Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Lorsque l'état nous pique notre pognon on a l'impression de s'appauvrire !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tonton christobal

avatar

Messages : 13861
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Lorsque l'état nous pique notre pognon on a l'impression de s'appauvrire !   Jeu 14 Sep 2017, 23:14

Le sentiment de pauvreté progresse en France
Sylvain Labaune, le 14/09/2017 à 9h55
Selon le sondage annuel de l’institut Ipsos en partenariat avec le Secours populaire, les Français se sentent de plus en plus exposés à la pauvreté, en particulier les plus âgés.

Des volontaires des Restos du coeur distribuent de la nourriture en novembre 2016 à Tours. Selon le sondage annuel de l’institut Ipsos, en partenariat avec le Secours populaire, les Français se sentent de plus en plus exposés à la pauvreté. / Guillaume Souvant/AFP
Comme Josiane, 61 ans, de plus en plus de Français craignent de tomber dans la pauvreté. « Ma pension de retraite s’élève à 850 € par mois. Une fois le loyer et les charges payés, il me reste 200 € pour manger. Avec l’augmentation du coût de la vie, je suis en permanence sur le fil. Au moindre imprévu, c’est la catastrophe », confie-t-elle.
Un phénomène dont se font l’écho l’institut Ipsos et le Secours populaire dans le nouveau « baromètre de la pauvreté en France » dévoilé jeudi 14 septembre. Ce sondage vise à recueillir le ressenti des Français vis-à-vis de la précarité avec des questions du type : « Rencontrez-vous des difficultés financières ? », ou bien « Vous est-il arrivé de vous dire à un moment que vous étiez sur le point de connaître une situation de pauvreté ? ».
« 37 % des Français ont déjà fait l’expérience de la pauvreté »
Le baromètre révèle, cette année encore, que le sentiment de pauvreté s’accentue chez les Français. 37 % des sondés déclarent avoir déjà fait l’expérience de la pauvreté et 57 % redoutent de connaître une telle situation, contre 55 % en 2016. C’est-à-dire que ces derniers ont connu – ou pense connaître – prochainement des difficultés pour subvenir à leurs besoins primaires (nourriture, vêtements, logements, etc.).

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13861
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Lorsque l'état nous pique notre pognon on a l'impression de s'appauvrire !   Jeu 14 Sep 2017, 23:15

Toujours selon le sondage, près d’un Français sur cinq déclare ne pas parvenir à équilibrer son budget à la fin du mois et 19 % se retrouvent à découvert. Autre indicateur, le revenu mensuel en dessous duquel les Français se considèrent comme pauvres. En 2016, il s’élevait à 1 068 € nets. Ce montant atteint 1 113 € net cette année, soit « une augmentation extrêmement prononcée en l’espace d’un an », analyse Richard Béninger, secrétaire national chargé des ressources et de la communication au Secours populaire.
La situation des seniors se dégrade
Par effet de balancier, le nombre de personnes qui sollicitent l’aide du Secours populaire est en forte augmentation. La barre des trois millions a été dépassée sur l’année 2016, avec des hausses qui varient entre 15 % et 50 % en fonction des régions. Parmi les bénéficiaires, de plus en plus de seniors, et en particulier des femmes isolées. « Nous sommes passés de 165 000 personnes de plus de 60 ans prises en charge par nos antennes en 2010, à plus de 246 000 en 2016 », précise Richard Béninger.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13861
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Lorsque l'état nous pique notre pognon on a l'impression de s'appauvrire !   Jeu 14 Sep 2017, 23:18

Par ailleurs, le Secours populaire constate une augmentation du nombre d’étudiants en difficulté, ce qui a motivé l’ouverture de permanences dans une trentaine de campus universitaire. Et une des premières conséquences de la précarité – toutes catégories d’âges confondues – est le renoncement aux soins.
Selon le baromètre, 39 % des personnes des personnes interrogées déclarent avoir du mal à payer les actes médicaux et 29 % ont dû – entre autres – différer ou se priver de l’achat de lunettes ou de lentilles.
Pauvreté et isolement, la double peine
Conséquence de ce sentiment croissant de pauvreté, le baromètre Ipsos/Secours populaire révèle que les Français se sentent de plus en plus « inquiets, voire très inquiets » quant à leur capacité à faire face à un imprévu. 58 % d’entre eux estiment de pas être mesure d’aider un proche en cas d’accident ou d’impondérable.
Le pessimisme gagne également du terrain : 84 % des sondés redoutent que leurs enfants connaissent un jour la pauvreté, contre 83 % lors du précédent baromètre. Pour sortir de ce marasme, le Secours populaire organise des sorties culturelles et des séjours vacances pour ses bénéficiaires. « Il s’agit de rompre l’isolement dont sont souvent victimes les personnes en situation de précarité, en particulier chez les séniors », explique Richard Béninger.
« Car quand on est pauvre, on passe ses journées enfermé. Dès qu’on met le nez dehors, tout coûte de l’argent entre les transports et les sorties. Outre l’aide alimentaire, le Secours populaire me permet avant tout de me confier à quelqu’un », témoigne Josiane.

-------------------------

Mais macron va traiter le dossier en vous en mettant un peu plus sur le dos...

Pour le reste : immigration, délinquance, chômage, armée, police.... tout va bien et ceux qui se plaignent sont des feignants !

Le statut de Mme macron est bétonné donc l'essentiel est fait !


Revenir en haut Aller en bas
 
Lorsque l'état nous pique notre pognon on a l'impression de s'appauvrire !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lundi 9 Avril 2012
» Les Amanins: quels enfants laisseront-nous à notre planète
» (L1) Lorsque le désespoir nous prend le coeur, que la vie devient une ennemie...
» SAVONS NOUS VRAIMENT CE QU'IL Y A DANS NOTRE ASSIETTE?
» Est-ce que notre vie nous appartient ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Les faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: