Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Facebook vecteur de fake news.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Libellule

avatar

Messages : 14539
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Facebook vecteur de fake news.   Jeu 23 Mar 2017, 22:25

L’entreprise de Mark  Zuckerberg a été accusée de nombreuses fois d’avoir favorisé l’ascension de Donald Trump à la présidence des États-Unis. En cause notamment? La diffusion de fausses informations sur le réseau social américain, qui compte près de 2 milliards d’utilisateurs mensuels.

Facebook a donc mis en place plusieurs outils ayant pour but de limiter le partage des fake news, comme le révèle Quartz. Si en France, les internautes peuvent signaler une publication lorsqu’elle apparaît sur leur fil d’actualité, le réseau prévient également désormais celui qui partage la fausse information.

Ainsi, lorsque l’utilisateur essaie de publier un lien menant vers une histoire montée de toute part par le site Newport Buzz, un message s’affiche. Dès que le lien est copié-collé, une notification apparaît, stipulant que l’information n’est pas vérifiée, et «contestée» par Snopes.com et Associated Press:

L’internaute est donc prévenu qu’il s’agit là d’une fake news. S’il choisit malgré tout de publier, un nouveau message s’affiche: mentionnant le risque de Fake news. Puis, s'il cherche à avoir plus d'informations et clique sur «à propos»: Et se voit préciser en quoi son intervention est litigieuse. Et s’il choisit de «publier quand même» son lien, il le verra auréolé du même message d’avertissement:

Si pour l'instant, ces fake news ne sont vérifiées que par des médias américains, huit médias français se sont récemment alliés à Facebook afin de lutter contre la diffusion de fausses informations.

En France, outre Le Monde, les médias partenaires sont l’Agence France-Presse (AFP), BFM-TV, France Télévisions, France Médias Monde, L’Express, Libération et 20 Minutes. Après la France, Facebook projette de poursuivre le déploiement dans d’autres pays.

Ce dispositif permet aux utilisateurs, grâce à une nouvelle catégorie de signalement, de « faire remonter » une information qu’ils pensent être fausse. Les liens signalés sont rassemblés au sein d’un portail, auquel les médias partenaires ont accès. Ceux-ci peuvent dès lors vérifier ces informations.

Si deux médias partenaires établissent que le contenu signalé est faux et proposent un lien qui en atteste, alors ce contenu apparaîtra aux utilisateurs avec un drapeau mentionnant que deux « fact-checkers » remettent en cause la véracité de cette information. Quand un utilisateur voudra partager ce contenu, une fenêtre s’ouvrira pour l’alerter.

Lutter contre la diffusion de rumeurs, de supputations et in fine de fausses informations par les temps qui courent me parait être une démarche préventive.

Notre Mark Zuckerberg local joue un rôle important dans cette prévention.  Je lui envoie tous mes encouragements pour qu'il soit de plus en plus vigilant.
Revenir en haut Aller en bas
 
Facebook vecteur de fake news.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» fan page facebook Helene Rolles FAKE
» Naval news in the world
» Internet, vecteur de changement, ou non
» Facebook
» Site News Parfums

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: