Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Crit'Air et diesel - Restrictions de circulation dans la Métropole du Grand Paris donc Fontenay

Aller en bas 
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 13548
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Crit'Air et diesel - Restrictions de circulation dans la Métropole du Grand Paris donc Fontenay   Lun 23 Jan 2017, 02:31

Alors que les fontenaysiens des Alouettes pourront circuler librement lundi 23 quel que soit l'age de leur véhicule, les autres fontenaysiens seront eux soumis à des restrictions de circulation en fonction de la vignette Crit'Air - https://www.certificat-air.gouv.fr/ - apposée ou non sur leur véhicule....

Voir: http://www.prefecturedepolice.interieur.gouv.fr/content/download/26982/209323/file/CP%20pollution%2021.01.2017%20m.pdf

Citation :
Mesures applicables lundi 23 janvier de 5H30 à minuit :
 mise en place de la circulation différenciée à l’intérieur du périmètre délimité par l’A86 (hors autoroute).
 Les véhicules non classés et les véhicules de la classe 5 Crit’Air sont interdits de circuler.
 Seuls les véhicules de la classe 1 à 4 Crit’Air, ainsi que les véhicules « zéro émission moteur » pourront ainsi circuler dans ce périmètre.



Dernière édition par a.nonymous le Mer 25 Juil 2018, 03:33, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16245
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Crit'Air et diesel - Restrictions de circulation dans la Métropole du Grand Paris donc Fontenay   Lun 23 Jan 2017, 02:48

Lorsque les habitants de la ville vont déguster les bienfaits des solutions écolo... et ne pourront pas aller bosser peut être commenceront ils à réfléchir sur la question : pour qui voter aux présidentielles et aux législatives.

Espérons que l'on continue toujours plus fort en vertu de la loi de l'emmerdement maximum chère au pouvoir actuel et surtout que notre députée socialo écolo des lapins, des baudets... se représente.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13548
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Crit'Air et diesel - Restrictions de circulation dans la Métropole du Grand Paris donc Fontenay   Lun 23 Jan 2017, 03:50

Je suis étonné que les restrictions de circulation qui toucheront nombre de fontenaysiens dès 5h30 demain ne soient pas mentionnées sur le site municipal....
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16245
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Crit'Air et diesel - Restrictions de circulation dans la Métropole du Grand Paris donc Fontenay   Lun 23 Jan 2017, 03:54

Doit on être surpris par ce qui ne fonctionne pas ou plus dans notre ville ?
Pour ma part c'est le contraire.
Je suis stupéfait lorsque tout se passe bien.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Crit'Air et diesel - Restrictions de circulation dans la Métropole du Grand Paris donc Fontenay   Lun 23 Jan 2017, 04:50

C'est l'A86, qui est en quelque sorte le super-périphérique de l'agglomération parisienne. C'est un périmètre beaucoup plus étendu que le précédent qui ne concernait que Paris et 22 communes. Désormais, c'est 69 communes, dont Paris, qui sont concernées. Ce dispositif qui a vocation à être plus efficace que la circulation alternée sur un périmètre plus large.
Revenir en haut Aller en bas
Robin

avatar

Messages : 1314
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Crit'Air et diesel - Restrictions de circulation dans la Métropole du Grand Paris donc Fontenay   Lun 23 Jan 2017, 21:25

C'est vrai que quant à emmerder le monde autant faire large !
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13548
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Crit'Air et diesel - Restrictions de circulation dans la Métropole du Grand Paris donc Fontenay   Lun 23 Jan 2017, 21:30

Robin a écrit:
C'est vrai que quant à emmerder le monde autant faire large !


François de Rugy a fait 3,81% à la primaire de la Belle alliance...... C'est un indicateur du succès des écologistes dans notre pays....
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16245
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Crit'Air et diesel - Restrictions de circulation dans la Métropole du Grand Paris donc Fontenay   Lun 23 Jan 2017, 22:44

Robin a écrit:
C'est vrai que quant à emmerder le monde autant faire large !

Il est bien connu que plus le poison est violent plus la fiole est petite...

Conclusion : numériquement peu d'écolos donc emmerdements maximum pour le plus grand nombre.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4137
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Crit'Air et diesel - Restrictions de circulation dans la Métropole du Grand Paris donc Fontenay   Lun 23 Jan 2017, 23:33

Il faudrait quand même rappeler le rôle prépondérant de Ségolène Royal dans la mise en place de cette vignette payante.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Crit'Air et diesel - Restrictions de circulation dans la Métropole du Grand Paris donc Fontenay   Mar 24 Jan 2017, 00:11

Pas faux. http://www.developpement-durable.gouv.fr/Un-certificat-qualite-de-l-air,43566.html

La qualité de l’air est un enjeu sanitaire majeur : 60 % de la population française respire un air pollué. C’est pourquoi l’Etat a mis en place un plan d’action pour la qualité de l’air.

Le dispositif du certificat qualité de l’air est élaboré en collaboration avec le ministère de l’Intérieur. Il vise à donner la possibilité aux utilisateurs des véhicules les moins polluants de bénéficier d’avantages de circulation.

L’un des principal polluant, les particules fines, proviennent pour une part importante du trafic routier et entraînent chaque année une augmentation de la prévalence de maladies respiratoires et cardio-vasculaires.

Pour protéger la santé des populations et favoriser le développement des véhicules à faibles émissions, la feuille de route issue de la conférence environnementale 2014 a prévu la création d’un dispositif d’identification des véhicules : le certificat qualité de l’air.

Ceci dit l'imprimerie Nationale ne peut sortir que 40 000 vignettes jours et seulement au fur et à mesure des déclarations puisque la vignette est lié à un véhicule.

D'où le délai de deux mois pendant lequel il ne risque pas de se passer grand chose en terme de discipline ou de sanctions.

Reste à savoir combien de jours de pic de pollution nous allons avoir jusqu'à fin mars.

Pour l'instant la carte montrée par vieux breton actualisée à ce jour ne montre guère de progrès. http://www2.prevair.org/ Un regard attentif montre toutefois que les points les plus sombres sont bien au dessus des endroits à forte densité de population. Le détail se voyant ici http://www.airparif.asso.fr/ On peut même descendre à la zone ville.
Pour Fontenay sous bois donc http://www.airparif.asso.fr/etat-air/air-et-climat-commune/ninsee/94033

Hier 92 Particules (PM10) Elevé
Aujourd'hui 90 Particules (PM10) Elevé
Demain 85 Particules (PM10) Elevé


Dernière édition par Libellule le Mar 24 Jan 2017, 00:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16245
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Crit'Air et diesel - Restrictions de circulation dans la Métropole du Grand Paris donc Fontenay   Mar 24 Jan 2017, 00:27

Gérard a écrit:
Il faudrait quand même rappeler le rôle prépondérant de Ségolène Royal dans la mise en place de cette vignette payante.

pas grave! le succès de la vignette française étant de renommée mondiale notre ségo nationale devenue internationale et onusienne va l'imposer à la planète .

Nous les franchouillards y compris les anti ségo n'avons pas fini de passer pour des neuneus...

Pas grave la "bravitude" augmentera le montant de sa retraite d'autant que le statut de fonctionnaire international n'est a sans avantages.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Crit'Air et diesel - Restrictions de circulation dans la Métropole du Grand Paris donc Fontenay   Mar 24 Jan 2017, 00:39

Certes en France la première zone à circulation restreinte de France est Paris
Au-delà du cas de la France, la pollution de l'air constitue l'un des principaux défis sanitaires du XXIème siècle en Europe et dans le monde. Ce qui fait de la pollution de l'air l'une des principales causes de mortalité dans le monde.

Dernière avancée législative en la matière : l'adoption par l'Union européenne d'une nouvelle "directive air" le 8 décembre 2016. Le texte prévoit d'abaisser davantage les plafonds d'émissions de certains polluants, comme l'ammoniac – en grande partie issu des engrais utilisés dans l'agriculture. De nouvelles particules ont également été ajoutées à la liste des polluants, telles que les très nocives PM 2,5, particules fines dont le diamètre est inférieur à 2,5 microns et dont les émissions sont notamment dues aux moteurs diesel.

L'objectif global européen est de réduire l'impact sanitaire de la pollution de l'air de 50% d'ici 2030 par rapport aux niveaux de 2005.

Certaines parties de l'Europe demeurent particulièrement marquées par la pollution atmosphérique. En Pologne par exemple, 97% de la population respire un air nocif, selon un rapport de l'AEE publié fin 2014. Tandis que les villes bulgares affichent également des niveaux de pollution considérables.
Alors qu'elles étaient réticentes à toute prise en compte de ce phénomène désastreux, la prise de conscience se fait dans la douleur.
http://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/la-bulgarie-pays-le-plus-pauvre-et-le-plus-pollue-d-europe_13260

La Bulgarie est première en Europe, par les taux d'oxyde de carbone et de dioxyde de souffre issus de l'industrie et du trafic automobile, relève Ivaylo Popov de l'ONG For the Earth.

- Cimetière automobile de l'Europe -

Entourée de montagnes, Sofia est régulièrement noyée dans un épais smog. Dans la capitale, la pollution est essentiellement liée au parc automobile vétuste et à une mauvaise gestion du trafic.

A Sofia et dans la ville proche de Doupnitsa (sud-ouest) se tiennent régulièrement de grands marchés de voitures d'occasion, dont certaines partent au prix de 1.500-2.000 euros. "Nous sommes devenus le cimetière automobile de l'Europe depuis que le catalyseur est obligatoire dans les pays développés. Et sous prétexte de ménager les pauvres, les autorités n'encouragent pas l'achat de voitures neuves", témoigne Krastio Peev, un garagiste de Sofia.


Si on ne veut pas que le vent nous exporte la pollution de nos voisins, on comprend bien que l'effort doit être fait partout en même temps.

Oslo, Madrid, Lisbonne, Londres, Hambourg, Athènes, Berlin, Tallinn, Copenhague ont entrepris des démarches similaires. En France, Lyon, Bordeaux, Strasbourg Grenoble sont en train de franchir (ou ont franchi) le pas. Le mouvement sera irréversible de mon point de vue.


Dernière édition par Libellule le Mar 24 Jan 2017, 00:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16245
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Crit'Air et diesel - Restrictions de circulation dans la Métropole du Grand Paris donc Fontenay   Mar 24 Jan 2017, 00:48

si d'autres pays nous envient "ségo la bravitude" à titre personnel je suis tout disposé à l'envoyer sévir ailleurs y compris en compagnie de la "danseuse de flamenco"... à conserver sur place et on fait cadeau de la consigne.

Pour mettre la touche finale à l'opération parisienne il serait intéressant que DATI et NKM s'en occupent afin de mettre un peu plus d'animation dans la boutique ainsi on arriverait à demander aux ricains de parachuter PATTON pour remettre de l'ordre en ville..

Si cette merveilleuse opération foirait on pourrait toujours mettre l'affaire sur le dos de Pécresse... comme d'habitude !
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13548
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Crit'Air et diesel - Restrictions de circulation dans la Métropole du Grand Paris donc Fontenay   Jeu 19 Avr 2018, 12:58

2018

Si la circulation restreinte est étendue jusqu'à la A86 comment cela va-t-il est décliné sur Fontenay ?


Citation :
Bientôt une circulation restreinte jusque l’A86 ?

17 avril 2018

La zone de basse émission (ZBE) - ou zone de circulation restreinte - pourrait bientôt s’étendre jusque l’A86. C’est ce que projette la Métropole du Grand Paris (MGP).

Elle espère y limiter la circulation aux Crit’air 1 et 2 d’ici 2019 voire 2020 : « Le plus tôt sera le mieux », espère Daniel Guiraud, maire (PS) des Lilas (Seine-Saint-Denis) en charge de l’environnement à la MGP.

Rien ne sera décidé avant l’automne prochain et la remise de plusieurs études. Chacun des maires des 80 communes intra-A86 devra ensuite adopter, au non, la ZBE sur son territoire.
http://www.leparisien.fr/paris-75/verbalisation-pour-absence-de-vignette-crit-air-la-ville-de-paris-passe-la-vitesse-superieure-17-04-2018-7668669.php



Citation :
Verbalisation pour absence de vignette Crit’air : la ville de Paris passe la vitesse supérieure
Marie-Anne Gairaud| 17 avril 2018, 12h36 | MAJ : 17 avril 2018, 18h14 |22
Paris XIIe, 12 avril. Désormais, lors de chaque opération de contrôle, l’absence/présence de vignette Crit’air sur les véhicules est contrôlée et peut venir s’ajouter aux autres infractions verbalisées. LP/J. Va.
Les agents de surveillance de Paris, et la police, multiplient les opérations de contrôle sur les vignettes Crit’air. Plus de 3500 amendes ont été distribuées depuis le début de l’année.

Cette fois-ci on ne rigole plus : les pollueurs ont du souci à se faire. Désormais, il est beaucoup plus risqué de circuler à Paris sans vignette Crit’air. La mairie de Paris a en effet briefé ses ASP (agents de surveillance de Paris) sur le sujet, et aujourd’hui, l’absence de vignette sur le pare-brise a beaucoup plus de risques d’être verbalisée.

Obligatoire pour circuler dans Paris depuis le 1er juillet (y compris pour les véhicules venant d’autres régions), la pastille colorée ne fleurit pourtant pas sur tous les véhicules. Loin s’en faut. Dans les rues, on voit même souvent des automobiles équipées d’une carte de stationnement résidentiel qui n’ont toujours pas de vignette Crit’air collée sur la vitre.

Ces resquilleurs seraient bien inspirés de demander leur sésame au ministère de la Transition écologique très vite. Car depuis le 1er janvier les agents de surveillance de Paris passés sous la responsabilité de la Ville (avant ils étaient rattachés à la Préfecture de police) mènent d’avantage d’opérations de contrôle sur le sujet. « Cela fait clairement partie des priorités de la ville. Il est important de faire respecter le dispositif de la zone restreinte de circulation et donc le système des vignettes pour améliorer la qualité de l’air », explique Christophe Najdovski, adjointe (EELV) chargé des transports.

Entre le 1er janvier et le début du mois d’avril, 3339 PV ont donc été distribués par les ASP pour absence de vignette. « Lors d’opérations de contrôles spécifiques en arrêtant des véhicules en circulation mais aussi sur des véhicules stationnés », précise l’élu. Ainsi que lors des opérations de verbalisations des véhicules qui empruntent les pistes cyclables ou les couloirs de bus. Désormais, chaque fois, la présence de vignette est contrôlée et verbalisée le cas échéant.

La police, habilitée elle aussi à contrôler ce type d’infraction, a dressé pour sa part 366 PV depuis le début de l’année. Soit une moyenne de 51 PV par jour. Cela peut paraître encore peu mais c’est bien plus au regard des 176 PV que la Préfecture de police avait distribué seule l’an dernier entre le 1er juillet et le 31 décembre. entre le 1er juillet et le 15 octobre.

La douleur fait mal : pour les voitures ou les véhicules utilitaires légers, l’amende est de 68 euros, et pour les poids lourds et autocars elle monte à 135 euros. Alors… à vos vignettes !
http://www.leparisien.fr/paris-75/verbalisation-pour-absence-de-vignette-crit-air-la-ville-de-paris-passe-la-vitesse-superieure-17-04-2018-7668669.php


Dernière édition par a.nonymous le Ven 18 Mai 2018, 08:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3619
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Crit'Air et diesel - Restrictions de circulation dans la Métropole du Grand Paris donc Fontenay   Sam 12 Mai 2018, 01:12

qq infos en plus

Restriction de circulation étendue au « Grand Paris » dès 2019
Par Thibaut Emme - 11 avril 2018
Dès l’an prochain, la Métropole du Grand Paris rendra obligatoire les vignette Crit’Air à l’intérieur de l’A86, avec bannissement progressif des véhicules.
Globalement les certificats Crit’Air seront obligatoire à l’intérieur de l’A86 (le super-périphérique autour de Paris et la proche banlieue). Lors du dernier gros pic de pollution sur Paris et sa région (juin 2017), le Préfet avait déjà mis en place la circulation différentiée à l’intérieur du périmètre de l’A86.
Ici, ce serait tous les jours et pas uniquement les jours de pollution. C’est dans le plan « Air-Climat-Energie », qui doit être mis en place par les grandes métropoles, que le Grand Paris l’envisage. Toutefois, cela reste pour le moment un scénario d’étude. Il faut que les mairies concernées prennent la décision de la ZCR (zone de circulation restreinte).

Un scénario pourtant peu probant
En plus, l’étude fournie dans le plan du Grand Paris ne montre pas une différence significative entre un scénario « Le scénario fil de l’eau + application du PPA » et celui « Le scénario fil de l’eau + PPA + ZCR étendue à l’intérieur de l’A86 ». Le PPA est le « Plan de Protection de d’Atmosphère » d’ïle-de-France. Le scénario « fil de l’eau » consiste à laisser faire les normes de plus en plus restrictives et le renouvellement du parc pour la pollution routière. A noter que depuis 2010, les mesures AirParif montrent une baisse significative du nombre de jours d’exposition journalière supérieur aux normes.
Sur les PM2.5 (particules les plus fines), la différence entre « le fil de l’eau » et la mise en place du PPA est significative (plus de 15% de baisse). Mais, si on rajoute la ZCR intra-A86 (l’A86 non comprise), la différence n’est que de quelques dizaines de kg sur plus de 8000 tonnes de particules par an. De même sur les autres chiffres selon l’étude.
Car, si le PPA concerne tout le monde, industrie, chauffage, agriculture, trafic routier, etc., la ZCR ne concerne que le trafic routier, et même, que la partie due aux véhicules les plus anciens. Ainsi, la mise en place de cette ZCR à l’intérieur de l’A86 serait plus symbolique qu’autre chose.

« La pollution ne s’arrête pas à la limite du périphérique »
Daniel Guiraud, maire des Lilas mais surtout vice-président du Grand Paris en charge de l’environnement a déclaré à France Bleu Paris : « On est parti vers une zone basse émission en 2019, non plus seulement sur Paris intra-muros mais à l’échelle intra-A86. Il y aura des restrictions de circulation sur les véhicules les plus polluants. »
La ZCR sera mise en place progressivement, mais le but avéré est de bannir les véhicules « les plus polluants » (qui a dit les diesel ?) d’ici l’horizon 2024 comme à Paris. D’ici là, on devrait déjà avoir une interdiction pour les véhicules qui ne respectent pas Euro 3 (pas de vignette ou Crit’Air 5).
Evidemment, le plan est conduit sous l’impulsion de la Mairie de Paris qui se réjouit par la voix de Louis Missika, adjoint au maire de Paris. « C’est une excellente nouvelle, assure Jean-. La pollution ne s’arrête pas à la limite du périphérique ». On rappellera à l’élu que 68% des particules de l’Ile de France sont importées (source AirParif) des régions et qu’elles ne s’arrêtent effectivement pas au périphérique, ni à l’A86.

L’abrasion devient prépondérante
A noter qu’il y a un chapitre sur l’abrasion des pneus, des freins et de la route. « À mesure de l’amélioration technologique des véhicules et de la diminution des émissions de particules à l’échappement, la part des émissions liées à l’abrasion des pneus, freins et routes devient prépondérante, avec 42% des émissions primaires de PM10 en 2012 ».
« Ce gisement n’est quasiment pas sensible à l’amélioration des technologies de véhicules motorisés, et sa réduction passe donc obligatoirement par une réduction des déplacements motorisés. »
Nous voilà prévenus, à un moment, les déplacements individuels seront plus ou moins bannis. Pour les plus courageux, le plan de 546 pages (!) est consultable ici.
https://www.leblogauto.com/2018/04/restriction-de-circulation-etendue-grand-paris-2019.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13548
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Crit'Air et diesel - Restrictions de circulation dans la Métropole du Grand Paris donc Fontenay   Ven 18 Mai 2018, 08:33

Citation :
Diesel : deux millions d’automobilistes pris au piège dans le Grand Paris
Jila Varoquier, avec Émilie Torgemen| 17 mai 2018

Double peine pour les propriétaires de véhicules diesel : bientôt interdits de circulation à Paris et probablement dans 80 communes autour de la capitale, ils ne bénéficient aujourd’hui d’aucune aide à la conversion pour acheter un véhicule propre.

L’heure du diesel a sonné ! Trop polluant, devenu indésirable sur les routes franciliennes et surtout à Paris, le voilà bon pour la casse. En tout cas, dans le discours officiel.

Pas plus tard que l’année prochaine, les Crit’Air 4 vont se voir fermer les portes de la capitale. La fin du diesel est, elle, prévue intra-muros pour 2024. Et d’ici 2020, les véhicules estampillés Crit’Air 3, 4 ou 5 pourraient bien être interdits dans un périmètre à l’intérieur de la boucle de l’A86, soit 80 communes.

Si la mesure n’est pas actée, les élus de la Métropole du Grand Paris (MGP) y travaillent activement : « Il y a une urgence sanitaire et nous le ferons le plus tôt possible », assure Daniel Guiraud, maire (PS) des Lilas (Seine-Saint-Denis) en charge de l’environnement à la MGP.

Une bonne nouvelle pour nos poumons. Beaucoup moins pour tous ceux qui vont devoir se séparer de leur guimbarde, même en parfait état, pour la remplacer par un véhicule « propre », essence dernière génération, hybride ou, pourquoi pas, passer à l’électrique. Et ils sont nombreux.

Selon les statistiques du ministère de la Transition écologique, près de 2 millions d’automobilistes franciliens arborent une vignette Crit’Air 4 (véhicules diesel de 2002 à 2005) et 3 (diesel de 2006 à 2010 et essence de 1997 à 2005) visés par le projet de la métropole.

Des automobilistes qui ne peuvent pas bénéficier des coups de pouce financiers de l’État (à l’exception du bonus écologique uniquement pour l’achat d’un véhicule électrique) ou de la Métropole. Les primes à la conversion étant réservées aux véhicules diesel immatriculés avant 2001 (pour les ménages imposables) ou 2006 (ménages non imposables).

En clair, les diesels d’avant 2010 seront bientôt trop vieux pour circuler dans la métropole et… trop jeunes pour bénéficier de l’aide gouvernementale. La double peine.

Le ministère, qui vient de lancer sa campagne de communication, estime qu’il est « trop tôt pour avoir un retour d’expérience significatif ». Selon lui, « une éventuelle extension de la prime à la conversion sera discutée lors de l’élaboration du projet de loi de finances 2019 ». Au mieux. Au 13 mai, 48 000 primes à la conversion ont été demandées dans toute la France. Principalement dans les régions Auvergne-Rhône-Alpes et en Occitanie.

Jean-Baptiste Iosca, avocat spécialiste du droit routier, reconnaît que le problème touche principalement l’Île-de-France. Avec plus de 400 dossiers devant le tribunal administratif, il a attaqué la mairie de Paris dans l’espoir d’obtenir réparation des mesures anti-diesel de la municipalité : « Les décotes des véhicules sont estimées entre 1 000 et 3 000 €. Je demande le remboursement de ce montant. »

Pour savoir si vous pouvez bénéficier des aides d’État à la reconversion, le site du ministère de la Transition écologique propose un simulateur : www.ecologique-solidaire.gouv.fr.
http://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/transports/diesel-deux-millions-d-automobilistes-pris-au-piege-dans-le-grand-paris-17-05-2018-7721937.php
Revenir en haut Aller en bas
thalie94



Messages : 36
Date d'inscription : 30/03/2018

MessageSujet: Re: Crit'Air et diesel - Restrictions de circulation dans la Métropole du Grand Paris donc Fontenay   Ven 18 Mai 2018, 09:49

Franchement on marche sur la tête.
a quoi bon payer un contrôle technique pour une voiture crit'air 3 et plus alors si on va nous interdire de rouler.
Même avec cette prime il faut avoir les moyens de pouvoir changer de voiture

Surtout que les vignettes crit'air sont basés sur des calculs qui n'ont rien à voir avec la réalité, il a été démontré que des voitures sous vignettes crit'air 2 voir 1 étaient encore plus poluantes que certaines voitures en vignette crit'air 3
Je connais quelqu'un qui a un dodge vignette crit'air 1 car il est assimilé à une voiture roulant au GPL hors il ne roulent pratiquement qu'à l'essence
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13548
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Crit'Air et diesel - Restrictions de circulation dans la Métropole du Grand Paris donc Fontenay   Ven 08 Juin 2018, 11:41

Citation :
Sortie du diesel : «L’Etat doit mettre en place une prime à la casse pour l’Ile-de-France», dit Pécresse
Propos recueillis par Jean-Gabriel Bontinck| 07 juin 2018

La présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, a surpris, ce jeudi, en annonçant la fin du diesel dans Paris et la zone dense d’ici 2025, et d’ici 2030 à l’échelle de la région. La mairie de Paris avait elle annoncé la fin des voitures diesel dans la capitale pour 2024. Valérie Pécresse revient, pour Le Parisien, sur son annonce.


Vous annoncez la fin du diesel en 2025 à l’intérieur de l’A86, et en 2030 en Ile-de-France. C’est le sens de l’histoire ?

VALÉRIE PECRESSE. Le sens de l’histoire, c’est une région décarbonée, sans énergie fossile. La pollution de l’air est un sujet majeur. À la région, nous avions déjà voté il y a un an la fin des bus diesel en 2025 dans la zone dense. Ce vendredi, je recevrai l’association des autorités de transports des grandes métropoles européennes, pour signer une déclaration commune sur la fin des bus polluants. Nous devons le faire aussi pour les voitures individuelles, mais en évitant que cela ait des conséquences sociales très douloureuses, surtout pour les plus défavorisés. Il ne faut pas créer de fractures entre les territoires.


Comment feront les automobilistes qui n’ont pas les moyens de changer de voiture ?

Cette sortie du diesel n’est possible que si elle s’accompagne de la mise en place d’une vraie prime à la casse gouvernementale. Il y a dans la région énormément de ménages qui ont des véhicules polluants. Les plus nombreux se situent dans les zones à plus faible niveau de vie, en Seine-Saint-Denis ou en Seine-et-Marne. Il faut qu’on les aide. J’en appelle au gouvernement pour qu’il mette en place une aide au remplacement des véhicules polluants en Ile-de-France. J’en ai parlé à Nicolas Hulot. La région n’a pas les compétences ni les capacités financières pour mettre en place une aide pour les véhicules individuels.


Pourquoi dans ces conditions annoncer dès maintenant la fin du diesel en 2025 ?

Pour ne pas prendre les Franciliens par surprise. Il faut que les gens soient prévenus, et qu’on leur donne d’abord des avantages pour changer de voiture. Il ne faut pas être punitif si l’on veut réconcilier les Franciliens avec l’écologie.


Votre objectif rejoint celui d’Anne Hidalgo alors que vous étiez plutôt opposées jusqu’à présent sur la place de la voiture ?

Il y a une vraie différence, aujourd’hui, entre la Ville de Paris et la Région : nous, nous ne diabolisons ni la route, ni la voiture. Demain, elles pourront être non polluantes et silencieuses. On ne va pas fermer des routes du jour au lendemain. Au contraire, la région investit 100 millions d’euros pour créer des voies supplémentaires sur les autoroutes, réservées aux véhicules propres ou au covoiturage.

Citation :
Des primes à la conversion non adaptées

Se débarrasser de son véhicule diesel, oui, mais à quel prix ? Le Parisien l’avait révélé, il y a quelques semaines. En Ile-de-France, les primes à la conversion que propose l’État ne sont pas du tout adaptées au parc automobile de la région.

En effet, pour en bénéficier, il faut abandonner des véhicules diesel de 2001-2006 pour les foyers non imposables - d’avant 1997 pour les essences. Même constat du côté de la Métropole du Grand Paris, qui offre elle aussi un coup de pouce, à ceux qui mettent au rebut leurs voitures d’avant 1997. Soit des voitures âgées de 17 ans et plus ! Sauf que dans la région capitale, l’âge du parc automobile est plutôt de 8 ans.

Pire, les primes à la conversion de l’État privilégient en fait le rachat... d’un véhicule diesel pour certains modèles. En effet, l’aide financière est conditionnée au rachat d’une voiture qui émet un taux de CO2 inférieur ou égal à 130g/km. Or, les véhicules essence émettent davantage de C02 que les diesels...

Contacté mi-mai, le ministère de l’Écologie avait estimé qu’il fallait attendre de réaliser un bilan. La réévaluation des aides n’était pas envisagée avant le 2e semestre 2018.
http://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/transports/sortie-du-diesel-l-etat-doit-mettre-en-place-une-prime-a-la-casse-pour-l-ile-de-france-dit-pecresse-07-06-2018-7759482.php
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13548
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Crit'Air et diesel - Restrictions de circulation dans la Métropole du Grand Paris donc Fontenay   Mer 25 Juil 2018, 03:41

Ceci concerne Fontenay intra A86 donc hors Alouettes....


Citation :
Pic de pollution à Paris : circulation différenciée mercredi dans le périmètre intérieur de l’A86
Nicolas Maviel| 24 juillet 2018

Une réunion s’est tenue en ce début d’après-midi à la préfecture de police avec des élus de la Ville mais aussi de toute l’Ile-de-France. Plusieurs mesures ont été prises et notamment des restrictions de circulation pendant cet épisode de pollution. Ces mesures, notamment la circulation différenciée, entre en action dès ce mercredi 5 h 30 et jusqu’à vendredi minuit.


Qui est concerné ?

Les titulaires de la vignette Crit’Air 5 (NDLR : pour les voitures diesel immatriculés entre 1997 et 2000) ont déjà l’interdiction de circuler du lundi ou vendredi dans la capitale de 8 heures à 20 heures, les Crit’Air 4 doivent désormais rester au garage.

Cela concerne tous les diesel immatriculés entre 2001 et 2005 ainsi que les deux-roues immatriculés entre le 1er juin 2000 et le 30 juin 2004. Ces deux catégories représentent environ 20 % de la circulation.

La vignette 3, la plus importante atteint elle les 40 % des véhicules (tous les deux-roues 1er juillet 2004 et le 31 décembre 2006, les voitures essence 1er janvier 1997 et le 31 décembre 2005 et les diesel entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010). Elle n’est pas concernée par cette interdiction.

Peuvent donc circuler les voitures électriques, et les vignettes 1, 2, 3 et les voitures de collection (avec carte grise de collection).

Il est également demandé aux industriels de réduire le fonctionnement des installations fixes dont les émissions contribuent à l’épisode de pollution.


Quel périmètre ?

C’est tout le périmètre à l’intérieur de l’A86 (sauf celui-ci). Bilan Paris et une grande partie de la Petite couronne sont concernés, ainsi que tous les véhicules qui y transitent. Par ailleurs, la vitesse est toujours limitée et abaissée de 20 km/h sur tous les axes.

Les poids lourds en transit doivent également contourner la capitale par la Francilienne. L’objectif selon la préfecture de police est de « réduire de 32 % la part d’oxydes d’azote émise provenant du trafic dans la zone intra A 86 ».


Quelle amende ?

Attention, si malgré l’interdiction de circuler vous êtes pris en flagrant délit dans votre auto, sur votre deux-roues c’est une amende de 68 € qui vous attend au tournant. Elle peut même grimper jusqu’à 135 € pour les poids lourds et les autocars.


Prix unique dans les transports ?

Pour encourager tous les Franciliens à prendre les transports en commun un billet unique, valable toute la journée, à 3,80 € est mis en place par Ile-de-France mobilités dès ce mercredi.





Des bugs dans la gratuité du stationnement résidentiel

Une petite colère mais une colère tout de même et légitime en plus. Plusieurs Parisiens, pourtant titulaires d’une carte de stationnement résidentiel, ont eu ce lundi la mauvaise surprise de découvrir une amende (FPS) sur leur pare-brise. Pourtant, la Ville avait décidé de la gratuité pour les résidents en raison du pic de pollution. Gratuité reconduite pour ce mercredi.

Que ce soit dans le Xe, XVIIe ou XVIIIe arrondissement Moovia a donc verbalisé à tort.

Rémy Harrouë, le directeur opérationnel, explique comment ses équipes sont informées et travaillent : « Dès dimanche soir, nous avons reçu un mail de la Ville. Nous rédigeons une note qui est ensuite expliquée lors du briefing de départ de service le matin. Si un agent voit une carte de résident, il sait que c’est gratuit. Maintenant, elles peuvent être dématérialisées. Dans ce cas, quand il scanne la plaque d’immatriculation, ça lui indique que la personne a une carte de résident et il ne va pas plus loin. »

Oui mais l’erreur est humaine et des FPS (forfait post-stationnement) ont été émis par Moovia. « Il ne faut pas payer dans les trois jours, poursuit Rémy Harrouë. La seule chose à faire est d’attendre l’avis de paiement puis de faire un RAPO (recours administratif préalable obligatoire) en mettant bien tous les justificatifs et il sera annulé. »
http://www.leparisien.fr/paris-75/pic-de-pollution-a-paris-quels-vehicules-peuvent-circuler-en-cas-de-restriction-de-circulation-24-07-2018-7831761.php


Voir: https://www.prefecturedepolice.interieur.gouv.fr/content/download/32749/249587/file/CP%20PP%2024072018%20Mise%20en%20place%20de%20la%20circulation%20diff%C3%A9renci%C3%A9e.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3619
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Crit'Air et diesel - Restrictions de circulation dans la Métropole du Grand Paris donc Fontenay   Mer 25 Juil 2018, 04:45

(en addition, polluants concernés : causes et effets)

Les véhicules les plus polluants seront interdits de circuler mercredi à Paris et en proche banlieue dans le cadre de la mise en place de la circulation différenciée en raison d'un épisode de pollution à l'ozone, a annoncé ce mardi la préfecture de police de Paris.
Prévue à partir de 5H30 mercredi et jusqu'à jeudi inclus, l'interdiction de circulation, en vigueur à l'intérieur d'un périmètre délimité par l'A86, concerne les véhicules non classés (pour la plupart dont l'immatriculation est antérieure à 1997) et les véhicules de classe 4 et 5 selon la classification des vignettes Crit'Air, obligatoires à Paris, précise la préfecture dans un communiqué.
Seuls les véhicules de la classe 0 à 3 Crit'Air pourront ainsi se déplacer dans ce périmètre. Cette mesure «permet de réduire de 32% la part d'oxydes d'azote émise provenant du trafic dans la zone intra A86», affirme la PP.

Un épisode de pollution aggravée

Depuis lundi, la concentration d'ozone en Ile-de-France dépasse le seuil d'information et de recommandation (180 ug/m³). «Airparif prévoit de nouveau un dépassement de ce seuil pour mardi avec une prévision comprise entre 180 et 210 ug/m³, et mercredi avec une prévision comprise entre 190 et 220 ug/m³», détaille la préfecture.

L'épisode de pollution est aggravée par les fortes chaleurs enregistrées depuis plusieurs jours en Ile-de-France, dont les huit départements ont été placés mardi en vigilance orange par Météo-France en raison de la canicule qui doit durer au moins jusqu'à jeudi matin.
Les mesures de réduction de vitesse de 20 km/h et le contournement de l'agglomération pour les véhicules de plus de 3,5 tonnes, en vigueur depuis mardi dans toute l'Ile-de-France, ont été reconduites jusqu'à jeudi inclus.

«Forfait journalier anti-pollution»

La Mairie de Paris reconduira les mesures de gratuité du stationnement résidentiel, mis en place depuis lundi et Ile-de-France Mobilités (ex-Stif) activera mercredi le «forfait journalier anti-pollution» (3,80 € ), un ticket qui permet d'emprunter les transports en commun dans toute la région parisienne.
Si l'épisode de pollution à l'ozone se poursuit, «le préfet de police réunira de nouveau les experts et les élus et proposera des mesures adaptées», ajoute la préfecture.

Polluant «secondaire», l'ozone se forme sous l'action d'un fort ensoleillement et de températures élevées par la combinaison de deux polluants : les composés organiques volatils ou COV, émis par des sources naturelles mais également par l'industrie, et les oxydes d'azote (principalement émis par le trafic routier).
L'ozone peut provoquer des irritations au niveau des yeux, des toux et des problèmes pulmonaires, surtout chez les enfants et les personnes asthmatiques.

https://www.20minutes.fr/paris/2312567-20180724-pollution-ozone-ile-france-vehicules-polluants-interdits-circulation-mercredi
Revenir en haut Aller en bas
 
Crit'Air et diesel - Restrictions de circulation dans la Métropole du Grand Paris donc Fontenay
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» master culture de l'ecrit et de l'image Lyon II
» Week-end de Noël : Bison Futé prévoit du monde sur les routes
» Le Grand Paris
» mouchoirs en tissu...
» Offre de service de la future gare du Métro Grand Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Les faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: