Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

  Nicolas Hulot, l'erreur de casting d'Emmanuel Macron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tonton christobal

avatar

Messages : 14258
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Nicolas Hulot, l'erreur de casting d'Emmanuel Macron   Jeu 27 Juil 2017, 07:00

Gil Rivière-Wekstein est fondateur de la revue Agriculture & Environnement

Nicolas Hulot, l'erreur de casting d'Emmanuel Macron

LE CERCLE/HUMEUR - Pour notre contributeur, la «sobriété heureuse», dont se réclame Nicolas Hulot est en réalité un projet de décroissance pouvant amener nos sociétés vers le déclin économique.
Imaginé comme un coup de maître par Emmanuel Macron, la nomination de Nicolas Hulot en tant que ministre de la Transition écologique et solidaire pourrait plutôt s’avérer être un choix dramatique.

Certes, l’homme a tout pour plaire : en tête du baromètre de popularité des personnalités politiques, il bénéficie d’une image d’homme indépendant et affranchi des clivages partisans et incarne le renouveau politique auquel aspirent aujourd’hui une majorité de Français.
Sauf qu’il s’agit d’une erreur de casting qui pourrait mettre en difficulté la réélection du l’hôte de l’Elysée, dont le sort dépend de sa réussite économique et sociale.
L'héritier du Club de Rome
Ministre d’Etat, le numéro trois dans l’ordre protocolaire du gouvernement a en effet transmis à Édouard Philippe sa feuille de route avec son projet de société. Nicolas Hulot « n’entend pas simplement s’occuper du sort des abeilles, de la finance verte ou de la biodiversité ; il compte faire de l’écologie une orientation globale pour l’ensemble du gouvernement », selon Yves de Kerdel.

L’éditorialiste résume parfaitement la menace que représentent Nicolas Hulot et son projet censée nous porter vers une « sobriété heureuse » : « C’est surtout voir les héritiers du Club de Rome mettre en place tout un système qui milite en faveur de la décroissance. Comme cela a déjà commencé avec moins de travail, moins d’usines, et moins de crédits bancaires en faveur de l’investissement productif ».

Lire aussi : Opinion | Nicolas Hulot, ministre de l’immobilisme ?

Le projet de société de Nicolas Hulot s’inscrit en effet dans le sillage de celui du Club de Rome, qui prônait dès le début des années 1970 un terme à la croissance économique au motif que les ressources naturelles étaient limitées. On retrouve ce thème dans son discours prononcé le 27 juin 2017 à l’occasion de l’ouverture des 3e Assises de l’économie circulaire.
« Longtemps nous avons cru que l'abondance était la norme. On découvre que la norme c'est la rareté », a-t-il déclaré. Brandissant régulièrement la menace de la « pénurie », il reste convaincu que « l'humanité devrait passer d'une économie de cow-boys à une économie de cosmonautes ».
Il s’agit ainsi pour le ministre de la Transition écologique et solidaire d’orienter l’économie exclusivement vers des secteurs certes innovants, mais faiblement consommateurs de matières premières. C’est le retour du dogme de la société post-industrielle à la mode dans les années 1990.

Erreurs politiques et choix hasardeux


La suite : https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-172079-opinion-nicolas-hulot-lerreur-de-casting-demmanuel-macron-2103883.php
Revenir en haut Aller en bas
 
Nicolas Hulot, l'erreur de casting d'Emmanuel Macron
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'école nature de Nicolas Hulot au Parc de Branféré
» En marche ! avec Emmanuel Macron
» QG de campagne d'Emmanuel Macron
» Présidentielle 2017 : le programme d'Emmanuel Macron
» Emmanuel Macron

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: