Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 A Lyon, la police priée de lever le pied - Deux roues et bavures policières

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tonton christobal

avatar

Messages : 14531
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: A Lyon, la police priée de lever le pied - Deux roues et bavures policières   Sam 08 Juil 2017, 16:15

https://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actualites/Police/A-Lyon-la-police-priee-de-lever-le-pied

A Lyon, la police priée de lever le pied
________________________________________
Par Guillaume Lamy
   
Publié le 01/07/2016  à 10:51
11 réactions
________________________________________
Des consignes sont données par certains chefs de service de police d'éviter d'intervenir dans les quartiers "chauds" de Lyon, un arrêté préfectoral interdit de poursuivre les deux-roues se livrant à des rodéos, des sanctions sont prises à l'encontre de policiers qui bravent les interdictions de poursuivre certaines types de délinquance... Objectif : éviter les émeutes !

Entre le marteau et l'enclume. C'est la situation dans laquelle se trouvent, semble-t-il, certains services de police lyonnais.
D'un côté, la politique du chiffre - la "bâtonite", dans le jargon – qui est toujours d'actualité.
De l'autre, les directives, la plupart du temps orales, de ne pas en faire trop ou carrément de ne pas opérer dans certains quartiers ou sur certaines infractions et délits. "La peur du préfet, ce sont les émeutes" assure un gradé d'une cité « chaude » de l'agglomération.
Avec, sur fond de gyrophare, une dose d'autocensure des policiers eux-mêmes qui n'osent parfois plus agir sous peine de faire l'objet de sanctions disciplinaires...

À Lyon, "on sanctionne les policiers qui font leur travail" une enquête à lire dans le numéro de Lyon Capitale de juillet-août, actuellement en vente.

-----------------------

Heureusement il ne peut s'agir que d'une directive inconséquente locale... qui sera sanctionnée.
Les zones de non droit n'existent pas ! En bref plus ça va plus c'est "comme avant"...

Pour le franchouillard moyen qui a oublier son casque ou n'a pas mis assez d'argent dans la tirelire du parking pas de pitié !

On s'étonnera du prochain score des "populistes" ! macron a compris les priorités des Français !
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3199
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: A Lyon, la police priée de lever le pied - Deux roues et bavures policières   Sam 08 Juil 2017, 17:11

Détail important noté sur cet article : "Publié le 01/07/2016" (c'est marqué)
Sans préjuger du contenu d'un futur article en 2017, 2018, ...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14531
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: A Lyon, la police priée de lever le pied - Deux roues et bavures policières   Sam 08 Juil 2017, 17:38

Salamandre a écrit:
Détail important noté sur cet article : "Publié le 01/07/2016" (c'est marqué)
Sans préjuger du contenu d'un futur article en 2017, 2018, ...

C'est précisément parce que la situation est inchangée sur place que cet article de 2016 est ressorti du placard dans la presse... le vendredi 7 juillet 2017 soit un an plus tard .
Mais on peut toujours croire aux miracles, dommage que les Lyonnais eux ne constatent pas de changement.
Le maire de la ville qui sauf erreur est ministre de l'intérieur va sans doute remédier aux difficultés.

Nous à Fontenay ne connaissons pas ce genre de problèmes, dormons tranquilles.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12541
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: A Lyon, la police priée de lever le pied - Deux roues et bavures policières   Dim 09 Juil 2017, 01:04

tonton christobal a écrit:
Des consignes sont données par certains chefs de service de police d'éviter d'intervenir dans les quartiers "chauds" de Lyon, un arrêté préfectoral interdit de poursuivre les deux-roues se livrant à des rodéos, des sanctions sont prises à l'encontre de policiers qui bravent les interdictions de poursuivre certaines types de délinquance... Objectif : éviter les émeutes !

tonton christobal a écrit:
Nous à Fontenay ne connaissons pas ce genre de problèmes, dormons tranquilles.


Si c'était comme ça à Fontenay ça se saurait.....

Voir: http://www.plateaufontenay.net/t1382-ce-que-pensent-les-policiers-de-terrain#42421

Mais ça c'était avec l'ancien maire....
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12541
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: A Lyon, la police priée de lever le pied - Deux roues et bavures policières   Mar 11 Juil 2017, 11:58

Pendant que les racailles jeunes de banlieue défient la police, le couillon qui se fait flasher à 57 au lieu de 50 km/h se prend une amende et des points en moins....



http://actu.orange.fr/france/essonne-300-jeunes-a-moto-defient-la-police-lors-d-un-rodeo-geant-magic-CNT000000KPfu2.html a écrit:
Essonne : 300 jeunes à moto défient la police lors d'un rodéo géant

Orange avec AFP, publié le lundi 10 juillet 2017 à 16h33

Selon Le Parisien, près de 300 jeunes ont défié les forces de l'ordre le dimanche 9 juillet dans l'après-midi en occupant la N104 de Grigny à Saint-Germain-lès-Corbeil (Essonne) sur des scooters ou des mini-motos. "Alertées, des patrouilles de police, en sous-nombre, sont arrivées sans pouvoir intervenir", écrit le quotidien.

AUCUNE VERBALISATION "FAUTE DE MOYENS"

Beaucoup de deux roues se trouvaient sans plaques d'immatriculation visibles, précise le Parisien. Face au nombre de conducteurs, les policiers n'ont pu procédé à aucune interpellation. Les agents ont juste encadré les jeunes sur la Francilienne en direction de Melun (Seine-et-Marne) pour éviter qu'ils "ne se mettent en danger" et qu'ils "ne mettent en danger les autres usagers de la nationale".

Le groupe s'est arrêté au niveau d'une station essence de Saint-Germain-lès-Corbeil, "où ils ont continué à faire vrombir leurs moteurs" et à rouler sur leur roue-arrière. "Ils sont repartis sous surveillance policière", a détaillé au journal la direction départementale de la sécurité publique. La nationale était particulièrement chargée en ce week-end de départs en vacances.
Source: http://actu.orange.fr/france/essonne-300-jeunes-a-moto-defient-la-police-lors-d-un-rodeo-geant-magic-CNT000000KPfu2.html

Voir: http://www.leparisien.fr/saint-germain-les-corbeil-91250/essonne-rodeo-sauvage-pour-un-hommage-10-07-2017-7124625.php
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12541
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: A Lyon, la police priée de lever le pied - Deux roues et bavures policières   Sam 15 Juil 2017, 22:33


"D'après les premiers éléments d'enquête, il se serait soustrait à un contrôle de police après avoir grillé un feu rouge."


http://www.leparisien.fr a écrit:
Seine-Saint-Denis : chute mortelle d'un motard que la police voulait contrôler à Aulnay

Aulnay-sous-Bois|C.S.|15 juillet 2017, 11h09

Le conducteur du scooter aurait perdu le contrôle de sa machine après avoir heurté un poteau.

Un motard d'une trentaine d'années, qui conduisait un scooter 125 cm3, est mort dans la soirée du 13 juillet à Aulnay-sous-Bois alors que la police cherchait à le contrôler.

D'après les premiers éléments d'enquête, il se serait soustrait à un contrôle de police après avoir grillé un feu rouge.

La police s'est mise à sa poursuite sans pouvoir le rattraper. Le scooter aurait été repéré une deuxième fois, circulant Chemin de Roissy-en-France, puis une troisième, rue de Copenhague, cette fois par la police municipale, suivie de la police nationale.

Le motard a chuté rue des Saules. «Il a perdu le contrôle après avoir percuté un poteau, alors que la police se trouvait à une centaine de mètres derrière», relate une source judiciaire, précisant qu'un témoin autre que les policiers a assisté à la chute.

Le motard a eu le temps de donner son identité avant de perdre connaissance. Les secours, pompiers et samu, n'ont pu le maintenir en vie. Cet homme qui serait âgé de 35 ans est décédé à 22 h 20. Le parquet de Bobigny a confié l'enquête à la Sûreté territoriale.
Source: http://www.leparisien.fr/aulnay-sous-bois-93600/seine-saint-denis-chute-mortelle-d-un-motard-que-la-police-voulait-controler-a-aulnay-15-07-2017-7136142.php

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14531
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: A Lyon, la police priée de lever le pied - Deux roues et bavures policières    Dim 16 Juil 2017, 00:40

ce n'est pas du jeu ! d'habitude on casse la gueule aux flics et ils vont se faire soigner...

Le ministre dit que les agresseurs seront sévèrement punis et il ne se passe pas grand chose.

Maintenant les salauds de flics ont l'audace de se défendre et de ne pas vouloir êtres estropiés... en bref on risquerait des dommages en cabossant des archers du roi ! ce n'est pas prévu ! ce n'est pas du jeu... ça va finir comme chez les ricains qui calibrent dès qu'ils sont en danger.

Vite au secours les assoces, la ligue des droits de l'homme, SOS machin et le reste ...


Dernière édition par tonton christobal le Dim 16 Juil 2017, 03:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12541
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: A Lyon, la police priée de lever le pied - Deux roues et bavures policières   Dim 16 Juil 2017, 02:44



"deux motards de la police, appartenant à la compagnie de sécurisation (CSI), ont été pris à partie. L'un d'eux est tombé à terre avant d'être roué de coups. Il aurait utilisé son arme pour se défaire de ses assaillants. Dans le quartier, certains ont vu les jeunes armés de barres de fer."


http://www.leparisien.fr/ a écrit:
Sevran : roué de coups, le policier sort son arme et blesse un jeune
Sevran|C.S.|15 juillet 2017, 12h41

Le motard de la police aurait utilisé son arme pour se défaire de ses assaillants dans un quartier de Sevran (Seine-Saint-Denis).

Des poubelles en feu, des policiers pris à partie, un jeune blessé par un tir de police… La nuit de vendredi à samedi a été particulièrement mouvementée à Sevran (Seine-Saint-Denis), dans un climat aussi confus que préoccupant.

Des tensions ont éclaté dans le quartier Pont-Blanc, avec toutes les apparences d'un guet-apens. Des poubelles ont été incendiées près du collège La Pléiade, et la police accueillie à jets de pierre. Les forces de l'ordre ont demandé des renforts.

Un peu plus loin, près de la cité basse, toujours dans le même quartier, deux motards de la police, appartenant à la compagnie de sécurisation (CSI), ont été pris à partie. L'un d'eux est tombé à terre avant d'être roué de coups. Il aurait utilisé son arme pour se défaire de ses assaillants. Dans le quartier, certains ont vu les jeunes armés de barres de fer. Un jeune homme a été blessé au bas-ventre, vraisemblablement par l'un des tirs, mais son pronostic vital n'est pas engagé, indiquait ce samedi matin, une source proche de l'affaire. Il a été hospitalisé.

Le parquet de Bobigny a saisi l'inspection générale de la police nationale (IGPN), comme de rigueur lorsqu'un fonctionnaire de police utilise son arme.
Source: http://www.leparisien.fr/sevran-93270/sevran-roue-de-coups-le-policier-sort-son-arme-et-blesse-un-jeune-15-07-2017-7136250.php
Revenir en haut Aller en bas
Robin

avatar

Messages : 1206
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: A Lyon, la police priée de lever le pied - Deux roues et bavures policières   Dim 16 Juil 2017, 20:27

Enfin un retour d’ascenseur mais certains diront qu'un flingue contre barres de fer c'est pas juste mais serait-on dans la bonne voie ?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14531
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: A Lyon, la police priée de lever le pied - Deux roues et bavures policières   Dim 16 Juil 2017, 22:02

Robin a écrit:
Enfin un retour d’ascenseur mais certains diront qu'un flingue contre barres de fer c'est pas juste mais serait-on dans la bonne voie ?

Il suffit de faire "pouce" et que le flic fonce au commissariat chercher une barre de fer...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14751
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: A Lyon, la police priée de lever le pied - Deux roues et bavures policières   Lun 17 Juil 2017, 05:16

vieux-breton a écrit:


Sauf que dans cet article ils ont oublié volontairement ou pas de citer Fontenay sous Bois, on se demande bien pourquoi, c'est pas les incendies et autres incivilités qui ont manqué pourtant.
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 3040
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: A Lyon, la police priée de lever le pied - Deux roues et bavures policières   Lun 17 Juil 2017, 05:19

Pourquoi libellule cite ma réponse à un autre post ici, il n'arrive plus à écrire lui même.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14751
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: A Lyon, la police priée de lever le pied - Deux roues et bavures policières   Lun 17 Juil 2017, 05:39

Parce que cette réponse est passe partout.
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 3040
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: A Lyon, la police priée de lever le pied - Deux roues et bavures policières   Lun 17 Juil 2017, 05:41

Libellule a écrit:

Parce que cette réponse est passe partout.

Toujours aussi fort libellule
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14531
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: A Lyon, la police priée de lever le pied - Deux roues et bavures policières   Lun 17 Juil 2017, 19:33

Un policier renversé par une voiture à la sortie d’une discothèque dans les Pyrénées

Que s’est-il passé dans la tête de ce conducteur ? Le parquet de Perpignan a ouvert une enquête après qu’un automobiliste a renversé et blessé a priori volontairement dimanche à Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales) un policier municipal et un jeune homme, a-t-on appris de sources proches de l’enquête.
Une « sombre histoire de droit commun », une « dispute dans une discothèque », dont le motif n’a pas été dévoilé, est à l’origine des faits survenus vers 5h30, a rapporté une des sources proches de l’enquête. Selon ses premiers éléments, après l’altercation dans l’établissement, l’un des hommes est sorti, est monté à bord de sa voiture avec l’intention de renverser le jeune homme avec lequel il venait d’avoir un différend.
Des coups de feu tirés
L’automobiliste a remonté à grande vitesse, et en sens interdit, l’allée des pins avant de le percuter, le projetant en l’air sous le regard de policiers municipaux qui procédaient au même moment au contrôle d’un autre conducteur ayant également pris la rue en sens interdit, a précisé une autre source proche de l’enquête.
Les policiers municipaux ont tenté de faire barrage à l’automobiliste qui venait de faire demi-tour pour se diriger à nouveau vers sa victime. Le conducteur a alors fait un écart et a percuté l’un d’entre eux, roulant sur une de ses jambes, a ajouté cette source. Des coups de feu ont été tirés par les policiers, a encore rapporté la source.
Le conducteur recherché
Le conducteur a pris la fuite, percutant un peu plus loin un rond-point et a poursuivi son chemin à pied. En fin de matinée, il était toujours activement recherché. La Section de recherche (SR) de la gendarmerie à Montpellier et la brigade de recherche de Céret ont été chargées de l’enquête.
Les deux blessés ont été hospitalisés au centre hospitalier de Perpignan. La gravité de leurs blessures n’a pas été communiquée. Interrogée par l’AFP, la magistrate de permanence du parquet a refusé de s’exprimer.


Dernière édition par tonton christobal le Lun 17 Juil 2017, 21:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14531
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: A Lyon, la police priée de lever le pied - Deux roues et bavures policières   Lun 17 Juil 2017, 19:47

Un mineur agresse un pompier au couteau à Bézier
Attaque. Un soldat du feu a été blessé par un voyou dans l'Hérault dans la nuit du jeudi 13 au vendredi 14 juillet, rapporte Midi Libre.
Dans la nuit du 13 au 14 juillet, un mineur a agressé à l'arme blanche un pompier volontaire de la caserne de Saint-Pons-de-Thomière à Béziers, dans l'Hérault, indique Midi Libre. Le voyou n'a pas réussi à toucher des organes vitaux de sa victime et s'est enfui après ce coup de couteau. Les gendarmes ont toutefois réussi à mettre la main sur l'agresseur samedi matin. Il a été placé en garde à vue et une enquête a été ouverte. Le jeune soldat du feu a été hospitalisé au centre hospitalier de Béziers. Il aurait quitté l'hôpital ce dimanche 16 juillet.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3629
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: A Lyon, la police priée de lever le pied - Deux roues et bavures policières   Lun 17 Juil 2017, 21:48

Le FN va encore gagner des voix à Bézier

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
 
A Lyon, la police priée de lever le pied - Deux roues et bavures policières
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A Lyon, la police priée de lever le pied - Deux roues et bavures policières
» Rhône: un policier municipal se donne la mort avec son arme de service
» CHANTIER EN COURS, LEVER LE PIED
» Que vient faire la police municipale sur ces forums ?
» Grande Tétée 2010 - Lyon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Les faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: