Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

  Grand Paris - La bataille du rail RATP Kaolis (SNCF)

Aller en bas 
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 14486
Date d'inscription : 30/05/2011

 Grand Paris - La bataille du rail RATP Kaolis (SNCF) Empty
MessageSujet: Grand Paris - La bataille du rail RATP Kaolis (SNCF)    Grand Paris - La bataille du rail RATP Kaolis (SNCF) EmptyDim 04 Déc 2016, 16:24

Une séparation effectivement étonnante entre infrastructure et matériels roulants dès lors qu'il s'agit d'un métro automatique....


http://www.lepoint.fr a écrit:
La bataille du rail a démarré pour le métro du Grand Paris

AFP
Publié le 04/12/2016 à 12:25 | AFP

Le Grand Paris Express est annoncé comme le métro du XXIe siècle, automatique, connecté, à grande capacité, et les candidats à son exploitation commencent à placer leurs pions pour conquérir cet important marché.
---/---
L'appel d'offres pour les trains des lignes 15, 16 et 17 représente environ deux milliards d'euros, et les résultats sont attendus pour début 2018.
---/---
- Keolis vs RATP -

Les travaux de la première ligne, la 15 Sud, ont commencé en juin. En 2018, les quatre lignes nouvelles - 15, 16, 17 et 18 - seront en travaux, ainsi que le prolongement vers le sud de la ligne 14. Soit près de 3 milliards d'euros dans le carnet de commandes des entreprises.

L'investissement total est chiffré à 25 milliards d'euros, et les mises en service des quatre nouvelles lignes doivent s'étaler de 2022 à 2030.

Mais les performances de ce futur métro sont mises en doute par Keolis, filiale de la SNCF qui opère depuis 1983 le premier métro du monde sans conducteur à Lille, et s'imagine bien en charge de plusieurs des nouvelles lignes parisiennes.

Objet de son courroux: la séparation entre la gestion de l'infrastructure - rails, quais, ... - confiée par la loi à la RATP, opérateur historique, et l'exploitation des métros, qui sera attribuée par appels d'offres.

Une telle structure "peut compromettre l'intérêt même du métro automatique", affirme Jean-Pierre Farandou, patron de Keolis, regrettant la "désintégration d'un système dont la valeur ajoutée est l'intégration"
. Et qui craint également que la RATP n'ait ainsi une longueur d'avance sur les futurs contrats.

Celle-ci rétorque que cette séparation "a été choisie en conscience par le législateur. (...) Le choix opéré permet en effet de disposer d'une vision de long terme indispensable à la bonne gestion des infrastructures".

Des décrets d'application doivent préciser les attributions de l'opérateur. Si sa marge de manoeuvre est trop limitée, Keolis, qui sera en concurrence avec d'autres acteurs français et étrangers du secteur, pourrait ne pas répondre aux appels d'offres: "On souhaite que le Grand Paris Express soit pour nous une référence, pas quelque chose qui nous contraigne".

04/12/2016 12:24:18 -  Paris (AFP) -  © 2016 AFP
http://www.lepoint.fr/societe/la-bataille-du-rail-a-demarre-pour-le-metro-du-grand-paris-04-12-2016-2087888_23.php
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4482
Date d'inscription : 08/01/2012

 Grand Paris - La bataille du rail RATP Kaolis (SNCF) Empty
MessageSujet: Re: Grand Paris - La bataille du rail RATP Kaolis (SNCF)    Grand Paris - La bataille du rail RATP Kaolis (SNCF) EmptyDim 04 Déc 2016, 19:27

Un critère non technique, mais important et mesurable : le nombre de jours de grève. Echantillon : mes trajets. Il n'y a pas photo.
Sur le vaste réseau de RER, certains (C, E) sont SNCF, d'autres (A, B) un bout RATP et l'autre SNCF. Eh bien, en nombre de jours RER calamiteux pour grève, la SNCF fait bien pire et la RATP moins pire.
Mention bien pour la ligne métro 14 (automatique, RATP) qui fonctionne quasiment toute l'année. Alors, pourquoi changer une équipe qui marche ? Toutefois, pour le métro de Lille (automatique, SNCF) je n'ai pas le "plaisir" de connaitre.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea

Messages : 4283
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 71
Localisation : Fontenay sous Bois

 Grand Paris - La bataille du rail RATP Kaolis (SNCF) Empty
MessageSujet: Re: Grand Paris - La bataille du rail RATP Kaolis (SNCF)    Grand Paris - La bataille du rail RATP Kaolis (SNCF) EmptyLun 05 Déc 2016, 07:33

salamandre a écrit:
Un critère non technique, mais important et mesurable : le nombre de jours de grève. Echantillon : mes trajets. Il n'y a pas photo.
Sur le vaste réseau de RER, certains (C, E) sont SNCF, d'autres (A, B) un bout RATP et l'autre SNCF. Eh bien, en nombre de jours RER calamiteux pour grève, la SNCF fait bien pire et la RATP moins pire.
Mention bien pour la ligne métro 14 (automatique, RATP) qui fonctionne quasiment toute l'année. Alors, pourquoi changer une équipe qui marche ? Toutefois, pour le métro de Lille (automatique, SNCF) je n'ai pas le "plaisir" de connaitre.

Peut-être avez-vous pris le "Orlyval", si oui vous avez l' équivalent du métro de Lille du même constructeur Matra.
Il est certain qu' un métro automatique ne demande pas autant de personnel qu' une ligne classique d' ou des risque de grève plus faible et, de par ses spécificités, une sécurité accrue (pas de risque d' être poussé sur les rails).
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14486
Date d'inscription : 30/05/2011

 Grand Paris - La bataille du rail RATP Kaolis (SNCF) Empty
MessageSujet: Re: Grand Paris - La bataille du rail RATP Kaolis (SNCF)    Grand Paris - La bataille du rail RATP Kaolis (SNCF) EmptyLun 05 Déc 2016, 09:06

En revanche dans un métro automatique les liens entre matériels roulants et infrastructures sont très étroits et on peut s'interroger sur le résultat en terme d'exploitation si ceux-ci sont confiés à deux sociétés différentes...

Pour mémoire voici ce que l'on peut lire sur le site gouvernemental dédié à la réforme ferroviaire...

http://www.gouvernement.fr/ a écrit:
---/---
L’éclatement entre RFF et la SNCF était source de perte d’efficacité ; des dysfonctionnements durables et répétés ont dégradé la qualité de service offerte aux usagers, et notamment aux usagers des trains du quotidien. Ils étaient dus notamment à des difficultés pour planifier et coordonner les travaux et les circulations.
---/---
Le rassemblement, au sein d'un même groupe, de SNCF Réseau et de SNCF Mobilités garantit une meilleure coordination entre ceux qui programment les travaux et ceux qui font circuler les trains. Résultat attendu : les travaux prendront mieux en compte les besoins des usagers et intégreront mieux les impératifs de circulation des trains. Au total : des travaux mieux coordonnés et pour les trains, plus de régularité, plus de ponctualité.
---/---
Source: http://www.gouvernement.fr/action/la-reforme-ferroviaire
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

Gérard

Messages : 4189
Date d'inscription : 08/07/2010

 Grand Paris - La bataille du rail RATP Kaolis (SNCF) Empty
MessageSujet: Re: Grand Paris - La bataille du rail RATP Kaolis (SNCF)    Grand Paris - La bataille du rail RATP Kaolis (SNCF) EmptyLun 05 Déc 2016, 09:42

A l'occasion d'une visite des ateliers du métro à Fontenay j'ai demandé au responsable du site si la perspective de métros fonctionnant 24/24 comme dans d'autres grandes villes du monde était envisageable. Il m'a dit que techniquement ce serait possible, mais que les syndicats ne l'accepteraient jamais.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea

Messages : 4283
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 71
Localisation : Fontenay sous Bois

 Grand Paris - La bataille du rail RATP Kaolis (SNCF) Empty
MessageSujet: Re: Grand Paris - La bataille du rail RATP Kaolis (SNCF)    Grand Paris - La bataille du rail RATP Kaolis (SNCF) EmptyLun 05 Déc 2016, 11:31

Gérard a écrit:
A l'occasion d'une visite des ateliers du métro à Fontenay j'ai demandé au responsable du site si la perspective de métros fonctionnant 24/24 comme dans d'autres grandes villes du monde était envisageable. Il m'a dit que techniquement ce serait possible, mais que les syndicats ne l'accepteraient jamais.

Bizarre, bizarre je vous ai dit bizarre comme c' est bizarre, aurait-on des syndicats conservateurs et corporatistes ?
Un métro roulant 24/24 permettrait aux travailleurs en décalés d' utiliser les transports en commun au lieu de leur voiture, mais ce n' est pas dans l' air du temps. Sad Sad
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

 Grand Paris - La bataille du rail RATP Kaolis (SNCF) Empty
MessageSujet: Re: Grand Paris - La bataille du rail RATP Kaolis (SNCF)    Grand Paris - La bataille du rail RATP Kaolis (SNCF) EmptyJeu 02 Mar 2017, 11:08

Je poste ici pour ne pas ouvrir un nouveau sujet.

*on commence à les voir sur le terrain.... les agents de sûreté de la RATP membres du GPSR (Groupement de protection et de sécurisation des réseaux). « 20 Minutes » a suivi Caroline, 35 ans, dans ce travail de terrain…

Caroline assure sa mission de sécurité, comme elle le fait cinq jours par semaine, depuis maintenant trois ans.

Cette année,la RATP lance un grand plan de recrutement en embauchant notamment 100 agents du même statut que Caroline. Pour la surveillance du RER A

Habilité à verbaliser et interpeller

Après dix ans de carrière dans la formation professionnelle, Caroline a s'est orientée vers la sûreté. Pendant deux ans, àVitry-sur-Seine (Val-de-Marne) pour le réseau bus, et ensuite à Fontenay-sous-Bois(Val-de-Marne) pour le réseau ferré. Dans le cadre du plan Vigipirate, elle est également régulièrement déployée à la Gare de Lyon ou encore dans les stations Nation et Bastille. Toujours avec la même mission.

Que ce soit la cigarette au sein des gares, les pieds sur les banquettes des rames, les musiciens qui jouent sans autorisation ou encore les pickpockets, Caroline veille. En patrouille ou sur des points fixes, les agents – habilités à verbaliser et interpeller – sont « là pour la sécurité et le bien être des voyageurs, des collègues et assurer des missions d’aide et de lutte contre la fraude », détaillecelle qui travaille 40 heures par semaine pour un salaire oscillant entre 1.800 et 2.000 euros net, primes comprises. Un choix, qu’elle dit ne regretter à aucun moment.

« Parfois, des gens sont ravis de nous voir, d’autres sont contre nous »

« Il faut aimer le travail d’équipe et avoir une aisance en matière de communication », s’exclame Caroline, la gazeuse dans une poche, le tonfa dans une autre. Selon elle, le plus important est de « garder la maîtrise de soi ». « Nous n’avons pas toujours des personnes compréhensives en face de nous. Il faut donc arriver à créer un dialogue sans que ça parte dans une situation dite dégradée. »

De manière générale, elle dit évoluer entre deux phases. « Parfois, des gens sont ravis de nous voir. Certains nous remerciaient après les différents attentats. Et puis, il y a aussi des personnes qui vont clairement être contre nous. » Une situation qui oscille en fonction du contexte et des événements. « Par exemple avecl’affaire Théo, je me suis retrouvée face à des gens qui avaient une réelle haine du bleu », dit-elle. « De toute façon, il faut prendre du recul. Ce n’est pas la personne qui est visée mais l’uniforme. Une fois l’équipement enlevé, « nous sommes comme tout le monde ».
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

Gérard

Messages : 4189
Date d'inscription : 08/07/2010

 Grand Paris - La bataille du rail RATP Kaolis (SNCF) Empty
MessageSujet: Re: Grand Paris - La bataille du rail RATP Kaolis (SNCF)    Grand Paris - La bataille du rail RATP Kaolis (SNCF) EmptyJeu 02 Mar 2017, 11:32

Citation :
assurer des missions d’aide et de lutte contre la fraude », détaillecelle qui travaille 40 heures par semaine pour un salaire oscillant entre 1.800 et 2.000 euros net, primes comprises.

C'est nettement moins bien payé que le sont certaines assistantes parlementaires

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




 Grand Paris - La bataille du rail RATP Kaolis (SNCF) Empty
MessageSujet: Re: Grand Paris - La bataille du rail RATP Kaolis (SNCF)    Grand Paris - La bataille du rail RATP Kaolis (SNCF) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Grand Paris - La bataille du rail RATP Kaolis (SNCF)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La gendarmerie va mener la bataille du rail
» RMC Découverte : "Champs de Bataille : La libération de Paris"
» La monnaie de Paris ne connait pas la Normandie
» MAKE UP PARIS?
» Il reste des paintpots Quite natural au Printemps Haussmann (Paris)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Les transports publics pour les Fontenaysiens-
Sauter vers: