Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Mer 30 Aoû 2017, 07:00

Rappel du premier message :

Acte 1

Le « Pire que le pire scénario », titrait le Washington Post dès dimanche matin. Et ce n’était pas qu’une enflure médiatique.

On nous parle de catastrophe naturelle là ou l'on devrait plutôt parler de désastre catastrophique lié à l'activite humaine.

Reprenons le fil de l'histoire...

À propos des restrictions des ouvertures de nouvelles  plateformes off shore pétrolières du golfe du Mexique et de la zone arctique par Obama, Trump écrivait Voici quelques mois :

"Cela prive potentiellement notre pays de milliers d'emplois et de milliards de dollars de richesse" sans mentionner à aucun moment les enjeux environnementaux ou climatiques liés à cette exploitation.

L'objectif du décret levant ces restrictions était "de permettre un développement responsable des zones offshore qui fera rentrer de l'argent dans les caisses de l'Etat et créera des emplois pour nos travailleurs", (sic).

On parle aujourd'hui d'un coût de reconstruction de 30 à 130 milliards de dollars. Vive les climatosceptiques!!!

Ignorée par eux la loi de 1953 (Outer Continental Shelf Lands Act) qui donnait aux présidents le pouvoir de protéger les eaux fédérales de toute exploitation d'hydrocarbures et avait déjà été utilisée par plusieurs de ses prédécesseurs, dont Dwight Eisenhower, Bill Clinton et Barack Obama.

En Californie, État progressiste qui s'opposait aux politiques de l'administration Trump sur de nombreux sujets dont l'environnement, une motion avait aussitôt adoptée dans le comté de Los Angeles pour faire barrage au décret de Trump en ces termes .

"Le décret du président menace nos plages, nos ports et canaux, nous devons nous élever pour protéger notre environnement en combattant cette mesure destructrice et dangereuse", (Mike Bonin, membre du conseil de la vaste agglomération).

Il avait présenté la motion en urgence évoquant les marées noires de Santa Barbara en 1969 et de Deepwater Horizon dans le Golfe du Mexique en 2010 entre autres.


Dernière édition par Libellule le Mer 30 Aoû 2017, 18:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Gérard



Messages : 3629
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Jeu 21 Sep 2017, 05:10

L'activité humaine peut-elle être rendue responsable du terrible tremblement de terre qui, une fois encore, vient de frapper le Mexique?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Jeu 21 Sep 2017, 05:18

Non. Mouvement techtonique des plaques. 5 dans le secteur. Par contre avoir reconstruit en zone sismique peut se discuter.

Cette carte représente les principales plaques tectoniques de la Terre. Les surfaces sont déformées par la projection de Mercator. Comment ces plaques se sont-elles formées ? Une nouvelle étude montre qu’il s’agirait d’un équilibre entre des mouvements rapides de convection du manteau terrestre et une cicatrisation plus lente. © Wikimedia Commons, DP
PLANÈTE
Tectonique des plaques : les origines enfin élucidées

Les plaques tectoniques sont mobiles les unes par rapport aux autres à la surface de la Terre. Comment leur découpage s'est-il produit ?

Des chercheurs français ont proposé en 2015 le premier modèle qui explique le phénomène sur Terre et indique pourquoi il ne s'est pas produit sur Vénus, pourtant considérée comme la planète jumelle de la Terre.

La lithosphère, la couche mobile et superficielle de la Terre, est divisée en un petit nombre de plaques rigides qui se déplacent sur l'asthénosphère, la partie du manteau terrestre située immédiatement en dessous.

Cette structuration contrôle des phénomènes géologiques comme les tremblements de terre ou le volcanisme. Elle influence aussi le climat de notre planète et a joué un rôle essentiel dans l'apparition de la vie.

Comment les plaques tectoniques se sont-elles formées ? Les premières preuves de déformation de la lithosphère datent de quatre milliards d'années, mais l'individualisation complète des plaques et le démarrage de la tectonique sous sa forme actuelle sont sans doute advenus un milliard d'années plus tard.

D'après une étude publiée dans la revue Nature par un scientifique du CNRS et un chercheur de l'université Yale (États-Unis), cette période de transition d'un milliard d'années aurait permis la création et la connexion de zones de faiblesse dans la lithosphère


Dernière édition par Libellule le Jeu 21 Sep 2017, 06:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3199
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Jeu 21 Sep 2017, 06:01

Citation :
Les habitants de l'Arc antillais attendent avec appréhension le passage de l'ouragan Maria
Disent-ils :
Ave Maria, morituri te salutant ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Jeu 21 Sep 2017, 06:44

Avé Jupiterium le dieu romain qui gouverne la terre et le ciel, ainsi que tous les êtres vivants s'y trouvant.

Avec son oeil qui pour le coup n'a rien d'ésotérique.

Un oeil, planté au beau milieu de toute la violence atmosphérique. Un œil sombre vu du ciel, clair vu d’en bas, où règne un calme relatif. Précaire.

Un bout de purgatoire avant le retour de l’enfer. Allons regarder cet œil dans les yeux.

Un monstre. Qui n’a qu’un œil. Un œil qui fascine depuis longtemps les observateurs et les scientifiques. Planté au centre du tourbillon géant, il en est l’axe de rotation, le pivot, un vertigineux orifice par lequel on peut parfois distinguer le bleu de l’océan ou la terre ferme.

Il est aussi et surtout une sorte de no man’s land étrange, où le vent est faible, versatile, bordé par ce qu’on appelle un « mur de vent » dévastateur.

« Etre dans l’œil du cyclone », On ne peut guère le souhaiter à personne. Sad C'est tout à la fois le calme après la tempête et le calme avant la tempête.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Lun 09 Oct 2017, 04:38

Après quelques lavages catastrophiques, arrive le rinçage De Nate.

NATE a provoqué jeudi des pluies diluviennes à l'origine d'inondations catastrophiques au Nicaragua, au Costa Rica et au Honduras avec un bilan qui s'élève à 33 morts.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Jeu 12 Oct 2017, 17:48

Moins impressionnant mais plus meurtrier ...

La Californie a fait appel aux Etats proches, et au-delà, pour lutter contre les incendies particulièrement violents qui ont fait au moins 21 morts depuis dimanche. La situation «va continuer à empirer avant que ça ne s'améliore», a prévenu Ken Pimlott, responsable du département californien des forêts et de la protection incendie, lors d'une conférence de presse relayée sur Facebook. «Ça va être long», a-t-il assuré.

«C'est un événement grave, sévère, catastrophique», avait-il estimé un peu plus tôt. «Ces incendies brûlent littéralement plus vite que ne peut courir un pompier dans certaines zones.»

Attisés par des vents pouvant dépasser 60 km/h avec seulement 8% d'humidité dans l'air, 22 incendies ont calciné depuis dimanche près de 70 000 hectares dans huit comtés californiens. Les pompiers estiment qu'au moins 3 500 bâtiments (maisons et commerces) ont été détruits.

1 800 personnes supplémentaires envoyées en renfort dès jeudi

Plus de 8 000 pompiers luttent contre les flammes, appuyés dans les airs par plus de 70 hélicoptères et 30 avions bombardiers d'eau et des centaines de véhicules au sol. Les autorités de l'Etat américain le plus peuplé ont déjà obtenu des renforts d'Etats proches (Nevada, Washington, Oregon, Arizona) et d'autres devraient suivre.

Bilan provisoire 23.000 hectares partis en fumée
1.500 bâtiments ont été détruits, et plus de 20.000 personnes ont été évacuées, a annoncé le chef du service des pompiers de Californie, cité par la presse locale.

Quelques dizaines de morts, 500 disparus.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3629
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Ven 13 Oct 2017, 00:40

Un astéroïde de la taille d'une maison va frôler la terre — les chercheurs vont en profiter pour tester un système de défense en cas de prochains impacts

LOUPÉ !

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Ven 13 Oct 2017, 02:04

Aller chercher un tel constat pour expliquer que cela pouvait influer le dérèglement climatique, je n'y aurais pas penser Smile Manquait 42000 km. Il est prévu que l'on en reparle deux fois dans les cinquante ans qui viennent.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Ven 13 Oct 2017, 06:18

Lorsque les uns sont en permanence dans le doctrinaire ridicule il n'est pas surprenant que d'autres s'y mettent aussi... le jeu n'est pas réservé aux initiés !

Prendre les intervenants pour des truffes en tripatouillant les faits est une méthode qui a ses limites.
Les lecteurs des élucubrations vaseuses lassés des échanges inutiles utilisent sans doute la dérision pour couper court aux "débats" vérolés.

C'est en tout cas mon impression.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Jeu 19 Oct 2017, 06:52

J'ai cherché qui pouvait être un doctrinaire ridicule. Alors Eurêka... Mais avant zappons que des ouragans sont passés par inadvertance ne faisant aucun dégât. Parlons d'autre chose d'une manière presque badine.

Réchauffement climatique : les USA pris entre inondations et feux de brousse Par Moise Sidibé- 16 octobre 2017

Tout ce qu’il faut pour convaincre Donald Trump que le réchauffement climatique n’est pas que seulement une invention des Chinois pour une raison ou une autre.

Depuis la création de l’ONU à San Francisco en 1945, à la même date que Trump, personne n’a entendu que le Texas était sous l’eau et que le nord de Los Angeles a cramé de cette façon, sans que les pompiers, les soldats du feu ne puissent quoi que ce soit. L’extraction du pétrole et le gaz de schiste est l’explication.

Le Canada doit se préparer à une grande vague de chaleur l’été prochain. Les extractions au pôle nord est la pire des choses. On parle peu de la fonte de la banquise, ces derniers temps, mais on remarque que les pluies continuent abondamment au sud jusqu’au mois d’octobre.
Oublions qu'elles sont acides...

Le résultat de la production des jardins potagers est attendu avec beaucoup de circonspection. Les pluies abondantes sont-elles plus chaudes ou plus chargées d’éléments chimiques nuisible ou quoi, personne ne le dit. Les grands environnementalistes parlent d’un phénomène de Nuno del costero (?), cette vague de chaleur viendrait du nord.

Ce qui est curieux de voir, c’est le niveau de chaleur qu’il fera en Europe, en Australie et en Amérique du nord l’été prochain. Les pompiers de Los Angeles trouvent-ils assez d’eau pour leurs canadairs ?

Les particuliers pourront-ils arroser leur pelouse comme normalement il se doit. Dans le passé, l’on interdisait les piscines privées, le lavage des voitures et même que des canadairs français ont été pris en flagrant délit de piquer de l’eau dans un petit cours d’eau en pénurie de la Suisse.

Après ces pluies abondantes chaudes et stériles, puisque personne n’a greloté de froid, même les frileux à l’extrême et les rhumatisants ne se sont pas lamentés. On peut se poser la question sur l’influence de ces pluies sur les sols et sur les micro-organismes, sur les insectes pollinisateurs.

Si l’atmosphère est saturée par les gaz à effet de serre en plus des bombardements des guerres, il va sans dire que l’eau des pluies est toxique pour les micro-organismes, pour les plantes.

Les énergies fossiles seront plus coûteuses pour l’homme que les énergies renouvelables. Les réparations des dégâts causés par les ouragans Harvey, Maria, Irma et autres  ne coûtent pas déjà assez chers, sans compter les incendies qui n’ont pas dit leur dernier mot ? Rien que les sinistres de cette année, quel est le bilan en milliards de dollars, en plus du nombre de morts ?

Allô ! Allô ! Président Trump.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Jeu 19 Oct 2017, 07:18

Trump est un irresponsable, Et un infantile

Où l'on voit le président américain mettre en danger la planète et l'ordre international pour tenter de sauver son mandat

Sans surprise, il se retire donc de l’Accord de Paris. Dans les jardins verts et ensoleillés de la Maison-Blanche, devant un parterre de parlementaires acquis à sa cause, Donald Trump jette le mot de « retrait » d’un mouvement de mâchoire qu’accueille une salve d’applaudissements, mais l’essentiel n’est pas dit.

Ce que le président américain va marteler ensuite est qu’il n’a pas été élu « pour représenter les habitants de Paris mais de Pittsburgh », que cet Accord avantageait l’Inde et la Chine au détriment des Etats-Unis et que le monde va maintenant cesser de « rire de nous », de notre naïveté veut-il dire. Alors personne ne rit...

Il insiste et se répète. « je ne veux rien, explique-t-il, qui puisse se mettre en travers de notre chemin », celui du redressement de l’économie américaine qui serait, à l’entendre, en cours depuis le jour de son élection.

Hors coût des dégâts liés au dérèglement climatique, faut-il le préciser!

C’est le Trump de la campagne présidentielle qui s’exprime encore et toujours devant le bureau ovale, rappelant ses promesses électorales et les disant tenues et se présentant en boucle comme le défenseur des « oubliés », des mineurs et des ouvriers de l’industrie lourde dont il veut, affirme-t-il, sauver les emplois avec ce retrait qui, jure-t-il, ne menacerait en rien l’environnement.

« L’Amérique d’abord ! », scandait-il et le défi qu’il lançait ainsi au reste du monde, aux 194 autres pays qui ont signé l’Accord de Paris, visait à créer autour de lui un élan, souverainiste, nationaliste et protecteur de lui-même.

C’est une stratégie qui marchera auprès de certains de ses électeurs.

Elle lui apportera des soutiens mais beaucoup de villes et d’Etats américains ne réduisent plus déjà et tenteront, malgré tout, comme Pittsburgh, de respecter l’Accord que le président a rejeté.

Les industries de haute technologie et même le secteur énergétique réprouvent la décision de Donald Trump qu’ils avaient combattue jusqu’à la dernière seconde, comme le chef, d’ailleurs, de sa diplomatie.

Donald Trump vient de diviser l’Amérique et sa propre administration mais il vient, surtout, d’accentuer la rupture entre les États-Unis et l’Europe qui, de jour en jour, hausse le ton contre Washington, s'en démarque, s'autonomise et, Allemagne en tête, se rapproche même de la Chine dont les dirigeants se font défenseurs de l’Accord de Paris.

C’est la planète que cet homme met en danger en s'asseyant sur des années d’efforts internationaux et, dans l’immédiat, Donald Trump accentue brutalement le chaos politique mondial en affaiblissant encore plus l’Alliance atlantique, dévalorisant l’Amérique et sacrifiant tout à une bien misérable tentative de sauvetage d’une présidence aux allures de Titanic.



Dernière édition par Libellule le Jeu 19 Oct 2017, 07:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Jeu 19 Oct 2017, 07:29

Nous avons le Zola fonenaysien !

Il accuse...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Jeu 19 Oct 2017, 07:35

Non, Il constate.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Jeu 19 Oct 2017, 07:44

Quoi ? Que le dérèglement climatique, encore faut il prouver qu'il n'a pas des causes naturelles, est à imputer à trump ?
Tout allait si bien avant son élection !

Bigre ! On va vite pour les procès ... je prends peur lorsque je vois un élu aussi irresponsable...

Surtout lorsque vous vous plantez rectifiez bien après coup... c'est risible

La capture d'écran n'est pas faite pour les chiens.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Jeu 19 Oct 2017, 18:05

Dire que Trump renie des accords antérinés, bigre en voilà une audace . Mais vous avez raison voir Trump se planter en toute irresponsabilié a quelque chose d'inquiétant. Dont acte.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Jeu 19 Oct 2017, 18:32

Le problème étant que nombre d'accords passés sous Obama n'ont pas été ratifiés... ou l'ont été dans des conditions contestables est il nécessaire de le savoir et encore moins de le dire ? sans doute pas.

D'autre part et au bout du compte si on doit clouer au pilori tous les gens qui ne respectent pas les accords signés il va y avoir de l'embauche chez les bourreaux.

Un livre récent édité avant l'élection de trump a pour titre "après obama, trump" c'est d'un auteur à ne pas lire. Il explique très bien ce que se passe actuellement ainsi que les erreurs (soyons gentil) nous sommes en l'espèce très au dessus d'Obama ainsi que le lien entre les deux situations.

Pour le reste sans être un adorateur de trump je ne verrai aucun inconvénient à ce que nos chefs d'état nationaux s'occupent un peu plus de ce qui se passe chez nous que des voisins dans bien des domaines... ce qui nous changerait de l'habitude en étant bénéfique pour ceux qui sont en France.

C'est que le trump pas content qui estime que son pays est lésé, tout le monde s'en moque.
En revanche comme "en même temps" merci macron, il coupe le robinet à fric là on va redoubler les attaques... si on pouvait s'en débarrasser qu'elle aubaine !

En matière d'irresponsabilité lorsque je lis les diatribes d'un élu local je constate qu' à son poste de rang modeste il a visiblement pulvérisé son niveau de compétences...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Jeu 19 Oct 2017, 23:42

Toujours aussi méprisant sur la forme. Dont acte. Sans renvoi de baballe.

Quant au fond : L'administration Trump a dès le début commencé à vider les mesures contre le réchauffement climatique mis en place sous Obama. par des décrets présidentiels et par des mesures du principal agent gouvernemental l'EPA qui est maintenant dirigée par un climato-sceptique notoire Scott Pruit. Les premières mesures ont consisté à faire disparaître les informations sur les énergies renouvelable des sites gouvernementaux.

Les derniers jours ont vu une accélération significative de l'offensive. Les subventions au solaire et à l'éolien ont été supprimées ce qui met en danger des entreprises dans cette industrie. Or elle compte déjà plus d'emplois que le charbon cher à Donald Trump.

Les raisons invoquées sont la provenance étrangère (chinoise en majorité) des matériels comme les panneaux solaires et la priorité au ressources nationales comme le charbon. La grande mesure de la présidence Obama était le Clean Power Plan. Trump et Pruitt viennent d'annoncer l'abrogation complète de ce plan de limitation des émissions de gaz à effet de serre. Par ailleurs Scott Pruitt est suspecté de dépenses somptuaires et même de corruption dans l'exercice de ses fonctions.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Ven 20 Oct 2017, 00:12

Quel dommage que les USA ne soient pas dirigés par libellule... mais ils n'ont déjà pas voulu de Clinton.

Ils sont désespérants !

En plus c'est curieux mais trump ne fait pas la politique des démocrates...

En France on est pas habitué à de tels errements :on a un gouvernement de gauche qui fait logiquement une politique de gauche et lorsque l'on a un gouvernement de droite il faut l'obliger à faire une politique de gauche...

Résultat on se retrouve avec la blonde et méluche qui ne font pas loin de 50% des suffrages exprimés à eux deux.

Heureusement nous avons le sauveur macron ni de gauche ni de droite mais où allons nous ? c'est la surprise !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Ven 20 Oct 2017, 03:11

Je vous laisse le poste.

Ceci dit, plus que jamais, la gouvernance et la planification urbaine s’imposent comme des éléments fondamentaux de réduction du risque.

Les outils disponibles sont nombreux : ils vont des assurances aux systèmes de protection sociale, en passant par le renforcement de la protection civile et des innovations telles que le Financement d’actions préventives déclenché par des indicateurs météorologiques, porté par le Climate Center de la Croix-Rouge. Nécessaires, ces mesures ne sont toutefois pas suffisantes. Tout l’enjeu consiste à mieux intégrer le climat dans la réduction des risques de catastrophes.

L’initiative Climate Risks Early Warning Systems (CREWS), initiée par la France, vise à mobiliser plus de 100 millions de dollars d’ici à 2020 pour renforcer les dispositifs d’alerte précoce dans les pays où les données météos sont déficientes.

Ils sont considérés non pas comme une dépense, mais un investissement : l’initiative CREW a en plus de sauver des vies, a en effet pour objectif d’empêcher quelque 35 milliards de dollars de pertes de biens chaque année.

Le programme néerlandais Room for the river fait référence à l’international : face aux risques accrus d’inondations du Rhin et de ses affluents, il a été choisi à certains endroits non pas de relever les digues, mais de les déplacer, voire de les supprimer pour laisser de la place au fleuve – et ce, avec l’aval des populations concernées. Les espaces ainsi dégagés servent d’espaces récréatifs en temps ordinaire, et ils pourront absorber les crues sans dégâts économiques le cas échéant. En définitive, l’ingénierie retrouve ici d’une certaine manière un rapport homme nature proche des sociétés dites « traditionnelles » : il ne s’agit plus de combattre les forces de la nature mais d’assurer un développement durable avec la nature.

Soulignées dans le « Plan Climat » lancé par Nicolas Hulot, les solutions fondées sur la nature présentent des alternatives plus durables et plus économiques pour de nombreux pays. A Calapan, une ville des Philippines exposée aux inondations côtières, des analyses coûts-bénéfices soutenues par l’Union internationale de conservation de la nature (IUCN) et l’Agence française de développement (AFD) ont montré qu’il était plus efficace de restaurer une mangrove plutôt que de construire une digue.

On l’oublie souvent, les catastrophes ne sont pas si « naturelles » qu’on voudrait bien le croire. L’impact des aléas dépend essentiellement des activités humaines qui se déploient sur un territoire. En d’autres termes, les vulnérabilités aux aléas sont construites par les sociétés elles-mêmes. Si le cyclone Harvey a été si dévastateur à Houston, aux États-Unis, c’est aussi en raison des choix faits par la ville ces dernières années.

Au moment où s’ouvre une phase de reconstruction pour la capitale du Texas et pour les îles des Caraïbes, il convient de se rappeler qu’une catastrophe a non seulement un passé, mais également un avenir.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Ven 20 Oct 2017, 04:29

mais qui êtes vous et qu'elles compétences avez vous pour juger de tout es qualité d'expert ?

Les Américains élisent leur président à leur convenance tout comme nous l'avons fait chez nous. Est ce un bon choix ? je peux le critiquer mais je n'accepte pas que des étrangers interviennent.? On lave le linge sale en famille.

Le réchauffement climatique est un dossier sur lequel des théories différentes s'affrontent mais vous savez tout sur tout... et le hulot qui fait rigoler le monde scientifique se pose en expert.
Le GIEC s'est planté mais tente de refaire surface... et ça bavasse...

Notre libellule du haut de sa banlieue, compétent en pas grand chose dicte sa loi au monde et à ses environs... en toute simplicité et modestie

Occupons nous de notre gamelle ! il y a assez à faire chez nous...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Ven 20 Oct 2017, 04:57

Libellule expose des infos sur un petit forum libre. Vous croyez qu'avec votre sabre vous seriez un profil plus intéressant que le mien? Pas moi.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Ven 20 Oct 2017, 05:10

Libellule a écrit:
Libellule expose des infos sur un petit forum libre. Vous croyez qu'avec votre sabre vous seriez un profil plus intéressant que le mien? Pas moi.

au moins je ne m'occupe pas et n'interviens pas dans des domaines que je ne connais pas...

Dois je lister vos interventions où vous vous êtes lamentablement étalé ?
Entre les indignations stupides qui débouchent sur un vide sidéral.
Les approximations juridiques et les non sens judiciaires qui auraient mérité de vous voir trainé en justice. Sans compter les accusations aussi stupides que non fondées... qui devraient vous servir avec le temps de leçon.

Il est vrai que pour les particuliers il faut payer de sa poche lorsque l'on fait des procès...

J'ai peu d'exemples de personnes s'exprimant de manière aussi péremptoire dans des domaines où visiblement elles ne faisaient pas le poids.

En France la parole est libre on peut en user et même en abuser mais il ne faut pas demander à autrui d'être dupes d'une intox massive permanente.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Ven 20 Oct 2017, 05:28

Et bis repetitae. L'Attaque personnelle est devenue votre fond de commerce. Logique. Mais ce n'est pas le mien.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Ven 20 Oct 2017, 05:38

Libellule a écrit:
Et bis repetitae. L'Attaque personnelle est devenue votre fond de commerce. Logique. Mais ce n'est pas la mienne.

Si vous ne profériez pas de contre vérités il serait difficile de vous attaquer... en bref il ne faut pas relever vos errances.

Conclusion : vous vous arrogez le droit de critiquer tout et n'importe qui et ce en bonne justice et de bon droit et "en même temps" merci macron il est interdit à autrui de relever vos erreurs ou vos mensonges car ce ne serait pas convenable... car il s'agirait d'une attaque personnelle, c'est un peu osé sur le plan de la simple logique.

Confondre l'attaque sur le plan des idées pour en faire l'attaque de l'individu lorsque l'on se plante tout seul devient la défense ultime...

Doit on rire ? petit joueur !

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Ven 20 Oct 2017, 06:06

D'autres informations tirées du journal conversation.

De nombreux scientifiques, dont James Hansen, ont suggéré que l’ouragan Harvey – qui a durement frappé la ville américaine de Houston fin août – avait été alimenté, du moins en partie, par le réchauffement climatique.

De tels événements réclament de revoir entièrement les méthodes de prévisibilité, dans la mesure où l’on connaît les risques liés au changement climatique depuis de longues années mais que cela n’a pas vraiment changé notre manière de vivre. Nous continuons à construire en zones inondables, à produire et à consommer en émettant des gaz à effet de serre.

Des épisodes comme Harvey forcent également à s’interroger sur la manière dont les carences ou les insuffisances institutionnalisées en matière de prévention et de précaution contribuent à ce type de catastrophe.

Les inondations causées par Harvey ont en effet entraîné des impacts directs sur des infrastructures publiques essentielles, des infrastructures privées et des millions de maisons et d’entreprises ; dans nombre de cas, la destruction fut complète et l’on note également de multiples effets secondaires indésirables et collatéraux, comme la libération dans l’environnement de polluants toxiques. Autant de questions pour le droit, les politiques en matière de changement climatique ainsi que le financement de l’adaptation à ce changement.

Aux États-Unis, en matière d’assurance, la loi exige que la plupart des propriétaires d’immeubles situés dans des zones inondables souscrivent une couverture d’assurance contre les inondations. Mais ces dernières sont dans la plupart de cas peu abordables.

Et la Loi de 2013, sur l’accessibilité à l’assurance contre les inondations de l’habitant, a supprimé un effet dissuasif de ce système d’assurance obligatoire et trop onéreux pour ceux qui construiraient, achèteraient ou habitaient des zones inondables ; la plupart des coûts des dommages causés par les inondations, auparavant à la charge de ceux qui souscrivaient une assurance, ont en effet été transférés aux contribuables. De la même manière, certains avaient proposé une aide pour ceux qui, plutôt que d’investir ou construire sur de zones inondables, préféreraient investir dans des dispositifs de  prévention de phénomènes extrêmes. Mais ces réformes n’ont jamais vu le jour.

Harvey, qui a frappé une ville propice aux inondations où seulement 15 % des propriétaires disposent d’une assurance contre ce risque, a révélé une grande vulnérabilité. Cet événement extrême doit ainsi être considéré comme une leçon sur la nécessité de tenir compte du principe de précaution et d’agir préventivement.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Ven 20 Oct 2017, 06:30

et maintenant c'est le procès des assurances américaines.

Les USA sont un enfer on se demande pourquoi les Américains ne quittent pas en masse ce pays... et surtout pourquoi les étrangers passent la frontière clandestinement pour s'y installer.

La rigolade continue.

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12547
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Ven 08 Déc 2017, 09:41

Salamandre a écrit:
Saint-Barthélemy, petit paradis pour milliardaires
Une île française sans impôts



Et bientôt le package Promo-Vacances ou Fram incluant billet d'avion, hôtel et recueillement sur la tombe de Johnny Hallyday...

Le tour de l'ile en Harley Davidson sera lui en option....



Citation :
Mort de Johnny Hallyday: Le chanteur sera inhumé lundi sur l'île de Saint-Barthélemy

20minutes.fr•7 décembre 2017

DISPARITION - Johnny Hallyday y possédait une villa...

Il reposera à jamais à Saint Barth. Johnny Hallyday, qui recevra

samedi un « hommage populaire » à Paris, sera inhumé « lundi en fin de matinée » au cimetière de Lorient, sur l’île de Saint-Barthélemy où le chanteur possédait une propriété, a annoncé jeudi soir à l’AFP le président de la collectivité Bruno Magras.
---/---
https://fr.news.yahoo.com/mort-johnny-hallyday-chanteur-sera-204619025.html
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Ven 08 Déc 2017, 10:09

Tout se tient finalement


Johnny Hallyday possédait une très belle villa sur les hauteurs de Saint-Barthélemy. Le rocker venait s’y reposer en famille et avec ses amis. La maison a été très abîmée par le passage du cyclone Irma. La famille Hallyday avait alors posté des messages de solidarité.

Par La1ère.fr

Johnny Hallyday aimait le soleil et il aimait se rendre dans sa belle villa de Saint-Barthélemy. C'est à partir des années 60 que l’île est devenue un lieu de "Happy few".

Des artistes, des banquiers, des chefs d’entreprises ont alors choisi de séjourner dans ce lieu paradisiaque. Johnny Hallyday s'y est lui aussi installé, au point de faire partie du décor.

Début septembre, le cyclone Irma n’a pas épargné la maison de Johnny Hallyday. Quelques jours après l'ouragan, l’épouse du chanteur, très attachée à ce lieu se disait "anéantie par le chaos qui frappe Saint-Barth", "Cette île, notre paradis est ravagé", écrivait-elle.

....
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Ven 08 Déc 2017, 18:52

Les modèles de changement climatique les plus précis prévoient les conséquences les plus alarmantes, selon une étude.

La fonte des pôles s'accélère et toute la planète se réchauffe à grande vitesse. Risque annoncé au lieu de l'objectif de  +2 degrés ©️.
, le risque d'atteindre une hausse de +4,8 degrés ©️ en 2100. Une variation de 15% mettant en danger la vie sur terre.

Les simulations du changement climatique qui capturent le mieux les conditions planétaires actuelles sont également celles qui prédisent les niveaux les plus dramatiques de réchauffement dû à l'homme, selon une  étude statistique publiée dans la revue Nature mercredi.

L'étude, par Patrick Brown et Ken Caldeira de la Carnegie Institution for Science à Stanford, en Californie, a examiné les simulations de changements climatiques de grande puissance, ou «modèles», que les chercheurs utilisent pour projeter l'avenir de la planète basée sur les équations physiques qui régissent le comportement de l'atmosphère et des océans.

Les chercheurs ont ensuite examiné quels étaient les modèles qui capturaient le mieux les conditions actuelles élevées dans l'atmosphère prévue. Ces modèles prédisaient généralement un niveau de réchauffement plus élevé que les modèles qui ne capturaient pas ces conditions également.

L'étude ajoute à un nombre croissant de mauvaises nouvelles sur la façon dont les activités humaines modifient le climat de la planète et à quel point ces changements seront désastreux. Mais selon plusieurs scientifiques externes consultés par le Washington Post, alors que la recherche est bien exécutée et intrigante, elle n'est pas encore définitive.

Le terrible rapport du gouvernement sur le changement climatique blâme les humains
"L'étude est intéressante et préoccupante, mais les détails ont besoin de plus d'investigation", a déclaré Ben Sanderson, un expert du climat au Centre national de recherche atmosphérique à Boulder, Colorado.

Brown et Caldeira sont loin d'être les premiers à étudier de tels modèles dans un grand groupe, mais ils l'ont fait avec une torsion.

Dans le passé, il était courant de combiner les résultats de douzaines de ces modèles, et de donner ainsi une échelle pour savoir combien la planète pourrait se réchauffer pour un niveau donné de dioxyde de carbone émis dans l'atmosphère. C'est la pratique du principal organisme international de science du climat, le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat des Nations Unies.

Au lieu de cela, Brown et Caldeira ont comparé la performance de ces modèles avec des observations satellites récentes de l'atmosphère actuelle et, en particulier, de l'équilibre des rayonnements entrant et sortant qui détermine finalement la température de la Terre.

Nous en savons assez sur le système climatique pour dire qu'il n'est pas forcément logique de jeter tous les modèles. Nous sommes aveugles ", Brown.

L'accroissement de la population par exemple y est pris en compte.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Sam 09 Déc 2017, 18:19

AFP

Les gigantesques incendies qui ravagent la région de Los Angeles depuis le début de semaine restaient hors de contrôle tandis que de nouveaux foyers se sont déclarés vendredi à San Diego et à Santa Barbara, entraînant des évacuations en masse.

Selon le service météo de Los Angeles, les vents se sont un peu essoufflés (entre 50 et 80 km/h) par rapport à jeudi où ils ont atteint des vitesses dignes d'un ouragan de catégorie 1. Les conditions dans le sud de l'Etat restent "extrêmement dangereuses" avec un sol sec et des températures anormalement élevées, a prévenu l'agence de lutte contre les incendies Calfire.

Selon Calfire, les six incendies faisant rage dans l'Etat ont réduit en cendres 57.000 hectares, malgré la mobilisation de quelque 8.700 pompiers sur plusieurs fronts entre le Pacifique, les collines boisées d'Ojai, et en direction de San Diego.

Plus de 500 bâtiments ont été détruits et 212.000 habitants étaient toujours évacués vendredi. L'incendie de Lilac, au sud de la Californie, a transformé les nombreuses écuries de la région en cimetières où ont péri brûlés vifs jeudi des dizaines de purs sangs pris au piège.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Sam 09 Déc 2017, 20:53

Curieusement le feu débute souvent lorsqu'il y a du vent et un temps sec... Et l'homme n'y est pour rien que ce soit aux USA ou chez nous.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Dim 10 Déc 2017, 03:53

Transmis aux évacués qui représentent 4 fois la population se Fontenay-sous-bois.

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Dim 10 Déc 2017, 05:25

A votre convenance, cependant si je devais transmettre certaines de vos prestations à qui de droit, vous seriez davantage que moi dans la gène...

Pour le reste à partir d'un certain nombre de départs d'incendie j'ai souvent un doute sur l'aspect fortuit de la chose et en l'espèce il est toujours bon d'envisager la piste d'une action humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Dim 10 Déc 2017, 08:53

Le vent, la sécheresse depuis des années.... Plutôt que l'homme... Sad


Après avoir dépassé les 130 km/h mercredi, les vents ont continué de mollir vendredi mais pourraient tout de même connaître des pointes à près de 80 km/h ce week-end, selon le service de météorologie nationale (NWS).
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Dim 10 Déc 2017, 18:31

et si demain il y a des inondations ce sera à cause du réchauffement planétaire... tout comme la neige à Fontenay.
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 3043
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Dim 10 Déc 2017, 19:53

Ce qui est bien avec la logique écolo de libellule, c'est que des qu'il y a un coup de vent, un petit coup de chaleur et d'autre évènement climatologique c'est de la faute au réchauffement climatique, alors que ce ne sont que des phénomènes passagers comme ils en arrivent depuis des millénaires, même quand l'homme n'était pas encore sur terre ces phénomènes existaient déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Dim 10 Déc 2017, 20:22

Enfin une vérité assumée. On voit des patinoires partout.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Dim 10 Déc 2017, 20:27

Non pas dans les villes qui nettoient les rues... ce qui n'est pas le cas à Fontenay !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Dim 10 Déc 2017, 21:11

RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE , CHANGEMENT CLIMATIQUE , NEIGE
Par la rédaction de Futura

Le réchauffement climatique en cours est incontestable. Parmi ses nombreux effets, on peut se demander si la neige et la glace ont tendance à apparaître en quantités moindres au fil des décennies.

Faut-il s'attendre à moins de neige et de glace dans les hivers à venir ? C'est en tout cas ce qu'affirment les scientifiques d'après leurs observations. Du fait du réchauffement climatique, il y a globalement moins de neige et moins de glace depuis plusieurs décennies et cette tendance s'est encore accentuée récemment. Des recherches menées en Suisse montrent ainsi que dans les Alpes, ces 30 dernières années ont été exceptionnellement peu enneigées, notamment en dessous de 1.300 mètres d'altitude.

S'appuyant sur des combinaisons de modèles climatiques et de modèles de manteau neigeux ainsi que sur un nombre important de données météorologiques et sur des scénarios de réchauffement climatique, les chercheurs estiment par exemple que le manteau neigeux naturel des Alpes pourrait diminuer de 70 % d'ici la fin du siècle si les émissions de gaz à effets de serre ne diminuent pas. Et il diminuerait tout de même de 30 % si la hausse des températures mondiales se limitait à 2 °C (mais on se dirige de plus en plus vers +4 °C d'ici 2100, selon les prédictions de décembre 2017 du Giec).

Selon certaines études, si les 2 °C de réchauffement climatique sont dépassés, à la fin du siècle, il faudra monter au-dessus de 2.500 mètres pour trouver suffisamment de neige pour skier. ©️ mitjamijo

Neige et glace en quelques chiffres

Dans l'hémisphère nord, les observations satellites montrent que la couverture neigeuse s'est réduite au cours du XXe siècle. Une diminution qui n'a cessé de s'accroître au fil des décennies. Ainsi Le Giec estime que la couverture neigeuse au printemps a diminué de 8 % en surface sur la période 1970-2010 par rapport à la période 1922-1970. Et cela se poursuit en s'amplifiant.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 719
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Dim 10 Déc 2017, 21:19

Et donc ... votez écolo

Les écolos français vont refroidir la planète en interdisant la voiture, en arrêtant les centrales nucléaires, en obligeant tout le monde à vivre dans une grotte et à manger des racines.

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Dim 10 Déc 2017, 21:22

Et donc, jugez par vous même. Si l'écologie est un sujet transversal indépendant de tout bulletin De vote
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 719
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Dim 10 Déc 2017, 22:14

L'écologie politique à la française fait surtout du recyclage de ratés de la politique
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3629
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Dim 10 Déc 2017, 23:59


Des alternatives scientifiques ont elles été avancées non pas pour éviter le réchauffement de la planète (en partie causé par des activités humaines) mais carrément pour la refroidir?

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Lun 11 Déc 2017, 00:08

La situation de la planête s'est dégradée le jour même de l'élection de trump si hillary avait été élue il n'y aurait pas de neige à Fontenay en décembre !

Le nier est un signe visible de "climaseptisisme" j'ai cherché peut être que les écolos vont inventer l'insulte ultime : le "climaphobe"

On n'arrête pas le progrés !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Lun 11 Déc 2017, 06:15

Pas tout.

Après l’interpellation du gouvernement par des élus locaux, l’état de catastrophe naturelle a été élargi pour quinze communes de Guadeloupe, touchée par l’ouragan Maria entre le 18 et le 19 septembre, selon un arrêté paru mercredi 29 novembre au Journal officiel.

Ces communes avaient déjà fait l’objet d’une reconnaissance d’état de catastrophe naturelle par un arrêté du 24 septembre, mais celui-ci ne concernait que les dommages causés par les coulées de boue et les inondations par choc mécanique des vagues.

Le ministre de l’intérieur, Gérard Collomb, avait assuré que cette première liste serait « révisée » après la colère des élus de Guadeloupe, qui avaient jugé le périmètre retenu par le gouvernement trop restrictif.

Aide pour les bananeraies

Ce nouvel arrêté ajoute la reconnaissance des dégâts causés par les vents cycloniques, dont ne bénéficiaient que deux communes jusqu’à présent.

Les communes concernées par ce nouvel arrêté sont Baillif, Basse-Terre, Bouillante, Capesterre-Belle-Eau, Gourbeyre, Deshaies, Goyave, Lamentin, Petit-Bourg, Pointe-Noire, Saint-Claude, Sainte-Rose, Trois-Rivières, Vieux-Fort et Vieux-Habitants.

Les bananiers de Guadeloupe et de Martinique étant mis à terre par l’ouragan Maria, Il fallait réagir.

La reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle permet aux habitants des communes concernées d’être indemnisés au titre de cette garantie dans les limites et conditions des contrats d’assurance souscrits.

Maria et ses vents de 260 km/h ont notamment ravagé 100 % des bananeraies de Guadeloupe, principale culture d’exportation de l’île. L’arrêté de catastrophe naturelle va permettre aux salariés de la filière de bénéficier du chômage technique et aux producteurs de continuer à percevoir des aides européennes.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Lun 11 Déc 2017, 16:21

J'attends que sous peu les catastrophes naturelles voire le simple mauvais temps soit de la faute de wauquiez... sarko étant passé de mode.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Lun 11 Déc 2017, 16:59

Vous risquez d'attendre longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
 
Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.
» LES CATASTROPHES NATURELLES
» Les catastrophes naturelles aujourd'hui : des punitions divines ?
» Séismes, ouragans, catastrophes naturelles dans le monde
» Les ressources naturelles de la Terre pour 2010 épuisées le 21 août

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: