Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 On reparle des ROMS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: On reparle des ROMS   Ven 22 Juil 2011, 10:22

Rappel du premier message :

22/07/2011 à 10:21
Ressortissants roumains: les policiers se disent inquiets
Des responsables policiers et de la justice s'inquiètent de la délinquance "générée par les ressortissants roumains" en région parisienne qui, selon eux, explose, se diversifie et devient violente à l'égard des forces de l'ordre.
partagezDel.icio.usViadeoMyspaceGoogleLiveYahoo! BuzzYahoo!DiggWikio votez réagissez
photo : ANNE-CHRISTINE POUJOULAT, AFP La "délinquance générée par les ressortissants roumains" a augmenté de 72,4% au premier semestre 2011 par rapport au premier semestre 2010, selon une étude policière consultée par l'AFP.

5.680 Roumains, dont une très forte majorité de mineurs, ont été "mis en cause" pour des larcins sur les six premiers mois de 2011, contre un total de 3.294 sur la même période de 2010.

Datée de début juillet et émanant de plusieurs services de police du "grand Paris" (Paris, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne), l'étude ne fait pourtant que confirmer une tendance policière ancienne.

Un document de la direction de la sécurité de proximité de l'agglomération parisienne (DSPAP), que s'était procuré l'AFP, faisait déjà état d'une hausse de 69% sur les cinq premiers mois de l'année 2011.

Le précédent ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, avait affirmé au cours de l'été 2010 que les actes de délinquance perpétrés par des Roumains à Paris avaient "augmenté de 259% en 18 mois".

à lire aussi
dans actualité :

Minorités
La Licra décide de ne plus participer aux conventions de l'UMP
Cette annonce survenait après que, le 28 juillet 2010, le chef de l'Etat eut tenu à l'Elysée une réunion très controversée sur les "problèmes que posent les comportements de certains parmi les gens du voyage et les Roms" après des violences survenues à Saint-Aignan (Loir-et-Cher).

L'étude de juillet pointe l'explosion des vols en tous genres, de téléphones portables ou dans les distributeurs automatiques de billets de banque (Dab), quatre à cinq par jour dans les lieux touristiques, commis "par des mineurs âgés de 10 à 17 ans".

Elle détaille aussi le développement des escroqueries à la charité, de la mendicité collective ou de ventes à la sauvette.

La famille B., activement recherchée par la police, est citée à titre d'exemple car elle fait régulièrement venir des ressortissants de Roumanie moyennant 100 euros par tête pour le voyage en France.

Ceux-ci, raconte l'étude, sont ensuite répartis dans la capitale, qui pour voler, qui pour mendier, en fonction de leur âge, voire "vendre des animaux dans la rue" 100 à 200 euros pièce, faux certificats à l'appui.

Des responsables de la police et de la justice ont fait part à l'AFP de leurs "inquiétudes" à cet égard, citant également des vols de cuivre, qui perturbent le trafic des métros, et l'organisation de jeux de hasard sur la voie publique.

"Ces ressortissants sont très organisés, diversifiés", ont-ils fait valoir. Ils n'"hésitent pas à protéger par la violence" leurs activités en agressant les forces de l'ordre, nombreuses là où ils sont implantés, notamment des Tuileries au Trocadéro.

Des CRS et des policiers en VTT ont été agressés le week-end dernier à Paris, une "tendance récente" faisant dire à un responsable policier: "Soit nous les dérangeons, soit nous ne leur faisons même plus peur".

L'étude rapporte les propos de jeunes Roumains évoquant une peine de cinq ans de prison chez eux en Roumanie pour un vol et "rien en France" s'agissant de délinquants mineurs.

La police, selon les sources, accuse la justice de ne pas les poursuivre plus sévèrement, la seconde invoque la législation, notamment celle sur les mineurs ou des "procédures mal faites".

La présence d'une dizaine de policiers roumains, affectés à Paris depuis les polémiques de l'été dernier, permet cependant à ces responsables de garder espoir face à ce phénomène qui "enquiquine la population" et "plombe les chiffres de la délinquance", selon eux.

http://actu.orange.fr/france/ressortissants-roumains-les-policiers-se-disent-inquiets-afp_164000.html
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Libellule



Messages : 14518
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Lun 29 Juil 2013, 12:45

Sauf que moi je ne le fais pas exprès... Smile Smile Smile À+ profitez bien.
Un article pour faire la jonction http://leplus.nouvelobs.com/contribution/914143-manuel-valls-trappes-les-roms-et-la-dissolution-de-3e-voie-futur-premier-ministre.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12381
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Lun 29 Juil 2013, 13:14

Libellule a écrit:
Enfin une démarche objective et apolitique. Ceci etant, Oui il y aura quelques fachos dans ceux qui ne voteront ni écologistes ni socialistes et ni communistes on aura même quelques sympathisants d'autres partis politiques.

Vous rendez vous seulement compte de ce que vous écrivez ? Pour vous tous ceux qui votent  "ni écologistes ni socialistes et ni communistes" sont susceptibles d'être fachos ?

Quel piètre opinion de ceux qui voteront pour des candidats MoDem, UDI, UMP....

Vous êtes dangereux et il y fort à penser que si EELV arrivait un jour à la maire de Fontenay il ne tarderait pas à y avoir, comme dans la ville voisine de Montreuil dirigée par Dominique Voynet de EELV, une milice municipale pour faire régner l'ordre moral: http://www.plateaufontenay.net/t1162-tranquillite-publique-dans-la-ville-voisine-de-montreuil


Dernière édition par a.nonymous le Lun 29 Juil 2013, 13:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 3019
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Lun 29 Juil 2013, 13:21

C'est bien ce que j'ai déjà écrit dans un autre post, Loïc et Libellule même combat, vous n'êtes pas du même bord qu'eux vous êtes alors obligatoirement facho.

Comme quoi ces partis sont vraiment dangereux pour la démocratie, il ne faut pas leur donner une seule voix, qu'ils retournent sur le plateau du Larzac avec leurs chèvres et Loïc à ses cours, au moins cela fera un prof de plus pour l'éducation nationale.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14518
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Lun 29 Juil 2013, 19:34

De l'art de déformer mes propos. Pas grave. Relisez-vous, et relisez-moi. C'est vous qui classifiez et ordonnez tout en voulant cliver à tout prix. À+
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12381
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Lun 29 Juil 2013, 23:09

Libellule a écrit:
De l'art de déformer mes propos. Pas grave. Relisez-vous, et relisez-moi. C'est vous qui classifiez et ordonnez tout en voulant cliver à tout prix. À+

Pour le coup c'est clairement vous qui clivez:

Libellule a écrit:
Enfin une démarche objective et apolitique. Ceci etant, Oui il y aura quelques fachos dans ceux qui ne voteront ni écologistes ni socialistes et ni communistes on aura même quelques sympathisants d'autres partis politiques.

D'un coté les bons qui votent écologistes, socialistes ou communistes et de l'autre tous les mauvais qui comptent dans leurs rangs des fachos...
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 3019
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Mar 30 Juil 2013, 04:32

Libellule a écrit:
De l'art de déformer mes propos. Pas grave. Relisez-vous, et relisez-moi. C'est vous qui classifiez et ordonnez tout en voulant cliver à tout prix. À+

Si vous ne savez plus se que vous écrivez cela devient grave, voyez un docteur pour voir si cela se soigne.
Je me pose d'ailleurs la question, est ce que sous le pseudo libellule n'y aurai t'il pas plusieurs personnes qui écrivent des messages, car à voir les horaires à la qu'elles sont posté les message, cette personne ne doit jamais dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14518
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Mar 30 Juil 2013, 06:30

Conclusion Si pureprovoc demande Si il faut être facho pour ne pas voter ecologiste, socialiste ou communiste et que je réponds sagement qu'il y en aura quelques uns ainsi que des sympathisants d'autres partis ne voteront pas pour eux non plus, c'est grave pour quelques personnes particulièrement susceptibles. Dont acte.
Revenir en haut Aller en bas
danroux



Messages : 123
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Mar 30 Juil 2013, 08:37

VOTEZ J F VOGUET Exclamation 
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14258
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Mar 30 Juil 2013, 08:48

cause toujours !
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Mar 30 Juil 2013, 08:51

Libellule a écrit:
Conclusion Si pureprovoc demande Si il faut être facho pour ne pas voter ecologiste, socialiste ou communiste et que je réponds sagement qu'il y en aura quelques uns ainsi que des sympathisants d'autres partis ne voteront pas pour eux non plus, c'est grave pour quelques personnes particulièrement susceptibles. Dont acte.

Je me pose une question :
A force de parler de fachos, racistes et autre terminologie ne fait-on pas preuve d' un esprit facho, raciste ?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14258
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Mar 30 Juil 2013, 09:03

mamiea a écrit:
Libellule a écrit:
Conclusion Si pureprovoc demande Si il faut être facho pour ne pas voter ecologiste, socialiste ou communiste et que je réponds sagement qu'il y en aura quelques uns ainsi que des sympathisants d'autres partis ne voteront pas pour eux non plus, c'est grave pour quelques personnes particulièrement susceptibles. Dont acte.

Je me pose une question :
A force de parler de fachos, racistes et autre terminologie ne fait-on pas preuve d' un esprit facho, raciste ?

NON ! le "facho-raciste-nauséabond" c'est toujours l'autre...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12381
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Mer 31 Juil 2013, 00:48

Le maire socialiste de Wissous et la section locale de EELv ne sont pas d'accord sur la question des Roms...

Il y a pourtant du bon sens dans les propos de ce maire socialiste:

"Mon premier parti, c'est Wissous. Je sais que certains partis bien-pensants estiment que l'on peut s'occuper des populations en situation illégale avant les autres. Pas moi"


Le Monde a écrit:
A Wissous, la "chasse à l'eau" des Roms, privés de bornes à incendie par le maire

LE MONDE | 29.07.2013 à 10h59 | Par Shahzad Abdul

L'orage a perforé, samedi 27 juillet, les toits faits de tôles et de bâches plastifiées recouvrant les baraquements de fortunes, bricolés en bois, qui constituent le camp de Roms de Wissous (Essonne). Les matelas posés à même le sol sont imbibés d'eau, tout comme le mince mobilier, entreposé le temps d'un ménage improvisé sur ce terrain vague boueux de la ZAC des Hauts-de-Wissous. Là, près de 150 Roms – dont un tiers d'enfants – ont élu domicile il y a un an, après l'incendie qui avait ravagé leur précédent bidonville situé dans la commune voisine de Massy.

Pourtant, personne dans ce campement, situé en face du centre d'innovation Antonypole, ne se plaint : c'est que l'eau s'y fait rare. Le 6 juillet, Régis Roy-Chevalier, le maire (PS) de Wissous, a décidé d'assécher trois des cinq bornes à incendie de la ZAC, où les Roms s'approvisionnent en l'absence d'autre point d'eau. Une quatrième a été fermée le mercredi 24 juillet. La seule borne qui reste accessible se situe à un kilomètre du camp.

Entreposés à l'entrée, derrière une benne à ordure qui déborde, une dizaine de Caddie de supermarché servent aux allers-retours des jerricans de vingt litres jusqu'à la borne, d'ordinaire réservée aux pompiers. Une tâche dévolue aux femmes roms. "Le problème, c'est que l'eau, on en a besoin pour tout, la vaisselle, le linge, boire. Moi, je prends ma poussette, et je mets deux bidons dessus. Chacun fait comme il peut, mais je ne comprends pas pourquoi on nous prive d'eau", raconte Yelena, 34 ans, qui effectue le trajet trois à quatre fois par jour.


"LE MAIRE A DÉPASSÉ LES BORNES DE L'INDÉCENCE"

"Le plus dur, c'est de porter les jerricans sous la chaleur. Ça prend du temps, de l'énergie. Mais on n'a pas le choix", renchérit Florin, 21 ans, l'un des rares hommes à prendre son tour de corvée dans ce qu'il appelle "la chasse à l'eau".

Pourquoi l'édile socialiste de cette commune d'environ 6 000 âmes, a-t-il fermé ces bornes, alors même que les enfants roms sont scolarisés dans les écoles de la ville et donc Wissoussiens ? "Des gens qui vivent illégalement dans ma commune ont détruit les bornes pour en faire jaillir l'eau, qui a coulé à flot pendant plusieurs jours, se justifie-t-il. C'est du gaspillage et les bornes sont inutilisables. Un jour, la dernière va devoir être fermée, pour les mêmes raisons."

Une version que ne partage pas, la section locale d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV). Sa responsable, Eve Desjardins, estime que le maire cherche à "élargir son assise électorale". "On n'a pas le droit de faire la guerre avec l'eau ! En prenant ce genre de décisions, le maire a dépassé les bornes de l'indécence", s'indigne-t-elle. Indignation d'autant plus vive qu'à ses yeux, "un maire PS, c'est un allié naturel pour EELV. Mais là, les conditions minimales d'entente ne sont plus réunies", menace-t-elle, à quelques mois des élections municipales.

"C'est surtout une stratégie pour pousser les Roms à bout, et la crainte de les pérenniser dans la ville, qui a conduit à couper l'eau", estime pour sa part Marie-Hélène Brelaud, de l'Association de solidarité en Essonne avec les familles roumaines et roms (Asefrr). "C'est une situation criminelle. Et le choix du calendrier, pendant l'été, est curieux. On n'attendait pas ça de la part d'un maire PS", déplore-t-elle.


IL SE VEUT LE PORTE-PAROLE DE SES ADMINISTRÉS

Cette décision intervient alors que les élus de droite multiplient les déclarations stigmatisantes envers les gens du voyage et les Roms. Ainsi Christian Estrosi, député et maire UMP de Nice, avait appelé dimanche 7 juillet les maires de France "à la révolte" contre les comportements "délinquants" des Roms et des gens de voyage.

Lundi 22 juillet, les propos du député et maire (ex-UDI) de Cholet, Gilles Bourdouleix, rapportées par Le Courrier de l'Ouest avaient choqué. "Hitler n'en a peut-être pas tué assez", avait lancé l'élu centriste. Dans la nuit du vendredi au samedi 27 juillet, deux Roms ont été blessés, dont l'un très grièvement, lors d'une "expédition punitive" montée par une quinzaine de personnes dans un camp de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).

M. Roy-Chevalier, le maire de Wissous, souhaite "se différencier de toutes ces personnes". A l'en croire, cette décision ne relève pas de son autorité de maire, mais de celle de la communauté d'agglomération, dont il est vice-président... "Mon premier parti, c'est Wissous. Je sais que certains partis bien-pensants estiment que l'on peut s'occuper des populations en situation illégale avant les autres. Pas moi", se défend M. Roy-Chevalier.

En agissant de la sorte, il se veut le porte-parole de ses administrés. "Si je pouvais accélérer l'expulsion de ce camp, je le ferais. Mais je m'en remets à la justice", poursuit-il, en référence à une décision du parquet d'Evry attendue pour le 13 septembre concernant l'expulsion des Roms de Wissous.
Source: http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/07/29/a-wissous-la-chasse-a-l-eau-des-roms-prives-de-bornes-a-incendie-par-le-maire_3454840_3224.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14258
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Mer 31 Juil 2013, 05:18

Heureusement que le maire est PS... et donc par définition pas "facho-réac-nauséabond" être PS est un brevet d'humanisme !

Avec le temps peut être serait il bon de se poser la question s'il n'y a pas un petit problème du coté des campements ROMS...

Espérons que SOS racisme ne va pas oublier de déposer une plainte contre le maire.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12381
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Mar 24 Sep 2013, 09:30

Ca tombe bien car avec plus quatre millions de chômeurs la situation économique de notre pays ne permet plus de faire face à de telles dépenses...

J'ajouterais que la Roumanie, pays membre de l'Union qui accueille désormais de nombreux emplois délocalisés, doit être en mesure d'assurer le bien être de ses ressortissants nationaux...

On  ne peut être que satisfaits de la lucidité du ministre de l'intérieur...


AFP a écrit:
Pour Valls, seule une minorité de Roms veulent s'intégrer en France
AFP 24 septembre 2013 à 11:09

Le ministre de l'Intérieur a estimé ce mardi que les «Roms ont vocation à revenir en Roumanie ou en Bulgarie», du fait notamment de leur «mode de vie» très différent.

«C’est illusoire de penser qu’on règlera le problème des populations roms à travers uniquement l’insertion», a déclaré mardi le ministre de l’Intérieur Manuel Valls sur France Inter, assurant qu’une minorité de Roms veulent s’intégrer en France.

«Il y a évidemment des solutions d’intégrations (...) avec des villages d’intégration, (...) mais il faut trouver des communes qui peuvent accueillir ces villages d’insertion et de toute façon, ils ne concernent que quelques familles», a déclaré le ministre.

A la question de savoir si seulement une minorité de roms avaient un projet de vie et voulaient s’intégrer en France, Manuel Valls a répondu : «Oui, il faut dire la vérité aux Français». «Ces populations ont des modes de vie extrêmement différents des nôtres et qui sont évidemment en confrontation» avec les populations locales, a-t-il ajouté.

«C’est illusoire de penser qu’on règlera le problème des populations roms à travers uniquement l’insertion», a insisté le ministre, estimant qu’il n’y avait «pas d’autre solution que de démanteler ces campements progressivement et de reconduire (ces populations) à la frontière».

Pour Manuel Valls, «les Roms ont vocation à revenir en Roumanie ou en Bulgarie, et pour cela il faut que l’Union européenne, avec les autorités bulgares et roumaines, puissent faire en sorte que ces populations soient d’abord insérées dans leur pays», a insisté le ministre.

«Cela passe aussi par la fin de cette aide au retour qui a créé un véritable appel d’air. Nous y avons mis fin, et je constate aujourd’hui que les populations d’origine rom ne viennent plus en France parce qu’elle savent parfaitement aujourd’hui qu’il y a une politique particulièrement ferme, républicaine, respectueuse des personnes, mais particulièrement ferme», a-t-il fait valoir.
AFP
Source: http://actu.orange.fr/france/pour-valls-seule-une-minorite-de-roms-veulent-s-integrer-en-france-liberation_2577432.html
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14518
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Mar 24 Sep 2013, 09:45

sur la question des roms tout le monde est lucide, je crois sans qu'il soit besoin de politiser outre mesure le sujet ; mais bon, tonton, même en le faisant, a raison sur un point : le maire est PS... et donc par définition pas "facho-réac-nauséabond"

Néanmoins effectivement La section locale d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV) estime que le maire cherche à "élargir son assise électorale". "On n'a pas le droit de faire la guerre avec l'eau ! En prenant ce genre de décisions, le maire a dépassé les bornes de l'indécence"

Et comme le monde est loin d'être parfait j'aime bien aussi cet extrait :

Lundi 22 juillet, les propos du député et maire (ex-UDI) de Cholet, Gilles Bourdouleix, rapportées par Le Courrier de l'Ouest avaient choqué. "Hitler n'en a peut-être pas tué assez", avait lancé l'élu centriste. Dans la nuit du vendredi au samedi 27 juillet, deux Roms ont été blessés, dont l'un très grièvement, lors d'une "expédition punitive" montée par une quinzaine de personnes dans un camp de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).

Ou celui là qui n'a rien de réac Christian Estrosi, député et maire UMP de Nice, avait appelé dimanche 7 juillet les maires de France "à la révolte" contre les comportements "délinquants" des Roms et des gens de voyage.
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 3019
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Mar 24 Sep 2013, 09:53

Aujourd'hui pourtant à Montreuil on est en train de virer les Roms qui squattaient un entrepôt sur la Boissière. Vaut-il rappeler que le maire de Montreuil est Dominique Voynet et qu'elle est EELV.

Comme quoi.....
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14518
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Mar 24 Sep 2013, 09:56

Vous auriez dû l'écouter ce matin sur France Inter; et bien mieux me lire :

Oui tout le monde est lucide sur les Roms : Il y a deux volets distincts, l'intégration d'un côté et le retour au pays de l'autre. Pas du 100% tous dehors (ça c'est réac).
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12381
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Mar 24 Sep 2013, 10:12

Libellule a écrit:
Vous auriez dû l'écouter ce matin sur France Inter; et bien mieux me lire :

Oui tout le monde est lucide sur les Roms : Il y a deux volets distincts, l'intégration d'un côté et le retour au pays de l'autre. Pas du 100% tous dehors (ça c'est réac).
.
Si ce n'est que parce que nos emplois partent entre autres en Roumanie, on n'a plus les moyens d'intégrer, ici et maintenant,  des ressortissants roumains...

Il faut donc que le volet intégration, si celle-ci est possible,  soit assuré par la Roumanie qui en a désormais les moyens...
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 3019
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Mar 24 Sep 2013, 10:16

Libellule a écrit:
Vous auriez dû l'écouter ce matin sur France Inter; et bien mieux me lire :

Oui tout le monde est lucide sur les Roms : Il y a deux volets distincts, l'intégration d'un côté et le retour au pays de l'autre. Pas du 100% tous dehors (ça c'est réac).
Comme à chaque fois, jolie pirouette, c'est pas libellule que vous auriez dû vous appeler, mais le chat, celui qui retombe toujours sur ses pattes.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14518
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Mar 24 Sep 2013, 10:22

Mais non il n'y a pas de pirouette : On me dit souvent tétu sur ce forum, mais là , pour l'occasion ce n'est pas moi qui le suis.

Je suis d'accord avec ce que disent et Valls et Voynet sur la vocation du retour au pays, mais je dis aussi (Comme eux) que même s'il y a un un petit pourcentage de Roms en position d'être accueillis il faut être à leurs côtés pour que cette intégration se fasse. Ce qui a pour effet de ne pas tenir un discours à 100% tous dehors. Juste un peu de discernement et on ne tombe pas dans le discours réac. Point barre. Et je ne dis pas comme Copé qu'il faut revenir sur les accords de Schengen et remettre des barbelés aux frontières de le Roumanie et de la Bulgarie pour empêcher la libre circulation d'Européens.


Dernière édition par Libellule le Mar 24 Sep 2013, 10:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12381
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Mar 24 Sep 2013, 10:24

Au delà du ras le bol d'une partie de la population et de la lucidité du ministre de l'intérieur, certains juges semblent aussi prendre conscience de la problématique posé par les Rroms...


Le Monde a écrit:
Un juge accuse les Roms de "piller la France" et suscite la colère de ses pairs

Le Monde.fr avec AFP | 23.09.2013 à 19h02

Des propos "intolérables", attribués à un juge toulousain, qui aurait accusé les Roms de "piller la France", ont suscité l'émoi de deux syndicats de magistrats et d'avocats et de défenseurs des droits de l'homme lundi, 23 septembre.

Les faits se sont déroulés le 16 septembre au tribunal de grande instance de Toulouse, selon le quotidien La Dépêche du Midi. Le juge Hervé Barrié, président du tribunal correctionnel, dirigeait une audience des comparutions immédiates, lorsqu'il aurait lancé à quatre Tziganes poursuivis pour vol : "Pensez-vous que nous allons vous laisser piller la France ainsi ?"

Aux prévenus, jugés pour avoir volé 53 kg de cuivre au préjudice d'Autoroutes du Sud de la France (ASF), le juge a également demandé, selon le journal : "Vous ne pensez pas que la France en a assez des vols commis par les Roms ?"

"UN DISCOURS DÉLÉTÈRE"

Sous couvert de l'anonymat, un témoin des débats a confirmé à l'AFP avoir entendu ces affirmations, qui n'ont pas fait l'objet de démenti depuis leur publication. Le juge Hervé Barrié a indiqué qu'il ne lui était "pas possible" de répondre à la presse.

Dans un communiqué commun, la Ligue des droits de l'homme, le Syndicat de la magistrature et le Syndicat des avocats de France de Toulouse ont jugé ces propos "proprement intolérables en ce qu'ils stigmatisent une catégorie de la population, opèrent des amalgames hâtifs et infondés entre les prévenus et leurs origines ethniques, les faits pour lesquels ils étaient jugés et un prétendu 'pillage' que subirait notre pays".

Les deux syndicats et la LDH condamnent par ailleurs"un discours délétère, toujours plus dominant, qui désigne des bouc-émissaires et attise les xénophobies au mépris de la cohésion sociale".

Selon la presse locale, le parquet avait requis six à huit mois de prison à l'encontre des quatre jeunes prévenus, mais le tribunal a décidé de les condamner plus lourdement. Ils sont condamnés ainsi à une peine d'un an de prison ferme, et à 41 000 euros d'amende pour le préjudice matériel subi par ASF.
Source: http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/09/23/un-juge-accuse-les-roms-de-piller-la-france-et-suscite-la-colere-de-ses-pairs_3483197_3224.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12381
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Mar 24 Sep 2013, 10:49

Libellule a écrit:
Et je ne dis pas comme Copé qu'il faut revenir sur les accords de Schengen et remettre des barbelés aux frontières de le Roumanie et de la Bulgarie pour empêcher la libre circulation d'Européens.
Il faudrait pourtant se poser la question de la place de ces pays dans l'Union, à minima pour la Roumanie qui d'une part attirent nos emplois avec des salaires "low cost" et d'autre part regarde avec bienveillance immigrer chez nous sa minorité ethnique qu'elle n'a jamais réussi à intégrer que ce soit à l'époque communiste ou à l'époque post-communiste...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Mar 24 Sep 2013, 10:54

Libellule a écrit:
Oui tout le monde est lucide sur les Roms : Il y a deux volets distincts, l'intégration d'un côté et le retour au pays de l'autre. Pas du 100% tous dehors (ça c'est réac).
D'abord il n'est pas (encore) interdit d'être réac.
L'intégration des Rroms c'est une vue de l'esprit. Allez les voir, même lorsqu'ils sont "installés" dans du dur, vous verrez la distance qu'il leur reste à parcourir.
Intégrer c'est imposer une volonté hégémonique, c'est obliger, c'est attenter à la liberté. Je pense que les Rroms n'ont rien à faire dans notre pays, qu'ils s'en aillent.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14518
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Mar 24 Sep 2013, 11:23

Je n'ai rien à redire à votre analyse Pamina, donc +1.

Y compris sur le fait qu'il n'est pas interdit d'être réac (c'est tonton ou Loïc qui aiment bien et surexploitent l'utilisation de ce mot, pas moi particulièrement). C'est comme nauséabond, pour moi cela ne veut rien dire.

Homophobe, Xenophobe, raciste, anti ceci ou anti cela, fascistes, ces mots ont des sens, réac (quelqu'un qui agit en reaction de... ben oui, heureusement qu'il y a des gens qui réagissent), nauséabond (c'est quoi ce truc?).

J'en souris donc à chaque fois que je vois revenir ces adjectifs sous la plume de l'un ou de l'autre (juste comme cela pour éviter les assimilations hâtives) tant je trouve ce vocabulaire déplacé.

Vous avez un avis que je respecte même si je ne le partage pas.

+1 donc, disais-je, à la seule réserve près que je considère pour ma part que viser à intégrer quelques dizaines de personnes de temps à autre n'a rien d'égémonique d'autant plus que les personnes exigibles à cette intégration auront marqué au préalable par leurs actes et comportements, leur volonté de l'être.
Un jour deviendront-ils français comme vous et moi, même.

Comme Valls tiens d'ailleurs qui ne cache à personne ses origines, ou comme Sarkozy... ou encore Copelovici flower 

Quelques dizaines sur quelques milliers. C'est exactement la démarche de Voynet.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14258
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Mar 24 Sep 2013, 15:24

Encore sans doute un facho réac qui s'exprime !

quelle honte !

http://actu.orange.fr/politique/valls-une-minorite-de-familles-roms-veulent-s-integrer-en-france-afp_2577048.html

Heureusement il n'est pas carté à droite...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14518
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Mar 24 Sep 2013, 15:49

une minorité : quelques dizaines sur quelques milliers ; +1
Revenir en haut Aller en bas
telemaque

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 14/07/2010

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Mar 24 Sep 2013, 16:09

Citation :
D'abord il n'est pas (encore) interdit d'être réac.
L'intégration des Rroms c'est une vue de l'esprit. Allez les voir, même lorsqu'ils sont "installés" dans du dur, vous verrez la distance qu'il leur reste à parcourir.
Intégrer c'est imposer une volonté hégémonique, c'est obliger, c'est attenter à la liberté. Je pense que les Rroms n'ont rien à faire dans notre pays, qu'ils s'en aillent.
Citation :
Je n'ai rien à redire à votre analyse Pamina, donc +1.
Pour le coup, Libellule vous n'êtes pas dans la ligne politique de EELV, à milles lieux même, j'ai pu écouter dimanche Duflot dans c politique, elle était loin de tout cela, je dirais même qu'elle aurait répondu que ce type de phrase lui aurait donné la nausée.

Citation :
Je suis d'accord avec ce que disent et Valls et Voynet sur la vocation du retour au pays, mais je dis aussi (Comme eux) que même s'il y a un un petit pourcentage de Roms en position d'être accueillis il faut être à leurs côtés pour que cette intégration se fasse. Ce qui a pour effet de ne pas tenir un discours à 100% tous dehors. Juste un peu de discernement et on ne tombe pas dans le discours réac. Point barre. Et je ne dis pas comme Copé qu'il faut revenir sur les accords de Schengen et remettre des barbelés aux frontières de le Roumanie et de la Bulgarie pour empêcher la libre circulation d'Européens.
Vous êtes d'accord sur le fait que les Roms n'ont rien à faire en France (???) mais contre le fait de revenir sur les accords de Schengen, position sectaire alors ! Les roms c'est un vrai problème pour les élus de gauche Very Happy , le cul entre deux chaises. Il n'y a qu'à voir Aubry et Lille, sa position de ces dernières années risque de lui coûter la mairie, même si maintenant elle déloge les campements mais sur le tard avant les élections, les gens ne sont pas aussi cons.

Citation :
mais je dis aussi (Comme eux) que même s'il y a un un petit pourcentage de Roms en position d'être accueillis il faut être à leurs côtés pour que cette intégration se fasse
et vous sélectionnez comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14518
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Mar 24 Sep 2013, 17:52

Télémaque

A votre question suis-je en désaccord avec Cécile Duflot sur ce point, Oui parce que on est encore et toujours dans la sémantique politique, et que celle ci parfois me gonfle. Avec EELV s'est déjà plus compliqué, car il n'y a pas un seul avis dans ce parti, comme au PS comme à l'UMP; les niveaux de tolérance vis à vis de la population étrangère, c'est un truc beaucoup plus transversal que cela, on peut tomber amoureux, vivre avec, rencontrer, etc, etc... et je dirais globalement qu'elle n'est en fait pas partisane sinon pour ceux dont le slogan est unique "la France aux Français" avec tous les sous entendus de couleur, de peau, de religion qui vont avec.

Un français qui s'expatrie a vocation a revenir dans son pays pour finir ses vieux jours, pareil pour un marocain, pareil pour un tunisien, et donc un roumain.
Plus personne n'est dans la vraie vie ; des gens viennent bosser chez nous parce que ils n'ont pas d'autres choix, et ils vont là où trop de français ne veulent plus aller.

Et comme je ne mélange pas le fait de se déplacer avec une quelconque immigration clandestine, je suis très favorable à ce que les roumains, comme tous les européens circulent librement à l'intérieur de Schengen, et que tous les maghrébins qui ont subi un temps la colonisation,  aient le droit de circuler et de s'installer où ils veulent y compris en France si parlant français ils en apprécient la culture et en respectent le droit.

Je ne fait aucun discours non plus, sur le tout le monde dehors parce qu’émigré , vous isolez mes phrases sans y mettre mes réserves et mes remarques subsidiaires. Et voilà pas qu'une nouvelle polémique peut commencer.

Alors oui, je souhaite qu'un maximum de roumains qui souhaitent être intégrés à la population française deviennent français, aujourd'hui comme hier ou avant-hier, et oui j'illustre mon propos, après avoir citer Valls, en citant Nadj Sarkozyi (à la fois d'origine roumaine et hongroise) -Président de la république française de 2007 à 2012 et Copélovici (Copé si vous préférez, co président de l'UMP, également d'origine roumaine, vous savez celui qui bave sur le pays d'où il vient ou qui lui ressemble en parlant de pain au chocolat et de racisme anti-blanc) -encore et toujours de la sémantique à chier, et je parle donc d'eux parce que il ne me viendrait pas à l'idée de me dire qu'il n'aurait pas fallu les accueillir, eux ou leur parents, juste parce qu'ils sont roumains et parce que pendant quelques temps ils n'étaient pas avec un gîte convenable. Ont ils vocation à retourner dans leur pays, non, ils y sont désormais.

De même que je ne mélange pas les gens du voyage (français) et les roumains en caravane (ce que rabâche en permanence anonymous).

Et oui, je crois comme Rocard que notre pays ne peut pas accueillir toute la misère du monde et donc qu'il faut savoir faire appliquer les conventions internationales quand elles existent.

Pour le cas d'espèce il y a des accords entre la Roumanie et la France, et la Roumanie fait son possible pour retenir ses ressortissants ou les récupérer, mais voilà, la misère et la pauvreté fait des ravages là bas, et .... on est au début de l'histoire qui a commencé voici quelques décennies, depuis, nous recevons des réfugiés économiques.

Je ne sélectionne pas  : ceux qui veulent rester, je le constate, car ils ont des enfants qui vont à l'école, ils osnt sur les chantiers qui ont construit ou construisent nos HLM comme dans les année 1960.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12381
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Mar 24 Sep 2013, 19:22

Libellule a écrit:
---/---
Pour le cas d'espèce il y a des accords entre la Roumanie et la France, et la Roumanie fait son possible pour retenir ses ressortissants ou les récupérer, mais voilà, la misère et la pauvreté fait des ravages là bas, et .... on est au début de l'histoire qui a commencé voici quelques décennies, depuis, nous recevons des réfugiés économiques.
---/---
.
La pauvreté s'était une réalité à l'époque du communisme et de  Ceaușescu, quand Marchais, secrétaire général du PCF, allait passé ses vacances au bord de la mer noire...

Depuis l'élargissement de l'Union en 2007 nombre d'emplois ont été délocalisés des pays de l'Ouest vers la Roumanie, toutes les multinationales sans exception sont présentes à Bucarest,  et toute une partie de la population roumaine vit très bien, mieux que leurs équivalents ici, et ce même si les salaires affichés s'élèvent seulement au tiers des salaires français...

A partir de là il est juste impossible qu'un pays d'un coté nous prenne nos emplois et de l'autre nous refile sa population à problème...

En disant cela en ces termes, je suis modéré dans mes propos comparé à nombre de salariés confrontés dans leur quotidien au problème des délocalisations vers ce pays...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Mar 24 Sep 2013, 19:33

à Libellule

J'aime beaucoup plus vos messages personnels comme celui ci, que vos copier coller ou vos liens interminables.
Pour ce qui concerne le fond, comme vous dites, l'origine des Rroms n'a rien à voir dans l'affaire.
Ce qui pose problème c'est ce qui est véhiculé par ces gens non intégrés ni intégrables.
Réseaux, vols, mendicité, prostitution, dégradations, insalubrité...
Les forces de police ont bien du mérite à verbaliser des enfants ou des adolescents, voire des adultes qui ne seront pas sanctionnés et qui se foutent d'eux.
Un jour on va avoir le syndrome du bijoutier de Nice, il y aura un mort et tout le monde bien pensant va crier au scandale.
En écrivant ce que vous écrivez et en le pensant, vous donnez chaque fois des voix au FN. Mais finalement ça arrange les droits-de-l'hommistes, et le problème ne se règle pas.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14518
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Mar 24 Sep 2013, 19:35

et non anonymous la pauvreté est une réalité de là bas et d'aujourd'hui. au hasard deux articles (les premiers que proposent google), je vous laisse aller quérir les vôtres.
Celà devient une réalité d'ici aussi (en tout cas l'appauvrissement général). Les Etats Unis, l'Allemagne ont aussi leurs pauvres (paiement au tiers du smic par l'apprentissage et des femmes sous payées comme on ne peut guère l'imaginer), tout est loin d'être blanc ou noir, et c'est vrai que j'en ai ma claque des raisonnements binaires, si t'es pas si tu n'es "que" ça (de la merde quoi!)!

http://www.worldvision.ch/fr/projets/projet-de-parrainage/roumanie/

http://www.lesnouvellesderoumanie.eu/Article/les-pauvres-roumains-vivent-7-fois-moins-bien-que-les-pauvres-fran-ais/1-11-2012/

Curiosité, je vais prendre en compte votre conseil. J'ai commencé à le faire (parler en mon seul nom maintenant que le pli est pris de ne plus me faire parler au nom des autres, m'obligeant à illustrer mon raisonnement avec des textes "officiels".

Sinon, sur le fond, je ne serais pas impliqué dans le combat contre la pauvreté et quelques autres, j'aurai envie de vous dire que vous avez raison, tout cela n'a rien à voir, mais voilà je ne le peux pas.

Car là vous abordez non pas la cause, mais les conséquences d'être miséreux (ici moins que chez eux, vous comprenez ça?) ; je ne vous souhaite jamais d'atteindre leur seuil de pauvreté, ni ici ni là bas..

Je ne crois pas que le FN soit la solution à réduction de la pauvreté, ni à l'enrichissment plus rapide des français si il n'y avait pas tout ceux dont le FN ne veut plus.
Et je laisse libre chaque forumeur de voter pour qui bon lui semble. sans lui dicter aucune conduite.
le FN n'a besoin d'aucun relais pour progresser, en général ce genre de mouvement finit par devenir un credo de sortie de crise; moi je dis simplement foutaise.

A votre avis pourquoi vous renvoie-je souvent à 1933... Non je ne le fais pas par coquetterie droit de l'hommiste mais pour mettre en garde, pas pour embêter untel ou untel sur ce forum ((,,,) mais pour que le retour d'un nationalisme socialement correct d'apparence mais débridé dans sa nature profonde ne vienne emporter notre économie moderne dans un bourbier incommensurable. Ah oui car le détail qui semble vous échapper trop souvent le voici : c'est la crise qui crée le mouvement national-socialiste, il suffit d'avoir un seul leader, et les masses se déplacent comme un seul homme vers... allez je me retiens je vais dire une connerie.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14258
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Mer 25 Sep 2013, 11:18

un peu binaire ?
soit c'est socialo, écolo, coco et c'est très bien... ou c'est FN et là c'est nauséabond... pince à linge sur le tarin.

J'avais cru entrevoir d'autres possibilités...

PS : excusez moi lorsque l'on est de gauche (la bonne, pas celle à l'Elysée) on n'écrit pas FN mais FHaine mais il est vrai que je ne suis pas "gauche communiste"...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14518
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Mer 25 Sep 2013, 11:51

Et moi non plus, cela tombe bien. Et si vraiment on en est à faire de la sémantique en permanence, je mets en option le qualificatif "trinaire" ou "trinitain" pour intégrer le FN. Na!
La trinité... (santa ) reconstituée en bord de mer.
Au nom du père, de la fille et de la petite.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12381
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Mer 25 Sep 2013, 14:49

Comme nos emplois qui peuvent circuler librement de la France vers la Roumanie pour le plus grand profit des multinationales, selon Bruxelles les Rroms doivent pouvoir circuler de Roumanie vers la France...

J'imagine vraiment très bien la réaction de nombres de salariés français qui crève sans avenir à Pôle emploi parce que son emploi a été délocalisé en Roumanie et qui lit:

"En revanche, les travailleurs roumains et bulgares pourront venir travailler librement en France et dans tous les autres pays de l'UE à compter du 1er janvier 2014, avec la fin des dernières restrictions imposées en France et dans sept autres pays, dont l'Allemagne et la Belgique."

Bruxelles voudrait aider la droite et la droite extrême faire un carton aux municipales et aux européennes qu'ils ne tiendraient pas un autre discours...



AFP a écrit:
25/09/2013 à 15:29
Roms: Bruxelles menace à nouveau Paris de sanctions

La Commission européenne a une nouvelle fois menacé mercredi la France de sanctions en rappelant que les Roms, citoyens européens, ont le droit de circuler librement dans tous les Etats-membres de l'UE.

"La libre circulation comme la liberté de résider dans un autre pays sont des droits fondamentaux (...) Si ces principes inscrits dans les Traités ne sont pas respectés, la Commission utilisera tous les moyens à sa disposition" pour sanctionner ces violations, a averti le porte-parole de la Commission Olivier Bailly.

"Les Roms, comme tous les citoyens de l'UE, bénéficient de la liberté de circuler librement dans tous les Etats membres de l'UE et de résider dans un autre pays que leur pays d'origine", a-t-il rappelé.

La Commission a déploré une confusion "volontaire ou involontaire" dans les règles et principes européens faite par les responsables politiques en France. "Il y a de l'élection en l'air en France", a résumé Viviane Reding, la vice-présidente de la Commission chargée de la Justice.

Viviane Reding avait déjà été contrainte, sous la présidence de Nicolas Sarkozy il y a trois ans, d'user de la menace contre la France pour stopper les expulsions de Roms.

"Le fait que la Bulgarie et la Roumanie ne soient pas membres de Schengen n'empêche nullement leurs citoyens de circuler dans l'UE au titre des libertés fondamentales", a également souligné Olivier Bailly.

Aucune date n'a été fixée pour les adhésions car elles devront être approuvées à l'unanimité des 26 Etats membres de l'espace Schengen. Or, plusieurs pays, dont la France, bloquent.

En revanche, les travailleurs roumains et bulgares pourront venir travailler librement en France et dans tous les autres pays de l'UE à compter du 1er janvier 2014, avec la fin des dernières restrictions imposées en France et dans sept autres pays, dont l'Allemagne et la Belgique.

L'Europe compte entre 10 et 12 millions de Roms et la plupart sont des citoyens de l'UE. "La France, comme tous les autres Etats de l'UE, s'est engagée sur une stratégie nationale d'intégration des Roms", a rappelé Viviane Reding.

"L'argent européen est disponible, mais les projets d'insertion font défaut en France", a-t-elle déploré.
Source: http://actu.orange.fr/france/roms-bruxelles-menace-a-nouveau-paris-de-sanctions-afp_2580214.html
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14518
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Mer 25 Sep 2013, 15:17

et bing c'est la faute aux choux de Bruxelles, maintenant. rendeer Misère, de misère.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Mer 25 Sep 2013, 15:25

J' ai la réponse au problème : le SMIC a 150 euros, suppression de la CMU et de l' AME, punir les voleurs comme en Arabie Saoudite. Embarassed Embarassed Embarassed 
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12381
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Mer 25 Sep 2013, 15:40

mamiea a écrit:
J' ai la réponse au problème : le SMIC a 150 euros, suppression de la CMU et de l' AME, punir les voleurs comme en Arabie Saoudite. Embarassed Embarassed Embarassed 
.
Vous êtes dans l'excès quoi que...

Ceci étant avant d'ouvrir toutes grandes les frontières il aurait qu'en même un minimum d'harmonisation salariale, sociale et fiscale au sein de l'Union....

J'ajouterai pour mémoire que la Roumanie n'est pas dans la zone Euro et ne semble pas trop pressé d'y entrer:

"Le 12 mars dernier [ 2013 ] , le président Traian Basescu a déclaré devant le Parlement Roumain qu'intégrer en 2015 était "infaisable". "Mais il est essentiel pour nous d'adopter la monnaie unique dans les trois à quatre ans", ajoutait-il."
Source: http://www.bfmtv.com/economie/euro-veulent-trainent-pieds-474632.html

D'ici là, avec les avantages de l'Union sans les contraintes de l'Euro, la Roumanie va pouvoir continuer à phagocyter nos emplois...
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Mer 25 Sep 2013, 15:50

a.nonymous a écrit:

Vous êtes dans l'excès quoi que...

Ceci étant avant d'ouvrir toutes grandes les frontières il aurait qu'en même un minimum d'harmonisation salariale, sociale et fiscale au sein de l'Union....

...
Oui et OUI, je suis dans l' excès et on a bâtie une Europe brinquebalante en empilant des briques sans avoir terminé des fondations solides et stables, en montant les tuiles avant que la charpente ne soit en place.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14518
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Mer 25 Sep 2013, 16:16

bon ce n'est pas tout ça, on cause, on cause et en attendant, j'ai oublié de vous passer un communiqué officiel de la LDH

Roms, l'inquiétante récidive...Les déclarations du ministre de l’Intérieur se suivent et se ressemblent : le mode de vie des Roms est éloigné du nôtre et la majorité d’entre eux ne veut pas s’intégrer. M. Valls devrait savoir, plus que quiconque, que l’usage de tels stéréotypes ne ressort pas d’un discours de vérité mais bien d’une volonté de stigmatiser une population dont la présence ne serait pas souhaitable en France. De tels mots dans la bouche d’un ministre de la République ne sont pas acceptables. Ils le sont d’autant moins qu’ils ne satisferont même pas à l’objectif recherché, si ce n’est avoué, de préparer les prochaines échéances électorales. La LDH entend rappeler au ministre de l’Intérieur, qu’en déniant à cette population les mêmes droits qu’aux autres citoyens de l’Union européenne, il participe aux mêmes discriminations qu’ils subissent dans leurs pays d’origine. La LDH appelle le gouvernement de la République à se ressaisir et à retrouver les voies de l’universalité des droits de l’Homme.

Pas mal dit je trouve. Putain de sémantique. Ceci dit, en plus des citoyens de l'union européenne, moi je rajoute les magrhébins comme quoi, ma vision est encore moins discriminatoire. Quoique, et non je suis battu sur le fil, la LDH rappelant l'universalité des droits de l'homme.

En fait, cette universalité a bien un mot clef : le droit humain (droits de l'homme et de la femme qui doivent être partout et tout le temps égaux au regard des lois).
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2088
Date d'inscription : 10/07/2010

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Mer 25 Sep 2013, 17:14

Manuel es tu le seul à gauche à avoir une vision exacte de la situation ? Malgré les rodomontades de tes camarades tu nous rassures sur l'avenir des idéaux sociaux démocrates.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12381
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Mer 25 Sep 2013, 17:59

\"LDH a écrit:
Roms, l'inquiétante récidive...Les déclarations du ministre de l’Intérieur se suivent et se ressemblent : le mode de vie des Roms est éloigné du nôtre et la majorité d’entre eux ne veut pas s’intégrer. M. Valls devrait savoir, plus que quiconque, que l’usage de tels stéréotypes ne ressort pas d’un discours de vérité mais bien d’une volonté de stigmatiser une population dont la présence ne serait pas souhaitable en France. De tels mots dans la bouche d’un ministre de la République ne sont pas acceptables. Ils le sont d’autant moins qu’ils ne satisferont même pas à l’objectif recherché, si ce n’est avoué, de préparer les prochaines échéances électorales. La LDH entend rappeler au ministre de l’Intérieur, qu’en déniant à cette population les mêmes droits qu’aux autres citoyens de l’Union européenne, il participe aux mêmes discriminations qu’ils subissent dans leurs pays d’origine. La LDH appelle le gouvernement de la République à se ressaisir et à retrouver les voies de l’universalité des droits de l’Homme.
.
Le communiqué de la LDH inséré par Libellule pose une sacrée question....

Est-ce à dire qu'un pays membre, de l'Union  recevant des subventions de celle-ci et dans lequel nombre d'entreprises délocalisent des emplois aurait une politique discriminatoire à l'égard d'une partie de sa population ?

SI tel est le cas, est-il acceptable que l'Union continue à subventionner ce pays et que les multinationales continuent à y délocaliser des emplois ?
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Mer 25 Sep 2013, 19:11

Libellule a écrit:
En fait, cette universalité a bien un mot clef : le droit humain (droits de l'homme et de la femme qui doivent être partout et tout le temps égaux au regard des lois).
Pas mieux.

Important de le rappeler en ces temps où certains personnages haut placés mettent en cause de façon honteuse le principe même d'égalité humaine.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
a.nonymous



Messages : 12381
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Mer 25 Sep 2013, 21:38

Loïc a écrit:
Libellule a écrit:
En fait, cette universalité a bien un mot clef : le droit humain (droits de l'homme et de la femme qui doivent être partout et tout le temps égaux au regard des lois).
Pas mieux.

Important de le rappeler en ces temps où certains personnages haut placés mettent en cause de façon honteuse le principe même d'égalité humaine.
.
Le premier des droits humains c'est déjà celui de vivre dignement de son travail en étant capable de nourrir sa famille....

Je suis toujours surpris que ceux qui sont les premiers à revendiquer l'égalité entre européens ne fassent pas de l'harmonisation salariale, sociale et fiscale un de leur premier combat....

Pourquoi la gauche de la gauche n'exige-t-elle pas l'égalité des salaires,  l'égalité du temps de travail et l'égalité de l'âge de départ à la retraite entre salariés français et roumains ?

Les inégalités dans ces domaines sont pourtant criantes et uniquement au détriment de l'emploi des seuls salariés français...

Force est de constater que celui qui parle le plus de salaire minimum européen ces derniers temps est Jean-Marc Ayrault...
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3123
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Jeu 26 Sep 2013, 03:13

Libellule a écrit:
En fait, cette universalité a bien un mot clef : le droit humain (droits de l'homme et de la femme qui doivent être partout et tout le temps égaux au regard des lois).
ajout :

Citoyen(ne) ce sont des droits et des devoirs
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14518
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Jeu 26 Sep 2013, 04:42

Oui bien sûr, mais c'est mieux de le rappeler
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14518
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Ven 27 Sep 2013, 09:20

Un texte intéressant et qui permet de bien relativiser le sujet dans la continuité des échanges précédents

Le défenseur des droits a accusé ce vendredi le gouvernement de ne pas appliquer une circulaire du 26 août 2012 encadrant le démantèlement des camps de Roms. « Cette circulaire interministérielle n’est pas appliquée dans tous les cas, loin s’en faut », a déclaré Dominique Baudis en ouverture d’un colloque sur le sujet à l’Assemblée nationale. Il a ajouté avoir alerté Matignon à ce sujet cet été et n’avoir pas obtenu de réponse à l’heure actuelle.

« Il faut conjuguer les deux positions »

Alors que la polémique enfle sur le dossier Roms, plusieurs voix du gouvernement se sont fait entendre ce vendredi matin. Interrogé sur la dispute Duflot-Valls , Alain Vidalies, le ministre des Relations avec le Parlement, a ainsi jugé que « chacun joue sa partition sur une question qui est une des plus difficiles qui soient ». Il a tout de même pointé « de l’excès » dans les propos de la ministre EELV du Logement, qui a accusé jeudi le ministre de l’Intérieur d’être allé « au-delà de ce qui met en danger le pacte républicain » quand il a estimé qu’une majorité de Roms ne pouvait pas s’intégrer en France. .

« Le président de la République, le Premier ministre, ils ont une position dans cette affaire », a-t-il dit. « Cette position, ce n’est ni ce qui a été exprimé par Manuel Valls sur uniquement la partie répressive, ni ce qui a été dit par Cécile Duflot sur la partie traitement humain ». « La position du gouvernement, c’est la circulaire d’août 2012 », a-t-il poursuivi.


Selon le ministre, François Hollande devrait réagir face à ce différend public. « Il va rappeler ce qu’est la position : il n’y a pas deux positions différentes à l’intérieur du gouvernement, il n’y en a qu’une et peut-être va-t-il dire à chacun des solistes : il faut conjuguer les deux positions », l’un plus sur la sécurité, l’autre plus sur l’intégration. « Il faut tenir les deux bouts » et « ce qui est un peu regrettable, c’est qu’effectivement, il y ait des lectures, chacun dans son champ de compétences, uniquement d’une partie de la circulaire », a poursuivi Alain Vidalies.

« On peut soutenir une action et condamner un propos »

Arnaud Montebourg a lui aussi relativisé vendredi la polémique Duflot-Valls, en rappelant que « la politique du gouvernement a été fixée par le Premier ministre dans une circulaire signée par les différents protagonistes ». Sur RTL, le ministre du Redressement productif, qui avait lui-même critiqué trois jours plus tôt les propos de son collègue de l’Intérieur, a appelé cette fois à lui « rendre hommage ». « On peut soutenir une action et condamner un propos, ce sont des choses assez simples », a-t-il justifié.

« Quand on enlève la question des propos et que l’on revient sur le terrain, il y a de l’exaspération, liée à des occupations de terrain illicites, des actes de délinquance, Manuel Valls n’a pas la tâche facile », a-t-il souligné. Il y a « un cadre, qui est équilibré et qui fait fonctionner l’action du ministre de l’Intérieur, que je soutiens », a ajouté Arnaud Montebourg.
« Dès que l’on est plus de deux, on peut avoir des désaccords et malgré tout faire de grandes choses ensemble », a-t-il résumé.

De son côté, Claude Bartolone s’en est violemment pris ce vendredi à la Commission européenne, qui ne comprend pas selon lui les difficultés engendrées en France par l’ouverture des frontières aux Roms de Bulgarie et de Roumanie. La position de la commissaire européenne à la Justice, Viviane Reding, qui a vivement critiqué mercredi Manuel Valls , a irrité le président socialiste de l’Assemblée nationale. « Si vous me faites parler d’elle, je ne vais pas être agréable », a-t-il dit sur Europe 1. « Elle est tout ce qui nous amène à ne plus aimer l’Europe. L’Europe ne peut pas être l’Europe des pères ou des mères fouettards.

Au lieu de venir nous menacer, elle devrait venir sur le terrain voir ce qui ne marche pas dans les décisions prises par l’Europe. On en a ras-le-bol de ces commissaires européens, de ces Barroso et de leurs enfants, qui n’ont comme vision de l’Europe que l’Europe de la sanction », a-t-il ajouté
.


pour la source http://www.lesechos.fr/economie-politique/politique/actu/0203032375738-roms-montebourg-apporte-son-soutien-a-valls-610581.php


Dernière édition par Libellule le Ven 27 Sep 2013, 09:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12381
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Ven 27 Sep 2013, 09:23

Assez loin du barnum médiatique orchestré par les droit de l'hommistes suite aux déclarations de Manuel Vall et en marge des nombreuses déclarations de soutient que celui-ci n'arrête pas de recevoir de gauche comme de droite, la position de François Bayrou et du MoDem qui ne peut pas être qualifié d'extrémiste est intéressante:

"François Bayrou a par ailleurs réclamé que la lutte contre les trafics s’intensifie, et que soit contrôlé l’efficacité des milliards d’euros attribués par l’Union européenne à la Roumanie et la Bulgarie."

A propos des milliards d'euro distribués à la Roumanie depuis son intégration à l'Union en 2007, on peut se demander si ceux-ci n'ont pas, au lieu de servir pour les Rroms, servi à mettre en place les infrastructures nécessaires pour phagocyter nos emplois...


Les Echos a écrit:
Affrontement Duflot-Valls : « insupportable » tranche Bayrou
Par Les Echos | 27/09 | 08:48 | mis à jour à 10:09

Alors que débute l’université de rentrée du parti, François Bayrou ou Marielle de Sarnez ont réagi aux propos tenus en début de semaine par Manuel Valls sur les Roms.

Alors que démarre ce week-end l’université de rentrée du MoDem , François Bayrou a déploré vendredi matin un nouvel « affrontement interne au gouvernement », en référence à la dispute entre Cécile Duflot et Manuel Valls au sujet des Roms. Depuis mardi, la polémique enfle après les propos tenus par le ministre de l’Intérieur, qui estimait indispensable de « démanteler » progressivement les campements installés par les populations Roms et de les « reconduire à la frontière ». Des propos réitérés le mercredi, qui n’ont pas cessé de faire réagir, au sein du gouvernement mais aussi de l’opposition, jusqu’à provoquer une dispute ouverte entre la ministre du Logement et celui de l’Intérieur. Une polémique que le président du MoDem a qualifiée d’ « insupportable » pour les citoyens.

« Devoir d’ordre et de respect de la loi »

Sur France 2, François Bayrou a dénoncé « une énième mise en scène d’un affrontement interne au gouvernement », témoignage selon lui, de l’incohérence qui y règne. « A quoi un peuple de citoyens a-t-il droit ? Avoir un gouvernement cohérent, avec une seule ligne, lisible », a-t-il réclamé, rappelant par ailleurs que François Hollande avait lui même prévenu qu’il ne tolérerait plus de nouvel écart de la part de ses ministres.

Et alors que l’on demandait à l’ancien candidat à l’élection présidentielle pour qui il prenait part, il a répondu que « Manuel Valls traduit quelque chose que les Français ont en eux : un devoir d’ordre, de respect de la loi et de lisibilité de nos règles », ajoutant que « tout le monde sent [pour autant] qu’il ne faut pas cibler une population particulière en raison de son origine ». François Bayrou a par ailleurs réclamé que la lutte contre les trafics s’intensifie, et que soit contrôlé l’efficacité des milliards d’euros attribués par l’Union européenne à la Roumanie et la Bulgarie.

« Il y a des choses à dire sur les Roms »

La veille, Marielle de Sarnez appelait sur LCI à « éviter la politique des arrières-pensées » à propos des Roms, tout en invitant la Commission européenne à [b]« imposer l’intégration de ces populations » dans leurs pays d’origine. « Oui, il y a des choses à dire à propos des Roms, notamment sur l’exploitation des enfants, les vols, les rackets. Parlons-en, mais posément et tranquillement », a souhaité la vice-présidente du MoDem. Egalement euro-députée, Marielle de Sarnez a expliqué qu’elle souhaitait un investissement conséquent de la part de la Commission européenne, pour « mettre à mal la mafia ». « Tous ces enfants que nous voyons dans les rues, c’est de l’exploitation, c’est un système mafieux pour leur apprendre à voler, pour les rendre délinquants [...] Ca ne va pas dans le bon sens » a-t-elle estimé, ajoutant que des efforts devaient être faits pour « intégrer ces populations » dans leurs pays. « Pourquoi, en Roumanie, en Bulgarie, les efforts ne sont pas faits [...] Pourquoi l’argent n’y est-il pas correctement dépensé ? [...] Si les Roms s’en vont, c’est parce que là-bas ils sont plus que discriminés, ils sont traités comme des sous-hommes. [...] C’est le rôle de l’Europe que d’imposer à la Roumanie, à la Bulgarie et à la Hongrie que l’intégration se fasse en faveur de ces populations. Il y a des dizaines de milliards d’euros au budget européen pour cela. »
Source: http://www.lesechos.fr/economie-politique/politique/actu/0203032466037-le-modem-s-invite-dans-le-debat-sur-les-roms-610579.php


Dernière édition par a.nonymous le Ven 27 Sep 2013, 10:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Ven 27 Sep 2013, 10:09

Hollande est bien embêté de devoir faire la synthèse entre un ministre plus populaire que lui, donc dangereux, et une ministre qui ne cesse de critiquer son action de président.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12381
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Ven 27 Sep 2013, 11:20

Loïc a écrit:
Libellule a écrit:
En fait, cette universalité a bien un mot clef : le droit humain (droits de l'homme et de la femme qui doivent être partout et tout le temps égaux au regard des lois).
Pas mieux.

Important de le rappeler en ces temps où certains personnages haut placés mettent en cause de façon honteuse le principe même d'égalité humaine.
Pour le coup, au delà de l'indignation de quelques droit de l'hommistes patentés, toujours les mêmes il faut bien exister, la classe politique dans sa quasi totalité fait fort heureusement preuve de bon sens....


Reuters a écrit:
Claude Bartolone s'en prend violemment à l'Europe sur les Roms
ReutersReuters – il y a 3 heures

PARIS (Reuters) - Claude Bartolone s'en est violemment pris vendredi à la Commission européenne, qui ne comprend pas selon le président de l'Assemblée nationale les difficultés engendrées en France par l'ouverture des frontières aux Roms de Bulgarie et de Roumanie.

La commissaire européenne à la Justice, Viviane Reding, a vivement critiqué mercredi le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, qui a affirmé que les Roms avait vocation à retourner dans leur pays, peu d'entre eux souhaitant selon lui s'intégrer en France.

La position de la commissaire a irrité le président socialiste de l'Assemblée nationale.

"Si vous me faites parler d'elle, je ne vais pas être agréable", a dit vendredi Claude Bartolone sur Europe 1.

"Elle est tout ce qui nous amène à ne plus aimer l'Europe. L'Europe ne peut pas être l'Europe des pères ou des mères fouettards. Au lieu de venir nous menacer, elle devrait venir sur le terrain voir ce qui ne marche pas dans les décisions prises par l'Europe. On en a ras-le-bol de ces commissaires européens, de ces Barroso et de leurs enfants, qui n'ont comme vision de l'Europe que l'Europe de la sanction", a-t-il ajouté.

Dans la polémique sur les Roms qui fait rage en France, Arnaud Montebourg a pris vendredi la défense de Manuel Valls, accusé la veille par la ministre du Logement, Cécile Duflot, de mettre en danger le pacte républicain.

"Qu'est-ce qu'il se passe sur le terrain ? Une exaspération considérable, des campements illicites, des occupations sans droit ni titre, des problèmes sanitaires, des problèmes de délinquance et je voudrais dire que le ministre de l'Intérieur Manuel Valls n'a pas la tâche facile", a dit le ministre du Redressement productif sur RTL.

"Il a des élus qui lui demandent d'intervenir et il le fait. Il procède à des reconduites à la frontière qui sont légales parce qu'il y a des actes de délinquance et des problèmes de sécurité et je crois qu'il a des résultats. Il faut rendre hommage au ministre de l'Intérieur", a ajouté Arnaud Montebourg.

Cécile Duflot a appelé jeudi François Hollande à "réparer les blessures" provoquées par les propos de Manuel Valls sur les Roms qui ont déclenché un tollé au sein d'une partie de la gauche.

Elle a estimé que Manuel Valls était allé "au-delà de ce qui met en danger le pacte républicain", une position destinée peut-être à ressouder les écologistes dont le parti traverse des turbulences.

Le ministre de l'Intérieur a affirmé mardi que les Roms avaient vocation à retourner en Roumanie ou en Bulgarie, jugeant leur mode de vie en confrontation avec celui des Français. Ces propos ont mis mal à l'aise plusieurs personnalités de la majorité.

Les démantèlements de camps de Roms se sont multipliés ces dernières semaines à Lille, Lyon, La Courneuve ou Marseille, quelques mois avant l'ouverture du droit au travail pour les citoyens roumains et bulgares, le 1er janvier 2014.

Patrick Vignal, édité par Yves Clarisse
Source: http://fr.news.yahoo.com/claude-bartolone-sen-prend-violemment-%C3%A0-leurope-sur-075725528.html
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14518
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Ven 27 Sep 2013, 11:24

Ah au dernier recensement les roms ne seraient plus que 17 000, en France (autour de 400 camps, dont une bonne partie en ile de France, c'est vrai) contre quelques centaines de milliers dans les pays voisins. Dont 1/3 intégrables qui plus est avec des enfants dans nos écoles. Ils seraient donc moins nombreux qu'indiqué ici mais avec un taux d'intégration supérieur à ce que chacun imagine. Pour les amateurs de liens et de copier coller qui prennent toute la place (voir La croix).
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12381
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   Ven 27 Sep 2013, 22:27

Quasiment tous derrière Manuel Valls sur la question Rroms, c'est ce qui ressort des déclarations des politiques d'une part et d'un sondage BVA réalisé pour le Parisien....

Voilà qui marginalise, si il en était encore besoin, les quelques droit de l'hommistes qui s'agitent à contre courant contre Manuel Valls comme le font dans notre ville les amis politiques de Jean-François Voguet et Laurence Abeille...



Le Parisien a écrit:
Sondage : les Français soutiennent Valls sur les Roms

Philippe Martinat | Publié le 27.09.2013, 22h03 | Mise à jour : 22h41

En déclarant que seule une minorité de Roms souhaitait s’intégrer, Manuel Valls a déclenché une vive polémique. Et un nouvel incident gouvernemental, la ministre du Logement, Cécile Duflot, l’accusant d’être allé « au-delà de ce qui met en danger le pacte républicain ». Le sondage BVA réalisé pour « le Parisien » - « Aujourd’hui en France » et l’émission « CQFD » sur i>télé montre néanmoins que les Français sont en phase avec les propos du ministre de l’Intérieur

A une quasi-unanimité — 93 % —, les personnes interrogées estiment que les Roms s’intègrent mal dans la société française. Ce constat dépasse les clivages politiques, puisqu’il est partagé par 98 % des sympathisants de droite et 84 % de ceux de gauche. Même les électeurs des écologistes ou du Parti de gauche, qui, eux en revanche, condamnent les propos de Valls, se rangent à cette idée d’une mauvaise intégration des Roms (respectivement 76 % et 69 %). Et une majorité de Français (53 %) juge même que les Roms s’intègrent « très mal ».

Jugé assez à gauche par 72 % des électeurs de droite

Cette enquête conforte surtout Manuel Valls. Au total, 77 % des sondés approuvent la fermeté du ministre de l’Intérieur lorsqu’il assure que « l’intégration ne peut concerner que quelques familles » et qu’« il n’y a pas d’autre solution que le démantèlement des campements et les reconduites à la frontière ». Ils sont 21 % à estimer au contraire qu’il « a tort, car il ne doit pas stigmatiser une partie de la population ». Ce sont les sympathisants de droite qui applaudissent massivement le discours de Valls (94 %). Les électeurs de gauche sont aussi nettement majoritaires (55 %) à l’approuver, mais ils sont 43 % à lui donner tort, ce qui n’est pas négligeable. A l’instar de leurs dirigeants, les sympathisants écologistes et les amis de Jean-Luc Mélenchon sont ceux qui condamnent le plus clairement les déclarations du locataire de la Place Beauvau (à 60 % et 62 %).

Enfin, quand on interroge les Français sur le positionnement politique de Manuel Valls, les deux tiers (67 %) répondent qu’il est équilibré, « juste comme il faut, ni trop ni pas assez à gauche ». « Après cette polémique autour des Roms, le triomphe du ministre de l’Intérieur est total dans l’opinion, analyse Gaël Sliman, directeur général adjoint de BVA. Mais ce n’est pas parce que les Français lui donnent raison que cette polémique lui profitera personnellement, ni surtout qu’elle n’est pas fâcheuse pour l’image collective du gouvernement.»

Pour l'heure, Valls est conforté par une majorité des sympathisants de gauche (57 %), bien que 39 % de ces mêmes électeurs ne le trouvent « pas assez à gauche ». Des chiffres dont on a tendance à penser, Place Beauvau, qu’ils traduisent « la réalité du terrain ». Ce que la grande majorité des maires se gardera bien de contester à six mois des élections municipales…

LeParisien.fr
Source: http://www.leparisien.fr/politique/sondage-les-francais-soutiennent-valls-sur-les-roms-27-09-2013-3175463.php



Pour mémoire, bien qu'élue grâce aux voix socialistes et en se réclamant de la majorité présidentielle Laurence Abeille divergeait déjà de cette majorité sur la question Rroms dès le mois d'août 2012...

Laurence Abeille a écrit:
Laurence ABEILLE s’oppose au démantèlement des camps et aux déplacements forcés de populations

Mercredi, 29 août 2012 13:30

Laurence ABEILLE, Députée écologiste du Val-de-Marne, a adressé au Président du Conseil général du Val-de-Marne, Monsieur Christian Favier, un courrier dans lequel elle rappelle qu’elle « s’oppose fermement au démantèlement des camps et aux déplacements forcés de populations. Des solutions doivent être trouvées afin que les familles Roms puissent être logées et les enfants scolarisés. »

« Les premières mesures prises le 22 août dernier, lors de la réunion interministérielle consacrée à la situation des Roms, constituent un signe vers la prise en compte des besoins de cette population et l’espoir de solutions plus humanistes. »

La Députée du Val-de-Marne se « satisfait de l’annonce du Premier ministre Jean-Marc Ayrault de supprimer la taxe pour l’embauche des populations Roms. L’intégration des populations Roms doit maintenant être une priorité et l’action doit être poursuivie. »

« Cet été, la multiplication scandaleuse des démantèlements de camps et les expulsions du territoire sont passés presque inaperçus. Or, la France a déjà été condamnée en 2010 par le Conseil de l’Europe et le Comité européen des Droits sociaux pour le recours aux retours « volontaires », qualifiés d’expulsions massives, violant ainsi la Charte sociale européenne. Si la France attend une réponse européenne à la question des Roms, elle doit commencer par respecter les règles européennes en vigueur. »

Ainsi, avec l’ensemble du groupe écologiste, Laurence Abeille « condamne fermement les expulsions et réclame la mise en œuvre de solutions humaines et dignes pour ces populations. »
Source: http://www.laurence-abeille.fr/laurence-abeille-soppose-au-demantelement-des-camps-et-aux-deplacements-forces-de-populations/
Revenir en haut Aller en bas
 
On reparle des ROMS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» On reparle des ROMS
» Expulsion des Roms
» Gendarmes et Roms
» JÉRÉMY MORTREUX, MILITAIRE POIGNARDÉ À MORT PAR 4 ROMS...
» Quand les CAF aident les gitans à acheter des caravanes...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: