constitutionnel, très mal fagoté. Donald Trump a promis un décret remanié pour la semaine prochaine, et on va voir s’il a retenu les leçons de ce premier camouflet.

C’est un record. L’islamophobe et théoricien du complot Michael Flynn a passé un coup de fil à l’ambassadeur russe pendant la période de transition et a discuté avec lui des sanctions contre Moscou. Non seulement c’est illégal, mais Flynn a ensuite menti au vice-président Mike Pence – et au FBI, semble-t-il – en affirmant qu’il n’avait pas abordé cette question. Une seule solution, la démission.

Cerise sur le fiasco, l’homme qui avait les faveurs de Donald Trump pour remplacer son conseiller à la Sécurité nationale, l’ancien sniper Robert Harward, a refusé. Et il a appelé toutes les chaînes américaines pour que tout le monde soit au courant, indiquant via son entourage à CNN qu’il avait été refroidi par le chaos actuel à la Maison Blanche, et que l’offre qu’on lui avait faite était « un sandwich à la merde ».

Selon le New York Times et CNN, le renseignement américain a intercepté « des conversations fréquentes » entre des proches de Donald Trump et des officiels du renseignement russe pendant la campagne.

Andrew Puzder était le candidat de Trump pour le ministère du Travail. Coulé par des polémiques ménagères.

Certains candidats de Trump ont eu des auditions catastrophiques en commission, comme Betsy Devos, moquée dans tous les talk-shows pour s’être déclarée en faveur des armes à feu dans les écoles à cause du danger représenté par les ours. Il a fallu que le vice-président Mike Pence la sauve en votant pour faire pencher la balance. Vendredi soir, il manquait encore six ministres à Donald Trump (Intérieur, Logement, Energie, Travail, Commerce et Agriculture).

Le porte-parole de la Maison Blanche a été envoyé au casse-pipe par le président. Pour sa première conférence de presse, Sean Spicer a été obligé de soutenir que la foule présente à l’investiture avait battu des records, alors même que les photos clairsemées montraient le contraire. Dans la foulée, la conseillère de Donald Trump, Kellyanne Conway, a lancé le concept des « faits alternatifs ». Elle inventait, dans trois interviews successives, le massacre imaginaire de « Bowling Green ». Résultat : de nombreuses chaînes d’informations la boycottent et refusent de l’inviter.

La Maison Blanche fuit comme un panier percé.

Philippe Berry
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: USA - premier jour de TRUMP es qualité de président   Jeu 13 Juil 2017, 08:18

Aerospatium Accueil  Défense  Armements renseignements et guerre électronique
LE DRONE REAPER PRÉSENT POUR LE 14-JUILLET
Par Caroline Bruneau -  11 juillet 2017
 

La succession du Reaper est déjà en préparation. Crédit : DGA.

Pour la première fois, un drone de surveillance Reaper sera présent au-dessus de Paris lors du défilé du 14-Juillet sur l’avenue des Champs-Élysées. La démonstration vise à prouver la compatibilité du système avec le trafic aérien, à l’heure où l’armée voudrait aussi armer les drones.

Un système américain pour surveiller un défilé très américain : le 14-Juillet prochain, le dernier drone Reaper livré par General Atomics à l’armée française prendra son envol de la base de Cognac pour rejoindre l’avenue des Champs-Élysées où les GIs défileront au côté de l’armée française.

L’appareil, de 20 m d’envergure et capable d’emporter une charge utile de 1,2 t, volera au-dessus de 3 000 m, plancher de survol autorisé au dessus de la capitale. Il est le dernier appareil livré par l’entreprise californienne à l’armée française. Celle-ci avait choisi de s’équiper en urgence du système en 2013, lors du début de l’intervention française au Sahel.

Cet aéronef a effectué son premier vol dans l’espace aérien français le 4 juillet. Cette grande première, très attendue, a permis de démontrer que le drone pouvait parfaitement s’intégrer dans le trafic aérien, a précisé le lieutenant-colonel Tanguy Benzaquen, chef de l’escadron 1/33 Belfort en charge des drones à Cognac.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13824
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: USA - premier jour de TRUMP es qualité de président   Jeu 13 Juil 2017, 10:13

Libellule a écrit:
---/---
L’appareil, de 20 m d’envergure et capable d’emporter une charge utile de 1,2 t, volera au-dessus de 3 000 m, plancher de survol autorisé au dessus de la capitale. Il est le dernier appareil livré par l’entreprise californienne à l’armée française. Celle-ci avait choisi de s’équiper en urgence du système en 2013, lors du début de l’intervention française au Sahel.
---/---

Il serait intéressant de dresser la liste de ce que nous produisons encore en France...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: USA - premier jour de TRUMP es qualité de président   Ven 14 Juil 2017, 06:21

Le figaro

La Fayette, nous voilà!» Le 4 juillet 1917, lorsque le lieutenant-colonel Stanton lance sa célèbre apostrophe au cimetière de Picpus, devant la tombe du héros français de la guerre d'Indépendance, le corps expéditionnaire américain n'est encore composé que de quelques milliers d'hommes. Une goutte d'eau dans la mer des combattants des tranchées. Pourtant, le cours de la Première Guerre mondiale vient de changer.
Le General John Pershing (1860-1948) commandant americain en Europe durant la Première Guerre mondiale.

Convaincre l'Amérique d'entrer dans le conflit n'a pas été facile. Depuis 1914, les diplomates et les généraux alliés ont multiplié les missions. Souvent en vain. Principaux créanciers de la France et de la Grande-Bretagne, les Etats-Unis encouragent la victoire de l'Entente, mais refusent de s'engager militairement, même si des volontaires américains se battent déjà sur le sol français. Engagés dans la Légion étrangère, comme le poète Alan Seeger, au sein de l'escadrille La Fayette, tel Norman Prince, ou dans des formations sanitaires de l'American Red Cross, ils sont souvent en première ligne, mais demeurent peu nombreux.

Tout change le 19 mars 1917. L'Allemagne, qui multiplie les provocations, décrète à nouveau la «guerre sous-marine à outrance» et coule le bâtiment américain Viligentia. C'est le navire de trop. Le 6 avril 1917, le Congrès, exaspéré, vote la guerre par 373 voix contre 50. Mais le pays manque cruellement de soldats. Les Etats-Unis disposent en effet d'une armée de métier peu nombreuse et très mal équipée, dont les seules expériences de combat ont été acquises contre les Indiens, les rebelles philippins, les Espagnols de Cuba ou les Mexicains de Pancho Villa...

En France, l'annonce de l'entrée en guerre des Américains, même symbolique, n'en est pas moins un soulagement. La chute du tsarisme, le réveil des tensions sociales et la fin de l'Union sacrée, l'échec sanglant du chemin des Dames et les mutineries ont miné profondément le moral des troupes. L'armée française est saignée à blanc, les Anglais sont à genoux.

Très vite, les Américains s'organisent. Le vote de la conscription permet de porter les effectifs de 200.000 à 4 millions de soldats.

L'arrivée en fanfare, le 13 juin 1917, des 177 Américains du général John Pershing à Calais, enflamme la population. Cow-boys, Indiens et Noirs fascinent les foules qui se passionnent pour les nouveaux venus. Puis le contingent ne cesse d'augmenter. En moins de dix-huit mois, plus de 2 millions d'hommes, des tonnes de matériels, de munitions, d'armes et de ravitaillement transitent par Saint-Nazaire.


Dernière édition par Libellule le Ven 14 Juil 2017, 13:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: USA - premier jour de TRUMP es qualité de président   Ven 14 Juil 2017, 14:46


Petit addendum sur l'histoire locale.

Le service sportif des YMCA (Unions chrétiennes de jeunes gens) des États-Unis organise les Jeux interalliés durant l'été 1919.

Le stade, construit par les YMCA sur un terrain cédé par le gouvernement français et pris sur le bois de Vincennes, est inauguré en juin 1919. Il est dédié principalement au football et à l'athlétisme et pouvait accueillir 10 000 spectateurs lors de son inauguration, jusqu'à 25 000 en 1922. Les YMCA offrent le stade au corps expéditionnaire américain, commandé par le général John Pershing, qui le confie à la France.

Lors de l'engagement des USA dans le premier conflit mondial, l'YMCA accompagne le débarquement des troupes américaines.

Elle assure alors le bien-être des unités alliées dans les cantonnements à travers ses foyers du soldat qui organisent spectacles, bibliothèques et activités sportives.

Elle contribue ainsi largement à l'implantation du basket-ball et du volley-ball dans les classes populaires françaises.

En 1919, avant le ré-embarquement des unités américaines, l'YMCA participe largement à la construction du stade Pershing et à l'organisation des Jeux interalliés.

#####

Le 4 juillet 1917, jour anniversaire de l’indépendance et fête nationale aux Etats-Unis, Charles Egbert Stanton, colonel de l’Armée des États-Unis et aide de camp du Général John Pershing, commandant en chef du corps expeditionnaire américain, se rend, aux côtés de Pershing, sur le tombeau du Marquis de La Fayette au cimetière de Picpus. Afin d’honorer la mémoire du héros de la Guerre d’Indépendance américaine et de la Révolution française et d’assurer le peuple français de l’aide du peuple américain lors de la Première Guerre mondiale — les Etats-Unis étant entrés en guerre aux côtés de la France et des Alliés au mois d’avril de l’année 1917 — Stanton prononce un discours qui se conclue par cette formule : « Lafayette, we are here ! » (« La Fayette, nous voilà! »). Par la suite, on attribuera parfois à tort cette citation à Pershing lui-même.

Voici un extrait du discours de Stanton tel qu’il a été prononcé :

«L’Amérique a uni ses forces aux puissances alliées, notre sang et nos richesses sont à vous. C’est donc avec fierté et amour que nous déployons nos couleurs en hommage à ce citoyen de votre grande République. Ici et maintenant, à l’ombre des morts glorieux, nous engageons notre cœur et notre honneur pour porter cette guerre à une issue victorieuse. La Fayette, nous voilà. »

http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/fr/entree-en-guerre-des-etats-unis-en-1917

http://gallica.bnf.fr/m/ark:/12148/btv1b53017644n/f1.item

Belles photos

Pourquoi Macron a fait visiter les Invalides à Trump :
http://www.parisenimages.fr/en/collections-gallery/72193-59-world-war-i-ceremony-american-independence-day-courtyard-invalides-william-graves-sharp-raymond-poincare-paul-deschanel-paul-painleve-and-john-pershing-paris-july-4-1917
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: USA - premier jour de TRUMP es qualité de président   

Revenir en haut Aller en bas
 
USA - premier jour de TRUMP es qualité de président
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Votre premier jour à l'école de spécialité.
» Signes de grossesse des le premier jour?
» Premiers jours de l'allaitement
» a vendre ps3 60 go formatée prete a l emploi comme au premier jour
» Premier jour de mars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Quartier du Plateau :: Tout ce qui n'entre pas dans une rubrique de ce forum, petites annonces, trucs et conseils, humour, détente-
Sauter vers: