Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Jean-François Kahn : « Les politiques ne sont pas seuls responsables de la débâcle de la gauche »

Aller en bas 
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 14819
Date d'inscription : 30/05/2011

Jean-François Kahn : « Les politiques ne sont pas seuls responsables de la débâcle de la gauche » Empty
MessageSujet: Jean-François Kahn : « Les politiques ne sont pas seuls responsables de la débâcle de la gauche »   Jean-François Kahn : « Les politiques ne sont pas seuls responsables de la débâcle de la gauche » EmptyMar 22 Aoû 2017, 02:17

Citation :
Jean-François Kahn : « Les politiques ne sont pas seuls responsables de la débâcle de la gauche »

Dans une tribune au « Monde », le journaliste estime que médias et intellectuels, en maniant une vindicte bien-pensante, ont ouvert en retour la voie à l’intolérance et aux extrémismes.

LE MONDE | 07.08.2017 • Mis à jour le 07.08.2017 à 11h38 | Par Jean-François Kahn (Journaliste et essayiste)

TRIBUNE. Est-ce que cela s’est vraiment passé ? On pourrait presque en douter tant l’événement, pourtant inouï, a été comme dissous. Quoi ? La quasi-disparition de la gauche française dite « de gouvernement ». La marginalisation de la gauche prise au sens le plus large – écologistes et centre gauche compris : 27 % des suffrages aux législatives. Jamais, dans l’histoire de la République, elle n’avait été réduite à une portion aussi congrue. La social-démocratie, elle, est passée en cinq ans de 35 % à 7 %. Effondrement sans précédent.

Très logiquement, les vaincus décimés, humiliés, seront interpellés, invités à s’interroger sur les raisons d’une telle débâcle. Des erreurs seront pointées, des responsables désignés, les oreilles de François Hollande tinteront. Intellectuels et médiateurs de gauche ne manqueront pas d’instruire d’implacables procès. Mais, si les gauches ont fait à ce point naufrage, peut-on, doit-on, exonérer les intellectuels et les médiateurs de toute responsabilité ? Sauf à ne se reconnaître strictement aucun poids, feront-ils l’économie de l’introspection autocritique qu’ils exigent fort justement de ceux qu’ils ont nécessairement influencés. (Un certain nombre d’intellectuels n’ont-ils pas joué un rôle de premier plan dans la campagne de Benoît Hamon ?)


La droite coupée de sa fraction humaniste

Croit-on que si la droite s’est laissée étouffer par suite de son autoenfermement identitaire et de sa régression réactionnaire, les intellectuels de droite n’y furent pour rien ? La presse de droite n’a-t-elle pas largement contribué à la radicalisation excluante qui a coupé la droite de sa fraction humaniste et modérée ?

La question est : pourquoi la gauche (tout particulièrement sa fraction sociale-démocrate) a-t-elle vu son électorat la fuir aussi massivement, un pan vers le Front national, un autre vers un néocentrisme ? Qu’est-ce qui l’a coupée à ce point, d’un côté, des classes moyennes, de l’autre, des classes populaires ? Chacun, à gauche, devrait se poser cette question, à tous les niveaux, et en premier lieu ceux qui, pour le meilleur mais aussi pour le pire, ont largement contribué à son évolution au cours des dernières décennies.
---/---


Dernière édition par a.nonymous le Mar 22 Aoû 2017, 02:26, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14819
Date d'inscription : 30/05/2011

Jean-François Kahn : « Les politiques ne sont pas seuls responsables de la débâcle de la gauche » Empty
MessageSujet: Re: Jean-François Kahn : « Les politiques ne sont pas seuls responsables de la débâcle de la gauche »   Jean-François Kahn : « Les politiques ne sont pas seuls responsables de la débâcle de la gauche » EmptyMar 22 Aoû 2017, 02:20

Citation :
---/---
« Ces vindicatives intolérances ont fini par désertifier un espace – la gauche. Triomphe de l’interdit ! »

Oui, une tendance à l’inquisition permanente, à la traque obsessionnelle des supposées déviances, à la criminalisation du non-conforme, à l’excommunication à jets continus des hérétiques (dont beaucoup, à gauche, ont fait les frais), à la chasse au moindre propos déclaré inadéquat ou inapproprié, à la moindre expression ne dégageant pas l’odeur qui sied, la mise en fiches, ou en listes, des mal-pensances, le déchaînement (à l’occasion) de véritables milices de la pensée, la convocation à tout propos de tribunaux idéologiques devant lesquels tout le monde, y compris ceux qui croyaient avoir montré patte rose ou rouge, pouvait être sommé de comparaître, oui, toutes ces vindicatives intolérances ont fini par désertifier un espace – la gauche – dont il ne convenait plus que d’en être chassé. Triomphe de l’interdit !


Violence accusatoire

Oui, la conflictualisation du moindre débat, la tendance à porter la moindre controverse à l’incandescence, la normalisation de la violence accusatoire, la banalisation de toutes les radicalités verbales, dévergondages polémiques et hystéries groupusculaires ont rendu acceptables, en retour, à la fois les plus indignes excès réactionnaires et les plus insipides platitudes conformistes.

Quand on rejette systématiquement l’autre chez l’ennemi, comment s’étonner qu’il finisse par se conduire effectivement en ennemi ? Quand on ne cesse de formuler des exclusions, doit-on être surpris que tant, parmi ceux qui accompagnèrent vos combats, en arrivent à s’en exclure eux-mêmes ? Quand, à la moindre incartade, on rejette la différence et la contradiction dans le camp du mal, comment, ensuite, diaboliser efficacement le vrai camp du mal – devenu le camp des autres – aux yeux de ceux qu’on y a précipités ?

Oui, on a abandonné des « souffrants » à la pire démagogie audible et lisible à force de se hausser du col en faisant preuve de ce mépris des autres qui consistait à n’être lisible et audible que pour le petit cercle fermé des siens. Oui, la prégnance, malgré toutes les mises en garde, des dénis de réalité – le mal n’était jamais la chose mais sa désignation  –, a offert sur un plateau aux populistes durs ou soft des millions d’électeurs en situation d’opposer des constats vécus à la logomachie autoprotectrice d’idéologues censeurs de cette réalité-là.

En cause ici les qualifications, ou plutôt les disqualifications, systématiquement délégitimantes, utilisées pour occulter les problèmes dérangeants : ainsi toute aspiration à la sécurité devenant « dérive sécuritaire » et toute velléité de régulation des flux migratoires assimilée à un « enfermement autarcique » (ou un élu fidèle à ses promesses électorales transformé en « frondeur »).
---/---


Dernière édition par a.nonymous le Mar 22 Aoû 2017, 02:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14819
Date d'inscription : 30/05/2011

Jean-François Kahn : « Les politiques ne sont pas seuls responsables de la débâcle de la gauche » Empty
MessageSujet: Re: Jean-François Kahn : « Les politiques ne sont pas seuls responsables de la débâcle de la gauche »   Jean-François Kahn : « Les politiques ne sont pas seuls responsables de la débâcle de la gauche » EmptyMar 22 Aoû 2017, 02:22

Citation :
---/---
L’instrumentalisation du Front national dont on a fait, a contrario, un arbitre des élégances, ajouté à ce formidable service qu’on lui a rendu en faisant un usage quasi névrotique du concept banalisant de « populisme ». La multiplication des nouveaux tabous alors qu’on élargissait le champ des permissivités.


Manichéisme de plomb

Croit-on qu’on a formé des citoyens à la complexité en les habituant, en matière de politique internationale, au risque d’un « néoconservatisme » de gauche, au même manichéisme de plomb que celui dont se repaissent les profiteurs hexagonaux du simplisme le plus binaire : du genre patriotes contre mondialistes ? La tragédie de ces réfugiés migrants qui, fuyant leur terre en feu, sont engloutis par la mer, qui devient leur tombeau, nous horrifie.
Mais, quitte à tout remettre sur la table, ne serait-il pas temps de passer au crible de l’autocritique les applaudissements enthousiastes qui accompagnèrent l’intervention militaire en Libye ? D’interroger le fait qu’on ne cessa, pendant la guerre civile algérienne, d’affirmer que ça n’était pas des islamistes radicaux, précurseurs de Daech [acronyme arabe pour Etat islamique], qui tuaient. De réévaluer la façon dont, pendant tout un temps, on refusa jusqu’à l’aveuglement d’appréhender l’emprise djihadiste extrémiste sur la légitime rébellion syrienne.
Autant de causes majeures du drame qui nous bouleverse.

On peut se voiler la face. Refuser toute introspection. Continuer, comme avant, les mêmes mots, les mêmes méthodes, les mêmes exclusives, les mêmes dénis, les mêmes excommunications, les mêmes dénégations. Mais, dans ce cas, quand viendra le temps des inévitables désillusions, c’est l’alliance d’une droite identitaire radicalisée et d’un Front national « dégauchisé » qui tirera les marrons du feu, ou plutôt de l’incendie. Et c’est l’irresponsabilité d’une fraction de la gauche radicale, convaincue que la victoire des durs d’en face serait sa chance, qui risque de favoriser l’accès au pouvoir de ces forces-là.
Source: http://lemonde.fr/idees/article/2017/08/07/jean-francois-kahn-les-politiques-ne-sont-pas-seuls-responsables-de-la-debacle-de-la-gauche_5169514_3232.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18864
Date d'inscription : 06/07/2010

Jean-François Kahn : « Les politiques ne sont pas seuls responsables de la débâcle de la gauche » Empty
MessageSujet: Re: Jean-François Kahn : « Les politiques ne sont pas seuls responsables de la débâcle de la gauche »   Jean-François Kahn : « Les politiques ne sont pas seuls responsables de la débâcle de la gauche » EmptyMar 22 Aoû 2017, 05:19

Être objectif et clairvoyant le tout en mettant de coté la cecité volontaire doctrinaire... programme intéressant mais non envisageable pour raison d'incompatibilité politicarde.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14819
Date d'inscription : 30/05/2011

Jean-François Kahn : « Les politiques ne sont pas seuls responsables de la débâcle de la gauche » Empty
MessageSujet: Re: Jean-François Kahn : « Les politiques ne sont pas seuls responsables de la débâcle de la gauche »   Jean-François Kahn : « Les politiques ne sont pas seuls responsables de la débâcle de la gauche » EmptyMar 22 Aoû 2017, 12:40

tonton christobal a écrit:
Être objectif et clairvoyant le tout en mettant de coté la cecité volontaire doctrinaire... programme intéressant mais non envisageable pour raison d'incompatibilité politicarde.


Plutôt que de parler d''incompatibilité politicarde certains ont longtemps parlé de "marqueurs"...

Les questions de sécurité et d'immigration étaient pour les militants de gauche des "marqueurs" de la droite et de l'extrême droite et elles ne pouvaient donc pas être abordées par la gauche.... Sauf que les électeurs traditionnels de la gauche habitent souvent dans des quartiers où ces questions de sécurité et d'immigration sont de vraies questions...

Il faut reconnaitre à Manuel Valls le fait d'avoir fait bougé les lignes....
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18864
Date d'inscription : 06/07/2010

Jean-François Kahn : « Les politiques ne sont pas seuls responsables de la débâcle de la gauche » Empty
MessageSujet: Re: Jean-François Kahn : « Les politiques ne sont pas seuls responsables de la débâcle de la gauche »   Jean-François Kahn : « Les politiques ne sont pas seuls responsables de la débâcle de la gauche » EmptyMar 22 Aoû 2017, 16:06

a.nonymous a écrit:



Plutôt que de parler d''incompatibilité politicarde certains ont longtemps parlé de "marqueurs"...

Les questions de sécurité et d'immigration étaient pour les militants de gauche des "marqueurs" de la droite et de l'extrême droite et elles ne pouvaient donc pas être abordées par la gauche....  Sauf que les électeurs traditionnels de la gauche habitent souvent dans des quartiers où ces questions de sécurité et d'immigration sont de vraies questions...

Il faut reconnaitre à Manuel Valls le fait d'avoir fait bougé les lignes....

A toutes fins utiles je précise que mon vocabulaire me convient et que je refuse le pré parlé officiel ou se voulant tel tout comme le pré pensé... qui devient maintenant contraignant.
Pour ce qu'il en est de Valls pas de probléme il va se recaser ! Sous peu il sera ministre de l'intérieur tant celui qui est en place  atteint son niveau d'incompétence.
Entendre collomb expliquer qu'avec le dispositif français l'affaire de Barcelone aurait été impossible c'est fort... quel était le dispositif niçois ?
Les renforts déplacés pour la bouffe privée de flanbi à Avignon... et il ramène sa science... un peu de pudeur!

Comme disait un de mes collégues pour les bonnes places les tordus se battent et au bout du compte ils se retrouvent pour le partage. Macron recase les socialistes et rien ne changera.

La preuve manu qui devait couler bénéficie de sa placarde de député.
Manu le toréador était sauf erreur de ma part celui qui proclamait qu'il n'y avait pas lieu de faire de différence entre migrants, mélangeant les réfugiés politiques, les gens venus pour des raisons économiques, personne n'osant évoquer les terroristes ou dénoncer l'incohérence des infos avec la réalité en ce qui concerne la nature des arrivants...

Je ne sais pas si les lignes bougent ont bougé ou vont bouger... sur le terrain lorsque ça va bouger les blablateurs vont paniquer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Jean-François Kahn : « Les politiques ne sont pas seuls responsables de la débâcle de la gauche » Empty
MessageSujet: Re: Jean-François Kahn : « Les politiques ne sont pas seuls responsables de la débâcle de la gauche »   Jean-François Kahn : « Les politiques ne sont pas seuls responsables de la débâcle de la gauche » Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean-François Kahn : « Les politiques ne sont pas seuls responsables de la débâcle de la gauche »
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: