Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Couacs en série : Macron envoie les députés LREM en séminaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tonton christobal

avatar

Messages : 14934
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Couacs en série : Macron envoie les députés LREM en séminaire   Lun 18 Sep 2017, 17:20

Couacs en série : Macron envoie les députés LREM en séminaire
Exercice. Sur demande d’Emmanuel Macron, les députés LREM participeront à un séminaire de remotivation lundi et mardi aux Docks D’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), rapporte le JDD.  L’objectif : éviter de nouveaux couacs.
À l’image de salariés d’entreprise, les 314 députés de La République en marche vont participer à un séminaire lundi 18 et mardi 19 septembre aux Docks d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), afin de mieux apprendre à se connaître, indique le JDD ce dimanche. Cet exercice de “team building” n’est pas anodin : c’est Emmanuel Macron qui en est à l’initiative. Et l’objectif est clair : professionnaliser davantage ces députés pour la plupart novices en politique et, à terme, éviter que ne se reproduisent les couacs dont s’est rendue coupable la nouvelle législature courant juillet.
Comment “construire une aspiration de groupe” ?
Les députés marcheurs devraient, comme le souhaite Emmanuel Macron, s’enhardir au cours des deux prochains jours. Une logique entrepreneuriale que le parti présidentiel “assume totalement”, confie à l’hebdomadaire Hervé Berville, élu macroniste des Côtes-d’Armor et porte-parole du groupe. “Il faut des moments de cohésion”. Au programme le premier jour : des exercices de “coworking”, ou comment travailler ensemble.
Les députés LREM encadrés pour éviter de nouveaux couacs
Les intitulés des ateliers se veulent pédagogiques : “Se rencontrer et commencer à construire une aspiration de groupe” ; “Mon rôle et mon ambition de député LREM” ; “Nous et notre écosystème”… Les élus LREM pourront ensuite décompresser durant un apéritif où, comme à la kermesse de l’école, chacun apportera une spécialité de sa région. Enfin, les députés pourront développer des affinités autour d’un dîner puis d’une soirée festive.
“Beaucoup s’étaient demandé à quoi servaient les amendements”
Le second jour de séminaire s’annonce plus ardu : il sera question des textes que les députés s’apprêtent à examiner dans les prochaines semaines. Par petits groupes, les marcheurs pourront se rompre aux basiques de la technique parlementaire, tels que : “Comment être meilleur sur un dépôt d’amendement”. Il faut dire que c'est une notion encore inconnue pour bon nombre de macronistes. En témoigne un député auprès du JDD : “En juillet, beaucoup s'étaient demandé pendant un mois à quoi ils servaient. Il faut qu'on soit beaucoup plus clairs sur la procédure parlementaire”.

Quand les députés LREM se font distribuer un manuel de survie.../... à suivre !


Toutefois, nulle image ne pourra illustrer l’ambiance de travail qui règnera entre députés LREM. Pour cause : aucun journaliste ne sera autorisé à couvrir le séminaire.

https://www.valeursactuelles.com/politique/couacs-en-serie-macron-envoie-les-deputes-lrem-en-seminaire-88749

l'assemblée nationale composée d'ignorants... et on nous parle du contrôle du gouvernement par le parlement ! une guignolade.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3732
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Couacs en série : Macron envoie les députés LREM en séminaire   Lun 18 Sep 2017, 19:55

Renouveler la classe politique, son discours et ses méthodes est une bonne chose. C'est même un principe fondamental de la démocratie.
Il est inévitable que les premiers mois d'un mandat soient balbutiants pour certains. On ne peut pas prôner à la fois le dégagisme, critiquer les énarques, se moquer des caciques, honir la langue de bois des vieux routiers de la politique et descendre en flammes des jeunes, des nouveaux, des non professionnels de la politique qui osent se présenter devant les électeurs.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3268
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Couacs en série : Macron envoie les députés LREM en séminaire   Lun 18 Sep 2017, 20:53

Pour les équipes sportives, rugby notamment, mais aussi pour les entreprises, se maintenir dans la durée implique de réussir l'amalgame (ou l'alliage) entre des plus jeunes qui arrivent, et des plus ancien(ne)s qui transmettent l'expérience.
http://www.ouest-france.fr/bretagne/ille-et-vilaine/les-bleues-doivent-reussir-lamalgame-4294018

Trop peu de renouvellement politique augmente le risque de conservatisme. Par contre si "dégagisme" généralisé, style "du passé faisons table rase" ou version beaucoup plus libérale, le risque est fort de perdre du temps à réapprendre. Bref, innover d'accord, mais ne pas oublier les leçons du passé et de l'expérience aussi est utile.
"L'important, c'est la dose" ou le dosage entre anciens et nouveaux. Politiques, idées, etc
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15010
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Couacs en série : Macron envoie les députés LREM en séminaire   Lun 18 Sep 2017, 21:23

Phénomène traditionnel des start-up. On recrute, on forme, on s'ouvre de nouveaux horizons avec une part d'inconnues. Les start-up fixent leur devenir dans les trois premières années de leur activité. Réussite ou échec.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14934
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Couacs en série : Macron envoie les députés LREM en séminaire   Lun 18 Sep 2017, 21:31

Désolé mais lorsque la "start up" joue avec mes conditions de vie, celles de ma famille et me pique mon fric... j'ai tendance à vouloir mettre des coups de lattes dans le train des brillants expérimentateurs.
Les jeunes cadres dynamiques qui savent tout et plantent l'affaire j'en ai eu mon compte pendant plus de 30 ans et lorsque le bateau coule non seulement ils s' en foutent mais recommencent ailleurs.

Les apprentis sorciers pourquoi pas ? mais on ne les laisse pas jouer dans la maison.

Leur devise se résume à : "Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir !
En d'autres termes, plus ça rate et plus on a de chances que ça marche" comme les shadoks !

le tout avec le pognon des autres et la carrière de ceux qui ont le malheur d'être sous leurs ordres.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12765
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Couacs en série : Macron envoie les députés LREM en séminaire   Ven 08 Déc 2017, 15:25

Si Emmanuel Macron a envoyé les députés LREM en séminaire c'est peut-être parce certains en ont besoin!


Citation :
Une députée LRM réclame 13 000 euros à une association d’intérêt public

LE MONDE | 05.12.2017 Par Yves Tréca-Durand

Nicole Dubré-Chirat, élue députée (LRM) de la 6e circonscription du Maine-et-Loire en juin, réclame 13 000 euros d’indemnités au centre médico-sportif d’Angers (CMS), où elle complétait sa retraite de cadre de santé depuis six ans. Elle est la seule, parmi les 11 médecins et trois infirmières, tous retraités, à contester son licenciement. La procédure a été examiné par le conseil des prud’hommes jeudi 30 novembre. Jusqu’à sa dissolution, le centre fournissait gratuitement, depuis 1971, des certificats médicaux aux sportifs angevins.

« Au début, on a cru que c’était une blague », assure Philippe Soucheleau, président bénévole depuis 2008. « Le 24 octobre, elle a envoyé un courrier en recommandé au CMS pour réclamer 13 000 euros d’indemnités. Ce serait quelqu’un de lambda, ce serait incroyable. Mais de par sa fonction d’élue, c’est encore plus choquant car c’est une association qui fonctionnait avec des deniers publics. » Mme Dubré-Chirat était par ailleurs, jusqu’à sa démission en septembre, présidente du conseil interdépartemental de l’Ordre des infirmières du Maine-et-Loire, de la Sarthe et de la Mayenne.

« Je ne suis pas naïve au point de savoir que quand on devient publique, le cloisonnement est un peu difficile, mais c’est une affaire privée antérieure à mon investiture et à mon élection », répond la députée en rappelant que la dissolution de l’association remonte au 24 avril.

« J’ai déposé une requête auprès des prud’hommes uniquement par rapport au contrat de travail et au respect du droit. Je ne veux pas qu’on dise que je réclame des cents et des mille », ajoute-t-elle. « 8 726,02 euros, en l’occurrence », précise son avocat, en y ajoutant « des dommages et intérêts pour le retard et l’indemnisation de ses frais d’avocat. »

Le Centre médico-sportif, qui délivrait environ 2 500 certificats médicaux par an, fonctionnait à la demande, de manière très aléatoire. D’où le litige. « On la payait à l’heure, ce dont elle s’était toujours bien accommodée, et elle réclame aujourd’hui d’être annualisée à raison de 10 heures par semaine. Mais elle ne mérite pas cet argent, ce n’est pas de l’argent gagné », assène M. Soucheleau, qui rappelle qu’il est parti, en compagnie de son épouse, avec Mme Dubré-Chirat, en voyage d’agrément au Vietnam en mai 2015. « Et elle demande à être payée 36 heures pour ce mois-là alors que je payais une infirmière remplaçante ! J’aurais dû payer deux fois, pour moi c’est de l’escroquerie. »

Mme Dubré-Chirat, qui admet en l’espèce « une erreur dans [sa] comptabilité », est catégorique : « Mon contrat de travail précisait noir sur blanc que je devais travailler 10 heures par semaine, 40 heures par mois hormis les vacances scolaires. »
---/---


Dernière édition par a.nonymous le Ven 08 Déc 2017, 15:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12765
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Couacs en série : Macron envoie les députés LREM en séminaire   Ven 08 Déc 2017, 15:31

Citation :
---/---
Elle touchait pour cela, en moyenne, 700 à 800 euros par mois. Son avocat précise : « On ne peut pas faire faire moins d’heures à un salarié, voire pas du tout. Ce n’est pas possible car l’employeur est tenu de fournir le travail contractuellement prévu. »

« On ne pouvait pas s’attendre à quelque chose comme ça, on ne peut pas comprendre, reprend Philippe Soucheleau. Et dire qu’elle avait fustigé Fillon en disant que c’était un voleur… » Le président et son épouse sont d’autant plus décontenancés qu’ils ont activement participé à la campagne électorale de Mme Dubré-Chirat. « J’ai même écrit une lettre de recommandation pour elle à Jean-Paul Delevoye [chargé des investitures à la République en Marche pour les législatives de juin] », ajoute-t-il.

Le maire LR d’Angers se dit, lui, « sidéré ». « Quand on m’a dit de qui il s’agissait, je me suis dit qu’elle avait sans doute eu un moment de dépit mais que son élection allait la conduire à mettre les choses en perspective. Il n’en a rien été », soupire Christophe Béchu.

« Mme Dubré-Chirat n’est pas au-dessus des lois mais elle n’est pas non plus en-dessous des lois », répond son avocat, Me Bertrand Salquain. « Ce n’est pas parce qu’elle occupe d’autres responsabilités que cette action ne devrait pas être menée à son terme. » C’est à voir, car la plaignante est prête à transiger : « Si quelqu’un veut concilier, je suis prête à le faire. Je l’ai toujours dit. Pour ne pas aller jusque-là, perdre du temps et avoir ce genre de désagréments. Car ça n’a d’intérêt pour personne. » La prochaine audience n’aura lieu qu’en septembre 2018.

« Je sépare les choses, se défend encore la députée. J’étais salariée de l’association, pas bénévole. J’ai occupé un poste de manière honnête, consciencieuse et durable. » Et pas pour l’argent, affirme-t-elle encore. « En 2016, cela m’a rapporté 4 660 euros. Ce travail, je l’ai pris parce que ça m’intéressait à titre de prévention. Si j’avais dû le faire pour l’argent, j’aurais choisi autre chose. » De là à parler de dévouement au profit d’une association d’intérêt public, il y a un pas qu’elle ne franchit pas : « Non, je ne me suis pas dévouée, j’ai jamais eu l’habitude de me dévouer parce que j’ai toujours considéré que même la profession d’infirmière n’était pas un dévouement. Je l’ai pris parce que ça m’intéressait et que ça me faisait plaisir. Ce n’était pas un sacrifice non plus. » Et quand on évoque la moralisation de la vie publique, un des axes forts de la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron, elle répond : « Cette loi, je l’ai votée, je sais bien de quoi elle est faite mais elle ne dit pas qu’on doit renoncer à ses droits. »
---/---
http://abonnes.lemonde.fr/politique/article/2017/12/05/une-deputee-lrm-reclame-13-000-euros-a-une-association-d-interet-public_5225084_823448.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12765
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Couacs en série : Macron envoie les députés LREM en séminaire   Jeu 14 Déc 2017, 05:47

Comme dit l'autre, il faut mieux entendre ça que d'être sourd !


Citation :
Avec 5000 euros par mois, une députée LREM se plaint de "manger pas mal de pâtes"

13/12/2017 à 09h43

Une députée LREM se plaint de la baisse de ses revenus après son élection.

Peut-être peut-elle demander à ses collègues insoumis de partager leur panier de provisions? Dans L'Opinion, une députée de La République en marche, ancienne chef d'entreprise, se plaint de sa baisse de revenus, passés de 8000 à 5000 euros par mois, et explique avoir dû changer ses habitudes:

   "Je vais moins souvent au restaurant, je mange pas mal de pâtes, j’ai ressorti des vêtements de la cave et je vais devoir déménager", explique-t-elle.

En France, le salaire moyen s'établit à 2225 euros net et le salaire médian à 1797 euros. Si ce genre de déclaration contribue à alimenter l'image de déconnexion d'un parti focalisé sur la "France qui gagne", d'autres députés de La République en marche tiennent un discours très différent de leur camarade.

   "Face à une aide soignante, on sait qu’on ne peut pas dire ça", considère un élu LREM. "Je ne vais pas me plaindre de gagner 5 000 euros par mois", complète un autre.

Selon Le Monde, le revenu annuel moyen des députés (nouveaux ou réélus) au cours des cinq dernières années frise les 59.000 euros, quand celui des Français s'établit selon l'Insee à 22.420 euros.
http://www.bfmtv.com/politique/avec-5000-euros-par-mois-une-deputee-lrem-se-plaint-de-manger-pas-mal-de-pates-1325935.html
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3732
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Couacs en série : Macron envoie les députés LREM en séminaire   Jeu 14 Déc 2017, 06:54

A quand un député.e.thon?

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3268
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Couacs en série : Macron envoie les députés LREM en séminaire   Jeu 14 Déc 2017, 23:14

Citation :
"Je vais moins souvent au restaurant, je mange pas mal de pâtes, j’ai ressorti des vêtements de la cave et je vais devoir déménager"

Avec thon ou sans, on néglige beaucoup trop l'importance de l'art de cuisiner. Même en politique, donc Smile . S'il était encore là, Jean-Pierre Coffe ferait fortune en conseiller culinaire d'élu(e)s "absolument dé-bor-dées" : il fut précurseur en chef télé, et auteur ("Le plaisir à petit prix. Manger bien en famille pour moins de 9 € par jour" et "Recevoir vos amis à petit prix", etc..) (dont il lègue au passage 70 ans de droits d'auteur à ses héritiers). L'art de cuisiner les légumes de saison et d'ici : C où sur le Forum ? On enverra le lien à la dame aux cent pâtes



Note : les "9 € par jour", et par personne je pense ...
Mais avec 5000 € par mois, soit 166 € par jour, ça reste compatible avec une famille monogame nombreuse. Après, reste la question Bien cuisiner.. vite
Revenir en haut Aller en bas
 
Couacs en série : Macron envoie les députés LREM en séminaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Couacs
» En marche ! avec Emmanuel Macron
» Présidentielle 2017 : le programme d'Emmanuel Macron
» Présentation du programme - Emmanuel MACRON
» QG de campagne d'Emmanuel Macron

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: