Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Il y a 50 ans le conseil départemental du Val De Marne se réunissait le 4 octobre 1967

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Libellule

avatar

Messages : 14455
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Il y a 50 ans le conseil départemental du Val De Marne se réunissait le 4 octobre 1967   Mer 04 Oct 2017, 12:13



Le groupe politique communiste. Président Gaston Viens. Entouré d’Hélène Luc, Monique Mercieca, Michel Germa et Louis Bayeurte. Hélène Edline, Odette Denis, Jacques Laloë, Louis Dolly, Julien Duranton et Maxime Kalinsky. Collection Helene Luc

A l’heure où la collectivité pourrait disparaître selon la volonté du président de la République, le conseil départemental fête ce mercredi ses 50 ans.
« Le premier conseil général du Val-de-Marne est en place, il a commencé son travail ce matin, avec au nombre de ses tâches, celle d’affirmer sa personnalité et celle du département qu’il représente ». Le président PCF Gaston Viens, ancien déporté, ouvre la séance. C’était le 4 octobre 1967.  département.

Résistance, c’est l’un des marqueurs de ce département contrasté. Déjà parce qu’à sa tête, deux enfants de la Résistance ont marqué de leur empreinte la collectivité. Gaston Viens, maire d’Orly qui écrit l’histoire trois ans durant, à la tête d’une majorité PCF-SFIO, au nez et à la barbe des ténors de l’UDR, Roland Nungesser, Robert-André Vivien, Jean-Marie Poirier et Michel Giraud, et du centre, Alain Poher et Alain Griotteray.

Mai 68, les luttes sociales dans les usines, à Ivry, Vitry : les communistes sont sur tous les fronts, alors que la désindustrialisation est en marche.  Ces luttes ont donné ce caractère de terre de résistance au Val-de-Marne.

Les passes d’armes sont souvent « explosives ». Au point de donner une réputation de conseil général « l’un des plus durs de France ». La réalité est bien plus nuancée que celle présentée dans les supports de propagande, es campagnes électorales masquant, en effet, d’autres pratiques plus consensuelles encadrées par la vie protocolaire.

Autour de la table de l’assemblée départementale, précédemment rue des Mèches à Créteil, puis dans la salle ovale si particulière de l’hôtel du département, certaines séances virent « au théâtre de boulevard », cela faisait partie du folklore.

Dès lors, cantonales après cantonales, parfois à un ou deux sièges, les communistes garderont la majorité. Au point d’être depuis 2015, le dernier « bastion rouge » de France.

Pour autant, les communistes et les gaullistes ont su se retrouver pour de grandes batailles. Comme au temps de la Seconde Guerre mondiale. Celle de l’autoroute A4 reste dans toutes les mémoires. En 1975, sous Giscard, il est question d’installer un péage dès Saint-Maurice. Les élus barrent l’autoroute. Chacun en était presque arrivés à vouloir dormir sur place.

Trente ans plus tard, encore, gauche et droite s’uniront. Malgré des réticences de part et d’autre de l’échiquier politique. Cette fois, pour un métro en rocade, Orbival. Un projet qui annoncera le futur supermétro du Grand Paris Express.

Reste encore un combat : le maintien de la collectivité. Maintes fois attaqué, le Val-de-Marne a toujours répondu résistance.


Dernière édition par Libellule le Mer 04 Oct 2017, 13:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14455
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans le conseil départemental du Val De Marne se réunissait le 4 octobre 1967   Mer 04 Oct 2017, 12:36

Lors de ces premières élections cantonales des 24 septembre et 1er octobre 1967 dans les nouveaux départements de la région parisienne, le taux d’abstention grimpe à 45,5 %.

Le PCF obtient 41,9 % des suffrages exprimés et les partis de gauche arrivent en tête (56,1 %). Leurs représentants sont majoritaires à un siège près. Parmi les élus du Val-de-Marne, les électeurs ont désigné quatre femmes, toutes membres du parti communiste : Hélène Edeline (maire de Gentilly), Odette Denis, Hélène Luc et Monique Mercieca, deux responsables nationales de l’Union des jeunes filles de France (UJFF).

La plupart des 33 conseillers généraux cumulent d’autres fonctions électives à l’instar des maires Louis Bayeurte (Fontenay-sous-Bois, PCF), Jacques Carat (Cachan, SFIO), Gabriel Chauvet (Chevilly-Larue, UDR), Georges Defert (Joinville, DVD), Louis Dolly (Villejuif, PCF), Julien Duranton (Valenton, PCF), Joseph Franceschi (Alfortville, SFIO), Henri Guérin (Charenton, centriste), Maxime Kalinsky (Villeneuve-le-Roi, PCF), Jacques Laloë (Ivry, PCF), René Nectoux (Maisons-Alfort, RI), Roland Nungesser (Nogent-sur-Marne, député UDR), Jean-Marie Poirier (Sucy-en-Brie, député UD-Ve), Paul Redon (Marolles-en-Brie, DVD), André Rouy (Villiers-sur-Marne, SFIO), Pierre Tabanou (L’Haÿ-les-Roses, SFIO), Gaston Viens (Orly, PCF). S’y ajoute le député Robert-André Vivien (UD-Ve) et le jeune élu gaulliste Michel Giraud (UD-Ve)

Néanmoins, à la création du Val-de-Marne, le vrai pilote, le vrai "chef", de cette entité départementale est le préfet, dans un contexte de régionalisation des politiques publiques et de mise en avant de la scène du district de la région de Paris : Paul Camous, préfet délégué du val-de-Marne (1964-1967), puis Lucien Lanier, préfet du Val-de-Marne (1967-1974), et les préfets qui leur succéderont. Et ceci jusqu'aux lois de décentralisation de 1982.

Le Val-de-Marne change sous l'effet des politiques d'équipement (aéroport d'Orly, MIN de Rungis et grandes opérations urbaines). Trois grandes ZUP sont construites dans le Val-de-Marne, celle de Créteil, celle de Fontenay-sous-bois et celle de Vitry.

C'est Paul Delouvrier, préfet de région et homme de confiance du généralde Gaulle, est à l'origine du redécoupage administratif.

En 1964, l'ambition de Paul Delouvrier est d'imposer le district de la région de Paris (institué en 1961, il regroupe Paris et la Seine, la Seine-et-Oise et la Seine-et-Marne) comme l'institution phare des politiques régionales dans ce territoire capital.

Il ne pouvait y avoir sur ce territoire deux institutions majeures (d'une part le département de la Seine avec son Conseil général et sa préfecture, et d'autre part le district de la région de Paris, entité régionale qui cherche à s'imposer, incarnée par Paul Delouvrier.

Lien qu'on peut agrégé pour le suite De l'histoire à
http://www.plateaufontenay.net/t2342-il-y-a-50-ans-fontenay-refusait-de-devenir-une-gigantesque-cite-dortoir
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3059
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans le conseil départemental du Val De Marne se réunissait le 4 octobre 1967   Mer 04 Oct 2017, 14:07

Citation :
Dès lors, cantonales après cantonales, parfois à un ou deux sièges, les communistes garderont la majorité. Au point d’être depuis 2015, le dernier « bastion rouge » de France.

Il faut préciser le terme majorité : absolue ? relative ? en sièges ? en voix ?
Au conseil du département, depuis 50 ans les "communistes gardent la majorité" des sièges, pas seuls, mais avec l'appoint plus ou moins enthousiaste des socialistes, notamment. Conforme à la stratégie "Union de la gauche" choisie par Mitterrand et le PS au début des années 70.

Pour les dernières élections départementales (mars 2015), un judicieux redécoupage des cantons (avec des nombres d'électeurs assez différents selon les cantons) avait précédé l'élection. Il/elle a permis à la gauche de garder la majorité en sièges, pas la majorité en voix ai-je lu ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14455
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans le conseil départemental du Val De Marne se réunissait le 4 octobre 1967   Mer 04 Oct 2017, 14:39

Réécrire l'histoire est toujours difficile. Les majorités relatives font les résultats des élections. Pour les découpages revus, ...
Revenir en haut Aller en bas
 
Il y a 50 ans le conseil départemental du Val De Marne se réunissait le 4 octobre 1967
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il y a 50 ans le conseil départemental du Val De Marne se réunissait le 4 octobre 1967
» Conseil départemental
» [60] Oise
» Communiqué du conseil national de l'UMT
» Besoin d'un conseil maquillage sourcil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Histoire locale-
Sauter vers: