Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 les arroseurs arrosés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tonton christobal

avatar

Messages : 14289
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: les arroseurs arrosés   Jeu 25 Mai 2017, 01:05

Les arrangements très lucratifs de Richard Ferrandpar Lopinion.fr

Toujours est-il que Richard Ferrand a, du temps où il était directeur général des Mutuelles de Bretagne, permis à son épouse de réaliser une très bonne opération immobilière. Les Mutuelles de Bretagne ont en effet loué à partir de 2011, des locaux à Brest, appartenant à une société détenue par sa compagne. Sauf que dans le procès-verbal de la décision, le lien entre Richard Ferrand et la propriétaire des locaux n'est à aucun moment mentionné... La société a donc mis à disposition des Mutuelles de Bretagne des bureaux d'une surface totale de 379 m2 pour un loyer annuel de 42 000 euros.
« C'était la proposition la moins chère ! (...) rien n'a été caché: tout le monde savait que cette SCI était la propriété de ma compagne » s'est défendu Ferrand au journal.

--------------------------

que vont faire les ST Just ? tout inculpé étant banni ?

le gouvernement de macron en prend un coup !



Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14289
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: les arroseurs arrosés   Jeu 25 Mai 2017, 01:08

François Bayrou va découvrir l'envers du décor. Alors qu'il vient d'être nommé ministre de la Justice dans le premier gouvernement Philippe, le centriste aura lui-même affaire à la justice à l'occasion d'un procès pour diffamation qui a été fixé ce vendredi au 10 janvier 2019 devant la 17e chambre correctionnelle de Paris. Le garde des Sceaux est en effet visé depuis décembre 2015 par une plainte en diffamation. «M. Bayrou sera présent», a indiqué son avocat Mario Stasi, alors que son client ne s'est pas présenté à l'audience de ce vendredi.

-------------------

ça commence plutôt mal pour le nettoyeur des écuries d'Augias...

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14289
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: les arroseurs arrosés   Jeu 25 Mai 2017, 01:13

Que va faire le président ? question intéressante...

Il devrait aussi par prudence s'interroger sur les prises de position passées de certaines personnes de son staff gouvernemental.

Il est vrai que ce gouvernement peut ne pas passer le cap des élections législatives mais en tout cas le début est peu rassurant et surtout non conforme à ce qui était prévu.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3138
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: les arroseurs arrosés   Jeu 25 Mai 2017, 03:25

Ou refus d'arrosage ?
Bayrou : "C'est une association qui a essayé de se faire verser de l'argent par la ville alors qu'elle n'a rien fait pour nous. J'ai refusé et j'ai dit que je n'acceptais pas ces attitudes mercantiles, ce qui n'est pas une injure. Je l'ai dit en tant que maire et je le maintiens."
()
"Le tribunal a déjà en sa possession tous les éléments qui confirment ses déclarations", a ajouté (son avocat), avant de préciser que Bayrou avait lui-même déposé une plainte pour "dénonciation calomnieuse", en février 2017.
un peu plus d'infos :
http://www.lexpress.fr/actualite/politique/diffamation-bayrou-fixe-ce-vendredi-sur-son-renvoi-en-correctionnelle_1909694.html

Bref, diffamation vs dénonciation calomnieuse, la justice est sur le coup (double). Bien qu'avec lenteur (procés prévu en 2019 ??? C'est si compliqué, ils sont absolument dé-bor-dés, pas assez de moyens ?)
Je m'étonne un peu que les fins limiers presse/medias pros qui adôôrent les histoires de subvention par les politiques n'aient pas l'air très intéressés sur ce coup là, pour tout nous expliquer bien avant 2019. Là, ils font service mini : la parole aux uns, la parole aux autres et c'est tout.

Pour Ferrand : pas clair si l'article du Canard présente des fait illégaux (quel délit ?) ou légaux, mais comme Ferrand parle de "dénonciation calomnieuse" là aussi, voilà de quoi saisir la justice.
En attendant le panel d'experts immobiliers brestois qui nous expliquera quel autre choix (que les locaux loués) était bien meilleur et bien moins cher, et où.

Dénonciation calomnieuse
"La dénonciation, effectuée par tout moyen et dirigée contre une personne déterminée, d'un fait qui est de nature à entraîner des sanctions judiciaires, administratives ou disciplinaires et que l'on sait totalement ou partiellement inexact, ..."
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14289
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: les arroseurs arrosés   Jeu 25 Mai 2017, 03:41

Dans certains cas on ne s'occupe pas de la nature de l'affaire, être inculpé suffit à ce que l'on exige la mise hors jeu.

Entre la présomption d'innocence qui n'est pas respectée et le secret de l'instruction qui est devenu une plaisanterie dans certaines affaires récentes, je souhaite voir comment dans celles ci vont se manifester les réactions.

Maintenant c'est le gamin après la femme ... conséquences logiques de l'instrumentalisation des médias que va faire notre parquet super réactif ?

Les retours de balanciers sont rapides et peuvent flanquer une carrière brillante en l'air. Juste retour des choses...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14289
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: les arroseurs arrosés   Jeu 25 Mai 2017, 06:41

http://actu.orange.fr/france/un-proche-de-macron-accuse-d-avoir-abuse-de-son-indemnite-CNT000000IHTmU.html

Un député investi par REM épinglé pour l'utilisation de son indemnité plaide la bonne foi
Ce que contiendra la loi de moralisation de la vie publique, premier chantier du nouveau gouvernement

Orange avec AFP, publié le mercredi 24 mai 2017 à 16h45
Selon Mediapart, Alain Tourret en aurait profité pour financer des vacances, acheter une télévision... Son entourage récuse tout "abus".
Achat d'une télévision, de billets de cinéma, parties de golf ou encore dépenses dans un Club Med au Sénégal... Mediapart affirme qu'Alain Tourret, investi aux législatives par La République en marche (REM) dans le Calvados, a utilisé son indemnité pour frais liés au mandat (IRFM) "à des fins beaucoup plus personnelles".  
Le site d'information se fonde sur la publication des "MacronLeaks", plusieurs dizaines de milliers de documents internes de l'équipe d'Emmanuel Macron diffusés à la fin de la campagne, pour laquelle Alain Tourret a notamment déposé plainte. Mediapart a ainsi épluché onze mois de relevés bancaires relatifs à son compte IRFM, répartis sur les années 2013, 2014 et 2016.
Chacun des 577 députés perçoit l'IRFM, une indemnité parlementaire de 5 300 euros mensuels, pour couvrir ses frais de mandat. Elle est régulièrement l'objet de polémiques sur son éventuel usage à des fins personnelles, dont des voyages.
Emmanuel Macron prévoit d'ailleurs un changement de régime. Il souhaite que l'IRFM soit "intégrée à l'indemnité parlementaire en tant que telle et, à ce titre, fiscalisée", donc possiblement contrôlée.
Des "erreurs d'imputation"
Le député sortant du Calvados, ancien avocat, a admis auprès de Mediapart plusieurs "erreurs d'imputation" et fait savoir le 19 mai qu'il venait de virer plus de 16 000 euros de son compte personnel à son compte IRFM. Il a d'ailleurs "saisi le déontologue de l'Assemblée pour avoir son avis sur la pratique admise pour l'utilisation de l'IRFM".
Son entourage estime que "la question de l'abus ne se pose pas". Alain Tourret "lui-même avait saisi son expert comptable en mars pour évaluer les dépenses imputées à son IRFM et procéder aux régularisations nécessaires le cas échéant", a-t-on fait savoir de même source.
Interrogé sur Public Sénat, le sénateur François Patriat, proche du président de la République, qualifie cette affaire de morale "plus qu'illégale", car selon lui, le député du Calvados, est "quelqu'un de profondément honnête".
Alain Tourret, qui avait été suspendu de ses fonctions au PRG pour avoir appelé à soutenir Emmanuel Macron dès la primaire, a été investi par La République en marche dans la sixième circonscription du Calvados.

--------------------------

la curée continue... doit on crier à l'injustice ?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: les arroseurs arrosés   Sam 27 Mai 2017, 04:22

Après les déclaration d'Emmanuel Macron sur les salariés de l'abattoir GAD "pour beaucoup illettrés", il s'en est excusé, c'est au tour du cabinet de Richard Ferrand d'en remettre une couche sur les bretons....

http://www.francetvinfo.fr a écrit:
le cabinet du ministre confirme que le jeune homme a travaillé pour son père du 13 janvier au 16 mai 2014, mais dément tout emploi fictif. "Richard Ferrand avait plein de boulot à faire à sa permanence, des choses qu’il n'avait pas eu le temps de faire, comme développer sa lettre de député. Il a demandé à son fils de l’aider à une période où ce dernier n'avait pas de travail", indique-t-on.
---/---
Un travail nécessitant un ensemble de compétences difficile à trouver dans la région, assure le cabinet : "Je vous invite à aller faire un tour en Centre-Bretagne. Ce n’est pas simple de trouver un jeune, volontaire, pour travailler cinq mois, qui sait lire et écrire correctement, aller sur internet."
Source: http://www.francetvinfo.fr/politique/gouvernement-d-edouard-philippe/soupcon-d-emploi-fictif-richard-ferrand-assure-que-le-travail-de-son-fils-etait-bien-reel_2205012.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14289
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: les arroseurs arrosés   Sam 27 Mai 2017, 06:00

6Medias, publié le vendredi 26 mai 2017 à 19h14
Elle voulait faire campagne "différemment" mais a fini dans l'illégalité.

Houmria Berrada, candidate de La République en marche aux législatives dans la 2e circonscription du Nord, cherchait des financements pour sa campagne.
Elle a donc décidé d'ouvrir une cagnotte en ligne sur le site de financement participatif Leechi. "On n'a pas le financement des partis existants, donc l'idée c'est de faire campagne différemment", explique Houmria Berrada à 20 Minutes.

Mais c'était sans compter sur la vigilance accrue de ses adversaires. Un soutien de Florence Bariseau, candidate Les Républicains aux législatives, s'est étonnée sur son compte Twitter de l'existence de cette cagnotte, s'interrogeant sur la légalité d'une telle pratique.

Une heure après ce message, la cagnotte avait été supprimée de la plateforme Leechi. Du côté de l'équipe de la candidate, on concède avoir fait une erreur. "On ne touchera pas les deux ou trois euros récoltés... Mais effectivement, tous les fonds de campagne doivent obligatoirement passer par le mandataire financier, ce n'est donc pas compatible avec ce type de cagnotte sur internet. C'est d'ailleurs une règle qu'il faudrait peut-être changer, si on veut changer le monde politique...", se justifie Brahim El Wahdani, mandataire financier d'Houmria Berrada, auprès de 20 Minutes
http://elections2017.actu.orange.fr/carnet-de-campagne/legislatives-une-candidate-en-marche-epinglee-pour-une-cagnotte-illegale-CNT000000IOqi7.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14289
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: les arroseurs arrosés   Sam 27 Mai 2017, 06:05

AFP, publié le vendredi 26 mai 2017 à 18h33


Edouard Philippe a renouvelé vendredi sa "confiance" à Richard Ferrand après les révélations sur une affaire immobilière concernant sa compagne, quelques heures avant que le parquet de Brest n'annonce qu'il n'ouvrirait pas d'enquête.

Alors même que son gouvernement planche sur sa première loi, consacrée à la moralisation de la vie publique, le Premier ministre a déclaré dans la matinée: "Richard Ferrand a ma confiance".

Dans l'après-midi, le parquet de Brest a fait savoir, au terme d'"une analyse juridique" qu'il n'ouvrirait pas d'enquête. "En l'état, aucun des faits relatés n'est susceptible de relever d'une ou plusieurs qualifications pénales permettant d'ouvrir une enquête préliminaire", a indiqué le procureur Eric Mathais dans un communiqué.

Selon M. Philippe (LR), les électeurs de la circonscription de Carhaix-Plouguer "pourront dans deux semaines dire si, comme moi, ils ont confiance en Richard Ferrand". "Ce sera le juge de paix, celui que personne ne peut dépasser en démocratie", a-t-il ajouté, en marge d'un déplacement à Paris pour soutenir un autre ministre candidat aux législatives pour En Marche!, Mounir Mahjoubi, face au patron du PS.

Selon le Canard enchaîné, les Mutuelles de Bretagne dont Richard Ferrand était alors le directeur général avaient souhaité en 2011 louer des locaux commerciaux à Brest pour ouvrir un centre de soins. L'entreprise avait choisi, entre trois propositions, celle d'une société immobilière appartenant à la compagne du ministre.

Le premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis, qui avait demandé "solennellement" à l'exécutif de s'exprimer, a dénoncé un "aspect d'enrichissement personnel" dans ce qui est "en train de devenir l'affaire principale de cette élection", comme l'affaire Fillon pendant la campagne présidentielle.

Le député, qui brigue un sixième mandat, a prédit sur BFMTV son déroulement: "Acte 1 : un journal satirique ou autre révèle une affaire. Acte 2 : l'homme politique dit +Il n'y a rien à voir, circulez+ Acte 3 : il y a l'explication la semaine suivante de cette affaire. Acte 4 : il démissionne".

- Pas "une affaire", mais un "débat" -

Mais le Premier ministre a tenté de minimiser la polémique, y voyant un "débat", pas "une affaire".

"Il n'y a aucune procédure juridictionnelle en cours, il n'y a donc pas une affaire, il y a un débat. Ce débat, il est politique, et il sera tranché par ceux qui sont les plus à même et les mieux à même de trancher les débats politiques, qui sont les électeurs et les citoyens français", a déclaré M. Philippe.

-------------------

La suite : http://actu.orange.fr/politique/ferrand-les-faits-denonces-par-le-canard-enchaine-ne-permettent-pas-d-ouvrir-une-enquete-selon-le-parquet-de-brest-CNT000000IOneG.html

--------------

c'était plus expéditif avec Fillon... ils ont l'air malin les Robespierre !
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: les arroseurs arrosés   Sam 27 Mai 2017, 17:48

Il est en effet très rafraichissant de voir les leçons de civisme de certains politiques, Par exemple Cambadélis qui ferait mieux de se taire aux vues de son passé :
http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2015/10/06/25001-20151006ARTFIG00348-emplois-fictifs-ces-politiques-condamnes-qui-s-en-sont-releves.php a écrit:
Jean-Christophe Cambadélis a été condamné deux fois. Une première fois en janvier 2000 à cinq mois de prison avec sursis et 100.000 francs (15.000 euros) d'amende pour avoir bénéficié d'un emploi fictif au sein d'une société gestionnaire de foyers de travailleurs immigrés. Puis une deuxième fois, en juin 2006, où il a été reconnu coupable de recel d'abus de confiance et condamné à six mois de prison avec sursis et 20.000 euros d'amende dans l'affaire des emplois fictifs de la MNEF. Il s'était alors mis en congé du PS.
Dans cette affaire purement politique (tout est bon pour démolir l' adversaire, sauf les programmes), comparer une pratique rependue dans tous les partis avec une mise en examen pour "emploi fictif", il faut oser, mais l' on ose sans vergogne.
Par deux fois les parquets on jugé qu' il n y a pas lieu à poursuite mais on continue, si c' est une condamnation sur la moralité, qui donc est à même de juger, les parangons de vertus ?
juste un rappel Jésus a dit :
Que celui d’entre vous qui n’a jamais péché lui jette la première pierre » (Jn 8,7)
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: les arroseurs arrosés   Sam 27 Mai 2017, 17:55

Un rappel aux spécialistes du droit :
http://www.cours-de-droit.net/le-principe-de-non-retroactivite-des-lois-a121611742 a écrit:
Un des principes les plus importants d’un État de droit est la sécurité juridique. Ce principe implique que celui qui a pu compter sur une norme juridique, doit, en règle générale, être protégé lorsque l’État modifie ou abroge cette réglementation de manière rétroactive, mais également lorsqu’il le fait, éventuellement, seulement pour l’avenir.


Le législateur est tenu, pour le bien de l’État de droit, de ne pas édicter de normes juridiques rétroactives. En droit français également, le principe de non-rétroactivité des lois est considéré comme une des pierres angulaires de la sécurité juridique. La rétroactivité des lois n’est cependant pas par principe exclue.

Il est donc inutile de condamner des élus pour des pratiques légales.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14289
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: les arroseurs arrosés   Sam 27 Mai 2017, 18:14

mamiea a écrit:
Il est en effet très rafraichissant de voir les leçons de civisme de certains politiques, Par exemple Cambadélis qui ferait mieux de se taire aux vues de son passé :

Dans cette affaire purement politique (tout est bon pour démolir l' adversaire, sauf les programmes), comparer une pratique rependue dans tous les partis avec une mise en examen pour "emploi fictif", il faut oser, mais l' on ose sans vergogne.
Par deux fois les parquets on jugé qu' il n y a pas lieu à poursuite mais on continue, si c' est une condamnation sur la moralité, qui donc est à même de juger, les parangons de vertus ?
juste un rappel Jésus a dit :
Que celui d’entre vous qui n’a jamais péché lui jette la première pierre » (Jn 8,7)

Il y a une constante au PS depuis quelques années : la médiocrité (je suis gentil) des patrons de ce parti.
Dans le passé le PS a été dirigé par des gens d'envergure que l'on est libre d'apprécier ou non mais qui avaient une certaine stature, est ce le cas depuis les derniers aux manettes ? doit on y voir un lien de cause à effet avec ce que nous constatons à savoir la plongée du parti ? ce serait sans doute une question que les adhérents devraient se poser.

Les deux derniers ayant eux aussi eu quelques ennuis "professionnels" ce qui n'est en aucun cas un obstacle à s'ériger en donneur de leçons.
Revenir en haut Aller en bas
 
les arroseurs arrosés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'arroseur arrosé
» nettoyer les jouets "arroseurs de bain"
» Andouillettes grillées au vinaigre de framboise
» Jeu : le voisin du dessus
» Édouard Herriot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: