Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Laïcité et établissements publiques - Drapeau européen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
coufsur

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Laïcité et établissements publiques - Drapeau européen   Jeu 18 Mai 2017, 06:07

Rappel du premier message :

C'est quoi ce drapeau à très forte inspiration religieuse qui pavoise nos édifices publics ?
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
coufsur



Messages : 209
Date d'inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: Laïcité et établissements publiques - Drapeau européen   Jeu 27 Juil 2017, 06:45

Un autre éclairage sur Robert Schuman. "un laïc engagé dans les affaires temporelles de la Cité".
Robert Schuman, soldat allemand « planqué » pendant la Première  Guerre mondiale, devient citoyen français en 1918 et révèle une nature  opportuniste.
Robert Schuman, parlementaire catholique, ultra-conservateur et peu imaginatif, est attiré par les dictatures de Dollfuss, Salazar, Franco et Horthy
Robert Schuman approuve les Accords de Munich, veut cesser le combat dès le 12 juin 1940, entre au 1er gouvernement Pétain, puis vote les pleins pouvoirs à Vichy
Robert Schuman, « planqué » dans des abbayes pendant la Seconde Guerre mondiale, refuse de s’engager dans la Résistance
Robert Schuman, qualifié de « produit de Vichy », est poursuivi pour « indignité nationale » à la Libération, et fait jouer ses appuis dans l’Église pour y échapper.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14114
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Laïcité et établissements publiques - Drapeau européen   Jeu 27 Juil 2017, 09:35

Nous avons aussi l'anti Schuman et anti Monnet :

Pierre Hillard est un essayiste français, né le 21 janvier 1966, docteur en science politique.

Il fait des études d'histoire, de sciences politiques et d'études stratégiques. Spécialiste du « mondialisme », il critique ce qu'il interprète comme un processus technocratique de décomposition des nations et d'unification du monde, passant par la constitution de « grands blocs continentaux ».

Selon Pierre Hillard, le but de l'Union européenne n'est pas la création d'une Europe unie mais d'un bloc euro-atlantique avec l'Amérique du Nord. Il cite le cas de Richard de Coudenhove-Kalergi, un des premiers fédéralistes européens, qui affirmait déjà la volonté de créer une « Union atlantique », l'Angleterre faisant le pont entre l'Europe et l'Amérique. Il désignait l'ensemble comme une « Fédération à trois ».

En raison du transfert de compétences politiques, économiques et monétaires à des blocs continentaux en voie d'unification (Union européenne, Union nord-américaine à l'instigation de Robert Pastor, Union des nations sud-américaines, Union africaine, Union eurasienne etc.), les États vidés de leurs substances sont appelés à se disloquer en raison de facteurs multiples (financiers, ethniques, économiques, etc.).

Même les États-Unis, en raison de la création en cours de l'Union nord-américaine, sont appelés à éclater en plusieurs entités territoriales de même que le Canada. Ce processus en cours partout sur la planète permettra à des blocs continentaux débarrassés de leurs États de constituer l'architecture de la gouvernance mondiale.

----------------
L'auteur n'est pas à la mode mais fait réfléchir. Pour les moins naïfs on voit les ressemblances avec des structures internationales de moins en moins "discrètes"
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12317
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: Laïcité et établissements publiques - Drapeau européen   Mer 04 Oct 2017, 13:15

coufsur a écrit:
C'est quoi ce drapeau à très forte inspiration religieuse qui pavoise nos édifices publics ?


Il y aurait-il une union Asselineau-Mélenchon dans l'air ?

Citation :
Les Insoumis déclenchent une polémique en voulant supprimer le drapeau européen de l'hémicycle

AFP, publié le mercredi 04 octobre 2017 à 11h26

La volonté des députés Insoumis de supprimer le drapeau européen de l'hémicycle pour le remplacer par celui de l'ONU provoque une polémique, le président de l'Assemblée François de Rugy (LREM) se demandant notamment où "ils sont allés chercher cette histoire".

Les 17 députés du groupe présidé par Jean-Luc Mélenchon ont déposé un amendement à une proposition de résolution visant à "clarifier" les droits de l'opposition à l'Assemblée, après l'imbroglio sur des postes clefs début juillet.

Il prévoit que "seuls peuvent être présents dans l'hémicycle le drapeau tricolore (...) et le drapeau de l'Organisation des Nations unies", au motif notamment que "la France n'est pleinement en phase avec son projet politique historique d'indépendantisme et de promotion de la paix que si elle dépasse tout ancrage régional et zonal".

Dès son arrivée à l'Assemblée en juin, Jean-Luc Mélenchon s'était agacé de la présence du drapeau bleu et étoilé dans l'hémicycle. M. Rugy (LREM) avait répondu lors de son élection à la présidence en défendant un "symbole d'une paix durable" qui a "toute sa place".    

"Je ne sais pas où est-ce qu'ils sont allés chercher cette histoire du drapeau français et de l'ONU", a encore déclaré mercredi le président de l'Assemblée. "Est-ce que vous avez vu au fronton des mairies le drapeau de l'ONU ?,  Personne ne l'a jamais vu nulle part", a-t-il lancé sur LCP.

"Un de mes prédécesseurs a souhaité qu'il y ait les deux drapeaux (...)  j'entends bien que nous continuions ainsi", a ajouté M. Rugy.

Dès mardi soir, le député LREM Matthieu Orphelin avait dénoncé un "triste combat" sur Twitter.

"Même le @FN_officiel n'avait jamais osé", a tweeté un autre député LREM, Pieyre-Alexandre Anglade.

Le député FN Louis Aliot a donné "raison" mercredi aux Insoumis. "Nous sommes dans l'Assemblée nationale française, c'est normal qu'il n'y ait que le drapeau français, je pense que l'on soutiendra cet amendement oui (...). On n'en a pas discuté", a déclaré sur LCI l'élu des Pyrénées-Orientales.

Les députés de la commission des Lois ont commencé à étudier mercredi matin la proposition de résolution pour modifier le règlement. D'emblée, la présidente LREM Yaël Braun-Pivet n'a pas jugé souhaitable d'en "élargir" la portée.
http://actu.orange.fr/politique/les-insoumis-declenchent-une-polemique-en-voulant-supprimer-le-drapeau-europeen-de-l-hemicycle-CNT000000PuCnF.html
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3521
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Laïcité et établissements publiques - Drapeau européen   Mer 04 Oct 2017, 16:28

Je crois que c'est Darmanin qui a fait remarquer que la présence du drapeau européen sur les billets de banque que lui provisionne le parlement européen pour son mandat de député ne gêne pas Mélenchon

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: Laïcité et établissements publiques - Drapeau européen   Mer 04 Oct 2017, 18:29

Merci pour l'info, je n'étais pas au courant.

Notre but n'est pas de faire des alliances, l'UPR a un but, la sortie de l'UE, l'Euro, l'Otan. A part l'UPR personne n'a énoncé clairement ces trois points.
Les conférences d'Asselineau semblent être une source d'inspiration pour plus en plus de monde.
Lorsqu'il fait des déclarations publiques, il se présente si possible avec ces trois drapeaux : Français, ONU, Francophonie.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3521
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Laïcité et établissements publiques - Drapeau européen   Mer 04 Oct 2017, 19:33

il y a un drapeau de la francophonie?

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14455
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: Laïcité et établissements publiques - Drapeau européen   Mer 04 Oct 2017, 20:28

Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3521
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Laïcité et établissements publiques - Drapeau européen   Mer 04 Oct 2017, 21:39

Une version graphique condensée du drapeau des JO en quelque sorte

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12317
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: Laïcité et établissements publiques - Drapeau européen   Jeu 12 Oct 2017, 18:46

Citation :
Le drapeau européen a-t-il une origine catholique ?

Jean-Luc Mélenchon souhaite retirer la bannière bleue à douze étoiles de l’hémicycle de l’Assemblée nationale au motif qu’il s’agit d’un « symbole confessionnel ».

LE MONDE | 12.10.2017 à 16h58 • Mis à jour le 12.10.2017 à 17h18 | Par Anne-Aël Durand

Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron se déchirent autour d’un morceau de tissu. Le chef de file de La France insoumise a déposé, avec les autres députés de son parti, un amendement, rejeté mercredi 11 octobre par les députés, visant à retirer le drapeau européen de l’Assemblée nationale, pour le remplacer par celui de l’Organisation des Nations unies. Pour sanctuariser sa présence, le président Emmanuel Macron souhaite au contraire reconnaître officiellement le drapeau européen, présent dans l’Hémicycle depuis 2008.

Jean-Luc Mélenchon s’est indigné de cette annonce, en publiant un communiqué dans lequel il explique son rejet de cet « emblème européen confessionnel », contraire à la laïcité française.

Ce qu’il a dit :

   « Monsieur le Président, vous n’avez pas le droit d’imposer à la France un emblème européen confessionnel. Il n’est pas le sien et la France a voté contre son adoption sans ambiguïté.

   Je rappelle que notre opposition a cet emblème ne tient pas au fait qu’il prétend être celui de l’Europe, mais parce qu’il exprime une vision confessionnelle de l’Union, et cela à l’heure où plus que jamais religion et politique doivent être séparées.

   Le refus du traité constitutionnel de 2005, dans lequel cet emblème était proposé, vaut décision du peuple français sur le sujet. »


Pourquoi c’est plus compliqué

Le drapeau européen a été créé en 1955, à l’origine pour symboliser non pas l’Union européenne, ni même son ancêtre la Communauté européenne du charbon et de l’acier, mais bien le Conseil de l’Europe, une organisation de défense des droits de l’homme et de la culture.

Plusieurs projets de drapeaux sont proposés et successivement rejetés, expliquait Robert Bichet, président du comité ad hoc pour un emblème européen, en 1985 :

   un grand « E » vert sur fond blanc, symbole du Mouvement européen, dont l’esthétique a été critiquée (il était comparé à « un caleçon qui sèche sur un pré ») ;
   un cercle doré barré d’une croix, sur fond bleu : proposition que les Français et les Turcs (membres du Conseil de l’Europe) ont refusée en raison justement du symbole religieux ;
   des constellations d’étoiles, complexes à reproduire, ou une quinzaine d’étoiles en cercle, représentant le nombre de membres du Conseil à l’époque – mais les Allemands ne souhaitaient pas que la Sarre y soit comptée comme un Etat membre.
---/---
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12317
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: Laïcité et établissements publiques - Drapeau européen   Jeu 12 Oct 2017, 18:53

Citation :
---/---
Arsène Heitz et l’hyperdulie

Finalement, le projet retenu reprend le cercle d’étoiles sur un fond azur. Le fonctionnaire européen qui a dessiné le drapeau, Arsène Heitz, était un fervent catholique. Il a raconté bien plus tard qu’il avait tiré son inspiration de la médaille miraculeuse de la Vierge Marie, qui la représente entourée de douze étoiles d’or. Nos confrères de La Vie citent aussi un texte religieux qui décrit Marie comme « une femme revêtue du soleil, la lune sous ses pieds et sur la tête une couronne de douze étoiles ». Le bleu est également la couleur associée à la mère de Jésus, qui fait l’objet d’une vénération particulière dans les religions catholique et orthodoxe, le culte marial, ou « hyperdulie.


Une inspiration plutôt qu’une intention

Toutefois, si l’inspiration du dessinateur et les symboles utilisés peuvent être considérés comme liés à la religion catholique, ce n’est pas l’intention mise en avant par les institutions qui ont adopté ce visuel. « Les étoiles symbolisent les idéaux d’unité, de solidarité et d’harmonie entre les peuples d’Europe », précise le site de l’Union européenne. La Turquie, membre du Conseil de l’Europe, a refusé des symboles religieux plus explicites mais a donné son accord pour les étoiles. Qualifier le drapeau européen d’« emblème confessionnel », comme le fait Jean-Luc Mélenchon, peut apparaître exagéré.

Quant au nombre douze, il ne renvoie pas au nombre d’Etats de l’Europe, même si le drapeau devient officiellement symbole de la communauté économique européenne (CEE) en 1986, alors que cette dernière vient de s’élargir à douze membres. Décrit par le Conseil de l’Europe comme un signe de « la perfection et de la plénitude comme l’union de nos peuples devrait l’être », le douze est hautement symbolique dans la religion chrétienne (les apôtres), mais pas seulement : les mois de l’année, les signes du zodiaque, les travaux d’Hercule…


Un rejet du traité de 2005

M. Mélenchon estime que le rejet du traité constitutionnel européen, en 2005, qui précise la description du drapeau dans la partie IV, article 1, « vaut décision du peuple français ». Mais ni la couleur ni le motif de la bannière européenne n’étaient à l’époque le principal motif du « non » au référendum, qui mêlait surtout des considérations souverainistes et un refus de la mondialisation néolibérale.

Le traité de Lisbonne, adopté en 2007, ne fait plus référence au drapeau. En revanche, dans la déclaration 52 qui lui est associée, seize pays reconnaissent le drapeau étoilé comme le symbole de leur appartenance à l’Union européenne : la Belgique, la Bulgarie, l’Allemagne, la Grèce, l’Espagne, l’Italie, Chypre, la Lituanie, le Luxembourg, la Hongrie, Malte, l’Autriche, le Portugal, la Roumanie, la Slovénie et la Slovaquie. La France ne fait pas partie de la liste.
http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/10/12/le-drapeau-europeen-a-t-il-une-origine-catholique_5200019_4355770.html#wp3joDRJuzXze242.99
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14114
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Laïcité et établissements publiques - Drapeau européen   Jeu 12 Oct 2017, 20:11

Pour ma part étant Français je comprends mal ce que viennent foutre des drapeaux de l'Europe ou du machin dans une assemblée nationale.

Que l'on mette le drapeau européen dans le parlement européen rien de plus normal, celui de l'ONU dans les assemblées qui relèvent de son autorité... et que l'on nous foute la paix chez nous.

Mais comme le macron a la haine de la France (ses propos et ses actes le prouvent) on comprend où il veut en venir.

Revenir en haut Aller en bas
coufsur

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: Laïcité et établissements publiques - Drapeau européen   Lun 16 Oct 2017, 10:54

Il veut simplement appliquer les principes fondamentaux de l'UE (Libre circulation des biens, personnes, services, capitaux.)
Même si c'est symbolique il faut que tout ce que entrave la marche vers ces buts doit être éliminé.
Même si le drapeau européen a une très forte inspiration religieuse, c'est pas grave, laïcité ou pas, ce symbole doit flotter sur nos établissements publiques.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14455
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: Laïcité et établissements publiques - Drapeau européen   Lun 16 Oct 2017, 12:32

Ne serait ce que par réciprocité diplomatique.
https://epha.org/european-parliament-railroads-canada-trade-deal/

Quant à la thèse chrétienne elle n'est guère probante : deux pays ne l'étant pas. Voici les coulisses des discussions.

Le Belge Paul M. G. Lévy, qui était directeur de l’Information et de la Presse au Conseil de l’Europe dans les années 1950 et à participé à ce titre à l’élaboration du drapeau, se souvient lui aussi que plusieurs motifs ont été rejetés. Pour raison de leur contenu chrétien, plus particulièrement la croix.

Finalement, les membres du Conseil de l’Europe s’accordent sur un cercle d’étoiles, mais des désaccords surgissent sur leur nombre. De quinze, ces étoiles passent finalement à douze, pour des raisons politiques.

« C’est alors qu’est revenue l’idée que j’avais déjà proposée à titre de retraite symbolique d’adopter douze à titre symbolique et pour toujours », développe le haut fonctionnaire.

Pour lui, douze est « un signe de perfection et de plénitude, c’est le nombre de signes du zodiaque, des travaux d’Hercule, le nombre des apôtres, le nombre des fils de Jacob, le nombre d’heures du jour et du mois de l’année. ».

Si les apôtres entourent Jésus et l'histoire des fils de Jacob est racontée dans la Bible, Hercule n'a pas grand chose à voir avec la chrétienté, pas plus que l'astrologie ! Dans le reportage, Paul Lévy est présenté comme étant le créateur du drapeau européen.

Alors, qui a vraiment imaginé ce cercle de douze étoiles sur fond bleu ? Il s’agit très probablement d’un travail collectif, fruit d’un compromis entre les nations membres du Conseil de l’Europe, tel que le relatent Paul Lévy et Robert Bichet, et non le travail d’un seul homme, inspiré par la religion catholique.

Les douze travaux d'hercule. Smile... Addendum
https://books.google.fr/books?id=kg8aCwAAQBAJ&pg=PT47&lpg=PT47&dq=hercule+12+etoiles&source=bl&ots=amqfGf_89B&sig=TpuIrYmAFRK1HNZslylSNDjVNIA&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjLxYvrm_XWAhXhLcAKHX1zA4wQ6AEIcTAR#v=onepage&q=hercule%2012%20etoiles&f=false


Dernière édition par Libellule le Lun 16 Oct 2017, 15:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14114
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Laïcité et établissements publiques - Drapeau européen   Lun 16 Oct 2017, 13:22

Dans un pays où le drapeau national n'est pas respecté et où des étrangers voire des Français à double nationalité peuvent huer la marseillaise en présence d'un premier ministre de gauche sans réaction il me semble que la simple notion de drapeau reste à enseigner.

Mais s'interroger sur ces faits est interdit car on va faire le jeu de FN.

Donc on laisse faire et ensuite on s'étonne d'avoir l'islamisme chez nous.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3521
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Laïcité et établissements publiques - Drapeau européen   Lun 16 Oct 2017, 13:32

Les étoiles on en trouve partout: sur les hôtels, le cognac Martel, le bâton de maréchal, le képi des généraux, sur quelques drapeaux, les sapins de Noel, et même dans le ciel. Et je ne compte pas les stars!

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12317
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: Laïcité et établissements publiques - Drapeau européen   Lun 16 Oct 2017, 14:51

Revenir en haut Aller en bas
coufsur

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: Laïcité et établissements publiques - Drapeau européen   Lun 16 Oct 2017, 15:58

Gérard a écrit:
Les étoiles on en trouve partout: sur les hôtels,  le cognac Martel, le bâton de maréchal, le képi des généraux, sur quelques drapeaux, les sapins de Noel, et même dans le ciel. Et je ne compte pas les stars!

Douze étoiles d'or (qui font un cercle) sur fond bleu, on ne trouve pas cela de partout.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 702
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Laïcité et établissements publiques - Drapeau européen   Lun 16 Oct 2017, 18:14

Cette polémique lancée par la France Insoumise a surtout pour objet de faire passer au 2eme rang la polémique autour de Raquel Garrido qui ne paye pas ces cotisations sociales et qui a oublié de déclarer ses revenus - une phobie administrative sûrement.

On peut aussi rappeler qu'elle occupe avec son compagnon le député Alexia Corbière un logement social de la ville de Paris.

Haaa ces insoumis
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14455
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: Laïcité et établissements publiques - Drapeau européen   Lun 16 Oct 2017, 18:16

Quelques autres éléments de réflexion.

Le type Hercule est une série de monnaies françaises dont le modèle original a été dessiné et gravé par Augustin Dupré en 1795. Ce type iconographique a été réutilisé de nombreuses fois dans les émissions monétaires françaises.

L'avers représente Hercule, coiffé de la peau du lion de Némée et armé de d'une massue, entouré, à sa droite de la République qui tient une pique coiffée d'un bonnet phrygien, et à sa gauche de la Justice qui tient un niveau triangulaire. La devise Union et Force est remplacée depuis 1848 par Liberté-Égalité-Fraternité.

Le revers présente la valeur entourée d'une couronne de feuilles de chêne à droite et d'olivier à gauche, le millésime et les marques d'atelier et la légende République française.

La première émission est historique car sous le module de l'écu de 5 francs en argent, c'est l'application du nouveau système métrique qui définit les caractéristiques de la monnaie par la loi du 28 thermidor an III (15 août 1795) lui donnant le nom de franc et la valeur de 5 grammes d'argent au titre de 900/1000e. La frappe, de l'an IV de la Première République (1796) est la première monnaie française à arborer le mot franc. Par la suite, le Franc Germinal est créé par Bonaparte en l'an IX.

Le type a été repris par la IIe République en 1848 et la IIIe République en 1870 pour l'écu de 5 francs.

Les étoiles sont cachées au centre des branches de lauriers au nombre de 12. Elles ont remplacé chêne et olivier. Appelées étoiles losange elles représentent Les grands corps de métiers. Agriculture, Commerce, Industrie, etc.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14114
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Laïcité et établissements publiques - Drapeau européen   Lun 16 Oct 2017, 18:40

Et en avant pour la belle à bois dormant, le petit chaperon rouge...et peut être le chant du départ... nous sommes dans le sujet.

Le sabotage continue.

Pendant ce temps là on oublie le sujet du fil à savoir la laïcité... ce doit être dérangeant sinon pourquoi parasiter le débat ?


Dernière édition par tonton christobal le Lun 16 Oct 2017, 20:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14455
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: Laïcité et établissements publiques - Drapeau européen   Lun 16 Oct 2017, 19:17

http://www.plateaufontenay.net/t963-non-a-la-syrization-melenchoniste-des-esprits-a-fontenay?highlight=Des+esprits

Pour son interprétation par le petit bout de la lorgnette, Je pense toujours que l'individu fait fausse route. Il vit dans sa bulle du parfait tribun qui joue à l'insoumis. Asselineau, Mélenchon, mêmes excès.

Après le dégagisme des hommes politiques, Il en est au dégagisme d'un drapeau, lancé par son acolyte, sans connaître l'histoire de son élaboration. Partie que je documente et qui parle plus de notre devise Républicaine et Union et force.

Citation de 2012 " Il y a une confrontation entre le laïque héritier des Lumières et le laïque par défaut qui voudrait que la religion et le rite aient des droits dans l’espace public. C’est ce qui donne lieu à des débats au niveau européen. Si cela signifie que les églises soient visibles dans la rue, bien entretenues, ce n’est pas un souci. En revanche, que des droits particuliers soient reconnus aux rites, j’y suis opposé."

Alors vite en 2017 on devient anti européen. Argumenté ainsi

Le drapeau européen n’existe pas en tant qu’emblème national en France. L’article 2 de la Constitution de la cinquième République déclare que « l’emblème de la Nation est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge ». Comme nous avons posé le problème sous la forme d’un amendement, Emmanuel Macron a déclaré depuis l’Allemagne, vouloir « reconnaître le drapeau européen » dès le prochain Conseil européen.

De cette manière, serait réglée pour toujours la question de la pertinence de son pavoisement dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale. Il se trompe lourdement. Tout d’abord, le choix du ou des drapeaux qui décorent l’hémicycle n’a jamais relevé du président de la République, ni même des déclarations qu’il peut faire au nom de la République française. C’est celui de l’Assemblée nationale elle-même, de son président et de son bureau.

Lorsqu’en 2006, le drapeau tricolore apparaît dans l’hémicycle, c’est à l’initiative de Jean-Louis Debré, alors président de l’Assemblée. Lequel avait d’ailleurs jugé plus sage et conforme à la tradition républicaine de notre pays de ne pas lui adjoindre le drapeau européen. Lorsque quelques mois plus tard, son successeur, monsieur Accoyer, proposa d’y pavoiser le drapeau européen, il fut obligé de reculer face à l’opposition de députés membres du bureau. Aucun insoumis n’y siégeait…

De même, quand en 2008 le drapeau européen apparaît pour la première fois dans l’hémicycle, à l’occasion de la présidence française de l’Union européenne, c’est suite à une décision du bureau de l’Assemblée, et non de l’exécutif. Par sa déclaration, le Président de la République semble faire fi des pratiques les plus basiques de la séparation des pouvoirs et de l’autonomie du Parlement dans son organisation.
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: Laïcité et établissements publiques - Drapeau européen   Ven 20 Oct 2017, 08:03

Libellule a écrit:
Par sa déclaration, le Président de la République semble faire fi des pratiques les plus basiques de la séparation des pouvoirs et de l’autonomie du Parlement dans son organisation.

Macron a une notion "de la séparation des pouvoirs et de l'autonomie du Parlement" bien a lui:
Déclaration de Macron sur France Inter lors de la campagne des législatives:«Chaque candidat qui sera investi signera avec moi le "contrat avec la nation". C’est-à-dire qu’il s’engage à voter à mes côtés les grands projets, c’est-à-dire à soutenir notre projet. Il n’y a pas de frondeurs
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14114
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Laïcité et établissements publiques - Drapeau européen   Ven 20 Oct 2017, 08:35

Bonaparte dans toute sa splendeur, ça va vachement craindre lorsqu'il deviendra Napoléon.

Pour l'instant c'est le hors d'œuvre... heureusement pour le 18 brumaire il n'y a pas le frère.

Revenir en haut Aller en bas
 
Laïcité et établissements publiques - Drapeau européen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Cité provisoire de la forêt de Montgeon
» nos députés Européens ( activités)
» Sarkozy veut créer une force navale européenne !
» Dieppe la Cité de l'Ivoire.
» L'IABD et la numérisation du patrimoine culturel européen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: