Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Suppression des voitures à essence dans Paris

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 14469
Date d'inscription : 30/05/2011

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptyJeu 12 Oct 2017, 16:08

La ville de Paris veut supprimer les voitures à essence d'ici 2013 et je trouve ça très bien...

Il y a un petit moment que je songe à participer activement à la lutte contre la pollution dans Paris en effectuant le maximum d'achats sur Amazon - https://www.amazon.fr/ - ou AliExpress - https://fr.aliexpress.com/

Hormis le fait que je m'y retrouverais financièrement, ça m'éviterait de polluer Paris et ça éviterait aussi que les commerces parisiens participent eux-aussi - salariés, livraisons, ... - à cette pollution...


Citation :
La Ville de Paris ne veut plus de véhicules diesel ou à essence en 2030

AFP, publié le jeudi 12 octobre 2017 à 14h34

Plus de voitures à essence ni de véhicules diesel à l'horizon 2030 à Paris: c'est l'objectif global fixé jeudi par la Ville, qui n'entend pas pour autant passer par des mesures d'interdiction pure et simple.

"Dans le cadre de l'élaboration de son nouveau plan climat air énergie territorial, la Ville de Paris va inscrire un objectif de fin du diesel sur son territoire en 2024 et de l'essence en 2030", a annoncé jeudi la mairie de Paris.

Elle a toutefois assuré à l'AFP qu'il ne s'agissait pas d'une interdiction de ces véhicules thermiques, mais d'"une trajectoire qui semble à la fois crédible et soutenable".

La capitale devancerait ainsi l'objectif du gouvernement qui a annoncé en juillet la fin des ventes des véhicules essence et diesel pour 2040. "Si l'on veut qu'il soit atteint, cela implique que la sortie du diesel et de l'essence intervienne plusieurs années avant en zone urbaine, et en particulier dans les grandes villes", précise la mairie dans son communiqué.

Cet objectif a été annoncé en réunion du comité de pilotage du plan climat de la ville, selon franceinfo qui a révélé l'information.

"L'objectif c'est de planifier à long terme la fin des énergies fossiles et des véhicules thermiques à horizon 2030", a expliqué à l'AFP Christophe Najdovski, adjoint EELV aux Transports de la maire PS de Paris Anne Hidalgo, qui a fait de la lutte contre la pollution de l'air une de ses priorités.

"Cela répond à un impératif par rapport au climat et à la qualité de l'air", a-t-il précisé, "le secteur des transports est l'un des principaux secteurs d'émission de gaz à effet de serre".

"La question c'est la transition énergétique. On a vu ces dernières semaines les conséquences du changement climatique", avec les ouragans Irma et Maria qui ont dévasté Antilles, "les villes ont un rôle à jouer".

Si le calendrier n'est pas le même pour le diesel et l'essence, c'est que "2024, pour l'ensemble des véhicules thermiques, n'était pas tenable. 2030 est plus réaliste". La mairie de Paris assure qu'à cette échéance, la présence de voitures diesel ou essence sera "marginale."
---/---
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14469
Date d'inscription : 30/05/2011

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptyJeu 12 Oct 2017, 16:10

Citation :
---/---
- Anticiper sans contrainte -

"On est sur une perspective d'une douzaine d'années. Une bonne partie du parc automobile sera renouvelé d'ici là. On annonce la couleur en amont pour que les comportements évoluent. On donne le temps d'anticiper sans être dans la contrainte", a ajouté M. Najdovski.

"Ce n'est en aucun cas contre l'industrie automobile", a assuré l'élu, soulignant que de nombreux industriels automobiles investissent désormais dans les motorisations électriques ou à hydrogène, plus propres. "C'est une opportunité donnée à l'industrie automobile de se réinventer".

Il rappelle que la ville "donne l'exemple, en offrant déjà des aides aux commerçants et artisans, ainsi qu'aux taxis, pour s'équiper en véhicules propres, et qu'elle a aussi investi dans l'achat de 12 autocars électriques pour les transports scolaires.

Piétonnisation des voies sur berge de la Seine, journée sans voiture, aménagement de zones à la vitesse limitée à 30 km/heure, mise en place de vignettes obligatoire pour tous les véhicules afin de les identifier selon leurs émissions polluantes (oxydes d'azote, particules), création de nouvelles voies cyclables... La maire socialiste de Paris a déjà multiplié les mesures visant à réduire la place de la voiture en ville et la pollution de l'air, dont certaines sont contestées, notamment par la droite et les automobilistes.

Anne Hidalgo, qui a indiqué fin août avoir été "menacée" par les "lobbies" automobile et du diésel, répète régulièrement qu'elle ne laissera "pas intimider". "Personne n'ignore aujourd'hui que la pollution de l'air tue. Un jour, tous les politiques qui savaient mais n'ont pas voulu agir seront mis face à leurs responsabilités. Je préfère être du bon côté de l'Histoire", disait-elle récemment.
http://finance.orange.fr/actualite-eco/article/la-ville-de-paris-ne-veut-plus-de-vehicules-diesel-ou-a-essence-en-2030-CNT000000PZcjW.html
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15076
Date d'inscription : 23/01/2012

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptyJeu 12 Oct 2017, 16:12

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14469
Date d'inscription : 30/05/2011

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptyJeu 12 Oct 2017, 16:38

Libellule a écrit:
Pour obtenir une modification significative des comportements c'est un délai raisonnable.


Effectivement il faut du temps pour que tout le monde passe au numérique plutôt que de se déplacer...

Qui connait par exemple https://www.google.com/culturalinstitute/beta/ qui permet de visiter un musée de chez soi plutôt que de s'y rendre ?
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4462
Date d'inscription : 08/01/2012

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptyJeu 12 Oct 2017, 19:59

Au fait
Combien de voitures (service ou fonction) à la mairie de Paris ? Pour combien de km ?

Citation :
Gestion du parc autos de la Ville de Paris
Un rapport de la chambre régionale des comptes tacle sévèrement la gestion des véhicules municipaux. Il relève des largesses dans l'utilisation des voitures de service


Rouler à petit prix, voire gratuitement. Un rêve pour tout automobiliste. Une réalité pour une poignée d'agents de la mairie de Paris. Dix ans après un premier rapport très critique sur la gestion du parc auto de la Ville (4000 véhicules) la chambre régionale des comptes a rouvert le dossier.
Conclusions des magistrats ? Si la mairie a officiellement mis fin au dispendieux système des voitures de fonction en 2010, certaines pratiques surprenantes persistent. « le Parisien » a eu copie du rapport. Extraits de ce document explosif dont les élus devront débattre lors du prochain Conseil de Paris.

Des voitures de service à bas prix
Environ 400 agents de la mairie utilisent des véhicules de service (voiture, motos, vélos, utilitaires) en dehors de leur temps de travail. Il s'agit pour eux d'avoir un moyen de locomotion pour rentrer à la maison (horaires décalés, etc.) ou d'avoir de quoi se déplacer lors des permanences. Mais l'organisation du système laisse, selon les magistrats, à désirer. Un exemple : en échange d'un véhicule pour rentrer chez eux tous les jours, les agents municipaux versent une redevance à la Ville. Combien payent-ils par mois pour ce moyen de transport? « Le barème est différent pour une automobile (23,40 € TTC) ou un deux-roues (11,70 €) ». Une redevance que les magistrats jugent « modique par rapport à l'avantage consenti ».
Réponse de la mairie : « Nous avons réduit la taille du parc et développé une politique en faveur des transports collectifs »

Les trajets personnels autorisés
Les véhicules ne sont théoriquement utilisés que pour faire le trajet domicile-travail, pas plus. Mais « le contrôle de l'utilisation est difficile », constatent les magistrats. Un autre statut, dit des UAE (usage administratif étendu, 300 bénéficiaires), est moins contraignant. « Le titulaire d'un UAE peut librement utiliser à des fins privées, pendant une semaine de congés, un véhicule de service de la Ville de Paris ». Selon les magistrats, le fonctionnaire n'a pas à déclarer cet avantage en nature au fisc. « Le système des UAE vient d'être supprimé », réplique la mairie.

D'étonnants avantages chez un loueur
Les agents de la Ville possédaient un code promotionnel leur offrant des prix cassés chez un loueur automobile ou encore, selon les magistrats, de « 7 à 14% sur l'achat d'un véhicule neuf, chez 5 concessionnaires ». Et ce, « grâce à un marché passé avec une société commerciale ». Qualifiés d'« avantages irréguliers » par la chambre régionale des comptes, ils ont été « en partie » supprimés en 2012

http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-75005/la-gestion-du-parc-autos-de-la-ville-epinglee-05-10-2012-2205895.php
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptyJeu 12 Oct 2017, 20:29

Si une idée tordue arrive en tête de gondole chez les écolos bobos gauchos on peut être assuré que la danseuse de flamenco va acheter le stock !
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4462
Date d'inscription : 08/01/2012

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptyJeu 12 Oct 2017, 20:48

Je propose que les millions de touristes attendus à bras ouverts par la maire de Paris viennent à vélo depuis Orly ou Roissy. Ou à triporteur (à énergie musculaire) si bagages.
Mais si Hidalgo veut l'extinction du diesel en 2024 et de l'essence en 2030, pour quand l'extinction du kérosène ?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14469
Date d'inscription : 30/05/2011

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptyJeu 12 Oct 2017, 21:19

Salamandre a écrit:
Je propose que les millions de touristes attendus à bras ouverts par la maire de Paris viennent à vélo depuis Orly ou Roissy. Ou à triporteur (à énergie musculaire) si bagages.


Il est déjà possible de faire une promenade dans Paris en Cyclopolitain....

Quel plaisir de s'installer sur la banquette arrière une boisson fraiche à la main pour se laisser promener dans la ville à la force des mollets de la conductrice en profitant de la chaleur de l'été !




Et à propos de cyclistes, rappelons le mouvement social des exploités salariés de Deliveroo....

Voir: http://abonnes.lemonde.fr/economie/article/2017/08/26/en-colere-les-livreurs-de-repas-se-mobilisent-de-nouveau-pour-leurs-conditions-de-travail_5176952_3234.html

Ces cyclistes sont-ils soutenus par Hidalgo, la mairie de Paris ou les élus EELV ?
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4462
Date d'inscription : 08/01/2012

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptyJeu 12 Oct 2017, 22:53

a.nonymous a écrit:
Quel plaisir de s'installer sur la banquette arrière une boisson fraiche à la main pour se laisser promener dans la ville à la force des mollets de la conductrice en profitant de la chaleur de l'été !

La conductrice a l'air bien sympathique, mais pour arriver en haut de Montmartre ça m'a l'air mal parti.
Pour tout dire, jusqu'à quelle raideur de pente peut-elle aller de l'avant ? (pour parler comme Raffarin, sur route droite) il va falloir un code couleur des courbes de niveau pour les rues de Paris.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptyVen 13 Oct 2017, 06:55

Salamandre a écrit:


La conductrice a l'air bien sympathique, mais pour arriver en haut de Montmartre ça m'a l'air mal parti.
Pour tout dire, jusqu'à quelle raideur de pente peut-elle aller de l'avant ? (pour parler comme Raffarin, sur route droite) il va falloir un code couleur des courbes de niveau pour les rues de Paris.

Pas grave en cas de "mollet défaillant" on utilisera des moteurs à crottin auxiliaires.
Par exemple un job pour "migrant en recherche d'emploi" doté de "vélibs" financés par la ville qui prendront le vélo taxi en remorque dans les passages difficiles.
Un premier pas vers l'insertion dans le pays d'accueil sans doute.
A moins que l'on installe sur les "vélos taxis" un moteur électrique rechargé par éolienne ou capteurs solaires... au pire on fera des dérogations pour une charge d'urgence à l'électricité nucléaire (si cela existe toujours)

NB : on redécouvre ce qui existait durant l'occupation à savoir le vélo taxi symbole de l'époque noire de notre pays.

Conclusion : L'action conjuguée des écolos et des socialos nous ramène plus de 70 ans en arrière . Lorsque l'on prétend que ce sont des gens rétrogrades ils s'en défendent vigoureusement pourtant la preuve est faite une fois de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

Gérard

Messages : 4190
Date d'inscription : 08/07/2010

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptyVen 13 Oct 2017, 09:19

Et voila qu'on parle maintenant de supprimer les feux tricolores. N'importe quoi!

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15076
Date d'inscription : 23/01/2012

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptyVen 13 Oct 2017, 09:37


Citation :
Ces cyclistes sont-ils soutenus par Hidalgo, la mairie de Paris ou les élus EELV ?

Comme tous les ubéirsés. Pas les boîtes qui sont derrière
http://www.plateaufontenay.net/t2487-l-uberisation-du-chomage-a-l-auto-entrepreneuriat-de-masse
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptyVen 13 Oct 2017, 10:17

Gérard a écrit:
Et voila qu'on parle maintenant de supprimer les feux tricolores. N'importe quoi!

La compétition du "toujours plus idiot en matière de projet" bat son plein... les écolos bobos gauchos mènent la danse, ils dominent de la tête et des épaules.

C'est du même genre de logique que : la lutte anti drogue ne donnant pas de bons résultats (on se demande surtout pas pourquoi) mettons la drogue en vente libre...

Ensuite la conscience en paix on va clouer au pilori le gugusse qui fume sa cigarette parce qu'il gène le voisin et coute cher à la sécurité sociale étant entendu que ce n'est pas le cas du camé...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15076
Date d'inscription : 23/01/2012

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptyVen 13 Oct 2017, 10:30

Un peu plus de détails...

Faut-il supprimer les feux rouges ?

Cette interrogation a fait la une de la presse en ce mois de février 2017 suite à l'annonce de la ville de Paris de tester, dans le cadre de son plan Piéton, la suppression de certains feux sur un quartier pilote. La ville de Paris met en avant la dangerosité des feux tricolores. La Métropole de Bordeaux envisagerait également de supprimer 300 carrefours à feux pour des questions également de sécurité des piétons, Cette défiance envers les feux tricolores s'est déjà traduite parl'autorisation récente faite aux cyclistes de franchir certains feux rouges
signalés à cet effet.

Ce haro sur les carrefours à feux a de quoi surprendre, d'autant que l'argument principal est d'améliorer la sécurité des piétons. Les carrefours ne sont-ils pas apparus au début du 19ème siècle justement pour faciliter leur traversée face à un trafic automobile croissant et ainsi mieux gérer les flux motorisés ?

Il est vrai que des études ont montré dans les années 70 que les carrefours à feux pouvaient s'avérer particulièrement dangereux sur les routes hors agglomération. Mal respectés, mal vus, abordés à des vitesses trop grandes, ces carrefours occasionnaient des accidents meurtriers. Ils ont pratiquement disparu dans nos campagnes au profit des carrefours à sens giratoire qui se sont multipliés à partir des années 1980, au moment où la réglementation a imposé la priorité à l'anneau dans ce type de carrefour.

Petit à petit, ces carrefours à sens giratoire ont gagné les villes, principalement les zones péri-urbaines, pour se substituer à certains
carrefours gérés par des feux tricolores. Dans les centres urbains, les zones 30 puis les zones de rencontre se sont développées à partir des
années 2000, limitant la circulation automobile et accordant aux piétons davantage de place. Ces zones, par leurs aménagements, amènent une réduction du trafic automobile, et du coup permettent la suppression des feux tricolores.



En savoir plus : http://m.securite-routiere-az.fr/debats/faut-il-supprimer-les-feux-rouges/
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptyVen 13 Oct 2017, 11:31

Défendre à longueur de fil les idées les plus invraisemblable en raison d'un engagement aussi politicard que stupide devient un mode de réflexion développé sur le forum.

Il convient de saluer cette persistance voire cet entêtement que lorsque l'affaire répond à l'intelligence peut être une force de caractère (ce qui n'est ici plus la cas) mais doit on y accorder de l'importance et surtout se laisser aller à un dialogue de sourd ?

C'est une question récurrente qu'il convient de traiter...

Nous allons arriver à la désertification du forum.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15076
Date d'inscription : 23/01/2012

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptyVen 13 Oct 2017, 13:00

Préciser les choses n'a rien de stupide. Sad
Se référer à l'avis de la sécurité routière ne vous convient pas? Bizarre!

Vous défendez vos opinions. Ce droit peut être partagé par d'autres que vous sur ce forum.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptyVen 13 Oct 2017, 13:29

J'attends la mise en place de giratoires rue de la huchette ou à Montmartre...

à intervention stupide réponse de la même catégorie...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15076
Date d'inscription : 23/01/2012

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptyVen 13 Oct 2017, 13:40

Bref vous choisissez de tourner en rond?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptyVen 13 Oct 2017, 14:54

Pas de temps à perdre dans des échanges stériles...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15076
Date d'inscription : 23/01/2012

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptyVen 13 Oct 2017, 16:45

Passer de la locomotive à charbon puis au diesel et enfin aux locomotives actuelles a demandé du temps. Mais les trains n'ont pas disparus.

Après la France et le Royaume-Uni, Et l'Inde qui ont annoncé leur intention d'arrêter les ventes des voitures diesel ou essence sur leurs routes d'ici à 2040, c'est au tour de la Chine, premier marché automobile mondial, d'envisager une mesure aussi radicale. Prenant la profession par surprise, les autorités chinoises ont en effet assuré qu'elles avaient démarré des «études» sur le sujet et préparaient un calendrier «pour une interdiction» de la production et de la vente de voitures à carburants fossiles.

Cette annonce fixe un cap extrêmement ambitieux et montre la volonté d’accélérer la transition énergétique du parc automobile. Mais personne ne sait comment cela va se faire, alors que les véhicules électriques et hybrides concernent actuellement moins de 5 % du parc.

Pour le moment, certaines villes, notamment en Europe du Nord, envisagent d’interdire les voitures autres qu’électriques. À terme, il n’y aura peut-être pas d’interdictions de vendre des voitures thermiques dans tous les pays, mais il y aura des interdictions partielles dans les grandes villes de certains pays.

La voiture thermique de 2040 n’aura rien à voir avec celle d’aujourd’hui d’un point de vue technologique, de consommation de carburant et donc d’émissions polluantes. Elle consommera peut-être 2 litres aux cent, voire moins.

Enfin, en termes de bilan environnemental global – « du puits à la roue », comme on dit dans le métier –, la voiture électrique présente un bilan nettement meilleur que la voiture thermique d’aujourd’hui, même s’il n’est pas neutre. Mais les voitures électriques peuvent tout de même émettre du CO2 en fonction de la manière dont l’électricité est produite.

C’est donc également sur les batteries que se porte le défi principal. Aujourd’hui, on en parle peu, car les ventes de voitures électriques restent marginales (1,2 % du marché en France). Mais nous aurons besoin de nouvelles ressources pour fabriquer les batteries, ce qui posera des défis d’ordre environnemental.

En réalité, la question qu’il faut se poser est de savoir si en 2040 les technologies électriques et hybrides seront les plus performantes à la fois en termes de coûts mais aussi d’un point de vue environnemental. Il est difficile d’y répondre. Car d’ici là, dans vingt-trois ans, nous aurons peut-être trouvé d’autres sources d’énergies et d’autres technologies qui feront que la voiture électrique ou hybride ne sera pas forcément la plus opérationnelle. Cela peut paraître caricatural de dire cela, mais qui d’entre nous aurait pu prévoir l’iPhone et Google, il y a vingt-trois ans…
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptyVen 13 Oct 2017, 17:25

Et l'invention de la roue on l'oublie....

Et bla et bla et bla !
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

vieux-breton

Messages : 3110
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptyVen 13 Oct 2017, 17:41

Quid de la fabrication des batteries ?

Quid des matières premières pour fabriquer les batteries ?

Quid du recyclage des vieilles batteries ?

Quid de la fourniture en électricité pour charger tous ces véhicules électriques ?

Quid des véhicules à l'hydrogène ?

Quid des nouveaux carburants ?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptyVen 13 Oct 2017, 18:12

vieux-breton a écrit:
Quid de la fabrication des batteries ?

Quid des matières premières pour fabriquer les batteries ?

Quid du recyclage des vieilles batteries ?

Quid de la fourniture en électricité pour charger tous ces véhicules électriques ?

Quid des véhicules à l'hydrogène ?

Quid des nouveaux carburants ?

Les "débats" surréalistes avec des neuneus qui racontent nimporte quoi... il y a des limites.
Lorsque les évidences sont ignorées et que l'on discute dans le vide il faut arrêter les frais !

Il est inquiétant que ce soit ceux là même qui dirigent la boutique FRANCE
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15076
Date d'inscription : 23/01/2012

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptyVen 13 Oct 2017, 18:25

Étape par étape les solutions vont être trouvées.
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

vieux-breton

Messages : 3110
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptyVen 13 Oct 2017, 18:45

Libellule a écrit:

Étape par étape les solutions vont être trouvées.

Quid des réponses de libellule ?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptyVen 13 Oct 2017, 19:32

Lorsque l'on fait des stupidités à la chaîne.. . On ne trouve pas de solution !

Pas grave les politicards ne sont pas comptables de leurs erreurs, ils plantent la boutique et recommencent immédiatement.

Flanbi plante la Corrèze et a été président
La bravitude a planté sa région et est devenue reine des neiges à l'ONU

Le mou du genou qui critiquait SARKO et ses conférences fait pareil maintenant

Est ce bien sérieux ?
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4462
Date d'inscription : 08/01/2012

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptyVen 13 Oct 2017, 19:54

a.nonymous a écrit:
Il y a un petit moment que je songe à participer activement à la lutte contre la pollution dans Paris en effectuant le maximum d'achats sur Amazon - https://www.amazon.fr/ - ou AliExpress - https://fr.aliexpress.com/

Hormis le fait que je m'y retrouverais financièrement, ça m'éviterait de polluer Paris et ça éviterait aussi que les commerces parisiens participent eux-aussi - salariés, livraisons, ... - à cette pollution...

Les difficultés des commerces et restaurants de centre-ville sont-elles dues aux difficultés de circulation et stationnement ? Un peu ? Beaucoup ?
Cette explication est peu mise en avant, car assez hérétique tandis que zones piétonnes et cyclables tiennent le haut du pavé.
Et tandis que les centres commerciaux, avec parkings géants gratuits, prospèrent en périphérie... ce qui est fort peu écolo !

La mairie de Paris va nous offrir une démonstration XXL, l'équivalent d'une très grande étude de cohorte - nec plus ultra en épidémiologie.
Bref, on compte les boutiques aujourd'hui à Paris. Et ensuite, au fil des mois et de l'élimination des voitures un peu partout à Paris, on y compte les morts et les survivants (des commerces, restaurants et théâtres).

Important : vérifier que les statistiques ne sont pas bidouillées. Parce que Airparif, qui voit à peine un chouia de pollution A86 chez nous, alors qu'il n'y a jamais eu de station Airparif à Fontenay (et la seule proche est à Nogent, là où la A86 est en tunnel... et en plus n'y mesure qu'un polluant, PM10, manquent PM 2.5, et O3, et NO2) c'est de l'enfumage !
http://www.airparif.asso.fr/stations/index/


Dernière édition par Salamandre le Ven 13 Oct 2017, 20:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15076
Date d'inscription : 23/01/2012

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptyVen 13 Oct 2017, 19:59

Les voitures enfument 'Idf. Rien à redire à cela. D'où sa nécessaire évolution. Mon propos.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4462
Date d'inscription : 08/01/2012

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptyVen 13 Oct 2017, 20:07

Mon propos persistant est de dénoncer non seulement le report sur la banlieue de la circulation que refuse Paris, mais surtout la malhonnêteté intellectuelle sur laquelle reposent ces prétentions de Paris : en fait Hidalgo dénonce la pollution à Paris, où elle est mesurée, mais la nie en banlieue où elle n'est presque pas mesurée.
A part la mairie de Fontenay, tous les maires alentours dénoncent le blocage parisien.


Dernière édition par Salamandre le Sam 14 Oct 2017, 08:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15076
Date d'inscription : 23/01/2012

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptyVen 13 Oct 2017, 20:16

@vieux breton. Les hypothèses en cours au niveau ingénieurs.

En 2030, les pays asiatiques (Inde et Chine) représenteront l'essentiel de la production et celle de l'Afrique se développera. En outre, la très grande majorité de l'humanité étant urbaine, l'essentiel de la mobilité se fera en ville. Le véhicule du futur sera, de façon certaine, à faible ou à zéro émission de CO2.

Les véhicules électriques représenteront probablement une part encore réduite du marché, de l'ordre de 10 %, du fait de leur faible polyvalence. Les véhicules hybrides rechargeables (dotés d'un moteur thermique et d'un moteur électrique ayant une autonomie d'une centaine de kilomètres) ­représenteront une part de 15 % à 20 %, tandis que les véhicules classiques continueront d'évoluer, avec une baisse drastique de leur consommation de carburant pour atteindre environ 3 litres aux 100 km. Les autres types de carburant (comme l'hydrogène) ou la pile à combustible seront peu ou pas industrialisés. Toutes les technologies mises en œuvre pour fabriquer ces voitures sont connues.

Elles seront perfectionnées, en particulier les batteries, l'électronique et l'informatique embarquées ainsi que les matériaux - toutes concourant à alléger le véhicule et à accroître son autonomie.

Évoluant principalement dans un espace urbain, l'automobile deviendra de plus en plus intelligente, capable de comprendre son environnement et d'interagir avec lui pour optimiser la mobilité. C'est déjà en partie le cas: les systèmes de localisation (GPS) recueillent les informations de circulation et proposent de nouveaux itinéraires. Mais en 2030, ce sera la règle avec de nombreuses assistances dont la conduite automatique dans des espaces spécifiques. Toutes ces innovations sont actuellement en phase de test (comme le Google Car), leur généralisation et la simplicité de mise en œuvre seront les vraies nouveautés.

Avec l'omniprésence du «numérique», chaque conducteur initialisera le véhicule qu'il occupera avec ses données personnelles et ses préférences: réglage du siège, couleur et luminosité de l'instrumentation mais également des pa­ramètres techniques tenant compte de son âge et, bien sûr, des conditions de ­­cir­culation. Dans un contexte où la voiture sera de plus en plus partagée et de moins en moins possédée, comme le montrent toutes les études sur le compor­tement d'achat de la génération Y (les jeunes gens nés «avec» Internet), elle ­­de­viendra «caméléon» et s'adaptera à son conducteur et non plus l'inverse! La future Autolib' sera en quelque sorte personnalisable.

En 2030, le marché automobile comportera de nombreux et nouveaux segments, les constructeurs rivalisant d'imagination pour proposer des voitures désirables. Les possibilités de personna­lisation seront encore accrues et les ­nouveaux matériaux (carbone, verre, métaux...) ouvriront des perspectives nouvelles pour des formes et des couleurs dont les possibles sont à peine explorés.


@salamandre. Dénoncer évite de proposer.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptyVen 13 Oct 2017, 20:21

et le nullos tel le navigateur à la voile qui ne peut suivre sa route tire des bords en tous sens pour rester à flot... mais sans savoir in fine où il va arriver.

Au bout du compte il vend du rêve... ça ne coûte pas cher et comme on parle au futur c'est sans risque.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4462
Date d'inscription : 08/01/2012

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptyVen 13 Oct 2017, 22:24

Libellule a écrit:
@salamandre. Dénoncer évite de proposer.

La proposition de base, c'est de mettre en place les moyens de transports publics nécessaires, pour offrir une alternative à la voiture, avant de vouloir supprimer les voitures. Pas dix ans après.
Pour mémoire, trajets banlieue-banlieue : la rocade métro Grand Paris Express, c'est pas avant 2024, et encore une partie seulement. Les restrictions de voitures dans Paris, c'est maintenant. Sans oublier le peu de stations métros en banlieue. Et le nombre ridicule de correspondances métro en banlieue.

Mais à vrai dire, même un ex-chaud partisan des transports publics se met à douter : est-il si raisonnable de dépenser des dizaines de milliards pour les transports publics ? La question se pose. L'obstination des conducteurs SNCF (RATP un peu moins) à multiplier les grèves me fait douter de la crédibilité des RERs pour les trajets domicile-travail.

En Allemagne, syndicats et directions négocient, et après seulement, si désaccords persistants, recours à la grève.
En France, CGT et Sud considèrent normal de faire grève avant négociation. Pour "attendrir" la direction, en pourrissant plusieurs jours de suite la vie de millions d'usagers. Au moindre début d'éventualité de modifications possibles, hop ! une grève. Alors, j'en pense que l'avenir du transport est automatique, avec une poignée de techniciens très bien payés, pas plus. A ce propos, je n'ai jamais vu la ligne 14 en grève.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15076
Date d'inscription : 23/01/2012

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptySam 14 Oct 2017, 00:15

Tout cela est juste. Mais chacun sait que pendant les travaux il y a des perturbations locales. Cf travaux hausmanniens. De1860 à 1884.

Haussmann détruit énormément... Comme s'il y avait urgence à le faire, il défait le Paris XVIe-XVIIe siècles, se met à dos les défenseurs du patrimoine (une sensibilité naissante, sous la monarchie de Juillet)... et un nombre important de livres et de publications le conspuent.

"Le vieux Paris n'est plus la forme d'une ville / Change plus vite, hélas ! que le coeur d'un mortel ;" Baudelaire, Les Fleurs du mal

Pour l'écrivain surréaliste Benjamin Péret, le baron passait d'ailleurs pour l'homme qui avait peigné Paris avec des mitrailleuses


Dernière édition par Libellule le Sam 14 Oct 2017, 07:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptySam 14 Oct 2017, 06:03

Si maintenant Salamandre souhaite que le cerveau des gauchos écolos fonctionne logiquement il n'est pas au bout de ses peines. Chez les tronches molles on prend une décision stupide (que peut on attendre d'autre) on flanque la pagaille et comme fort logiquement l'affaire plante et que les désagréments prévisibles se produisent on invente un impôts ou une taxe au choix ce peut même être une "contribution" pour punir les victimes du désordre organisé.
Je n'ai jamais constaté que prendre du fric à un automobiliste qui a besoin de sa voiture facilitait la circulation ou diminuait la pollution. Mais dans un esprit technocratique en poste à la mairie de Paris on le croit.

Pour l'instant les travaux que je vois dans Paris sont ceux qui provoquent les blocages de circulation, pour ce qu'il en est de ceux qui permettent de se passer de voiture c'est une autre affaire. C'est du même ordre que le métro fictif à Fontenay que l'on attend depuis les années 30...

Nous allons avoir à un moment où à un autre des drames provoqués par les dispositifs mis en place dans nos rues. Des secours (pompiers, dépannage des service du gaz ou autres) seront bloqués irrémédiablement ou la police ne pourra pas intervenir sur une situation grave et on ramassera les cadavres et les éclopés.
Nous aurons droit à "imprévisible" "mauvais endroit, mauvais moment" "petites fleurs, grosses bougies et nounours" commémoration... discours et ça continuera... enfin bref comme d'habitude.

On trouvera bien un ou deux fusibles administratifs à faire sauter pour satisfaire les manants mécontents et on ne changera rien... un politicard nullard ça ne saute pas facilement et de toute façon on le recase.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15076
Date d'inscription : 23/01/2012

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptySam 14 Oct 2017, 06:32

Avec wiki truc. L'histoire de l'automobile rend compte de la naissance et de l'évolution de l'automobile, invention technologique majeure post haussmannienne, qui a considérablement modifié les sociétés de nombreux pays au cours du xxe siècle. Elle prend naissance au xixe siècle durant la Révolution industrielle, lorsque la technique fait la part belle à la machine à vapeur comme énergie, pour ensuite s'orienter massivement vers le pétrole et le moteur à explosion.

L'automobile s'est progressivement imposée dans les pays développés comme le principal mode de transport pour la circulation des individus et des marchandises. Son industrie a été l'un des secteurs les plus importants et les plus influents depuis le début du xxe siècle et son essor mondial en a été spectaculaire : 250 000 automobiles sont dénombrées en 1907, 500 000 en 1914 avec l'apparition de la Ford T, 50 millions avant la Seconde Guerre mondiale. Le parc automobile triple pendant les Trente Glorieuses et atteint les 300 millions de véhicules en 1975. En 2011, la production annuelle mondiale d’automobiles aurait atteint les 76 millions d'unités[1].

L'automobile a révolutionné le transport et a entraîné de profonds changements sociaux, en particulier dans le rapport des individus à l'espace. Elle a favorisé le développement des échanges économiques et culturels et conduit au développement massif de nouvelles infrastructures. Tout un univers culturel s'est construit à partir de sa diffusion comme objet de consommation grand public et elle représente aujourd'hui – à l'instar d'autres inventions du xxe siècle comme la radio, la télévision ou le réfrigérateur – un équipement largement considéré comme indispensable dans les foyers des pays développés. À la fois moyen de distinction sociale et instrument de loisir, l'automobile occupe une place éminente dans le mode de vie contemporain.

Ses effets sur la vie sociale ont été dès son apparition, et sont plus que jamais aujourd'hui, sujets de controverse. Perçue au début de sa diffusion massive dans les années 1920, lors de l'engouement pour la voiture des « années folles », comme un progrès en matière de mobilité et de confort, l'automobile a fait l'objet de critiques importantes tant dans ses conséquences environnementales que sociales. Son emploi est venu concurrencer les modes de transport collectifs comme les tramways en ville ou le train pour les trajets interurbains. Au tournant du xxe siècle et du xxie siècle, l'automobile, qui a déjà été confrontée aux différents chocs pétroliers, doit faire face désormais à la raréfaction inéluctable du pétrole, au réchauffement climatique et aux restrictions d'émissions polluantes imposées à l'industrie dans son ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptySam 14 Oct 2017, 07:18

Nul doute que le gugusse qui est bloqué dans les encombrements délibérément provoqués par la  danseuse de flamenco va être passionné par une étude historico sociologique de la bagnole...

Si demain au lieu de voiture fonctionnant à l'essence elles fonctionnent à l'électricité non nucléaire (produite on ne sait trop comment, bonne question à laquelle on ne répond pas)  elles seront toujours bloquées dans les rues si rien n'est fait ou plutôt si on continue à faire l'inverse de ce qui serait intelligent.

Pas grave on tente comme d'habitude de noyer le poisson.

Le temps se chargera de faire payer (à tout le monde, c'est dommage) la stupidité des politicards qui sont en ce moment aux manettes.

NB : prochain épisode histoire du char à bancs français à travers les âges suivi d'un comparatif entre les diligences européennes et celles de la conquête de l'ouest aux Etats Unis.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15076
Date d'inscription : 23/01/2012

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptySam 14 Oct 2017, 07:34

Même quantité de bagnoles, c'est à voir. Moins de pollution à terme dûe au progrès de la science c'est l'objectif , avec en parallèle un meilleur maillage des autres transports. Quelques années de transition avec de gros travaux sources d'inconvénients comme à la fin du XIXe, C'est probable.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptySam 14 Oct 2017, 08:04

et demain on rase gratis ! que de temps de perdu en bla bla vains !


Je suis né sans le demander, je vais mourir sans le vouloir, alors laissez moi vivre comme je veux !


Suppression des voitures à essence dans Paris Public12


Je la remet visiblement il n'a pas compris la première fois !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15076
Date d'inscription : 23/01/2012

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptySam 14 Oct 2017, 13:14

Un hausmannien bis. Pour les banlieues dortoirs. Pas mal de docs dispo

Dont un livre paru en 2011 et chapitré ainsi

«Le grand dessein parisien de Georges Pompidou, une relecture opportune et nécessaire» (Mathieu Flonneau, Pascal Geneste, Philippe Nivet et Émilie Willaert) où l'on retrouve dans le rôle clef Paul Delouvrier, l'amateur des noeuds de spaghettis autoroutieres en plein Fontenay-sous-bois.

«Les acteurs politiques et administratifs» (Philippe Nivet)
«Paris, un enjeu politique pour Georges Pompidou» (Philippe Nivet)
«Georges Pompidou, Paul Delouvrier et Maurice Doublet» (Émilie Willaert)
«De Charles de Gaulle à Georges Pompidou, lorsque l'État s'opposait aux élus locaux : l'exemplarité du Grand Paris» (Emmanuel Bellanger)
«L'aménagement des lieux d'habitat» (Virginie Picon-Lefebvre)
«Au-delà des tours de la Défense, quelle ville pour les habitants» (Marie-Claude Blanc-Chaléard et Thibault Tellier)
«Les opérations de rénovation urbaine, l'"urbanisme pompidolien" en question, le faux exemple du Front de Seine» (Aurélien Delpirou)
«Georges Pompidou et les villes nouvelles» (Loïc Vadelorge)
«Révolutions et évolutions, dans le Grand Paris des transports, complexité des mobilités pompidoliennes» (Mathieu Flonneau)
«Georges Pompidou et l'alternative à l'automobile individuelle» (Arnaud Passalacqua)
«Une région capitale à grande vitesse : Georges Pompidou et l'aérotrain (1965-1974)» (Vincent Guigueno)
«Georges Pompidou, les problèmes grand-parisiens de circulation et l'émergence d'un automobilisme raisonné» (Mathieu Flonneau)
«Georges Pompidou, Paris et la culture» (Pascal Goetschel)
«Georges, l'architecture et Paris» (Simon Texier)
«Georges Pompidou et Paris, capitale des arts» (Élisa Capdevila)
«L'Élysée, le théâtre et l'action culturelle à Paris et en banlieue : un complexe de "pompidolisme" culturel» (Pascal Goetschel)
«Conlusion : présences de Georges Pompidou par-delà l'actualité du Grand Paris» (Mathieu Flonneau)


Dernière édition par Libellule le Sam 14 Oct 2017, 13:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptySam 14 Oct 2017, 13:26

Et c'est Pompidou qui tout la pagaille dans Paris... c'est de plus en plus difficile de noyer le poisson !

En tout cas avec lui nous n'aurions pas la danseuse comme mairesse... Et lui au moins n'était pas anti bagnole.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14469
Date d'inscription : 30/05/2011

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptySam 14 Oct 2017, 14:45

Une amende pour faire un achat non merci !

Il faut mieux utiliser Amazon  - https://www.amazon.fr/ - ou AliExpress - https://fr.aliexpress.com/ , votre commande arrive chez vous quelques heures ou jours plus tard...

De plus de par les quantités vendues et l'optimisation fiscale, voir l'expédition à partir de la Chine pour AliExpress, les prix sont plus compétitifs que chez le commerçant du coin...

Les cellules commerciales libérées quand les commerçants mettront la clé sous la porte pourront être utilement recyclées en kebabs hallal ou en épiceries de nuit !



Citation :
Stationnement : le montant des amendes va augmenter
Dès le 1er janvier 2018, les mairies pourront fixer elles-mêmes le montant des contraventions pour défaut de paiement du stationnement automobile.

Alors que le tarif actuel de l'amende pour défaut de paiement du stationnement est de 17 euros, les municipalités pourront dès le début de l'année prochaine prendre la décision de l'augmenter à leur guise. Si certaines villes ont déjà prévu de rester au niveau de ce montant forfaitaire, la plupart des autres vont très nettement le faire grimper. Dans le centre-ville de Lyon (Rhône), par exemple, cette somme pourra atteindre 60 euros. "C'est du vol, mais bon, c'est du vol légal", s'exclame une passante interrogée dans la capitale des Gaules. "C'est complètement dingue, on va repartir avec un cheval, je pense", déclare un homme, désabusé.


Dissuader les fraudeurs

À Paris, cette "redevance municipale" devrait tourner autour de 50 euros. D'une ville à l'autre, ce montant peut varier du simple au sextuple. Certaines villes, comme Nice, Nancy ou Castres, seront même en dessous des 17 euros. Pour les municipalités qui ont choisi d'appliquer des tarifs élevés, il s'agit avant tout de dissuader les fraudeurs.
http://www.francetvinfo.fr/economie/automobile/stationnement-le-montant-des-amendes-va-augmenter_2419329.html
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4462
Date d'inscription : 08/01/2012

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptySam 14 Oct 2017, 15:44

Il se profile un cycle vicieux : moins les municipalités laisseront de places de stationnement légal, plus elle vont espérer récolter des recettes de contraventions.
Mais en fait, les automobilistes comme les pigeons sont voyageurs : ils iront ailleurs. Vérifiant une fois de plus le principe que les impôts ne peuvent pas monter jusqu'au ciel.
voir : courbe de Laffer
Un jeune philosophe a dit, en Allemagne, sur ce thème :
« [Hollande] avait taxé les gens les plus riches et ceux qui réussissaient le plus comme jamais. Que s'est-il passé ? Ils sont partis. Et est-ce que le chômage a baissé ? non »
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptySam 14 Oct 2017, 15:58

« Le socialisme ne peut fonctionner qu'au paradis où il n'est pas nécessaire, et en enfer où ils l'ont déjà.»
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

Gérard

Messages : 4190
Date d'inscription : 08/07/2010

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptySam 14 Oct 2017, 19:01

Le jeune philosophe dont parle Salamandre était aux côtés de Hollande et il n'a rien dit!

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4462
Date d'inscription : 08/01/2012

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptySam 14 Oct 2017, 19:32

Gérard a écrit:
Le jeune philosophe dont parle Salamandre était aux côtés de Hollande et il n'a rien dit!

Chevènement disait à peu prés : "un ministre la ferme ou alors démissionne"
Justement, le mardi 30 aout 2016... il y en a un qui a repris sa complète liberté de parole, qu'il exerçait déjà assez pour horripiler le sous-chef (premier ministre)

Citation :
Démission d'E. Macron

Il a désormais les mains libres. La rumeur d'un départ d'E. Macron de Bercy courait depuis des mois. Mardi 30 août, le ministre de l'Economie a présenté sa démission à F. Hollande qui l'a acceptée.
Comment s'est décidé ce départ, dont on ignore encore s'il signifie une entrée dans la course présidentielle ? Récapitulatif en trois étapes.

Lorsqu'est abandonnée l'idée d'une loi Macron 2, en janvier 2016, le ministre de l'Economie juge que la coupe est pleine et veut quitter le gouvernement. Mais le chef de l’État l'en dissuade, en lui donnant toute latitude "pour s'exprimer". L'ancien banquier en profite pleinement. Il multiplie les piques contre la gauche et le gouvernement, et finit par annoncer, le 6 avril, la création de son propre mouvement, En marche !
Il fait la une de Paris Match avec sa femme Brigitte. Le titre apparaît comme une provocation pour l'exécutif : "Ensemble sur la route du pouvoir". Mediapart avance que le ministre va démissionner le 10 juin, Le Canard enchaîné évoque le 12 juillet.

Le 12 juillet ne marque pas le jour de sa démission, mais du premier meeting du mouvement En marche ! à Paris. "Rien ne m'arrêtera", lance le ministre à ses supporters.
Une date, affirme L'Obs, "est : la fin du mois de juillet ou le début du mois d’août". Mais les attentats de Nice, le 14 juillet, et de Saint-Etienne-du-Rouvray, le 26 juillet, empêchent E. Macron de passer à l'acte. Impossible de paraître quitter le navire dans des circonstances dramatiques.

L'offensive a lieu le 30 août. Les fidèles soutiens d'E. Macron en auraient décidé ainsi cinq jours plus tôt. La date apparaît optimale en termes de communication pour bénéficier d'un maximum de résonance juste avant l'effervescence de la rentrée.
Lundi 29 août, F. Hollande voit en tête à tête E. Macron, et le somme de choisir entre le gouvernement et ses ambitions personnelles. "E. Macron ne donne pas sa décision et demande un peu de temps. Le chef de l’État le lui accorde mais il se fait sa conviction dans la journée : son ministre va démissionner", relate Europe 1, en précisant que F. Hollande prévient M. Valls.

Le 30 août, E. Macron appelle en début de matinée le chef de l’État pour lui annoncer que sa décision est prise. A 15 heures, il vient lui présenter sa démission.
Sur TF1, il a refusé de dire s'il était ou non candidat à la présidentielle. Selon L'Obs, il ne prendra pas sa décision avant décembre ou janvier. Car le pari n'a rien d'évident.

http://www.francetvinfo.fr/politique/emmanuel-macron/demission-d-emmanuel-macron-comment-la-decision-a-ete-prise-en-coulisses_1803447.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptySam 14 Oct 2017, 20:38

lorsque l'on fait de la philo et en même temps de la finance on a parfois des problèmes de communication avec la plèbe encore qu'il soit manifestement très difficile à un jeune et brillant financier qui a gagné et dépensé 3,3 millions d’euros en 5 ans de se mettre à la place de retraités qui gagnent péniblement 40 à 50 fois moins que lui et tout juste un peu plus que ce qui marque le seuil de pauvreté.

Le plus fort étant que le philobanquier s'il ne sait pas ce qu'il a fait de son argent (on n'en trouve pas trace dans l'état de sa fortune) va maintenant s'occuper du notre... et accessoirement des finances du pays.

Nous savons déjà qu'il a un fort appétit et que les frais de son ministère ont été dépensés en invitations nombreuses et diverses mais il conviendrait tout de même d'aviser.

Largué le Chirac avec ses frais de bouches à Paris !
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14469
Date d'inscription : 30/05/2011

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptyDim 15 Oct 2017, 00:09

Citation :
Pour Anne Hidalgo, la voiture individuelle « n’est plus le schéma d’aujourd’hui »

Le Monde.fr avec AFP | 14.10.2017 à 20h18

La voiture individuelle, « ce n’est plus le schéma d’aujourd’hui », a affirmé samedi 14 octobre la maire socialiste de Paris Anne Hidalgo. « Le fait de posséder sa voiture individuelle, tout seul, c’était le schéma des 30 Glorieuses », a-t-elle ajouté, lors d’une présentation de son bilan de mi-mandat, dans le IVe arrondissement.

Elle a répété son objectif de ne plus avoir de voitures à essence à l’horizon 2030 dans la capitale. « C’est une trajectoire qui m’intéresse, à laquelle je souscris complètement, qui sera ensuite discutée au Conseil de Paris et qui sera votée, si c’est une trajectoire que nous voulons, au printemps 2018 », a déclaré Mme Hidalgo, tout en réfutant toute volonté « d’interdiction ».



Une « obligation d’agir vite »

« Nous arriverons peut-être bien avant 2030 à ce qu’il n’y ait plus de véhicules à essence ou diesel à Paris, parce que les comportements, les constructeurs, l’innovation, vont être là au rendez-vous », a-t-elle poursuivi, en affirmant que seulement « un parisien sur 10 » prenait sa voiture pour aller travailler actuellement.

Rappelant que depuis sa prise de fonctions en 2014, « nous n’avons jamais connu autant de jours de dépassement de seuil d’alerte de pollution », la maire a affirmé qu’il y avait « une obligation d’agir vite, même si c’est très compliqué ». « La question interdire ou ne pas interdire n’a pas de sens. Aujourd’hui, on fixe un cap », a-t-elle insisté.
http://www.plateaufontenay.net/t3372-suppression-des-voitures-a-essence-dans-paris
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptyDim 15 Oct 2017, 07:11

Merci A.nonymous pour cet extrait de la "pensée hidalguesque" exprimée dans le plus parfait  charabia "novlangue" bobo gaucho écolo indispensable lorsque l'on est la mairesse d'une "ville monde"

En passant sur la forme qui serait risible si elle ne devenait pas la règle, les divagations de la danseuse de flamenco entrent dans la logique stupide qui est la sienne.
Un de mes amis médecin prétendait qu'il y a une logique dans l'esprit des fous donc hidalgo qui n'a pas l'excuse d'être folle a sans doute la sienne.

Pour quelle raison tortueuse devrait on se payer une voiture avec les frais qui en découlent lorsque l'on a un logement de fonction dans l'immeuble où on travaille ?
Hidalgo est cohérente ! yaka loger les gens où ils sont employés donc simplement "faire comme elle"

La seconde raison hidaslguesque qui justifie que posséder un véhicule individuel n'a pas droit de cité dans le "schéma actuel" est parfaitement logique.
Lorsque l'on dispose du parc automobile de la ville de Paris avec le nombre de chauffeurs nécessaires il n'y a effectivement aucune raison de posséder sa propre voiture.

Tercio étant entendu que dans l'esprit affuté de la mairesse, les parisiens n'ont pas de voiture il est tout à fait logique de supprimer les voies qu'elles empruntent...
Les manants banlieusards peuvent prendre les transports en communs qui comme chacun sait on été mis en adéquation avec les besoins des usagers... il faut avoir les boyaux de la tête tordus pour utiliser une voiture.

Pour le reste on verra plus tard... à tout problème sa solution hidalguesque.

Pour ce qui concerne la fourniture de l'électricité indispensable à faire fonctionner ce qui auparavant utilisait le pétrole ou ses dérivés on avisera... étant acquis "qu'en même temps" (merci macron) les centrales nucléaires seront arrêtées... (merci la reine des neiges) pas de vent : pas de métro... tout le monde à vélo et Hulot en hélico.

A propos il faut que je retrouve une photo de bateau... (écologique le bateau) intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4462
Date d'inscription : 08/01/2012

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptyDim 15 Oct 2017, 08:30

Hidalgo déclare
Citation :
depuis sa prise de fonctions en 2014, « nous n’avons jamais connu autant de jours de dépassement de seuil d’alerte de pollution », la maire a affirmé qu’il y avait « une obligation d’agir vite, même si c’est très compliqué »

Mais la situation à Paris, et à côté, empire-t-elle malgré toutes ses actions depuis 2014, ou à cause justement de ses actions depuis 2014 ? Hidalgo ne se pose pas la question.
L'erreur est humaine, persévérer (s'entêter dans l'erreur) diabolique. Variante plus laïque : « C'est le propre de l'homme de se tromper ; seul l'insensé(e) persiste dans son erreur. »

Citations attribuées à de très très vieux philosophes, quelle qu'en soit la fortune dans le passé, cela ne change rien à la justesse du propos Wink


Dernière édition par Salamandre le Dim 15 Oct 2017, 09:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18810
Date d'inscription : 06/07/2010

Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris EmptyDim 15 Oct 2017, 08:56

« Les socialistes semblent penser que si vous n'adhérez pas à leurs propres solutions politiques, alors c'est que vous ne vous souciez pas vraiment de ceux qu'ils prétendent vouloir aider. »
C'est pourquoi il faut faire de la pédagogie !

Albert Einstein : « Ce n’est pas avec ceux qui ont créé les problèmes qu’il faut espérer les résoudre »

Je ne pense pas qu'en ralentissant la circulation et en empêchant le stationnement ce qui a pour conséquence de faire rouler les véhicules plus longtemps on puisse réduire la quantité de gaz d'échappement... avec les super transports en commun que nous avons il faut être fou pour prendre un véhicule personnel.
Pour les livraisons, déménagements... retour à la voiture à bras et aux chevaux.

La bobo de droite NKM trouve même qu'il y a une poésie dans le métro... l'hiver avec les odeurs de chien mouillé et l'été avec celles de transpiration de l'humanité souffrante c'est merveilleux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Suppression des voitures à essence dans Paris Empty
MessageSujet: Re: Suppression des voitures à essence dans Paris   Suppression des voitures à essence dans Paris Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Suppression des voitures à essence dans Paris
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Week-end de Noël : Bison Futé prévoit du monde sur les routes
» Voitures dans le quartier du Pont de Sèvres
» 14 juillet 2010 PARIS defilé militaire video legion etrangere 1RE 2 REG
» Un job à Paris, ça vous dit ? Buongiorno a tutti!!!!
» Le voleur enfermé dans la voiture qu'il voulait voler

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: