Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Mer 30 Aoû 2017, 07:00

Rappel du premier message :

Acte 1

Le « Pire que le pire scénario », titrait le Washington Post dès dimanche matin. Et ce n’était pas qu’une enflure médiatique.

On nous parle de catastrophe naturelle là ou l'on devrait plutôt parler de désastre catastrophique lié à l'activite humaine.

Reprenons le fil de l'histoire...

À propos des restrictions des ouvertures de nouvelles  plateformes off shore pétrolières du golfe du Mexique et de la zone arctique par Obama, Trump écrivait Voici quelques mois :

"Cela prive potentiellement notre pays de milliers d'emplois et de milliards de dollars de richesse" sans mentionner à aucun moment les enjeux environnementaux ou climatiques liés à cette exploitation.

L'objectif du décret levant ces restrictions était "de permettre un développement responsable des zones offshore qui fera rentrer de l'argent dans les caisses de l'Etat et créera des emplois pour nos travailleurs", (sic).

On parle aujourd'hui d'un coût de reconstruction de 30 à 130 milliards de dollars. Vive les climatosceptiques!!!

Ignorée par eux la loi de 1953 (Outer Continental Shelf Lands Act) qui donnait aux présidents le pouvoir de protéger les eaux fédérales de toute exploitation d'hydrocarbures et avait déjà été utilisée par plusieurs de ses prédécesseurs, dont Dwight Eisenhower, Bill Clinton et Barack Obama.

En Californie, État progressiste qui s'opposait aux politiques de l'administration Trump sur de nombreux sujets dont l'environnement, une motion avait aussitôt adoptée dans le comté de Los Angeles pour faire barrage au décret de Trump en ces termes .

"Le décret du président menace nos plages, nos ports et canaux, nous devons nous élever pour protéger notre environnement en combattant cette mesure destructrice et dangereuse", (Mike Bonin, membre du conseil de la vaste agglomération).

Il avait présenté la motion en urgence évoquant les marées noires de Santa Barbara en 1969 et de Deepwater Horizon dans le Golfe du Mexique en 2010 entre autres.


Dernière édition par Libellule le Mer 30 Aoû 2017, 18:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Libellule



Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Mar 19 Déc 2017, 23:54

On parle de 10zaines voire de 100taines De milliards De dollars . Des bagatelles ...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13505
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Mer 20 Déc 2017, 00:08

Libellule a écrit:
On parle de 10zaines voire de 100taines De milliards De dollars . Des bagatelles ...


J'ai bien compris et ma réponse va tout à fait dans ce sens: les ravages d'un ouragan ne se mesure pas au MONTANT des dégâts qu'il cause car ce montant dépend de ce qu'il trouve sur sa route...

Une explication pour un enfant de 6 ans....

Un ouragan détruit la camionnette âgée d'un pêcheur, les assurances rembourseront 5.000 euros.....

Le même ouragan détruit le 4x4 allemand récent d'une vedette du show biz venu s'installer à coté, les assurances rembourseront 50.000 euros soit dix fois plus...

Dans le second cas, l'ouragan aura-t-il été dix fois plus violent, le MONTANT des dégâts étant dix fois plus élevé ?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16104
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Mer 20 Déc 2017, 04:28

a.nonymous a écrit:



J'ai bien compris et ma réponse va tout à fait dans ce sens: les ravages d'un ouragan ne se mesure pas au MONTANT des dégâts qu'il cause car ce montant dépend de ce qu'il trouve sur sa route...

Une explication pour un enfant de 6 ans....

Un ouragan détruit la camionnette âgée d'un pêcheur, les assurances rembourseront 5.000 euros.....

Le même ouragan détruit le 4x4 allemand récent d'une vedette du show biz venu s'installer à coté, les assurances rembourseront 50.000 euros soit dix fois plus...

Dans le second cas, l'ouragan aura-t-il été dix fois plus violent, le MONTANT des dégâts étant dix fois plus élevé ?

il est évident que lorsque les ouragans touchaient des endroits déserts ils ne causaient pas trop de dommages... mais c'est un concept délicat à appréhender lorsque l'on est soit limité intellectuellement soit un dogmatique bien verrouillé.

On constate une nouvelle fois l'inutilité de certains échanges.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Mer 20 Déc 2017, 04:52

Ce fil explicite page précédente les zones nouvellement touchées. Lieux peuplés et pollués par l'activité humaine avec des zones mortes très grandes en bord de mer pour les ouragans. A force de faire du basching, vos remarques s'éloignent de la réalité de terrain.

Argumentaire accessible également ici
https://fontenaysousbois.eelv.fr/ouragans-irma-et-harvey-aide-exceptionnelle-aux-antilles/
Revenir en haut Aller en bas
MODERATEUR 1



Messages : 31
Date d'inscription : 29/06/2015

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Mer 03 Jan 2018, 01:25

2018

Sujet déverrouillé et deux messages supprimés - Modérateur 1
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Mer 03 Jan 2018, 01:40

Même si Donald Trump nie le réchauffement climatique, 2017 a bien été l'année la plus chaude jamais enregistrée. Le phénomène s'aggrave et notre région n'a pas été épargnée

Réchauffement climatique : en Méditerranée, il faut s'attendre à des périodes de canicule plus fréquentes et plus longues.

Ouragans en Atlantique, feux géants au Canada, en Californie, en Espagne et au Portugal, mousson dévastatrice en Asie, glaciers brisés et faune de l'Articque déboussolée : pendant que les climato-sceptiques font la moue, le réchauffement climatique, alimenté par nos émissions de gaz à effet de serre, affecte déjà profondément nos écosystèmes et nos modes de vie.

"Si les émissions (de CO2) suivent un scénario habituel, il y a 93% de chances pour que le réchauffement climatique dépasse les 4 degrés Celsius d'ici à la fin de ce siècle", se rapprochant de 5°C. Voici la conclusion terrifiante d'une nouvelle étude réalisée par deux chercheurs américains, Patrick Brown et Ken Caldeira, de la Carnegie Institution for Science à Standford en Californie (États-Unis) et publiée dans la prestigieuse revue Nature.

Les chercheurs Anouch Missirian et Wolfram Schlenker, de l'université Columbia (New York), viennent aussi d'évaluer l'impact de la température moyenne enregistrée dans les zones agricoles sur le phénomène migratoire. "Lorsqu'elle dévie de l'optimum de 20 °C pour tendre vers des moyennes plus basses ou plus élevées, les demandes d'asile s'accentuent", décrivent-ils. Selon leurs calculs, si les émissions mondiales de gaz à effet de serre continuent de progresser à leur rythme actuel (pour atteindre une élévation de la température de 4,5 °C à 5 °C), les dossiers de demandes d'asile pourraient bondir de 188 % d'ici à 2100 !

"On est en train de perdre la bataille", contre le réchauffement climatique, a mis en garde le président Macron, lors de son discours d'inauguration du One Planet Summit, le sommet réuni à l'occasion du deuxième anniversaire de la Cop 21 à Paris. "L'urgence est devenue permanente et le défi de notre génération est d'agir, agir plus vite et gagner cette bataille contre le temps, pour mettre en oeuvre des actions concrètes qui vont changer nos pays, nos sociétés, nos économies".

Le président français avait décidé d'organiser ce sommet après l'annonce par Donald Trump du retrait américain du pacte historique contre le réchauffement, qui vise à contenir la hausse moyenne de la température sous le seuil critique de 2°C. Et la Méditerranée ? Elle est au coeur de ce monde soumis aux pressions météorologiques. Le Centre de recherche sur l'épidémiologie des désastres (Cred) atteste que si nous serons épargnés par des super ouragans comme Irma, les "medicanes", ouragans nés de la rencontre des mers chaudes et des masses d'air froid venues du nord de l'Europe, peuvent avec le réchauffement des eaux se multiplier.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16104
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Mer 03 Jan 2018, 01:45

Je constate que les demandes d'asile ne se font pas en Bulgarie ou en Roumanie... que visiblement L'Arabie Saoudite n'est pas débordée par les arrivants et que la Russie et d'autres pays de l'ex union soviétique ne croulent pas sous les réfugiés...

Devrait on s'interroger ?

Comme l'écrit un couple d'Irakiens réfugié en France : ici le statut de réfugié est facile à obtenir et on peut faire le regroupement familial... le tout après avoir constaté que les teutons ne sont plus accueillants... et qu'en Italie on ne donne pas 500 euros par mois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Mer 03 Jan 2018, 02:12

Les températures glaciales qui sévissent en ce moment en Amérique du Nord, jusqu’à -40°, semblent inspirer le twitteur invétéré qu’est Donald Trump: «Dans l’est, cela pourrait être la veille du jour de l’an la plus froide jamais enregistrée. Peut-être qu’on pourrait utiliser un peu de ce bon vieux réchauffement climatique contre lequel notre pays – mais aucun autre pays – s’apprêtait à débourser des trillions de dollars pour s’en protéger. Couvrez-vous!» lançait jeudi soir le climatosceptique qu’est l’actuel président des États-Unis sur le réseau social.

À vrai dire, l’ironie acérée comme un pic à glace du leader de la première puissance mondiale, laquelle s’est retirée de l’accord de Paris sur le climat, est plutôt mal placée.

Elle n’a pas manqué de susciter de vives réactions de la communauté scientifique, jusque loin à la ronde. «Ce n’est pas très utile d’avoir un président des États-Unis crachant de telles inepties», commentait un professeur expert en climatologie, James Renwick, depuis Wellington en Nouvelle-Zélande.

L'Organisation météorologique mondiale, basée à Genève, livre ce constat: 2017 devrait être l’année la plus chaude jamais observée depuis le début des relevés (à la fin du XIXe siècle), si l’on excepte 2015 et 2016, deux années marquées par le phénomène naturel El Niño, qui se produit tous les trois à sept ans dans le Pacifique et accentue le réchauffement climatique.

Ce constat pour 2017 est tiré d’une compilation de onze mois d’observations, provenant d’instituts scientifiques faisant autorité en la matière. Décembre, certes, manque encore à l’appel, mais la tendance est déjà annoncée. Les données pour arriver à ce constat proviennent d’ailleurs pour une bonne part d’organismes états-uniens. Comme le Goddard Institute for Space Studies de la Nasa ou encore l’Administration américaine pour les océans et l’atmosphère, le NOAA, qui s’emploie à mesurer les températures à la surface des terres et des océans pour l’ensemble de la planète.

Cet organisme s’inquiète en particulier de l’étendue de la banquise de l’Arctique et de l’Antarctique, qui a atteint en 2017 des minima records. «L’Arctique ne montre aucun signe qu’il retrouvera son statut de ces dernières années, soit de région gelée de façon permanente», relevait-il il y a quinze jours.


En novembre, des mesures effectuées dans l’archipel de Svalbard, à l’est du Groenland, ont indiqué des températures de 6° au-dessus de la normale saisonnière, selon Copernicus, le système européen de surveillance du changement climatique. Or ces phénomènes, loin d’être épisodiques, se multiplient. Et c’est bien là le problème. La patrie de Donald Trump n’échappe pas à ces anomalies répétées. 2017 aura aussi été pour les seuls États-Unis l’année la plus chaude. Huit États du pays ont battu chaque mois des records de chaleur. Alors oui, il fait froid en ce moment à l’est des Etats-Unis, mais «la météo, ce n’est pas la même chose que le climat. Le président devrait pouvoir comprendre ça.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16104
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Mer 03 Jan 2018, 03:35

et tout ça ayant pour unique origine les bagnoles diésel de la région parisienne...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.   Mer 03 Jan 2018, 07:18

C'est bien. Parfait exemple du penser globalement, agir localement. Basketball
Revenir en haut Aller en bas
 
Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.
Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» Harvey, Irma, José, catastrophes naturelles? Non rebellion de la nature contre son destructeur.
» LES CATASTROPHES NATURELLES
» Les catastrophes naturelles aujourd'hui : des punitions divines ?
» Séismes, ouragans, catastrophes naturelles dans le monde
» Les ressources naturelles de la Terre pour 2010 épuisées le 21 août

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: