Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Macron roi du bowling

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
coufsur



Messages : 166
Date d'inscription : 23/12/2014

MessageSujet: Macron roi du bowling   Jeu 24 Aoû 2017, 07:48

Il se prend la tête avec la chef des armées françaises et celui-ci fini par donner sa démission. Les électeurs de droite apprécient peu.
Il met une peau de banane sous les pieds de Bayrou une fois qu'il est sûr d'avoir la majorité à l'assemblée (plus besoin des centristes). Les centristes apprécient peu.
Il décide de baisser les APL. Les électeurs de gauche apprécient peu.
Pour résumer, ce génie a réussi à faire un strike auprès des électeurs de gauche, du centre, de droite, et tout çà en 2 mois.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13865
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Macron roi du bowling   Lun 11 Sep 2017, 15:53

Notre président vu par un psy italien :

https://www.youtube.com/watch?v=NNDgsw39m9s

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13865
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Macron roi du bowling   Lun 11 Sep 2017, 15:57

Notre président intéresse aussi les Américains :

Une tribune publiée vendredi 8 septembre, dans le prestigieux "New York Times", étrille les premiers mois de la présidence Macron. Sous une plume acide, Chris Bickerton, professeur qui enseigne la politique européenne à l'université anglaise de Cambridge, attribue la chute de popularité du président au "macronisme" : cette manie du chef de l'Etat de concentrer sa politique autour de sa petite personne.
Une critique qui contraste sévèrement avec l'enthousiasme dont faisait preuve la presse internationale, le 9 mai dernier, lors de la victoire de l'ancien banquier au second tour de la présidentielle, face à Marine Le Pen. Au lendemain de son élection, ce même "New York Times" y voyait notamment "un nouvel espoir pour l'Europe".
Quatre mois plus tard, force est de constater que l'optimisme n'est plus au rendez-vous. Emmanuel Macron a bien œuvré "pour une meilleure image de la France dans le monde", reconnaît toutefois Chris Bickerton. Selon lui, le président bénéficie toujours d'une certaine aura à l'étranger, notamment parce qu'il a redonné un coup de jeune à la diplomatie française "en tenant tête à Donald Trump et à Vladimir Poutine".
"Une politique centrée sur sa personne"
Pour autant, "en France, c'est une autre histoire", souligne-t-il dans sa tribune au titre volontiers provocateur ("Emmanuel Macron sera encore un autre président français raté"). Tentant d'analyser la chute de popularité inédite du chef de l'État, l'universitaire explique d'abord qu'"il a remporté le scrutin parce qu'il était le candidat le moins mauvais". Mais surtout, "la popularité de M. Macron souffre de quelque chose de plus fondamental : le macronisme".
"Tout le projet politique du président français s'est concentré sur sa propre personne, regrette-t-il. Une grande partie de son attrait provient de sa jeunesse, de son dynamisme, de son allure et de ses qualités oratoires"
Et de poursuivre, toujours plus acerbe :
"Cette approche hyper-personnalisée a toujours présenté le risque qu'une fois le charme rompu, il ne reste plus rien, ce qui est exactement en train de se produire"
Le chercheur évoque au passage l'épisode du Congrès de Versailles et son impact sur les Français, "irrités par ses accents monarchiques".
Congrès de Versailles : "Macron tente de resacraliser la fonction présidentielle"
"Une attitude arrogante"
"Son attitude arrogante à l'égard du pouvoir a détruit l'image anti-establishment qu'Emmanuel Macron a cultivée durant sa campagne", estime-t-il également. Outre son image et son style, Chris Bickerton s'attaque également au projet politique de l'ancien banquier dont il estime que "le vide" est en train de se révéler au grand jour.

La suite : http://actualites.nouvelobs.com/politique/20170909.OBS4439/une-attitude-arrogante-un-president-rate-une-tribune-du-new-york-times-accable-macron.html?cm_mmc=Acqui_MNR-_-NO-_-WelcomeMedia-_-edito&from=wm#xtor=EREC-10-[WM]-20170910
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13865
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Macron roi du bowling   Mar 12 Sep 2017, 02:06

Perché sur son nuage, en haut de l’Olympe, Jupiter regardait la populace française avec mépris et condescendance !

– Avant-avant-hier, c’étaient les ouvrières de l’abattoir de Gad que Macron traitait d‘illettrées …

– Avant-hier, ce sont les gens du Nord qualifiés d’alcooliques …

– Hier, des jeunes de banlieue n’avaient qu’à travailler pour s’acheter un costume …

– Mais aujourd’hui, Macron sort l’arme d’humiliation massive puisque que tous les opposants à la réforme du code du travail – près de la moitié des Français – sont à classer, selon Macron, parmi les fainéants, les cyniques ou les extrêmes !

Vous avez dit arrogance ?

La presse ne critique que très mollement cette dernière sortie du président alors que lorsque Nicolas Sarkozy avait parlé de nettoyer au Kärcher les délinquants qui empoisonnaient la vie des habitants de la dalle d’Argenteuil, on le lui avait reprocher pendant tout le reste de son quinquennat.

Oui, Jupiter m’énerve …
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 2977
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Macron roi du bowling   Mar 12 Sep 2017, 05:46

Analphabètes. Illettrés. Lettrés. Et les autres... Une question de définition !
analphabète : "qui n'a pas appris à lire et à écrire"
illettré : "qui n'est pas lettré"
lettré : cultivé, érudit, savant.

L'illettré (et non analphabète) est capable de lire un texte, mais son vocabulaire est limité aux mots simples et concrets.
(note - je transmets, c'est tout : une inégalité culturelle importante, qui impacte la réussite à l'école, est la richesse du vocabulaire acquis selon les milieux d'origine des enfants, surtout dans les notions abstraites)
Dans la catégorie "lettré", hormis les professeurs agrégés de lettres, ou d'université (agés) et tous les grands écrivains français (morts) les effectifs restent limités  Embarassed
Mais alors, qui sommes-nous ? Alors, il faut quitter le monde binaire

Combien de (dizaines de) milliers de mots faut-il connaitre, pour passer de la catégorie mi-mi (mi lettré, mi illettré) à la catégorie demi (lettré) ou mieux ?
En fait, la question à poser (à E. Macron ou autre) pourrait être : où situer la fin de l'illettrisme ? En nombre de mots et de règles de grammaire maitrisées
Certains considèrent qu'avec pas plus de 2000 mots français, on peut communiquer autant qu'en "anglais basic" (intercontinental)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Français_fondamental
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13865
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Macron roi du bowling   Mar 12 Sep 2017, 06:46

pour ce qui concerne la dégénérescence de la langue... pas de problème nous ne sommes pas isolés.
Doit on s'en consoler ? c'est une autre affaire.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Globish

Le globish (mot-valise combinant global, « planétaire », et English, « anglais ») est une version simplifiée de l'anglais n'utilisant que les mots et les expressions les plus communs de cette langue. C'est le jargon utilisé par des locuteurs de diverses autres langues quand ils veulent communiquer en anglais.
Parfois appelée aussi broken English (« anglais hésitant », « mauvais anglais ») ou « anglais d'aéroport », cette langue n'a rien de formalisé, elle se construit spontanément par la pratique. Il est donc difficile de déterminer si tel ou tel exemple d'anglais est du globish ou non.
Le globish est une version appauvrie de l'anglais. Il s'emploie de plus en plus comme outil d'inter-compréhension dans la communication internationale de base, du fait des besoins de communication nés de la mondialisation. Cette expansion fait craindre à certains une menace pour la diversité culturelle ainsi que pour la pureté de la langue anglaise. On lui reproche aussi d'être limité.
Un débat existe pour savoir si le globish est plus efficace pour faciliter la communication entre personnes de langue maternelle différente qu'une langue construite telle que l'espéranto1,2,3,4,5.
L'anglais appauvri a une fréquence d'usage et un nombre de locuteurs beaucoup plus importants que l'espéranto, notamment dans les milieux professionnels6.

POur tout savoir utiliser le lien... ci dessus.

Ce qui en aucun cas ne traite le problème macron...
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 2977
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Macron roi du bowling   Mar 12 Sep 2017, 07:23

Concernant Macron, les reproches augmentent en nombre. Mais parmi ceux contestables, il y a l'utilisation des mots "fainéants", "cyniques", "extrêmes", qu'il a en effet prononcés. Qui visaient-ils ? ses opposants en général, affirment des opposants. Reprenons le texte :

« Alors oui, je vous le dis. Des choses qui paraissent terriblement infaisables : réformer le droit du travail, transformer la formation des chômeurs, réformer le marché du logement, les transports, tout ce qui a fait hésiter, bégayer l'histoire en France depuis tant de décennies, nous allons le faire. Sans brutalité, avec calme, avec explications, avec sens.
( )
Je serai d'une détermination absolue et je ne cèderai rien ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes. Et je vous demande d'avoir, chaque jour, la même détermination. Ne cédez rien ni aux égoïstes, ni aux pessimistes, ni aux extrêmes. Vous êtes une part d'Europe ici, une part d'Europe redoublée. »

Macron vise d'abord ceux qui, au pouvoir, n'ont rien fait ("fainéants" : fait néant, ne fait rien ; car tant de choses leur "paraissaient infaisables") et ceux qui, dans l'opposition, misent sur les malheurs du peuple et la propagande pour arriver au pouvoir (les cyniques, les extrêmes)
Alors oui, il vise surement Mélenchon, le Pen, Wauquiez et pas mal d'autres. Pour ce qu'ils disent, ce qu'ils font ou n'ont pas fait.

Bien entendu, Macron veut être jugé sur ses actes. Ses discours me paraissent vouloir tracer un chemin. Convaincant, pas convaincant ? A chacun son idée là-dessus, et son anticipation des effets (à venir) des réformes en cours. Mais l'évaluation des effets sera pertinente quand les faits (l"effet) ... seront là. Pas dans 3 jours, à moyen terme - 2 à 3 ans ?
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 2977
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Macron roi du bowling   Mar 12 Sep 2017, 07:49

Un livre dense pour aiguiser la réflexion : "Changer de modèle" (P. Aghion, G. Cette, E. Cohen) Odile Jacob.

Dans l'intro (à lire en entier), extrait :
"Comment réformer quand il n'y a consensus ni sur le diagnostic, ni sur les solutions désirables, ni sur les outils mobilisables ? ( )
Changer les mentalités et les modes de pensée prend du temps, alors qu'il y a urgence à réformer l’État et l'organisation de notre économie. Là réside le dilemme de l'action publique : les mentalités ne changent que sur la longue durée alors qu'il y a urgence à agir."

Et réformer pour un meilleur avenir à moyen terme pose de redoutables "contraintes politiques : il n'y a tout simplement pas de majorité pour des réformes qui multiplient les perdants à court terme"...
Rassurez-vous, suivent 250 pages pour montrer "pourquoi et comment il faut changer nos modes de pensée pour changer de modèle économique et institutionnel.".
Bref, il faut changer, comme Macron ? Autrement ? Confronter les propositions, celles-ci ou d'autres, c'est là l'intérêt de débattre.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13865
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Macron roi du bowling   Mar 12 Sep 2017, 07:51

Lorsqu'un président fait de multiples erreurs de communication et que ce sont les Français qui visiblement ne semblent pas le comprendre lorsqu'il s'exprime peut être serait il urgent que le génie revoie son vocabulaire et sa manière de s'exprimer.

POur ce qu'il en est de son action à moins que là aussi nous soyons dans la difficulté de compréhension doit on penser qu'il a bien cadré ce que la "populace" qu'il méprise attend de lui ?

Il semble aussi que malencontreusement il commence à souffrir à l'étranger d'un sentiment de réserve qui contraste avec la bienveillance de mise d'il y a quelques mois.

Comme le disait une paysanne de ma connaissance, il y a des gens qui "ne gagnent pas à être connus". macron illustre à merveille la formule tant il déçoit avec le temps.

NB : ayant il y a bien longtemps suivi son cursus et informé par des amis je ne fais pas partie des déçus. En revanche je me compte parmi ceux qui un peu informés attendaient sans surprise ce qui arrive.
L'individu n'ayant pas de limite à son égo et à ses ambitions sans négliger ses capacités manœuvrières et l'imbécilité de ceux qui pour quelques prébendes vont le rallier nous ne sommes pas au bout de nos ennuis.
Revenir en haut Aller en bas
 
Macron roi du bowling
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bowling....
» En marche ! avec Emmanuel Macron
» Présidentielle 2017 : le programme d'Emmanuel Macron
» Présentation du programme - Emmanuel MACRON
» QG de campagne d'Emmanuel Macron

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: