Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Brexit : Quand ceux qui ont tout à perdre négocient avec ceux qui n’ont rien à gagner…

Aller en bas 
AuteurMessage
tonton christobal

avatar

Messages : 16097
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Brexit : Quand ceux qui ont tout à perdre négocient avec ceux qui n’ont rien à gagner…   Ven 06 Oct 2017, 16:47

Les négociations sur le Brexit continuent et bien entendu la presse française continue à faire
preuve de la remarquable objectivité dont elle est coutumière.
Tout français qui chercherait à s’instruire sur le sujet en lisant les journaux de notre pays est en
fait aussi bien informé qu’un lecteur de la Pravda dans les années 70 sur ce qui se passait alors à
Prague, tant les consignes sont suivies avec diligence par ceux qui se disent journalistes.Comme
me le disait un ami récemment : » Il y a deux sortes de journalistes en France : ceux qui sont
compétents et honnêtes, qui sont au chômage, et les autres. »
J’ai donc décidé de consacrer ma chronique du Lundi à ces négociations simplement pour essayer
d’expliquer aux lecteurs quels sont vraiment les enjeux.
Je vais essayer de faire simple.
Commençons par les deux parties qui négocient.
D’un coté, nous avons le gouvernement britannique de madame May, de l’autre la Commission
Européenne emmenée par monsieur Barnier.
Le gouvernement Britannique est mené par Madame May, très affaiblie par sa dissolution ratée de
la Chambre des Communes qui a été suivie par ce qui aurait pu être un désastre électoral puisque
les Conservateurs sont passés d’une solide majorité à une quasi- minorité, ne gouvernant qu’avec
l’aide des protestants de l’Irlande du Nord. Il n’est pas certain que Madame May reste au pouvoir.
Elle pourrait être débarquée bientôt, ayant commis vraiment trop d’erreurs, ce qui ne changerait
rien au fond du problème.
Dans ce gouvernement, deux groupes se font face : ceux qui ont fait campagne pour le Brexit,
emmenés par Boris Johnson (le ministre des affaires étrangères) et David Davies (le ministre
chargé des négociations avec la Commission), qui tous deux avaient milité pour le Brexit et de
l’autre ceux qui avaient voté pour « Bremain » sous la conduite du ministre des finances monsieur
Hanson, qui a le charisme d’une huitre et est l’esclave de son administration.
Les premiers veulent une sortie claire, rapide et franche, les seconds sont à la recherche d’une
solution du type de celle que monsieur Sarkozy a imposé aux Français qui avaient refusé la
Constitution Européenne soumise à referendum, en leur collant son frère jumeau à sa place, le
Traité de Lisbonne, faisant ainsi fi de la décision du Peuple, ce qui n’a pas porté chance à
monsieur Sarkozy.
Pour faire bref et pour utiliser ma propre terminologie, les premiers représentent les hommes des
arbres, les deuxièmes les hommes de Davos et les ODS locaux.
Et Madame May essaye, sans beaucoup de succès, de naviguer entre ces deux groupes en
expliquant dans son discours de Florence la semaine dernière que tout cela prendrait un peu plus
de temps que prévu et qu’elle était prête à faire des concessions financières pour que la Grande-
Bretagne continue à avoir un accès « normal » à l’Europe etc. etc.….

la suite : http://institutdeslibertes.org/brexit-quand-ceux-qui-ont-tout-a-perdre-negocient-avec-ceux-qui-nont-rien-a-gagner/
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3583
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Brexit : Quand ceux qui ont tout à perdre négocient avec ceux qui n’ont rien à gagner…   Mar 21 Nov 2017, 08:48

Brexit : l’autorité bancaire transférée à Paris, l’agence du médicament à Amsterdam
Les deux agences doivent quitter Londres avant le Brexit.

Pour l'Agence bancaire européenne (ABE, 170 salariés) Paris l'a emporté après trois tours de vote (à bulletin secret) et finalement un tirage au sort aux dépens de Dublin.
L’ABE, régulateur chargé des banques, est une des trois agences créées en 2011 pour réguler les services financiers, et sera la deuxième localisée à Paris qui abrite déjà l’Autorité européenne des marchés financiers (AEMF).

La candidature de Lille pour accueillir l’Agence européenne du médicament (EMA) a en revanche été sèchement retoquée, sans même passer la barre du premier tour de vote. C’est Amsterdam qui a remporté les suffrages pour héberger cette institution de presque 900 personnes, après, comme pour Paris, trois tours de vote et un tirage au sort pour la départager d’avec Milan. Martine Aubry a réagi amèrement.
L’Agence européenne du médicament (EMA) joue un rôle essentiel. Elle est le passage obligé pour les laboratoires pharmaceutiques souhaitant commercialiser un nouveau médicament dans l’ensemble de l’Union. Elle est également chargée de la surveillance et de la pharmacovigilance des médicaments vendus dans l’Union européenne.

Le vrai perdant, lundi soir, c’était Londres. Au fil des années, la capitale britannique s’était imposée comme le centre d’expertise pour les affaires réglementaires. Or « à l’avenir, les entreprises vont être obligées de relocaliser leur centre de décision dans une autre entité de l’Union européenne, mais toutes les compétences ne seront pas nécessairement transférées ».
Au-delà d’assister aux premiers effets concrets et désagréables du Brexit, le Royaume-Uni va en outre devoir financer le déménagement des agences. Pour l’EMA, son bail court jusqu’en 2039 et le Royaume-Uni restera redevable du loyer et des charges jusqu’à cette date soit un total de 400 millions d’euros…

http://lemonde.fr/referendum-sur-le-brexit/article/2017/11/20/amsterdam-choisie-pour-accueillir-l-agence-europeenne-du-medicament_5217754_4872498.html
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 23/12/2014

MessageSujet: Re: Brexit : Quand ceux qui ont tout à perdre négocient avec ceux qui n’ont rien à gagner…   Mar 21 Nov 2017, 19:02

Je ne suis pas sûr que la sortie de l'UE des britanniques soit une catastrophe pour leur secteur bancaire. C'est la petite musique que nous chantent nos médias, prenons un peu de recul, quelles sont les règles qui régissent la circulation des capitaux au sein de l'UE ?

Règles de circulation des capitaux au sein de l'UE

article 63 TFUE

1. Dans le cadre des dispositions du présent chapitre, toutes les restrictions aux mouvements de capitaux entre les États membres et entre les États membres et les pays tiers sont interdites.

2. Dans le cadre des dispositions du présent chapitre, toutes les restrictions aux paiements entre les États membres et entre les États membres et les pays tiers sont interdites.

Je résume. Dans l’UE, toutes les restrictions aux mouvements des capitaux sont interdites entre les pays membres et même avec les pays tiers !

Ce qui veut dire que les capitaux vont continuer très librement à circuler dans le monde et que l’UE n’y pourra rien puisque c’est la « liberté » de circulation des capitaux qui est la règle et que ceci est « acté » dans les traités.
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 23/12/2014

MessageSujet: Re: Brexit : Quand ceux qui ont tout à perdre négocient avec ceux qui n’ont rien à gagner…   Mer 29 Nov 2017, 02:14

Le Brexit va priver l’UE de 10 milliards d’euros de recettes par an et rapporter autant aux Britanniques !
Le grand titre Le Monde du 28 Novembre indique : « Brexit, migrants, défense : pourquoi l’Europe doit faire de lourdes économies ».
Et en plus petits caractères, on découvre que « le Brexit laissera un trou de 10 milliards d’euros par an » dans le budget de l'UE.
Sans crier gare, le journal « Le Monde » rend ainsi publique une information de toute première importance. Il avoue implicitement que, contrairement à la propagande qu’il a propagée depuis des mois à l’unisson des grands médias français, la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne ne va pas coûter une fortune aux Britanniques mais… à l’Union européenne elle-même !
Il informe que la contribution nette du Royaume-Uni à l’Union européenne, telle qu’elle apparaît désormais clairement dans les esquisses budgétaires de l’UE, s’élevait au montant colossal de 10 milliards d’euros par an. Autant d’argent annuel que ne vont plus payer les contribuables britanniques !
Cela permet au passage d’anticiper les économies encore plus colossales que les Français réaliseront lorsqu’ils auront fait sortir la France de l’Union européenne. Pendant la campagne présidentielle, l'UPR fut le seul parti à le dire et à évaluer la contribution nette de la France à l’UE à un montant de 8 à 9 milliards d’euros par an, tandis que l'UPR évaluait celle du Royaume-Uni à un montant de 7 à 8 milliards d’euros par an.
Or, il apparaît que la contribution nette du Royaume-Uni était de 10 milliards d’euros par an, soit un montant sensiblement supérieur (de l’ordre de 30%) à ce que l’on trouvait dans les rares informations disponibles.
Comme l'UPR l'a maintes fois expliquée, le prétendu « terrible coût de sortie de l’Union européenne » pour le Royaume-Uni n’était qu’un vil mensonge de la propagande. Il s’effondre sous nos yeux et constitue un nouveau revers pour la mafia européiste qui a transformé nos grands médias en instruments de désinformation massive.
Cette information donne aussi à penser que la contribution nette de la France, une fois les maquillages de chiffres dissipés, est peut-être plus de l’ordre de 11 à 12 milliards d’euros par an que de 8 à 9.
Le Frexit économisera sans doute 11 milliards d’euros par an aux contribuables français, et cela rien qu’en coûts directs ! C’est bien la seule issue pour sortir la France du naufrage économique et financier.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3583
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Brexit : Quand ceux qui ont tout à perdre négocient avec ceux qui n’ont rien à gagner…   Mer 29 Nov 2017, 04:12

Il y a la contribution nette de UK au budget de l'UE (budget annuel UE autour de 140 milliards €), dont vous parlez.
Il y a la contribution à l'économie (et au PIB) de UK des échanges avec les pays de l'UE, et inversement. Il me semble que c'est surtout cet aspect qui a fait l'objet de prédictions sur les effets d'un Brexit, "dur" "mou" ou autre. Wait and see, comme on dit


Dernière édition par Salamandre le Ven 01 Déc 2017, 19:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 23/12/2014

MessageSujet: Re: Brexit : Quand ceux qui ont tout à perdre négocient avec ceux qui n’ont rien à gagner…   Mer 29 Nov 2017, 06:07

Nous commerçons bien avec des pays hors UE (Chine,Inde, etc....), pourquoi ce serait un problème pour l'UK de commercer avec UE ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Brexit : Quand ceux qui ont tout à perdre négocient avec ceux qui n’ont rien à gagner…   Mer 29 Nov 2017, 07:06

Qui se met au coin, y reste.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16097
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Brexit : Quand ceux qui ont tout à perdre négocient avec ceux qui n’ont rien à gagner…   Mer 29 Nov 2017, 07:28

L'UE pourra acheter de la viande en Argentine, des slips en Chine pas ne devra pas acheter de scotch aux british...au coin  les Anglais et au régime sec les européens..

Privés de jag et de bentley les blindes de fric !

Cette manière de penser évoque pour moi le cocu qui a pourri la vie de sa femme et qui veut en plus se venger lorqu'elle se barre.

L'Europe par ses institutions déjantées et l'action dominatrice de certains pays qui s'estiment majeurs exercent une tyrannie stupide sur la struture, refusent toute remise en question  et n'acceptent pas de se faire larguer...donc on va exercer des mesures de rétorsion... si l'affaire se plante je ne vais pas pleurer.


Dernière édition par tonton christobal le Mer 29 Nov 2017, 07:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16097
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Brexit : Quand ceux qui ont tout à perdre négocient avec ceux qui n’ont rien à gagner…   Mer 29 Nov 2017, 07:53

coufsur a écrit:
Nous commerçons bien avec des pays hors UE (Chine,Inde, etc....), pourquoi ce serait un problème pour l'UK de commercer avec UE ?

La logique n'est pas une évidente obligation pour soutenir une argumentation pour certains intervenants... vous venez d'en avoir la preuve et ça perdure depuis des années.

Lorsque l'on est face à un nullard dans nombre de domaines doublé d'un doctrinaire inébranlable il est préférable de renoncer au débat.

Revenir en haut Aller en bas
coufsur

avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 23/12/2014

MessageSujet: Re: Brexit : Quand ceux qui ont tout à perdre négocient avec ceux qui n’ont rien à gagner…   Mer 29 Nov 2017, 18:19

Petit détail, devinez avec quel pays la France a le plus gros excédent commercial ?
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 23/12/2014

MessageSujet: Re: Brexit : Quand ceux qui ont tout à perdre négocient avec ceux qui n’ont rien à gagner…   Mer 29 Nov 2017, 18:34

Grande-Bretagne: l’industrie engrange ses plus fortes commandes depuis 1988

La chute de la livre sterling qui a suivi le vote en faveur du Brexit a été bénéfique aux usines et contribue à la baisse record du chômage outre-manche. A bon entendeur : les prophéties apocalyptiques concernant le Brexit n’ont pas lieu, c’est plutôt tout l’inverse !

Source :  Boursorama (21 novembre)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Brexit : Quand ceux qui ont tout à perdre négocient avec ceux qui n’ont rien à gagner…   Lun 11 Déc 2017, 14:29

Revenir en haut Aller en bas
 
Brexit : Quand ceux qui ont tout à perdre négocient avec ceux qui n’ont rien à gagner…
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» on pourra bientôt perdre des points avec une voiture de société
» Il y'a un début à tout ... Edit photo
» pipi tout nu parfait, pipi avec habits la cata!!!
» Comment perdre du poids avec la marche sportive
» Bonne Vendredi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: