Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Mer 30 Aoû 2017, 07:00

Rappel du premier message :

Acte 1

Le « Pire que le pire scénario », titrait le Washington Post dès dimanche matin. Et ce n’était pas qu’une enflure médiatique.

On nous parle de catastrophe naturelle là ou l'on devrait plutôt parler de désastre catastrophique lié à l'activite humaine.

Reprenons le fil de l'histoire...

À propos des restrictions des ouvertures de nouvelles  plateformes off shore pétrolières du golfe du Mexique et de la zone arctique par Obama, Trump écrivait Voici quelques mois :

"Cela prive potentiellement notre pays de milliers d'emplois et de milliards de dollars de richesse" sans mentionner à aucun moment les enjeux environnementaux ou climatiques liés à cette exploitation.

L'objectif du décret levant ces restrictions était "de permettre un développement responsable des zones offshore qui fera rentrer de l'argent dans les caisses de l'Etat et créera des emplois pour nos travailleurs", (sic).

On parle aujourd'hui d'un coût de reconstruction de 30 à 130 milliards de dollars. Vive les climatosceptiques!!!

Ignorée par eux la loi de 1953 (Outer Continental Shelf Lands Act) qui donnait aux présidents le pouvoir de protéger les eaux fédérales de toute exploitation d'hydrocarbures et avait déjà été utilisée par plusieurs de ses prédécesseurs, dont Dwight Eisenhower, Bill Clinton et Barack Obama.

En Californie, État progressiste qui s'opposait aux politiques de l'administration Trump sur de nombreux sujets dont l'environnement, une motion avait aussitôt adoptée dans le comté de Los Angeles pour faire barrage au décret de Trump en ces termes .

"Le décret du président menace nos plages, nos ports et canaux, nous devons nous élever pour protéger notre environnement en combattant cette mesure destructrice et dangereuse", (Mike Bonin, membre du conseil de la vaste agglomération).

Il avait présenté la motion en urgence évoquant les marées noires de Santa Barbara en 1969 et de Deepwater Horizon dans le Golfe du Mexique en 2010 entre autres.


Dernière édition par Libellule le Mer 30 Aoû 2017, 18:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
tonton christobal



Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Mer 13 Sep 2017, 03:25

Le débarquement du 6 juin 44 et le pont aérien pour contrer le blocus de Berlin par les communistes sont des broutilles !

Surtout on ne rigole pas !

Pourquoi un blog de droite serait il opposé à un président ni de gauche ni de droite ayant des ministres de droite ?

On repart dans l'absurde : la crédibilité de l'info dépend de qui la donne...

Le gouvernement et le président ne peuvent pas mentir !

Nb faire appel à la dignité lorsque l'on insulte les Français ça passe mal.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Mer 13 Sep 2017, 04:50

On revient au basique. Pour qu'un débat se tienne il faut de préférence que des avis différents s'expriment. Identifier les sources est simplement normal. Les uns flinguent à vue. Les autres moins. On peut aussi le noter.

Les centaines de réfugiés récents dans de nombreux états sont confrontés aux mêmes difficultés après Harvey et Irma.

Pour José il faut encore attendre les conséquences da trajectoire n'étant pas stabilisée.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 2969
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Mer 13 Sep 2017, 05:18

"Ce que nous avons mis en place depuis le début de la crise, c’est l’un des plus grands ponts aériens depuis le début de la Deuxième guerre mondiale". Ou depuis sa fin, ce serait déjà bien.
Après "Ich bin ein Berliner", "Ik ben een Sint Maartener" ou "je suis un Saint Martinois ?
Mais s'il le dit, on va encore l'accuser d'être milliardaire ou d'avoir la grosse tête ...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Mer 13 Sep 2017, 08:40

Salamandre a écrit:
"Ce que nous avons mis en place depuis le début de la crise, c’est l’un des plus grands ponts aériens depuis le début de la Deuxième guerre mondiale". Ou depuis sa fin, ce serait déjà bien.
Après "Ich bin ein Berliner",  "Ik ben een Sint Maartener" ou "je suis un Saint Martinois ?
Mais s'il le dit, on va encore l'accuser d'être milliardaire ou d'avoir la grosse tête ...

milliardaire certainement pas son fric a disparu de sa déclaration de fortune... (en 3 ans tout paumé inquiétant de lui confier la gestion de la boutique France) pour la grosse tête... passons.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Mer 13 Sep 2017, 22:15

Un ouragan qui naît dans la nurserie de l’Afrique de l’Ouest, qui suit les flux d’est qui circulent en Atlantique nord au-dessus de l’équateur, passe au-dessus des Caraïbes, atteint les côtes américaines, remonte vers le nord, se fait happer par les vents d’ouest qui soufflent sous nos latitudes, traverse l’Atlantique dans l’autre sens et déboule chez nous sous la forme d’une dangereuse dépression à centre chaud (comme les tempêtes subtropicales)...

Cette possibilité avait simplement été évoquée avec Irma, la semaine dernière. Elle pourrait bien se réaliser avec l’ouragan Jose dans les jours qui viennent.

We are small humans, nature is great again.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Mer 13 Sep 2017, 23:11

On peut aussi rappeler que la route de ces ouragans n' est pas facile à prévoir (voir le cas de José prévu pour toucher saint martin) ni même son intensité, d' où la difficulté de prévention.
Quand à envoyer des secours durant ces phénomènes cela relève du phantasme, comment faire poser un avion? comment faire accoster un bateau (si toute fois il n' a pas coulé avant?
Positionner avant l' ouragan pour que le matériel soit détruit, les personnels pouvant être victimes des éléments!
Quand a avoir des bâtiment de type Mistral en attente dans ces régions pourquoi pas? Le problème c' est que nous n' avons que 3 bâtiments de ce type et qu' il faudrait aussi en avoir dans l' océan indien et dans les îles de Polynésie (là il en faudrait au minimum 3) en a-t-on les moyens, n' est ce pas exagéré?
Ne pas oublier non plus que l' armement de tel navire demande au minimum 5 jours et qu'il faut savoir les besoins réels de la mission (inutile d' envoyer des radiateurs aux Antilles ou des congélateurs à Dumont-d'Urville).

un article de météo France :
http://www.meteofrance.fr/actualites/53850124-ouragans-irma-et-jose-1er-bilan
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Mer 13 Sep 2017, 23:58

de l'actuel et non revu et corrigé par la presse d'état émanant d'un de mes anciens collaborateurs... de l'époque révolue ou je travaillais.
C'est un message personnel destiné aux amis et collègues qui s'inquiétaient soucieux de la situation... donc non crédible ! pas oblitéré macron compatible !

------------------------------

Salut les amis,
J'ai mon fils cadet qui  est installé avec sa famille  à l'ile St Martin et ce, depuis une quinzaine d'années.

J'ai pu avoir quelques nouvelles avec beaucoup de difficultés il y a trois jours.,  

Je peux vous dire que c'est la chienlit, il a pratiquement tout perdu,  sa maison est détruite malgré les normes anti cycloniques, heureusement qu'il  est assuré.

Trois choses à retenir pour faire court:

1/ il y a une désinformation totale orchestrée par le pouvoir...

2/ la sécurité vient tout juste d'être réactivée après 7 jours de guerre civile.

3/ L' Etat comme les pouvoirs publics locaux ont été inexistants durant cette période...Tous les blancs se sont  réunis et auto protégés grâce à l'armement qu'ils avaient ( licence de tir)

Hier le Président est arrivé sur l'île avec un second avion bourré de journalistes...

Il semblerait que la situation commence à se débloquer au niveau des ressources vitales. (eau, nourriture)...

Pour l'heure ma belle fille a été évacuée avec mes deux petites filles 9 et 7 ans sur la Guadeloupe.

Mon fils est resté sur place pour protéger ses biens et commencer les démarches d'indemnisation en liaison avec ma fille qui est sur...
Voilà les amis  en  quelques mots,  résumé un beau "merdier"... et une belle peur...

Bien amicalement à vous.

--------------------------

J'ai supprimé les mentions personnelles privées ainsi que la signature...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Jeu 14 Sep 2017, 00:56

Salamandre a écrit:
"Ce que nous avons mis en place depuis le début de la crise, c’est l’un des plus grands ponts aériens depuis le début de la Deuxième guerre mondiale". Ou depuis sa fin, ce serait déjà bien.
Après "Ich bin ein Berliner",  "Ik ben een Sint Maartener" ou "je suis un Saint Martinois ?
Mais s'il le dit, on va encore l'accuser d'être milliardaire ou d'avoir la grosse tête ...

de ma source d'information personnelle non officielle il ressort que le pont aérien a bien fonctionné pour macron et surtout pour la presse... en charge de l'accompagner.

Il semblerait (le pont) avoir été moins performant les jours précédents pour ravitailler la population.

Dans le même ordre d'idées les Hollandais qui partagent l'ile avec la France semblent s'en être mieux sortis, il est vrai que les lignes électriques en sous sol n'ont pas été détruites et que les unités militaires sur place sur place en anticipation ont évité les débordements... mais ce n'est sans doute pas à signaler.

Pour info en l'absence de moyens de communication les messages au plus fort de la tempête ont été transmis avec les radios des bateaux... démontées et placées à terre.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Jeu 14 Sep 2017, 01:15

LEtat aurait des faiblesses mais il faut quand même anticiper l'organisation de son indemnisation. Solidarité quand tu nous tiens! logique.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Jeu 14 Sep 2017, 01:48

tonton christobal a écrit:

de ma source d'information personnelle non officielle il ressort que le pont aérien a bien fonctionné pour macron et surtout pour la presse... en charge de l'accompagner.

Il semblerait (le pont) avoir été moins performant les jours précédents pour ravitailler la population.

Dans le même ordre d'idées les Hollandais qui partagent l'ile avec la France semblent s'en être mieux sortis, il est vrai que les lignes électriques en sous sol n'ont pas été détruites et que les unités militaires sur place sur place en anticipation ont évité les débordements... mais ce n'est sans doute pas à signaler.

Pour info en l'absence de moyens de communication les messages au plus fort de la tempête ont été transmis avec les radios des bateaux... démontées et placées à terre.

Avant de pouvoir faire atterrir les avions, il fallait remettre en état la piste et ses alentours. Pour rappel, et même si cela a été mis en scène, des évacuations ont eu lieu alors que l' hélicoptère présidentiel arrivé.
Avant de faire décoller un appareil avec des réfugiés, fallait il qu'il se pose, logique non!
Quand aux communications, la destruction du réseau prouve à quel point l' on devient dépendant du téléphone (la radio marine est en VHF ne nécessitant pas de relais comme le gsm) vous avez certainement constaté que les journalistes sur place utilisaient les téléphones satellitaires (hors de prix pour un quidam).
Cette absence de communication est très certainement un stress supplémentaire a celui des évènements.
Quand aux débordements il y en a eu coté hollandais comme l' on confirmé les autorités hollandaises.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Jeu 14 Sep 2017, 02:02

mamiea a écrit:


Avant de pouvoir faire atterrir les avions, il fallait remettre en état la piste et ses alentours. Pour rappel, et même si cela a été mis en scène, des évacuations ont eu lieu alors que l' hélicoptère présidentiel arrivé.
Avant de faire décoller un appareil avec des réfugiés, fallait il qu'il se pose, logique non!
Quand aux communications, la destruction du réseau prouve à quel point l' on devient dépendant du téléphone (la radio marine est en VHF ne nécessitant pas de relais comme le gsm) vous avez certainement constaté que les journalistes sur place utilisaient les téléphones satellitaires (hors de prix pour un quidam).
Cette absence de communication est très certainement un stress supplémentaire a celui des évènements.
Quand aux débordements il y en a eu coté hollandais comme l' on confirmé les autorités hollandaises.

je ne doute pas que vous sachiez mieux que ceux qui étaient sur place ce qui s'est passé.
J'ai sur ce forum transcrit mot pour mot ce dont j'ai été informé par un ami qui était aussi mon collaborateur durant des années et dont je n'ai jamais mis la parole en doute... les autorités administratives et judicaires non plus d'ailleurs.
Son fils et son frère étaient sur place, directement concernés et donc aux premières loges.
Vous pouvez pinailler mais lorsque l'on est obligé de se regrouper en étant assiégé on a sans doute une mauvaise vision de la situation.

Donc je vais m'empresser de faire lire votre intervention à ceux qui étaient sur place, n'ont rien compris à ce qu'il leur arrivait et n'ont sans doute pas évalué la réactivité des instances françaises à leur juste valeur.
Nul doute qu'en diffusant votre intervention qualifiée et compétente à leurs amis et relations sur place ils seront confortés dans l'idée qu'ils se trompent.

Il est toujours intéressant pour ceux qui sont au cœur du problème de savoir comment ceux qui étaient dans leur lit dormant du sommeil du juste jugent les délicates situations en n'y étant pas impliqués !
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Jeu 14 Sep 2017, 03:33

Encore une fois vous déformez la parole des autres, mais cela n' a rien d' étonnant c' est votre habitude.
Je n' ai jamais parlé des pillages et de l' angoisse des habitants a ce sujet, juste précisé que contrairement à vos affirmations il y a en eu du coté hollandais.
Si vous voulez transmettre mes écrits à vos amis, pas de problème mais ayez l' honnêteté de TOUT transmettre.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Jeu 14 Sep 2017, 03:51

mamiea a écrit:
Encore une fois vous déformez la parole des autres, mais cela n' a rien d' étonnant c' est votre habitude.
Je n' ai jamais parlé des pillages et de l' angoisse des habitants a ce sujet, juste précisé que contrairement à vos affirmations il y a en eu du coté hollandais.
Si vous voulez transmettre  mes écrits à vos amis, pas de problème mais ayez l' honnêteté de TOUT transmettre.

Tout le monde sait que lorsque macron vient c'est pour traiter les dossiers hollandais. Sous peu il sera président du monde et des environs.

Ce que je sais en revanche c'est que les Hollandais ont envoyé du monde avant les tornades, ce qui est la moindre des choses. De plus leurs lignes électrique sont dans le sol ce qui évite qu'elles soient hors d'usage... le courant ça peut servir !
Pour le reste est il possible de tout contrôler c'est une autre affaire ?
Donc ne pouvant pas tout maitriser fort logiquement il est inutile d'envoyer du personnel.

En revanche sans renfort ça complique un peu les choses.

Comme chacun sait que je ne suis pas honnête je vais tout falsifier... par plaisir sans nul doute.

Dans la foulée puisque vous être bien informé il serait intéressant que vous fassiez un bilan de l'état des stocks des armureries des services officiels sur la partie française de l'ile...  après les quelques pillages attribués aux voleurs de ventilateurs.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Jeu 14 Sep 2017, 04:50

Faites le! Ne vous défaussez plus.

Que vous admettiez que vous soyez un cocu politicardisé, pourquoi pas, n'en déduisez pas que everybody pays cash, tout en nous parlant dossier d'indemnisation.

Ceci dit pour reconstruire où?

Le réchauffement climatique entraînant une augmentation de l'intensité des ouragans, les zones côtières des îles antillaises pourraient devenir trop dangereuses pour y habiter.

Inédit, démentiel, historique. Depuis le passage de l'ouragan Irma sur les Caraïbes, les adjectifs ne manquent pas pour qualifier l'ampleur de cette catastrophe naturelle. De nombreuses pertes humaines sont à déplorer. Les dégâts matériels sont colossaux.

Les conséquences à court et moyen termes seront énormes, tant sur les plans économiques que touristiques. Plusieurs rescapés ont exprimé leur peur, certains affirmant qu'ils ne reviendront «jamais» sur ces îles. Laurent Czerniejewski, correspondant de l'Agence France-Presse dans les Antilles, a même préféré quitter son poste: «Je ne retournerai pas à Saint-Martin».
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Jeu 14 Sep 2017, 05:09

Libellule a écrit:
Faites le! Ne vous défaussez plus.

Que vous admettiez que vous soyez un cocu politicardisé, pourquoi pas, n'en déduisez pas que everybody pays cash, tout en nous parlant dossier d'indemnisation.

Désolé je ne comprends pas ce que vous attendez de ma part ?

Surtout en matière de dossier d'indeminisation... visiblement vous êtes à coté du vélo.

Vous vous mêlez d'un échange qui non seulement ne vous concerne pas mais auquel visiblement vous ne comprenez rien... pas grave ça passera, une tisane et au lit.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Jeu 14 Sep 2017, 05:19

Pas grave. Plus grave : Directrice générale de la Banque mondiale, Kristalina Georgieva alerte sur les effets d'un échec de la lutte contre le changement climatique.

Ancienne commissaire européenne (2010-2016) chargée de l'aide humanitaire puis du budget, la Bulgare Kristalina Georgieva est directrice générale de la Banque mondiale depuis le mois de janvier.

Le président de cette institution est l'Américain Jim Yong Kim. L'Assemblée générale des Nations unies focalisée sur le climat et le développement durable s'est achevée lundi. Kristalina Georgieva répond au Figaro sur ces enjeux.

Le FIGARO. - La France et la Banque mondiale organiseront conjointement en décembre prochain une conférence à Paris sur le changement climatique. Dans quel but?

Kristalina GEORGIEVA. - Nous avons une longue tradition de coopération avec la France. Deux ans après l'accord de Paris sur le réchauffement climatique, il s'agit de renforcer la dynamique politique qui s'est exprimée en 2015. Le message est clair: il faut convaincre les États qu'il est possible de transformer leurs économies au profit des énergies sans carbone. Et il faut mobiliser le secteur privé pour contribuer au financement de besoins considérables, notamment dans les pays les moins développés.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Jeu 14 Sep 2017, 05:35

Libellule a écrit:
Pas grave. Plus grave : Directrice générale de la Banque mondiale, Kristalina Georgieva alerte sur les effets d'un échec de la lutte contre le changement climatique.

Ancienne commissaire européenne (2010-2016) chargée de l'aide humanitaire puis du budget, la Bulgare Kristalina Georgieva est directrice générale de la Banque mondiale depuis le mois de janvier.

Le président de cette institution est l'Américain Jim Yong Kim. L'Assemblée générale des Nations unies focalisée sur le climat et le développement durable s'est achevée lundi. Kristalina Georgieva répond au Figaro sur ces enjeux.

Le FIGARO. - La France et la Banque mondiale organiseront conjointement en décembre prochain une conférence à Paris sur le changement climatique. Dans quel but?

Kristalina GEORGIEVA. - Nous avons une longue tradition de coopération avec la France. Deux ans après l'accord de Paris sur le réchauffement climatique, il s'agit de renforcer la dynamique politique qui s'est exprimée en 2015. Le message est clair: il faut convaincre les États qu'il est possible de transformer leurs économies au profit des énergies sans carbone. Et il faut mobiliser le secteur privé pour contribuer au financement de besoins considérables, notamment dans les pays les moins développés.

j'attends des explications sur ne vous défaussez pas, indemnisation et autres divagations... l'aide humanitaire, le budget de je ne sais trop quoi ne sont pas dans mes propos.

Vous m'attaquez une fois de plus de manière incohérente pour des propos imaginaires que vous inventez... je demande à ce que cette manière de faire soit sanctionnée car incompatible avec un forum structuré.
Bien que ne souhaitant pas échanger avec libellule cette fois ces attaques dépassent l'entendement. Il conviendrait qu'il se calme ou pour le moins reprenne ses esprits . Nous sommes dans le délire total ! un chien n'y retrouverait pas ses petits tant c'est décousu, sans queue ni tête et on se demande où il veut en venir sinon à chercher une querelle montée de toute pièce.

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Jeu 14 Sep 2017, 06:45

Relisez le fil de cette page.
Je laisse au webmaster le soin de juger de ce qui pourrait être inapproprié.

Vous voulez quoi? Rester seul?

Ce forum mérite le maintien d'un peu de diversité surtout sur un sujet qui peut opposer climatosceptiques et partisans du rôle de l'humain dans le dérèglement climatique, l'essentiel du sujet de ce fil.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 649
Date d'inscription : 28/05/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Jeu 14 Sep 2017, 07:14

Ces débats autour d'une catastrophe naturelle et de ses éventuelles causes humaines tourne mal. Les propos sont échangés sur un ton et avec des mots qui me heurtent.
Je remercie les participants de se modérer sans me contraindre à le faire. Les attaques personnelles ne se justifient pas, les opinions sont discutables quelles qu'elles soient, mais avec la forme et la courtoisie qu'impliquent les règles admises de ce forum. Le respect des interlocuteurs est une règle à suivre sur ce forum, certains s'y soumettent naturellement, je les en remercie. D'autres pas, je le regrette.
Etre systématiquement contre tout et contre tout le monde, n'avoir aucun "champion" même discutable à défendre ou à promouvoir, ne rien proposer conduit à des impasses et à des débats stériles.

webmaster
Revenir en haut Aller en bas
http://www.plateaufontenay.net
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Jeu 14 Sep 2017, 07:32

Lorsque l'on ajoute ou l'on retranche à postériori des éléments à une intervention effectivement tout se complique... le fonctionnement du forum le permet.

POur le reste je laisse le soin aux gens qui ne sont pas sur place d'être contents... dommage que ceux qui vivent là bas ne soient pas dans les mêmes dispositions.

Il est vrai que lorsque sa maison est par terre et que l'on se fait rançonner on est beaucoup moins "objectif" que lorsque politiquement engagé on passe sa nuit dans son lit.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Jeu 14 Sep 2017, 10:04

Irma s'est révélé encore plus puissant et imprévisible que l'ouragan Harvey qui peu avant avait touché le Texas et la Louisiane s'engoufrant par la zone morte cotiere du golfe du Mexique avant que lui même ne se heurte à un mur de 1000km d'un si bien nommé anticyclone signe de canicule de l'autre côté.

Ces derniers mois d'autres évènements dont les forces ont été inhabituelles plaident en faveur d'un réel dérèglement climatique simultané sur tous les continents.

Les inondations en Sierra Leone, pire catastrophe qu'a connu la capitale du pays, Freetown. 300 morts 2000 sans abris. Selon les conclusions de l'Institut sierra-léonais des sciences géologiques, les pluies continues du dimanche 13 août ont saturé le sol des collines surplombant certains quartiers de la ville.

Au  Canada: un million d'hectares ont été détruits par les flammes. Les feux de forêt qui ravagent l'Ouest canadien ont brûlé plus d'un million d'hectares depuis le mois d'avril dernier, presque deux fois plus que l'incendie de Fort McMurray, en Alberta, qui avait eu lieu au printemps 2016, et dix fois plus que le total pour 2016 en Colombie-Britannique.

1123 départs de feux ayant été causés par la foudre et ont été attisés par la saison sèche qui a commencé très tôt cette année dans cette région.

En Suisse, un éboulement meurtrier à été causé par le gel du permafrost. Fin août, deux glissements de terrain successifs ont eu lieu en Suisse. Une partie du village alpin de Bondo a été détruit. Une dizaine de personnes auraient trouvé la mort sur son passage.

Les experts expliquent que l'éboulement avait été causé par le dégel du permafrost (les terrains gelés depuis des millénaires) sous l'effet du réchauffement climatique.

La Corne de l'Afrique est frappée par la sécheresse. Depuis plusieurs mois, un début de famine frappe la Corne de l'Afrique, le Nigeria et le Yémen.

En cause, une sécheresse record , commencée en 2016. La famine généralisée n'est plus loin.

Les Philippines sont également en état de «catastrophe humanitaire», avec des centaines de milliers de déplacés, due aux typhons, à la sécheresse.

L'Asie du Sud-Est est plongée sous des niveaux d'eaux inhabituels passant par le canal d'une autre zone morte côtière de la planète.

Au large de l’Inde, dans la baie du Bengale, la vie marine est aussi en train de disparaître. Cette région de 60 000 km2, soit deux fois la superficie de la Belgique, est aujourd’hui aussi une « zone morte » par hypoxie.

Une étude publiée dans la revue Nature Geoscience le 5 décembre 2016 alertait sur l’instabilité de cette zone.

« Aujourd’hui, la baie du Bengale est à un stade critique. La concentration d’oxygène est si faible qu’il suffirait d’un petit changement de conditions pour étouffer le système océanique », Laura Bristow, biogéochimiste à l’Institut Max-Planck de Munich.

Un autre cas d'hypoxie : Le Pakistan, où des millions de tonnes de déchets sont jetés dans la mer d’Oman..

Sans reparler de la fonte des glaciers et des pôles.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3442
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Jeu 14 Sep 2017, 10:25

La. Télé, ce soir, avec ses documentaires et ses bulletins météorologiques contribue aux doutes et contradictions. Le phare d'Alexandrie, disparait en mer en 1435 sans doute à cause d'un séisme. Et le rechauffement de la planète ne se voit pas à Fontenay depuis des semaines . Mi giboulees, mi temps de Toussaint

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Jeu 14 Sep 2017, 16:24

Ce qui n'aide pas à la prise de conscience globale.

Prenez http://www.plateaufontenay.net/t2721-crue-centennale-ou-climatique-la-sequana-2016-du-virtuel-au-reel?highlight=Crue+centenale

Fonetnay n'a pas été touchée puisque située en hauteur, et pourtant.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Jeu 14 Sep 2017, 17:46

En 1910 on circulait dans le rues de Paris en bateau... effets conjugués de l'intense circulation automobile et des centrales nucléaires !

http://www.francetvinfo.fr/meteo/inondations/crue-centennale/en-images-la-crue-centennale-de-1910-c-etait-ca_1480325.html

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Jeu 14 Sep 2017, 18:16

Sur le côté exceptionnel de la crue de 1910 un mauvais choix humain peu évoqué.

Un barrage-écluse est mis en service face à l’hôtel de la Monnaie en 1838, 172 mètres de long sur 11,80 mètres de large,  pour aider les bateaux à remonter la Seine en toute saison. Il relève le plan d’eau d’un mètre.
http://www.dubato.fr/sites/dubato/files/SM02_105.jpg

Conséquences : L'eau s'infiltre dans les voies ferrées souterraines et dans les tunnels du métro, dans les caves , les canalisations , les égouts et en surface atteint les quais. L'eau fait sauter les pavés et les dalles, des portions de rues ou les trottoirs s'effondrent , certaines voûtes du Métropolitain cèdent !!! Et ainsi de suite...

Complètement immergé lors de la crue de 1910, ce barrage-écluse se révèle être une entrave à l’écoulement de l’eau et origine  de l'ampleur la catastrophe.

Par conséquent, le syndicat de la batellerie finira par demander sa suppression qui sera terminée en 1923

Tout comme en 2016  les mauvais choix humains se révèlent déterminants pour amplifier la hauteur des dégâts.

.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Jeu 14 Sep 2017, 20:33

Information et non rumeur :
http://www.europe1.fr/societe/saint-martin-les-folles-rumeurs-apres-le-passage-de-louragan-irma-3435959 a écrit:
Les plus folles rumeurs ont circulé sur l'île de Saint-Martin après le passage de l'ouragan Irma. Notre envoyé spécial sur place démêle le vrai du faux.

Des centaines de corps dissimulés, des prisonniers évadés... Les rumeurs les plus farfelues circulent sur les réseaux sociaux depuis le passage dévastateur de l'ouragan Irma sur l'île de Saint-Martin. Notre envoyé spécial, arrivé sur place quelques jours avant le passage d'Irma, démêle le vrai du faux.

"C'est glauque !" Premier exemple avec le Super U de Marigot. Pourquoi donc ne rouvre-t-il pas ses portes ? D'après la dernière rumeur tenace, c'est parce que ses frigos servent à entreposer les 360 cadavres que l'on veut nous cacher. Au même moment, le magasin en question, gardé par des militaires, était en pleins préparatifs de réouverture. Caroline, qui habite juste en face, a bien vu la sécurité civile faire le ménage, mais pas pour enlever des corps. "On a vu les congélateurs ouverts, avec des gens qui débarrassaient tout. Ils débarrassaient la bouffe, pas des cadavres ! C'est glauque !", s'exclame-t-elle en rigolant devant le ridicule de cette rumeur. "La maintenance du Super U n'est pas capable de faire de froid négatif pour l'instant, donc ils ne peuvent pas mettre de corps dans les congélateurs", ajoute-t-elle comme s'il fallait encore se justifier.

Pas de prisonniers évadés. Avant cela, il y avait eu l'histoire de la prison dont les détenus se seraient évadés, en volant des armes. Totalement faux ! Les prisonniers ont été transférés sur une autre île. La préfète se serait enfuie ? Encore faux ! Privés de communication et d'information, les habitants de Saint-Martin se sont répété les pires rumeurs et le bouche à oreille a amplifié le sentiment d'insécurité.

Les militaires surpris. C'est vrai, une grande majorité des magasins a été pillée et des habitants ont été braqués jusque chez eux, rappelle notre envoyé spécial sur place, mais l'île n'était pas à feu et à sang. Des militaires envoyés en renfort avouent d'ailleurs avoir été un peu surpris du faible niveau de violence constaté sur place.

Ps : cet envoyé était sur place AVANT Irma, ceci sera ma dernière intervention.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Jeu 14 Sep 2017, 23:11

Vrai et non rumeur suite :

Un risque d'épidémie comme le choléra existe pour Saint Martin dépourvue d'eau potable.

Côté Texas, le temps passe mais cela ne va guère mieux.

Avec la crue, les égouts ont débordé. «Tous ceux qui participent à des activités de nettoyage, ou tout autre type d’exposition aux eaux de crues, doivent prendre des précautions», a prévenu l’Environmental Protection Agency (EPA) dans un communiqué.

Les autorités répètent qu’il faut se protéger contre les «bactéries ou autres agents pathogènes» charriés par les eaux de crue qui stagnent.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Ven 15 Sep 2017, 02:53

AFP, publié le jeudi 14 septembre 2017 à 16h23


Interpellé par la police en flagrant délit, en train d'allumer un feu, un adolescent de 14 ans a reconnu être à l'origine de plusieurs incendies survenus cet été près de Marseille, dont un particulièrement virulent qui avait bloqué 3.000 passagers dans les gares de la région.

Mardi soir, alors qu'il tentait d'allumer un feu dans sa commune, Aubagne (Bouches-du-Rhône), le jeune garçon a été interpellé par des policiers de la sûreté départementale. Il devait être présenté à un juge en vue d'une éventuelle mise en examen jeudi.

Des policiers, qui enquêtaient conjointement avec l'Office national des forêts et les pompiers, étaient positionnés depuis deux semaines dans cette zone considérée comme à risque d'incendie lorsqu'ils ont intercepté l'adolescent, qui s'est rendu sans résistance.

En garde à vue, le jeune homme, "fasciné par les pompiers" et qui n'avait aucun antécédent judiciaire, selon une source proche de l'enquête, a avoué avoir allumé au cours de l'été près de 20 foyers qui ont provoqué l'incendie de près de 300 hectares de végétation au total, entre fin juin et mi-septembre.

Il avait surtout mobilisé les forces de plus de 600 pompiers le samedi 19 août en déclenchant un incendie entre Carnoux-de-Provence et Aubagne, qui avait ravagé 240 hectares de végétation. Cet incendie avait provoqué une interruption du trafic ferroviaire et bloqué plus de 3.000 personnes dans les gares de Marseille, Nice et Toulon.

Aucune habitation n'avait été touchée par ce sinistre qui s'était déclaré dans une zone boisée et comportant beaucoup d'habitations individuelles, mais un centre de vacances de Carnoux avait été évacué.

- Des mineurs déjà inculpés pour des incendies -

L'enquête devra notamment déterminer si l'incendiaire a agi seul, et une analyse psychiatrique était déjà en cours jeudi pour tenter de préciser les raisons de son passage à l'acte.

"Il n'y a pas d'âge pour les incendiaires et pyromanes", a souligné à l'AFP une source proche du dossier. Plusieurs mineurs ont déjà été mis en examen pour des faits similaires. En septembre 2016, un adolescent de 15 ans avait ainsi été mis en examen et écroué une dizaine de jours pour avoir, en manipulant un briquet, provoqué un feu de broussailles qui avait ravagé quelque 300 hectares dans les Calanques, aux portes de Marseille.

D'après son avocat, Damien Benedetti, "il poursuit aujourd'hui sa scolarité", le dossier étant encore à l'instruction. "Ce n'est pas du tout le même scénario (que pour l'adolescent interpellé mardi, ndlr), il s'agissait d'une bêtise de gosse doublée de malchance", a assuré Me Benedetti.

Plusieurs incendies très violents ont brûlé des milliers d'hectares de forêt dans le sud-est de la France et en Corse au cours de l'été.

La suite : http://actu.orange.fr/france/un-collegien-avoue-avoir-allume-pres-de-20-feux-pres-de-marseille-CNT000000NAjgm.html
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Ven 15 Sep 2017, 03:55

Déjà évoqué. Ne fait pas partie des castastophes naturelles mais de la bêtise humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3442
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Ven 15 Sep 2017, 04:00

D'un certain point de vue la bêtise est une catastrophe.
Ceci dit évitons les hors sujets

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Ven 15 Sep 2017, 04:36

Lorsque l'on attribue les incendies uniquement au changement climatique sans tenir compte de la stupidité humaine... pour étayer des raisonnements boiteux... On se plante !

Pour certains c'est habituel, se planter et raconter n'importe quoi y compris en traitant des sujets que l'on ne maitrise pas est une seconde nature.!

Une imbécilité de plus ou de moins ça va ça vient mais en aucun cas ce peut être un frein à la gesticulation démagogique.

La vérité n'est pas importante l'essentiel est l'émotionnel pour provoquer la réaction politicarde attendue.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Ven 15 Sep 2017, 05:59

Ce n'est pas mon cas. Tout va bien. Ce que je relève personnellement c'est l'augmentation du rythme et de la force des phénomènes constatés. Et leurs lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Ven 15 Sep 2017, 18:04

Si les médias occidentaux ont bien couverts les informations concernant Harvey puis Irma, on entend nettement moins parler des violents typhons qui s’abattent sur une partie de l’ Asie en ce moment. Le typhon dans cette région est chose commune  personne ne discute ce point. Une quinzaine par an.

Par contre on peut relever que le Vietnam a été mis en état d’alerte rouge à cause de la tempête tropicale Doksuri qui a déjà touché les Philippines. Selon les experts météorologistes, cette dépression devrait être la plus forte et la plus dangereuse à frapper le Vietnam.

C’est la première fois que l’agence météo a relevé le niveau d’alerte à « rouge », la signalisation de risques « très élevés ».

L’année dernière, les tempêtes tropicales et les inondations ont tué 264 personnes au Vietnam et ont causé des dommages estimés à près de 1,50 milliard d’euros … près de cinq fois plus qu’en 2015.

Et voilà qu'arrive sur Taiwan et le sud du Japon  le typhon Talim.

Le Typhon Talim frappe Taiwan et sa capitale Taipei. Les vents vont se sont renforcés ce jeudi au nord-est
La Chine devrait également voir arriver deux typhons aux caractéristiques inhabituelles.

Talim pourrait s’intensifier et se transformer en un super typhon vers les provinces du Zhejiang et du Fujian. Près de 500 000 personnes devraient être évacuées si la tempête s’intensifie. Le risque étant que l’ouragan Doksuri se combine avec Talim. Avec un troisième à suivre Maring.

Une configuration quelque peu similaire à Harvey Irma José
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Sam 16 Sep 2017, 20:24

http://www.francetvinfo.fr/meteo/cyclone-ouragan/ouragan-irma/recit-on-sest-mis-en-mode-survie-des-sinistres-de-louragan-irma-racontent-la-semaine-dapres-a-saint-martin_2373890.html#xtor=EPR-51-[carte-journees-du-patrimoine-quels-sont-les-monuments-que-vous-pouvez-visiter-pres-de-chez-vous_2374951]-20170916-[related]

Quelques extraits :

"Dès que le cyclone a baissé en intensité, j’ai pris ma voiture", raconte-t-il. "Au bout de deux heures de route, je suis arrivé devant mon restaurant. Il avait tenu. J’ai passé la nuit dans ma voiture à monter la garde. Je n’ai pas dormi. Je suis rentré chez moi au petit matin pour rassurer ma femme. Quand je suis revenu, les pillards étaient passés." La porte de son entrepôt de vins et de spiritueux, elle, a été forcée à coup de transpalettes. Les voleurs lui ont dérobé des grands crus sous ses yeux.
La violence des hommes a été plus forte que celle de Mère Nature. J’ai vu des horreurs : des gens qui venaient voler avec des coupes-coupes et des clubs de golf. Et ils ont fait ça en famille. Le papa, la maman, les enfants…
"La zone d’activité, le poumon économique de l’île, a été balayée non pas par l’ouragan mais par les pillards. Ça a été l’enfer", assure Benjamin. "C’était du pillage gratuit. Ils repartaient avec des machines à laver. Ils ne piquaient pas pour bouffer. Ce n’était pas pour la survie. C’était effroyable. C’étaient des bandes organisées, du grand banditisme."

Dixit les pompiers :

Des habitants ont créé des milices privées dans certains quartiers pour se protéger des pillages. Le premier soir, des gens sont venus nous voir pour nous dire de ne pas nous inquiéter. On se dit que ce n’est pas possible. On a du mal à croire qu’on est en France.
Arnaud, sapeur-pompier
"Ce qui m’a le plus étonné, c’est que sept jours après l’ouragan, certains quartiers n’aient toujours pas été visités par les secours. Normalement, quatre jours après une catastrophe, tout le monde a vu les pompiers. C’est incompréhensible", lâche le sergent-chef. Et d'ajouter : "Il y a sûrement eu des soucis d’acheminement, à cause des aéroports endommagés et de l’ouragan José qui a retardé les opérations de secours."

Entre les "gentils voleurs de ventilateurs" et le plus grand pont aérien depuis 1945.... nous sommes bien servis.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Sam 16 Sep 2017, 21:48

Et d'ajouter : "Il y a sûrement eu des soucis d’acheminement, à cause des aéroports endommagés et de l’ouragan José qui a retardé les opérations de secours."

Quand l'évidence est dite par quelqu'un accrédité, Tout est plus clair.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Sam 16 Sep 2017, 22:18

Libellule a écrit:
Et d'ajouter : "Il y a sûrement eu des soucis d’acheminement, à cause des aéroports endommagés et de l’ouragan José qui a retardé les opérations de secours."

Quand l'évidence est dite par quelqu'un accrédité, Tout est plus clair.

Que l'on puisse penser à des soucis d'approvisionnement alors que le plus grand pont aérien depuis la dernière guerre est en place dénote que les pompiers sur place n'ont rien compris. Ils sabotent l'action macronesque !

A titre personnel je pensais que c'était l'anarchie sur place... ce que disent les secouristes vient à point pour conforter ma pensée à savoir pas d'anticipation. Dommage que ce soit contraire au tout va bien ! tout est verrouillé et nous sommes les plus forts de macron qui a mis au point le pont aérien du siècle....

Comme visiblement le pompier dit le contraire du président, soit le pont aérien ne fonctionne pas et macron ment ( c'est impossible) il a été trompé par ses conseillers (on va virer les conseillers comme le chef d'état major des armées) et faire le nécessaire soit il faut virer le pompier... qui est un ignare qui ne comprend rien à la situation (normal il est sur place on comprend mieux à Paris) et peut être un disciple des "populistes" venu perturber une affaire bien menée...

POur les gentils pillards on reste discret !

En matière de mesures préventive nous sommes dans le silence radio. Pourtant les écolos avaient expliqué qu'il y aurait problème, les météorologues (plus crédibles) aussi. macron ne s'est pas beaucoup remué pour anticiper.

Normal il se foutait des peignées en Bulgarie avec la Polonaise qui ne veut pas lui obéir... le tout en pourrissant à l'occasion les Français qui ne comprennent visiblement pas tous (les imbéciles) la subtilité de sa politique.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Dim 17 Sep 2017, 20:54

À Saint-Martin, Emmanuel Macron n'a pas dormi sur un lit de camp
Non, à Saint-Martin, Emmanuel Macron n'a pas dormi sur un lit de camp
Orange avec AFP, publié le samedi 16 septembre 2017 à 20h35
Encore un couac de communication pour Emmanuel Macron. L'histoire était pourtant belle.
Selon RTL, le président de la République avait, lors de sa visite sur l'île sinistrée par l'ouragan Irma, vécu à la dure : il aurait dormi sur un lit de camp et se serait lavé à l'aide d'un seau, dans la nuit de mardi à mercredi.

Vendredi, l'opération de communication a pris l'eau. Contacté par Libération, l'Élysée a formellement démenti ces informations, malgré l'annonce d'Emmanuel Macron, dès son arrivée sur l'île : "Je vais faire comme les habitants ici, puisque je serai avec eux ce soir. Il n'y a pas le choix. Mais moi je repartirai demain. Et eux, ils le font depuis jours et encore plusieurs jours."

Point de lit de camp ni de seau, donc, a assuré le service de presse de l'Élysée à Libération. Le président a bien dormi dans un vrai lit. Il a passé la nuit dans la maison qu'un gendarme de l'île avait libéré pour l'occasion. Et l'épouse de ce dernier aurait d'ailleurs été "très vexée" que les médias racontent qu'il avait été logé à la dure, avance Libération. Pourtant, RTL maintient que l'entourage du président avait bien évoqué un "lit de camp" et des conditions d'hébergement sommaires. "On m'a demandé où dormait le président, j'ai répondu qu'on lui avait fait une place à la gendarmerie", s'est simplement défendue auprès de Libération une collaboratrice d'Emmanuel Macron.

Le palais présidentiel a toutefois confirmé que le président avait effectivement dû se laver "dans les même conditions que les habitants de Saint-Martin", c'est-à-dire sans eau courante, probablement avec un bac d'eau de pluie.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Dim 17 Sep 2017, 21:18

Comment Macron a trouvé une place à la gendarmerie?

Ça c'est sûr cela doit effacer le passage d'Irma et ses conséquences.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Dim 17 Sep 2017, 21:40

C'est plus confortable de passer la nuit dans le lit d'un pandore que de se trouver à la belle étoile sur un lit de camp... mais on doit moins bien comprendre la vie de ceux qui sont sur place sans toit.

Pourtant "rambo super macron", le mataf, pilote, joueur de tennis et boxeur... ne devait pas craindre de dormir à la belle étoile.

Pour le reste c'est le cinoche habituel de son service com... ceux qui n'ont jamais dit : "yes, la meuf est dead" en parlant d'une personnalité célèbre en l'espèce Mme Weil .
Ces gens pleins de délicatesse et de "compassion" pour parler à la mode qui n'ont jamais prononcé ces paroles.

Bientôt ils passeront plus de temps à réparer leurs imbécilités, démentir et se ridiculiser qu'à faire un réel travail.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Dim 17 Sep 2017, 21:43

Quel surnom donner à Irma? Terminator force cinq ++.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Dim 17 Sep 2017, 22:56

Le surnom d'irma c'est l'important... l'humour rigolard de garçon coiffeur politicard c'est le créneau.

Des gens sont morts, d'autres sans toit, certains ont été victimes de pillages mais on fait de l'humour.

L'humaniste du forum en pleine action !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Dim 17 Sep 2017, 23:54

N'étant pas le sujet de ce fil, ni Rambo, je zappe. Une petite redite.

Les forces inhabituelles des incidents mortels plaident en faveur d'un réel dérèglement climatique simultané sur tous les continents.

● Harvey, l'ouragan de tous les records aux États-Unis.
Le président américain, Donald Trump, a indiqué lors de sa visite dans les régions sinistrées que «personne n'avait jamais vu cela» auparavant. Parole d'évangile.

● Des inondations catastrophiques en Sierra Leone.
Il s'agit de la pire catastrophe qu'a connu la capitale du pays, Freetown. Selon les premières conclusions de l'Institut sierra-léonais des sciences géologiques, les pluies continues du dimanche 13 août ont saturé le sol des collines surplombant certains quartiers de la ville.

● Canada: un million d'hectares détruits par les flammes. Les feux de forêt qui ravagent l'Ouest canadien ont brûlé plus d'un million d'hectares depuis le mois d'avril dernier.

Un record pour la Colombie-Britannique. Une grande partie de ces incendies demeurent hors de contrôle. C'est presque deux fois plus que l'incendie de Fort McMurray, en Alberta, qui avait eu lieu au printemps 2016, et dix fois plus que le total pour 2016 en Colombie-Britannique.

● En Suisse, un éboulement meurtrier causé par le gel du permafrost.  Une partie du village alpin de Bondo a été détruit. Une dizaine de personnes ont trouvé la mort sur son passage.

Les experts expliquent que l'éboulement avait été causé par le dégel du permafrost (les terrains gelés depuis des millénaires) sous l'effet du réchauffement climatique.

● La Corne de l'Afrique frappée par la sécheresse.
Depuis plusieurs mois, un début de famine frappe la Corne de l'Afrique, le Nigeria et le Yémen. En cause, une sécheresse record , commencée en 2016.

* Les Philippines sont également en état de «catastrophe humanitaire», avec des centaines de milliers de déplacés, due aux typhons, à la sécheresse.

Souvent en cause l'hypoxie pour les catastrophes les plus graves.

« L’origine du problème est aujourd’hui liée au rejet de matières organiques dans l’eau », confirme le bio-géochimiste Paul Tréguer, professeur émérite à l’Université de Bretagne Occidentale (UBO). Les agriculteurs américains ont en effet épandu en grande quantité des fertilisants dans leurs champs.

Le lessivage des sols par les pluies entraîne en masse ces éléments nutritifs dans le fleuve Mississippi, qui se déverse dans le golfe du Mexique. Des couloirs de chaleur longent désormais les côtes.

Une fois dans un milieu aquatique, ces nutriments contribuent à augmenter les demandes chimiques et biologiques en oxygène, bien au-delà de ce que cet environnement peut fournir : l’azote et le phosphore charriés par le fleuve Mississippi entraînent notamment une prolifération d’algues qui se décomposent en captant l’oxygène, asphyxiant peu à peu les espèces marines qui y vivent.

Au large de l’Inde, dans la baie du Bengale, la vie marine est aussi en train de disparaître.

Triste mais vrai.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Lun 18 Sep 2017, 15:59

on peut très bien avoir été défaillant en matière de prévention des catastrophe et tenter de remonter en selle avec un bon plan com... qui foire.

L'incompétence ou l'imprévoyance en matière de protection et de secours ne sont pas des obstacles à faire la pub présidentielle y compris maladroitement... lorsque les carences sont mises à jour.

On arrive même à se vanter d'avoir mis en place et fait fonctionner le plus grand pont aérien depuis la seconde guerre mondiale (ne pas rire SVP) tout en expliquant que le trafic aérien est impossible en raison de la destruction des installations aéroportuaires ce qui justifie l'absence des secours.

Merveilleux ! Comprenne qui pourra.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Lun 18 Sep 2017, 17:47

Les leçons d’Irma, Katia, José et… de tous les autres
Patrick le Hyaric le 13 septembre 2017

Nous sommes à court de mots et de qualificatifs face au paysage d’apocalypse que laisse derrière lui le cyclone Irma. Nos pensées vont évidemment aux familles qui ont perdu l’un des leurs, aux blessés. L’urgence est bien sûr d’apporter la solidarité aux populations qui ont souvent tout perdu dans l’incroyable souffle de l’ouragan. La fête de l’Humanité, en partenariat avec le Secours Populaire, sera un moment important de cette indispensable solidarité en actes.

Un cyclone ne trie pas, ne s’arrête pas aux délimitations des pays. Il se joue des hommes, de leurs frontières et de leurs disputes. Il avale et dévale, pousse et repousse tout sur son passage ne laissant derrière lui que désolation et dénuement. Ce type de phénomène indique l’urgence de nouvelles solutions opposées au type de développement qui stimule ces monstres naturels.

Toute la planète subit désormais des catastrophes historiques qu’amplifie sans cesse le réchauffement climatique : d’immenses incendies sur tous les continents, des sécheresses, de meurtrières coulées de boue en Afrique occidentale, des pluies torrentielles au Népal et en Inde, des moussons qui ont touché des dizaines de millions de personnes en Asie du sud, des éboulements de terrains provoqués par le dégel du permafrost, et aujourd’hui, ces ouragans des Caraïbes aux États-Unis…

La fréquence de ces catastrophes a doublé ces derniers temps, avec des destructions aux coûts astronomiques. Notre planète entre dans une nouvelle phase inquiétante et les scientifiques sonnent l’alerte.

Que dire de sa pression sur les êtres humains placés dans une féroce guerre de tous contre tous ? Les concepts de compétitivité des économies, des entreprises, des États ; la recherche du plus fort dividende pour les détenteurs de capitaux sont à l’opposé des conditions qui permettraient de jeter les bases d’un monde commun des travailleurs et des citoyens. On ne peut désormais plus dissocier le combat pour le progrès social de celui pour le progrès environnemental.

La condition humaine ne se disjoint pas de la nature. L’une et l’autre appellent à rompre avec le capitalisme financier mondialisé au profit d’une politique et d’une économie de développement durable.

Changer de modèle réclame de considérables efforts pour la recherche et la connaissance, la formation et l’association des travailleurs entre eux, des chercheurs, des créateurs, des étudiants pour porter un nouveau projet mondial social et écologique impulsé dans le cadre d’une éco-politique planétaire.

Le disque rayé susurrant que la puissance publique n’a pas à s’occuper des transports, de l’eau, de l’habitat ou de l’énergie, de la qualité alimentaire, des équilibres des territoires ou de la répartition de l’argent ne vise qu’à servir les intérêts immédiats des possédants. Il est vrai que ce sont ces mêmes firmes qui vont se présenter demain pour les reconstructions  !

.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Lun 18 Sep 2017, 23:32

Les ouragans José et Maria pourraient fusionner et créer un "effet Fujiwara".
© NASA/GOES PROJECT / AFP

Harvey qui a durement frappé le Texas fin août, Irma qui a touché les îles des Antilles et la Floride, Norma qui a abordé le Mexique le 17 septembre dernier, José qui a suivi sensiblement la même route qu'Irma... les ouragans se bousculent ces dernières semaines dans le portillon des Caraïbes.

Tous nés dans la pouponnière de l'Afrique de l'ouest, ils déboulent les uns après les autres dans la mer des Caraïbes, avant parfois de repartir en sens inverse en direction de l'Europe. Et cette abondance pourrait donner naissance à un phénomène météorologique rare appelé l'"effet Fujiwara". Deux de ces ouragans, José et Maria, pourraient en effet fusionner, a rapporté samedi le Washington Post.

Où en est José ? Formé le 5 septembre dernier dans la traînée d'Irma, l'ouragan José, dont les vents soufflaient jusqu'à 240 km/h, est finalement arrivé le 9 septembre près des îles françaises des Antilles avec des vents enregistrés à 150 km/h. Après avoir soufflé dimanche au large du New Jersey, il est actuellement bloqué entre les Bermudes et l'Etat américain de la Caroline du Nord.

Maria arrive sur ses talons. Dimanche, l'ouragan Maria fonçait droit sur les Antilles, et notamment en direction de la Martinique et de la Guadeloupe, placées respectivement en vigilance orange et en vigilance rouge à partir de lundi midi. Le centre américain des ouragans (NHC) a averti que ce nouvel ouragan pourrait engendrer une "dangereuse montée des eaux, de 1,2 à 1,8 mètre, accompagnée de grosses vagues destructrices".

Météo-France, pour sa part, prévoit pour la Guadeloupe une forte houle avec des creux pouvant aller jusqu'à 10 mètres, des vents violents de 150 km/h à 180 km/h, avec des rafales jusqu'à 200 km/h, de fortes pluies pouvant aller jusqu'à 400 mm par endroit et qui se poursuivront sur toute la journée de mardi".

L'effet Fujiwara, c'est quoi ? José et Maria "pourraient danser le Fujiwara", avance le Washington Post. Selon le quotidien américain en effet, les deux ouragans pourraient se retrouver au large de la côte est des Etats-Unis entre le 23 et le 26 septembre et se rapprochaient au point de créer un "effet Fujiwara".

Cet effet a été découvert et théorisé par un météorologue japonais en 1921. Ce dernier avait constaté que, dans un bassin d'eau, deux tourbillons de dimensions identiques et tournant dans le même sens, finissaient, s'ils se rapprochaient, par tourner l'un autour de l'autre. Le phénomène n'a été confirmé que dans les années 1960 grâce à l'observation satellitaire.

Attirés l'un par l'autre, les tourbillons peuvent finir par fusionner mais cette ultime étape a été rarement observée dans notre atmosphère.

À suivre

Joseph et Marie, ça ne vous rappelle rien ? Et pourtant.

Le cyclone Irma a dévasté les deux îles de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy, frappant sur cette dernière, les deux écoles catholiques de Saint-Joseph et Sainte-Marie.

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Hier à 14:50

La Martinique est passée lundi en alerte violette cyclonique, le plus haut niveau d'alerte. Les habitants de l'Arc antillais attendent avec appréhension le passage de l'ouragan Maria, désormais classé en catégorie 4, une dizaine de jours après le passage ravageur d'Irma à Saint-Martin et Saint-Barthélemy.


Le classement en alerte violette entraîne le confinement de la population.


« Maria sera au plus près de nos côtes vers la mi-journée », a indiqué la préfecture, précisant que l'ensemble des services de sécurité et de secours « sont pré-positionnés, prêts à intervenir (soit 600 sapeurs-pompiers, 200 policiers, 200 gendarmes et 500 militaires) », et que les communes doivent « mettre à l'abri leur population située en zones sensibles (submersion marine, zones inondables, zones à risques, glissements de terrain...) ».


La situation est exceptionnelle car il est extrêmement rare d’avoir quatre cyclones majeurs si rapprochés dans le temps dans la même région.

Pendant ce temps là, l'e débat devient âpre aux Usa.

Pour le gouverneur démocrate de Californie, Jerry Brown, « Donald Trump fait tellement d’idéologie extrême et de négation du changement climatique, qu’il aide l’autre côté, cela a un effet boomerang ». Le gouverneur estime que « l’iceberg du déni craque. Par sa propre absurdité, Trump accélère le retour de balancier ».

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Hier à 21:49

et la politique de trump traite les problèmes français... on explique par trump interposé les raisons de la carence de nos services.

Si c'était le foutoir dans nos iles, si rien n'a été anticipé, si la com du président foire (une fois de plus)  ne cherchez pas le responsable c'est "trump"...

Heureusement nous avons des gens responsables à la tête de la ville de Fontenay !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Hier à 22:04

Bah Harvey et José ayant touché les Usa.... On peut tout autant parler de Macron pour la partie Française des dégâts, que de Trump pour celle affectant quelques États américains. Votre nouvelle approche du non débat reste surréaliste. Dont acte.

Pendant ce temps là aussi :

Ouragan Maria : la Dominique ravagée, le Premier ministre appelle à l'aide

De nombreuses habitations ont été dévastées. Celle du Premier ministre a vu son toit arraché.

«La dévastation est totale.» Dans un message publié sur Facebook, le Premier ministre de la Dominique, Roosevelt Skerrit, lse prépare au pire. Située entre la Guadeloupe et la Martinique, cette petite île de 70 000 habitants a été frappée de plein fouet par l’ouragan Maria. L’œil du cyclone l’a traversée de part en part, au summum de sa puissance, en catégorie 5.

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Aujourd'hui à 02:21

Une analyse de Bruno Latour qui se laisse lire.
.
Le monde,, est peuplé de fous

Le monde n’est pas en train de vivre une « crise écologique ». Ce serait trop simple. « Parler de “crise” serait encore une façon de se rassurer en se disant qu’“elle va passer”  ; que la crise “sera bientôt derrière nous” ». Quant au mot « écologique », nous le mettons à toutes les sauces « pour se rassurer, pour se mettre à distance » et fermer les yeux.

Cela fait trente ou quarante ans, estime-t-il que l’Homme refuse de voir la réalité en face. C’est « avec un calme étonnant, et même une forme admirable de stoïcisme », héritée des religions, affirme-t-il, que nous avons accueilli les mauvaises nouvelles qui s’accumulaient. Nous sommes restés inertes de sorte que « ce qui aurait pu n’être qu’une crise passagère s’est transformé en une profonde altération de notre rapport au monde ».

« Il semble que nous soyons devenus ceux qui auraient pu agir (…) et qui n’ont rien fait ou si peu. ». « Nous sommes bien, comme on dit, “dans un tunnel” sauf qu’on “n’en verra pas le bout”. En ces matières, l’espoir est mauvais conseiller puisque nous ne sommes pas dans une crise. Ça ne va pas “passer”. Il va falloir s’y faire. C’est définitif. »

La « profonde altération de notre rapport au monde » est en réalité « folie ». Le monde, à ses yeux, est peuplé de fous.

Dans une catégorie de fous, ceux qui refusent de voir la réalité, qui disent qu’il faut « raison garder » et « vivre comme avant, sans trop se faire de souci ». À leur tête, bien sûr, l’actuel président des États-Unis, Donald Trump.

Fous également ceux qui, peu nombreux mais actifs, sont convaincus que si la machine Terre est déréglée, c’est faute pour l’Homme de l’avoir contrôlée de près. Ceux-là prêchent pour « une domination totale sur une nature toujours conçue comme rétive et sauvage ».

Dans les rangs de cette nouvelle Église, née du côté de la Silicon Valley, en Californie, figurent en bonne place les apôtres de la géo-ingénierie, les apprentis sorciers du climat et leurs fantasmes scientifiques…

Et puis, il y a les autres, « les plus fous, ceux qui ont l’air de croire qu’ils peuvent quand même faire quelque chose, qu’il n’est pas trop tard, que les règles de l’action collective, là aussi, vont sûrement fonctionner ; que l’on doit pouvoir agir rationnellement, en toute connaissance de cause, même devant des menaces aussi graves, en respectant le cadre des institutions existantes ».

Àucun de ces fous ne laisse espérer une guérison. Le mal est trop profond. Seule l’échéance, aux contours difficiles à discerner, peut être retardée pour peu que l’on accepte une sorte de parcours de soins qui consisterait à « revenir sur l’idée de progrès », à « rétrogresser ».

L’air, les océans, les glaciers, le climat, les sols, tout ce que nous avons rendu instable, interagit avec nous. Nous sommes entrés dans la géohistoire avec le risque d’une guerre de tous contre tous.
Revenir en haut Aller en bas
 
Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.
» LES CATASTROPHES NATURELLES
» Les ressources naturelles de la Terre pour 2010 épuisées le 21 août
» Réaction à l'Éditorial de Mme Josée Boileau...
» RETRO - HARVEY BUNNY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: