Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Territoire T10 - Quid de la taxe Gemapi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 12317
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Territoire T10 - Quid de la taxe Gemapi    Jeu 12 Oct 2017, 01:15

Quid de cette nouvelle taxe Gemapi pour les contribuables du territoire T10 largement traversé par la Marne et longé par la Seine à Charenton ?



Citation :
Inondations : de nombreux contribuables vont devoir s’acquitter de la taxe Gemapi
Matthieu Quiret Le 09/10 à 18:56Mis à jour le 10/10 à 17:11

Le gouvernement promet une loi rapide pour aider les intercommunalités à assumer la compétence inondation en janvier 2018. Celles-ci vont solliciter le contribuable.

La « surprise » se montera à quelques euros, jamais plus de 40 euros, mais elle fera tache en 2018, année de  baisse de la taxe d'habitation . L'an prochain, de nombreux contribuables vont découvrir qu'ils doivent s'acquitter d'un quatrième impôt local et cette perspective donne des sueurs froides aux élus locaux et au gouvernement. A tel point que la semaine dernière, la ministre chargée des Collectivités, Jacqueline Gourault, a promis un projet de loi dans les semaines à venir pour corriger les risques de dérive.


Barrages, berges, zones humides...

Cela fait trois ans que les élus locaux attendent avec inquiétude que le ciel leur tombe sur la tête. Ce sera au 1er janvier prochain. Les 1.266 intercommunalités vont récupérer à cette date la gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations (compétence gemapi).

Concrètement, il s'agit d'entretenir ou de construire des barrages, des berges et des digues le long des rivières et du littoral, gérer les sédiments, les zones de rétention, et assurer la protection des zones humides, etc. Le ministère de l'Ecologie estime entre 3.000 et 4.000 kilomètres le linéaire des digues qui tombe sous la férule de Gemapi.

Autant de responsabilités jusqu'ici diluées aux différents niveaux de collectivités mais surtout de l'Etat qui compte ainsi s'en décharger. Cette réforme promet de clarifier les compétences mais pâtit de nombreuses malfaçons et d'un gros hic : elle n'est pas financée. « Les intercommunalités se voient proposer un choix terrible : prélever une partie de leur budget déjà contraint ou imposer une taxe Gemapi à leurs contribuables », résume Apolline Prêtre, responsable politique de l'eau à l'Assemblée des communautés de France (ADCF).
---/---


Dernière édition par a.nonymous le Jeu 12 Oct 2017, 01:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12317
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Territoire T10 - Quid de la taxe Gemapi    Jeu 12 Oct 2017, 01:17

Citation :
---/---
Ascenseur fiscal

Les territoires les plus exposés aux risques d'inondations ont anticipé Gemapi ces deux dernières années. Si une cinquantaine de communautés avaient pris la compétence en 2016, le chiffre a grimpé à 150 au début de l'année et dépasse les 170 depuis. Beaucoup ont confié cette mission à leur syndicat de rivière en adaptant la gouvernance (remplacement des élus communaux par les élus communautaires). Quant au financement, chaque collectivité se débrouille. « Tout le monde ne fait pas appel à la taxe et peu de collectivités ont appliqué le plafond de 40 euros », assure Apolline Prêtre.

Pourtant ces dernières semaines, la taxe est votée dans de plus en plus d'intercommunalités. Parfois en addition de la taxe d'habitation, des impôts fonciers ou économiques. L'agglomération d'Arras par exemple a décidé d'y consacrer 50.000 euros mais cherche les 580.000 restants. La taxe fait débat mais devrait atteindre 9 euros pour un ménage avec deux enfants. La communauté du Cotentin a répertorié 650 ouvrages à maintenir mais ses élus hésitent à créer un « choc fiscal » de plus. En amont de Bordeaux sur la Garonne, le président de Val-de-Garonne, Daniel Benquet, a proposé aux maires de sa communauté de baisser leurs taxes foncières d'un montant équivalent à la taxe Gemapi de 9 euros par habitant. La plupart ont joué le jeu, mais pas tous.


Plafond encadré

Craignant un nouveau ras-le-bol fiscal, Jacqueline Gourault explique que le projet de loi imminent encadrera mieux le plafond de 40 euros. Le gouvernement veut aussi retoucher par ce texte quelques rigidités du dispositif. Notamment l'interdiction faite aux départements très impliqués sur le sujet de le rester au-delà de 2020.

C'est par exemple le cas de la Charente-Maritime. Son président, Dominique Bussereau, explique que les petites intercommunalités ne disposent pas des services d'ingénierie, ni des moyens financiers pour assumer la compétence. « Les départements seront prêts à offrir de l'aide aux communautés qui le souhaitent. » En revanche, il balaie le risque de choc fiscal : « Ce sera une poignée d'euros par feuille d'impôts, pas plus. En fin de cycle électoral, les élus locaux ne vont pas faire de surenchère. »
https://www.lesechos.fr/politique-societe/regions/030671491932-inondations-de-nombreux-contribuables-vont-devoir-sacquitter-de-la-taxe-gemapi-2121064.php
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12317
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Territoire T10 - Quid de la taxe Gemapi    Jeu 12 Oct 2017, 01:27

Pour info, les contribuables fontenaysiens participent déjà au financement de la lutte contre les inondations....

Citation :
Joinville : la nouvelle vanne anti-crue posée
Fanny Delporte|09 octobre 2017
---/---
Cet ouvrage permet en cas d’inondation de réduire le niveau des eaux dans 15 communes du Val-de-Marne et de Seine-Saint-Denis. En ce cas, l’écluse est fermée, la vanne relevée pour laisser passer l’eau et soulager les villes en amont, notamment celles des boucles de la Marne.
---/---
3, 6 million d’euros

« En 30 ans c’est le chantier le plus compliqué que j’ai connu », explique le responsable des ouvrages anti-crue à la direction départementale des services de l’environnement et de l’assainissement.

Ces travaux nécessitent un budget de 3,6 M€ financé par l’Etat (50 %), Port de Paris (100 000 €), la Métropole du Grand Paris (250 000 €) et le Département (25 %) qui y voit un investissement « ultra-efficient » en raison des économies qu’un tel ouvrage permet de réaliser en cas de dégâts. Sans oublier les 15 communes protégées qui ont participé (de 5 000 € pour Chennevières à 170 000 € pour Saint-Maur).
http://www.leparisien.fr/joinville-le-pont-94340/joinville-la-nouvelle-vanne-anti-crue-posee-09-10-2017-7319448.php
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3059
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Territoire T10 - Quid de la taxe Gemapi    Jeu 12 Oct 2017, 07:01

Citation :
Ces travaux nécessitent un budget de 3,6 M€ financé par l’État (50 %), Port de Paris (100 000 €), la Métropole du Grand Paris (250 000 €) et le Département (25 %) qui y voit un investissement « ultra-efficient » en raison des économies qu’un tel ouvrage permet de réaliser en cas de dégâts.
Sans oublier les 15 communes protégées qui ont participé (de 5 000 € pour Chennevières à 170 000 € pour Saint-Maur).

Quelles communes protégées ? Un article antérieur précise,
. Dans le Val-de-Marne : Créteil, Bonneuil-sur-Marne, Sucy-en-Brie, Chennevières-sur-Marne, Champigny-sur-Marne, Joinville, Nogent-sur-Marne, Bry-sur-Marne, Le Perreux-sur-Marne, Saint-Maur.
. En Seine-Saint-Denis : Neuilly-sur-Marne, Noisy-le-Grand, Gournay-sur-Marne.
et aussi
"Dans la presqu’île de Saint-Maur-des-Fossés par exemple, 200 hectares sont inondables et le nouveau clapet permettra de gagner 40 cm de hausse de niveau des eaux en cas de crue, idem dans les villes les plus proches."

Techniquement, et sans dépenser plus, on pourrait aussi commencer par arrêter de construire en zone inondable… Au moins pour le niveau crue centennale, bien sûr, et pourquoi pas niveau crue décennale.
Sans oublier de conserver, voire restaurer si possible, des espaces (naturel ou aménagé) "où les eaux de débordement peuvent se répandre lors d’un épisode de crue". Autrement dit, zones d’expansion des crues.
Dans notre territoire T10, c'est bâti presque partout. Ce n'est pas une raison pour vouloir bétonner comme des fous en bords de Seine, juste à coté en zone inondable, comme prévu aux Ardoines (Vitry/Seine) par exemple.
La hauteur des digues, et leur état, ne peut pas tout.
Revenir en haut Aller en bas
 
Territoire T10 - Quid de la taxe Gemapi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Taxe douaniere des USA
» Eco-taxe et compensation
» La TAXE carbonne, vous en pensez quoi?
» NEW **** Taxe de vente harmonisée (TVH) en Ontario
» Taxe carbone. Sarkozy reste déterminé [Video]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Fontenay et les regroupements de territoires: intercommunalités, contrats inter villes, Métropole, ACTEP...-
Sauter vers: