Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyDim 28 Mai 2017, 20:52

Rappel du premier message :

Le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes va-t-il devenir un boulet pour Emmanuel Macron comme il l’a été pour François Hollande ? Dans le JDD du 28 mai, Nicolas Hulot apporte une réponse très diplomatique. Le ministre de la Transition écologique, opposant de longue date au projet, entend temporiser.
A la question « Pourriez-vous rester au gouvernement si l’aéroport était construit ? », il répond : « Je ne suis pas dans la sommation (…) Nous allons remettre les choses à plat ». Le ministre, conformément à l’engagement d’Emmanuel Macron, promet une médiation de six mois pour « remettre les choses à plat ».
« C’est au gouvernement de prendre ses responsabilités »
Pourtant, le 26 juin 2016, les habitants de Loire-Atlantique s’étaient prononcés à 55 % pour la construction de l’aéroport via un référendum. Le Premier ministre de l’époque, Manuel Valls, avait alors prévenu les occupants de la ZAD qu’ils devaient partir et que les travaux commenceraient à l’automne 2016. Quasiment un an après le référendum, aucun coup de pelle n’a encore été donné.
Interrogé à l’époque sur le résultat du vote, Nicolas Hulot avait expliqué qu’il « s’inclinait » devant le verdict des urnes. « A partir du moment où il y a un référendum, qu’il a été massivement voté pour le oui, c’est au gouvernement de prendre ses responsabilités », avait-il affirmé, tout en arguant du fait que le périmètre du référendum n’était « pas représentatif ». L’opposant devenu ministre est maintenant en position de décider.

http://www.20minutes.fr/politique/2075787-20170528-dame-landes-hulot-promet-remettre-plat-dossier-aeroport

--------------------------------

Après des années d'insurrection, un référendum et une dizaine de procès... on ne se décide pas à appliquer la loi, on va consulter et "commissionner" surtout ne pas oublier la table ronde sans laquelle aucune décision ne peut être prise.
Pour ce qu'il en est de l'action c'est un autre dossier.

Plus ça va plus c'est "comme avant"! désespérant.
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
tonton christobal



Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyMer 03 Jan 2018, 05:49

Les parents des deux jeunes filles égorgées à Marseille sont sans nul doute très sensibles et satisfaits de la conception française de la loi... en matière de son application ou plutôt de sa non application.

En France pour être condamné à de la prison ferme il faut en faire une énorme et surtout être un multirécidiviste !

J'attends avec impatience le prochain criminaliste qui nous expliquera que comme on ne peut pas réprimer les infractions il serait préférable de les supprimer.
On ne peut pas empêcher les gens de consommer de la drogue donc autorisons la... il y a toujours des viols donc le viol n'est plus une infraction... et ainsi de suite.

ça commence fort de bon matin.
Finalement s'il y a des délinquants en liberté c'est de la faute de sarko... car ils seraient en prison s'ils n'avait pas été condamnés à y aller... élémentaire mon cher watson.
Heureusement nous avons eu une ministresse de la justice qui a repris l'affaire en main. On a le droit de sourire... avant de pleurer.

On va en prison à cause des peines plancher qui n'existent plus mais comme elles sont pleines (les prisons) on est dehors.
Si on était resté dehors en échappant aux peines plancher on pourrait être en prison. Peut être y aurait il des places avec téléphone.

Le plus fort étant de justifier un tel argumentaire.

Je laisse les éventuels lecteurs apprécier la subtilité du raisonnement, c'est clair, logique et vu les résultats c'est la bonne voie.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15076
Date d'inscription : 23/01/2012

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyMer 03 Jan 2018, 05:54

Côté référendum en cas d'abandon du projet Nddl pourra--on faire fi de ces éléments le réflexion, à savoir que les communes situées aux alentours de la zone dans laquelle l'aéroport sera construit ont sans surprise voté contre le projet. C'est le cas pour Notre-Dame-des-Landes (73,57% de "non"), Vigneux-de-Bretagne (69,42 % de "non") Grandchamps-des-Fontaines (66,57 %)?

C'est à voir...

À votre évocation des 100000 condamnés hors prison cette réponse ne vous convient pas. Dont acte.

Libellule a écrit:
C'est la loi qui le permet. «Le principe, c'est que pour les peines de prison ferme de moins de deux ans, il est possible - si la personnalité et la situation le permettent - d'aménager la peine. Idem pour les récidivistes condamnés à moins d'un an», dixit Le secrétariat général de l'Union syndicale des magistrats (USM). «Le mandat de dépôt doit alors rester exceptionnel». Des aménagements de peines ont été renforcés et étendus à deux ans sous la présidence de Nicolas Sarkozy, avec la loi du 24 novembre 2009, au lieu de 6 mois. Mesure qu'il qualifiera «d'erreur» trois ans plus tard. «Les peines planchers ayant fait augmenter le nombre de détenus, il fallait trouver un moyen de désengorger les prisons et on a fortement incité les juges à l'appliquer», indique le secrétariat.

«Il y a deux messages dans ce genre de peine prononcée, d'un côté, on vous condamne à de la prison ferme pour vous rappeler que les faits que vous avez commis sont graves. Mais de l'autre, on vous propose de l'aménager en tenant compte de votre situation personnelle (familiale, professionnelle, etc) et de vos antécédents». L'idée est de prévenir la récidive en favorisant la réinsertion du condamné.

Solution trouvée. Condamner autant que possible à des peines De prison plus longues. Reste que La construction prochaine de 33 nouvelles maisons d'arrêt ne résoudra pas le problème de la surpopulation carcérale. Il est temps de lancer une réflexion globale sur le rôle de la prison dans la société française.

La surpopulation carcérale atteint des records : 139 % de taux d’occupation dans les maisons d’arrêt, réservées aux prévenus ou aux détenus purgeant des peines de moins de deux ans, avec des pics à 200 % dans certains établissements d’Île-de-France et d’outre-mer.

Au 1er mars 2017, la France comptait 69.430 détenus, pour une capacité d’accueil de 58.664 places. Malgré les dix-sept condamnations de la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) et la multiplication ces dernières années des rapports parlementaires et autres missions d’information, il est difficile de mobiliser l’opinion publique pour prendre la défense de ceux qui se sont mis par leurs actes en marge de la société.

Comment en est-on arrivé là ? La première explication réside dans un certain durcissement de la politique pénale. Mais plutôt qu’une hausse du nombre de condamnations, c’est principalement la durée des peines qui s’allonge et qui fait croître les effectifs de prisonniers.


Dernière édition par Libellule le Mer 03 Jan 2018, 06:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyMer 03 Jan 2018, 06:01

Plus de 100 jugements allant tous dans le même sens sont mauvais et le référendum n'est pas le bon...

on passe à la suite...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15076
Date d'inscription : 23/01/2012

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyMer 03 Jan 2018, 06:06

pour l'instant on s'arrête là jusqu'à décision du gouvernement.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyMer 03 Jan 2018, 06:34

Je ne vois pas en quoi la décision du gouvernement changera le fait que des gens occupent illégalement et saccagent un site... et ce depuis des années.

Une telle stupidité dans le raisonnement illustre bien la dérive de tout sens logique doublé d'une ignorance crasse de tout de qui relève du droit.
Un gouvernement qui désavoue à la fois la justice et le jugement du peuple est il encore une démocratie ? C'est une question à se poser.

Une démonstration supplémentaire de la justification du refus de dialoguer.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15076
Date d'inscription : 23/01/2012

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyMer 03 Jan 2018, 09:54

Si nddl on évacue.
Si plan b on y réfléchit à 2 fois pour éviter des crasses.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyMer 03 Jan 2018, 10:09

Eviter les crasses ? pas possible ! les crasseux on les a sur place.

Pour le reste on applique la loi... et il y a un état de droit.

On ne fait rien et il ne faudra plus demander à une population qui commence à perdre patience d'avoir confiance en ses dirigeants.

et là il faut assumer les conséquences...

Une fois de plus les écolos gauchos soutiennent ceux qui flanquent la pagaille dans le pays. Comme d'habitude.
Ce sont les mêmes qui se foutant des lois accusent les autres d'être des fachos.

et bla et bla et bla tout ce cirque pour expliquer qu'il faut se foutre des lois et de l'état ! le bouquet étant que les mêmes qui sont contre l'état se battent pour des places de sénateur, de député et de ministre...

La soupe est bonne et on crache dans la soupière.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15076
Date d'inscription : 23/01/2012

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyMer 03 Jan 2018, 11:51

Se poser des questions ne suppose pas une approbation de la violence d'où qu'elle vienne. Autant essayer de l'éviter.

Notre-Dame-des-Landes. Le Premier ministre réunira les élus locaux « à partir de vendredi »
Edouard Philippe réunira les élus locaux "à partir de vendredi" au sujet de NDDL...
OUEST-FRANCE

"La décision, nous la prendrons d’ici la fin du mois de janvier. Mais avant la fin du mois de janvier […], je veux pouvoir discuter avec l’ensemble des élus concernés, les élus municipaux, les élus régionaux et les parlementaires, à partir de vendredi et la semaine prochaine", a déclaré le Premier ministre, et comme annoncé en décembre.

"J’ai beaucoup de réunions organisées à mon agenda où je vais pouvoir les entendre sur leur conception de ce qu’il faut faire, ce qu’il ne faut pas faire mais aussi sur la façon dont ils interprètent le rapport que nous avons demandé au mois de juin et qui est à l’origine finalement du choix entre le réaménagement de l’actuel aéroport de Nantes Atlantique et puis le développement d’une nouvelle plateforme aéroportuaire", a-t-il ajouté.

L'évacuation ? Une décision « peut-être impopulaire »
Interrogé sur une éventuelle évacuation du site, le Premier ministre a répondu : "quelle que soit la décision que nous prendrons, il y aura une composante d’ordre public".

"Je sais que cette décision est une décision difficile à prendre, je sais qu’elle sera regardée (..), peut-être impopulaire […] mais à un moment, il faut en sortir, il y a un moment, il faut prendre des décisions et les assumer", a-t-il justifié.

Située à 25 km au nord-ouest de Nantes, cette Zad - « zone d’aménagement différé » pour les autorités, « zone à défendre » pour ses occupants qui souhaitent la protéger - s’étend sur plus de 1 000 hectares. Environ 150 personnes y vivent en permanence et 200 personnes la fréquentent régulièrement, selon une source policière
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyMer 03 Jan 2018, 12:19

et on recule... décision en décembre... fin janvier...

Jugements, référendum, commission... et bla et bla... une belle bande de rigolos la dégonflade continue.

On roule la caisse, on fait un concours de serrage de pogne avec trump et derrière  : Rien que dalle ! on bafouille en anglais à gauche et à droite.

On gigote à travers l'Europe (dans air sarko one qui devait être vendu par flanbi) pour traiter le dossier des travailleurs étrangers ... on verra en 2022...

Le premier communiant avait envie d'un nouvel avion mais l'affaire est pour le moment mise en veille... comme la réforme du code pénal, la nouvelle législation sur les étrangers... mais on progresse : Le statut de la première dame est finalisé... c'était l'urgence nationale !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15076
Date d'inscription : 23/01/2012

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyMer 03 Jan 2018, 23:41


De nouvelles évaluations des coûts
Le volet le plus sensible de la décision concerne l'évacuation de la "Zad", la vaste zone de bocage où doit se construire l'aéroport. Si l'aéroport se construit, l'exécutif devra mobiliser des milliers de gendarmes pour évacuer les 200 à 300 zadistes qui se préparent depuis des mois à un affrontement violent avec les forces de l'ordre, ainsi que possiblement des milliers de militants venus en renfort. Des moyens très importants sont également à prévoir pour éviter de nouvelles occupations durant le chantier. Même en cas d'abandon du projet, l'Etat prévoit de mettre fin à l'occupation illégale du site. Le dossier est suivi de près au ministère de l'Intérieur, où une réunion s'est tenue en début de semaine. S'il est attendu sur ce volet d'ordre public, le rapport va également cadrer le débat sur le coût financier des deux options.

Outre les informations relatives aux émissions de CO2, d'autres éléments contenus dans les annexes, qui ont fuité dans la presse, portent notamment sur le coût du réaménagement de l'aéroport existant pour permettre d'accueillir 9 millions de passagers à l'horizon 2040. La mission de médiation l'estime "entre 415 et 545 millions d'euros", soit beaucoup moins que le chiffrage réalisé par la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) en 2013 (825 millions), mais bien plus que celui avancé par les opposants au déménagement (175 millions d'euros). Quant au projet de Notre-Dame-des-Landes, co-financé par le concessionnaire privé Vinci, par l'Etat et par six collectivités territoriales, il coûterait 561 millions d'euros (pour 4 millions de passagers) ou 992 millions d'euros (pour 9 millions de passagers), hors desserte. Reste également l'inconnue de l'indemnisation versée à Vinci en cas d'abandon de Notre-Dame-des-Landes. Jamais chiffrée par l'Etat et le concessionnaire, elle est évaluée à 150 à 200 millions d'euros par les opposants. Seul point de consensus entre "pro" et "anti" à l'issue de cette médiation de six mois: après des années d'atermoiements, "il faut décider".
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15076
Date d'inscription : 23/01/2012

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyJeu 04 Jan 2018, 01:27

Du lard ou du cochon? Lu dans Ouest France... Et dans l'actualité...

Rubriques
Aménagement. Pour un aéroport entre Le Mans et Alençon. C'est l'idée d'Yves Cortès, l'ancien élu du pays de Pail, en Mayenne. Et poil-à-gratter. Yves Cortès : « ce n’est pas un coup politique, juste une proposition de citoyen-entrepreneur promoteur.

Yves Cortès, ancien maire et conseiller général de Pré-en-Pail. En mars 2014, les électeurs l’ont remercié et il a alors mis fin, au moins provisoirement, à sa carrière politique.

Cela lui a libéré du temps pour se consacrer davantage à sa vie professsionnelle d’aménageur-promoteur.

Depuis un moment, il est question d’un troisième aréoport parisien. On a parlé de Beauvilliers, près de Chartres.

Le développement économique du Mans, de la Sarthe, d’Alençon et du sud-Orne, et de la Mayenne, y gagnerait. Ët cela désengorgerait l’Ile-de-France. L’aérodrome du Mans, au sud de la ville, pourrait alors être fermé.

Yves Cortés, entrepreneur ornais, a gambergé sur cette idée pendant les vacances de fin d’année : construire l’aéroport prévu à Notre-Dame-des-Landes au nord du Mans, cœur d’une étoile ferroviaire et autoroutière.

Et si la solution à l’épineux dossier Notre-Dame-des-Landes se trouvait dans la Sarthe, à quelques kilomètres au nord du Mans ? C’est en tout cas ce que croit l’Alençonnais Yves Cortés, chef d’entreprise dans le domaine du développement économique. Le dossier NDDL, il le connaît sur le bout des doigts : il a été administrateur du syndicat mixte aéroportuaire (SMA) du Grand ouest en tant que représentant du conseil général de Mayenne, où il était président de la commission des affaires économiques. Pour lui, « l’aéroport doit se faire, mais pas là-bas ».

« Quand un dossier est ankylosé comme ça, il n’y a que des perdants. » Alors, au lieu de construire un aéroport à Notre-Dame-des-Landes et un troisième aéroport parisien, Yves Cortés suggère de n’en faire qu’un, au nord de la préfecture Sarthoise. Il imagine « un hub (une plate-forme de correspondance) le plus près possible des intersections ferroviaires et autoroutières ».

« Simplicité biblique »
« Le Mans est une étoile ferroviaire et autoroutière à cinq branches » : Le Mans - Tours, Le Mans - Nantes, Le Mans - Rennes, Le Mans - Caen et Le Mans - Paris. « Si l’aéroport se faisait à Notre-Dame-des-Landes, il faudrait construire une voie ferrée entre Nantes et Rennes. Au Mans, tout est fait. On est à 54 minutes de Paris, à 50 minutes de la gare de Massy, qui ouvre sur toute l’Europe… Cela me parait d’une simplicité biblique », assure l’habitué des études de marché.

« Si on ne tente pas, on ne saura jamais, balaye Yves Cortés. Cette proposition pourrait être une bouée de sortie pour tout le monde. »
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyJeu 04 Jan 2018, 10:11

On n'est pas avare de contorsions pour ne surtout pas appliquer la loi et mettre à la raison les loubards qui tiennent le pavé depuis des années.

On voit bien les limites de la résolution de choupinet premier.

Il est plus efficace pour rançonner les retraités que pour exécuter les décisions de justice.

Le discours et l'apparence changent après ramollo mais au bout du compte concrètement c'est pareil.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptySam 06 Jan 2018, 08:11

Grande nouvelle ! nous sommes sauvés josé Bové a un plan.
Ce qui est merveilleux avec les écolos est leur don d'appeler comme pompiers ceux qui mettent le feu...


https://finance.orange.fr/actualite-eco/article/notre-dame-des-landes-jose-bove-a-un-plan-CNT000000V0BUV.html

Ne cherchez pas trop la finalité de la chose, ça se termine par encore du bla bla en perspective et une situation bloquée. Rien ne change !

Si les écolos pouvaient être efficaces pour résoudre un dossier qu'ils ont compliqué on commencerait à le savoir.

Dans les mesures à prendre on devrait envisager qu'ils nous pondent une petite taxe de solidarité pour réparer les dégats découlant de leur action de "protection de la nature" il n'y a pas loin.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15076
Date d'inscription : 23/01/2012

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptySam 06 Jan 2018, 08:33

Interrogé sur Europe1, le député européen José Bové dit participer à l'élaboration d'un projet inspiré sur celui utilisé sur le plateau du Larzac au début des années 80...

Soutenu par le ministre Nicolas Hulot, il plaide pour une solution négociée qui permette aux agriculteurs de la ZAD de conserver leur activité : "Je pense que si cette idée est en train d'être reprise, c'est qu'il faut sortir de l'expropriation, c'est-à-dire remettre à plat la situation foncière", a expliqué José Bové. "Ensuite, en fonction de ce qui reste à l'Etat, on met en place une structure qui permet de gérer l'usage du foncier et des bâtiments qui existent, comme cela a été fait dans le Larzac avec la société civile des terres du Larzac qui a été créée"... "Tous ceux qui sont engagés sur les projets, et c'est la très grande majorité, vont s'inscrire dans le processus", selon José Bové.

"Je participe de toutes les manières que je peux pour aider à une solution si le projet ne se fait pas. J'essaye de contribuer avec l'exemple qu'on a eu sur le Larzac pour donner des outils nécessaires"... "Il ne peut pas y avoir de gagnant et de perdant au sens militaire du terme, ça n'a pas de sens" a conclu José Bové.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptySam 06 Jan 2018, 08:41

Les gens du Larzac en particulier à la Cavalerie sont beaucoup moins satisfait de l'affaire menée par J. BOVE

En revanche ils ont fort bien compris que le camp militaire de la légion sur le territoire de la commune a été et reste la bouée de sauvetage économique de la région.

Bové satisfait sans doute quelques écolos qui vivent de subventions et les paysans de circonstance voire d'opérette mais pour ce qu'il en est des habitants qui sont installés depuis des générations sur place les avis sont bien différents.

Leur souhait actuel le plus cher étant l'extension des installations militaires... pour des raisons faciles à comprendre.

Infos recueillies sur place lors de séjours chez un ami qui y réside...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15076
Date d'inscription : 23/01/2012

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyDim 07 Jan 2018, 03:34

Les Zadistes futurs légionnaires?
Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 23244138_1460137124042006_6640457625376715685_n

Après l'abandon du projet du Larzac, 6300 hectares de terrain se sont retrouvés propriété de l'Etat. Le reste avait déjà été acquis au cours des dix ans de lutte par des agriculteurs et des membres de la société civile -constitués en Groupement fonciers agricoles- dans l'optique de compliquer le processus d'expropriation de l'État et barrer la route à l'armée.

Après l'annonce de François Mitterrand, la question de la gestion de ces milliers d'hectares restants se pose. L'agriculteur militant Bernard Lambert y voit l'occasion de créer un "laboratoire foncier", dont l'aboutissement se fera en avril 1985, avec la création de la Société Civile des Terres du Larzac (SCTL) et la mise à disposition des terres par l'Etat à la SCTL pour 60 ans (reconduit en 2013 jusqu'en 2083). Aujourd'hui, même si l'Etat reste propriétaire des terres, ce sont donc les agriculteurs, par le biais de la SCTL, qui s'occupent de la gestion. La SCTL attribue les exploitations, fixe les montants des baux, et s'occupe de leur réattribution si besoin.

A Notre-Dame-des-Landes, où cohabitent anciens et nouveaux agriculteurs déclarés mais aussi militants écologistes, une solution similaire permettrait d'éviter une évacuation "de masse" et des affrontements musclés. L'Etat, actuellement propriétaire du terrain, pourrait -si le projet est abandonné- laisser la gestion des terres aux agriculteurs, constitués en une société civile.

"La qualité environnementale du bocage maintenu depuis cinquante ans, les relations nouées localement avec les associations naturalistes, et l'appui de l'INRA, sollicité par la mission, pourraient en faire un terrain d'expérimentation de pratiques agro-environnementales rénovées, sous le pilotage des acteurs locaux", précise d'ailleurs le rapport remis au gouvernement, tandis que le maire de la ville confiait au HuffPost que "les parcelles sont destinées à retrouver un usage agricole en mettant l'accent sur la protection du bocage".

En savoir plus sur les entretiens en cours
https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/nddl-la-decision-n-est-pas-prise-m-dit-edouard-philippe-5484452
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyDim 07 Jan 2018, 05:34

La cohabitation actuelle harmonieuse à Notre Dame des Landes c'est quelque chose qui ressemble au "vivre ensemble" que l'on nous vend comme une réalité dans les zones de nos villes où la loi française ne s'applique pas...

C'est à peu près aussi véridique que les zones de non droit qui pour certains n'existent pas.

Si nous continuons sur ce ton je vais de nouveau occuper de l'espace sur le forum en y déposant quelques clichés de la manière dont se pratique l'écologie dans la région.
Il y a des moment où il est bon de rafraichir les mémoires.

En principe les images évitent le blabla inutile.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4462
Date d'inscription : 08/01/2012

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyDim 07 Jan 2018, 06:00

Celles et ceux invité(e)s à une partie de chasse (aux champignons ?) à la campagne, ont du manquer un épisode : qui peut dire la date définitivement définitive de décision irrévocable, pour NDdL ? Est-elle annoncée, si oui pour quand ?
Sur Wikipedia, abcés de fixation renvoie à abcès artificiel.


Dernière édition par Salamandre le Dim 07 Jan 2018, 07:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyDim 07 Jan 2018, 06:30

Salamandre a écrit:
Celles et ceux invité(e)s à une partie de chasse (aux champignons ?) à la campagne, ont du manquer un épisode : qui peut dire la date définitivement définitive de décision irrévocable, pour NDdL ? Est-elle annoncée pour quand ?
Sur Wikipedia, abcés de fixation renvoie à abcès artificiel.

Pour la date irrévocable excusez moi je ne peux pas rire en ce moment, j'ai les lèvres gercées et rigoler ça fait mal...

En même temps je constate que pour nombre de dossiers sensibles comme le statut de la première dame de France ou nous flanquer des impôts il y a une efficacité certaine.
On reçoit le président turc, on fait le tour des pays étrangers, choupinet montre ses muscles à trump, le président fait la morale aux autres chefs d'états, on se fache pas mal avec de ceux ci mais la France est redevenue un grand pays nous dit on...

Pour les broutilles : insécurité, révision des textes juridiques inapplicables, problème de la main d'oeuvre étrangère en France, dossier migrants, mineurs pris en charge, chômage, ne parlons pas du dossier prison qui devient explosif (on n'arrive même pas à annuler les circulaires taubira qui on planté l'affaire) ... nous avons le temps.

La réduction du train de vie de l'état et des dépenses publiques seront pour le prochain mandat macron sans doute.

On va tout résoudre en mettant l'information dérangeante sous contrôle.
Le malade a la fièvre on va le guérir : on ne prend plus la température et pour ne plus avoir de mauvaise nouvelle on planque ou on casse le thermomètre.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15076
Date d'inscription : 23/01/2012

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyDim 07 Jan 2018, 07:11

Entre le 15 et le 31 du mois dixit Édouard Philippe. jocolor


Jean-Michel Fauvergue (LREM) : "Évacuer la ZAD de Notre-Dame-des-Landes sera difficile"

Par Benjamin Jeanjean /

L’heure approche pour toutes les personnes impliquées de près ou de loin dans le dossier de Notre-Dame-des-Landes. Si la décision finale du gouvernement se fait attendre, beaucoup d’observateurs se demandent déjà quel sera l’avenir de la ZAD, actuellement occupée par de nombreux militants opposés à la construction d’un nouvel aéroport. Alors que certaines informations font état d’une prochaine évacuation par la force menée par les forces de l’ordre, le député (LREM) de Seine-et-Marne Jean-Michel Fauvergue, fin connaisseur de ce genre de situation suite à son passage à la tête du Raid (2013-2017), était l’invité politique de Michaël Darmon ce samedi sur Sud Radio.

"L’évacuation sera très technique, mais on a les unités pour ça"

Rappelant tout d’abord que cette opération ne serait "pas une opération militaire mais une opération de rétablissement et de maintien de l’ordre", l’ancien commissaire de police s’attend à des moments compliqués. "C'est une opération qui va être difficile, très technique. Du point de vue opérationnel, nous avons les unités pour ça, des unités de CRS et de gendarmes mobiles. Pour la partie politique, d’après un récent sondage les Français sont favorables au retour de l’autorité dans une affaire qui dure depuis plus de 50 ans et où il n’y a pas eu de prise de décision depuis plus de 15 ans", rappelle-t-il.

Un autre avis qui se laisse lire
https://reporterre.net/Evacuer-la-Zad-Et-si-on-se-calmait-plutot
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4462
Date d'inscription : 08/01/2012

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyDim 07 Jan 2018, 08:17

En 2011, "printemps arabes", une ministre française avait suscité la polémique en proposant, à l'Assemblée nationale, le savoir-faire français à la police tunisienne pour "régler les situations sécuritaires"
http://lemonde.fr/afrique/article/2011/01/13/tunisie-les-propos-effrayants-d-alliot-marie-suscitent-la-polemique_1465278_3212.html

Mais oui, c'est important de pouvoir distinguer les situations sécuritaires avec nécessité de "rétablissement et maintien de l'ordre", et les situations de guerre et opérations militaires.
Pour le sécuritaire, depuis sept ans, nos hautes technologies n'ont pu que s'améliorer ; un taser mega-joules ? Embarassed Embarassed


Dernière édition par Salamandre le Dim 07 Jan 2018, 08:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyDim 07 Jan 2018, 08:19

Dans un pays où on respecte la loi ce genre d'évacuation ne pose pas de problème.

En France où on tolère des zones de non droit effectivement rétablir l'ordre peut devenir compliqué surtout si on n'ose pas mettre les moyens nécessaires en place et que l'on laisse aux délinquants tous les moyens de résister.

Dans cet esprit je crois qu'il faudrait que les pandores, les archers du roi les gabelous et tous ceux qui doivent faire respecter les lois s'abstiennent d'agir.
Arrêter des terroristes pouvant occasionner des ennuis laissons les tranquilles... itou pour tous les délinquants de tout poils qui journellement blessent les membres des services de sécurité. Pas d'action pas de blessés.
A une époque où on lynche les policiers ce serait une idée intéressante.

Les électeurs contribuables victimes désignées des loubards se débrouilleront à leur guise et financeront les dégats !

Dans la foulée j'espère que si je refuse de payer mes impôts et qu'avec quelques voisins nous barricadons la rue, pillons un peu...  on ne fera rien ! bons sang ça c'est une idée qu'elle est bonne.

La solution est trouvée : pour l'état surtout ne rien faire (pas d'ennui) et pour les récalcitrants en profiter assurés qu'ils sont de l'impunité.

Logique écolo gaucho : soutenir ceux qui contreviennent aux lois, comme d'habitude !
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyDim 07 Jan 2018, 09:04

Salamandre a écrit:
En 2011, "printemps arabes", une ministre française avait suscité la polémique en proposant, à l'Assemblée nationale, le savoir-faire français à la police tunisienne pour "régler les situations sécuritaires"
http://lemonde.fr/afrique/article/2011/01/13/tunisie-les-propos-effrayants-d-alliot-marie-suscitent-la-polemique_1465278_3212.html

Mais oui, c'est important de pouvoir distinguer les situations sécuritaires avec nécessité de "rétablissement et maintien de l'ordre", et les situations de guerre et opérations militaires.
Pour le sécuritaire, depuis sept ans, nos hautes technologies n'ont pu que s'améliorer ; un taser mega-joules ? Embarassed Embarassed

Lorsque l'on voit le nombre de manifestations en France, les dégats occasionnés, le peu de blessés parmi les manifestants, les peines encourues et surtout effectivement effectuées par les casseurs... finalement ça ne se passe pas mal pour ceux qui contestent avec violence.
En comparaison avec ce qui se passe en pareil cas (sans atteindre nos sommets) à l'étranger on devrait y réfléchir. C'est peut être aussi la raison de la montée en puissance de ce genre de faits commis de plus en plus souvent, par des gens de plus en plus jeunes, avec de plus en plus de violence y compris avec des armes... qui risquent de moins en moins d'être sanctionnés.

Lors d'un G quelque chose 7 ou 8 il y a quelques années en Suède (pays qui n'est ni une dictature ni connu pour la violence de ses policiers) les archers du roi locaux débordés par les gentils écolos et gauchos ont tiré... explication d'un Suédois : chez nous ce qui s'est passé était impensable et nos policiers tirent s'ils sont en danger.

Je crois pouvoir affirmer que la seule police qui ne tire pas lorsque l'on lui tire dessus est la police française (les journalistes s'en réjouissent) est ce que cela va durer ? c'est une autre affaire.



Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4462
Date d'inscription : 08/01/2012

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyDim 07 Jan 2018, 17:48

En France, la répression des émeutes au fusil a été pratiquée. WikiCitations rapides :
Citation :
La fusillade de Fourmies s'est déroulé le 1er mai 1891. Ce jour-là, la troupe met fin dans le sang à une manifestation pacifique d'ouvriers clamant : « C'est les huit heures qu'il nous faut ! ». Le bilan est de neuf morts et de 35 blessés.

Citation :
La date du 6 février 1934 fait référence à une manifestation antiparlementaire organisée à Paris devant la Chambre des députés par des groupes de droite, des associations d'anciens combattants et des ligues d’extrême droite pour protester contre le limogeage du préfet de police Jean Chiappe à la suite de l'affaire Stavisky.
La manifestation tourna à l'émeute sur la place de la Concorde, faisant au minimum 15 morts (dont 14 parmi les manifestants), 31 voire 37 morts si l'on compte les décès ultérieurs, et plus de 2 000 blessés, ce qui en fait la fusillade des forces de l'ordre la plus sanglante depuis celle de Fourmies en 1891

Et en 1968 ? Pas un mort ! Un miracle. Ou plutôt, un préfet de police qui n'a pas donné l'ordre de tirer. J'incline encore à penser que les dégâts matériels sont moins graves que les pertes en vie humaine.
Mais quand c'est manif tous les jours ? Une version nouvelle de la question lancinante : que faire avec les récidivistes ? Je ne sais pas.
Mais les partisans de la manière forte, sont-ils sûrs que ce ne sera pas pire ? Deux jeunes morts électrocutés, pas un mot de compassion à leur égard, ont bien allumé le feu en 2005.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14469
Date d'inscription : 30/05/2011

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyDim 07 Jan 2018, 18:18

Plus près de nous...

Citation :
Fusillade du 4 mars 1976
Montredon-des-Corbières a été au cœur des manifestations viticoles des années 1970.
Soudain, à 15 h, des tirs de fusées anti-grêle puis des coups de feu retentissent en direction de la CRS no 26. Plusieurs hommes sont blessés, certains grièvement.
Le commandant Siméoni, blessé grièvement au ventre, donne l'autorisation de riposter au pistolet mitrailleur MAT 49 mais refuse l'utilisation de fusil mitrailleur. Les CRS partent à l'assaut tandis que les manifestants armés se replient en tirant. À 15 h 20, le vigneron Émile Pouytès (51 ans) d'Arquettes-en-Val4 est tué d'une balle de pistolet mitrailleur en plein front alors qu'il se trouve à 400 m de l’affrontement. À l'annonce de sa mort, la fusillade cesse vers 15 h 30. Une dizaine d'autres viticulteurs sont blessés par balles tandis que 25 fonctionnaires de police sont blessés dont 19 atteints par balles, chevrotines et plombs de chasse.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Montredon-des-Corbi%C3%A8res#Fusillade_du_4_mars_1976


En 1962 et en 1968 certains auraient finis dans la Seine....  Légende urbaine ou réalité ?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyDim 07 Jan 2018, 19:34

Je crois que l'expérience des autres ne sert à rien donc je vais prendre l'apéritif...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyLun 08 Jan 2018, 06:06


Serait il possible de manifester sans casser ? visiblement cette question ne se pose pas puisque l'on en est au postulat : casser sans encourir d'ennuis... c'est merveilleux.
En bref faire n'importe quoi sans rien risquer ? visiblement chez nous c'est OUI.
En droit français généralement on résume la question par : qui casse les pots paye.
Pourquoi ne pas faire payer les dégats consécutifs à une manifestation aux organisateurs au lieu de faire payer tout le monde par le truchement des assurances.
Je veux bien être solidaire des malheureux mais pas des sauvages.

Les jeunes électrocutés l'ont ils été par la police ? On saute à l'eau pour ne pas être contrôlé quitte à se noyer et parfois pour la même raison si on en a la possibilité on roule sur les pandores...

Pourrait on imaginer une société où les lois sont respectées au lieu de chercher à justifier et à excuser ceux qui ont des ennuis en ne les respectant pas ? je suis d'accord pour avouer que mon idée n'est pas à la mode, pourtant il y a quelques années c'était l'usage général.
Il semble qu'actuellement cette manière de se conduire soit ignorée par nombre d'individus. Est ce une question génétique ou géographique, une phobie du bleu (on a maintenant des élèves souffrant de phobie scolaire et des élus perturbés par la phobie fiscale) voire une impossibilité psychologique je laisse les spécialistes en discuter.

NB : Il y a des cas cliniques inverses, j'ai constaté par exemple que les irréductibles "sudistes" qui font à peu près n'importe quoi à Nice, Marseille ou dans la région sont beaucoup plus calmes et structurés lorsqu'il passent la frontière monégasque... y aurait il matière à réflexion ? le "vopo" du prince serait il plus respectable que l'archer du roi de la république française ?

Dans la dictature suisse (où soit dit en passant la densité de flingues par individu dépasse celle des USA) dont la latitude est voisine de celle de notre pays l'atmosphère me semble moins agitée que chez nous... mais c'est un mauvais exemple !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15076
Date d'inscription : 23/01/2012

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyLun 08 Jan 2018, 07:19


"A quelques jours de la décision définitive du gouvernement, nous affirmons qu’une sortie par le haut est possible à NDDL, loin des tentations belliqueuses de certains ou des rêves d’un Etat de non-droit d’autres. Un retour à l’ordre public à NDDL sans évacuation violente est possible ; ...

Retrouver un climat pacifié est non négociable et si nécessaire pour les habitants de la zone. Dans le cas du choix du réaménagement de l’aéroport existant, notre conviction est que l’Etat peut être fort en assurant un retour à l’ordre public à NDDL sans évacuation violente.

Pour y arriver, l’Etat peut imaginer un nouvel avenir pour NDDL, via un projet fédérateur autour de l’agriculture durable et de la biodiversité. Une mission pourrait être nommée pour élaborer ce nouveau projet emblématique, animer le dialogue avec toutes les parties prenantes, imaginer les soutiens aux actions portées par les acteurs locaux et préfigurer une future « Société civile du bocage » à qui serait confiée la concrétisation de ce projet agricole innovant sur les 1600 hectares préservés et la gestion de l’usage de ces terres agricoles.

Des expériences réussies peuvent être inspirantes. Celle du Larzac, où les terres récupérées après l’abandon de l’extension du camp militaire sont depuis gérées, avec la satisfaction de tous, par une société foncière titulaire d’un bail emphytéotique de longue durée signé avec l’Etat. Celle également du Plan Loire Grandeur Nature qui avait acté, après cinq années d’occupation du site de Serre de la Fare, l’abandon de quatre projets de barrages sur la Loire et permis de mettre en place une équipe pluridisciplinaire d’experts aux services de territoires et des porteurs de projets.

L’Etat peut également être fort en assumant une phase de transition de quelques mois vers un retour à la normale.

L’Etat peut aussi démontrer sa force en s’assurant qu’il n’y ait plus jamais de projets menés comme celui-ci l’a été. Il doit y avoir un avant et un après NDDL. Les convictions d’élus locaux, aussi respectables soient-elles, ne doivent plus suffire à convaincre de l’utilité d’un grand investissement. Il faut de nouvelles pratiques : plus jamais un grand projet ne pourra être mené sans que ses impacts sur les grands enjeux de demain ne soient correctement évalués et que ses alternatives n’aient été envisagées ; c’est d’ailleurs le sens de la loi sur le dialogue et l’évaluation environnementale des projets qui va être votée dans quelques semaines, sans beaucoup d’écho médiatique alors qu’elle changera vraiment la donne.

Enfin, l’Etat doit être fort dans sa négociation avec le groupe Vinci. Il est hors de question de payer des centaines de millions d’euros à un groupe qui tire une grande part de ses bénéfices d’équipements dont la puissance publique lui a confié la gestion, et qui de plus, gère l’aéroport existant de Nantes-Atlantique !"

Matthieu Orphelin, député (LREM) de Maine-et-Loire et José Bové, eurodéputé écologiste
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyLun 08 Jan 2018, 08:01

Pour ce qui concerne les écolos ils pourraient être forts en quittant les lieux rapidement sans occasionner plus de désagréments mais visiblement l'idée ne leur vient pas donc il faut les encourager à le faire...

Comment ? c'est la question. nul doute qu'il faut débattre...

Peut être serait il nécessaire de donner "du temps" aux pseudos écolos pour nettoyer les terrains qu'ils ont si bien mis en valeur.

Le principal étant de fouler aux pieds des centaines de décisions juridiques et de bafouer le résultat d'un référendum... c'est la démocratie écolo gaucho dans toute sa splendeur.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15076
Date d'inscription : 23/01/2012

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyLun 08 Jan 2018, 09:11

Le compteur s'affole depuis quelques jours autour d'une pétition d'entrepreneurs vendéens contre le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Lancée dès juin, la pétition est passée en moins de trois semaines de 6 200 à plus de 53 000 signataires.

Est-ce un effet d'opportunité, alors que la décision du gouvernement sur la poursuite, ou non, du projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes est attendue entre le 15 et le 30 janvier ?

La pétition lancée en juin par des entrepreneurs vendéens opposés au projet est en train de décoller.

De 6200 signataires autour du 21 décembre, le compteur est passé à plus de 53000 ces derniers jours. Soit une multiplication par huit en un peu plus de deux semaines.

En un peu plus de semaines, le compteur est passé de 6200 à plus de 53 000 signatures.
« Noël nous a fait un cadeau! », s'amuse Jean-Michel Mousset, patron des transports Mousset et propriétaire de l’hôtel, le Château du Boisniard, à l'initiative de la pétition. Qui évoque un « effet boule de neige » mais aussi, peut-être, « le fait que les gens se sentent davantage interpellés par le sujet alors que la décision approche ».

« Préparer l'avenir »
Le Vendéen en tout cas ne s'en plaindra pas, lui qui martèle que « ce projet purement politique n'a pas de réalité économique ».

Et quand bien même, à quelques jours de la décision finale, le nombre de signataires d'une pétition ne changera pas grand chose : le patron y voit un argument « pour préparer l'avenir si le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes est abandonné. Ce sera important de pouvoir dire qu'il n'y avait pas que de zadistes dans les opposants au projet, mais aussi des entrepreneurs, des gens raisonnables.

Source Ouest France.
Revenir en haut Aller en bas
joseph1



Messages : 721
Date d'inscription : 08/09/2014

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyLun 08 Jan 2018, 11:00

tonton christobal a écrit:

Serait il possible de manifester sans casser ? visiblement cette question ne se pose pas puisque l'on en est au postulat : casser sans encourir d'ennuis... c'est merveilleux.
En bref faire n'importe quoi sans rien risquer ? visiblement chez nous c'est OUI.
En droit français généralement on résume la question par : qui casse les pots paye.
Pourquoi ne pas faire payer les dégats consécutifs à une manifestation aux organisateurs au lieu de faire payer tout le monde par le truchement des assurances.
Je veux bien être solidaire des malheureux mais pas des sauvages.

Les jeunes électrocutés l'ont ils été par la police ? On saute à l'eau pour ne pas être contrôlé
quitte à se noyer et parfois pour la même raison si on en a la possibilité on roule sur les pandores...
..................


"Les jeunes électrocutés l'ont ils été par la police ? On saute à l'eau pour ne pas être contrôlé"
S 'il y a des survivants ils doivent être poursuivi pour délit de fuite.
Mais tel ne sera pas le cas , on a trop peur des émeutes.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15076
Date d'inscription : 23/01/2012

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyLun 08 Jan 2018, 14:54

Option on évite les émeutes au lieu de les provoquer. Basique.
Revenir en haut Aller en bas
joseph1



Messages : 721
Date d'inscription : 08/09/2014

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyLun 08 Jan 2018, 16:54

Libellule a écrit:
Option on évite les émeutes au lieu de les provoquer. Basique.

A force d 'éviter les émeutes , elles vont un jour toutes éclater en même temps. Elles seront d 'autant plus graves que nous ne cessons de faire savoir que nous en avons peur.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyLun 08 Jan 2018, 17:43

qui provoque les émeutes ? qui y participe

bonnes questions si on veut les éviter il conviendrait de le savoir.

Le truand qui tue un policier pour ne pas être arrêté est il en légitime défense ? si le policier ne voulait pas être flingué il n'avait" kapas" être là... et vouloir arrêter un brave loubard qu'elle idée !

Lorsque l'on est dans l'absurde il n'y a pas de limite...
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4462
Date d'inscription : 08/01/2012

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyLun 08 Jan 2018, 18:57

A ce qu'on m'a raconté, ou que j'ai lu, mai 68 a commencé comme un chahut étudiant ; tou(te)s ensemble dans une résidence universitaire de filles (en ce temps là, les jeunes femmes pouvaient déjà aller à l'université mais la mixité des chambres restait interdites, verbotten).

Evacuation musclée, les p'tits jeunes de l'époque se regroupent à Paris dans un endroit (université) qui m'échappe. Re-intervention, les forces de l'ordre dégagent à la matraque, et là c'est parti pour un mois de désordres et de barricades enflammées... Jusqu'aux législatives bleu horizon, le peuple qui vote n'aimant pas le désordre.

La graduation dans la force de l'intervention est un élément important du maintien de l'ordre - ou de l'aggravation des désordres, ça dépend. Mais j'ignore où elle s'enseigne.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyLun 08 Jan 2018, 19:24

Salamandre a écrit:
A ce qu'on m'a raconté, ou que j'ai lu, mai 68 a commencé comme un chahut étudiant ; tou(te)s ensemble dans une résidence universitaire de filles (en ce temps là, les jeunes femmes pouvaient déjà aller à l'université mais la mixité des chambres restait interdites, verbotten).

Evacuation musclée, les p'tits jeunes de l'époque se regroupent à Paris dans un endroit (université) qui m'échappe. Re-intervention, les forces de l'ordre dégagent à la matraque, et là c'est parti pour un mois de désordres et de barricades enflammées... Jusqu'aux législatives bleu horizon, le peuple qui vote n'aimant pas le désordre.

La graduation dans la force de l'intervention est un élément important du maintien de l'ordre - ou de l'aggravation des désordres, ça dépend. Mais j'ignore où elle s'enseigne.



On pourrait aussi se demander si 68 qui n'est pas une affaire française mais une agitation mondiale n'a pas d'autres causes qu'un monome estudiantin qui a mal tourné... (à moins que des influences externes y soient pour quelque chose) encore que lorsque l'on a ouvert les pompes à essence et que certains ont sifflé la fin de la récréation le soufflé est retombé.

68 ce n'est tout de même pas Verdun plus la bataille de la Marne et l'offensive des Ardennes... je sais que nous aurons sous peu une médaille commémorative des anciens de la rue Souflot mais peut être devrait on relativiser...

Pour le reste les agités du bocal soixante huitards sont un peu ramollos et se sont beurré la tartine des deux cotés depuis 40 ans . On a des noms et des cursus intéressants.
On en récolte les fruits... maintenant.

Ayant vécu l'époque... je suis plus que réservé sur l'aspect bénéfique de la chose sur le long terme et les conséquences qui en découlent.

NB résumer 68 à une affaire estudiantine alors que des "étudiants" allaient en stage en Palestine ou en Albanie... mais peut on le dire ? moi OUI ! Je peux aussi faire un exposé sur les Mao spontex... là on entre dans le dur ! on peut aussi ouvrir le débat sur les trotskars... avec des noms à l'appui, j'en connais maintenant honorables "z'élites" qui ne seront pas contents.

Il ne faut pas titiller tonton Christobal !
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

Gérard

Messages : 4190
Date d'inscription : 08/07/2010

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyLun 08 Jan 2018, 20:03

tonton christobal a écrit:
(à moins que des influences externes y soient pour quelque chose)

Il y a pas mal d'articles sur le complotisme en ce moment...

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyLun 08 Jan 2018, 20:33

Gérard a écrit:


Il y a pas mal d'articles sur le complotisme en ce moment...

Mon mode de réflexion fait que lorsque les coïncidences se multiplient j'ai tendance à m'interroger.
En l'espèce elles sont nombreuses.
En 68 l'agitation n'a pas été un phénomène local francais.


Pour le reste je ne suis pas responsable des élucubrations d'autrui.
Revenir en haut Aller en bas
joseph1



Messages : 721
Date d'inscription : 08/09/2014

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyMar 09 Jan 2018, 11:21

Gérard a écrit:


Il y a pas mal d'articles sur le complotisme en ce moment
...

C 'est internet qui serait le principal support des théorie complotistes contre lesquelles se bat actuellement la presse écrite et les TV/radios
A lier à la future législation sur les " fakes news " , législation qui , si j 'ai bien compris viserait internet ?
On prépare les esprits au tour de vis qui sera donné à la liberté d 'expression ?

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyMar 09 Jan 2018, 12:02

joseph1 a écrit:


C 'est internet qui serait le principal support des théorie complotistes contre lesquelles se bat actuellement la presse écrite et les TV/radios
A lier à la future législation sur les " fakes news " , législation qui , si j 'ai bien compris viserait internet ?
On prépare les esprits au tour de vis qui sera donné à la liberté d 'expression ?


bien vu ! au lieu de prouver que les infos sont fausses (ce qui parfois peut être difficile surtout lorsqu'elles sont exactes) on va sélectionner ce qu'il est permis de publier.

On refusait le nazisme, on combattait le communisme... maintenant heureusement il y a macron ! nous sommes sauvés. Nous échappons à la censure ...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14469
Date d'inscription : 30/05/2011

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyMar 09 Jan 2018, 12:30

joseph1 a écrit:
C 'est internet qui serait le principal support des théorie complotistes contre lesquelles se bat actuellement la presse écrite et les TV/radios
A lier à la future législation sur les " fakes news " , législation qui , si j 'ai bien compris viserait internet ?


Internet est un réseau mondial et sauf à se déconnecter de ce réseau comme l'on fait certains pays totalitaires, il ne sera pas possible d'interdire l'accès à des sites situés dans d'autres pays quitte à utiliser un VPN - https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9seau_priv%C3%A9_virtuel - avec une passerelle de sortie située à l'étranger ou le réseau TOR - https://fr.wikipedia.org/wiki/Tor_(r%C3%A9seau) ...

L'utilisation d'un VPN permet de se faire passer pour un utilisateur d'un autre pays, celui de la passerelle de sortie...

Si le gouvernement français demande à Facebook de ne pas donner accès à certaines informations pour les utilisateurs localisés en France mais que ces informations sont accessibles aux utilisateurs situés dans un autre pays, il suffit simplement d'utiliser une passerelle de sortie située dans ce pays pour y avoir accès...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyMar 09 Jan 2018, 12:44

a.nonymous a écrit:



Internet est un réseau mondial et sauf à se déconnecter de ce réseau comme l'on fait certains pays totalitaires, il ne sera pas possible d'interdire l'accès à des sites situés dans d'autres pays quitte à utiliser un VPN - https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9seau_priv%C3%A9_virtuel - avec une passerelle de sortie située à l'étranger ou le réseau TOR - https://fr.wikipedia.org/wiki/Tor_(r%C3%A9seau) ...

L'utilisation d'un VPN permet de se faire passer pour un utilisateur d'un autre pays, celui de la passerelle de sortie...

Si le gouvernement français demande à Facebook de ne pas donner accès à certaines informations pour les utilisateurs localisés en France mais que ces informations sont accessibles aux utilisateurs situés dans un autre pays, il suffit simplement d'utiliser une passerelle  de sortie située dans ce pays pour y avoir accès...

Lorsque dans le pays dit des "droits de l'homme" nous en sommes à discuter de ce genre de chose après l'élection d'un premier communiant qui veut faire de la politique "autrement"... Les gens doués d'un minimum de bon sens devraient se se posent des questions.

Ce ne sont pas les "prestations médiatiques" de sa garde rapprochée qui vont me rassurer. On dépasse les bornes de l'acceptable ! mais on chasse le "populiste"

Lorsque l'on repense pour les anciens à "Chirac facho" des années 80 on se demande si la boussole n'est pas devenue folle.

Nos syndicats gesticulateurs où sont ils ? à la mangeoire ou occupés à sauver leurs subventions et leurs permanents ?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyMar 09 Jan 2018, 13:04

Dans l'affaire on perd de vue les insurgés qui mettent en ruine un site au mépris des lois en vigueur...

Mais est ce la question ? un écolo est gentil par définition même si parfois il pille, casse, dégrade et estropie... L'écolo ne peut être que victime... il prend un  coup sur la courge dans un endroit où il ne devrait pas se trouver... c'est simple ce n'est pas de sa faute !

Le resposable est le flic, gendarme, CRS qui fait son travail en évacuant une zone sur les ordres d'une décision de justice... Justice, pandore, flic facho l'écolo à raison par définition !

Et on va repartir sur une parlotte pour expliquer que les lois, les décisions de justice, le référendum ... ne valent rien § l'écolo a raison !

Dans lea cas contraire le respect de la loi sera sacré... et là on sera exigeant.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15076
Date d'inscription : 23/01/2012

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyMar 09 Jan 2018, 16:28

Notre-Dame-des-Landes: Les opposants se désistent d'un recours devant le Conseil d'État. La procédure visait à obtenir l'abrogation de la déclaration d'utilité publique du projet de transfert...

Elles ont déposé de nombreux pourvois, aujourd'hui elles en retirent un. Deux associations d'opposants à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes ont annoncé lundi se désister d'un recours introduit devant le Conseil d'État, qui visait à obtenir l'abrogation de la déclaration d'utilité publique du projet contesté.

«J'ai fait partir en fin de matinée un mémoire en désistement, qui a été enregistré par le Conseil d'État», a déclaré Thomas Dubreuil, avocat d'une association de riverains, l'Acipa, et d'un collectif d'élus, le Cédpa, opposés au nouvel aéroport nantais.

La DUP arrive à échéance

Ce recours aurait dû être examiné le 12 janvier par le Conseil d'État. Il visait à demander une nouvelle fois l'abrogation de la déclaration d'utilité publique (DUP) du projet, acte fondateur de la construction de la nouvelle infrastructure, validée une première fois par le Conseil d'État en octobre 2013. Signée en 2008, la DUP arrive à échéance le 9 février.

La requête en abrogation avait été introduite en septembre 2016, après la remise au printemps de la même année d'un rapport d'experts à l'ex-ministre de l'Environnement Ségolène Royal, qui jugeait notamment le projet de Notre-Dame-des-Landes «surdimensionné».

Mais depuis la saisine, un nouveau rapport, demandé par le gouvernement, éclaire d'un jour nouveau l'hypothèse alternative d'un réaménagement de l'aéroport existant, une option présentée pour la première fois comme «raisonnablement envisageable». «Le Conseil d'État ne peut pas prendre en compte ce nouveau rapport car il est postérieur à l'introduction du recours. Ce dernier perdait de son intérêt et de son importance», a justifié Maître Dubreuil.

Apaisement et dialogue

«Dans la perspective d'apaisement et de dialogue qui a été celle de nos associations depuis le début de la médiation et après ses conclusions, il ne nous semble pas opportun de perturber une décision politique, sans doute imminente, par une décision juridique qui serait, quel que soit son sens, en décalage temporel avec le travail de fond réalisé par les médiateurs», soulignent l'Acipa et le Cédpa dans un communiqué.

Le Conseil d'État est toujours saisi de six pourvois déposés par les opposants, concernant cette fois le volet environnemental du projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

Gérard

Messages : 4190
Date d'inscription : 08/07/2010

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyMar 09 Jan 2018, 17:39

On se calme
3 messages supprimés
Attendons les décisions du pouvoir concernant NDDL
WEBMASTER

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyMar 09 Jan 2018, 18:47

Gérard a écrit:
On se calme
3 messages supprimés
Attendons les décisions du pouvoir concernant NDDL
WEBMASTER

Je suis parfaitement calme et c'est à la fois heureux et normal.
Si au cours de ma carrière j'avais perdu patience avec les abrutis, truands, hurluberlus variés, escrocs, et malfaisants de diverses espèces y compris les journalistes j'avais perdu mon sang froid elle se serait mal terminée à la fois pour moi et pour nombre d'entre eux.

Il n'en est pas moins vrai que même retiré officiellement de mes activités professionnelles sur lesquelles je n'ai pas à rougir et ont été parfaitement honorables (encore un point où les sous entendus imbéciles n'ont pas été rares) je ne suis pas disposé à être malmené par des inconséquents qui s'imaginent au dessus des lois et à ce titre écrivent n'importe quoi.
Je ne sais si ce sont des provocateurs ou plus simplement des gens qui ne se maitrisent pas devant un clavier... il y a des cas cliniques, les faits sont malheureusement là.
Il n'en reste pas moins que dans le futur je ne vais plus rester sans réagir si j'estime que les bornes sont dépassées et ce dans le cadre des règles en vigueur dans notre pays.

Ayant à diverses reprises manifesté ma désapprobation je crains de ne pas avoir été compris...espérons que cette fois ma position sera définitivement entendue.
Revenir en haut Aller en bas
MODERATEUR 1



Messages : 55
Date d'inscription : 28/06/2015

Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 EmptyJeu 18 Jan 2018, 18:05

Ce sujet sur Notre Dame Des Landes se poursuit ici:

http://www.plateaufontenay.net/t3597-notre-dame-des-landes-nddl-apres-l-abandon-du-projet-le-17-janvier-2018

Sujet verrouillé - Modérateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018   Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018 - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Notre-Dame-des-Landes (NDDL) - AVANT l'abandon du projet le 17 janvier 2018
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Sainte-Adresse - Notre-Dame-des-Flots
» Énigme 178 - l'Eglise Notre Dame d'Écouché
» Énigme n°39 - Chapelle Notre-Dame de Grâce à Honfleur
» St Lô Agglo.
» Bolleville-Guillerville - GONDOUIN x LE GAY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: