Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
tonton christobal

avatar

Messages : 15181
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Dim 28 Mai 2017 - 18:52

Le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes va-t-il devenir un boulet pour Emmanuel Macron comme il l’a été pour François Hollande ? Dans le JDD du 28 mai, Nicolas Hulot apporte une réponse très diplomatique. Le ministre de la Transition écologique, opposant de longue date au projet, entend temporiser.
A la question « Pourriez-vous rester au gouvernement si l’aéroport était construit ? », il répond : « Je ne suis pas dans la sommation (…) Nous allons remettre les choses à plat ». Le ministre, conformément à l’engagement d’Emmanuel Macron, promet une médiation de six mois pour « remettre les choses à plat ».
« C’est au gouvernement de prendre ses responsabilités »
Pourtant, le 26 juin 2016, les habitants de Loire-Atlantique s’étaient prononcés à 55 % pour la construction de l’aéroport via un référendum. Le Premier ministre de l’époque, Manuel Valls, avait alors prévenu les occupants de la ZAD qu’ils devaient partir et que les travaux commenceraient à l’automne 2016. Quasiment un an après le référendum, aucun coup de pelle n’a encore été donné.
Interrogé à l’époque sur le résultat du vote, Nicolas Hulot avait expliqué qu’il « s’inclinait » devant le verdict des urnes. « A partir du moment où il y a un référendum, qu’il a été massivement voté pour le oui, c’est au gouvernement de prendre ses responsabilités », avait-il affirmé, tout en arguant du fait que le périmètre du référendum n’était « pas représentatif ». L’opposant devenu ministre est maintenant en position de décider.

http://www.20minutes.fr/politique/2075787-20170528-dame-landes-hulot-promet-remettre-plat-dossier-aeroport

--------------------------------

Après des années d'insurrection, un référendum et une dizaine de procès... on ne se décide pas à appliquer la loi, on va consulter et "commissionner" surtout ne pas oublier la table ronde sans laquelle aucune décision ne peut être prise.
Pour ce qu'il en est de l'action c'est un autre dossier.

Plus ça va plus c'est "comme avant"! désespérant.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15094
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Jeu 1 Juin 2017 - 16:33

Çe qui reste à mettre à plat de toutes façons :
les 250 recours quant aux indemnisations des expulsables et la réactualisation des besoins précisément parce que le dossier date ...après des années, etc.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15181
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Jeu 1 Juin 2017 - 16:43

Finalement donc rien n'est traité et on va continuer dans l'anarchie... Comme d'habitude avec les bobos écolos.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15094
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Jeu 1 Juin 2017 - 17:19

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15181
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Jeu 1 Juin 2017 - 18:11

Après 5 ans de fatras politico médiatique des socialos bobos écolos... nous en sommes là !


ND-des-Landes: trois médiateurs nommés jeudi par le gouvernement
Politique
Notre-Dame-des-Landes : un dossier test pour Nicolas Hulot
AFP, publié le jeudi 01 juin 2017 à 19h35
Un ancien pilote de ligne, un ingénieur et une préfète: trois médiateurs vont s'atteler au dossier enlisé depuis des années de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), un projet controversé et auquel était opposé Nicolas Hulot, aujourd'hui ministre de la Transition écologique.
Désignés jeudi soir par Matignon, Gérard Feldzer, ancien pilote de ligne proche de Nicolas Hulot, Michel Badré, un ingénieur membre du Conseil économique, social et environnemental, et Anne Boquet, préfète, auront la difficile mission de trouver une solution en l'espace de six mois.
Ce dossier polémique a empoisonné le quinquennat du président François Hollande et divisé le gouvernement, opposant notamment la ministre de l'Environnement Ségolène Royal et le Premier ministre Manuel Valls, favorable au projet.
Les médiateurs étaient reçus jeudi en fin d'après-midi à Matignon par le Premier ministre Edouard Philippe, Nicolas Hulot et la ministre des Transports Elisabeth Borne, afin de lancer la médiation.
Ces trois médiateurs seront chargés "d'envisager les solutions permettant de répondre aux impératifs d'aménagement, dans un dialogue apaisé avec les acteurs et dans le respect de l'ordre public", a indiqué Matignon dans un communiqué.
- Remise à plat -
Ils devront examiner les enjeux au regard des dernières données économiques (prévisions de trafic, coûts, empreinte carbone, etc.).
"Nous allons remettre les choses à plat", a assuré Nicolas Hulot il y a quelques jours. Le ministre, qui a aussi la main sur les transports, s'est dit "intimement convaincu qu'il y a de possibles alternatives à Notre-Dame-des-Landes qui peuvent nous permettre, à tous, de sortir par le haut". Selon lui, la médiation "en fera la démonstration".
Le rapport des médiateurs doit permettre au gouvernement de prendre une décision "claire" et "assumée", selon les termes d'Edouard Philippe, qui juge "urgent de faire baisser la tension" sur ce projet polémique lancé au début des années 70.
Il prévoit le transfert de l'aéroport de Nantes-Atlantique, au sud de l'agglomération, vers Notre-Dame-des-Landes, à 20 km au nord de la ville.
Les partisans du nouvel aéroport l'estiment nécessaire au développement économique de la région. Pour ses opposants, dont une partie sont installés sur place, une modernisation de l'aéroport actuel suffirait pour absorber l'augmentation du trafic, dont l'ampleur fait débat...

La suite du fatras : http://actu.orange.fr/france/trois-mediateurs-pour-debloquer-le-dossier-enlise-notre-dame-des-landes-CNT000000J7b3z/photos/notre-dame-des-landes-nomination-de-mediateurs-e4222c94e6f69f282828dd5b26fa012f.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12990
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Jeu 1 Juin 2017 - 20:45

tonton christobal a écrit:
---/---
Désignés jeudi soir par Matignon, Gérard Feldzer, ancien pilote de ligne proche de Nicolas Hulot, Michel Badré, un ingénieur membre du Conseil économique, social et environnemental, et Anne Boquet, préfète, auront la difficile mission de trouver une solution en l'espace de six mois.
---/---



https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9rard_Feldzer
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3793
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Mer 5 Juil 2017 - 17:12

Les gouvernements européens ont adopté le 4 juillet une définition commune des perturbateurs endocriniens. Cela a été possible par le changement de pied de la France : alors que Mme Royal avait bloqué ce texte aux garanties insuffisantes, M. Hulot a cédé. Les dispositions adoptées sont critiquées par les écologistes. La bataille se portera au Parlement européen.
D'ici que Hulot rende son tablier!

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15094
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Mer 5 Juil 2017 - 17:27

Le texte adopté n’a effectivement pas évolué par rapport à la version présentée le 30 mai par la Commission – mais non mise au vote en raison de la vacance du pouvoir en France.

Or cette version avait suscité une mise en garde de trois sociétés savantes : l’Endocrine Society, la Société européenne d’endocrinologie et la Société européenne d’endocrinologie pédiatrique.

Le ministre de la transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, a déclaré sur France Info que l’Allemagne avait « obtenu cette exemption parce que son industrie tient évidemment à les conserver le plus longtemps possible ». Le nouveau ministre a assuré que les experts français plancheraient sur ces pesticides et que « si leur dangerosité est avérée, nous les sortirons unilatéralement du marché ».

M. Hulot a néanmoins salué l’adoption de ces critères comme « une avancée considérable », ouvrant « une brèche qui ne va pas se refermer ».

Cruelle ironie, la Fondation Nicolas Hulot pour la nature et l’homme, elle, évoque « une définition au goût amer », à l’unisson de plus de 70 ONG européennes, qui appellent le Parlement europeen à revoir sa copie.

Reste au Gouvernement de renforcer l’ambition du dispositif, au delà de :

l’application immédiate des nouveaux critères aux substances en cours de réévaluation au niveau communautaire ;

le lancement d’une stratégie européenne prenant en compte toutes les expositions possibles, notamment dans les jouets, les cosmétiques et les emballages alimentaires ;

la mobilisation de 50 millions d’euros complémentaires en faveur de la recherche sur les effets des perturbateurs endocriniens, dès 2018 ;

la présentation rapide d’une évaluation de l’efficience de ces critères et de l’effet des exemptions introduites.

Dans l’attente de l’évaluation par la Commission des dispositions du texte entrainant l’exemption de certaines substances agissant comme des perturbateurs endocriniens, la France a décidé en outre d’engager dès à présent des mesures nationales.

S’agissant des substances concernées par l’exemption prévue, dès lors que des préoccupations s’expriment, le Gouvernement s’engage à utiliser la procédure prévue par le droit européen permettant, sur la base d’analyses scientifiques et techniques menées au niveau national, d’interdire la mise sur le marché français de produits contenant ces substances.

Les ministres de la Transition écologique et solidaire, des Solidarités et de la Santé, et de l’Agriculture et de l’Alimentation, saisiront l’ANSES pour mener une évaluation des risques des produits les plus utilisés contenant ces substances. Les remises de rapports seront suivies dans le mois de travaux conjoints avec les industriels, les agriculteurs et la société civile.  Ce qui devrait aussi renforcer l’information des consommateurs et augmenter les moyens de la recherche sur les perturbateurs endocriniens et leur substitution. A suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15094
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Mer 5 Juil 2017 - 17:35

Pour notre dame des Landes, Le feuilleton va durer jusqu'en février 2018.

Raison :

Il reste cinq mois aux trois médiateurs nommés par le Premier ministre, pour trouver une issue au projet controversé de transfert de l’aéroport de Nantes-Atlantique vers Notre-Dame-des-Landes. Alors que la déclaration d’utilité publique arrive à son terme en février prochain. CQFD
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Jeu 6 Juil 2017 - 4:53

Cette méthode d' obstruction (sur Notre Dame des Landes) me donne une idée :
Pourquoi ne pas utiliser cette méthode ici à Fontenay pour bloquer le projet de théâtre?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15181
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Jeu 6 Juil 2017 - 5:29

La France est un pays merveilleux ! on nous bassine à longueur de temps avec l'état de droit et en même temps ( vive macron !) l'état est incapable de faire respecter le droit, à savoir les jugements émis par l'autorité judiciaire dont il est interdit de critiquer les décisions.

Le résultat du référendum est sans importance les vandales occupent le territoire... dévastent la région, malmènent les opposants le tout au nom de l'écologie et de la liberté.

Conseil : ne vous avisez pas de dépasser la vitesse limitée de 5 Km/h là vous allez déguster !

Illustration magnifique (une de plus) de ce qu'est une zone de non droit qui bien sur n'existe pas.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15094
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Jeu 6 Juil 2017 - 5:57

@mamiea. Il faut pour cela organiser des recours juridiquement fondés et donc s'organiser en conséquence.

Il n'est pas interdit d'utiliser le droit, tout le droit. Un récent rapport sénatorial rappelle que depuis 2010 un projet alternatif à Nddl devait être étudié, ce que les pro refusèrent de faire,...

Dans ses conclusions, la rapporteure publique pèse donc l'ensemble des éléments permettant d'établir que l'agrandissement de Nantes Atlantique est bien une « alternative avérée » : impact écologique plus faible, extensions moins coûteuses, liaisons routières et transports collectifs existants, environnement, urbanisme et foncier peu impactés, coût global très inférieur.

Seuls l'impact sonore et la sécurité, avec le survol de Nantes, sont en défaveur de l'actuel aéroport, mais les nouveaux avions seront moins bruyants, il existe bien d'autres aéroports avec survol d'une ville (Londres, New York, Montpellier...) et, avec la construction d'une piste supplémentaire (qui n'est pas indispensable pour atteindre 9 millions de voyageurs), ce point négatif serait largement atténué.

Ces conclusions éclairantes sont très convaincantes, beaucoup plus que le raisonnement tenu par la Cour d'appel pour rejeter les recours qui forcément se multiplient.


Dernière édition par Libellule le Jeu 6 Juil 2017 - 6:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15181
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Jeu 6 Juil 2017 - 6:05

Pas de problème avec la loi puisqu'elle n'est pas respectée. Inutile de perdre du temps et de l'argent en procès divers.

Il suffit de casser, piller... et occuper. En bref se conduire en écologiste modèle.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15094
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Jeu 6 Juil 2017 - 7:26

Les sur zone sont des habitants qui n'ont pas envie d'être expropriés. Qui aimerait l'être sur la ville de Fontenay sans entreprendre tous les recours possibles?

Comme dans toute résistance, il est important de recevoir des soutiens solidaires. Élus, juristes, acteurs locaux.


Dernière édition par Libellule le Jeu 6 Juil 2017 - 7:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15181
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Jeu 6 Juil 2017 - 7:36

Pas besoin de juriste ! on casse, on pille, et on occupe ! en bref la méthode écolo gaucho dans toute sa splendeur.

La justice c'est bon lorsque l'on veut se faire passer pour une victime et on ne respecte ses décisions que lorsqu'elles conviennent à ces bons démocrates.

Lorsque l'on est condamné ce n'est pas grave : on casse, on pille, on occupe, on détruit et on agresse... le tout en jouant au gentil et innocent petit victime des grands salopards capitalistes affameurs du bon peuple.

On attend toujours les prises de positions des élus écolos respectueux des lois qui condamneront des dérives inacceptables. Ils sot meilleurs pour monter des chantiers médiatiques incohérents.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15094
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Jeu 6 Juil 2017 - 7:46

Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Jeu 6 Juil 2017 - 7:46

Libellule a écrit:
Les sur zone sont des habitants qui n'ont pas envie d'être expropriés. Qui aimerait l'être sur la ville de Fontenay sans entreprendre tous les recours possibles?

Comme dans toute résistance, il est important de recevoir des soutiens solidaires. Élus, juristes, acteurs locaux.

Est-ce bien la vérité ? Combien de locaux et combien d' "étrangers" ?
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3793
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Jeu 6 Juil 2017 - 7:48

mamiea a écrit:
Cette méthode d' obstruction (sur Notre Dame des Landes) me donne une idée :
Pourquoi ne pas utiliser cette méthode ici à Fontenay pour bloquer le projet de théâtre?

Le projet reste pour l'instant un projet. Les difficultés économiques éloignent sa réalisation. Le maire dira " c'est de la faute à Macron si on n''a pas de théâtre" les contribuables diront "pourquoi le maire a-t-il lancé un projet et des études onéreuses pour lles finances locales en refusant de soumettre l'idée à un referendum populaire comme le demandaient plus de 1000 pétitionnaires?"

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15094
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Jeu 6 Juil 2017 - 8:15

mamiea a écrit:


Est-ce bien la vérité ? Combien de locaux et combien d' "étrangers" ?

Ce documentaire se laisse voir
http://les-pieds-sur-terre.fr/

Et ce texte complémentaire se laisse lire

Les Pieds sur terre n’est pas un documentaire militant ou informatif sur la lutte de Notre-Dame-des-Landes. En suivant le quotidien des habitants de ce hameau, le film saisit la vie qui se met en place lorsque les diverses composantes d’un territoire prennent ensemble le risque de défier l’État et le Marché.

Il est aisé de tomber dans les clichés lorsque l’on parle de la lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. De présenter ceux qu’on appelle les « Zadistes » comme des extrémistes irresponsables, parfois violents. De les opposer aux agriculteurs engagés, qui regardent parfois d’un œil étonné leurs compagnons de lutte.

Batiste Combret et Bertrand Hagenmüller n’ont pas voulu faire un film « journalistique » ou militant contre le projet. Ils ont préféré s’immerger dans le quotidien de ce hameau d’une dizaine d’habitants, pour « montrer des gens qui ont les pieds sur terre parce qu’ils cherchent à donner du sens à leur vie en se reconnectant au monde ».

Bien sûr, le documentaire ne cache pas les incompréhensions entre ces deux mondes que tout éloigne, sauf l’amour d’une terre promise à la destruction. En lisant le journal édité de la ZAD, une des agricultrices s’étonne des critiques faites à sa profession. « Il va encore falloir que je leur explique pourquoi on ne peut pas passer au bio » explique-t-elle, la mine un peu déconfite. Claude est longtemps resté distant des « Romanichels » qui sont venus planter leur caravane pas très loin de sa ferme.

Au final, le documentaire ne tombe ni dans l’hagiographie, ni dans la critique. « Leur longue immersion et les liens qu’ils ont tissés avec leurs personnages leur ont permis de recueillir une parole sincère », explique Louise Hentgen, la productrice. Des histoires individuelles qui s’articulent aux histoires collectives. De belles images qui racontent des tranches de vie, laissent le temps d’apprécier les subtilités des relations entre ces habitants et surtout, d’apprécier la beauté d’un territoire où la nature a repris ses droits.

Un bel hommage à ces hommes et ces femmes qui essaient de vivre ensemble, malgré leurs différences, qui tentent de bâtir un nouveau monde, qui tâtonnent et expérimentent au quotidien.

Qu’adviendra-t-il de ce combat ? Emmanuel Macron, le nouveau président de la République, n’a pas été très clair sur le sujet. Mais même si l’aéroport est abandonné, ses habitants seront certainement évacués. Car il n’est pas possible pour l’Etat de laisser se pérenniser une zone à défendre où les règles de la société sont sans cesse réinventées, où l’on expérimente avec succès de nouvelles manières de vivre ensemble, où l’on peut enfin croire qu’un autre monde est possible.

Source : Gazette debout
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15181
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Jeu 6 Juil 2017 - 18:45

Je ne sais pas ce "qui se laisse lire" ce que je vois ce sont des sauvages qui depuis des années flanquent le désordre, cassent et pillent avec la bénédiction des élus écolos gauchos...

les mêmes nous expliquent ce qu'est la société idéale et donnent en permanence des leçons de vie ensemble et de morale !
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3793
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Jeu 6 Juil 2017 - 19:07

Libellule a écrit:
Emmanuel Macron, le nouveau président de la République, n’a pas été très clair sur le sujet

Pas seulement sur ce sujet...

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15181
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Jeu 6 Juil 2017 - 19:18

Gérard a écrit:


Pas seulement sur ce sujet...

L'obscure clarté qui tombe des étoiles... et ce n'est que le début !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15094
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Jeu 6 Juil 2017 - 19:20

Il a avec Hulot 5 mois pour devenir plus clair.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15181
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Jeu 6 Juil 2017 - 19:34

On ne débat pas avec des gens qui ne respectent pas les lois !
Pas la peine d'attendre 5 mois.

On nous fait du Hollande dans tous les domaines... macron est un bonimenteur !
Hulot n'en parlons pas : les affaires et le fric, le médiatique pour la galerie et rien de sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15181
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Sam 8 Juil 2017 - 5:49

Notre-Dame-des-Landes : ce week-end, c’est la fête à la Zad !
Par
Auteur
valeursactuelles.com

/ Vendredi 7 juillet 2017 à 17:460
Une manifestation contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Photo © SIPA
Rassemblement. Des milliers d’opposants au projet d’aéroport sont attendus ce week-end sur le site de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) pour un 17eme grand rassemblement “politique et festif”.
Comme chaque année depuis dix-sept ans, la zone à défendre (Zad) de Notre-Dame-des-Landes accueille ce week-end un grand rassemblement de militants et opposants au projet d’aéroport. Intitulé “de nos terres à la Terre”, ces deux jours seront rythmés par des débats, conférences et tables rondes tels que : “Les paysans dans la lutte des classes“,  “Violences policières et antiracisme politique”, “Répression, État d’urgence : comment lutter ?”… L’année dernière, l’événement avait rassemblé entre 20 000 et 25 000 personnes.
En juin 2016, les électeurs de Loire-Atlantique s’étaient massivement prononcés en faveur de la construction de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes en votant à 55,17 % pour le projet. “Il serait inconcevable de ne pas le respecter, ce serait un affaiblissement de l’autorité et de la démocratie”, avait affirmé Manuel Valls, alors Premier ministre, promettant de lancer les travaux à l’automne…

Pour la suite voir l'article c'est édifiant : https://www.valeursactuelles.com/societe/notre-dame-des-landes-ce-week-end-cest-la-fete-la-zad-86113

---------------------------------------------

Nous sommes on le dit souvent dans un état de droit :
Pour mémoire, en plus du référendum populaire, les plus hautes juridictions — Cour de cassation, Conseil d’État, instances européennes — ont toutes validé le projet, écartant les uns après les autres les arguments des opposants…
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15094
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Sam 8 Juil 2017 - 7:02

La suite donc :

Edouard Philippe a promis une réponse “claire” sur l’avenir de Notre-Dame-des-Landes le 1er décembre



Notoirement opposé au projet, Nicolas Hulot, le nouveau ministre de la Transition écologique et solidaire, n’a pourtant pas tardé à légitimer les craintes des partisans du “oui” en déclarant au journal télévisé de France 2 qu’il existait des “alternatives” à Notre-Dame-des-Landes et que la médiation, qui avait été promise par Emmanuel Macron, allait permettre de tout remettre à plat. “Le rôle du médiateur est de faire baisser la tension avant l’évacuation, non d’acter un renoncement”, avait immédiatement réagi, depuis Nantes, Bruno Retailleau, président Les Républicains de la région pays de la Loire. Aujourd’hui, la médiation du gouvernement sur le transfert ou pas de l’aéroport de Nantes, lancée le 1er juin, a gelé l’évacuation de la Zad. Le Premier ministre a promis une réponse “claire” sur l’avenir de Notre-Dame-des-Landes le 1er décembre.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15181
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Sam 8 Juil 2017 - 8:10

La réponse claire : lorsque l'on fait des procès on respecte les décisions de justice.
Si étant un ministre  on s'assied sur le conseil d'état, la cour de cassation... et le reste on ne doit plus demander aux citoyens de respecter les règles du pays.

Point final. Lorsque l'on sort de cette voie il n'y a plus d'état.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3354
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Sam 8 Juil 2017 - 10:46

L'aéroport de Paris-Orly, couramment abrégé en « aéroport d'Orly », est situé à 14 km au sud de Paris.
L’aéroport Nantes Atlantiques est à 8 km de Nantes.

« Depuis 2010, la fréquentation globale de Nantes-Atlantique a gagné un million de passagers. Elle a même doublé depuis 2005 »
http://www.20minutes.fr/nantes/1510415-20150120-nantes-atlantique-record-frequentation-premiers-signes-saturation-aeroport

Combien de leaders anti-NDDL habitent à proximité immédiate de l’aéroport de Nantes actuel ? Juste pour qu’ils témoignent combien leur environnement est calme… Mais à mon avis, par là-bas, même l'électeur EELV doit être rare.
Pour être précis, jamais je n'ai entendu d'interview des habitants à proximité de l'aéroport actuel et, donc, de Nantes. Est-ce le désert ?
Par contre, du fermier local ou importé à proximité de NDDL, sans parler de touristes de genres divers et pas toujours pacifiques, il y en a des heures et des heures, de reportages.
En face, il y a des déclarations de responsables politiques pro-NDDL, mais pas des habitants de base. Sauf à compter le référendum aussitôt contesté par les anti- : c'est sûr que les nuisances de l'aéroport actuel s'amenuisent si on fait voter à des centaines de km de là, des gens qui en plus ne prendront jamais l'avion à NDDL.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15181
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Sam 8 Juil 2017 - 14:20

Que dire alors de la plate forme aéroportuaire de Nice ?
Second aéroport de France... mais peu fréquenté en raison de son éloignement de tout intérêt touristique et où comme chacun sait il n'y a pas de ville à proximité.

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15094
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Sam 8 Juil 2017 - 14:29

Il est toujours à sa place.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Sam 8 Juil 2017 - 16:48

Aéroport de Nice :
https://fr.wikipedia.org/wiki/A%C3%A9roport_de_Nice-C%C3%B4te_d%27Azur a écrit:
En termes de trafic passagers, il occupe la troisième place parmi les aéroports français, après les aéroports de Paris-Charles-de-Gaulle et de Paris-Orly. Les quatrième et cinquième positions étant occupées par les aéroports de Lyon-Saint-Exupéry et de Marseille Provence.

Seul aéroport international de la cote d' Azur desservant des villes comme Nice Cannes Monaco Antibes Menton
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3354
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Sam 8 Juil 2017 - 17:13

C'est vrai, comment n'y ont ils pas pensé en Loire-Atlantique, à mettre l'aéroport "NDDL"en bordure d'Océan ? Une question de vents dominants, peut-être.
Source wikipedia encore :
Citation :
Aéroport de Nice-Côte d'Azur
Il a été construit sur une zone partiellement gagnée sur la mer
L’atterrissage se termine par un vol à très faible altitude au-dessus de la mer avant de finalement toucher terre.
Une nouvelle procédure de décollage avait été mise en place le 10 avril 2008. Les avions, qui auparavant viraient vers le large juste après le décollage, traversaient désormais une partie de la baie des Anges et tournaient vers la mer à hauteur de l'hôpital Lenval. Cette nouvelle procédure, plus bruyante, suscita les plaintes des riverains. Le maire de Nice Christian Estrosi réclama alors un retour à la situation précédente auprès du secrétariat d'État aux Transports. Le 17 décembre 2009, en accord avec la Direction générale de l'aviation civile, la procédure initiale fut rétablie


Dernière édition par Salamandre le Sam 8 Juil 2017 - 18:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15181
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Sam 8 Juil 2017 - 18:07

On se demande comment avec de tels inconvénients cette plate forme (Nice) est encore en usage.

Quelques écolos de choc et des black machins et on ferme Nice Cote d'Azur...

On verrait si les gouvernements successifs et hulot et ses semblables flanqueraient longtemps la pagaille.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15094
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Sam 8 Juil 2017 - 21:08

Beau conditionnel. Et si ma tante en avait on les verrait.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15181
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Dim 9 Juil 2017 - 5:04

Lorsque l'on voit la levée de boucliers et les émeutes contre le projet d'aéroport de Nantes à qui on trouve tous les défauts, je me demande comment nos gauchos écolos si lucides dans leurs analyses, si portés sur l'action judiciaire qu'ils combattent lorsqu'elle ne va pas dans leur sens peuvent supporter l'existence de la plate forme niçoise... dois je la décrire techniquement et géographiquement en précisant la nature et l'importance de la population impactée ?

Ce n'est pas du conditionnel mais une constatation objective

Soit dit en passant l'approche de la piste a été modifiée parce que l'ancienne survolait le cap d'Antibes.
Pour guider les appareils une balise a été installée sur le champ de course de Cagnes à proximité de la route du bord de mer.
Les compagnies ont longtemps refusé d'appliquer cette approche car elle impliquait un mode de fonctionnement demandant un supplément de carburant (il n'y a pas de petites économies)
Sans omettre l'implantation des pistes déplacées vers la mer ... mais le sait on ?

Certaines prétendant sans sourire que se poser à Nice était plus dangereux que de se poser à Hong Kong pour refuser le protocole prévu...

J'attends avec impatience les black blocs mettant Cannes à sac lors du festival ou l'état de siège sur la place du palais à l'occasion du grand prix de Monaco ça aurait de la gueule ! et pour le retentissement médiatique ils atteindraient des sommets !

Conclusion : Les écolos gauchos nantais sont de petits joueurs ! on devrait leur botter le cul une bonne fois pour toute et en finir avec la guignolade.
L'adage : force doit rester à la loi est sorti de l'esprit des tronches molles qui sont aux manettes.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Dim 9 Juil 2017 - 6:14

Alors que dire des aéroports de New-York, Los Angeles ! Que dire de l' implantation de ceux de Bora-Bora et Tahiti !
Quand a la difficulté d' accès alors là un document a déguster :
http://www.topito.com/top-10-des-aeroports-insolites-ou-tu-sers-un-peu-les-fesses-a-latterrissage
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15181
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Dim 9 Juil 2017 - 6:55

mamiea a écrit:
Alors que dire des aéroports de New-York, Los Angeles ! Que dire de l' implantation de ceux de Bora-Bora et Tahiti !
Quand a la difficulté d' accès alors là un document a déguster :
http://www.topito.com/top-10-des-aeroports-insolites-ou-tu-sers-un-peu-les-fesses-a-latterrissage

Ce qui prouve que lorsque le n'importe quoi est à l'ordre du jour les idées les plus tordues peuvent se justifier et les incohérents s'opposer à la justice alors que ce sont eux qui intentent des procès... c'est ainsi que nous avons depuis près de 20 ans l'affaire nantaise qui perdure.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3354
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Dim 9 Juil 2017 - 7:03

Techniquement, décoller ou atterrir à Orly est tout à fait réalisable.
Pour ce qui est d'habiter à coté, il n'est pas trop difficile de trouver des grincheux. Assez nombreux pour obtenir, entre autres, la limitation des vols la nuit, la limitation du nombre de vols, l'indemnisation (ou pas) du coût des travaux d'isolation phonique, ...
Bref, le confort dépend pas mal de l'augmentation du trafic ; comme en bordure de RER, de route ou d'autoroute. Et de nos jours, on prend plus de précautions qu'avant, avec (peut-être ou sans doute) l'excès inverse de trop de recours possibles. Mais les autoroutes d'avant sont toujours là, et il est assez effarant de constater, en région parisienne, qu'existent toujours des portions d'autoroute à fort trafic au raz d'immeubles d'habitation.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15094
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Dim 9 Juil 2017 - 8:13

+1
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15181
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Dim 9 Juil 2017 - 8:15

On peut se demande où est la cohérence.

Lorsque l'on construit un aéroport au milieu de nulle part en ayant même pris la précaution d'évacuer le peu de gens qui y habitaient il se trouve des prix nobel qui vont s'installer à coté et qui ensuite se plaignent du bruit.
Itou pour des stands de tir installés en pleine nature qui quelques années plus tard sont entourés de maisons dont les propriétaires n'ont de cesse que de faire fermer le stand... la logique même !

Dans le même ordre d'idée nous avons maintenant des gens qui vont s'installer à la campagne et font des procès au paysan qui possède un coq qui trouble leur sommeil. Il y en a d'autres que l'odeur des excréments des vaches indispose a t on idée d'avoir des vaches dans les fermes et des fermes à la campagne ?

Nos magistrats sont débordés mais on perd du temps avec ce genre de client !
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12990
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Mar 2 Jan 2018 - 18:52

2018

Salamandre a écrit:
il est assez effarant de constater, en région parisienne, qu'existent toujours des portions d'autoroute à fort trafic au raz d'immeubles d'habitation.

N'est-il pas plus effarant encore de voir que l'on n'hésite pas à construire de plus en plus près de ces portions d'autoroute ?

Quand j'entends parler à Fontenay de construire des logements en bordure de A86 sur Péripole ou sur la zone d'activité des Marais je suis effaré !


Dernière édition par a.nonymous le Mar 2 Jan 2018 - 18:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12990
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Mar 2 Jan 2018 - 18:54

Migrants, violences à l'encontre des policiers, Notre Dame Des Landes, ... Gérard Collomb est un ministre de l'intérieur plein de bon sens....


Citation :
Collomb: "On sera obligé à un moment d'utiliser la force" à Notre-Dame-des Landes

AFP, publié le mardi 02 janvier 2018 à 11h16

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a estimé mardi qu'"on sera obligé à un moment donné d'employer la force" pour évacuer le site de Notre-Dame-des Landes (Loire-Atlantique), tout en soulignant qu'il fallait qu'elle soit "la plus mesurée possible".

"On réfléchit toujours sur la façon dont les choses doivent se passer", a déclaré le ministre, interrogé sur Europe 1.

"Nous allons essayer de régler ce problème qui dure depuis des années et des années de la manière la plus pacifique possible. (...) La force brute ne peut pas être la solution, il faut aussi la capacité de dialogue avec un certain nombre de parties prenantes", a-t-il détaillé.

Le ministre a ainsi cité l'exemple d'"un certain nombre d'agriculteurs qui aujourd'hui sont solidarisés avec les zadistes (qui) peuvent avoir la volonté de retrouver ce qu'ils avaient avant".

"On sera obligé à un moment donner d'employer la force, je pense, mais il faut qu'elle soit la plus mesurée possible, la plus maîtrisée possible", a-t-il conclu.

Après la remise d'un rapport d'experts le 13 décembre, l'exécutif a assuré qu'une décision de maintenir ou d'abandonner le projet de construction d'un aéroport à Notre-Dame-des-Landes serait prise "d'ici la fin du mois de janvier". Cette décision doit "permettre (...) de garantir un retour à la normale, notamment s'agissant des questions relatives à l'ordre public", selon le Premier ministre Edouard Philippe.

Située à 25 km au nord-ouest de Nantes, cette Zad - "zone d'aménagement différé" pour les autorités, "zone à défendre" pour ses occupants qui souhaitent la protéger - s'étend sur 1.650 hectares. Actuellement, environ 150 personnes y vivent en permanence et 200 personnes la fréquentent régulièrement, selon une source policière.
https://actu.orange.fr/politique/collomb-on-sera-oblige-a-un-moment-d-utiliser-la-force-a-notre-dame-des-landes-CNT000000URhpB.html
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15094
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Mar 2 Jan 2018 - 19:21

Sur quelle base si l'aéroport Loire Atlantique est modifié in fine? http://www.acrimed.org/Desinformation-sur-la-ZAD-de-Notre-Dame-des
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15181
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Mar 2 Jan 2018 - 21:11

Pourquoi depuis des années ne pas appliquer la loi ?
Des dizaines de procés un référendum et on discutaille encore...
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3793
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Mar 2 Jan 2018 - 21:16

Mon impression est que globalement les Français Niçois Lorrains, Corses...n'ont pas d'idée forte sur l'opportunité de l'aéroport
Mais pour les zadistes c'est clair...ils doivent dégager

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12990
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Mar 2 Jan 2018 - 22:13

Libellule a écrit:
Sur quelle base si l'aéroport Loire Atlantique est modifié in fine?


Remettez-vous en cause l'expression du Peuple ?

Citation :
Référendum pour Notre-Dame-des-Landes : le oui l’emporte à 55,17 %

Les électeurs de Loire-Atlantique se prononçaient, dimanche, sur le projet de transfert de l’aéroport de Nantes Atlantique sur la commune de Notre-Dame-des-Landes.

LE MONDE | 26.06.2016
---/---
http://www.lemonde.fr/planete/article/2016/06/26/notre-dame-des-landes-premiers-resultats-pour-le-referendum_4958521_3244.html
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15094
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Mar 2 Jan 2018 - 22:15

À suivre... Si le projet NDDL est le projet final, certainement, Il faut évacuer, sinon, je n'ai pas un avis aussi tranché.

Le pourquoi me paraît toujours manquer si les esprits de part et d'autre facilitent la médiation.

«Où atterrir ?» Le titre de la synthèse du rapport des médiateurs chargés d’étudier le projet de construction de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes et ses alternatives est à prendre au sens propre comme au figuré. Ce document de 63 pages, commandé le 1er juin et remis au Premier ministre mercredi matin, est censé permettre à l’exécutif de sortir au mieux de l’incroyable bourbier qu’est devenu ce dossier vieux de cinquante ans, qui prévoit le transfert de l’aéroport actuel de Nantes-Atlantique vers Notre-Dame-des-Landes, à 20 km au nord de la ville. Bref, d’atterrir en douceur politiquement, avec le moins de cahots possibles, ce qui n’aura rien d’évident, tant les «pro» et les «anti» NDDL sont devenus irréconciliables. Après des années de procrastination, l’heure est donc venue de trancher, car la déclaration d’utilité publique du projet expire le 8 février. Edouard Philippe l’a une nouvelle fois promis : le gouvernement prendra «d’ici la fin du mois de janvier une décision» qui «sera claire, assumée». Et qui devra permettre «un retour à la normale» concernant «l’ordre public », alors que sur le terrain, les opposants à NDDL, zadistes ou paysans, ne baissent pas les bras.

Et au sens propre, où atterriront les habitants de la région nantaise ? «Là où jusqu’à présent le raisonnement qui était privilégié consistait à se poser la question s’il fallait faire Notre-Dame-des-Landes ou rien, le rapport nous invite à réfléchir sur un choix qui se formaliserait plutôt de la façon suivante : Notre-Dame-des-Landes ou un réaménagement de l’aéroport de Nantes-Atlantique», a souligné Philippe devant la presse. Il était entouré de son ministre de l’Ecologie, Nicolas Hulot - la mine étonnamment grave -, de celle des Transports, Elisabeth Borne, ainsi que des trois médiateurs : l’ex-pilote de ligne devenu consultant aéronautique auprès des médias Gérard Feldzer, l’ingénieur Michel Badré et la préfète Anne Boquet. Dans leur rapport très attendu, ces derniers ont exploré en profondeur l’option d’un réaménagement de l’actuel aéroport, passant par la réfection de la piste et son éventuel allongement, la création d’une nouvelle aérogare et de parkings. Ce qui n’avait jamais été fait avant… et a fait enrager les partisans d’un «transfert» à NDDL pendant les six mois qu’a duré la médiation.

Question subsidiaire selon moi, Où aterriront les zadistes. Si il n'y a plus de ZAD.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15181
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Mer 3 Jan 2018 - 2:57

Les zadistes étant dans l'illégalité, dans un pays démocratique qui fait respecter ses lois généralement on sait quoi faire de ceux qui sont en infraction.

Dans une anarchie générale française tout est possible le contraire aussi la preuve avec cette affaire et quelques autres.

A titre d'information nous avons plus de 100 000 condamnés à des peines de prison non exécutées qui sont donc en liberté.

On est plus efficace pour vous flanquer des impôts et vous les faire payer si vous êtes un simple quidam. Là on sait faire !

Un électeur contribuable qui constate qu'un élu s'interroge sur ce qu'il convient de faire de gens qui contreviennent aux lois de son pays devrait s'interroger sur l'adéquation de l'élu avec la fonction occupée...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15094
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Mer 3 Jan 2018 - 4:26

C'est la loi qui le permet. «Le principe, c'est que pour les peines de prison ferme de moins de deux ans, il est possible - si la personnalité et la situation le permettent - d'aménager la peine. Idem pour les récidivistes condamnés à moins d'un an», dixit Le secrétariat général de l'Union syndicale des magistrats (USM). «Le mandat de dépôt doit alors rester exceptionnel». Des aménagements de peines ont été renforcés et étendus à deux ans sous la présidence de Nicolas Sarkozy, avec la loi du 24 novembre 2009, au lieu de 6 mois. Mesure qu'il qualifiera «d'erreur» trois ans plus tard. «Les peines planchers ayant fait augmenter le nombre de détenus, il fallait trouver un moyen de désengorger les prisons et on a fortement incité les juges à l'appliquer», indique le secrétariat.

«Il y a deux messages dans ce genre de peine prononcée, d'un côté, on vous condamne à de la prison ferme pour vous rappeler que les faits que vous avez commis sont graves. Mais de l'autre, on vous propose de l'aménager en tenant compte de votre situation personnelle (familiale, professionnelle, etc) et de vos antécédents». L'idée est de prévenir la récidive en favorisant la réinsertion du condamné.

Solution trouvée. Condamner autant que possible à des peines De prison plus longues. Reste que La construction prochaine de 33 nouvelles maisons d'arrêt ne résoudra pas le problème de la surpopulation carcérale. Il est temps de lancer une réflexion globale sur le rôle de la prison dans la société française.

La surpopulation carcérale atteint des records : 139 % de taux d’occupation dans les maisons d’arrêt, réservées aux prévenus ou aux détenus purgeant des peines de moins de deux ans, avec des pics à 200 % dans certains établissements d’Île-de-France et d’outre-mer.

Au 1er mars 2017, la France comptait 69.430 détenus, pour une capacité d’accueil de 58.664 places. Malgré les dix-sept condamnations de la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) et la multiplication ces dernières années des rapports parlementaires et autres missions d’information, il est difficile de mobiliser l’opinion publique pour prendre la défense de ceux qui se sont mis par leurs actes en marge de la société.

Comment en est-on arrivé là ? La première explication réside dans un certain durcissement de la politique pénale. Mais plutôt qu’une hausse du nombre de condamnations, c’est principalement la durée des peines qui s’allonge et qui fait croître les effectifs de prisonniers.

Je ne pense pas que les Zadistes auront leur futur domicile sous les barreaux. Ou qu'il faille les déplacer si le projet NDDL est abandonné, Sauf à ce qu'on m'explique pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15181
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Mer 3 Jan 2018 - 4:49

Les parents des deux jeunes filles égorgées à Marseille sont sans nul doute très sensibles et satisfaits de la conception française de la loi... en matière de son application ou plutôt de sa non application.

En France pour être condamné à de la prison ferme il faut en faire une énorme et surtout être un multirécidiviste !

J'attends avec impatience le prochain criminaliste qui nous expliquera que comme on ne peut pas réprimer les infractions il serait préférable de les supprimer.
On ne peut pas empêcher les gens de consommer de la drogue donc autorisons la... il y a toujours des viols donc le viol n'est plus une infraction... et ainsi de suite.

ça commence fort de bon matin.
Finalement s'il y a des délinquants en liberté c'est de la faute de sarko... car ils seraient en prison s'ils n'avait pas été condamnés à y aller... élémentaire mon cher watson.
Heureusement nous avons eu une ministresse de la justice qui a repris l'affaire en main. On a le droit de sourire... avant de pleurer.

On va en prison à cause des peines plancher qui n'existent plus mais comme elles sont pleines (les prisons) on est dehors.
Si on était resté dehors en échappant aux peines plancher on pourrait être en prison. Peut être y aurait il des places avec téléphone.

Le plus fort étant de justifier un tel argumentaire.

Je laisse les éventuels lecteurs apprécier la subtilité du raisonnement, c'est clair, logique et vu les résultats c'est la bonne voie.
Revenir en haut Aller en bas
 
Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Notre-Dame-des-Landes -Sept Gendarmes Mobiles blessés !
» Cathédrale Notre-Dame de Paris
» 1790 - Cimetière St-Roch, Cimetière Protestants, Ossements Notre-Dame ...
» Sainte-Adresse - Notre-Dame-des-Flots
» Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Les faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: