Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Faut-il bannir le népotisme en politique ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Etes-vous pour l'interdiction du népotisme en politique ?
 OUI
 NON
Voir les résultats
AuteurMessage
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 15/06/2010

MessageSujet: Faut-il bannir le népotisme en politique ?   Jeu 26 Jan 2017, 23:18

L'affaire Pénélope Fillon, fait resurgir de manière fracassante la question du NÉPOTISME EN POLITIQUE.
Tout un chacun qui s'intéresse un tant soit peu à la vie politique connait un exemple de cette pratique.
Et vous, qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14529
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Faut-il bannir le népotisme en politique ?   Jeu 26 Jan 2017, 23:48

Comme je suis prudent, j'attends que l'affaire se décante...
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3629
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Faut-il bannir le népotisme en politique ?   Jeu 26 Jan 2017, 23:49

La démarche la plus habilement démocratique et claire est de faire élire ses proches.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14529
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Faut-il bannir le népotisme en politique ?   Jeu 26 Jan 2017, 23:51

Gérard a écrit:
La démarche la plus habilement démocratique et claire est de faire élire ses proches.

dans une république de gauche ce n'est pas pensable... y compris à des niveaux inférieurs à la présidence de la république.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3629
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Faut-il bannir le népotisme en politique ?   Jeu 26 Jan 2017, 23:58

Et localement?

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14750
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Faut-il bannir le népotisme en politique ?   Ven 27 Jan 2017, 02:41

Est-ce bien le bon mot pour l'affaire Pénélope, je ne le crois pas. En revanche, je ne suis pas loin de penser que ce mot peut s'appliquer à la manière dont Donald Trump place ses milliardaires de copains et sa famille dans les rouages de son gouvernement.

Je ne voterai donc pas à ce sondage que je trouve déplacé. Tout comme les sous-entendus que peuvent contenir ces deux mots accolés "Et localement".

Néanmoins, bon joueur, je me permet donc de citer quelques vrais "népotistes" locaux :Mittal, Lauder, Pinault, Riboud, Dassault, Mulliez, Leclerc. Juste pour dire que les grands empires se passent de générations en générations, sans que cela n'interpelle personne. Comme ce sont tous des créateurs d'emplois, il faut leur souhaiter long vie.

Côté politique il y a des lignées remarquables : Je pense aux Poniatovski, Debré, Dassault (un des rares à être dans les deux classements) et quelques autres.

Ceci étant pour prendre une position claire sur le vrai sujet adjacent : Oui, il est souhaitable que les règles en vigueur au parlement européen s'applique aux parlementaires français. On se dispense d'embaucher dans son cabinet et comme attachés des membres de sa famille.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3629
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Faut-il bannir le népotisme en politique ?   Ven 27 Jan 2017, 03:02

à Libellule
Localement cela signifie dans mon langage simple qu'il est tout à fait honorable de voir plusieurs membres d'une même famille s'impliquer sans mystères dans la vie citoyenne par le biais du vote démocratique. Il faut avoir un esprit un peu tortueux comme celui que vous montrez dans votre message pour sous entendre autre chose.
Les couples engagés dans la politique sont nombreux, députée, sénateur, Président, ministre, il n'y a que vous pour faire dire ce que ne disent pas les mots, et même exactement le contraire. Je n'apprécie pas du tout.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)


Dernière édition par Gérard le Ven 27 Jan 2017, 03:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12541
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Faut-il bannir le népotisme en politique ?   Ven 27 Jan 2017, 03:06

Gérard a écrit:
Et localement?

Dans la famille élus je veux le père, la fille et le gendre....


Gérard a écrit:
Les couples engagés dans la politique sont nombreux, députée, sénateur, ...

C'est la suite de votre interrogation "Et localement?" ?


Dernière édition par a.nonymous le Ven 27 Jan 2017, 10:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14529
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Faut-il bannir le népotisme en politique ?   Ven 27 Jan 2017, 03:20

C'est ce que l'on appelle prendre le couvercle du clavier du piano sur les doigts...
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3199
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Faut-il bannir le népotisme en politique ?   Ven 27 Jan 2017, 03:35

JS a écrit:
L'affaire Pénélope Fillon, fait resurgir de manière fracassante la question du NÉPOTISME EN POLITIQUE.
népotisme, 2 sens :
1 (ancien) : "Faveur et autorité excessives accordées par certains papes à leurs neveux, leurs parents, dans l'administration de l'Eglise" (silence religieux sur le cas des conjoints et enfants..)
2 (1800) : Abus qu'une personne en place fait de son crédit, de son influence pour procurer des avantages, des emplois à sa famille, à ses amis" (voir favoritisme, clientélisme)
dans le sens moderne, il concerne des abus en faveur non seulement de la famille, mais aussi des amis. Vaste programme... en politique et ailleurs.

"Faveur et autorité excessives" : une sinécure procurée à un incompétent par l'amitié du chef, tel le président de la République chez nous. Car il nomme qui il veut à de multiples postes, le Canard enchainé et d'autres s'en font souvent l'écho... vite oublié. Dans des démocraties proches, il y a obligation pour le nominé de passer devant une commission parlementaire publique. Pour quand en France ?
Et dans les collectivités locales et administrations, il y a beaucoup d'emplois durables, vraiment tous obtenus sur concours ou critères de compétence ? A vérifier.

Assistant(e) parlementaire, ou élu(e), est par contre souvent un avantage temporaire, le temps d'un mandat. Reconduction incertaine, car soumise au vote des électeurs. Et puis, un élu peut préférer accorder sa confiance à un proche, même si rien n'est jamais vraiment sûr - voir le livre de Valérie anti-François (Hollande)...
La question médiatisée du jour n'est pas tant l'épouse assistante parlementaire, c'est la suspicion jetée sur l'existence d'un travail effectif. Le parquet s'étant saisi de l'affaire avec une très remarquable célérité, il ne reste plus qu'à attendre qu'il ait examiné tout document disponible. Et après, il traitera surement de façon équitable les 100, 150, 200 ou plus cas familiaux existant à l'Assemblée ou au Sénat. On pourra avoir des statistiques sur échantillon représentatif.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14750
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Faut-il bannir le népotisme en politique ?   Ven 27 Jan 2017, 03:49

@gerard associer népotisme à et localement n'a donc provoqué qu'une simple erreur d'interprétation. Pourquoi pas. Dont acte.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3629
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Faut-il bannir le népotisme en politique ?   Ven 27 Jan 2017, 03:52

Gérard a écrit:
à Libellule
Localement cela signifie dans mon langage simple qu'il est tout à fait honorable de voir plusieurs membres d'une même famille s'impliquer sans mystères dans la vie citoyenne par le biais du vote démocratique. Il faut avoir un esprit un peu tortueux comme celui que vous montrez dans votre message pour sous entendre autre chose.
Les couples engagés dans la politique sont nombreux, députée, sénateur, Président, ministre, il n'y a que vous pour faire dire ce que ne disent pas les mots, et même exactement le contraire. Je n'apprécie pas du tout.
Et bien sûr,  comme souvent hélas, vous brouillez les arguments
Lorsque vous écrivez

Citation :
Néanmoins, bon joueur, je me permet donc de citer quelques vrais "népotistes" locaux :Mittal, Lauder, Pinault, Riboud, Dassault, Mulliez, Leclerc. Juste pour dire que les grands empires se passent de générations en générations, sans que cela n'interpelle personne. 
Vous confondez argent public et argent privé.
Iriez-vous jusqu'à accuser de nepotisme les agriculteurs ou votre boulanger qui "favorise" sa femme en lui confiant la boutique pendant qu'il est au four ou au pétrin.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14750
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Faut-il bannir le népotisme en politique ?   Ven 27 Jan 2017, 03:56

Non. Bien sûr. Népotisme est souvent associé à la notion de dynastie familiale détenant un certain pouvoir. Ecomonique ou politique. Mes exemples.

Je ne crois pas que l'affaire Pénélope rentre dans cette catégorie. Peut-être dans celle du boulanger qu'un journal dit satirique a voulu mettre un peu dans le pétrin. En lançant une Boule puante dans la boutique.


Dernière édition par Libellule le Ven 27 Jan 2017, 07:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12541
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Faut-il bannir le népotisme en politique ?   Ven 27 Jan 2017, 04:08

Un parlementaire a de nombreux collaborateurs....

Pour preuve les participants à la lettre juin-juillet 2009 du sénateur Jean Desessard...



Source: http://www.desessard-senateur.org/wp-content/uploads/2016/04/La-lettre-de-JD-juinjuillet2009.pdf
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 3040
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Faut-il bannir le népotisme en politique ?   Ven 27 Jan 2017, 04:10

N'aurions nous pas sur Fontenay sous Bois une député et un sénateur vivant ensemble, leur mariage a eu lieu il n'y a pas longtemps à la mairie.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14750
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Faut-il bannir le népotisme en politique ?   Ven 27 Jan 2017, 04:18

Rien de secret un fil sur ce forum relate l’événement.
Un site local a diffusé le discours tenu dans la maison commune par le maire désigné pour la cérémonie.

@salamandre : vous faites la bonne analyse de la situation +1

@anonymous : Ecrire dans un journal bénévolement serait-il répréhensible?
Les arguments volent bas. Cela en dit bien plus qu'un sondage sur l'état d'esprit du moment.

On fait certainement un faux procès à Fillon, sauf si Pénélope n'a fourni aucun travail. c'est le seul point qui reste à éclaircir ; cela ne devrait pas tarder à être résolu puisque Fillon lui-même souhaite être reçu par le parquet national financier. Les politiques et leur aficionados sont toujours aussi "on" voir le sujet dédié de ce forum à la rubrique détente et humour.

@tonton : vous dites Comme je suis prudent, j'attends que l'affaire se décante... c'est probablement l'option la plus raisonnable.

Pour ma part la cause est claire ; pour éviter que de tels dossiers ne sortent le mieux reste d'envisager sans tarder que les règles en vigueur au parlement européen s'applique aux parlementaires français. On se dispense d'embaucher dans son cabinet et comme attachés des membres de sa famille. Mais on tolère les activités bénévoles.


Dernière édition par Libellule le Ven 27 Jan 2017, 07:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2091
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Faut-il bannir le népotisme en politique ?   Ven 27 Jan 2017, 05:37


Pas d'accord Libellule, le sujet du sondage est générique et pas du tout centré sur l'action judiciaire en cours qui je rappelle ne concerne qu'un présomption de travail fictif de l'épouse de F.Fillion..
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14750
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Faut-il bannir le népotisme en politique ?   Ven 27 Jan 2017, 06:09

@matmut je me fie à l'entame du sujet par Js.

Ma réponse générique est écrite 2 fois en clair. Le oui non ne permet pas de dire pourquoi on répond oui. Je le fais. Smile
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12541
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Faut-il bannir le népotisme en politique ?   Ven 27 Jan 2017, 11:17

salamandre a écrit:
La question médiatisée du jour n'est pas tant l'épouse assistante parlementaire, c'est la suspicion jetée sur l'existence d'un travail effectif.
matmut a écrit:
Pas d'accord Libellule, le sujet du sondage est générique et pas du tout centré sur l'action judiciaire en cours qui je  rappelle ne concerne qu'un présomption de travail fictif de l'épouse de F.Fillion..


Même si l'on peut se poser la question de savoir si cela est éthique ou pas, rien n'interdit à un parlementaire d'employer un proche encore faut-il que celui-ci accomplisse un réel travail, travail qui normalement laisse des traces et dont se souviennent des témoins...

L'interrogatoire de Christine Kelly biographe de François Fillon - https://www.amazon.fr/Fran%C3%A7ois-Fillon-secret-lambition-Christine/dp/2354170203 - vendredi par la police judiciaire risque d'apporter des éléments intéressants....

http://la1ere.francetvinfo.fr a écrit:
L'interview de Christine Kelly sur RTL
Ce mercredi matin, la radio RTL a interviewé Christine Kelly, seule journaliste a avoir écrit une biographie de François Fillon ("Le secret et l'ambition", 2007, éditions du Moment). Pour la rédaction de cet ouvrage, elle a rencontré Pénélope Fillon et voici ce qu'elle disait ce matin de cette rencontre sur RTL, dans le journal de 8H00 :

    Lorsque j'ai rencontré Pénélope Fillon, on était à Matignon et on a discuté environ trente minutes sur des petits points d'éclaircissement dont j'avais besoin pour ma biographie sur François Fillon. Jamais, à un aucun instant, il n'est ressorti de notre entretien ou de mon enquête, que Pénélope Fillon avait un emploi avec François Fillon, ou bien qu'elle aurait eu en dehors. Je sais qu'elle m'a parlé de ses soutiens par rapport à Francois Fillon, au début lorsqu'elle allait le soutenir, dans ses meetings. Je ne lui ai pas posé la question directement mais j'avais l'impression que c'était une mère au foyer qui s'occupait de ses enfants, de ses chevaux et de son chien."
Source: http://la1ere.francetvinfo.fr/affaire-penelope-fillon-journaliste-christine-kelly-victime-menaces-436955.html
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14750
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Faut-il bannir le népotisme en politique ?   Ven 27 Jan 2017, 12:41

Une collaboration anonyme faisant moins de 3000 caractères un peu chère. https://blogs.mediapart.fr/ornito/blog/250117/les-riches-heures-de-penelope-fillon

Trois excentriques anglais
Lucien d’Azay

[une phrase]. L’écrivain Thomas Lovell Beddoes, dernier des romantiques anglais, a passé sa vie à chercher le sens de la mort. Ses oeuvres allient le poids du théâtre élisabéthain avec la souplesse du romantisme dans un « maelström poétique ». Sa plus grande pièce, Death’s Jest Book, « gothique et grotesque », l’occupera pendant vingtquatre ans à la recherche d’un théâtre nouveau et de la preuve de l’existence indépendante de l’âme survivant à la mort corporelle. [une phrase]. La beauté de John Gray le mène à devenir pour Oscar Wilde « le modèle rétrospectif » du héros de son Portrait de Dorian Gray. Cela le satisfait dans un premier temps dans sa quête d’une identité et d’une position sociale dans la société victorienne. Ébloui par Wilde et son monde, Gray écrit lui-même des poèmes qui montrent un vrai talentartisanal d’écrivain. Abandonné par Wilde, Gray se tourne vers le catholicisme, une autre façon de se libérer de l’Angleterre traditionnelle et de son « double maléfique », Dorian Gray. [une phrase] Troisième personnage, Aleister Crowley, disparu en 1947, est devenu l’une des inspirations pour la génération des années soixante dans sa poursuite des expériences extrêmes. Né dans une famille de protestants fondamentalistes, il étudie à Cambridge, écrit des poèmes plutôt scabreux et voyage. [une phrase]. Après avoir suivi l’enseignement de l’ordre hermétique de l’Aube dorée, Crowley fonde sa propre chapelle, l’Étoile d’argent, dont la devise rabelaisienne « Fais ce que voudras » devient celle de sa communauté du temple de Thelema à Cefalù. Considéré comme charlatan, « wickedest man in the world » ou comme chef spirituel, Crowley initie ses disciples à la magie sexuelle, s’entourant d’une succession de « femmes écarlates » dans son acheminement vers le « vrai vouloir ».[une phrase].

pauline camille
Revenir en haut Aller en bas
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 15/06/2010

MessageSujet: Re: Faut-il bannir le népotisme en politique ?   Sam 25 Fév 2017, 10:58

Sujet toujours d'actualité ...
Revenir en haut Aller en bas
lorenzaccio



Messages : 211
Date d'inscription : 20/02/2013

MessageSujet: Re: Faut-il bannir le népotisme en politique ?   Sam 25 Fév 2017, 21:06

Une culture littéraire qui semble hermétique à beaucoup des détracteurs de cette personne peu diserte sur ses goûts. A-t-elle aussi vraiment des connaissances universitaires en droit, qui auraient pu aider un candidat dans ses réflexions et son parcours? Ah ce machisme pas tout à fait mort! Heureusement que Médiapart existe..
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14750
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Faut-il bannir le népotisme en politique ?   Dim 26 Fév 2017, 01:11

Et que Penelope a un mari qui ne bride pas sa parole :

Son mutisme ne joue pas en sa faveur auprès de l'opinion publique depuis le début de la polémique. Mais Penelope Fillon n'aurait pas choisi de se cantonner au silence. Elle suivrait simplement les ordres de son mari, qui ne souhaite pas qu'elle s'exprime à propos de l'affaire d'emplois présumés fictifs révélée il y a quelques semaines par Le Canard enchaîné. Cqfd
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3629
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Faut-il bannir le népotisme en politique ?   Dim 26 Fév 2017, 01:57

On pourrait imaginer de certains êtres psychogiquement fragiles que dans un tel cas ils porteraient plainte en diffamation

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Faut-il bannir le népotisme en politique ?   Dim 26 Fév 2017, 19:04

Libellule a écrit:
Et que Penelope a un mari qui ne bride pas sa parole :

Son mutisme ne joue pas en sa faveur auprès de l'opinion publique depuis le début de la polémique. Mais Penelope Fillon n'aurait pas choisi de se cantonner au silence. Elle suivrait simplement les ordres de son mari, qui ne souhaite pas qu'elle s'exprime à propos de l'affaire d'emplois présumés fictifs révélée il y a quelques semaines par Le Canard enchaîné. Cqfd
Pourquoi devrait-elle répondre à la Vox populi (ou plus exactement à celle des journalistes) qui l' a d'hors et déjà condamnée ? Qui peut affirmer qu' elle n' est pas libre de sa parole?
Au moins, elle, respecte le secret de l' instruction et ne déroge pas à sa ligne de vie : ce qui est privé reste privé et ne regarde pas les autres.
Après tout on l' accuse d' emploi fictif alors pourquoi ne monnayerait elle pas ses confidences (au plus offrant) ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14750
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Faut-il bannir le népotisme en politique ?   Dim 26 Fév 2017, 19:27

Monnayer ses potentiels emplois fictifs au plus offrant. Intéressant comme perspective. Pour ne pas déroger à sa ligne de vie. Penny investisseuse dans des pence...

Pour nourrir des petits oiseaux comme dans Mary Poppins.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Faut-il bannir le népotisme en politique ?   Dim 26 Fév 2017, 20:14

Libellule a écrit:
Monnayer ses potentiels emplois fictifs au plus offrant. Intéressant comme perspective. Pour ne pas déroger à sa ligne de vie. Penny investisseuse dans des pence...

Pour nourrir des petits oiseaux comme dans Mary Poppins.

Toujours aussi réducteur et donneur de leçons, est-ce que votre vie personnelle intéresse le peuple? je ne le crois pas en tout cas pas moi. Il en est de même pour Pénélope Fillon, ce qu' elle fait de sa vie ne regarde qu' elle et sa famille. Donc avant de condamner quel qu'un comme vous et vos amis de tout bord le faites laissez la justice en juger.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14750
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Faut-il bannir le népotisme en politique ?   Dim 26 Fév 2017, 20:24

Je ne vise pas la présidence de la république. Restons sérieux. A qui la faute aujourd'hui si les feux de la rampe se sont éclairés sur l'épouse d'un postulant à la fonction. Au Canard Enchaîné. Et à personne d'autres sinon aux propos donneurs de leçons de Fillon à l'intention de Sarkozy ...Triste en soi, mais c'est ainsi.

Quel candidat ne parle pas de ces articles? Dites moi. Le dernier en date :Lors d'un déplacement dans le Lot, en Corrèze et en Haute-Vienne ce week-end, le leader d'En Marche ! a assuré que le candidat des Républicains et celle du Front National ne pouvaient plus, ni l'un ni l'autre, «être le garant de nos institutions»..

Entre les borgnes et les aveugles, les cannes blanches battent le pavé en étant proches du caniveau. Chacun s'y traînant à tour de rôle. Entre les amours des uns, les tromperies des autres et les cachoterires des derniers, cela pue.

N'aurions nous que des rats en politjque? La question mérite d'être posée plutôt que de se dire que l' on devrait recouvrir tout cela de papier cul pour ne plus avoir à sentir la merde remontant des égouts.


Dernière édition par Libellule le Dim 26 Fév 2017, 20:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3629
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Faut-il bannir le népotisme en politique ?   Dim 26 Fév 2017, 20:39

Une question peut aussi être posée, en son âme et conscience:
Si j'étais dans une position me permettant de favoriser, d'aider, de privilégier par favoritisme un proche, un ami., sans pour autant oser un détournement ou un usage illégal de fonds ou de moyens publics.
Si mon influence, même sans trafic de retour, suffisait pour faciliter l'obtention d'une faveur, d'un poste, d'un appartement,  d'une décoration, d'un prêt,  d'une mutation, d'une promotion pour'un proche,  un ami ou même POUR MOI


AURAIS-JE LA FORCE MORALE ET L'HONNÊTETÉ DE REFUSER et de me l'INTERDIRE?

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3629
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Faut-il bannir le népotisme en politique ?   Dim 26 Fév 2017, 20:48

Apres réflexion, hélas, ma reponse n'est pas vertueuse. Et je n'ai même pas honte Embarassed Neutral drunken

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14750
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Faut-il bannir le népotisme en politique ?   Dim 26 Fév 2017, 20:55

Il est assez classique de se porter caution pour l'obtention d'un prêt, d'un logement voire même un travail. Aucune honte à avoir. On prend en charge la dépense et on paye à la place du défaillant financier si besoin. Ou on lui file de l'argent de poche.

De là à ce que le bénéfice direct dans sa poche soit de quelques certaines de milliers d'euros, je crois qu'il y a une marge à prendre en compte
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3629
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Faut-il bannir le népotisme en politique ?   Lun 27 Fév 2017, 10:16

Se porter caution est un acte légal. Cela n'a rien à voir.
D'ailleurs si c'était si condamnable la mairie ne se porterait pas caution pour certaines opérations dont il a déjà été question sur ce forum (garantie d'emprunt pour l'operation confessionnelle Zola par exemple sous Bayeurte)

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)


Dernière édition par Gérard le Lun 27 Fév 2017, 21:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Faut-il bannir le népotisme en politique ?   Lun 27 Fév 2017, 18:33

Libellule a écrit:
Je ne vise pas la présidence de la république..

Parce que, selon vous, seul les candidats à la présidence et de droite ont droit a ce traitement?
Si l' on veut être cohérent et parfaitement honnête, il devrait être identique pour tous et pour toutes sortes d' élections.

Encore une fois vous affirmez des choses sans en avoir la preuve avec des oublis ou pour le moins des imprécisions coupables:
"De là à ce que le bénéfice direct dans sa poche soit de quelques certaines de milliers d'euros, je crois qu'il y a une marge à prendre en compte"
Revenir en haut Aller en bas
 
Faut-il bannir le népotisme en politique ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faut-il bannir le népotisme en politique ?
» Faut-il autoriser les militaires à adhérer à un parti politique?
» Le Politique selon Platon
» Fils de politique méritocratie
» Faut-il revoir le modèle d'intégration français ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Les élections à Fontenay, passées et à venir. Promesses, satisfactions, déceptions, attentes...-
Sauter vers: